Post has published by SocrateLeStratège

Ce sujet a 26 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  Anteiros, il y a 5 mois.

  • Participant
    Posts276
    Member since: 13 avril 2015

    Le dénouement de la guerre civile syrienne: vers une déflagration à l’échelle mondiale ?

    La guerre civile syrienne approche de son dénouement. Aidé de ses alliées russes et iranien, l’armée de Bachar El-Assad est sur le point de venir à bout des dernières poches de résistance rebelles. La chute de la Gouta il y a quelques jours prive la rébellion de l’un de ses derniers fiefs.

    Cependant, l’usage d’armes chimiques par le régime de Damas à la Gouta il y a quatre jours à mis en branle un processus belliqueux en occident. En effet, Trump et Macron ont promis de réagir. Mais en rétorsion, la Russie et l’Iran ont mis en garde l’Occident, notamment en le menaçant de conséquences graves; ce qui peut inclure la guerre.

    -> C dans l’air : Syrie : Trump et Macron prêts à frapper

    Deux option semble se profiler:

    – Face au risque de bavure et d’engrenage, ne pas intervenir en Syrie, admettre la défaite, et se préparer à une nouvelle période de tension sur la longue durée avec le néo-bloc orientale (Russie, Turquie, Iran et Syrie; rejoint possiblement par la Chine et la Corée du nord), c’est à dire une nouvelle guerre froide.

    – A la vue de ce qui se passe en Syrie, à la vue de ces crimes de guerre répété et l’usage d’armes de destruction massive (les armes chimiques sont considérées comme des ADM), l’Occident ne peut plus se permettre de rien faire.

    Que pensez vous de cette situation ?

    Stratège en devenir !

  • Participant
    Posts1291
    Member since: 13 avril 2015

    Si l’occident réagit ce sera une guerre courte avec des objectifs limités, quelques affrontements sans grandes conséquences militaires mais plus politique.

    Mais vu l’interdépendance mondiale dans laquelle nous somme une guerre me semble peu probable, les population occidentales seraient contre car cela pourrait impacter leur mode de vie(on est plus comme les berlinois de 39-45).

    Un peuple qui n'aime pas son pays, ne mérite pas son indépendance.
    Moi

    Tiens , il pleut
    Napoléon Bonaparte

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 13 avril 2015

    Le “bloc” oriental est il une réalité?

    Autant la Russie, l’Iran et la Syrie gouvernementale sont proches dans les faits, autant la Turquie semble un peu à part. Un accord de non agression a lieu entre eux, mais il me semble que c’est sans plus. Viendra bien un moment où la question des territoires actuellement occupés par les Turcs ou les Kurdes se posera.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts373
    Member since: 13 avril 2015

    Je ne suis pas d’accord.

    Déjà, sur le fait de dire que c’est le régime qui a utilisé des armes chimiques : rien ne prouve, et rien n’a jamais prouvé que le Régime de Damas en a utilisé durant cette guerre et du fait de son activité, rien n’a pus le confirmer ou l’infirmer et aujourd’hui que le Régime n’a jamais été aussi proche de gagner la guerre, pourquoi utiliserai-t-il ce genre d’armes alors qu’il sait qu’il est dans le viseur des occidentaux.  Cela à toujours profiter aux opprimés et notre vision manichéennes de ce genre de conflit n’a pas arrangés les choses.

    Étrangement, cette attaque chimique arrive peut après l’empoisonnement là aussi par arme chimique d’un ancien espion Soviétique en Angleterre, ce qui tout de suite fait réagir avec des sanction à l’encontre de la Russie sans même avoir de preuves contre elle à part l’origine possible du poison qui est tellement gros que celas fait croire à un mauvais scénario de film à gros budget hollywoodien.

    Ensuite, l’idée proposé d’un bloque “Russie, Turquie, Iran et Syrie” est très improbable, ne serait-ce que pour la position ambiguë de la Turquie, qui est plus proche des américains et des européens que de la Russie ou de sa volonté à peine caché de vouloirs être la première puissance de cette parti du monde, face à l’Iran et surtout aux Émirats Arabes Unis.

