Post has published by BaTBaiLeyS

Ce sujet a 28 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  SocrateLeStratège, il y a 1 an et 2 mois.

29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)
  • Admin bbPress
    Posts6315
    Member since: 5 août 2017

    Vers un nettoyage historique à outrance?

    Ce matin je vois dans le journal un autre débat, issue selon les médias de la controverse qui entoure la statue de Robert E. Lee.

    https://img15.hostingpics.net/pics/340946Macdo.png

    Plus de détails ici : http://www.cbc.ca/news/politics/john-a-macdonald-etfo-schools-analysis-aaron-wherry-1.4260366

    Cette fois-ci par contre, fait intéressant, cette controverse a traversé la frontière nord des USA pour venir au Canada. Ici, il est question du premier Premier Ministre Canadien, John A. Macdonald. Ayant donné son nom à une grand nombre de rues, d’écoles, ponts et parcs, en raison de son rôle sans équivoque dans le génocide et l’assimilation forcée des amérindiens, plusieurs mentionnent que tout ce qui porte son appellation devrait être renommé. Gros problème par contre que mains médias semblent omettre… le gars affiche sa tête sur le deuxième billet de banque la plus répandue au Canada :

    http://www.banknotenews.com/files/canada_boc_10_dollars_2013.00.00_b372c_p107_ftt_1647100_f.jpg

    Allons-nous devoir tout rappeler aussi? Une opération de milliards de dollars sans nul doute.

    Or ceci dit, sommes-nous en train d’ouvrir une porte dangereuse vers un nettoyage historique à outrance, nettoyage qui devrait assurément finir par s’étendre en Europe? Allons-nous commencer à juger tous ces pionniers avec nos yeux modernes, hors de contexte et nous concentrant que sur leur méfaits? Si oui, l’on peut dire sans équivoque que Macdonald reste, relativement parlant, avec les pattes plus blanches que maintes autres personnalité comme Washington, Napoléon ou le Kaiser Wilhelm II pour ne donner que quelques noms.

    Où se situe donc la ligne?

    PLACE AU DÉBAT!!!

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts276
    Member since: 13 avril 2015

    Galaad dit:

    Je crois pas qu’on ait beaucoup de rue / école / etc nommées Napoléon.

    Oui ! En revanche on trouve beaucoup rues, écoles et autre Jules Ferry, le père de l’école laïc, gratuite et obligatoire en France, partisan également de la colonisation. Cela à poser quelque problème lorsque notre ancien président, François Hollande, lui avait rendus hommage peut après son investiture (Voilà ce qu’en disait Le Monde, ce qu’en disait l’Express, et ce qu’en disait Le Parisien).

    Certes les statues, les noms de rues, d’écoles, de places, de fondations, ou d’autres encore sont affaires de mémoire et non d’Histoire. L’Histoire est ce qu’elle est, elle n’est pas le fruit d’une décision, contrairement à la mémoire.
    Mais il y a un risque: vouloir purifier la mémoire de notre passé peut entrainer la perte du sens historique, de la compréhension de l’Histoire. Pour celui qui vit sa vie sans se poser de questions, que la statue soit là ou pas, que l’école s’appelle de telle façon ou de telle autre, c’est du pareille au même.
    C’est celui qui se construit grâce à cette mémoire “national” qui a un problème. Car la connaissance de ce sur quoi il s’appuie pour se construire n’est que partiellement vrai. Dans mon souvenir de mes cours d’histoire de primaire et de collège, la révolution était le bien contre le méchant ancien-régime, les communards se sont fait trahir pas les versaillais, et toute la France était résistante. En réalité ce n’est pas aussi simple, et il y a encore des débats sur ces sujets, des débats parfois houleux.

    Alors pourquoi vouloir changer sa mémoire à défaut de pouvoir corriger son histoire ? A mon avis tous ces symboles constitue un legs pour le futur: l’avenir se construit sur nos choix présents. Ce qui signifie en quelque sorte que l’on peut choisir ce que nous laisserons en héritage aux générations futures. Or notre passé ne nous plait pas, donc on le change, c’est aussi simple que cela. Comme ça l’avenir commencera sur de bonne base, quitte à falsifier un peu notre mémoire.

    Au final on donne futur une vision de notre histoire que l’on considère comme bonne, sans donner les outils permettant de la comprendre. Sois on gomme ce qui ne nous plait pas chez un personnage, soit on gomme le personnage lui même. DE ce fait on prive les génération futur de la capacité de juger par l’esprit critique en même temps qu’on les prive de la connaissance de la réalité des personnages, ce qui inclut leurs bons et mauvais côtés.

