Post has published by Gabykousk

Ce sujet a 209 réponses, 17 participants et a été mis à jour par  Eldaxerus, il y a 1 an et 10 mois.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Bonjour à tous.

    Les archives d’une période trouble est un recueil de tous les textes RP de la série XCOM, je vous propose donc de les regrouper dans cette section.
    Envoyer vos RP ici camarde ou mettez les RP de nos amis qui n’ont pas accès au Forum de guerre SVP !
    Sur ce bonne lecture !!! ^^

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Général Thomas Campbell

    16 mars 2035 (Épisode 3 – Commandant De la Tour)

    L’XCOM est revenue en force depuis quelques mois, leurs actions répéter en Eurasie bouscules les grands de l’Advent, ils vont sûrement très vite riposter ! Cette élan d’espoir est pour eux un début d’épidémie qu’il faut absolument faire disparaître avant sa propagation !
    J’aurais bien besoin de leurs espoir ici, mes hommes commencent à craqué :
    La WD6 est rentré au QG hier, sur toutes l’escouade seul le major Hertman et le soldat Malcom se sont tirés de la mission dans le Manitoba, nous avons aussi perdue le contact avec la WD11 en Arizona et pour finir, selon les rapports volés du gouvernement Nord-américain, plusieurs divisons des “Enagah Osuy” sont annoncées avant avril.
    Malgré tout je garde espoir, j’ai pu prendre contact avec la cellule de résistances de L’amiral Amelia Andreas, qui garde sous contrôle plusieurs zones au Mexique, Guatemala et au Honduras. Elle a promis quelle viendrai bientôt au QG mais qu’elle devait régler quelque problème avant et se préparer psychologiquement à la différence de température (Il est vrai que le Mexique et l’Alaska on quelques degrés différences)
    Dans quelques mois nous pourrions mener de vraies opérations conjointes et réussir enfin a créé une vraie cellule qui engloberait toutes l’Amérique du Nord ! Mais ne nous emballons pas, pour l’instant rien n’est fait, il faut déjà que je briffe la WD4 des disparitions d’une vingtaine de personnes dans un village perdu en plein Iowa et que je prends contacte avec l’XCOM, avec leur commandant ….

  • Participant
    Posts2
    Member since: 29 mars 2015

    On reprend les bonne habitude dirais t’on, même 20 ans après. La seul différence viens du fait que je dirige maintenant ma section d’ingénierie. Il y a quelque temps je travaillais seul, mais depuis quelque temps, certain mon rejoins. Quelques’un fessait partie de ma poche de résistance isolé qui ont décider d’aider le camp des “humains libre” sans êtres confronter aux horreur de la guerre. Et certain vienne ici pour avoir un pied dans l’XCOM pour ensuite êtres recruter dans les unités commandos de l’XCOM.
    J’ai goûter au mission de terrain tout comme mon frère d’arme Wilms après la chute du XCOM de la grande invasion, et je peux vous dire que cela me manque. J’aurais apprécier êtres recruter ne serais que fusilier de l’aire pour garder le Talion en l’absence de nos frères Commandos.

    Sergent Mathof Polikof Chkaya, 3éme section d’ingénierie de l’XCOM.

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    17 mars 2035, Épisode 3

    Saleté d’XCOM, ils ont réussis à sauver le VIP, heureusement leur sphère d’influence reste moindre, et ne s’accroît que très peu, le Garmagedon survole en ce moment l’Allemagne, et nous allons nous posaient à Berlin, le gouvernement allemand nous propose un stock d’humain non-négligeable contre quelques matériaux de vaisseaux, ce vieille OVNI qu’était le Extrato a était démantelé pour l’occasion, nous pouvons continué nos tests, hier encore le professeur Jalt a fait une découverte surprenante sur un agent d’une cellule de résistance en Amérique Centrale, le corps de la jeune femme est devenue extrêmement mou suite à la puce qu’on lui a injecté, le spécimen criait comme une truie, nous l’avons donc anesthésié puis nous l’avons mît dans une cellule auto-génératrice. Le spécimen étant devenue incontrôlable, nous l’avons abbatue… Triste fin, la recherche sur le contrôle du cerveau aurait pus grandement avancé et grâce à elle nous aurions pus contrôler des humains…

    Mais je suis sur que nous trouverons d’autres spécimens intéressent parmit ceux que l’Allemagne nous envoie

    Evan Darlon, général de l’ADVENT

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    (Episode 3)

    Journal d’Oleksander Dobrynin, frère ainé du grenadier Dobrynin:

    Aujourd’hui est un grand jour pour la résistance ruthène. Nous avons pu attaquer et évacuer un village des steppes ukrainiennes dont les habitants étaient utilisés comme cobayes par les aliens. Maintenant les envahisseurs nourrissent les charognards (bien que je ne sois pas sûr qu’ils soient comestibles, même pour des vers), et les villageois sont en sécurité dans l’un de nos repères. Plus d’une cinquantaine de soldats de l’Advent éliminés! Et combien de ressources et d’équipement récupérés!

    Suite à ce succès, j’ai été proclamé Hetman par mes hommes. Je suis à présent officiellement le dirigeant de l’Hetmanat ruthène, aussi dénommé la nouvelle Rus’.
    Bien que j’en sois très heureux, je regrette que mon frère n’ait pas été là pour le voir. Quel imbécile, celui-là. Il a rejoint l’association qui a échouée à protéger la Terre, l’XCOM. Quand comprendra t-il que nous ne pouvons faire confiance à personne en dehors de nous-même, que les promesses de liberté ne valent rien, que tout ne peut être confirmé que par les actes!
    Je sais que je peux faire confiance à mes hommes car j’ai vu le courage de chacun d’eux, sur le terrain. Mais lui, que sait-il de ces étrangers, de ces auto-proclamés libérateurs terrestres, de ce ramassis d’anciens militaires et de nationalistes anarchistes? Il est même possible que des agents de l’Advent soient infiltrés parmi ses membres… Toujours est-il que j’espère qu’il me donnera de ses nouvelles, et aussi que l’XCOM fera parler d’elle bientôt. Peut-être pourrais-je en déduire que ce sont véritablement des libérateurs?

    Bon. Demain sera une dure journée. Malgré les récents succès et l’amitié d’une grande partie des populations ukrainiennes et biélorusses, notre Hetmanat ne compte que quelques centaines de combattants, répartis assez inégalement sur le territoire que nous revendiquons, ainsi que peu de ressources, surtout en termes de ravitaillement.
    Il me convient donc, en tant que nouveau dirigeant, de réorganiser tout cela et de tenter, ne serait-ce que temporairement, de tisser des liens avec les autres organisations résistantes. Nous avons besoin d’alliés.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    15 Mars 2035 Journal du Général “Marius Strédérius ”

    Aujourd’hui est un grand jour ! D’après mes espions en mission en Chine , les Xcoms ont encore frappés avec succès sur ces connards d’ADVENT !
    En Europe la situation n’est pas trop mal … Mes “Légionnaires ” , comme j’aime les appeler ,ont frappé à Milan et ont réussi à récupérer des anciens de l’armée de l’air italienne . On a pas encore beaucoup d’appareil volant mais ils pourront toujours nous être utile pour mon Prototype . Je contacterais les Xcoms en temps voulus mais toujours d’après mes espions nous sommes encore la plus grosse armée de résistance .

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    RP de AlexKiller999 épisode 3

    Journal de Bord le 15 Mars 2035, à Moscou

    Aujourd’hui j’écris la première page de ce journal qui, je l’espère, sera le témoins de l’échec inévitable d’XCOM dans les années à venir. Hier, les infos ont annoncé que quatre membres de cette putains d’organisation terroriste ont tué sans pitié huit Gardiens de la Paix ainsi que deux alliens. Tous ça pour libérer un scientifique ayant utilisé trois citoyens comme cobayes.Pourquoi font-ils cela ? J’ai l’impression que ce monde part en couille. Pourtant les extraterrestres nous ont apporté tellement de choses : de meilleures connaissances en médecine, en industrie, en haute-technologie, en génétique et plein d’autres … J’ai du mal à croire que l’humanité puisse être tombée si bas. Il y a cent vingts ans les hommes tuaient pour des bouts de terre, il y a cent ans les hommes tuaient pour des raisons ethniques, il y a quinze ans ils tuaient pour la religion, maintenant ils tuent pour rien. Un beau gâchis, de mon point de vu. La paix est-elle impossible ? Je ne suis pas pour la guerre. Mais je ne suis pas pour l’inaction. Si les rebelles veulent la guerre, la coalition ADVENT doit leur faire la guerre. Et moi, je dois l’aider. Je fais, devant ce journal, le serment que je m’engagerai dans les Gardiens de la Paix dès ma majorité. Je le jure ! Il ne me reste qu’un an à attendre avant mes dix-huit ans, et enfin, je pourrai servir à quelque chose. Et enfin je pourrai tué mon père ! Celui que tout le monde appelle … Commandant ! Maintenant, il ne me reste qu’une seule chose à dire. Et voilà ! Signé Vladimir.

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    RP de Cova Axel Épisode 3

    #RP Ici Cova Axel votre serviteur de toujours sur IC ( informations en Continu ) News ! Les forces de l’organisation terroriste XCOM ont mis à mal nos fiers Protecteurs de L’ADVENT pour libérer Katleen Queen un scientifique résistante que nos garde – paix ont capturée pour interrogatoire. un civil ayant été victime de la violence sans nom de L’XCOM témoigne : Civil : Q…Quatre ils étaient Quatre, U…une avec une machette…e…elle a tuer un maître et un soldat qui essayait de- Cova Axel : Nous sommes les seuls à le dire : L’XCOM terrorise nos concitoyens en commettant des meurtre de masse. C’était Cova Axel Sur IC NEWS bonne journée à vous et n’oublier pas…L’ADVENT veille sur nous.

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 29 mars 2015

    RP de Metallus Arthurus :

    19/02/2035 Aujourd’hui il m’est arrivé quelque chose d’absolument terrifiant dans les rues de Pékin. J’en ai encore le cœur qui bat à tout rompre. J’ai bien cru ma dernière heure arrivé.

    Je ne me sentait pas bien, j’ai dormi un peu et pris des cachets. Sa va un peu mieux maintenant. Je pense que outre le fait d’écrire mon journal, ces faits semble suffisamment important pour être consigné précisément.

    Je me trouvais sur la place Ten Peng comme tout les matins pour boire un café avant d’aller au bureau. Je discutais avec une de mes collègues, Sarah (c’est une anglaise). Il faisait beau et plutôt chaud. Une journée calme et très agréable en perspective. Donc nous parlions des chiffres du mois de janvier lorsque cela est arrivé. Je m’en souviens très bien car Sarah à dit : « Si on continu à être aussi bon, ceux du 38ème étages vont vouloir notre peau ! » Il y a toujours eu une rivalité entre le 38ème et le 40ème (notre étage).

    C’est donc au moment où elle disait cela et que j’éclatai de rire en m’imaginant le gars du bureau 78 nous tirer dessus avec une agrafeuse (j’en ai déjà parler il y a une semaine de se drôle de personnage) que nous avons entendus un puissant bruit de l’autre coter de la route suivis presque immédiatement d’un cris qui ne semblait pas être humain. Nous nous sommes retournés de la ou venais le bruit et il s’en ai tout de suite suivis des bruits de pas précipités, de nombreux autre bruit assourdissant et d’autre cris. Je mis un certains temps à comprendre que c’était des tirs. Des tirs ! En plein jour et en plein centre des affaires de Pékin ! C’était complètement surréaliste ! Nous nous sommes accroupis derrière un camion et nous vîmes des soldats de l’Advent se positionner non loin de nous. L’un d’entre eux était à peine à une dizaine de mètre de nous. Qui donc peut être assez fou pour s’en prendre à l’Advent ? Je regardait Sarah. Elle était complètement tétanisé. Nous ne quittions pas des yeux se soldat, arme au poing à quelques pas de nous. J’allais tranquillement au bureau et en quelques seconde je me retrouvait au milieu d’un champ de bataille !

    Je tentai de rassuré Sarah lorsqu’une femme, je crois bien que c’était une femme, surgit en courant une épée à la main et se jeta sur le soldat à coter de nous. Elle le frappa de toute ces force et nous le vîmes vacillé. A peine quelques secondes plus tard un autre homme surgit à coter de nous et nous prîmes la fuite. Sarah parti sur la droite et je l’a perdis de vu.

    Pendant ma fuite j’entendis un coup de feu. Sur que c’était sur moi que l’on tirait je me jetai derrière une voiture. Je regardai derrière moi et vis le soldat de l’Advent allongé par terre. Mort. Un mort de l’Advent en plein Pékin bon sang! Les gens courrait en tout sens et fuyait le carnage. Je leur emboîta le pas. Je rentra en courant chez moi. Sur la route je vis dans le ciel des vaisseaux de l’Advent foncer vers le lieux de la bataille et des policier bloquer les routes. Une fois rentré chez moi j’allumais la télévision et l’on parla en boucle pendant des heures de l’attaque qui avait eu lieu sur la place Ten Peng. Aucune précision sur les motivations des agresseurs. Cependant ils ne parlèrent d’aucun blessé ni mort du côté de l’Advent. Je croyais l’Advent hors d’atteinte et je ne comprends pas qui voudrait s’en prendre à eux…

    J’y réfléchis depuis plusieurs heure et pourquoi s’en prendre à l’Advent ? Et pourquoi l’Advent ment sur le bilan de cette fusillade ? Ils ont dit aux infos que c’était simplement des braqueurs mais il n’y a pas de magasin justifiant un tel arsenal là ou la fusillade à eu lieu. Je ne comprend pas et cela me turlupine. Enfin, Sarah et moi sommes en vie et c’est le plus important. J’espère ne plus jamais revivre sa. J’ai mal à la tête, je vais me recoucher.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts125
    Member since: 29 mars 2015

    “C’est une révolte.”

    Le visage de l’homme, emplissant pleinement le cadre de la caméra de mauvaise qualité, était clairement marqué par la terreur. Des gouttes de sueur perlaient sur son front, avant de couler le long de ses joues.
    Un mur mat en arrière-plan, et un bruit de fond marqué par des rafales de tirs, des cris et des insultes en finlandais.

    “Je ne sais pas si c’était prévu de longue date, ou si c’est à cause des rumeurs que la base mobile des terroristes du XCOM est passée non loin de la Finlande, et s’est installé dans le Pôle Nord qui a motivé les terroristes du coin à passé à l’action dans …”

    Il se retourne brusquement vers sa gauche et prend du recul par rapport à la caméra.
    Il dégaine un pistolet, et tire à trois reprises sur une cible hors de la caméra.

    “CRÈVE SALAUD !”

    Il revient proche de la caméra, choqué.

    “Merde, il est mort. Je l’ai tué. Merde. Merde, merde, merde.”

    Sa tête pivote brusquement vers la gauche, et la salle est une fois de plus illuminé par le flash des tirs et emplie par le bruit des détonations.

    “Ils foutent quoi, ADVENT ?” gémit-il tout en faisant feu. Des larmes roulent, rejoignant ses gouttes de sueurs. Il baisse son bras, et revient vers la caméra.“Pourquoi ils nous attaquent ? J’suis un flic, pas un sectoï… NON !”

    Le visage du policier explose en un bouquet sanglant, et la vidéo se saccade jusqu’à s’arrêter finalement sur l’image d’un flot rouge mêlé à des morceaux de cerveaux et des escarbilles d’os.

    L’Officier ADVENT éteignit l’afficheur holographique et se tourna vers son unité.

    – Nous avons trouvé par hasard le signal de l’enregistrement lors d’une patrouille. Comme je l’espère que vous l’avez deviné, l’attaque a eût lieu dans un… Comment appelle-t-on ça chez vous ? Une… “caserne” d’agents de sécurité, je crois.

    L’un des hybrides fit un signe négative de la tête.

    – Tant pis. L’agent a mentionné le terme “révolte”, ce qui laisse fortement entendre que la population locale a aidée et soutient les terroristes locaux. Rendez-vous sur les lieux de l’origine de l’enregistrement et débusquez le nid terroriste là-bas. Préparez-vous à une forte résistance, des terroristes comme des civils. Le reste des détails sont dans vos plaques de données.

    Il tendit celles-ci.

    – Permission de prendre des mesures létales sur les sujets s’opposant aux objectifs. Ne faîtes pas d’émule, ce serait un cadeau en or pour les terroristes de XCOM.

    Il exécuta un salut militaire, auquel répondirent les soldats.

    – Pour ADVENT.
    Pour ADVENT, firent à l’unisson les membres de l’unité.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    16 Mars 2035 , Journal du Général ” Marius Strédérius ”

    Les pilotes de l’armée de l’air Italienne ou l'”Armes de la Regia Aeronautica ” comme ils s’appellent , ont commencé à s’entraîner sur mes prototypes de chasseur d’interception conçues pour abattre les renforts d’ADVENT et des sectoïdes directement dans l’espace . Mon Prototype lui est presque à maturité , bientôt il pourra faire subir un déluge de plasma sur l’ADVENT et ses copains sectoïdes .

    L’Xcom , que je surveille ardemment , n’as pas agit aujourd’hui ou du moins pas encore .

    Mes radars ne cessent de détecter des vaisseaux sectoïdes qui viennent renforcer leur garnison Terrestre .

    Mes “Légionnaires” se préparent à une mission , nous nous rendons dans la ville d’Aix-en-Provence où , d’après mes services de renseignements , se trouveraient un convoi chargé de cobayes pour l’ADVENT et leurs sordides expériences . Le convoi sera escorté par la milice pro Alien Française , il y aura surement des ADVENTs et du sectoïdes dans le lot … C’est pas plus mal . Ils comprendront la force des “Légionnaires” .

    En ce qui concerne les gus que l’ont va sauvé … Et bien … disons que j’ai un autre projet pour eux …

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts23
    Member since: 29 mars 2015

    RP by moi légèrement modifié par rapport à la version originale disponible sur YouTube. :woohoo: :woohoo: :woohoo:

    Journal de bord du soldat Jake Warmer de l’ADVENT.

    Jeudi 25 février 2035, Béjing

    C’est dans une soirée orageuse que moi ainsi que le reste de la 5ème escouade du 63ème régiment d’infanterie de l’ADVENT avons rejoints le QG des forces de l’ordre dans cette partie de la Chine. Le sergent Barrington nous a briefé sur le rôle qu’on aurait à remplir les 3 prochaines semaines. Notre mission est simple : identifier et éliminer les mouvements de résistance locaux avant qu’ils ne rallient l’XCOM. Cette organisation terroriste à réussis à éliminer une équipe de soldats de l’ADVENT au beau milieu du centre-ville de Béjing et à quitter la ville sans se faire repérer en emportant avec eux un VIP hautement qualifié.

    La presse quand à elle n’a rien trouvé de mieux à faire que de proclamer haut et fort que l’XCOM était responsable ce qui a empêché les forces de l’ordre d’étouffer l’affaire.
    Pour rassurer la population et parer à d’autres attentats 3000 troopers supplémentaires ont été déployés dans l’est de la Chine.