     

     

    Quand aux réactions des dirigeant Occidentaux, je crois au contraire qu’elle est plus possible qu’on ne le croit mais celas dépend beaucoup de la volonté de la Russie à vouloir garder la Syrie dans son giron du fait que c’est l’un des dernier pays de la région qui n’est ni sous tutelle américaine de part l’absence de base de ces derniers en Syrie ni sous pression Israélienne comme le Liban.

    Car de notre côté, avec un Trump peu prévisible et un Macron Béni-oui-oui, quand bien même la France peut faire quelque chose dans cette histoire, la volonté semble ferme de vouloir jouer des coudes et de maitriser complètement la région grâce à son instabilité. Et il existe même de faibles chances que celas nous refasse une “Sarajevo” : un évènement politique qui ne concerne qu’un pays à la base qui dégénère pour finir en conflit de plus grande ampleur. Car, pour moi, la Syrie et ce qui s’y passe ne nous concerne en rien, surtout depuis la “mort” de l’état islamique et quand bien même il y a des armes “de destruction massive” qui ont été utilisé, celas n’est qu’un bon moyens de nous détourner de ce qui se passe en France, ou ne serais-ce qu’en Europe.

     

    La manière dont vire les positions diplomatique autour de ce conflits sont de plus en plus inquiétantes.

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2015

    Je partage cette inquiétude :

    On entend que les Etats-Unis menacent cette fois de frapper punitivement le régime de Damas… et dans le même temps que la Russie, alliée du régime de Damas, se propose de prendre pour cible tout point de départ de missile américain !!!

    Ce n’est pas bon du tout, ça pourrait très facilement dégénérer…

    Ajouté à tout cela les actions de la Turquie d’Erdogan contre les Kurdes notamment, des missiles abattus en plein vol au-dessus de l’Arabie saoudite, des frappes “préventives” de l’armée israélienne dès qu’ils ont un quelconque “soupçon” (et, accessoirement, sans le moindre respect quant à la violation de l’espace territorial syrien pour ce faire)…

    Ce n’est hélas pas nouveau, mais le Moyen-Orient est une véritable poudrière !

    Cela peut dégénérer en 3ème guerre mondiale, comme cela peut en rester au stade de “règlement de comptes locaux”, de simulacre de conflit plus important… Je veux dire par là que, dans un contexte toujours proche de la Guerre froide (USA vs Russie), les parties en présence s’affrontent par pions interposés. Un peu comme avant la deuxième guerre mondiale avec la guerre civile en Espagne : les deux futurs camps (fascistes vs communistes) testaient des tactiques de combat… c’était presque un avant-goût de ce qui allait venir. Un premier bras de fer, à portée hautement symbolique.

    Peut-être que cela ne dégénèrera pas en 3ème guerre mondiale, mais le vainqueur (s’il y en a !) pourra redessiner la géopolitique du Moyen-Orient, placer ses propres pions, verrouiller des bases solides… pour une suite des opérations ?

    Je vois un parallèle entre ce qui s’y passe actuellement et la guerre civile d’Espagne… qu’en pensez-vous ?

     

     

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 13 avril 2015

    Il faut reconnaitre que les récentes déclarations sont particulièrement virulentes, on n’a pas vu cela depuis un moment. Trop virulentes mêmes pour que les occidentaux reculent sans passer pour des c***.  Je pense qu’ils vont bien frapper mais ils tardent à le faire… Ce qui laisse le temps à Assad pour disperser les cibles potentielles.

    En outre la destruction d’un F16 modernisé israélien en février révèle que la DCA syrienne est à prendre au sérieux.

    Je pense qu’on assistera probablement à une nouvelle salve de missiles tirée depuis des navires en méditerranée. Frappe plus symbolique qu’efficace comme l’a prouvé le bombardement de tomahawks sur une base aérienne syrienne en  2017. Cela permettra de dire on a fait quelque chose sans prendre le risque qu’un avion soit abattu, voire pire qu’un pilote soit capturé.

    A noter par exemple que les israéliens ont tiré depuis le ciel libanais lors de leur dernière frappe.