    Stratège en devenir !

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Ce genre de choses me trouble au plus haut point:
    J’imagine que ce monsieur John A. Mac Donald a tué de ses propres mains tous les Indiens du Canada? Ou qu’il a instauré, sur des bases très faibles, un système de massacre et une idéologie de persécution dans les esprits de son peuple (à la manière d’un Hitler qui développe la Shoah sur l’antisémitisme “classique” de l’époque -Juifs banquiers….)?

    D’ailleurs, la qualification de génocide est elle reconnue? Il y a eu des camps de concentration des autochtones je crois, au Canada?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Admin bbPress
    Posts6315
    Member since: 5 août 2017

    Oui c’est reconnu selon la définition de Lemkin et celle de l’ONU : https://en.m.wikipedia.org/wiki/Genocide_of_indigenous_peoples

    Pas besoin de camps pour parler de génocide Mongot.

    Genocide :

    “…any of the following acts committed with intent to destroy, in whole or in part, a national, ethnical, racial or religious group, as such:

    (a) Killing members of the group;
    (b) Causing serious bodily or mental harm to members of the group;
    (c) Deliberately inflicting on the group conditions of life calculated to bring about its physical destruction in whole or in part;
    (d) Imposing measures intended to prevent births within the group;
    (e) Forcibly transferring children of the group to another group.”

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Ok, je posais vraiment la question car je ne savais pas ce qu’il en était.
    Et quel fut le rôle de Mac Donald dans ce génocide? Il était premier ministre à ce moment si j’ai bien compris, donc principal commandant et principal responsable?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts228
    Member since: 26 février 2015

    http://www.telegraph.co.uk/news/2017/08/25/new-york-mayor-bill-de-blasio-considers-removing-christopher/amp/
    Le maire de New York aimerait retirer la statue de Christophe Collomb et de celle du premier gouverneur de New York le hollandais Stuyvesant.
    En Amérique il va y en avoir des noms à renommer: Colombie, Colombus, Colombie Britannique, District of Colombia :silly:
    Comme la France est obnubilé par les Usa ca risque d’arriver chez nous en Europe aussi et dans très peu de temps :sick:

  • Participant
    Posts523
    Member since: 2 septembre 2012

    Bon bah on va renommer tout en “Ecole 1, Ecole 2, Rue 259, …” ça aura plus d’allure (sans être pratique car l’humain est mauvais avec les nombres en général, alors que les noms et idées ça passe bien).

    Au même titre, on pourrait retirer tout symbole de la reine d’Angleterre au Canada car elle était chef suprême du pays au moment des massacres (qu’elle les ait autorisé directement ou non, elle était responsable de toute façon). Je ne sais pas ce qu’ils veulent mais je ne vois pas beaucoup de façon de nommer les choses où on se retrouve avec un nom 100% blanc de tout ce qui est “mal” (car en plus, cela dépend de la culture et de l’époque).

    En Belgique, on a déjà la même polémique avec les statues de Léopold II, roi bâtisseur et… roi possédant le Congo (“sa deuxième résidence” comme diront les médias). Personnellement cela ne me gène pas car je ne l’encense pas car je sais qu’il n’a pas fait que des bonnes choses, et puis, qui je suis pour juger s’il en a fait plus ou moins de mauvaises que de bonnes ? Personne n’est juste blanc ou noir (au sens moral), il faut savoir l’accepter, au sinon, on peut aller vivre en ermite sur son île déserte ou sur Mars. 😛

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    @galaad

    C’est très intéressant, j’ignorais qu’il y avait tant de choses faites sur ce sujet.

    @galaad et Anakil

    Attention quand même, faudrait voir à ne pas remplacer le débat de ces suppressions de noms “polémiques” par le débat d’un système uniquement pratique ou d’un système avec des noms-emblèmes.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 12 avril 2012

    Selon The Telegraph, le maire de New York Bill de Blasio songerait à enlever la statue de Christophe Colomb installé en 1892, rapport au traitement brutal que l’explorateur a infligé aux natifs des Caraïbes. Toujours au stade de discussion cependant car la statue e Colomb est une attraction touristique majeur dans la ville.
    Dans le même article, des associations juives ont exigé le retrait de la statue de Pieter Stuyvesant (dernier gouverneur hollandais qui fit de la nouvelle amsterdam une ville digne de ce nom) au motif de son antisémitisme et des persécutions contre les religions minoritaires.

