Post has published by Cpt. Foley

Ce sujet a 5 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  asciniquetotalwar, il y a 5 ans et 7 mois.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Participant
    Posts1080
    Member since: 12 avril 2012

    Il y a 70 ans, un message codé est soigneusement disposé dans une petite capsule rouge puis attaché à un pigeon voyageur. Mais au lieu d’arriver à sa destination, le malheureux oiseau se perdu et se retrouva coincé dans une cheminée. Ce message a été retrouvé avec le squelette de l’oiseau par David Martin alors qu’il effectuait des travaux de rénovation dans sa maison de campagne à Bletchingley.

    Les experts croient que l’oiseau a été envoyé depuis la France alors occupée par les Nazis lors du débarquement allié de juin 44. Ce mystérieux message, usant d’un code peu habituel, a été envoyé vers le Government Communications Headquarter (GCHQ), annexe des services de renseignements britanniques dans l’espoir qu’un décodeur professionnel puisse casser le codes et nous offrir la joie du contenue de celui ci. Malheureusement, les experts ont admit qu’il leur est impossible de décoder le message sans avoir assez d’information sur la doctrine de cryptage de l’époque.

    http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02386/pigeon-3-way_2386543c.jpg

    Ils ont maintenant fait appel à des décodeurs à la retraite ayant travaillé dans l’ancêtre du Government Communications Headquarter, Bletchley Park, ainsi qu’avec des anciens vétérans des codes de la seconde guerre mondiale et des guerres suivantes pour qu’ils offrent leur expertise.
    Ceux qui sont encore en vie ont peut être 90 ans, mais leur mémoire est assez fraîche pour reconnaître le type de code utilisé et expliquer le moyen de déchiffrement. En outre, plus les experts seront consultés, plus le code pourra être cassé rapidement, car à l’époque, les codes étaient conçus pour être lu uniquement de l’envoyeur et du receveur.
    Le message est :

    AOAKN HVPKD FNFJW YIDDC
    RQXSR DJHFP GOVFN MIAPX
    PABUZ WYYNP CMPNW HJRZH
    NLXKG MEMKK ONOIB AKEEQ
    WAOTA RBQRH DJOFM TPZEH
    LKXGH RGGHT JRZCQ FNKTQ
    KLDTS FQIRW AOAKN 27 1525/6

    On croit actuellement que le pigeon a été envoyé par les forces britanniques lors de l’invasion alliée en Normandie pour faire relayer des informations secrètes de l’autre côté de la Manche, après qu’un dysfonctionnement de radio les ait laissé comme unique solution l’oiseau.

    L’Association Royale de Course de Pigeons croie que le volatile s’est probablement perdu, désorienté par le mauvais temps, ou simplement fatigué de son voyage dans la Manche. Lors de l’invasion et donc du blackout totale des radio demandé par Churchill, les pigeons furent emportés et envoyés par les forces alliés pour informer les généraux, restés pour la plupart sur le sol Britannique, de la conduite des opérations.
    Le message découvert au début du mois (Novembre), le propriétaire de la maison du cher volatile, Mr. Martin dit lui même : « C’est un véritable mystère et j’attends avec impatience le décodage du message. C’est vraiment incroyable ! »

    http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02386/pigeon-war-II_2386090c.jpg

    On croit actuellement que l’oiseau était destiné à la très secrète Bletchley Park, QG des informations alliés, qui se trouvait à peine 80 miles de la maison de Mr. Martin. Le message indique qu’il a été envoyé vers X02 à 16 heure 45. La destination du nom de X02 était le nom des forces de bombardiers britanniques, alors que la signature du postier indique le nom du Sergent W Stot.

    Les amateurs de pigeons, les colombophiles, appelé “fanciers”, ont demandé que l’oiseau de Mr. Martin soit décoré à titre posthume de la Dickin Medal, la plus haute décoration pour héroïsme donnée aux animaux. L’oiseau faisait très certainement parti de l’aile secrète (c’est le cas de le dire) du National Pigeon Service, qui disposait de plus de 250 000 oiseaux lors de la Seconde Guerre Mondiale. Ces volatiles pouvait atteindre une vitesse de 80 miles à l’heure et parcourir plus de 1000 miles, tout en étant capables de se repérer grâce à la magnitude de la Terre.

    Le porte parole du GCHQ a dit que : « Même si il est malheureux que nous ne pouvions pour le moment déchiffrer le message rapporté par notre brave pigeon voyageur. Nous voyons le niveau des techniques des crypteurs de la Seconde Guerre Mondiale qui malgré la guerre, ses ravages et la pression exercée, arrivaient à créer un code qui était indéchiffrable à l’époque et qui l’est encore pour le moment. »

    Affaire à suivre donc.

    Source : BBC, The Telegraph.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Non seulement c’est amusant, mais on en apprend sur les techniques de l’époque qui semble pourtant archaïque, mais diablement efficace ! (Si ce n’est que le volatil c’est perdu..)
    Merci Foley 😉

  • Participant
    Posts427
    Member since: 15 avril 2012

    Donc le film Vaillant est est “réaliste”.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Anecdote très sympathique, merci Foley. On voit vraiment que les méthodes de cryptages de la Deuxième Guerre mondiale étaient très au point !

  • Admin bbPress
    Posts6298
    Member since: 5 août 2017

    Très intéressant Foley!

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Non seulement c’est amusant, mais on en apprend sur les techniques de l’époque qui semble pourtant archaïque, mais diablement efficace !

    Beaucoup de matos inventé durant la ww2 sont encore utilisé.
    Par exemple des T-34 et des panzer 4 ont fait la guerre de yougoslavie ect…

    Excellente histoire sinon.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.