     

    L’ambassadeur russe au Liban a tout de même dit « en cas de frappe américaine [contre le régime syrien], les missiles seront abattus et même les sources d’où proviennent ces missiles seront prises pour cibles. » Source le site opex360

    Ce sont des propos graves mais légaux. Les occidentaux n’ont aucun mandat de l’ONU, ne sont pas dans un cas de légitime défense et ne sont pas appelés par un pays menacés par le régime Syrien, ils n’ont donc aucune légitimité juridique pour frapper les forces de Damas. Alors que les russes sont en Syrie suite à l’appel du gouvernement reconnu – et donc légitime juridiquement parlant – et ont tout à fait le droit de tirer.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2015

    Tout à fait ! La situation internationale, d’un point de vue légal, est ainsi faite !

    Mais je doute fort que cela autorise la Turquie d’Erdogan a “régler ses comptes” avec les Kurdes en Syrie… alors même que les Kurdes aident encore aujourd’hui à lutter contre l’Etat islamique.

    Je me demande d’ailleurs si les chefs de guerre kurdes ont su obtenir des garanties et des contreparties suffisantes avant de prendre les armes contre l’Etat islamique !?

    Erdogan frappe les Kurdes en Syrie (au-delà donc de ses frontières – d’un point de vue strictement légal, en a-t-il le droit ?)… et il a même demandé aux Américains d’empêcher que les Kurdes encore engagés contre l’Etat islamique quittent leurs positions pour venir secourir leurs frères kurdes.

    Les Kurdes, sur leur terre ancestrale mais à cheval sur plusieurs pays actuels – dont les frontières ont été dressées quelque peu artificiellement d’ailleurs – ont le malheur de vouloir leur indépendance, d’une part, et d’être sur un sol riche en pétrole, d’autre part…

    Des rumeurs couvent : on dit qu’Erdogan aimerait chasser tous les Kurdes, loin au-delà de la frontière turque… et envoyer alors les quelques trois millions et demi de Syriens actuellement sur sol turc pour y vivre là, à la place des Kurdes. Et les Occidentaux n’auraient qu’à payer la construction d’immeubles pour ces derniers (forcément, ils rasent tout, il n’y aurait bientôt plus grand-chose !)…

    Et régler directement le problème d’une certaine forme de migration tout en éloignant les Kurdes de leur frontière, en créant ainsi une sorte de zone tampon. Les Kurdes, on voulait bien leur donner quelques armes légères, kalachnikovs et grenades et les envoyer lutter contre l’Etat islamique… mais rien de plus apparemment !

    Une situation très complexe… Le Moyen-Orient est une poudrière…

    Dans un contexte toujours presque de guerre froide, il semblerait que la Turquie – dont l’adhésion à l’Union européenne n’a pas été conclue comme la Turquie l’aurait souhaité – se rapproche maintenant de la Russie… or la Turquie n’est-elle pas encore dans l’OTAN ?

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 13 avril 2015

    Erdogan frappe les Kurdes en Syrie (au-delà donc de ses frontières – d’un point de vue strictement légal, en a-t-il le droit

    Du point de vue du droit de la guerre (aussi appelé droit international humanitaire), le ius ad bellum, soit le droit d’entrer en guerre, est permis si une des conditions suivantes est remplie :

    -Un mandat des Nations Unies : si l’ONU donne mandat à un Etat (ou une groupe d’Etat comme une coalition de circonstance ou une alliance permanente ou autre organisation internationale) pour s’ingérer dans un conflit en cours quel que soit sa nature (guerre civile, ethnique, de frontières,…)

    -L’invitation d’un autre Etat : en vertu d’un traité, un Etat peut en appeler un autre à l’aide dans le cadre d’un conflit armé. La France au Mali ou la Russie en Syrie sont des exemples contemporains et parlants.

    -La légitime défense : un Etat attaqué par un autre Etat ou un groupe armé organisé a parfaitement le droit de répliquer et de contre-attaquer. C’est paradoxalement la France qui a créé une “extension” de la légitime défense en allant bombarder les positions de l’Etat islamique en Syrie sans l’autorisation du gouvernement syrien (ce qui aurait pu être considéré comme illégal). Erdogan peut donc argumenter qu’il ne fait “que” défendre la Turquie contre une organisation terroriste.