    http://www.telegraph.co.uk/news/2017/08/25/new-york-mayor-bill-de-blasio-considers-removing-christopher/amp/

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts46
    Member since: 28 février 2017

    Je trouve qu’on s’alarme pour pas grand chose. Effacer une statue ce n’est pas effacer l’histoire, il faut savoir relativiser. Le partage de cette connaissance réside avant tout dans l’enseignement (parental et scolaire) et dans la curiosité de chacun. Une statue introduit une valeur symbolique, une volonté d’affirmer un personnage idolatré au publique. La démarche est très différente. D’autant plus que je vois arriver beaucoup d’hypocrisie sur la question. Tout le monde, d’un coup d’un seul (bon okay j’exagère un peu), semble s’affirmer défenseur de l’histoire en empêchant la suppression de ces symboles… En Allemagne on a pas de statue à l’image d’Hitler, c’est pas pour autant qu’on en oublie ce qu’il a fait. Ce sont des représentations généralement sublimés qui effacent très largement le background de ces dit personnages au profil d’un visuel. En soit, on a l’habitude de les voir, mais on ne les connait pas pour autant.

  • Admin bbPress
    Posts6315
    Member since: 5 août 2017

    Je ne crois pas que l’on parle ici d’effacer l’histoire Karshar. Le but est simplement de se questionner si la porte vers une immense purge est en train de s’ouvrir. Le maire New-York parle de Colomb, mais des territoires et des peuples porte son nom. Quelle est la différence entre renommer une rue, un pays et un peuple, si le but est de laver ces entités d’une appellation?

    Il est simplement légitime de se demander jusqu’ou va se propager ce nettoyage, si nettoyage il y a. On parle ici d’un sujet qui divise énormément à une époque ou il serait bien mieux de bâtir des ponts, d’ouvrir des dialogues…

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts46
    Member since: 28 février 2017

    D’accord dans ce cas je suis désolé, je suis monté sur mon destrier un peu trop vite… J’ai mal interprété l’intitulé du sujet. Je ressors justement d’un débat similaire sur facebook. C’était sur un article qui montrait que le phénomène se propageait en France. On trouverait notamment à Bordeaux et à Nantes des rues baptisées avec des noms d’esclavagistes reconnus. Je pense qu’il faut le faire dans les moyens du possible. Il est certain que cela peut paraître mineur comme problème comparé à d’autres, notamment d’un point de vue financier, mais dans une société qui tend inéluctablement à la diversité, à la pluriculturalité… Ces “traces” ne peuvent que créer du mécontentement maintenant qu’ils ont étés rendu visible par tous après ce qu’il c’est produit à Charlottesville.

  • Participant
    Posts11
    Member since: 12 avril 2012

    Je trouve drôle de constater que ces statues ne font polémique que maintenant qu’il y a un président républicain particulièrement controversé dans le grand fauteuil de la maison blanche. Essayer de faire disparaître ces symboles historique en les balayant sous le tapis est malsain. Voyant cela, on se dirige vers où? Ces statues justement, c’est un moyen d’aborder ce genre de sujet sensible avec ses enfants, lors d’une promenade par exemple, et on est en train de les supprimer. Evidemment, la traite des esclaves est quelques chose d’horrible qu’aucun homme ou femme ne devraient subir. Cependant, ça a existé, et fut une époque où l’esclavage était profondément ancré dans les moeurs, us et coutumes, avec une conscience humaine bien différente de la notre. Et au delà de cela, pensez aux populations ayant vécu à ce moment là. Vous croyez qu’ils ont pris les armes simplement pour défendre leurs droit de posséder des esclaves? Non, une grande partie des gens ont pris les armes pour défendre leurs terres, et cela que ce soit d’un côté ou de l’autre.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    @galaad

    Quand à l’argument de la promenade c’est une belle connerie aussi. Trop d’hypothèses.

