Post has published by Lycos_Makedonia

Ce sujet a 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Lycos_Makedonia, il y a 5 ans et 10 mois.

  • Participant
    Posts404
    Member since: 10 octobre 2012
    1832 Heures 16 Décembre 2545 (Calendrier Militaire)/ Hangar 2 de l’UNSC Magellan, orbite de Reach, Epsilon Eridani.

    L’après-midi se terminait comme elle avait commencé à bord du Magellan, c’est-à-dire dans la monotonie d’un navire de guerre sans aucun ennemi à se mettre sous la dent depuis longtemps, bien trop longtemps de l’avis d’une grande majorité des hommes et femmes à son bord. David pour sa part avait eu sa dose de combats pour la journée, enfin de combat sentimental. Une dispute avec Lilia avait éclaté, rien de bien grave, une petite divergence de point de vue comme tous les couples en ont, mais quand les deux tourtereaux sont des pilotes de chasse chevronnés aussi têtus l’un que l’autre le moindre différent vire rapidement à l’affrontement. Bien sûr comme à l’accoutumé tout les deux avaient regretté immédiatement de s’être mutuellement emportés mais aucun des deux ne l’avouerais sans avoir laissé passer quelques heures avant, histoire de fierté personnelle.Pestant intérieurement contre lui-même depuis plusieurs heures, Smith c’était réfugié dans son Longsword ordonnant aux quelques techniciens et autres mécaniciens présent pour la maintenance de l’appareil de foutre le camps d’ici. Le Gallois fut interrompu lorsqu’il entendit des bruits de pas sur la passerelle d’embarquement de l’intercepteur.

    «-Je vous ai dit de dégager, bordel! Vous ferez la maintenance demain!

    -Second Maître Smith, je suis désolé, mais la maintenance n’est généralement pas de mon ressort….»

    Mad Dog sursauta et manqua de tomber du siège dans lequel il s’était négligemment vautré en reconnaissant la voix qu’il venait d’entendre.

    «-Heu… Désolé Amiral, je… Heu…. J’effectuais une vérification Amiral!» Bafouilla le Second Maître en se mettant au garde à vous.

    -Une vérification qui nécessite d’envoyer bouler l’équipe de maintenance? Je serais curieux de savoir quel genre de vérification nécessite de telle mesures… Mais nous verrons cela plus tard, pour l’instant vous allez m’accompagner dans mon bureau, deux agents de l’ONI désirent vous voir.»

    David afficha un air perplexe l’espace d’un instant, que pouvait bien lui vouloir l’ONI? Il ne tarderais pas à le savoir. Mais durant le trajet de plusieurs minutes le pilote ne cessa de se questionner là-dessus. Tout au long de leurs «ballade» dans les coursives et couloirs du Pride l’Amiral Kedington le questionna sur divers sujet comme l’intégration des nouveaux au sein de l’escadrille Rouge ,ou encore s’il était satisfait de son affectation sur le Super-Transporteur et un tas d’autres questions qui avaient pour but de «prendre la température» de l’équipage. Les deux hommes finirent par arriver devant la porte du bureau de l’Amiral, le haut gradé ouvrit la porte et entra le premier afin de rendre compte aux deux agents de l’ONI.

    «-Messieurs, voici le Second Maître Smith. Je vous laisse mon bureau à disposition le temps de votre petit entretient.»

    L’amiral Kedington repartit, sans doutes en direction de la passerelle.L’un des agents de l’ONI, visiblement le plus haut gradé, fit signe à son subordonné d’empêcher les curieux d’entrer dans le bureau de Kedington avant de s’asseoir sur le bureau de ce dernier et d’inviter David à prendre place dans l’un des fauteuils situés en face.

    «Monsieur Smith, le protocole voudrait que je me présente, mais hélas pour des raisons de sécurités évidentes vous comprendrez que je ne peux me permettre de vous révéler ma véritable identité. Vous me connaîtrez donc uniquement sous l’appellation Silver-1, n’étant pas un garçon stupide vous aurez compris que Silver-2 est l’homme qui garde la porte.»

    Silver-1 prit un dossier sur le bureau en bois, probablement d’une essence rare et sculpté dans une seule pièce, avant de reprendre.

    «Des bruit de couloirs circulaient à votre sujet monsieur Smith et à vrais dire, vous sachant Second Maître je pensais que vos exploits étaient exagérés. Mais en parcourant le présent dossier j’ai pu constater que vous possédiez un réel dont pour la voltige, tout comme pour l’insubordination.»

    L’agent de l’Office fit de nouveau une pose, cette fois-ci pour se diriger vers le mini bar de l’Amiral. Il prit un verre dans lequel il versa une dose de Scotch avant d’en proposer à David qui refusa d’un signe de la tête, puis il reprit.