  • Participant
    Posts520
    Member since: 13 avril 2015

    On est quand même face à une belle bande de cow-boys à la tête de nos pays, quand ils sortent aussi légèrement de tels déclarations. Surtout que comme vous le dites, une intervention américaine ou française serait illégale. Ils seront en plus capable de dire qu’ils sont “agressés” si les syriens ou russes ripostent à de tels frappes potentielles.

    Qui pense vraiment qu’un bombardement des bases du régime syrien va résoudre quoi que ce soit ? Même une intervention au sol, ne fera probablement pas forcément de mieux. J’ai l’impression que la “meilleure” résolution reste d’attendre que Bashar el-Assad abandonne le pouvoir ou qu’il meurt, pour voir évoluer vers un vrai futur pour la Syrie. Car je ne vois pas comment on pourrait avoir un véritable futur après une intervention militaire occidentale, au vu des exemples historiques.

    Quand on dit que Bashar a comis des crimes de guerre : oui peut-être, mais aller faire la guerre à la Syrie ne résoudra pas ce fait (s’il est avéré). Et quand on voit que l’on ne fait rien contre les autres pays (comme les américains, la Turquie ou Israël) qui se contrefichent bien des lois internationales dans un certain nombre de cas, en outrepassant leur souveraineté,… Est-ce vraiment légitime de faire les “gentils” et venir faire la moral en étant soi-même illégal ? (C’est une question que je me pose).

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 13 avril 2015

    @Anakil

    Est-ce vraiment légitime de faire les “gentils” et venir faire la moral en étant soi-même illégal ? (C’est une question que je me pose).

    C’est parfaitement légitime puisque la morale, quelle qu’elle soit, n’a rien à voir avec la loi. Qui plus est à l’échelle internationale.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2015

    Il faut toujours chercher une cause glorieuse à mettre en avant… ça passe mieux.

    @guiguit : En résumé, si j’ai bien compris, Erdogan pourrait alors justifier “légalement” son action seulement en faisant passer les Kurdes pour une organisation terroriste ? Alors qu’ils aident à lutter contre l’État islamique notamment et, en tout cas, qu’il s’agit bel et bien d’un peuple à part entière. Curieux…

    Mais une cause “glorieuse”, une explication “valable”… autant d’ingrédients nécessaires à certaines opération…

    D’autre part, on a déjà mentionné dans ce sujet l’emploi des armes chimiques… mais il s’avère que si les partisans d’Assad en ont employé, les opposants d’Assad en ont AUSSI employé (notamment après s’être emparés de certaines réserves tactiques)… On ne peut pas réduire le problème à chercher des “gentils” et des “méchants”, à mon avis.

    @colonel_olrik : Concernant cet empoisonnement d’un ancien espion… il ne s’agit certainement pas d’un cas isolé. La question, d’après moi, serait : pourquoi parler précisément de ce cas-ci ?

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 13 avril 2015

    @pano

    L’empoisonnement de l’ancien espion rappelle, par la méthode (meurtre par empoisonnement) et les pays impliqués (grande bretagne et russie) , le meurtre de Sacha Litvinenko qui avait marqué à l’époque.

    Qui avait été la “découverte” de Poutine.

    n faisant passer les Kurdes pour une organisation terroriste

    Le PKK est une organisation reconnue terroriste par plusieurs pays.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts276
    Member since: 13 avril 2015

    Les frappes promises par les Occidentaux (États-Unis et France en premier lieu, rejoint par le Royaume Uni) ont été menées cette nuit à 3h du matin (heure de Paris).

    Source:

    Je pense que la citation qui convient pour le moment est Alea jacta est ! (Le sort en est jeté !).

    De son côté, la Russie a dénoncé une attaque contre un état souverain et légitime en lutte contre une vague de terrorisme. Mais la Russie semble aussi avoir prit cette attque de manière personnelle : c’est une insulte au président russe (Le Figaro).