    Le sergent Barrington nous a réveillé tôt hier matin pour notre première mission de contre-terrorisme. Le service d’espionnage de l’ADVENT a en effet localisé un groupe de rebelles agissant sur le fleuve Huong He. Nous sommes arrivés sur place à 7h15 et après avoir rapidement déterminer un plan d’attaque avons demandés des renforts. C’est au nombre de 50 que nous avons lancés l’assaut contre la base ou plutôt le village rebelle.
    Les rares hommes ayant voulus résister ont été abattus sans sommations par les troopers et après que nous ayons mis le feu au village les hommes qui nous avaient rejoints ont emmenés le reste de la population vers les laboratoires de nos amis de l’espace de Séoul où un sombre destin les attend certainement. Nous n’avons trouvés aucun véhicule ou appareil de communications et seulement quelques fusil de chasse hors d’état. Mais ce bilan n’a pas empêché le sergent Barrington qu'”Une e important cache d’arme a été découverte dans un village servant d’avant poste à l’XCOM près du fleuve Huong He en Chine et une quarantaine de terroristes ont été appréhendés. L’efficacité des terroristes s’en trouve grandement diminué. L’XCOM aura du mal à se remettre de cette défaite je puis vous l’assurer.” alors qu’il ne s’agissait que de fermiers et de pécheurs ayant eu le malheur de conserver dans leur grenier des fusils hors d’état. Mais comme le reste des membres de mon escouade on ne me demande pas mon avis, je me contente donc de suivre les ordres. C’est avec un sentiment de culpabilité que je rejoins mon baraquement de Béjing, ce village n’avait strictement rien fait qui puisse leur attirer les foudres de l’ADVENT. C’est en voyant le journal du soir que je compris la raison de cette mission. La presse s’était en effet empressé d’annoncer cette grande victoire sur l’XCOM. La ville entière croit que les rebelles ont subis un revers en Chine alors qu’il n’en est rien.

    Je compris que cette guerre ne faisait que commencer.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    1 Avril 2031 journal du Général “Marius Strédérius”

    Cela peut peut-être sonné comme une blague pour moi , moi que ne porte pas la littérature dans mon cœur mais …Oui , aujourd’hui j’écris la première note de mon journal de campagne car oui aujourd’hui moi et mes 8 “Légionnaires” avons frappés l’ADVENT en plein cœur de Rome . Mes “Légionnaires” et moi ont attaqués le Colisée de Rome qui sert de point de vue pour les snipers ennemis .
    Nous sommes entrés par les souterrains en ruine de l’ancienne bâtisse romaine , ils n’étaient gardés que par quelques sentinelles . Mais même si ils n’étaient guère nombreux , ce n’était pas avec nos vieilles armures de soldats romain modernisé inspirées d’armures de l’Xcom retrouvaient à droite à gauche , et nos AK 47 qui approchaient de la centaine que nous allions leur faire peur . A vrais dire c’est nous qui avions peur !
    Étrangement , par un miracle que seul les dieux peuvent exaucer , tous s’est passé comme prévue , nous les avions tué , un à un , sans peur , sans remords alors qu’une minute avant de passé à l’action on se pissait encore dessus !

    Le sang des soldats d’ADVENT perlaient à grosse goutte sur le vieux sol des souterrains créant ainsi des fleuves … jaunes .

    Après que l’on se soit chargé des sentinelles , nous montâmes à l’étage . Les snipers ne nous avaient pas encore vu , à vrai dire c’était normal car l’Italie était une province paisible mais malheureusement pour ses bâtards elle ne le serais plus pour longtemps !

    Nous avons pris très vite nos positions et le déluge de feux commença . Les snipers d’ADVENT tombèrent comme des mouches , sans qu’ils ne puissent tirer ne serait-ce qu’un seul et simple coup . En moins d’une minute , les 15 snipers de l’ADVENT qui occupaient gisaient morts , créant eux aussi des fleuves jaune .

    Au loin , on entendait les cris paniqués des citoyens Italiens qui devaient sûrement courir dans tous les sens .

    Nous entendîmes le vrombissement des réacteurs d’un petit transporteurs de troupes d’ADVENT qui approchait . Alors mon “Légionnaire” artificier tira son vieux RPG-7 qui attendait sur son épaule ,il mit une roquette dans le tube ,courra jusqu’au somment des tribunes , visa et il abattit le transporteur qui s’écrasa au milieux de la route qui entourait le Colisée .

    Après cela nous rentrâmes par miracle sans encombres . Et je me demande encore pourquoi …. Je me demande qui sera accusé à tort , combien de familles périrons par notre faute , exécuté par l’ADVENT pour que les humains ne tentent pas de rejoindre les groupuscules de résistances . Combien ? Une semaine après l”attentat” j’en fais encore des cauchemars ….

  • Participant
    Posts12
    Member since: 29 mars 2015

    Journal d’un résistant: 2 février 2034

    Cela va faire deux semaine que nous sommes coincés dans ces montagnes. Je commence à m’ennuyer et j’ai donc décidé de tenir ce journal malgré les interdiction de Marc, notre chef.
    Pour me présenter je me nomme Batiste, je suis Français. Avant j’étais bibliothécaire. Ca paraît complètement stupide pas vrai? Un type qui passe sa vie à lire des livres qui devient du jour au lendemain résistant. Pourtant je ne suis pas le seul dans ce cas. Nous sommes vingt quatre et aucun de nous n’avait tenu une arme avant de rejoindre la résistance. Parmi nous il y’a six Espagnols qui se sont réfugiés dans les Pyrénées avec nous, à en croire leurs histoires de leur côté ce n’est pas mieux. Nous tentons surtout de nous cacher et de frapper de petite cible rapidement avant de nous replier.

    Notre dernier assaut remonte à il y’a deux semaines; nous avons attaqué un convoi de l’ADVENT. Cette embuscade a été un succès, nous avons compté quatre soldats de l’ADVENT abattus et tout le chargement de technologie alien a été détruit. Mais Rémi a pris une balle et je craint qu’il ne s’en sorte pas. Nous manquons de beaucoup de choses; munition, nourriture… Mais ce qui nous manque le plus se sont les médicaments. Nous n’avons pas de quoi soigner nos blessés correctement. Notre situation est de plus en plus désespérée. Certains disent que l’XCOM va nous aider mais je n’y crois pas. Nous essayons de les contacter depuis plusieurs mois déjà et nous n’avons aucune nouvelle. Nous ne savons même pas si l’XCOM existe encore, nous vivons isolés depuis trop longtemps maintenant. Le moral descend de plus en plus. J’ai peur pour notre survie.

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    (Épisode 4, première partie)

    Journal d’Oleksander Dobrynin:

    Bon. Ou plutôt pas bon. Mes espions m’ont fait preuve de leurs découvertes. A l’Ouest, l’Europe Occidentale est le terrain d’opération des dénommés “Légionnaires”, des résistants à la fois bien équipés, nombreux, et bien dirigés. Ils me semblent très influents, un peu trop peut-être, mais leur alliance pourrait être fructueuse.

    Du côté de la Finlande, la population a été plus qu’enthousiaste à nos propositions d’opérations partisanes, et s’est soulevée d’elle-même contre l’ADVENT, contrairement à ce que nous avions prévu.
    Le résultat a été catastrophique. Certes, la majorité des collabos finlandais ont été abattus, mais les représailles de l’ADVENT nous ont obligé à entièrement abandonner tout le nord du pays, dans ce qui a ressemblé d’avantage à une guerre ouverte plutôt qu’a une guérilla. Les moyens déployés par nos ennemis sont fantastiques. J’avais déjà entendu des histoires à propos des Abominations, mais je n’aurais jamais cru en voir une en face de moi, pouvoir lui vider le chargeur de ma vieille Kalachnikov dans le bide et voir que cela n’avait eu aucun résultat.

    Suite à cet échec, j’ai perdu mon titre de Hetman au profit d’une Polonaise, une certaine Hanna Chodkowski, qui a annoncé que son objectif primaire serait de reprendre la rive ouest du Vistule, que nous avions perdu une dizaine d’années plus tôt. Enfin, reprendre est un bien grand mot. Nous parlons de “reprise de territoire”, alors qu’en vérité nous ne contrôlons même pas celui où nous nous trouvons. L’ADVENT a la main mise sur la planète entière… Et c’est pas nos opération de sabotage et de guérilla ridicules qui changeront cela de sitôt.
    Je n’ai rien contre notre nouvelle Hetman, elle est même assez jolie à mon goût, mais je la trouve trop impétueuse, encore plus que moi. Enfin, l’impétuosité c’est bon pour le moral des hommes, donc je vais la laisser faire. Après tout, si son opération est un échec, je redeviendrais sans doute à nouveau Hetman.

    Enfin bref. J’ai trouvé une autre raison de haïr l’XCOM: parallèlement à notre combat désespéré pour le nord de la Finlande, cette organisation a mené une opération au cœur de Pékin, tout à fait fructueuse, si j’en crois mes espions. Mon frère Boris a donc décidé qu’il en avait assez de “mon” incompétence et est parti rejoindre son frère. Qu’y puis-je, bon sang?

    Il y a quelques minutes, on m’a fait parvenir que les principaux résistants de Sibérie se font attaquer par l’ADVENT en représailles à toutes les opérations résistantes, et particulièrement celles de XCOM. J’y envoie immédiatement un groupe de mes meilleurs hommes. S’ils ne sont pas assez nombreux ni assez équipés pour du combat de terrain, ils pourront au moins faciliter l’intervention quasi-certaine de l’XCOM, en éliminant les renforts terrestres susceptibles d’arriver et en abattant les cibles isolées. De plus, ils pourront me rapporter tous les détails de l’opération, ce qui me permettra de me forger une opinion précise sur l’XCOM et son efficacité.
    J’espère simplement que l’XCOM n’enverra pas mes frères combattre là-bas. Les représailles de l’ADVENT sont infernales, et je n’ai aucune envie que la famille qui me reste soit plongée dans cet enfer.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 29 mars 2015

    Tu as publié sur la vidéo aussi dis donc?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Les guerres sont violentes.
    Cependant, l’industrialisation du massacre ne peut être qualifié de guerre…

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    QG des forces de l’ADVENT, est de la chine
    Le problème avec les soldats de l’ADVENT c’est qui n’ont rien d’humain, ils sont prévisibles et pas forcément aimé par la population. Pour l’instant grâce à la propagande ils arrivent à se faire voir comme de vaillants gardiens de la paix… Beau ramassis de connerie. Ils sont plus habitués à massacrer des enfants qu’a autre chose, ils sont dépassés et souvent éliminés lorsqu’ils sont confrontés à de vrais professionnels. Ces foutus connards venus de l’espace ont alors réfléchis et ont décidés de créer des super-soldats humains en apparence, leurs gènes manipulés pour qu’ils ne ressentent ni peur, ni douleur. Et devinez qui ils ont choisis pour ça…

    Je repense à tout ça en en longeant silencieusement le mur du bâtiment principal de la base, le garde devant la porte est appuyé sur le mur, en voyant mon armure bleue (couleur des commandos spéciaux) il se raidit et se met d’instinct au garde à vous. “Soldat Jake Warmer, 2eme classe, matricule H6970…, pendant qu’il me cite sa section, mes sens améliorés l’épient, j’ai découvert que certains soldats avaient été moins affectés par les modifications génétiques et se soldat me parait humain.

    Je le fixe et lui lance d’une voix froide qui terrifie tant les humains: _J’ai un travail pour toi, je lui explique ce que j’attends de lui, quand j’ai terminé un sourire barre son visage. _Vous aussi vous avez été enrôlé de force pas vrai?” Je hoche la tête et sort cette vieille photo abimée de ma poche, ce ne sont pas eux qui m’ont créés, qui m’ont jetés dans cette profonde abime qu’est la vengeance, c’est elle… Je trouverai un moyen de contacter mon ancien commandant, j’ai reconnu son audace et sa technique. Au même moment ma tablette vibre dans ma sacoche arrière, je l’allume et le visage d’une femme tranchant la gorge d’un sectoide apparait à l’écran, les informations défilent sous mes yeux: Nom: Kelly, Jane Nationalité: Irlandaise Niveau de menace: Extrême Mission: Traitement, torture et élimination Je frémis et me tourne vers Jake: “_On pars pour les montagnes de l’Oural immédiatement.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Aujourd’hui je suis leur glaive mais je n’oublie pas, je ne pardonne pas”

    Base secrète de la résistance, position exacte inconnue

    Nous y voila, après à peine quelques semaines, nous avons localisé la principale base de la résistance russe. Les vaisseaux, véritable bijoux de technologie, flottent silencieusement dans la campagne. Les soldats qui m’entourent sont tous un peu nerveux, même l’officier ce qui est plutôt inhabituel. Seul Jake ose me fixer, depuis que je lui ai annoncé ce que j’attendais de lui, sa mine s’est assombrie. J’espère que je peut compter sur lui, sinon les 2 dernières années passée à souffrir, à torturer et à tuer auront servi à rien. Ce qui serait agaçant…

    On arrive à la base assez tôt, vers 7H, le soleil brille déjà haut dans le ciel, les gens vaquent à leurs occupations, ils n’ont aucune idée de ce qui les attend. C’est un enfant qui nous aperçoit en premier, il ouvre la bouche mais aucun son n’en sort, mon pistolet silencieux l’abat, d’une balle dans l’œil droit. Je me jette vers le sol, des gens se précipitent sur leurs armes, je les fauchent, littéralement, mes lames s’enfoncent sans un bruit dans la chair, seul les hoquets des malheureux s’élèvent vers le ciel. L’assaut est lancé, les résistants sont balayés, les soldats de l’ADVENT éliminent avec une discipline toute militaire les derniers défenseurs. Les dernières abominations produitent en labo, amas de chair difformes s’acquittent de leur unique but, massacrer.

    Et au milieu de tout ce merdier, je l’aperçois enfin, l’éthéré, commandant en second des forces de l’ADVENT, qui se balade, indifférent entre les monticules de corps. Je lui lance une grenade, et tente de lui lacérer la gorge. Il me balance sur le coté avec une attaque psionique. Je m’écroule en face de lui, il semble ravi de la façon dont je suis, à genoux, vulnérable. Il prend la parole:
    “_ Je dois avouer que j’espérais mieux, un sectoide se tourne vers lui,
    _Laissez-moi l’achever, par pitié, il m’a causé du tort, a massacré mes esclaves…; il cite les revers et les sabotages commis par ma main, l’éthéré ne lui adresse pas un regard, _Tu n’as pas ce droit, retourne vaquer à tes instincts meurtriers pathétiques, le séctoide dégaine sa lame et saute vers moi, j’esquive, je feinte, et mon couteau se fige dans sa cage thoracique. Il meurt. Je me tourne vers cet alien qui a détruit l’homme que j’étais pour en faire le monstre froid que je suis devenu. Je m’écroule, ma gorge saigne, le séctoide m’a touché. L’éthéré se penche sur moi:
    _Tu t’ai élevé et tu mourras dans la boue, inférieur” Il ne sait pas qu’a 70 mètres, Jake l’a en joue, j’ai sommeil, je revois le visage de mon aimée. Je ferme les yeux, j’entends un tir, une masse s’effondre à coté de moi. Le commandant en second de L’ADVENT est mort…

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Journal de bord du soldat jake warmer de l’ADVENT

    Vendredi 26 février 2035.

    Alors que mon tour de garde à la porte principale était presque finis un commando d’élite s’est approché de moi et m’a fait la conversation. Je lui ai assuré que j’avais été enrôlé de force mais en réalité je n’ai pratiquement souvenir de ma vie avant l’ADVENT. Comme toute mon escouade je me suis réveillé il y a 2 ans dans un lit d’hopital où on m’a dit que j’avais été choisis pour devenir un gardien de la paix. S’en est suivis un entraînement intensif de 9 mois avant que je devienne réellement un soldat. Ce commando m’a alors dit que je devais l’accompagner dans les montagnes de l’Oural mais pour quelle raison ? Pas un mot là dessus. Mais quand le sergent annonça à toute l’escouade que nous devions faire nos bagages je sus qui était à l’origine de tout cela.

  • Participant
    Posts12
    Member since: 29 mars 2015

    Journal d’un résistant retrouvé le 27 juin 2035 par des troupes de l’ADVENT en patrouille non loin de la frontière italienne.

    Plus de cinq mois que je n’ai pas écrit dans ce foutu journal. Notre nombre c’est encore réduit, nous ne sommes plus que neuf.Marina et Alexandro sont portés disparus depuis trois jours. Marc est gravement blessé et Julie s’est tirée une balle dans la tête il y’a presque un mois.

    L’ADVENT a récemment mis les grands moyens pour nous retrouver, on reste constamment en mouvement pour ne pas se faire repérer mais malgré ça ils finissent toujours par nous retrouver. Ils ont déployé de nouveaux types d’ennemis, des saloperies qui prennent forme humaine. On est tous sur les nerfs; quand on croise quelqu’un qui ne fait pas parti du groupe on l’abat immédiatement, pour être sûr. Ces méthodes ne me plaisent pas, je suis entré dans la résistance pour protéger les humains pas les abattre. J’ai l’impression d’être un monstre, j’ai fait tellement de choses horribles. Mais si je ne les avais pas faites nous serions sans doute tous mort depuis longtemps. A moins que ce ne soit qu’une excuse pour me donner bonne conscience. Les autres ont enfin compris que l’XCOM ne pouvait rien pour nous, ce n’est pas plus mal.
    Je ne sais même pas si nos actions servent encore à quelque chose mais je continues à me battre afin que tous ceux qui sont mort ne le soient pas pour rien.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    17 Mars 2035 Journal du Général “Marius Strédérius”

    Avant de partir en mission , tandis que les pilotes et les ingés s’attelaient autour de cinq de nos transports de troupes et d’un de nos transporteur moyen . Je regardais les infos , les soldats d’ADVENT préparaient des représailles . Sa ne prévois rien de bon , j’ai fais renforcer la sécurité et accélérer la production de mes DCA en cas d’attaque mais je suis confiant , nous sommes confiants . La sonnette d’alarme qui prévient lors des préparations au différentes mission retentis , les quelques légionnaires qui étaient avec se dirigèrent vers les canonnières , elles sont inspirées de Star Wars, se sont des TIO/BA ( HORS RP : pour ceux qui se demandent ce que c’est se sont les transports de troupes des clones ) , chaque canonnière peut transporter 20 soldats ainsi qu’un droïde destroyer qui sont eux aussi tirés de Star Wars , qui sont de redoutable machine .

    Je me rendîmes dans la canonnière la plus proche et nous embarquâmes pour Aix-En-Provence, le vol se passa sans encombre , nos champs d’invisibilités nous rendaient invisible sur les radars d’ADVENT .

    Quand nous étions à 15 kilomètres de l’objectif , le pilote nous fît signe que le convois était en visuel et qu’aucun rat ne circulait sur la route et sur les trottoirs . “Parfait” me disais je .

    Nous nous posâmes devant eux , le convois n’était défendu que par un peloton de char qui fut abattu par la canonnière qui suivait la notre .

    Le droïde destroyer enclencha s’est bouclier déflecteur et commença à tirer sur les troupes et les sectoïdes qui escortaient tous cela . Les tirs ennemis ricochèrent sur les boucliers du droïde alors que le reste de nos troupes se posaient autour de la route .

    Les 100 soldats d’ADVENT , les 3 officiers et les 20 sectoïdes furent abattus en un tour de main , ils furent surpris par nos droïdes destroyer qui ne craignaient pas leurs tirs .

    Durant les 5 minutes de carnage où nous avions perdu Léo Grancier et Einrich Steinler , un Belge et un Autrichien .. Nous libérâmes les 28 citoyens français qui embarquèrent dans le transport moyen . Il y avait de tout parmi ces prisonniers , des ados à peine ages de 14 ans , des gens de diverses classe sociale , un pharmacien , des scientifiques et quelques vieux flics dans la quarantaine qui me serons très utile après leur réentraînement …

    Nous rentrâmes à la base et nous envoyâmes le pharmacien aidé nos préparateurs et nos toubibs qui s’attelaient à soigner les blesses .

    Je rentra dans ma chambre je posa mon vibro-glaive , mon fusil laser , mon flingue et je commença à écrire ma journée .