    Ah bon? C’est une connerie que de parler éducation familiale?
    Le plus sûr, c’est que les gens n’y porteront pas attention lors d’une promenade. Le touriste par exemple, il lira les explications sur une statue. C’est ce qu’il faudrait faire, mettre de telles explications.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts523
    Member since: 2 septembre 2012

    @galaad : Je crois m’être mal fait comprendre, je suis complètement d’accord avec ce que tu dis ! Je voulais signifier que les noms “chiffrés/codés” sont peu pratiques pour une bonne partie de la population car c’est dur à comprendre si on n’est pas initié. Ce que tu expliques bien, et je le vois également beaucoup dans mon travail où en tant que ‘technicien’ je nomme des lieux avec des codes (ex : A01, A02, B01, … Un simple Index unique désignant chaque élément) pour nous simplifier la vie, mais les autres personnes préfèrent généralement un nom plus complet du style “Bruxelles01”, voir carrément le nom complet “BruxellesZoningNord” (ce qui rend souvent la création d’identifiant unique difficile).
    C’est cela qui me fait dire que la plupart des personnes trouvent plus simple de penser en “mot” et “idée” qu’en nombre. Dans mon expérience, ils préféreront dire “Rue de la Gare” que “23ème rue”. Je ne veux jamais dire que c’est plus efficace, juste que c’est perçu comme plus simple par chez nous (pour beaucoup).
    Mais il y a effectivement une série d’exception comme aux Etats-Unis où le système numérique de nom de rue est bien implémenté et ne doit plus être expliqué, donc il fonctionne bien (et c’est bien plus efficace).
    —————————–

    Pour revenir au sujet, cette histoire de renommage de rues, ça s’est toujours fait à toutes les époques (que ce soit avec des envahisseurs étrangers par le passé, ou plus récemment avec des querelles culturelles). Par contre, j’ai l’impression que la décision ne se fait pas via un processus démocratique comme on a pu le faire plusieurs fois (souvent une concertation et un vote du voisinage, d’un quartier ou d’une commune), en tout cas en me basant sur l’information limitée à laquelle j’ai accès (principalement les médias). J’ai plus l’impression de voir la décision d’un homme politique d’après ce que je lis ici et ailleurs. Est-ce vraiment le cas ?

  • Admin bbPress
    Posts6315
    Member since: 5 août 2017

    En discutant sur Skype, je viens de voir que c’est maintenant Nelson qui risque de passer à la trappe. Sa statue a été érigé pour sa victoire à Trafalgar, ce qui a sauvé l’Angleterre d’une invasion. Elle pourrait maintenant tomber pour ses positions esclavagistes.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Selon The Independent, cette tribune a été accueillie par des réactions diverses, certaines personnes estimant, comme dans ce micro-trottoir de la chaîne Sky News, qu’il suffirait de donner plus d’informations sur ces positions racistes au pied du monument.

    Cette évocation me parait la solution la plus pertinente. Nelson a servi dans la Royal Navy qui a souvent lutté contre l’esclavage, et même s’il était activiste pour l’esclavage, l’Angleterre est une des pionnières de son arrêt.

    Et puis sur la tribune, appeler Nelson un “suprémaciste blanc” est juger avec les yeux d’aujourd’hui sur un comportement peu déviant d’une ligne de l’époque.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    Alors faudrait aussi souligner qu’il y a une gradation dans l’intérêt historique des symboles dont on demande l’abattage.

    La statue de Nelson à Trafalgar Square a très certainement un grand intérêt historique et sa conservation en dépit des positions esclavagistes de celui qu’elle représente est une question qui se pose sérieusement.

    Les milliers de statues de généraux confédérés en plâtre produites à la chaîne pour permettre à des élus locaux de mousser leur population et gagner des votes, n’ont AUCUN intérêt historique.

  • Participant
    Posts21
    Member since: 12 mars 2014

    Je trouve le sujet intéressant à aborder. Par exemple en France, plus précisément en Martinique, il y a eu récemment des manifestation contre des statues d’esclavagistes français.
    Je rejoins Pilusmagnus sur le fait qu’une statue érigée sur une place n’est pas toujours historique. La plupart du temps c’est un acte politique, un choix plus qu’une volonté de “respecter l’histoire”.
    Personnellement je ne suis absolument pas contre déboulonner quelques statues et renommer certaines rues pour mettre en valeur des personnes plus respectables. Ces statues d’esclavagistes et autres génocidaires ont plutôt leur place dans un musée, et c’est l’éducation qui fait que l’on s’en souviendra, pas un monument à leur image. Au contraire il faudrait peut-être ériger plus de monuments dédiés aux victimes ? (Je m’éloigne un peu du sujet là, j’avoue)
    Enfin bref je vous laisse avec ces deux petites vidéo (l’une d’une chaine de TV française, l’autre de Brut) sur la situation en France qui est somme toute assez similaire à celle Canadienne et Étasunienne j’ai l’impression.