     

    Je note un subtil changement de vocabulaire dans les expressions (Services diplomatiques) et diffusions d’informations (Médiats), qui je pense à son importance. Tout d’abord il y a le retour de l’expression “guerre”, qui il y a encore quelque temps était tabou (Ex: la «priorité est d’éviter le danger d’une guerre», selon l’ambassadeur russe à l’ONU Vassily Nebenzia, Le Figaro le 12 avril 2018). Aujourd’hui, ces le terme “alliées” qui remplace “coalition internationale” (Ex: “Damas a claironné avoir abattu dix-neuf des missiles tirés par les alliés”, Le Figaro le 14 avril 2018).

    Je note également une évolution de la doctrine d’action diplomatico-militaire de la France. Avant les frappes réalisées ces dernières 24h, la France avait pour doctrine de toujours intervenir avec une légitimité absolue, c’est à dire sous mandat de l’ONU, à l’appel d’une population où entité menacé, avec le soutien d’au moins un allié, et dans le respect du droit internationale. Or dans sont discours, Jean-Yves le Drian (ministre des affaires étrangères français) dit “avoir prit acte du blocage systématique du conseil de sécurité de l’ONU” (Source Franceinfo le 14 avril 2018). Il semble donc que la France soie désormais prête à agir indépendamment de l’ONU.

    Reste désormais à attendre la réaction des russes, et des iraniens.

     

    PS: je vous met une carte de la situation militaire en Syrie (Source: Le Figaro).

    Situation militaire en Syrie le 13 avril 2018

    Stratège en devenir !

  • Participant
    Posts1291
    Member since: 13 avril 2015

    Youpii , nous somme une belle bande de taré qui vont s’entretuer^^.

    Plus sérieusement, pourquoi ne ferait-on pas comme à Cuba?

    On s’arrange à l’amiable et on ne s’affronte pas directement.

    La Syrie sort d’une guerre qu’on a provoqué en renversant Sadam, on n’est pas stupide au point de déstabiliser la région une nouvelle fois(non?).

    Un peuple qui n'aime pas son pays, ne mérite pas son indépendance.
    Moi

    Tiens , il pleut
    Napoléon Bonaparte

  • Participant
    Posts520
    Member since: 13 avril 2015

    Une question que je me pose n’étant d’aucun des trois pays qui se disent les instigateurs de cette frappe : quand est-il de l’opinion publique de la population ? Sont-ils indifférent ou pour/contre ?

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 13 avril 2015

    L’empoisonnement d’un ex agent russe mériterait un autre sujet. Il y a pas mal à dire.

     

    Question de morale rappelons que le pays fustigeant la Syrie pour son emploi d’arme chimique est celui qui a utilisé l’agent orange au Viêt-Nam, celui qui a aidé le programme chimique irakien contre l’Iran dans les années 80, enfin celui qui a déclenché une guerre en exposant sciemment de fausse preuve au conseil de sécurité de l’ONU.

     

    A noter que notre ministre des armées a précisé que les russes étaient au courant des frappes. Ce qu’à titre personnel j’interprète ainsi : nous prévenons les russes, qui préviendront les syriens. Ces derniers peuvent se mettre à l’abri. En échange la DCA ne doit pas répliquer sur les porteurs d’armes. Comme cela tout le monde est satisfait, personne ne perd la face. Les occidentaux ont fait leur coup de com sans pertes et les russes et syriens ne subissent que des dégâts matériels mineurs.

    « La Russie a ainsi indiqué à la mi-journée que « selon des informations préliminaires, il n’y a aucune victime au sein de la population civile ou de l’armée syrienne ». » Source le parisien

     

    Les avions français ont décollé de métropole. Ils y avaient pourtant des avions français en Jordanie et aux EAU, ces deux pays ont-ils refusé d’être associés à ces frappes ?

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2015

    Le PKK est une organisation reconnue terroriste par plusieurs pays.

    D’accord, mais je ne crois pas qu’on puisse raisonnablement amalgamer le PKK avec tout le peuple kurde.

     

    Effectivement, il n’y aurait aucune victime (mais quelques blessés) suite à ces frappes… ‘faut dire que ces dernières étaient quand même attendues.

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 13 avril 2015

    @fortif

    La Syrie sort d’une guerre qu’on a provoqué en renversant Sadam, on n’est pas stupide au point de déstabiliser la région une nouvelle fois(non?).