    A part se sauvetage glorieux qui mettra encore plus le guignol en chef d’ADVENT en rogne . Le Prototype est achevé ! Un grand jour somme toute ! Son test finale sera d’attaqué un convois de ravitaillement sectoïdes de 20 vaisseaux à lui seul ! Mais je sais que mon bébé pourra le faire . Il entamera les test d’ici cinq jours quand le convois arrivera au alentours de Vénus.

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts1
    Member since: 29 mars 2015

    13 Mars 2035 Journal de Salomon Shango

    Mon nom est Salomon Shango.
    Je viens de trouver ce cahier poussiéreux, plein de boue près de la tente qui me sert d’habitat.
    Je vais bientôt fêter mes 30 ans dans cette ambiance lugubre qu’est celle où je vis désormais.
    Loin de toute civilisation avec quelques uns de mes camarades les plus vaillants, nous nous battons pour la bonne cause, je suis à présent un rebelle, un défenseur de la liberté.
    En effet les forces extraterrestres ont, depuis bien des années maintenant, pris le contrôle de notre planète dans un carnage total.
    La quasi-totalité de ma famille a heureusement survécu à cette invasion et nous avons tous quittés la France pour revenir à notre terre natale: l’Afrique du Sud.
    Ce pays que je tenais à cœur je l’ai retrouvé complètement dévasté, anéanti, écrasé.
    Nous avons tout de même réussi à trouver un lieu abandonné où nous cacher, du moins quelques temps avant que l’ADVENT nous déloge.
    Un membre proche et sûr de notre famille nous appris alors la mort de mon cousin: Koko Shango
    C’était un soldat confirmé du groupe XCOM luttant contre la menace extraterrestre mais cette lutte fut éphémère tant la puissance de nos ennemis était grande.
    Il était tombé sous les tirs aliens en héros…
    Je tenais énormément à mon cousin et ils l’avaient tué comme un insecte !
    Je me souviens de la rage qui m’habitait et qui m’habite encore.
    Elle gronde, près à décimer tous les agresseurs de notre chère Terre et qui pourtant se présentent en sauveur de notre monde.
    Depuis ce jour je me suis fait une promesse: celle de tout faire pour venger mon frère et toutes les autres victimes de ce massacre !
    Avec l’aide de ma famille je menais alors de petits actes “terroristes”.
    Jusqu’au jour où l’ADVENT découvrit notre cachette et massacra tous les membres de ma famille.
    Je les ai vus mourir sous mes yeux et je n’ai rien pu faire…
    Je réussi cependant à m’enfuir avec le fils de l’ami de ma famille.
    Nous avons couru et couru encore, des kilomètres et des kilomètres…
    Nous avions le même âge, nous nous sommes vites liés d’amitié et nous avons vécu une vie de bohème pendant 20 ans, nous avons rejoint un groupe local de rebelles où ils nous ont formés moi et mon ami: Massinissa Bencherif
    Il est algérien( je ne sais pas si aujourd’hui la nationalité veut encore dire quelque chose …) et fière de l’être, un homme très généreux mais qui peut faire preuve d’une cruauté sans nom quand il s’agit de ces saloperies d’aliens.
    Il y a quelques semaines nous avons appris la reformation de l’XCOM.
    Nous avons décidé sans plus attendre de faire partie de ce groupe et nous sommes tous deux prêts à exploser des sales têtes d’extraterrestres.
    Nous sommes déjà en route …

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    Épisode 4 partie 1

    Evan Darlon, général de l’ADVENT 7 avril 2035

    Le Garmagedon s’est posé dans le nord de la Finlande, j’ai demandé des renforts du front italien, ce n’est même plus de la résistance, c’est une révolte… Nous écraserons les humains résistants, ma stratégie est simple, on passe vite, et fort. Nous avons envoyé les Abominations en première ligne, c’est plutôt… Satisfaisant, massacre de masse dans les foyers de résistance. Tel est leurs travailles, ils tuent, massacrent, bousillent, détruisent et encore beaucoup de chose pas très aimable, je dirige mes troupes vers la Vistule, nous allons essayer de percée, le loup est lâché et il mords. Les finlandais sont mal armés et relativement mal commander, nos espions nous disent qu’il y a de nombreux problèmes internes chez les résistants. Après avoir expliquer mon plan à mes subordonnés. Je descendis du Garmagedon, pour partir voir comment se débrouille le professeur Jalt, les spécimens que nous a “offert” l’Allemagne sont en phase de test, 7 sont déjà mort…
    Le peu d’ADN d’humain qu’il me reste doit sans doute hurler au martyr, faire des tests humain ne devait pas être dans ma nature…

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Épisode 4, partie 1)

    Journal d’Oleksander Dobrynin (suite):

    Avec ma garde rapprochée absente, partie pour la Sibérie, il faut bien que je m’occupe. Je suis allé parler à Hanna, encore une fois, pour tenter de la dissuader de tenter quelque chose de l’autre côté du Vistule. Ce fleuve est un véritable mur de Berlin polonais, sécurisé par des tours de garde, des forts et même par un “spatioport” qui se situe près de Varsovie. Mais cette Polonaise n’a rien voulu entendre.
    Je comprends qu’elle veuille récupérer son pays, mais là c’est du suicide pur. Après notre échec en Finlande, nous devrions nous faire plus discrets, et ne pas entreprendre d’actions majeures. De plus, dès que je recevrai les résultats du combat qui est en train de faire rage en Sibérie, l’Hetmanat devra réagir en fonction de ces dits résultats. J’ai beau ne plus être Hetman, je dispose de mes propres soldats et espions, et il serait très mal vu à Hanna de m’ignorer. Je ne dis pas que je tenterai de la supprimer, ce n’est pas mon genre, mais je peux très bien utiliser mon influence pour la discréditer et l’écarter à tout jamais du pouvoir.
    Nous avons perdu beaucoup de ressources en Finlande, que ce soit en termes d’hommes ou d’équipement, et je ne puis tolérer que ce qu’il nous reste parte en fumée à la suite d’une opération stupide et suicidaire.
    Pour une fois, Viktor Kozyrev est d’accord avec moi. C’est un Russe qui vient de Kaliningrad, et qui nous avait permis d’étendre notre zone d’influence jusqu’à la Volga: en vingt ans, il avait réussi a gagner la confiance d’une grande partie des populations locales, et à contrer la propagande de l’ADVENT. Il est sans doute, après moi et Hanna, la personne la plus influente de l’Hetmanat.
    Bien que je sois rarement d’accord avec lui, surtout en raison de nos caractères radicalement différents, il me soutient contre l’Hetman Chodkowski. Nous devrions calmer nos interventions, et attendre de voir les rapports qui devraient arriver prochainement de Sibérie.

    A vrai dire, je pense que je ne devrais pas tenir ce journal et y inscrire autant d’informations capitales. Mais il faut bien que je m’occupe, moi qui ai toujours adoré écrire. De plus, je conserve mon journal dans notre base principale, qui se situe au cœur des marécages biélorusses. Ceux-ci ont déjà fait leur preuve en termes défensifs, bien avant l’établissement de notre “capitale” là-bas: les soldats ADVENT qui avaient tenté d’y pénétrer pour en finir avec nous, au début de notre rébellion, étaient soit tombés dans nos pièges, soit noyés dans les sables mouvants. Les renforts arrivés par les airs, avaient, comme à leur habitude, sauté de trois mètres de haut, directement dans les marécages, ce qui n’avait que facilité la tâche mortelle de ceux-ci. Ainsi, nous avions remporté notre première grande victoire, et, sans tirer une seule balle, nous avions mené à leur perte près d’une cinquantaine de soldats.
    L’ADVENT ne peut rien contre nous ici. S’ils n’avaient pas pu nous écraser à l’époque, alors que nous n’étions qu’une vingtaine, ils ne pourront rien contre nous ici maintenant que nous sommes plusieurs centaines et que nous disposons d’artillerie et de DCA, certes vieux, mais toujours opérationnels.

    Je compte partir pour le sud, vers Bilhorod et la forteresse Akkerman. Je besoin de me reposer un peu, et de me changer les idées. Mais je rentrerai à temps pour le retour de mon commando de Sibérie.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 29 mars 2015

    Merci à tous ceux qui poste 😉

    Si vous voyez des RP non-postés dans les commentaires Youtube, n’hésitez pas à les coller ici en mentionnant au préalable qui est l’auteur ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    18 Mars 2035 , journal du Général “Marius Strédérius”

    Aujourd’hui j’ai envoyé un émissaire au résistant de l’Europe de l’Est qui ont fort besoin de notre aide pour leur proposer de l’armement et des droïdes destroyer qui sauront les aidés tandis que l’on extermine les Abominations de l’ADVENT . Comme sa on pourra peut-être carrément envoyés des hommes en Pologne ou en Biélorussie pour les aider dans leur tâche .

    D’ailleurs comme j’ai parlé d’Abomination … Je ne pense pas que l’ADVENT s’attendais à ce que l’on ai mis au point un système permettant de différencier humain et Abomination . Ce dispositif a pour forme des sortes de lunette ronde avec des “verres” verts qui donnent une tête de con aux soldats chargés de l’entrée de la base terrestre . Rien qu’aujourd’hui 5 Abominations ont été tués par mes “Légionnaires” qui étaient en patrouille autour de la base . D’après mes escouades elles auraient pris la forme de bouquetin et même de marmotte ! Ah … l’ADVENT est doté d’humour en terme de bestiole pour tué …

    A part cela , rien d’anormal s’est passé . Nos médecins ont passés la nuit à soignés les blessés et à indiquer les quartiers des 28 personnes sauvées hier . Le pharmacien , un certain David Le Maître à rejoins mon corps médicale et travaille sur la recherche de médicaments avec nos équipes tandis qu’une des secourues d’hier , une certaine Laura Alfienzé , elle est d’origine portugaise à rejoins nos rangs avec les 4 vieux flics mais je m’inquiète un peu pour la fillette .. C’est une gamine d’à peine 17 ans , qui n’as aucune expérience du combats comparé à la majorité de mes “Légionnaires” qui sont des anciens soldats ou des flics qui en avait marre d’être à la botte de l’ ADVENT . Mais bon je dois reconnaître qu’elle a de l’habilité avec un flingue . Enfin , la gamine m’a donné un argument de poids pour rejoindre les “Légionnaires” , ses parents se sont faits buter il y a 2 ans le jour même de Noël devant ses yeux ! Enfin le jour qui fut Noël …
    J’ai décidé , un peu à contre-cœur de lui accorder le droits de commencer l’entraînement demain matin avec les poulets sauvés hier .

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Ok 😉 mais on pourrait aussi réorienter les auteurs vers le forum pour qu’il puisse continuer à poster ici je pense 🙂

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 29 mars 2015

    Oui, n’hésitez pas 😉

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Page rajoutée plus tard au journal d’Oleksander Dobrynin:

    Pour éviter que mon journal ne tombe dans de mauvaises mains, je l’ai laissé à la base et j’écris sur cette page que j’y intégrerai lorsque je reviendrai.
    Pourquoi écris-je? Moi qui voulais me reposer quelques jours? Et bien simplement parce qu’en me rendant à l’ancien domicile de ma famille à Bilhorod, j’ai découvert que l’ancienne combattante de l’XCOM que j’avais installé là-bas, Irina Petrovskaya, est enfin rétablie.
    Elle et un autre soldat de l’XCOM, Viktor Kovalov, avaient organisé de la résistance dans le Caucase avec des militaires russes il y a presque un an, mais l’ADVENT les avait surpris avec une force d’attaque considérable. Moi et mes gars, on est tombés sur elle par hasard, et c’est ce hasard qui lui a sauvé la vie. Je l’avais installé ici, sous la surveillance des résistants locaux et de mes deux frères, pour qu’elle se rétablisse loin des combats qu’on menait contre les Aliens, plus au nord. J’imagine que c’est comme ça que mon frère Maxim, en l’écoutant parler de l’organisation dont elle avait fait jadis partie, a décidé, il y a deux mois, de partir rejoindre l’XCOM.
    Toujours est-il qu’à notre connaissance, elle est la seule à avoir survécu, et je n’ai pas d’informations sûres à propos de Kovalov. Mais bon, maintenant qu’Irina est rétablie des affreuses blessures infligées par l’explosion du rocher derrière lequel elle s’était mise à couvert lors de l’attaque des aliens, elle va pouvoir rentrer avec moi à la base, et entendre ce que mes gars auront à raconter lorsqu’ils reviendront de par-delà l’Oural. D’ailleurs, ses talents médicaux nous seront très utiles.

    De plus, pendant que je lisais tranquillement dans l’ancienne forteresse Akkerman située près de la ville, un messager est venu me délivrer plusieurs informations: tout d’abord, les “Légionnaires” nous proposent de l’équipement et des droïdes qu’ils ont mis au point eux-mêmes. Ensuite, l’Hetman Chodkowski a acceptée sans même consulter les autres responsables de l’Hetmanat, c’est-à-dire moi et Kozyrev. J’ignore si elle a réfléchi aux conséquences de ses actes, mais accepter comme cela de l’aide d’autres résistants signifie leur être redevables. Et cette dette pourrait nous coûter très cher, plus tard.
    Je pense que je vais profiter de mon repos relatif ici pour mettre au point un nouveau système politique, plus organisé et plus démocratique, au sein de l’Hetmanat, pour éviter les décisions despotiques comme celle-ci.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    18 Mars 2035 deuxième entrée , Journal du Général “Marius Strédérius”

    J’écris ces quelques lignes rapidement car mon messager envoyé en Biélorussie viens juste de nous contacter . Les résistants d’Europe de l’est on accepté notre offre de soutien matériel ! Mais d’après mon messager seulement un seul des membres de “l’Hetmanat” a accepté notre offre sans mettre au courant les autres Hetmans , ce qui je pense reflète bien de la situation critique en Europe de l’Est … Mais ces slaves sont de bon combattants , il y a encore une semaine ils infligeait des dégâts à l’ADVENT avec du matos d’avant l’invasion et je pense qu’avec notre soutien ils reprendront rapidement d poil de la bête . J’espère que mon optimiste ne me tromperas pas … . Les transporteurs partiront dans la nuit et devrais arrivé au QG de “l’Hetmanat” ( je ne sais pas si ces résistant se nomment ainsi) demain matin vers 7 heures si le vol se passe sans désagréments .

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Tu t’ai élevé et tu mourras dans la boue, inférieur”
    Dernières paroles du commandant en second des troupes de choc de l’ADVENT

    Je me réveille en sursaut, il me faut plusieurs minutes pour me calmer, les souvenirs se brouillent dans mon crane, la mêlée, la mort de cet enfoiré de commandant de l’ADVENT et… et les hommes qui me trainent jusqu’à un vieux pick-up en braillant des mots en russe.
    J’analyse la pièce qui m’entourent, plusieurs lits de camp, dont celui sur lequel je me trouve.
    En plus de solides menottes de fer qui nouent solidement mes poignets entre eux, un moniteur cardiaque et de nombreux câbles sont reliés à mes bras et mes jambes, qu’importe, mes lames bioniques se lovent toujours autour de mes avant-bras. Ce sont des sortes de fouets métalliques flexibles qui deviennent dures comme la pierre par une simple directive neuronale, l’aboutissement technologique de 2000 ans de guerres humaines.
    J’entends des pas, 3 hommes rentrent dans la pièce, le premier, surement le chef, est un homme solidement bâti aux cernes tirés et à la barbe de quelque jours. Les deux autres sont des soldats, portant des treillis de combat, le casque de l’un d’eux est barré d’une grande croix rouge. L’infirmier s’approche de moi et prend la parole :
    “_Oleksander, voici le dernier prototype de tueurs de l’ADVENT, l’infirmier manipule une tablette et un hologramme de mon corps apparait, il reprend la parole:
    _Triple fracture des cotes, trauma cranien, lésions neuronales, vertebre T6 endommagé, et (il me fixe) il est toujours en vie, masse musculaire 5 fois supérieure à la moyenne, sens amélioré, implants… Et j’en passe, pour finir, je dirais que, vu le carnage qui s’étendait autour de lui, il éprouve un plaisir malsain à tuer.
    _Explique toi, lance le soldat.
    _Il était entouré de cadavres humains déchiquetés par ceci( il montre mes lames ) elles sont reliées à son système nerveux par les coudes. Impossible de les enlever.
    _Alors, c’est cet Oleksander qui parle, les 2 soldats se pétrifient, pourquoi? Pourquoi l’avoir ramené? L’infirmier lui murmurent quelque chose, un humain normal n’aurait pas pu entendre. Je ne suis plus humain.
    _On a retrouvé un haut-gradé et son garde du corps mort à coté de lui et je l’ai très clairement vu butter le garde du corps.”

    Je dois agir vite si je laisse passer ma chance ils me disséqueront, je me déboite le pouce et fais glisser ma main droite hors de sa menotte. Je bondis sur le soldat, il ouvre le feu, m’atteint à l’épaule, je le neutralise et assomme l’infirmier d’un coup dans le nez, Oleksander reste blême; en 3 secondes ses soldats sont inconscients à ses pieds.
    Il se ressaisit et dégaine une vielle AK 47 qu’il portait en bandoulière, il s’apprête à tirer lorsque je le prends par surprise; je me baisse dans une courbure cérémonieuse en lui lançant:
    “_Le meilleur assassin de l’ADVENT est à présent sous vos ordres, ( je lui souris ), sachez cependant que si vous déclinez mon offre j’élimine tout le monde dans cette base.
    Il tremble, hurle ses paroles:
    _Pourquoi? Pourquoi m’aiderai-tu?
    Je lui lance sans une ombre d’hésitation, d’une voix froide et professionnelle:
    _Pour la même raison que tu te bats, pour me venger de l’ADVENT qui m’a arrachée ma famille ,et de l’XCOM qui m’a volé ma vie. Rejoins-moi, saisis ta chance et je jure que je sauverais ta famille et ton réseau d’une mort rapide et brutale…

  • Participant
    Posts1
    Member since: 29 mars 2015

    Mars 2035
    Entrée numéro 1 du journal de bord de Francis Nadeau, Banlieue de Montréal, Québec.

    Salut journal. Aujourd’hui je ne sais plus si je devrais m’inquiéter ou me réjouir, en effet je viens d’entrer dans un groupe de résistance en tant que soldat, mais j’ai également appris qu’ADVENT à eu l’audace d’attaquer une cellule de résistance asiatique et à promis de mener une guerre contre les groupes résistance du monde entier.

    Mais qu’à cela ne tienne s’il veulent la guerre ils l’auront ! J’en fait la promesse ils paieront cher les actions prises contre nous, parole nordique !

    Malgré le manque d’équipement et de ressources nécessaires pour mener une résistance efficace contre l’ADVENT nous faisons de notre mieux pour mettre des bâtons dans les roues de ces derniers. Ils regretterons le jour ou nous aurons gagné cette guerre.