  • Admin bbPress
    Posts6315
    Member since: 5 août 2017

    Lorsqu’une autre personnalité passe dans la mire de certains, n’hésitez pas à le partager afin que l’on puisse analyser la valeur de la réclamation. Jusqu’à maintenant, outre les généraux confédérés, Robert. E. Lee en tête, on a John A. Macdonald, Christophe Colomb et Horatio Nelson.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts3893
    Member since: 12 avril 2012

    générauxcon fédérés

    Un lapsus ?

    Les généraux cons fédérés ?

    Sûrement une association regroupant tous les candidats à la quatrième édition des Élections de la Guerre.

  • Admin bbPress
    Posts6315
    Member since: 5 août 2017

    Pas de ma faute s’ils ont décidés de se fédérer xD

    Sans blague, étrange lapsus, mais ça m’a bien fait rire ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts12
    Member since: 14 août 2015

    (J’espère ne pas arriver trop tard pour le débat)

    Pour ma part, je suis un peu gêné de la destruction de ces statues, qui pourrait être assimilée à de la pure barbarie. Par ailleurs, qui sommes-nous pour juger ainsi? La statue d’un sauveur pourras être vue comme celle d’un traître par ton voisin, c’est une question d’opinion avant tout.
    Il est seulement important de comprendre qui étaient ces gens qui ont écrit ne serait-ce qu’une ligne de notre Histoire. Les inscriptions en dessous de la statues devraient nous aider dans cette direction.

    Quant à la question de BaTBaiLeyS “ce phénomène pourrait-il se propager”…ma réponse est oui. Ce phénomène va se propager (hélas), et les clivages politiques de plus en plus prononcés ne feront qu’empirer les choses.
    Personnellement je vois déjà d’ici une bande de vandales venant détruire une statue à la faveur de la nuit ^^

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    Que pensez-vous de cet article d’un odieux connard qui se pose dans le contexte de ce débat?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts276
    Member since: 13 avril 2015

    PapaZoulou dit:

    Que pensez-vous de cet article d’un odieux connard qui se pose dans le contexte de ce débat?

    C’est franchement un très bon article, qui soulève un tas de problèmes. J’en retient deux éléments capitaux (pour ne pas aller trop dans le détail, qui est très intéressant mais qui à l’inconvénient d’être long à comprendre, à dire, et à expliquer): l’amalgame systématique et la notion de vérité.

    L’amalgame est une association. Personnellement j’ai entendus parler d’amalgame à deux reprises: dans un cas pour dire qu’il ne faut pas faire d’amalgame entre Islam et terrorisme, dans un autre cas pour les cas d’association de deux types de troupe (Amalgame des ancienne forces royales et des volontaire au début de la révolution française, amalgame des Forces Françaises Libres et des Forces Françaises de l’Intérieur à la fin de la seconde guerre mondiale). Dans notre cas tout les courants plus ou moins à droite de l’échiquier politique américains sont amalgamé en “groupe néo-nazi”. Il y a dans cet état d’esprit un refus de considérer la réalité telle qu’elle est, et de vouloir rassemblé tous ses ennemies sous une dénomination commune. La Russie, et l’Union Soviétique avant elle, était accoutumé à cette pratique, tous ses ennemis et adversaire étant des fascistes.
    Il y a néanmoins un avantage à faire l’amalgame de son ennemi avec le MAL Absolu. Robert Greene le recommande dans son livre “Stratégie – les 33 lois de la guerre“, cela permet de polariser le conflits (Règle n°1 – Déclarez la guerre à vos ennemis) et de crée un sentiment d’urgence et de désespoir (Règle n°4 – La stratégie du dernier carré). Mais assez parler de stratégie, l’amalgame réaliser transforme l’échiquier politique en pure duel tel que décrit par Clausewitz, un duel qui ne peut que monter aux extrêmes (et un nouveau paliers à été atteint avec l’usage d’un moyen terroriste lors d’une manifestation).