     

    @cuirassier

    celui qui a aidé le programme chimique irakien contre l’Iran dans les années 80

    As tu des sources? Les Américains ont plutôt soutenu l’Iran via l’affaire Iran Contra, et n’ont vendu aucune arme à l’Irak.

    Je n’ai par ailleurs jamais entendu parler de soutien gouvernemental US au programme chimique irakien.

     

    @pano

    D’accord, mais je ne crois pas qu’on puisse raisonnablement amalgamer le PKK avec tout le peuple kurde.

    Les Turcs amalgament les différentes entités armées Kurdes en Syrie, qui se sont battues contre Daesch, avec le PKK. Ce sont selon eux des bras armés de l’organisation politique PKK.

    Je ne sais pas si cet amalgame est correct ou non par contre.

     

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 13 avril 2015

    J’aimerais aussi savoir comment les gens réagissent en France face à la toute récente frappe impliquant multiples navires et jets de la coalition USA, France et Grande-Bretagne?

    Quel sera selon vous le prochain geste de la Russie?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts686
    Member since: 13 avril 2015

    Mon avis sur cette affaire est que tout le monde montre les muscles mais rien ne va changer.On a qu’à voir les pertes syriennes qui sont nuls ,les occidentaux ne veulent et surtout personne ne veut d’une guerre .On est dans un monde mondialisé ce qui crée une interdépendance des états entre eux .Donc une guerre entre grandes puissances est néfaste pour tout le monde .

     

    Après ,je vois que l’on parle d’un néo-bloc orientale composé de la Turquie ,Russie ,Iran et Syrie mais comme l’on déjà dit certains c’est une bêtise .La Turquie n’est pas l’ami de la Syrie ,il va même certainement avoir un conflit entre les deux vu que des soldats syriens sont envoyés dans l’enclave d’Affrin pour épauler les kurdes du PKK er empêcher les kurdes de s’emparer de cette province .

     

    Après ,on peut se poser la question qui a lancé cette attaque chimique  ?Je suis pas vraiment d’accord avec @Olrik ,Assad a plusieurs raisons de vouloir faire cette attaque .Déjà cela peut briser le moral de la résistance et diminuer leurs forces ce qui provoquent un siège moins long .D’ailleurs Assad avait utilisé des armes chimiques l’année dernière donc il peut le refaire .D’ailleurs dans un sujet qui parle de cette attaque en 2017 ,un membre du forum avait dit que Assad avait fait cette attaque pour montrer qu’il est toujours présent et qu’il n’etait pas le toutou de Poutine .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts276
    Member since: 13 avril 2015

    Les occidentaux ont fait le choix d’une frappe politique et symbolique, ils n’ont en aucun cas ciblé l’armée syrienne ou ses alliées, ce qui à permis d’éviter un quelconque dommage collatéral. Il n’y a d’ailleurs pas eu de mort. Le risque de guerre chaude est donc fort probablement écarté. Après je pense que cette “crise” est un instant qui s’inscrit dans une temporalité plus longue, la temporalité du conflit Russie-Occident qui dure depuis au moins 2012.

    Pour ce qui est du bloc orientale (Russie, Syrie, Iran, et Turquie), il est vrai que la Turquie se démarque car elle opposée à la Russie sur la situation en Syrie (La Russie est pour Assad alors que la Turquie est contre). Néanmoins, Erdogan a été victime d’un coup d’état militaire il y a deux ans, et il n’a du son salue qu’à Poutine. Si la Turquie reste un état pleinement indépendant et pleinement souverain, il est en quelque sorte tributaire de la Russie (En témoigne l’absence de tension entre la Russie et la Turquie en Syrie, alors qu’il y a bel et bien tension entre la Russie et l’Occident à ce même sujet, du moins selon mes sources). De part ailleurs, la Turquie à une politique assez étrange vis à vis de l’Otan. En cas de conflit sur la longue durée entre elle et l’alliance atlantique, je ne ferais pas vraiment confiance à la Turquie. Pour rendre les choses plus claire, je vous partage ce doc issus du Figaro qui explique les lien entre entité dans et autour de la Guerre civile syrienne (Source: Le Figaro – Derrière l’enfer syrien, la victoire de la realpolitik):