  • Participant
    Posts8
    Member since: 29 mars 2015

    Journal D’Edmund O’connor résistant écossais :
    Première entrée du journal depuis que tu est partie Soeurette. Aujourd’hui des émeutes ont éclaté dans les rues proche de notre maison À St Andrews, j’ai hâte de te rejoindre ça commence vraiment à chauffer par ici.
    L’ADVENT veille sur les sorties du pays et
    …mon avion pour L’Asie est pour demain, j’ai demandé à mes gars de se faire discret, la résistance écossaise doit à tout prix reprendre Edinburgh.
    Sinon, autant laisser ADVENT s’installer confortablement et les laisser s’approprier nos ravitaillement…bref moi et mon mon fusil à pompe ont arrive Skynner et je te jure que ces enfoirés de martiens font bouffer le plomb des O’connor

    Edmund Terminé.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    19 Mars 2035 , Journal du Général “Marius Strédérius”

    L’Xcom a repoussé une attaque contre un village de résistant en Sibérie ! Beaucoup de perte civile sont à déplorées cependant …. Aujourd’hui je suis en Biélorussie . J’ai décidé de partir livrer l’armement et les droïdes à nos amis de “l’Hetmanat” avec une centaine de soldats et 10 droïdes destroyer en cas d’attaques surprise de l’ADVENT . Nous nous sommes posés vers 7 heures du mat’ . l’Hetman Chodkowski m’a accueilli et nous a offert à tous un verre de vodka . Une boisson que je n’avais plus bu depuis un moment …. Ils nous a parlés de l’état du front en Europe de l’Est qui est plu désastreux que ce je que pensais et il nous a demandés comment ça se passait de notre côté et je lui ai répondus .”Eh bien l’ADVENT a beau être très présent chez nous on s’en sort plutôt ” . Je lui ai aussi dit que l’on peut maintenant atteindre Copenhague en moins d’une heure de vol grâce à l’amélioration qu’on subit nos TIO/BA il y a de cela un mois .
    Mais nous fûmes dérangés par un bruit sourd venant d’une pièce voisine , le bruit d’un corps qui s’écroule sur le sol .
    Je tira mon vibro-glaive et mon pistolet à plasma et m’engagea dans la pièce d’à côté avec 10 de mes hommes et une quinzaine de résistant de l'”Hetmanat” Nous découvrîmes l’Hetman Oleksander au main avec un soldat de l’ADVENT qui avait des lames qui sortaient des bras ! L’ADVENT me reconnus et hurla le prénom de “Marius” , il me chargea mais je fus plus rapide que lui ayant eu le temps de le paralyser avec mon pistolet à plasma et de lui couper la main droite avec mon vibro-glaive. Cette “chose” tomba par terre et se roula au sol dans une marre de sang jaune . Cette marre de sang m’a rappelé les fleuves de sang de même couleur dans le Colisée ,à Rome il y a 4 ans …
    Les soldats de l’Hetmanat lui sautèrent dessus et l’immobilisèrent , pour être sur qu’il ne bouge pas je tiras à cinq reprise avec mon arme toujours réglé sur le même mode . Je me retournas vers l’Hetman Dobrynin et lui répondis dans un calme des plus Olympiens .
    -“Je suis Marius Strédérius , Général des “Légionnaires” et Grand Consul de Nova Roma
    Il me répondit ,
    -“Je suis l’Hetman Oleksander Dobrynin ”
    Après cela nous allâmes dans la salle où il y encore trois minutes on buvait tranquillement pour parler de ce qu’il venait de se passer .

  • Participant
    Posts392
    Member since: 29 mars 2015

    Journal d’Arthur Lornson

    On viens de dire aux infos que les terroristes de l’XCOM ont encore frappés. On ne compte plus le nombre de morts que ces salauds ont causés ! L’attaque a eu lieu au nord-est de la région de New Artic, dans une colonie de rebelles qui y stockaient des armes de destruction massives. Les défenseurs de la liberté ont tentés de détruire ces menaces une foi pour toutes, et par le fait même d’appréhender les terroristes, mais des soldats XCOM sont arrivés et ont massacrés 9 guerriers, ainsi que plusieurs civils que les ADVENT essayaient simplement d’embarquer SANS LES TUER. Il semblerai toutefois que les bombes aient été neutralisées.

    Franchement, pourquoi ces barbares de l’XCOM s’obstinent-ils à combattre nos protecteurs ? Quand je pense que, il y a 20 ans, ils s’opposaient à l’idée d’un traité de paix. Si ce n’est pas la preuve que ce ne sont que des hommes belliqueux et ambitieux ! La Capitulation a été une bonne nouvelle pour nous tous. De multiples humains ont déjà profités de la Transformation, une manipulation génique destinée à les rapprocher des aliens et les rendre pus forts et résistants. Quand j’y pense, je bénéficierais de la Transformation dans quelques jours !

    Bref, j’espère que nos courageux soldats seront capables d’arrêter ces salauds de l’XCOM le plus vite possible. Vite l’ordre, vive la paix, vive l’ADVENT !

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    ” Arès est le dieu grec de la guerre, je suis Arès”

    Je m’écroule sur le sol, Oleksander et cet enfoiré de Marius sortent de la pièce en ordonnant à leurs gardes du corps de me menotter, encore…
    Je me calme, pourquoi j’ai pété les plombs, je me creuse la tête, le souvenir d’une vieille conversation du commandant en second éthéré de l’ADVENT me revient:
    _Je ne veux pas en faire un soldat,
    je flottais alors dans une énorme cuve d’un liquide visqueux, censé renforcer la densité de mes muscles, le scientifique jette un regard affolé à son maitre, il semble sur le point de fondre en larmes.
    _Que voulez-vous maitre?
    _Je veux en faire un dieu de la guerre, mais pas un héros vertueux comme cette pale copie qu’est Mars. Non, je veux en faire un fou instable, froid et amoureux du meurtre comme Arès qui sera son nom de code…”

    Mes pensées se détachent, deviennent noires, et merde, je perds le contrôle, voila d’où me vient cette haine de l’XCOM et de ces chefs résistants. Ma tête me brule, les larmes roulent sur mes joues, je suis un assassin. Je rends les armes et chuchotent les noms de mes cibles:
    “_Kelly, Jane; Strédérius, Marius; hetman, Chodkowski; soldat Jake, Warmer…
    Un soldat, l’un de ses fameux légionnaire, s’approche de moi.
    _Et, qu’est-ce que tu dis?
    Je lui souris et ouvre la bouche:
    _Vous êtes tous morts.
    Je mords dans ma fausse dent, un large nuage de gaz jaune envahit la pièce, il m’a fallut du temps pour m’immuniser au poison, les soldats eux s’écroulent comme des mouches, je me libère à l’aide de mes fidèles lames, un légionnaire mourant m’agrippe le pieds, il est pitoyable, il me supplie du regards et beugle ses paroles d’une voix effrayée.
    _Aide-moi!”
    Je le fixe et je comprends tout, ” projet de transfert psionique”, l’esprit de l’éthéré est en moi, grâce aux attaches neuronales des lames, je tente de les arracher et, définitivement, son âme prends le dessus, détruisant chaque parcelles de l’homme que j’étais. J’observe l’insecte qui m’agrippe la jambe et lui lance.
    _Tu t’ai élevé et tu mourras dans la boue inférieur.”
    Je lui tranche la tête.

    Strédérius, Oleksander, Chodkowsky et une douzaine de gardes du corps déboulent dans la pièce. Ils hurlent, crient vengeance et, en observant mes yeux comprennent qui contrôle ce corps rendu parfait par la science. Je tue trois d’entre eux ( des gardes du corps ) avec une attaque psionique et m’enfuis en dansant dans un couloir. Mon peuple appelle cette danse la moisson, grâce à mes lames ( ou plutôt ma lame vu que strédérius m’a coupé une main ) je fauche les corps de ces insoumis et, je ris comme un dément en proie aux instincts du corps que je contrôle…
    Je suis un tueur.
    Je suis un ancien.
    Je suis Arès…

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    >>>>>>>>>Authentification réseau privé
    >>>>>>>>> ********
    >>>>>>>>> Bienvenue Ash Helgate*
    >>>>>>>>>Localisation, Asie du sud est, île de Isla Real, eaux territoriales indonésiennes.
    >>>>>>>>> Nouvel entrée dans le journal

    Les voilà de retour. XCOM est sortis de son cercueil pour revenir au combat. Je me demande combien de temps ils vont tenir cette fois. Qui sait ? Peut-être dépasseront ils leur précédent précédent? Il va me falloir patienter avant de me décider à les recontacter. Cela pourrait être dangereux. Et puis, ils pourraient nous forcer à nous réengager, nous, hommes et femmes survivantes des escouades Widow et Pantera

    Pour ce qui est des opérations spéciales du jour : Arnold* et Jack* ont réussit à récupérer des armes et des munitions d’une cache d’arme d’un ancien avant poste de l’XCOM dans une île Indonésienne abandonné. Bon, ce sont quelques fusils d’assauts réglementaires et une mitrailleuse lourde, mais ça devrait suffire. Ils devraient revenir d’ici trois heures.

    Esteban* et Jack* sont revenus de leur mission de reconnaissance au Japon il y a à peine 3 heures. Ils ont réussi à déterminer le trajet du convoi de ravitaillement de l’ADVENT Osaka-Melbourne. En tout, un simple pétrolier avec à son bord une vingtaine de membres d’équipage et une dizaine d’hommes de l’ADVENT. Rien de très impressionnant pour nous. J’ai demandé à Meryl* et Grace* de préparer le « Lady V*» pour sa sortie, et d’y mettre à bord les lances grappins et le stinger. En cas de pépin, il pourrait nous être utile. L’opération est prévue pour demain. La manœuvre d’approche classique va être mise en place. Attaque à l’aube, intervention rapide et rentre dedans pour avoir l’effet de surprise de notre côté, élimination systématique des cibles, pillage du navire et fuite à toute vitesse. Une technique qu’on a réussie à bien roder avec les vétérans. Sur ce coup, je n’embarquerai aucun rookie. Ils ne me semblent pas encore prêt pour de telles opérations.

    Ce coup rapide nous permettra de planter une épine dans le pied de l’ADVENT. Une minuscule piqure de moustique qu’ils vont gratter longtemps, parole d’Hellgate. On va leur faire payer ce qu’ils nous ont fait il y a 20 ans.

    >>>>>>>>Fin d’entrée journal

    *Ash Hellgate, australienne de 43 ans, ex-major de l’XCOM (classe soutien), meneuse de l’escouade Pantera
    *Arnold Campbell, australien de 48 ans, ex-sergent de l’XCOM (classe sapeur), membre de l’escouade Pantera
    *Jack Dubazana, nigérian de 42 ans, ex caporal de l’XCOM (classe commando), membre de l’escouade Pantera
    *Esteban Castillo, espagnol de 45 ans, ex caporal de l’XCOM (classe commando), membre de l’escouade Pantera
    *Jack Churchill, anglais de 47 ans, ex seconde classe de l’XCOM (classe soutien), membre de l’escouade Pantera
    *Meryl Stryfe, anglaise de 41 ans, ex caporal de l’XCOM (classe sapeur), membre de l’escouade Widow
    *Grace O’Malley, irlandaise de 46 ans, ex major de l’XCOM (classe sapeur), meneuse de l’escouade Widow
    *Lady V: Torpilleur de la marine Australienne récupéré et aménagé par les vétérans des escouades Widow et Pantera pour leurs opérations en Asie du sud Est

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Yandhen, mon commando éthéré risque de te marquer comme prochaine cible, surveille tes arrières… Sinon ton RP est hyper bien écrit. 😉

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    19 Mars 2035 , Journal du Général “Marius Strédérius ”
    Le salaud ! Cet enfoiré de saloperie s’est enfui et a tué mes hommes !

    Arès ! Car tu te nommes ainsi sache que tu as défié la mauvaise personne ! Un jour tu te retrouveras face à moi et cette fois si tu périras de ma lame !! Parole de Caesarius Kronos Dracos Magnifiencis !

    Je part ce soir vers minuit avec mes 90 légionnaires restants . Les Biélorusses on eu ce qu’il voulait . Et moi je retourne préparer la vengeance de mes 10 légionnaires tombés aujourd’hui .

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Pitié”
    Dernière parole d’un légionnaire de Marius.

    J’observe ma nouvelle main droite avec un immense plaisir, Marius se prépare à notre prochaine rencontre, j’en fais donc de même.
    Athéna rentre dans la pièce portant nos tenues de combat d’un bras, un torchon maculé de sang de l’autre. Dans notre monde natal, elle serai ma “femme”, elle a choisi comme “corps d’accueil” une humaine d’une vingtaine d’année, svelte et puissante, seule son intelligence dépasse sa puissance et son ardeur au combat.
    Je pose un baiser sur ses lèvres.
    Nous nous équipons de nos grandes armures de combat bleu perçante, la mienne est pourpre comme les empereurs d’antan, pour montrer mon rang aux inférieurs qui me servent de chair à canon lors des batailles.

    Je saute de l’avion suivi d’Athéna, en dessous de nous s’étend la campagne italienne, je tressaille de dégout en pensant à ce que ces humains auraient fait de cette beauté naturelle si nous ne les avions pas ” raisonné “. Nous nous écrasons au fond d’un lac, comme prévu, nous rampons jusqu’à la propriété visée, un légionnaire fume tranquillement à la fenêtre, Athéna lui lance une attaque psionique il marche bruyamment et nous ouvre la porte. Je lui lance un “merci” avant de le couper en deux.
    Nous pénétrons dans la maison, nous massacrons 24 légionnaires, parmi eux 7 femmes et 2 enfants, quel imbécile envoie sa progéniture combattre, je lève les yeux au ciel, la déficience mentale humaine m’étonnera toujours.

    Je fouille leur base de donnée, les coordonnées des avant-postes de Marius et de l’hetmanat sont transférées dans ma puce cérébrale. Mon regard est soudain attiré par un détail, une adresse mail? Ah… visiblement par l’adresse mail d’un simple partenaire financier, la localisation la place dans un rayon de 20 kilomètres autour de la “barrière”, l’ancien réseau de fortification de l’XCOM en Indonésie, la forteresse la plus parfaite que ces incapables est jamais créé, dix d’entre-nous, dont deux anciens, sont morts pour sa capture. Je me tourne vers Athéna, elle est magnifique en cet instant…
    Je n’arrive pas à contrôler les pulsions pathétiques de ce corps, cette pensée qui traverse mon crane n’en est que l’illustration, je devrais régler ça dés mon retour, je me ressaisis.Il me reste une dernière chose à faire, elle allume la caméra, je parle de ma voix la plus froide:
    “_Marius, j’ai tué tes hommes encore, dis moi ces enfants (je ramasse le cadavre d’un des légionnaire, d’à peine 14 ans) était-il les tiens, sinon vas-tu annoncer leurs morts à leurs familles, à moins ( je montre l’enchevêtrement de corps derrière moi ) que leur parents soient avec eux, non, hmm ce serait pourtant préférable; Arès et Athéna te salue et te dise que la dizaine de soldats de L’ADVENT que tu as éliminé ce mois-ci ne nous effraie pas, nous en avons des millions, tu tues ton propre peuple (mon visage se durcit). Tu es une brute ignoble.”

    Athéna coupe la connexion, je la suit en dehors de la maison. D’après mes calculs, mon message a 100% de chances de rendre Marius furieux, et la colère fait faire des erreurs…
    C’est grâce à notre absence de sentiments que nous les éthérés gagnons.
    Cependant, je sais que j’ai commis une erreur, si Athéna était capturée, mes instincts seraient réveillés et prendraient le dessus. Mais ça n’arrivera pas.
    Je me tourne vers elle et lui lance:
    “_Appelle Hermès dis lui de nous retrouver à la barrière, allons finir ces vieux vétérans de l’XCOM et montrons leur un aperçu de notre puissance.”

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Mec s’est partis trop loin ton truc … commence se fait il que ton mec sois partis de Biélorussie et se retrouve en moins d’une heure en Italie à massacrer des gens ? Tu dis que les légionnaires ont des gamins de 14 ans dans leurs ans alors que c’est faux, les légionnaires sont censés êtres les plus dangereux résistants , pas les derniers trous du cul qui envoient des gamins au combat ! Tu étoffes les RP des autres en en faisant le tien . Les gamins qui ont été sauvés sont censés être sur terre certes mais pas au combat mais dans l’avant poste des légionnaires avec les autres réfugiés sauvés au préalable ( car sa fait 4 ans que les légionnaires existent et foutes la merde en Italie) .
    Je m’excuse déjà envers les modos pour les vulgarités et des fautes d’orthographes et de conjugaison en tout genre

    Yardhen viens d’arriver et toi tu vas déjà l’emmerder avec ton “dieux” qui peut se TP où il veut et il quand il veut . Certes que tu veuilles jouer un assassin d’élite de l’ADVENT ne dérange pas mais va pas nous attaquer alors que dans les RP nos perso ont un temps de déplacement ! Et toi en 3 heures tu fais Biélorussie / base secrète /Italie / Indonésie ! Sérieux mec change le développement de ton perso car là t’es allé trop loin

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Désolé je ne l’ai peut être pas dit clairement mais dans mon dernier RP un moi s’est écoulé depuis que tu m’as coupé la main, de plus, je n’ai pas clairement trouvé l’emplacement de la base secrète de Yardhen et j’ai seulement demandé à ma congénère d’appeler un allié dans l’optique d’un potentiel assaut.
    Pour finir désolé pour les enfants dans les légionnaires, je les considérerais comme des soldats d’élite dans mon prochain RP(je prévoyais déjà de le faire).

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    (Épisode 4, partie 2)

    Journal d’Oleksander Dobrynin:

    Journée mouvementée, décidément.
    Aujourd’hui, je suis reparti avec Petrovskaya pour notre base principale. En chemin le rapport de ce qui s’est passé en Sibérie nous a été dévoilé: l’XCOM n’avait envoyé que quatre soldats, y compris mes deux frères, mais s’en est tirée avec les honneurs, bien que Maxim ait été blessé. Aucun mort à déplorer de leur côté, et ils ont éliminé une dizaine de membres de l’ADVENT, dont une Abomination et plusieurs sectoïdes, tout en sauvant une demi-douzaine de civils.
    Pour leur part, mes hommes ont éliminé une quinzaine de soldats de l’ADVENT isolés, et ils ont également pu récupérer onze civils.

    En arrivant à la base, je fus prévenu du fait que les Légionnaires, ainsi que leur chef en personne, étaient vénus nous délivrer un important support matériel. Mais l’un de mes infirmiers a insisté pour me montrer un prisonnier que mes hommes ont ramené de Sibérie. Le meilleur assassin de l’ADVENT, qui aurait trahi ses propres supérieurs. Malgré des blessures conséquentes, il était toujours en vie et pleinement opérationnel, comme j’ai pu le constater lorsque il s’est brusquement réveillé et a sauté sur mes hommes. Bien que l’un de mes soldats a eu le temps de le toucher à l’épaule, il neutralisa tous ceux qui m’accompagnaient en quelques secondes, avant de se retourner vers moi, et, me prenant par surprise, de me proposer une alliance, contre l’XCOM et l’ADVENT.
    Je n’ai pas pu réellement répondre, puisque nos hôtes furent assez perspicaces pour venir voir ce qui se passait. Leur chef, le dénommé Marius, comme l’a crié l’Alien, a agi rapidement et efficacement, neutralisant celui-ci sans le tuer. Il se présenta ensuite, comme étant le Grand Consul de Nova Roma. Un titre décidément pour le moins pompeux…
    J’ai pu néanmoins revenir avec eux dans la pièce où ils prenaient du bon temps, tout en ordonnant à mes hommes d’attacher solidement l’assassin, et également de le soigner. Il m’a intrigué. Étant donné qu’il n’y a pas de témoins oculaires de l’ADVENT au sujet de sa trahison, il aurait pu m’être grandement utile…

    Ce Marius Strédérius est très curieux à propos de l’XCOM. Il ne s’est pas gêné pour questionner Irina Petrovskaya à son propos, étant donné qu’elle est une ancienne de cette organisation, et a été impressionné quand il a appris que mes deux frères en font partie. Je me suis bien gardé de mentionner que ce n’était aucunement intentionnel.