    «-D’ailleurs si cela ne tenait que de moi, vos multiples entorses à l’autorité militaire vous aurais immédiatement évincé de cette opération…. Une chance pour vous que ce ne soit pas le cas, n’est-ce pas? Bref, passons aux choses sérieuses. Vous êtes réquisitionné par l’ONI pour une opération d’importance majeure.

    -Monsieur, je ne veux pas vous décevoir, mais mis à part pour une frappe tactique je ne vois pas en quoi l’ONI pourrait avoir besoin de moi. Et encore pour ce genre d’opération les drones Super Wombat sont bien plus adaptés.

    -Qui a parlé d’une frappe? Vous faites fausse route, cette opération est… Je n’aime pas employer ce mot… «clandestine» diront nous. Nous avons donc besoin d’un pilote talentueux et qui sache piloter des appareils civils, vous correspondez parfaitement à ce profil.

    -Monsieur, désolé mais je vais devoir refuser. Je ne me suis pas engagé pour jouer les taxis.

    -Une fois de plus Smith vous vous trompez. Vous n’avez pas le choix, je vous l’ai dit, vous avez été réquisitionné par l’Office. De plus suite à ce service gentiment rendu vous recevrez une compensation financière plus ou moins conséquente….

    -Et combien de temps va durer cette opération? Je vous rappelle que Noël a lieu d’en moins de deux semaines et à défaut de passer cette fête avec ma famille j’aimerais pouvoir la passer avec mon escadrille.

    -Avec votre escadrille ou avec mademoiselle Svenson? N’oubliez pas que nous sommes de l’ONI Smith….»

    David fut totalement surpris par ce que venait de dire Silver-1. Lui et Lilia avaient toujours fait en sorte de rester discret, seul leurs R.I.O’s étaient au courant et c’étaient des personnes de confiance. Après quelques secondes passées à se demander comment l’ONI pouvait savoir une telle chose, Mad Dog réalisa que si l’Office le savait, ses supérieurs pourrait venir à l’apprendre et nul doute que Silver-1 n’hésiterais pas à s’en servir comme moyen de pression, voir à se servir ou faire planer diverses menaces sur Lilia pour arriver à ses fins. Parvenu à ce triste constat, le Gallois se leva avant de répondre à l’agent de l’ONI.

    «-Bien, quand dois-je partir?

    -Voici une permission signé par l’Amiral Kidington, avec vous vous rendrais à la Base Aérienne du Sud via le convoi militaire de 07h00, de là une de nos navettes vous emmènera jusqu’au lieu de rendez-vous où vous recevrais un briefing complet.» L’homme donna le papier à entête officielle à David puis s’apprêta à sortir avant de rajouter. «Comme je sais que vous ne pourrais vous empêcher de parler de tout ça à mademoiselle Svenson, je vous conseille de bien lui signaler qu’elle ne pourra jamais parler de tout ça à qui que ce soit, même à son ombre.»

    Après ce conseil qui sonnait plus comme un avertissement Silver-1 et 2 disparurent dans les coursives du Pride. Smith quant à lui prit quelques minutes pour faire le point, puis parti précipitamment, traversant le vaisseau au pas de course afin de rejoindre les quartiers de Lilia.une fois arrivé, il frappa en prenant soin de regarder autour de lui à la recherche d’une hypothétique fouine de l’ONI. La porte s’ouvrit et il s’engouffra dans le cabine rapidement en refermant la porte derrière lui. Lilia l’attrapa alors pour l’embrasser fougueusement n’arrêtant pas de s’excuser pour leurs dispute d’aujourd’hui. Après quelques secondes où Mad Dog ne bouda pas son plaisir, il l’attrapa le Premier Maître et l’assis sur sa couchette. Là il sembla chercher l’inspiration une poignée de seconde avant de se lancer.

    «Écoute Sweety, je dois te parler d’un truc important…..»

  • Participant
    Posts404
    Member since: 10 octobre 2012

    Bonjours à vous amis du Forum de la guerre, voilà voilà, j’avais fais ce texte Rp à l’époque ou je faisais du Rp sur Halo. Malheureusement l’aventure ne c’est pas poursuivis pour diverses raisons, et je me retrouve avec ce texte au potentiel intéressant selon moi (Oui oui je sais, la modestie tout ça ^^)… Donc je vous propose quelque chose: Vous décidez en quelques sorte de la suite des évènements, j’entends par là que chacun propose ses idées et ensuite, je coucherais ce qu’il reviendra le plus souvent. Bien sûr le rythme de parution ne sera pas très soutenu (du moins pour l’instant) du fait que manque de temps libre pour les raisons expliquées sur le sujet Sharpshooters et que justement, je dois faire ce dossier avant. Donc voilà, l’idée vous intéresse t-elle?

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.