Post has published by massassi1

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 3 mois.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 8 avril 2017

    Bonjour, au XIXème siècle, un conflit eut lieu entre une coalition occidentale et le Japon sur son territoire :

    A partir des années 1850, le Japon dut accepter d’ouvrir sa mer intérieure afin de nouer des relations commerciales avec les Etats-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la Prusse, les Pays-Bas, le Portugal et la France.
    Ces nouveaux venus sur le marché japonais inquiétèrent la population, renforçant le parti nationaliste face au régime du shôgunat.
    Les actes d’hostilité envers les occidentaux débutèrent le 14 septembre 1862 par l’assassinat du négociant britannique Richardson. Le 25 juin 1863, les batteries côtières de Chôshû firent feu sur le “Pembroke”, bâtiment américain, alors qu’il franchissait le détroit de Shimonoseki. Le 7 juillet, l’aviso français “Kien-chan”, puis le navire de guerre hollandais “Medusa” le 11 juillet, subirent les mêmes attaques. Le 16 juillet, une bataille navale opposa la frégate américaine “Wyoming” à des navires japonais.
    Le 20 juillet, l’amiral français Jaurès, à la tête de deux navires bombarda les batteries du détroit de Shimonoseki, débarqua un régiment de 250 hommes, et fit incendier deux villages. Le 15 août, l’amiral Kuper fit bombarder Kagoshima par la Royal Navy en représailles de l’assassinat de Richardson.
    La mer intérieure japonaise resta cependant interdite aux occidentaux. Des négociations s’ouvrirent au mois d’août à Paris et le 20, le Japon s’engagea à ouvrir le détroit de Shimonoseki. Le Shogun se récusa cependant le 25 août, puis décréta le 30 septembre l’expulsion des étrangers et la fermeture du détroit de Yokohama.
    Les occidentaux lancèrent alors une expédition composée de neuf bâtiments britanniques, quatre navires hollandais, trois français, et un américain. La flotte se concentra le 4 septembre 1864 en face d’Hiroshima puis débarqua une armée qui se lança à l’attaque des forts du détroit de Shimonoseki les 5, 6 et 7 septembre. Treize soldats occidentaux furent tués lors de cet engagement. Le 8 septembre, les forces japonaises capitulèrent et, le 22 octobre, les détroits furent définitivement ouverts aux occidentaux.

    Marins britanniques avec des batteries côtières capturées à Shimonoseki (5 septembre 1864):

    Troupes françaises à Shimonoseki (1864):

  • Modérateur
    Posts8389
    Member since: 8 avril 2017

    On peut noter que ces actions sont somme toutes relativement de peu d’envergure en termes de destruction militaire, mais qu’elles frappent le Japon qui est un pays inviolé depuis quelques siècles.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.