    Remarquez que la Russie, l’Iran et la Syrie (Régime syrien) sont tous alliés stratégiquement, alors que la Turquie n’est alliée que tactiquement à la Russie. Mais j’ai une explication à cela: ce bloc orientale n’est pas une alliance ayant un but commun (comme c’était le cas dans les grandes lignes pour le bloc pro-soviétique au siècle dernier) mais une alliance d’intérêt. Il se trouve que la Russie, la Turquie, et même la Chine estiment avoir été humilié par l’Occident au cour des deux dernier siècle, et chacun voudrait prendre sa revanche. Mais chacun à ses intérêts propres.

     

    Sinon pour te répondre @bat, les français sont assez partagé quant aux frappes: globalement tout le monde est d’accord pour dire qu’il y a eu une attaque chimique, mais il y a eu des divergence quant à la question de réagir ou pas notamment a cause du risque d’escalade.

    J’ai crut par contre voir que seul 22% des britanniques soutenaient les frappes en Syrie (Je ne retrouve plus ma source).

    Pour la réaction de la Russie, les Occidentaux ont réussi à réaliser des frappes sans réellement faire mal au régime syrien et aux forces russes. Donc si il y a bien eu une insulte faite aux russes, elle ne justifie pas une guerre ou un acte hostile en représailles. Cependant, ça ne veut pas dire que la Russie ne va rien faire. Les frappes occidentale ayant été très ciblées et limité, les représailles russes devrait être dans la même mesure (des coups de semonces contre les bateaux occidentaux par exemple).

    Stratège en devenir !

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 13 avril 2015

    @socrate

    Néanmoins, Erdogan a été victime d’un coup d’état militaire il y a deux ans, et il n’a du son salue qu’à Poutine

    Pourrais tu en dire plus sur l’aide de Poutine à Erdogan lors de ce coup de temps?

    J’avais cru comprendre dans les journaux qu’Erdogan avait réussi à devancer le coup d’état et à enlever toute opposition.

     

    Au niveau du diagramme, je me demande en quoi consiste l’alliance tactique entre Russie et Turquie, à part la coopération partielle pour éviter les chocs entre forces militaires, comme lors du Su-24 russe abattu il y a quelques années.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2015

    On est donc bel et bien dans un contexte de Guerre froide (Russie + quelques “alliés” vs la majeure partie de l’Occident)… ça pourrait continuer comme ça, chacun essayant de marquer des points et de placer ses pions, pendant un bon moment. 😉

    D’ailleurs, à qui pourrait profiter une 3ème guerre mondiale ? Si aucune des puissances actuelles ne pourrait en tirer des bénéfices substantiels, il est (heureusement) peu probable qu’elles laissent les choses dégénérer trop.

    Très intéressant, ce diagramme, en effet. Il souligne bien l’aspect complexe de la situation. 🙂

    @mongotmery : en ce qui concerne l’alliance tactique entre Russie et Turquie, je crois qu’elle ne vise pas juste à éviter toutes sortes de bévues… au nord de la Syrie, leurs aviations respectives ont effectué notamment des frappes coordonnées contre des cibles (théoriquement) de l’État islamique. Donc ils se sont parfois battus côte à côte.

    C’est aussi cela qui renforce en partie ces idées de nouveau bloc, de nouveaux alliés… D’après moi, rien n’est encore figé, ou définitif, à ce niveau, mais cela va dans le sens que chaque “grand” essaie de marquer des points, de redessiner les cartes (d’alliances au moins), de (re)positionner ses (nouveaux) pions.

    La prochaine action de la Russie ? Là, comme ça, je n’en ai pas la moindre idée… Apparemment, ils n’ont pas mis leur menace à exécution (ils devraient éviter de faire des menaces qu’ils ne sont pas prêts à mettre à exécution, le cas échéant, sinon ils se décrédibilisent !), mais Poutine est parfois quelque peu imprévisible… même s’il l’est nettement moins que Trump !

