Post has published by massassi1

Ce sujet a 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 2 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Participant
    Posts75
    Member since: 8 avril 2017

    Bonjour, au XVIème siècle, le khanat de Crimée, un état vassal de l’empire ottoman, lança une terrible attaque contre la Russie, sous le règne du tsar Ivan le Terrible :

    En mai 1571, une armée de 120 000 hommes (80 000 Tatars, 33 000 irréguliers ottomans et 7000 janissaires), commandée par le khan de Crimée Devlet Ier Giray, ainsi que des hordes de Grands et Petits Nogaï et des troupes de Circassiens contournèrent les fortifications défensives Serpoukhov sur la rivière Oka, traversèrent la rivière Ugra et prirent de flanc l’armée russe forte de 6000 hommes. Les sentinelles russes furent écrasées par les Criméens. L’attaque surprise força le gros de l’armée russe à reculer sur Moscou. La population rurale chercha aussi refuge dans la capitale. La horde dévasta les villes et les villages non protégés autour de Moscou.

    Le 24 mai, après avoir brûlé le village de Kolomenskoïé, les Criméens mirent le feu à Moscou, quartier après quartier. Les défenseurs et les civils périrent en masse, pour la plupart de suffocation. Les dépôts de poudre explosèrent, les cloches et les clochers s’écroulèrent, tuant ceux qui s’y étaient réfugiés. D’autres sautèrent dans la Moscova, où beaucoup se noyèrent. Parmi les gens réfugiés dans les caves, certains moururent aussi d’asphyxie ou sous la pression des foules. En quelques heures, toute la ville à l’extérieur du Kremlin brûla, et il n’y eut que quelques bâtiments en pierre et des murs fortifiés qui restèrent en bon état. Les envahisseurs échouèrent à s’emparer du Kremlin, qui échappa à l’incendie.

    Jusqu’à 80 000 Russes furent tués dans cette invasion et par l’incendie de Moscou, et 150 000 autres furent pris comme esclaves.

  • Participant
    Posts78
    Member since: 20 août 2015

    Et que ce passe t’il après ? Ce fut juste un raid ou cela a débouché sur un traité en faveur des criméens qui ont pu obtenir des gains territoriaux ?

  • Modérateur
    Posts1932
    Member since: 20 juillet 2013

    killman4006 :

    Et que ce passe-t-il après ? Ce fut juste un raid ou cela a débouché sur un traité en faveur des Criméens (…) ?

    Sur rien. Les Tatars revinrent l’année suivante et furent écrasés.

    .

    A l'inverse du généraliste, le spécialiste est celui qui en sait toujours plus sur un sujet de plus en plus restreint. Le spécialiste parfait est donc celui qui sait absolument tout sur absolument rien.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 8 avril 2017

    C’était un raid à grande échelle. Mais au lieu de pousser leur avantage en essayant de capturer le tsar, les Criméens se sont retirés vers leur territoire. L’année suivante, ils ont lancé une autre attaque avec l’objectif de conquérir des terres russes mais cette fois-ci ils ont été repoussés.

  • Modérateur
    Posts8311
    Member since: 14 mai 2013

    La logique tartare à cette époque mélange l’idée de faire un raid pour gagner des richesses matérielles et sous la forme de la mise en esclavage, et l’idée de terroriser un adversaire de plus en plus entreprenant sous Ivan le Terrible.

    D’où un raid non seulement violent et destructeur, mais décrit comme violent et destructeur dans les récits des victimes. Mais aussi un raid sans conséquences de conquêtes territoriales et politiques. On a un lent glissement vers la modernité, à l’image du phénomène décrit par machiavel entre condioterre et milices en occident: en Russie, le gouvernement russe qui conquit des territoires et développe une armée qui va battre petit à petit un khanat mongol qui ne peut qu’exceptionnellement se réunir en une énorme force armée comme durant ce raid, et qui se divise entre petits “nobles”.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.