    Je suis ensuite allé examiner les armes que les Légionnaires nous ont livrés. Elles ont l’air d’être faciles à reproduire, et en même temps technologiquement assez avancées. Je laisse mes hommes se servir et se ré-équiper, mais j’ai également demandé à mes scientifiques et à mes ingénieurs de reproduire ces armes en les modifiant légèrement.
    Je n’aime pas vraiment leur modèle occidental, et j’ai exprimé le vœu qu’elles ressemblent davantage à nos vieilles PPSh ou aux Kalachnikov pour les mitrailleuses, aux anciens fusils cosaques en ce qui concerne les fusils de sniper, et aux armes Baïkal pour les fusils de chasse. J’ai également demandé à ce que la sureté et la robustesse soient privilégiés à la puissance de feu. Il n’y que cela qui me convaincra de me séparer de ma vieille Kalachnikov.
    En ce qui concerne les armes de corps à corps qui j’y ai trouvés, qui sont à la fois légères et efficaces, mais qui ressemblent à des glaives romains, j’ai demandé à nos ingénieurs de reproduire des armes aux qualités semblables, mais ressemblant davantage à des sabres.

    Enfin, j’avais mis un plan pour notre invité l’assassin: Mes hommes le conduiront près de l’Oural. De là, il n’aura aucun mal à rejoindre l’importante base ADVENT qui se situe du côté asiatique de ces montagnes. Il pourra alors se faire passer pour survivant du massacre, et son bras tranché en sera la preuve. Il va donc pouvoir continuer à agir contre ses propres supérieurs.
    Le problème est que lorsque j’étais en train d’expliquer cela à Marius, cet enfoiré s’est rebellé, a tué plusieurs Légionnaires et a disparu…
    Strédérius a tenu à repartir aussitôt. Cela ne m’a pas plus dérangé que cela, ses hommes ont été là pour se faire massacrer à la place des miens et il nous a offert ses technologies. Qu’il aille donc où qu’il en a envie, je ne tiens pas a me lier plus que nécessaire avec quelqu’un envers qui j’ai une dette matérielle. En revanche, si l’occasion se présente un jour, je reprendrai contact avec cet assassin de l’ADVENT.

    De mon côté, mon projet de réformation politique est en train de se mettre en place. Bientôt, Hanna Chodkowski ne sera plus un problème pour les actions de l’Hetmanat. Je veillerai néanmoins à lui laisser une place d’importance, je l’apprécie beaucoup, cette fille…

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Merci . Je tenais à mettre les choses au clair car avant j’étais sur un forum RP et disons que nos personnages étaient tellement pétés que c’était plus vraiment drôle de jouer donc je voulais évité que cela se reproduise

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Pas de mal camarade 😉

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Convoi d’Advent
    Emplacement : inconnu
    Force en présence : 1 officier, 3 soldat, 1 Sectoide, le chauffeur

    Le bruit du moteur d’un camion et des pas de soldat Advent se font entendre dans le calme de la forêt. Et juste devant eux le pont qui aurait dut les mener de l’autre côté d’une petite rivière était complètement inutilisable. L’officier de l’Advent ordonne au convoi de s’arrêter et ce prépare à demander les ordres à sont QG lorsque un bruit suspect ce fait entendre dans la forêt juste sur le côté de la route.

    Par précaution l’officier envoi deux soldats vérifier qu’elle est la source du bruit. Quelque minutes après le départ des deux soldats un puissant coup de feu retentit dans le calme de la forêt alors que la vitre du camion éclate en fragment. Les trois aliens restant se mettent à couvert comme ils le peuvent alors que le soldat restant s’écroule sous un deuxième coup de sniper. L’officier, malgré sont intellect supérieur à celui des soldat n’arrive pas a comprendre d’où viennent les tir, dut moins pas avant de se faire abattre d’une balle dans la tête. Alors que le Sectoide restant commence à paniquer, chose assez rare pour un alien, le tireur ce montre finalement face à sa victime. Alors que le tireur (un homme d’une 40 d’année) le regarde le sectoide tente d’utiliser une attaque psychique et regarde l’homme sourire alors que des vagues psychique partent de son crâne. Tandis que je regarde le sectoide droits dans les yeux son bras, armée d’un pistolet à plasma, s’approche de sa tempe et l’instant d’après son énorme crane explose en fragment.

    Débarrassé du dernier alien je me dirige vers le camion, ma cible dans toute cette opération, pour aller récupérer les information et le ravitaillement qu’ils contient. Vous vous demandez peu-être comment j’ai fait pour prendre le contrôle mental d’un sectoide… et bien je l’ignore mais en 20 ans de combats contre les aliens on se découvre des capacités inconnue. La première fois que j’ai affronté le contrôle mental d’un alien devait être il y a 18 ans, j’ai faillis y passer mais de justesse j’ai réussie à combattre son pouvoir et au fils des année et des tentatives de mes ennemis j’ai finis par être capable de retourner ce pouvoir contre eux.

    D’ailleur je ne me suit pas présenté. Shanan Blackburn anciennement pilote dans l’organisation Xcom, même si je n’est jamais abattu un seul appareil à ce moment là. En réalité Xcom n’a jamais réussie à abattre un appareil extraterrestre. Pour ma part ça à changer après Xcom. Revenons à la chute d’Xcom : Le premier mois c’était bien passé mais pendant le deuxième les aliens on sortit tout ce qu’ils avait. Les morts ce sont succéder et j’était le dernier pilote encore en vie lorsque je me suis fait abattre mon eagle. J’avais réussie à me m’éjecter attend et ai pus revenir au QG Xcom. Mais, lorsque j’ai finalement rejoint le QG, la base avait été complètement détruite. Il ne restait que des débris, mais ce n’est pas pour autant il n’y avait plus rien d’intéressant, il restait bien sur des armes en état, aussi un prototype de drones automatisé créer par l’ingénieur shen, je ne sais pas ce qu’il est devenu après la défaite mais c’était lui qui avait apporter des modifications au chasseur de l’Xcom et ça m’as certainement sauvé la vie, de plus c’était un amis il m’avait aussi appris quelque rudiment d’ingénierie, qui m’auront été bien utile par la suite pour remettre le drone en état mais aussi….

    Il y avait une autre chose encore utilisable dans les décombres de la base, Le Mercure (l’ancien vaisseaux de transport de l’xcom) et grâce à ce que m’avait appris shen et à l’aide de quelque autres personnes que j’ai rencontré à ce moment ou la terre était complètement détruite j’ai réussie à le refaire voler et le transformer en une petite base volante. Comme ce magnifique appareil ai rené de ces cendres, je l’ai renommé : Phénix. Et depuis 20 ans je me promène dans le monde grâce à lui. Accessoirement j’ai ajouté beaucoup modification au fils du temps au phénix jusqu’à en faire un vrai chasseur furtif. Arme alien, brouilleur, détecteur longue porter mon permis d’avoir toujours un coup d’avance sur advent lors de ces 20 ans de combats, et comme j’ai dit au début, je n’est peut-être jamais abattu d’ovni lorsque j’était au Xcom mais aujourd’hui j’en ai facilement une centaine à mon actif. En 20 ans ce n’est pas tant que ça mais ça reste une certaine douleur dans le pied de l’advent.

    Donc, si nous revenions au présent. Fouillant dans le camion attendant que D.A.T (Le prototype de drone de Shen) revienne je remarqua une tablette d’information Advent qui devait contenir des information des ordres de missions en cour. De retour au Phénix avec mes trouvailles je suis aller décrypter cette tablette pour voir ce qu’elle contenait. Transport de ravitaillement, sécurisation et ah ?… Mission d’élimination. Sur une certaine Kelly, Jane. Très bien, D.A.T on part pour aider une résistante il semblerait.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Si tu te caches en enfer, je pactiserai avec le diable”
    Marius Strédérius

    Bon, on est au pied du mur. Après mon message provocateur, je m’attendais à ce que Marius se montre agressif, impulsif, voir même qu’il massacre quelques civils. Il n’en est rien, il s’est montré prudent, méticuleux, malin et astucieux. Nos abominations n’ont pour l’instant pu infiltrer aucune de ses bases d’envergure, les équipements de l’ennemi se sont révélés redoutables et les légionnaires se sont montrés des combattants efficaces et organisés. Se pourrait-il… que je les ai sous-estimés. Marius se préparait lors du mois dernier, notre service de contre-espionnage et nos collaborateurs italiens ont été anéantis, il rassemble même des organisations criminelles pour l’aider lors des attentats!
    Cette influence néfaste incite d’autre soulèvements:
    Bordeaux, Felixstone et même Copenhage. Mais ce n’était qu’un avant-gout pour ce qu’il a lui même appeler le bouquet final, son service de propagande a diffusé ma vidéo…
    J’apprécie cependant cette résistance inattendue, le plaisir de le terrasser en sera décupler.

    Je retrouve Athéna un peu plus tard, elle m’informe que Marius supervise lui même la formation d’une garde d’élite pour éliminer “Arès”, ils les a appelé “les prétoriens”. Je me demande comment le vaincre, je suis censé être un supérieur, et pourtant, c’est moi qui suis sur le point de sombrer dans une grande colère. Je souris, le moyen de détruire Marius est aussi vieux que les hommes, “la guerre civile”. Je me lève, les quelques revers qu’il m’a infligé sont minimes, et il le sait, je ne le sous-estimerais plus, mais je suis curieux de voir ce qu’il a prévu pour la suite…

    Je prend le premier avion pour l’Ukraine. Voyons voir si Oleksander est pret à tout pour sauver ses hommes.

    Je me présente à l’entrée de sa base les mains levé en l’air, un homme me fait signe de le suivre. Il me conduit jusqu’à une grande pièce, surement la salle de briefing, Oleksander, Chodkowsky et de nombreux gardes se tiennent sur l’estrade. Leurs armes sont étranges, on dirait un mélange entre un fusil d’assaut de l’ADVENT et un PPsh. Meme pour moi ils sont trop nombreux et trop armé, il va falloir jouer la carte de la diplomatie, ou mourrir…
    Chodkowsky prend la parole:
    “_Que me vaut le plaisir de votre visite (elle s’incline ironiquement, elle a surement vu la vidéo ou je provoque Marius) noble assassin, on est trop armé pour vous, un geste et je vous fais sauté la cervelle.
    Inutile de faire semblant dans ce cas. Qu’ils éclatent de rire ou m’exécutent aucune importance, j’ai gagné et ils le sentent.
    _Je suis un tueur connu sous le nom d’Arés, je suis l’aboutissement des meilleures technologies et des meilleures races. Voulez-vous mon aide?
    Oleksander prend la parole:
    _T’es moitié alien alors ( il n’y a aucune haine dans son regard, juste de la curiosité ) pourquoi on te ferait confiance.
    Je souris:
    _Les cartes sont entre vos mains, a vous de choisir.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    >>>>>>>>>Authentification réseau privé
    >>>>>>>>> ********
    >>>>>>>>> Bienvenue Ash Helgate*
    >>>>>>>>>Localisation, Asie du sud est, eaux territoriales indonésiennes
    >>>>>>>>> Nouvel entrée dans le journal

    Merde

    Le chiffrage de ma précédente entrée a été percé. Enfoiré de l’ADVENT. Obligé de déménager notre camp de fortune. Heureusement pour nous qu’on a des bons. C’est Burd* qui a détecté la faille. Heuresement pour nous, il nous a crypté de nouveau la connexion. Il a fait en sorte que les indications de géo localisation soient plus floues. Et ils pourront chercher longtemps ! L’Océanie est remplis d’ilot à la con pour ça !

    L’assaut du navire s’est passée comme sur des roulettes. Pour sûr, ils ne nous ont pas vu venir. Comme prévu, à l’aube, nous les avons abordé. Nous sommes tombé sur eux à tribord à pleine vitesse, sous leurs tirs effrénés d’armes lasers. Alors à quelques mètres de la coque, nous avons activé nos grappins moi, Campbell, Dubazana et Stryfe et avons commencé à arroser le pont. On a du zigouiller 5-6 soldats de l’ADVENT ? Ces cons… Toujours à penser que leur entrainement pourra les protéger… Ils n’ont aucune expérience. C’est bien là la différence. J’ai plus d’une trentaine de sorties à mon actif. J’étais dans les premières lignes à l’XCOM-FHQSA ! J’ai plus d’un millier de cartouche tiré à mon actif ! Combien de XRAY j’ai pu dézingué avant tout ça ? Plus d’une cinquantaine pour sûr ! Et encore, je ne parle que pour moi. Car les autres restent aussi des vétérans endurcis. D’autant que certains d’entre nous ont reçu quelques « entrainements complémentaires ». En face, à part les muscles, c’est du bidon. On les a donc tous troué. Le sectoïde et ses trois compères ont tenté de nous arrêter, mais il était trop tard pour ça. Nos balles eurent raison des hommes de l’ADVENT, et je pu employer mon « entrainement complémentaire » sur le sectoïde. On savait très bien que l’alerte avait été donnée à Tokyo, et ils allaient surement envoyer des transports de troupe en renfort. J’ai donc invité le petit gris (qui était devenu grand à présent, encore un coup de leurs scientifiques et de leurs passions pour les OGM) à reconsidérer son alerte. Vous savez ? « Ce ne sont pas les droïdes que vous recherchez ». Bref, il a obtempéré, levé l’alerte et il fut remercié d’une balle dans la tête. Nous nous sommes ensuite attelé à décharger la cale de l’un pour remplir la notre. Nous avons seulement pris le nécessaire. Rations, armes, munitions, pétrole… Tout ce qui nous serait utile dans notre combat. On n’était certes pas encore au niveau des grands groupes de résistance comme les Ruthènes, les Finlandais ou ces fou furieux de légionnaires. On était à peine une trentaine d’hommes et femmes, dont seulement 7 avaient de l’expérience à revendre. Mais c’était en nous 7 que reposait la pierre angulaire du mouvement et notre avantage. On avait connu le feu. On avait ça dans le sang. On savait monter des opérations commandos, on savait foncer dans le tas efficacement. On savait se battre, car nous avions été formé par l’XCOM. On n’a certes pas vécu les opérations du HQ principal, mais nous avions eu aussi notre lot d’expérience.

    Une fois le Lady V chargé, il nous a fallu couvrir nos traces. Et l’avantage d’un torpilleur, c’est qu’il excelle en la matière, surtout quand il est fournit avec ses torpilles. Nous avons néanmoins offert aux marins encore à bord le temps de larguer les chaloupes à la mer. Ce n’était pas trop dans mon intention au départ. Ça fait des témoins inutiles, et des collabos en liberté. C’est Meryl qui a insisté avec Arnold et Dub. Paraît il qu’ils restent humains. Mon cul.

    Enfin, nous avons fais le nécessaire, coulé le navire, et nous sommes rentré sur l’île. De là, j’ai appris pour le décryptage de mes mails et ait ordonné le départ. Nous avons sortis les quelques navires qui nous restaient, c’est à dire un catamaran et un petit bateau à moteur et nous avons mis le cap vers une île de secours. J’ai tout de même laissé un petit cadeau à notre décrypteur et ses copains. On a laissé quelques grenades acides, des prototypes qu’on a réussit à chourer dans l’XCOM-FHQSA avant qu’il ne s’écroule. Maintenu au dessus de la porte par du scotch, on a attaché du fil de détente aux goupilles qu’on a raccordées à la porte de ma case. Si quelqu’un rentre, il se prendra une douche d’acide corrosif dans la gueule. Ça lui refera une beauté.

    D’ici quelques jours, on devrait avoir des nouvelles de l’attaque du porte-conteneur aux infos. Hâte de voir la réaction d’ADVENT.

    >>>>>>>>Fin d’entrée journal

    *Aldo Burd, volontaire Néo-Zélandais de 28 ans, ingénieur en informatique, responsable du matériel électronique du camp.
    *XCOM-FHQSA : Field HeadQuater South America, base secondaire de l’XCOM accomplissant des missions plus locales. Les escouades Widow et Pantera on servit sur place.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Les indications que j’ai reçus de cette tablette n’étant pas très précise : Nord est de la Russie, je me demande comment l’Advent compte trouver quelqu’un avec aussi peu d’information, je me suis arrêté près d’un avant poste qui semblait désert. Mais en réalité ils y avait des résistant russe qui c’était caché lors de mon arrivé sur les lieux, mais dès qu’ils ont vu que j’était humain, ils sont sortit de leurs cachette pour me demander qui j’était. Après une petit discussion amicale et que je leurs ai expliquer mes intentions ils m’ont indiqué la directions de leurs base principale. Ils appellent leur chef le Hetman, étrange nom. Bref je me dirige vers les coordonné qu’ils m’ont donnés en espérant trouver des information sur cette fameuse Jane.

    Arrivé sur la base russe les choses sont assez tendu. Ils semblerait qu’il ce soit fait attaquer, je n’est pas bien compris par quoi. On finit par m’expliquer qu’une sorte de commando de l’Advent aurait tué certain soldats, mais qui serait d’une autre cellule de résistance, encore une fois je suis perdu dans tout ce qu’ils me disent. Bref, j’en profite pour faire quelques échange, il semblerait qu’ils viennent de recevoir d’étrange drones qui peuvent se mettent en boule pour ce déplacer rapidement et aussi déployer un bouclier de protection. Très intéresser par cette technologie j’essaye d’échanger des ressources que j’ai récupéré du convoi d’Avent et tout ce que qui pourrait les intéresser dans les réserves du phénix. Ainsi je put acquérir un de ces magnifique drone, ou droïde destroyer comme certain les appelles, dans l’espoir d’adapter cette technologie de bouclier à D.A.T. Après cette fructueuse transaction je pars à la recherche d’information sur Kelly, après-tout ces pour cela que je suis ici. Malheureusement personne ne semble connaître ce nom, mais on me conseille de parler à leur chef, à peine le soldat m’indique t’il le nom de Oleksander Dobrynin qu’un autre soldat arrive en disant qu’il as perdu sont titre et que c’est maintenant Hanna Chodkowski qui dirige. Décidément ces Russes ne semble pas savoir ce décider.

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Note griffonée rapidement dans le journal d’Oleksander Dobrynin:

    Retranscription de l’entrevue avec l’alien:

    A présent que j’ai vu de quelles cruautés cet assassin est capable, je ne l’aurais jamais contacté. Pourtant, le voila qui nous propose son aide, tout en se moquant de nous. Je l’observe un court instant, et je rétorque:
    -J’imagine que tu t’attends à un marché. Alors écoute-moi bien. Je suis au courant de ta lutte avec Marius. Avant même que tu ne le demandes, je refuse de tenter quoi que ce soit contre lui. En fait, l’Hetmanat ne s’impliquera pas dans votre querelle (Hanna semble sur le point de protester, je lui adresse un regard dur, elle se ravise). Voilà ce que je te propose: tu te consacres entierement à ton petit jeu avec les Légionnaires, sans aider l’ADVENT, et en échange on ne t’abat pas comme le clébard que tu es. De plus, il se peut même qu’on te permette de rester en vie lorsque la Terre sera debarassée des Aliens.

    À ce moment-là, un soldat s’approche de moi, il me chuchote qu’un homme dehors demande à voir le dirigeant de ce lieu. Avec un soupir, je demande au soldat de lui dire de patienter un peu.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Après quelque minutes le soldat qui m’avait parler de Dobrynin est revenue en me disant d’attendre.
    Je me demande quel sont les spécialité culinaire locale, ayant faim j’ai profité de cette attente pour chercher un petit coin intéressant où l’on pourrait trouver de la nourriture.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    J’ai finalement trouvé un endroit où l’on sert à manger. J’ai aucune idée de ce que c’est exactement comme endroit, tout est écrit en russe, y compris le menu. Étant donné que je ne sais pas ce qu’ils ont je demande simplement la spécialité locale, en espérant que ce ne soit pas trop mauvais. Finalement c’est plutôt bon, mais j’ai toujours aucune idée de ce que c’est. Peut-être devrai-je le demander à quelqu’un ?