    Mais cet amalgame est aussi un moyen de repenser la vérité, notamment historique. Idéalement l’historien doit rendre compte du passé sans faire intervenir d’éléments personnel (but d’objectivité). Or la réécriture de l’Histoire telle qu’elle est présenté est une pure interprétation du passé. ce dernier est partagé en une partie favorable qu’il faut afficher partout, et une partie détestable qu’il faut balayer à tout jamais. Avec la polarisation présenté précédemment, il n’existe évidemment pas d’élément neutre en Histoire, comme dans la vie d’aujourd’hui: il y a deux camps qui s’opposent de manière contradictoire et rien d’autre.
    J’avais dans un précédant sujet (Monothéisme et Suprématie) présenté deux sorte de démarches: la démarche de recherche dans laquelle la vérité advient au terme du dit processus de recherche, et la démarche militante dans laquelle la vérité est présente au début du processus qui n’a pour seul but que de l’imposer. Le problème du nettoyage historique est clairement du à l’action de deux démarches militantes: la première qui veut faire disparaitre toute trace d’une quelconque domination de l’homme sur l’homme (dont l’esclavage est un cas particulier auquel se joint le racisme, le sexisme, les différente culture) dans la droite ligne du logiciel marxiste selon lequel toute différence est un rapport de domination. Car si toute différence est un rapport de domination, alors il faut faire disparaitre les différence pour ne plus avoir de rapport de domination. La seconde démarche militante à l’œuvre est celle de ceux qui ont soutenu la président Trump lors de l’élection présidentiel, et qui se sentent plus fort par cette victoire.

    Stratège en devenir !

  • Admin bbPress
    Posts6315
    Member since: 5 août 2017

    Ok, je viens d’effacer le dernier HS qui partait dans tous les sens. N’oubliez pas que le Forum de la Guerre est un lieu dédié à l’étude de l’histoire. Tentons de ce fait de laisser dans la mesure du possible nos opinions personnelles de côté. Le débat n’en sera que plus sain.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Puisqu’on a parlé sur ce sujet de la signification des statues de Lee faites “à la chaine” aus USA, on peut rapprocher la problématique de ce phénomène :

    La reconstruction des sites historiques, pour conserver leur forme et aspect de l’époque, opposé à la conservation dans un état autorisant tout juste les touristes à circuler sans danger, des monuments en Europe.
    L’opposition Occident-Orient vue dans la vidéo est justement nuancée à la fin, car en Europe, certaines capitales ont grandement reconstruit leur patrimoine historique.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1037
    Member since: 17 juin 2014

    Tenez, je relance le débat, parce qu’il est venu à mes oreilles que le débat de déboulonnage de statues avait aussi lieu en France, et que c’est la personne de Colbert qui été la cible du CRAN pour la rédaction du “code noir”, légiférant sur l’esclavage dans les colonies françaises.
    Il est question de retirer quelques statues et de débaptiser un certain nombre d’établissements scolaires portant le nom du ministre de Louis XIV.
    Je trouve que pour le coup, c’est un peu beaucoup excessif, puisqu’on est assez loin en France des groupuscules de nazillons portés à aller déposer des gerbes aux pieds desdites statues (ils sont plutôt dans le délire Jeanne au secours!), et qu’à la limite, Colbert est plus connu pour la gestion de la forêt que pour la rédaction de cette ordonnance.
    Autant je trouve que pour les USA, une telle polémique autour de statues et d’esclavage peut être entendable, qu’en France, je trouve que c’est un peu pour faire comme les autres (à la limite, je comprendrai si une opposition à une statue de Colbert dans les Antilles Françaises éclate, mais en métropole…).
    La question de l’esclavage est assez ambivalente dans pas mal de domaines, et je trouve que sur le principe et le contenu du code, il peut se prévaloir d’attentions louables, tout en étant totalement hypocrite.

  • Participant
    Posts276
    Member since: 13 avril 2015

    Ambarequiem dit:

    Je trouve que pour le coup, c’est un peu beaucoup excessif, puisqu’on est assez loin en France des groupuscules de nazillons portés à aller déposer des gerbes aux pieds desdites statues (ils sont plutôt dans le délire Jeanne au secours!), et qu’à la limite, Colbert est plus connu pour la gestion de la forêt que pour la rédaction de cette ordonnance.

    Ceux qui souhaite voir disparaitre un certains nombre de choses qui lui apparaissent comme scandaleuse (racisme, esclavage, etc) ne voient en ces choses que ce qui est mauvais, et par là réduise ces choses à ce qui est mauvais. Mais appeler son école Jules Ferry ou Colbert, ce n’est pas nier ce que ces deux personnes on fait de mal, bien au contraire c’est montrer que personne n’est ni tout blanc ni tout noir. C’est tout l’enjeu de la maitrise de l’esprit critique de pouvoir se référer à une figure historique sans la réduire ni a ce qui est bien en elle ni à ce qui est mal en elle.

    Stratège en devenir !

29 sujets de 1 à 29 (sur un total de 29)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.