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 13 avril 2015

    @pano

    Trump n’est somme toute pas plus imprévisible qu’un autre: finalement, Macron et Trump ont tout dû prévenu de leur intention de réagir, afficher leur volonté de se coordonner, et finalement ont effectué les frappes ensemble.

    C’est Theresa May en revanche qui a été plus discrète.

     

    Par rapport à la possibilité d’une troisième guerre mondiale, je ne pense pas que les puissances globales y voient un intérêt. Les puissances moyen orientales, peut être, comme l’Iran, l’Arabie Saoudite ou Israël, mais cela se limite à cela. Au pire obtiendrait on l’équivalent de la Guerre Iran Irak ou d’une guerre israélo arabe plus longue.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts57
    Member since: 13 avril 2015

    Pour ma part, je considère que les Etats-Unis, la France et dans une moindre mesure la Grande Bretagne, ont eu raison de répliquer. D’une part, pour des raisons évidentes de crédibilité face à la Russie Poutinienne, ensuite pour tenter d’éviter que le régime Syrien ne reproduise de tels crimes de guerre.

    Quant à la possibilité d’un conflit armé général, je n’y crois que peu. Personne ne veut la guerre. Mais après tout, des incidents militaires entre Occidentaux et Russes-Iraniens en Syrie pourraient bien vite mener le monde dans une crise sans précédent, où la guerre pourrait être envisagée en dernier ressort.

    La Turquie, elle, semble rompre avec l’OTAN. En effet, elle a lancé une opération anti-Kurdes dans le nord de la Syrie. Rappelons que les Kurdes sont nos alliés dans la lutte anti-terroriste. Enfin, la France condamnant les opérations militaires Turques en Syrie, Ankara a révélé les positions tenues secrètes des forces spéciales françaises en Syrie. Cela me fait dire que la Turquie pourrait bien se désolidariser de l’Occident pour se tourner vers la Russie.

    Une chose est sûre, si un conflit ouvert et direct semble peu probable -quoi que possible-, une nouvelle Guerre Froide se dessine clairement entre la Russie et ses alliés et les Etats-Unis, la France et leurs alliés.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 13 avril 2015

    Des nouvelles du front syrien? Il y a eu des retour de Poutine ou d’Assad sur l’intervention occidentale depuis les derniers jours?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts40
    Member since: 13 avril 2015

    Le schéma est pas mal en effet! Mais il est simpliste pour la case France/EU car les deux pays vraiment impliqués sur ce théâtre en Europe sont la France et l’Angleterre et on peut voir de nombreuses divergences d’opinions sur plusieurs points (par exemple le droit de la défense de ses frontières pour la Turquie qui est qualifiée d’invasion par la France)

    Pour ce qui est du bombardement, il faut pas se leurrer, cela à surement du être fait à l’amiable –> pas de victimes sur un site de productions d’armes c’est assez étonnant. Mais surtout cela avait un objectif (encore une fois, bien différents selon les trois pays) politique et diplomatique “On a donné une ligne rouge, cela passait avec les anciens dirigeants des pays occidentaux du conseil de sécurité, plus maintenant” ce qui n’est en fait, pas une mauvaise chose.

    Pour Bat, l’opinion publique semble très divergente en France sur le sujet, pour faire simple, il y a des pour et des contres dans toutes les familles politiques possible mais la plupart discutes sans vraiment comprendre la situation (ex: l’interview de macron).

    Pour ma part et pour la France, ce n’est pas une mauvaise chose d’avoir intervenu si et je dis bien SI, des armes chimiques ont bien été utilisées. Maintenant le jeu est de renouer avec la Russie avec un discours plus sain car le message qui est passé est “on ne joue pas non plus”. Le plus important est de ne pas montrer une trop forte cohésion avec les américains garder ce rôle de 3eme membres et surtout de récupéré l’image d’allié solide comme la Russie à réussi à faire sur ce conflit. Je vous rappelle que la France avait terriblement ( particulièrement pour l’opinion publique) besoin de redorer son image.

    En conclusion pour moi, peu probable que cela enflamme les relations entres les membres du conseil de sécurité, et cette action n’avait qu’un but politique (à l’intérieur et à l’international) et non vraiment militaire.

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.