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    😆 La quête de la bouffe! 😛

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    A toi de décider ce que je suis entrain de manger 🙂

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    De Lion Light ( Épisode 4 – 2/2 – Abomination )

    Communiqué de presse télévisé de l’Advent :
    “Bonjour aujourd’hui est un jour glorieux pour la planète, un groupe de terroristes se proclamant fessant partie du groupe de ” libération américains ” a été démantelé et exécute dans les quartiers nord de Chicago, cette opération Advent et une représaille aux nombreux soldats morts en Russie, ou on trouve le plus gros taux de rébellion contre l’Advent, c’était Marshall Smith pour AdventTv, à suivre Game of Thrones saison 15 et moi je vous à demain pour le Flash info”

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    20 Mars 2035 , Journal de “Marius Strédérius”

    Le convois de ravitaillement sectoïde ayant été avancé , j’ai du envoyer mon Prototype , un magnifique destroyer stellaire de classe Venator ( tiré de star wars ) d’1 Km 200 de long les interceptés aux alentours de Vénus . Le Senatus Populusque Romanus arriva en orbite de Vénus vers 8 heure ce matin et nous enclenchâmes le brouilleur de radar et nous enclenchâmes le champ de furtivité , le vaisseau était invisible … J’ai oublié de préciser que pendant le vol de retour vers les Alpes nous avons été interrompus par un opérateur de communication de la station spatiale Nova Roma qui nous prévenais de l’arrivée du convois sectoïde aux alentours de Vénus vers 12h00 .

    Vers 11h00 l’opérateur du SPQR me signala que la flotte sectoïde venait d’arriver en orbite de Mercure . J’avais hâte de voir la tête de l’amiral sectoïde quand il verra mon beau bébé .

    11h59 : La flotte sectoïde arrive en orbite de Vénus , les pilotes des vaiseaux sont surement en train d’entrée les coordonnées spatiale de la Terre . A ce moment là j’ordonne au pilote de désenclencher le champ d’invisibilité . Notre vaisseau apparu comme un fantôme en face de la flotte sectoïde . Les vaisseaux ennemis qui étaient encore en mouvements il y a quelque second était à l’arrêt , les pilotes devaient surement se demander quoi faire dans ce genre de situation ainsi que l’amiral qui doit affronter un vaisseau aussi gros pour la première fois de toute sa carrière . Midi résonne dans le poste de commandement , l’heure du repas pour le SPQR a sonné ! Le vaisseaux commença à tiré ses salves vers la flotte sectoïde . Les vaisseaux n’étaient pas assez résistant pour encaisser les coups et ils explosaient souvent en un seul tir de nos turbolaser ! La flotte ennemis fût détruite en à peine 30 secondes , les vaisseaux sectoïdes n’étant pas équipés de bouclier déflecteur .

    Après cette glorieuse boucherie où nous laissâmes que des débris de la flotte sectoïde , nous rentrâmes à la station Nova Roma où une autre partie de mes expériences venait d’être finis à vrai dire je n’attendais à les voir finis que dans 6 mois mais ils sembleraient que mon armée de clone soit prête à être déployée .

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Je devrais t’abattre comme le clébard que tu es”
    Oleksander Dobrynin

    Je hoche la tête, doucement, Dobrynin sort, seul Chodkowsky et ses hommes restent dans la salle. Je lui lance mes mots d’une voix froide:
    “_Savez-vous ce que je veux?
    Elle se retourne vivement, j’ai piqué sa curiosité, elle me regarde dans les yeux et ouvre la bouche:
    _Tu es un malade, tu veux seulement tuer…
    Je secoue la tête
    _Je te pensais plus intelligente
    Je pianote sur ma tablette, un hologramme en jaillit. On y vois les débris d’un énorme vaisseau de ravitaillement, une femme tuant 2 soldats de l’ADVENT sur le pont d’un navire, Jane Kelly terrassant un sectoide et enfin un résistant finlandais qui s’écroule, un trou fumant à la tempe. Je poursuis:
    _Nous finirons par gagner et (je souris intérieurement) je souhaite vous épargner vous pouvez continuer à garder espoir mais il serait vain de le faire. Bientôt, nous régnerons totalement et seul ceux qui nous aurons aidé survivront…”

    Je quitte la base, l’hetmanat ne représente plus une menace, j’ai semé les graines de la discorde en son sein. Oh oui Oleksander, tu aurais du me tuer quand tu en avais encore l’occasion. Seul Marius et l’XCOM demeure des menaces majeures, cependant tant qu’ils restent concentrés sur la destruction de notre machine de guerre, nous continuerons à remporter la partie… Bientôt le projet “AVATAR” sera mis à exécution.
    Je suis surpris dans mes pensées par un message d’Athéna qui m’annonce qu’Hermés est mort des suites d’une blessure chimique subie lors de la traque des rebelles indonésiens. Je fulmine et lui ordonne de tuer ces chiens jusqu’au dernier.

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Journal d’Oleksander Dobrynin:

    Je souriais ironiquement, dissimulé derrière la porte, après avoir entendu l’alien parler. Il s’était trompé sur deux choses: premièrement, Hanna est sans doute la personne la plus têtue et la plus bornée qu’on puisse trouver ici, et ce ne sont pas quelques menaces dissimulées qui l’arrêteraient. Ensuite, je n’avais parlé ainsi que pour écouter sa réaction. Il a réagi comme je l’espérais.
    Je revins dans la salle, et, comme prévu, je vis du trouble dans le regard que Hanna m’adressa. Néanmoins mon attitude joviale la déconcerta encore plus, et je lui expliquai que maintenant que l’alien ne nous considérait plus comme une menace, nous devions agir.

    J’ordonnai à l’un de mes soldats d’adresser un message à Marius Strédérius, en ces termes:
    “Consul,
    Votre visite fut pour nous l’un des évènements qui nous redonnèrent espoir. Pourrions-nous vous revoir à nouveau dans un quelconque lieu pour parler de nos problèmes mutuels?”
    En mentionnant le mot “espoir”, j’étais sûr que, si l’alien interceptait ce message, il penserait sans doute que Hanna Chodkowski a perdu toute volonté, et que je tente de demander à Marius de venir à notre aide. Mais en vérité, et Strédérius le comprendra facilement si son intelligence équivaut à son égo, je lui propose une alliance contre cet assassin.

    Hanna, toujours un peu hésitante, me demanda si j’avais un quelconque plan. Je lui répondis que j’en avais un, et c’était de stabiliser notre Hetmanat, avant d’avancer plus loin dans les ruses et les complots en tous genres pour déstabiliser l’ADVENT.
    Dans le cas précis, je lui passai la feuille sur laquelle j’avais rédigé le fonctionnement d’un possible système politique à adopter. Elle la parcourut rapidement, et son regard s’illumina:
    -En effet, cela me paraît correct. Mais ce système me paraît un peu dur à mettre en place, non?
    -Mais non, répliquai-je, rempli d’optimisme.

    Le plan était simple: l’Hetmanat ne sera plus dirigé par un Hetman élu par les soldats, mais par une assemblée des combattants les plus anciens et les plus aguerris. Chaque nationalité de l’Hetmanat aurait droit de présenter jusqu’à 4 membres, deux hommes et deux femmes.
    Un cinquième membre par nationalité sera nommé Hetman, ce qui nous donne cinq personnes par pays. Étant donné que notre Hetmanat compte pour l’instant neuf pays, cela nous donne en tout 45 membres, dont neuf Hetmans. Un Hetman Suprême sera élu chaque année par ces derniers.
    Il y a plusieurs détails que je ne précise pas, mais dont je ferais mention si nécessaire.

    Cela fait, nous sortîmes afin de voir l’homme qui souhaitait voir le dirigeant de l’Hetmanat. Nous le trouvâmes en train de déguster du bortsch vert à l’ukrainienne ainsi que des pirojki. Étant donné la curiosité qui se lisait dans son regard, il ne comprenait rien à ce qu’il mangeait, mais il trouvait cela bon.
    En nous voyant arriver, il se leva, et je fis les présentations brièvement:
    -Je suis l’Hetman Oleksander Dobrynin, et voici l’Hetman Suprême Hanna Chodkowski. Que pouvons-nous faire pour vous, inconnu?

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Général Thomas Campbell

    26 mars 2035 (Épisode 4 – Abomination)

    Mon Dieu, c’est l’enfer pour toutes les cellules de résistance, depuis l’attaque du QG du Nouvelle Arctique, l’ADVENT n’a cesser de mettre en place des opérations d’extermination dans les 4 coins du monde ! J’ai perdue le contact avec Henry Butler de la cellule Irlandaise, il parait qu’ils ont pacifiés sa zone est qu’ils ont fait venir à Belfast de nouvelles générations de berserkers et de faceless pour traquer les survivant !
    C’est comme pour l’amiral Andreas, depuis le début de la contre-attaque elle est introuvable, sa flotte aurait été aperçue pour la dernière fois au alentour de Cuba, mais nous n’avons malheureusement pas plus d’information que sa !
    Vue l’état de la situation il faut agir au plus vite, Washington DC est la cible prioritaire, mais mes 34 équipes de Washington Defender ne suffiront pas !
    Il faut que je contacte «Marius» pour avoir un appui aérien ou une autre aide comme il y a 5 ans, dans notre coopération conjointes à Mahalla quand nous avons combattue l’amiral Sectoid Sunaion’Vadamir en faisant écraser son vaisseau mère dans les dunes Égyptiens !
    Quelle fougue nous avions tous à cette époque, quelle prise de risques inconsidérée nous avions pris pour cette mission; mais cela fut payant !
    Il faut se dépêcher avant les plans de L’ADVENT, la WD4 est revenue de l’Illinois est leur rapport est vraiment inquiétant, je n’ose a peines imaginer la réaction de l’XCOM quand il apprendront pour le projet Avatar !
    J’ai envoyé mon meilleur homme, le caporal Walter Keyes de la WD1 faire un rapport au QG de l’XCOM, il est l’homme le plus brave et le plus brillant que j’ai eu sous mes ordres, j’espère que le commandant de L’XCOM verra sa valeur et l’intégrera dans ces équipes.
    Un homme de cette valeur est plus utile dans les rangs de l’XCOM que dans les opérations d’un vieux général comme moi !

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Donc finalement ils sont vraiment deux à diriger ici. Très bien ça semblait plus compliquer lorsque les soldats essayait de m’expliquer tout à l’heure.

    Bonjours à vous je suis Shanan, pour vous servir. Voyez vous je suis résistant moi aussi malgré que je travaille seul depuis ces 20 dernières années, même si cela ne m’empêche pas de travailler et d’aider les autres de temps en temps et justement, lors d’une de mes dernières opérations j’ai découvert une tablette de donnée (Dans le même temps je sors la tablette avec l’ordre d’exécution et la photo de Kelly) avec un ordre d’assassinat sur une certaine Jane Kelly. Donc je cherche simplement à la contacter et la prévenir voir l’aider si besoin est. Donc si vous connaissez cette femme ou pouvez m’indiquer quelqu’un qui pourrait m’informer je vous en remercierait grandement. Accessoirement je ne sait pas ce que je mange mais c’est délicieux. 😉 Du moins comparer à ce que j’ai pus mangez ces dernières années.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    [HRP]

    Bon petite aparté, Xaroun n’est tu pas celui qui reprochait as Elkr1 d’être allé trop loin…. et ensuite tu apporte un VENATOR !!!! UN FUKING VENATOR. La résistance est supposé RÉSISTER pas gagner la guerre de front. C’est pas grave de s’inspirer un peu de star wars, les droideka bon ça peut aller on peut dire qu’il viennent d’une technologie semblable à celle des porteur de bouclier Advent, les canonnières…. bon disons que c’est simplement une forme de vaisseaux de transport, on peut s’inspirer de leur design…. après pour en avoir une flotte au complet. Mais là. Tu veut littéralement aller à l’encontre complet du jeu en lui même en sortant… Un Venator. Et en plus pas un venator qui ce fait grandement endommager par la flotte extraterrestre mais qui les défonce totalement. Le problème plus général c’est qu’avec ton rp Xcom ne sert plus as rien, tu en devient presque a avoir une armée qui combattrait directement Advent et vaincrait en plus. En 20 Xcom as réussie de peine et de misère a remettre un vaisseau alien en état avec l’aide d’un des meilleur ingénieur de la planète: Shen et toi en 20… tu crée un vaisseaux de guerre de 1km de long as partir de rien alors que tu as déjà tout mit tes ressources dans des canonnières et des destro droides.

    Voilà, c’est toit que je trouve cheater contrairement Elkr1 qui à l’inverse lui est dans le camp alien donc les ressources eux ils les ont.

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Je fouille dans ma mémoire. Jane Kelly, Jane Kelly… Ce n’est pas cette fille avec une machette qui était avec mes deux frères en Sibérie?
    Je me méfie cependant, le gars en face de moi pourrait très bien être un agent de l’ADVENT…
    Je réponds donc à Shanan:
    -En effet, bien que je ne la connaisse pas personnellement, elle fait partie de l’XCOM, avec mes deux frères. En revanche, j’ignore comment vous pourriez la contacter. Allez donc en Asie de l’Est, c’est là-bas que se situe le théâtre des opérations de l’XCOM. J’imagine que leur base doit être dans le coin.
    Hanna rajoute:
    -De toute façon, si elle fait partie de l’XCOM, il y a peu de chances que les aliens la trouvent. Si elle se fait tuer un jour, ça sera avec le reste de l’XCOM.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Nom: Kelly, Jane
    Nationalité: Irlandaise
    Menace: Extrême
    Mission: traitement, CENSURE CENSURE
    élimination…..”
    Ordre d’élimination Jane Kelly, n°3211

    Je m’apprête à quitter la base de l’hetmanat lorsque mon regard est attiré par un ancien vaisseau de l’XCOM, il est équipé de tout un tas d’armes et d’équipements de l’ADVENT. Je devrai “parler” avec son propriétaire. L’un des gardes me poussent et m’ordonne d’avancer, je sort mes lames bioniques et lui troue la cage thoracique, son camarade, un vieux soldat au visage barré d’une longue cicatrice tente de me tirer dessus. Je lui tranche la gorge et un frisson me parcourt quand la vie s’extirpe de son corps, tuer me réussit vraiment bien.

    Je pénètre à l’intérieur du vaisseau, un immense foutoir s’étend à mes pieds, je commence à fouiller dans son ordinateur. Je suis soudain surpris par un drone similaire à ceux utilisé par l’XCOM. Il tente de m’électrocuter, je lui bondis dessus, il bouge dans tous les sens. Je finis non sans quelques problèmes à pirater cette machine, je passe en revue ces circuits et ces données, mon regard est attiré par … l’ordre d’élimination de Jane Kelly, une de mes cibles principales! Je me glisse dans un recoin sombre. Si cet “ingénieur” me conduit à Jane Kelly, je ferais en sorte qu’il est une mort rapide et honorable…

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    [HRP]Je suis dans la merde [HRP]

    Elle fait partie de l’Xcom ?? Mais, mais l’Xcom n’existe plus. De quoi parle t’il ? Je n’est même pas le temps de réfléchir à ce sujet de D.A.T m’envoie un signal de détresse !!! Le phénix est attaquer !!!

    Je me lève violament de ma chaise en lançant à Dobrynin : Je croyais que votre base était sécurisé !

    Et je me dirige en courant vers mon vaisseaux.

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    Épisode 4, partie 2

    Evan Darlon, général de l’ADVENT

    L’assaut sur la Vistule est lancé… Il ne reste plus qu’à attendre les résultats…
    Mes supérieurs m’ont contactés et mon confié la mission de faire revenir dans nos rangs Ares, et grâce à mes espions, je sais où il est. Je vais envoyer au soldat Cara, un espion biélorusse une petite cassette holographique. Voici le message que j’y enregistre:
    “Ares, les soldats de la paix ont besoin de vous ! Rejoignez les rangs, l’humanité tel que nous la connaissons est voué à disparaître. Rejoignez l’Homme nouveau ! Rejoignez l’ADVENT ! L’âge des hommes est terminé, rejoignez l’âge que nous allons créer ! Fin de transmission.”
    Je l’ai envoyé à soldat Cara… Je suis sur qu’il trouvera un moyen pour le donner à Ares…

    Le lendemain

    L’assaut sur le fleuve est un échec… Relatif, nous avons tout de même réussi à percé à l’embouchure du fleuve, nous essayons de passer outre les défenses en envoyant des commandos saboter les lignes adverse, mais rien n’y fait… Les microbes réussissent à se défendre et tue beaucoup de nos hommes… Mais les pertes ennemis sont aussi sérieuse que les nôtres, les faceless ont était efficaces dans les premières secondes des combats mais le reste est plutôt mitigé…

    Le professeur Jalt a réussi à faire marcher pendant quelques secondes un homme… Un grand pas pour nos recherches !

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Quand je mentionne l’XCOM, l’homme à l’air perdu. Très bien, cela signifie que ce n’est pas un espion de l’ADVENT. Soudain quelque chose le fait paniquer, probablement un signal de son vaisseau.
    Je regarde l’homme partir en courant. Le lien se fait tout seul dans ma tête: Alien qui me propose une alliance contre l’XCOM ==> Homme qui cherche une membre de l’XCOM que l’ADVENT a pour objectif d’éliminer ==> Alien qui me fait une visite surprise en nous menaçant ==> Activité suspecte dans la base.
    Cet enfoiré d’assassin!
    “Préviens nos meilleurs hommes!” hurlai-je à Hanna, tout en m’élançant à la poursuite de Shanan.
    En courant je vérifie que mon arme est chargée, mais je la range après un instant de réflexion, et je dégaine le premier modèle de sabre que mes ingénieurs ont mis au point. J’active le mini-générateur dissimulé dans la poignée de la lame, qui se met alors à vibrer doucement, emplie de plus de 500 volts.
    Cet alien va enfin goûter à la colère de l’Hetmanat.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Je vais résumer la production du Venator en deux mots et un déterminant “MATRICE DE RESSOURCE !!!!! ” Que je n’ai pas eu le temps d’incorporer dans le RP : puis que je viens seulement de parlé de la station spatiale Nova Roma où “Marius” gère son business ( donc j’ai pas encore eu le temps d’expliquer le lore du perso et de comment il a fait pour créer la station ) Ensuite j’ai fait en sorte qu’Elkr1 reconnaisse Marius , et sa j’ai pas encore eu le temps de l’expliquer et je sais pas si tu t’es demandé pourquoi j’écris toujours “Marius Strédérius ” entre guillemet et bien sa non plus j’ai pas eu le temps de l’expliquer car depuis que j’ai commencé à écrire le RP il s’est écoulé 5 jour . Et si tu as pas remarqué je fais des entrées “flash back” dans le journal ( Il y en a une qui parle du 1 Avril 2031 )

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Sinon le bon vieux Général Campbell souhaiterai te parler “”Marius Strédérius”” 🙂

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Très bien Xaroun. J’attend donc les nouvelles informations pour réviser mon jugement

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    J’arrive au phénix, un peu essoufflé et paniqué. Avec mon pistolet dégainé et près à n’importe qu’elle surprise j’entre tranquillement à l’intérieur. Je voit D.A.T mais il semble désactiver. Je m’approche tranquillement de mon drone, en regardant tout autour, mais je ne voit rien de suspect. Rengainant mon arme je me dit que c’est peut-être un soldat du camp qui est trop farceur ou je ne sait quoi, mais en m’approchant de D.A.T je remarque l’ordinateur qui est allumer et une ombre menaçante juste à côté…

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    HRP/ Je pense que tu as mal compris Xaroum. Ce qui gène n’est pas l’enchainement de tes R.P, mais plus la cohérence de ces derniers à l’horizon de XCOM 2. Dans un monde conquis par les Alien, les humains sont socialement en dessous de la classe Alien dominante. Si on rajoute à cela le fait que les résistants n’ont que très peu de moyen (Tu le dis toi même, les légionnaires se battent à l’AK47), on se demande comment ces derniers pourraient produire un croiseur Venator. Rien que le cout monétaire (ça coute pas 2€ et un mars), technologique (la technologie alien reste tout de même difficilement apréhendable), humain (car il faut bien le peupler le Venator) et stratégique (parce que ça reste du gaspillage de moyen, de temps et d’argent pour un résultat assez mitigé, car un croiseur contre un armada alien, les chances de victoires humaines sont faibles) empêcherait sa production.
    Et puis imaginons trente seconde que Marius soit Billionaire et qu’il ait lancé le projet de construction d’un Venator 20 ans plus tôt (tout en ayant financé la production de Droideka, de canonnières TABA, entretenu une station spatiale et ayant pour projet de financer une armée de clone). Explique moi: Où trouve t’il les ingénieurs,les usines, la place pour construire tout cela sans alerter les Alien? Parce que ça représente un sacré mouvement d’homme, de matière et de matériel facilement remarquable par une puissance qui a le contrôle des réseaux de communication, de l’espace aérien, etc… Et puis pour piloter un croiseur Venator, il faut un personnel qualifié, des hommes rompus à la conduite de croiseur interstellaire, ce que je pense n’est pas possible en l’état (vu que les croiseurs stellaires ne court pas les rues). Ça demanderait des vols d’essais, des formations, des études… Ce qui est légèrement compliqué quand on essaye de rester discret.
    Pareillement pour une station spatiale. C’est surement ce que détruirai les alien avant d’imposer leur pouvoir sur terre. Non?
    Je sais que ça peut paraitre frustrant de voir son univers mental bloqué par quelques détails, mais ça reste nécessaire pour que le R.P reste cohérent. ^^

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Nous les nobles tueurs descendant des anciens, n’avons pas de technique de combat, seulement une danse, nous l’appelons la moisson.”
    Extrait du code des assassins d’élite de l’ADVENT

    L’homme rentre précipitamment dans son vaisseau, il jette un regard affolé autour de lui, il ne me voit pas. Il se tourne, présenter son dos à un assassin n’est pas une bonne idée, je lui plaque une de mes lames sur la gorge et lui chuchote à l’oreille:
    “_Jane, Kelly. Dis-moi ce que tu sais.
    Il ne bouge pas, bizarre, il a les yeux fermés, il semble, calme. Je tente de le controler à l’aide d’une attaque psionique, il essaye de me résister, mal joué, je balaye sa résistance misérable sans efforts. Il me parle d’une voix brisée:
    _ Personne n’avait jamais resisté à l’une de mes contre-attaques psioniques ( il se pétrifie ) sauf un… éthéré.
    Je lui souris.
    _Détourner notre pouvoir est passible de la torture, cependant je me contenterai de te décapiter.”
    Un homme me bondit dessus par derrière, et me balance en dehors de l’appareil. Je le reconnais c’est Oleksander.

    Je roule sur le sol, deux soldats tentent de me trancher la gorge à l’aide de leur baïonnettes, je fauche leurs corps à l’aide de mes lames et me retrouve face à Oleksander qui tire un drôle de sabre d’un fourreau fixé à son dos. Il me pointe du doigt et me saute dessus.
    Je le taille en pièce, la colère fait faire des erreurs, il connait mes enchainements mais, est trop lent pour les contrer, il se sauve temporairement la vie en bloquant l’un de mes coups. Je pèse sur les lames de tous mon corps, il cédera dans quelques secondes. Il parle cependant d’une voix calme:
    “_Tu crois que je me suis laissé aveugler par mes émotions, (il rit), non, je suis venu te battre, mais pas à la loyale”
    Il appuie sur le manche de sa lame, un courant électrique en sort, il se transmet de sa lame à mes lames et de mes lames au reste de mon corps. Je crie et m’écroule, il crache sur mon corps.
    Il s’approche pour me porter le coup fatal. Je vais donc mourir comme un chien, soit, on ne peut pas dire que je ne le mérite pas…
    Quelque chose d’inattendu se produit, ses yeux s’agrandisse, et il tombe sur le sol en convulsant. Un homme s’approche de moi en tenant un taser, il se présente comme l’espion Cara de l’ADVENT avant de me faire grimper, non sans insulter mon poids, dans une voiture et de foutre le camp d’ici…

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    [HRP]Petite rectification, mon personnage ne peut pas ATTAQUER psioniquement, ci ont peut dire cela, mais seulement ce défendre. J’ai pas réussi as être asser clair dans mon premier rp il semblerait, mais c’est un point auquel je tien, par simple logique, il n’as jamais été entraîner as utiliser son esprit pour attaquer mais il as seulement réussi au fil des années as maîtrisé la CONTRE-ATTAQUE psionique. Ce n’est qu’un détail mais c’est important. 🙂 voilà. Donc soit on efface mon attaque psionique soit tu la remplace par toi qui tente de me contrôler et moi qui résiste, de justesse parce que bon des sectoide ça vas mais un Éthéré…. il y a des limites [HRP]

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    De toute façon le Vénénator doit être une ruine en carburant donc il ne va trop faire chier car il est lent , gourmand en pétrole et en munition et en homme car , je vais balancer les chiffres , ( je comptais expliquer sa dans un “flash back ” mais bon …) Les “légionnaires ” disposent d’environ 20000 guerriers qui sont soit actif soit de réserve soit en cours de formation . 3000 font chier l’ADVENT sur Terre et 7400 sont sur le Vénator en tant que marinier qui s’entraînent depuis 3 ans dessus ( j’expliquerais sa dans l’entrée du 4 octobre 2032 qui expliquera comment “Marius” a pu passé de résistant qui se planque dans les égouts et destructeur de flotte spatiale )
    La station spatiale est censé se trouvé dans la ceinture d’astéroïde entre Mars et Jupiter ( déjà même sans les matrices , niveaux ressources j’ai de quoi faire ) et les matrices avec . Et les légionnaires ne se battent plus à la kalash depuis un moment (ils disposent d’un armement inspiré de ceux de l’ADVENT et des sectoïdes)

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Je reprends doucement mes esprits, le coup de taser m’a ébranlé. Je vois Hanna et plusieurs soldats qui courent vers moi, et j’entends un bruit de moteur qui s’éloigne. Et merde…
    Je me relève avec difficulté, explique rapidement à Hanna ce qui s’est passé et je rentre dans l’appareil. Shanan à l’air sonné, mais il n’est pas blessé. Il faut qu’on s’organise très rapidement.
    Cara… Bon sang! Combien d’autres résistants ont vendu leur âme à l’ADVENT?

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Un Éthéré…. Xcom…. Je reste étendu au sol en réfléchissant à ce qui vient de ce passer. L’Xcom serait de nouveau en vie ? Que fait l’esprit d’un Éthéré dans le corps d’un soldat/commando d’Advent. Tant de question. J’hésite à me relever et en parler à Dobrynin, de mon passer chez Xcom, de mon histoire. Après tout il a été plutôt sympatique, c’est lui qui m’as donné les info sur Xcom, mais… pour ce qui est de cet éthéré qu’es qu’il fait ici ? J’aimerais bien comprendre.

    Après ce petit temps de réflexion je me lève, réactive D.A.T, et j’essaie de retrouver Dobrynin pour lui raconter mon histoire et comprendre qui est cet éthéré.

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    @elkr1
    @eldaxerus

    HRP/ Ouah !!! Tellement la classe comme Rp, c’est tellement bien ficelé et cohérent ! C’est beau ! /HRP

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts8
    Member since: 29 mars 2015

    Petite question pui-je faire un legionnaire de marius ? Bonne continuation a tous :side:

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    >>>>>>>>>Authentification réseau privé
    >>>>>>>>> ********
    >>>>>>>>> Bienvenue Ash Helgate*
    >>>>>>>>>Localisation, Asie du sud est, eaux territoriales indonésiennes
    >>>>>>>>> Nouvel entrée dans le journal

    La routine revient, et j’aime pas la routine.

    On a débarqué sur une île abandonnée près de la Papouasie nouvelle Guinée. Le matériel a été déchargé rapidement et nous avons aménagé un camp de base sommaire. D’ici deux bonnes semaines, il sera efficace à plein potentiel. Pour ce qui est des voisins, le problème est réglé. L’île a été vidée il y a un bon moment. Les derniers habitants ont préféré partir vers d’autres terres que rester ici. Nous serons donc seul.

    « Mad » Jack a fait l’entrainement des petits hier. Il leur a montré l’utilité de l’épée en combat rapproché. Cela lui a dessiné un sourire pour toute la journée. Faut le comprendre, ça lui permettait de montrer à tout le monde sa belle Claymore familial. Il la trimballe partout, un vrai porte bonheur à ses yeux. Il lui a même donné un nom : Aliénor. Ce genre d’excentricité m’a toujours dépassé chez lui. Lorsqu’il servait dans l’XCOM, il a insisté, seulement au début, à prendre Aliénor, son arc et ses flèches. Le commandement a cependant réussis à le raisonner ce qui a été un exploit. Cependant, quand ils lui ont donné une mitrailleuse lourde dans les mains, ils ont créé le Némésis de l’armée Alien, une machine de guerre carburant à la théine et déchiquetant tout sur son passage, ne craignant ni le chaos, ni la mort. Enfin bref…

    J’ai prévu de faire une virée sur Darwin à bord du « lady V » pour aller récupérer des vivres supplémentaires, revendre de l’équipement au marché noir, et installer une fois pour tout un système radio efficace afin de prendre contact avec les cellules de résistance voisine. Je laisse le commandement à Arnold pour le coup. Il devrait pouvoir maintenir tout ce beau monde comme il faut. L’air du bon vieux pays devrait aussi me faire du bien ! Ça fait un petit moment que j’ai pas revu l’Australie. Et puis, ça me permettra de changer d’air. Depuis quelques jour, je ressentais une présence… lourde. Surement mon imagination après tout

    >>>>>>>>Fin d’entrée journal

    HRP/ Elkr1, je te laisse la possibilité de capturer la petite Ash avec Athéna, donc profite en 😉

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    @Elkr1
    @eldaxerus

    HRP/ Ouah !!! Tellement la classe comme Rp, c’est tellement bien ficelé et cohérent ! C’est beau ! /HRP

    et moi alors 😉

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    “Personne n’avait jamais résisté à l’une de mes contre-attaques psioniques sauf un éthéré.”
    Shanan

    J’emmerge doucement, mes pensées se brouillent, la décharge de Dobrynin m’a fait mal, mais ce n’est pas le plus grave, “l’ingénieur” sait que je suis un éthéré… Si la rumeur se répand que les anciens n’ont pas disparu. Nous perdons notre premier avantage, la surprise.
    Malgré tout je ris, c’est la première fois de mémoire qu’un éthéré rit. Cara se retourne vivement vers moi:
    “_Et tu délires?
    Je le fixe et je parviens à me calmer.
    _Oui, mais ils sont foutus ( je souris toujours ), j’ai marqué son vaisseau. Et il va me mener à Jane Kelly.”
    Je continue à rire.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    [HRP] Salot !!! 😉 [HRP]

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Pourquoi pas baradol sa pourrait être sympa 😀

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    J’observe les morts que cet enfoiré d’assassin a occasionnés… Encore d’autres courageux soldats qui ont perdu la vie en tentant de venger leur famille, leur passé… Je jure, je jure! que je vivrai à n’importe quel prix, rien que pour voir les derniers aliens bruler! Et je ne compte pas m’en arrêter là. Nous poursuivrons ces enfoirés! Nous les envahirons tous comme ils nous ont envahis! On les empêchera de recommencer leurs atrocités, que ce soit sur nous ou sur d’autres peuples innocents vivant ailleurs, sur d’autres planètes isolées… Tout comme nous l’étions, il y a 20 ans…

    Je suis interrompu dans mes pensées macabres par Kozyrev, qui est rentré d’urgence de Pologne où il était en train de repousser un assaut de l’ADVENT. Pendant que je l’informe sur la situation, je vois, du coin de l’œil, le pilote étranger déambuler de ci, de là, visiblement complètement perdu. Avec un soupir, je demande à Viktor de demander un résumé plus complet à Hanna, pendant que je vais parler à Shanan.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    HRP/ Censier, je te laisse écrire la suite de l’histoire d’Arés, fais en sorte que ça reste cohérent, c’est un commando éthéré, pas un bisounours.;)

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Alors que je retrouve Dobrynin je commence à déballer mon sac. Peut-être un effet secondaire de l’attaque mental de l’Éthéré mais je commence à lui raconté toute m’a vie. De mon étude à l’académie de pilotage ou j’était le meilleur pilote qu’ils avait vu depuis longtemps à mon offre d’engagement comme pilote chez Xcom et une petite partit de ma survie de ces 20 dernières année. Pendant mon monologue de plusieurs minutes je n’arrive pas à savoir s’il est intéressé ou si il en a rien a foutre de mon histoire. Mais toutes les nouvelles et émotion d’aujourd’hui mon fortement affecté comme je ne l’est pas été depuis… depuis…. que j’ai retrouvé l’Xcom en ruine. ET je finit simplement par dire : Savez vous qui est cet… “Homme” ou plutôt alien.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Journal de “Marius Strédérius” , 19 Mars 2035 vers 22h30

    Je suis très fier de mon gros bébé ! Mais bon il a un seul problème avec lui c’est que PUTAIN IL BOIT !!!!! 20 000 000 de tonnes de pétroles pour faire notre petite balade !! Même avec les réacteurs branchés sur “économie d’énergie” ce truc boit ! Il ne ressortiras pas de sitôt mon gros bébé ….. Et je ne parle pas pour faire venir les convois de Nova Roma ! Le vaisseau étant “éteint” en orbite autour de Mars il faut les faire venir les convois ! Et je ne parle pas du bonheur que cela a été de le sortit de son site de production sur la station … Il lui a fallut deux jours pour atteindre Mars !! Et maintenant il est bloqué là bas ! Alors qu’on est en bordure de la ceinture d’astéroïde !!! Enfin bref ….. Un vieil ami à moi ,le général Campbell m’a contacté dès mon arrivé en orbite de Mars .. ainsi qu’un messager de l’Hetmanat qui m’a fait paraître un étrange message … Il faut croire que je vais devoir retourner dans les Alpes plus vite que prévue pour les rencontrer … Je ne pourrais pas voir les 100 premiers clones … Ma navette pars dans une heure , j’emporterais le premier rapport de combat du gros bébé pour l’étudier en détail et voir ce l’on peut faire pour réduire son problème de boisson …

    Vive la Terre !!!

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Le pauvre Shanan a complètement craqué. J’ignore pourquoi, sans doute à cause de la solitude quasi-ininterrompue qu’il subit depuis 20 ans, mais il m’a déballé toute sa vie. J’ai tout de même pris soin de l’écouter, j’ai appris beaucoup de choses sur le passé de l’XCOM, ainsi que sur l’évolution du monde en 20 ans.
    Quand il me demande qui était cet alien, je lui réponds simplement:
    -Un assassin. Un enfoiré de fils de chien, que je vais retrouver et buter dès que possible.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Un assassin ? Je n’aurait pas cru que les Éthérés irait faire eux même leur sale boulot. Mais bref, je suis reconnaissant à Dobrynin de m’avoir écouté, ça ma fait du bien. Toutes cette activité m’ayant épuiser j’informe mon ami… oui je vais le considérer comme tel, que je vais me reposer dans le phénix, j’ai vraiment besoin d’un peu de sommeil avant de réfléchir à ce que je vais faire ensuite.

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    HRP/ @elkr1 Comme si c’était fait chef ! /HRP

    Soldat Cara Squiarzetof

    -Le chef veut te voir. Dis-je d’un ton cassant,
    -Qui est ton chef… Inférieur ?
    -Evan Darlon, général du terrain nord européen. Si tu veux plus d’info, tiens.
    Je lui envoie le boîtier holographique, il l’ouvre et je vois le général qui apparaît.
    L’étheré me regarde fixement, je vois ces bras commençant à s’agitaient, merde j’aurais dû l’attaché.

    -Tu sais qui je suis ?
    -Je sais simplement que vous êtes très important pour l’ADVENT…
    -Tu dois savoir que je suis quelqu’un de très puissant ?
    Des gouttes de sueurs perlent sur mon front, mes mains deviennent glissantes et ma gorge se noue.
    -Oui, vous avez fait un carnage dans l’appareil… Et le général a dit que je vous devez le plus grand des respects…

    La phrase semble le calmer, mais il me repose une question.

    -Que sais tu à propos de Jane Kelly ?
    -Les infos disent qu’elle fait partit de l’XCOM…

    Il me coupe la parole et reprend,
    -Stoppe le véhicule. Me dit-il d’une voix plus cassantes que d’habitude.
    -Mais les ordres ne le préconise pas !
    Il me met une la lame sous la gorge.
    -Arrête le véhicule !

    J’appuie sur le frein, je sens qu’il relâche son étreinte, je vois un groupe armée d’une dizaine d’hommes qui passent à 100 mètres de la voiture. Il me souffle,
    -Redémarre.

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    (Dans ce RP j’incarne Athéna, la “femme” d’Arés qui traque les vétérans de l’XCOM se terrant en Indonésie)

    “Mon tour de garde était quasiment terminé lorsqu’un commando d’élite s’est pointé. Il a pris ma radio, l’a bidouillé et a braillé dedans qu’Athéna était au main de l’ennemi et que les membres de KFE était tous morts sauf Cloz”
    Témoignage d’un soldat de l’ADVENT

    2 jours plus tôt

    Ces vétérans étaient plus coriaces que prévu, ils ont réussis à piéger Hermés et à le tuer avec une arme chimique. De plus, ils étaient extrêmement prudent, ne faisait aucune erreur lors des opérations comme sur le dernier navire qu’ils ont pillés et, leur réseau informatique était intraçable, indéchiffrable et hautement sécurisé. Étrange pour des inférieurs dont la seule fonction devrait être de nous acclamer. Enfin bref, je m’éloigne du sujet, nous avons finis par localiser la meneuse de ces rebelles, une certaine Ash. Elle a pris son principal bâtiment, le “LADY V” afin d’aller s’approvisionner en armes apparemment. Grossière erreur.

    On a pris nos Tranch’eau, des sortes de jet-ski silencieux afin de la surprendre, pour éviter les mauvaises surprises, j’ai amené avec moi l’équipe de “Killer Foxtrot Echo”, composé des meilleures commandos océaniques de l’ADVENT, 3 hommes, Bridge, Cloz et Mute (anciens SAS) et 1 femme, Smoke (ancienne tueuse de la CIA), les mutations génétiques les avaient rendus encore meilleurs, ils étaient mes gardes du corps.

    La pauvre Ash devait être habitué à affronter la chair à canon qui compose les troupes régulières de l’ADVENT, elle a cependant opposée une légère résistance, pitoyable.
    Bridge a fini par l’immobilisée, je l’ai interrogé sur son réseau, pour toute réponse, elle m’a craché au visage, je lui ai parlé, les éthérés aiment jouer avec leurs proies:
    “_Sais-tu ce que je vais faire de toi?
    Elle est parvenue a esquissée un sourire.
    _Tu vas me tuer.
    J’ai secoué la tête.
    _Non, je ne vais pas te tuer, je vais te contrôler pour que tes camarades ne se méfient pas, et ensuite je vais donner vos corps vivants à nos scientifiques, qui sait? Tu finiras peut être comme moi.”
    Sa mine s’est assombrie. Je l’ai possédée sans difficulté et lui ai ordonnée de me conduire à sa base. Comme prévu, ils ne sont pas méfiés en la voyant arriver. Nous sommes descendus à sa suite et avons neutralisé 5 individus. Je m’apprêtais à ratisser l’ile a la recherche de survivants lorsqu’un homme portant une petite épée et une mitrailleuse lourde a surgi d’entre les hautes herbes. Il a fauché de ses balles l’intégralité du commando; Mute était mort, Bridge et Smoke grièvement blessé, seul Cloz demeurait conscient et il était trop blême pour réagir.
    J’ai fait volte face prête à pourfendre cet humain de mes lames mais… mon corps a refusé d’obéir. Le projet consistant à transférer des esprits éthérés dans des corps humains n’avait qu’une faille, que les esprits humains réussissent grâce à leurs émotions à déstabiliser l’éthéré… C’est ce qui se produisit. L’homme qui se tenait en face de moi était le père de ce corps, cela ne m’a déstabilisé qu’une seconde, cependant ce fus suffisant pour rompre mon lien psionique avec Ash, qui me sauta à la gorge. Cloz s’enfuit à bord d’un Tranch’eau.

    Je repense à tous ça, solidement attaché dans la cale du “LADY V”, cependant je reste confiante. Arès me retrouvera, et, à ce moment, je n’aimerai pas être à la place de ces résistants.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    HRP/ magnifique RP censier!!

  • Participant
    Posts8
    Member since: 29 mars 2015

    en feminin c’est possible ? donne moi les caractéristes d’un legionnaire aussi,
    si ca ne te dérange pas bien sur
    ^^

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Alors que j’essaie de m’endormir je repense à cette journée. J’ai encore mal à la tête de l’attaque de cet Éthéré. Comment le battre, voir même le combattre. Le corps qu’il utilise semble particulièrement puissant surtout ces lames ou plutôt fouet à plasma sont puissant, mais de loin inutiles, donc si possible l’engager avec mon sniper, et si je doit le combattre de près… étonnant, je crois quand même qu’un combat mental serait plus intéressant, mais comment combattre un Éthéré la puissance même lorsque l’on parle de pshychisme. J’ai pourtant réussi à combattre des sectoides alors que je n’avait aucune connaissance jusqu’à être capable de retourner leur attaque contre eux, alors pourquoi pas contre un Éthéré. Avec un peu de temps et d’entrainement c’est peut être possible, pourquoi pas apprendre as attaquer pour une fois.

    Mais bref je ne vais pas courir après un assassin et même j’espère ne jamais avoir à le revoir. Sinon, je crois bien que mon prochain mouvement seras de retrouver l’Xcom, j’aimerais vraiment retrouver les membres de l’Xcom, Shen bien sur qui as été un Mentor pour moi, Bradford, le docteur Valen, les autres soldats survivants même si je ne les connait pas plus que cela, j’était principalement avec les autres pilotes de l’Xcom mais malheureusement ils sont tous mort, du moins… je crois. Et pour finir…. Le commandant, s’il est toujours là.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Il y a des femmes chez les légionnaires donc oui c’est possible 🙂

  • Participant
    Posts8
    Member since: 29 mars 2015

    D’accord merci ^^

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    >>>>>>>>>Authentification réseau privé
    >>>>>>>>> ********
    >>>>>>>>> Bienvenue Ash Helgate*
    >>>>>>>>>Localisation, Asie du sud est, eaux territoriales indonésiennes
    >>>>>>>>> Nouvel entrée dans le journal

    AU DIABLE CE FOUTU JOURNAL

    >>>>>>>>Fin d’entrée journal

    Ash referma l’ordinateur furax. On pouvait sentir sa colère dans son regard. Grace et quatre autres rookies étaient morts. Ils n’étaient plus que 6 vétérans à présent. 6 vétérans en colère. Lentement, elle attrapa sa machette, sortis de sa case dans son treillis et débardeur blanc, marchant d’un pas décidé vers le Lady V où était emprisonné l’invité. Jack tenta de s’interposer, prétextant qu’il s’agissait de sa fille… Mais il fut maîtrisé par Arnold qui expliqua qu’elle n’avait plus rien d’humain, et qu’il fallait l’interroger, la questionner pour savoir qui l’envoyait. Elle ne pris même pas attention à cela. Elle pénétra la cale obscure, l’air mauvais, des flammes dansant dans ses yeux. Elle se plaça devant la demoiselle alors attachée à une chaise et qui se contentait de rire

    – Vous croyez pouvoir nous arrêter ? M’extorquer des informations ? Vous êtes déjà tous mort ! Vous ne pourrez rien faire lorsque Arès sera là !

    – Oh ! Je vois qu’on essaye de se la jouer méchante… Tu penses encore que je vais t’interroger de suite… Tu te trompes. Je suis venu pour mon propre plaisir. Je suis là pour te torturer, pour te rabaisser, te mettre plus bas que terre salope. Juste une petite vengeance. Je vais te faire plier, jusqu’à ce que tu me demandes grâce…

    Tournant autour de sa proie, Ash entailla profondément de long en large l’épaule d’Athéna qui hurla de douleur.

    – L’Irlandaise que tu as butée froidement était une amie chère. Une camarade, une sœur de bataille… Grace O’Malley, dit « Grainne Mhaol ». Elle avait un fils que vous lui avez prit il y a 3 ans, et des amis qui sont à présent déchiré de la voir partie. Alors je ne vais pas me gêner, d’autant que les traités internationaux style conventions de Genève ou autre n’ont plus lieu d’être… Sache aussi que j’ai eu un entrainement particulier pour régler les personnes en ton genre, et que tu vas être au première loge pour découvrir les pouvoir qu’une connasse d’Australienne dans mon genre est capable d’avoir… Ta torture ne sera donc pas que physique, rassure toi.

    A ces mots, elle fit apparaître dans sa seconde main valide une boule d’énergie violacée et crépitante. La lumière fit ressortir dans l’obscurité de la cale les traits sadiques de Ash Hellgate.

    – Oh ! Avant de croiser Arès, tu croiseras Hadès, car je vais plonger ta tête directement dans les portes de l’enfer…

    Elle accola donc sa paume sur le front d’Athéna, et déchaina ses talents psioniques, cherchant à faire paniquer l’assassine.

  • Participant
    Posts125
    Member since: 29 mars 2015

    – Il est… 6h 17, heure terrienne. Nous avançons de bon train vers le petit village de Rovaniemi, malgré la neige dehors. La température extérieure est de…
    – Vous croyez vraiment qu’ils prendront la peine de le regarder ? fit Eino. Ils se tenaient dans le camion de transport, face à l’écran de communication, et se restaient debout malgré les soubresauts du transport. Les six autres membres étaient assis sur les banquettes situés sur les côtés du camion.
    – Détrompez-vous, Eino,
    rabroua le sous-officier Saul. Et ne m’interrompez plus maintenant.
    Il se retourna vers la console de communication.
    – Bon… Ah, oui… La température extérieure est de -11 C°, il neige, ce qui rend le terrain difficile. Nous arriverons dans environ 6 minutes à Rovaniemi, origine du signal. Sous-officier Saul, terminé.
    Saul et Eino se rassirent en attendirent sans un mot d’arriver à destination.

    Les huit soldats d’ADVENT débarquèrent prudemment, s’attendant à un cri d’alerte, ou un tir, ou quelque chose indiquant qu’ils étaient repérés.
    Rien, le vent violent poussant les flocons de neige dans un certain sens, un cri occasionel d’oiseau, et les crissements des pas des soldats sous leurs bottes.
    Saul se tourna vers sa petite troupe.

    – Elija et Matti, ratissez la zone ouest du village. Vous connaissez la zone à travers le quadrillage fait depuis la simulation. Juuso et Armas, pareil pour la zone nord-est. Eino, Kasa et moi, nous allons voir le commissariat. Exécution.

    Eino jeta un coup d’œil au coin de la rue.

    – Ici Eino. Je vois le commissariat. Je m’approche avec Kasa.

    Saul se plaça en position pour les couvrir, et les deux soldats piquèrent un sprint jusqu’à l’entrée.

    – Y’a personne ? Quelqu’un a vu un local ?

    Kasa secoua la tête.
    Eino pénétra dans le bâtiment, pour ressortir une dizaine de secondes plus tard, retirer son casque et vomir sur le côté.

    – Officier… Vous devriez voir… Ça… articula-t-il péniblement.

    Kasa rentra à son tour, et ressorti à son tour, blanche sous son casque.

    – C’est pas des rebelles, c’est des sauvages… grogna-t-elle entre ses dents serrés.

    Saul arriva dans le hall d’entrée, et fut lui aussi frappé d’horreur face à la vision qui s’offrait à lui, à travers la vision nocturne de son casque.
    Un malheureux policier avait été démembré, puis ses différentes parties avait étés clouées au mur face à l’entrée.

    Il n’eut pas le temps de s’en remettre que la fréquence grésilla pour entendre la voix de Matti.

    – CONTACT !

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    ( Dans ce RP, j’incarne Athéna )

    “Oh ! Avant de croiser Arès, tu croiseras Hadès, car je vais plonger ta tête directement dans les portes de l’enfer…”
    Ash Helgate

    Ma vie devient agonie, Ash, la meneuse de ces rebelles, a fait une fixation sur moi. Elle me torture, non pas pour m’extirper des informations, mais pour savourer la vengeance de l’une de ses camarades, tuée de ma main lors de l’assaut… Nous ne sommes pas si différentes toute les deux.
    Elle possède même quelques aptitudes psioniques, cependant elles furent trop insuffisante pour me déstabiliser ou me faire paniquer. Elle a alors deviné, du moins en partie, ce que j’étais. Sa torture physique ne m’affecte pas, nous sommes habitués à la douleur, elle le sent et elle n’aime pas ça. Elle s’approche de moi:
    “_Tu vas mourir ici, pour Grace O’Malley, pour la fille de Jack et pour toutes les autres vies que tu as volées.
    Je secoue la tête.
    _Nous, les éthérés, descendons des étoiles, nous tentons de vous enseigner notre sagesse mais vous vous obstinez comme des enfants. Bientôt, que vous le vouliez ou non, vous serez complétement assimilé par notre coalition, et vous rejoindrez docilement les goliaths, les sectoides et les ….
    Je ne finis pas ma phrase, elle me gifle.
    _Non ( ses traits se sont durcis, son sourire pervers est remplacé par la colère ), on vous auras, et toi tu vas mourir ici, comme tes gardes, (elle pointe du doigt Bridge, qui git sur le sol, une lame enfoncée dans la cage thoracique).”
    Elle quitte la cale, mes sens remarquent une présence, un homme rentre dans la salle, des larmes brillent dans ses yeux, mon corps s’emplit d’une grande tristesse, ma partie humaine reprend le dessus quand de grandes émotions sont refoulées, comme à cet instant, où je fixe mon “père” sans pouvoir réagir, il repart sur le pont, en sanglotant.

    Les jours se succèdent, le soleil est remplacé par la lune et, la lune, par le soleil. Ash tente de m’arracher des informations à coups de machette. Mon corps se couvre d’ecchymoses et de coupures, je ne prend même pas la peine de regarder ma tortionnaire dans les yeux. Frustrée, elle sort de la cale, et, revient quelques minutes plus tard, avec un générateur et des cables. Je me raidis, elle plante des câbles dans mes bras, enfile des gants de cuir, et m’assure que je vais souffrir.
    Le courant électrique me traverse, je convulse pitoyablement sur ma chaise. Une boule pourpre apparait dans la main de l’australienne. Elle presse sa paume sur mon crane. La douleur physique tant que psychique est insupportable. Elle contrôle mon esprit, et accède à mes souvenirs, je tente de protester:
    “_Tu n’as pas le droit, ce pouvoir nous appartient.
    Elle me sourit.
    _Plus maintenant.
    Je crie, un long cri de protestations contre cette intruse qui pénétre mon esprit. Elle apprend tout sur le projet “AVATAR”, tout sur les éthérés, tout sur Arès…
    Elle titube, je m’effondre, le courant électrique traverse toujours mon corps, je convulse, elle me parle en pleurant:
    _Vous n’êtes que des parasites, se greffant à des corps vivants pour survivre, vous… vous…

    Elle quitte la pièce en jurant qu’elle va me pourfendre. Un homme rentre dans la cale, mon “père”, trop affaiblie pour tenir, l’éthéré perdit le contrôle, la partie humaine reprit possession de son corps, elle prononça le nom de son père. Il la serra dans ses bras, en pleurant.
    Ash déboula dans la pièce avec une machette, en voyant l’homme qui serrait sa fille dans ses bras, elle hurla:
    _Jack, tire-toi de là. Elle n’est plus humaine.
    Elle aperçoit mon visage, qui exprime une émotion et se tait. La fille de Jack ouvre la bouche.
    _Partez, PARTEZ, Arès va…”
    Je suis Athéna, descendante des étoiles, et je n’aime pas qu’on me résiste. Je reprends le contrôle de cet amas de chair récalcitrant. Les deux humains voient le corps s’écrouler, son visage dénué de toutes émotions, et, ses beaux yeux bleus, devenir inexpressifs.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    ( Dans ce RP, j’incarne arès )

    “Tu t’ai élevé et tu mourras dans la boue, inférieur”

    Cara et moi descendons de la voiture, malgré le choc électrique du sabre de Dobrynin, je suis de bonne humeur. Un vaisseau de transport se pose gracieusement devant moi. Ma tablette vibre dans ma sacoche arrière. Un appel pressant d’Océanie, bien, surement Athéna qui m’informe qu’elle a massacrée ces chiens.
    Contre toute attente, c’est Cloz au bout du fil, il m’informe que….
    Je tressaille, et bondis à l’intérieur de l’appareil, le pilote me demande ma destination, je le frappe et prend sa place.
    Ces rebelles ont attaqués les mauvaises personnes…
    Je pourrai rassembler un commando mais je préfère gérer ça tous seul. Les réacteurs du vaisseau crachent des flammes.
    Ma colère m’aveugle.
    Arès veut du sang…

  • Participant
    Posts23
    Member since: 29 mars 2015

    HRP Alors je constate que j’ai ENORMEMENT de retard par rapport aux autres rp. Alors je vais en gros vous résumer les rp que j’ai fait sur YouTube avant de faire une suite.*
    En gros quand Oleksander Dobrynin a emmené Arès dans sa base pour la toute première fois, mon personnage jake warmer un simple trooper était allongé près de lui. Mais les russes ont laissés jake pour mort et celui ci a de nouveau perdu conscience. Il ne s’est éveillé que 3 jours plus tard dans la cabane du soldat Viktor Kovalov ( Oh mo dieu retournement de situation :woohoo: :woohoo: ) Après lui avoir fait la conversation jake a révélé à kovalov qu’il voulait rejoindre l’XCOM. Et là pour vous rattraper ellipse jusqu’à aujourd’hui :silly:. car il est en convalescence.
    Mais avant que je ne fasses une suite à mon rp faudrait que je saches approximativement combien de temps a passé. Merci B)

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    >>>>>>>>>Authentification réseau privé
    >>>>>>>>> ********
    >>>>>>>>> Bienvenue Ash Helgate*
    >>>>>>>>>Localisation, Asie du sud est, eaux territoriales indonésiennes
    >>>>>>>>> Nouvel entrée dans le journal

    Cela fait 24H que moi, Meryl et l’autre sommes seul sur l’île.

    Dès que j’ai pu comprendre la saloperie qui allait nous tomber dessus, j’ai fais en sorte de replier tout le monde hors de l’île. Encore un déménagement. Le trajet pour eux sera plus long, mais il devrait se plaire sur leur prochaine île. Un petit endroit perdu dans les îles Salomon que les livres d’Histoire connaîssent bien.

    Le plus dur à convaincre a été Jack, mais il restait une pièce clé de l’entrainement de nos recrues. Pas de perte inutile. Et puis ses émotions auraient pu l’influencer si nous avions des problèmes avec la prisonnière. Meryl fut donc choisis. C’était l’amie intime de Grace, étant donné qu’elles servaient dans la même escouade. Sa mort l’a particulièrement remué, et elle a une revanche à prendre. Meryl était l’une des meilleures tireuses de l’escouade Widow, et si elle a choisis de servir chez les sapeurs, c’est seulement pour être plus utile à son unité qui en avait déjà deux dans ses rangs. Mais ayant été entrainé par l’XCOM, ainsi que par les SAS en tant que tireur de précision, elle avait une certaine aisance avec les fusils à lunette, d’où son utilité dans mon plan.

    Le fou furieux qui nous fonce dessus ne va pas nous lâcher, et il nous faut donc faire face. Les risques d’échecs sont grands, et il faudra compter sur notre talent et aussi notre culot pour s’en sortir. J’ai demandé à Burd d’envoyer quelques messages internet à certaines personnes* qui pourraient être intéressés par Arès. Des vieux amis à lui en sommes. Il va donc me falloir gagner du temps pour permettre à ces derniers d’arriver. J’attendrais donc Arès avec la petite Athéna sur le « Lady V ». On discutera, il fera une erreur et il sera immobilisé ou abattu. Meryl sera positionné à une centaine de mètres planquée dans la jungle avec une de ces antiquités mortelles qu’on récupère sur les marchés noirs indonésiens : un vieux fusil antichar soviétique PTRS-41 sur lequel on a installé une lunette. De quoi donner des maux de tête à l’autre bouseux. Bien sûr, cela sera le meilleur scénario. Dans le pire, il n’est pas abattu, et on se repliera dans la jungle derrière nos pièges. Ce sont nos seules options, à part le suicide au cyanure. Mais fort heureusement, on n’a pas de cyanure.

    Maintenant, il n nous reste plus qu’à prier.

    >>>>>>>>Fin d’entrée journal

    Ash ferma le PC et pris une pause pour se masser les yeux. Puis elle partit dans sa cabine, sortant une malle de sous son lit dont elle tira sa vieille armure de l’XCOM. Elle l’enfila précautionneusement. Puis, elle attacha sa Machette à sa jambe, vérifia son fusil à pompe, rangea son colt dans son holster, et installa au dessus de sa coupe à l’Iroquois son chapeau de chasseur. Elle sortit enfin de sa cabine, trainant sa prisonnière à l’extérieur et s’assit sur le pont. Elle en profita pour sortir de sa poche un cigare qu’elle s’empressa d’allumer.

    – Je suppose que tu ne fumes pas, c’est pas assez classe pour ton rang. Donc ne voie rien de désobligeant si je ne t’en passe pas… Ah et oublie pas, si je sens le moindre vent psychique pénétrer mon cerveau, ta tête se transformera en gelée de groseille.

    Sur ces bonnes paroles, elle se mit à regarder la plage tout en fumant tranquillement. Ce jour allait être long, très long

    * Message envoyé à l’hertmanat

    ” Salut les Ruthènes
    Je suppose que vous aimez les éthérés grillés ?
    Je vous envoie donc ces coordonnées en pièce jointe pour mon fantastique barbecue Alien. D’ici très peu de temps, Arès va s’y trouver, alors je vous conseille de vous dépêcher de venir. Je ne pourrai le tenir sur place qu’un certain temps et mes chances de le neutraliser sur place vont être difficile.
    Donc magnez vous le train
    Si vous souhaitez inviter des potes, n’hésitez pas. Plus on est de fou, plus on rit
    Cordialement
    Major Ash Helgate, survivante du XCOM-FHQAS ”

  • Participant
    Posts8
    Member since: 29 mars 2015

    Transmission en provenance de Stella Musso :

    Pour l’XCOM ou tous les humains libre pouvant m’entendre, Ceci est un message de la résistance Italiennes, Aujourd’hui deux convois de ravitaillement aliens ont été détournés et les armes ont été données au résistants alentours, Je vais vous faire un bref bilan des pertes car aucun morts n’est à signaler parmis mes hommes.

    4 sous-officiers de l’ADVENT tous morts.
    6 Soldats de L’ADVENT morts égalements.
    1 Alien mort d’une balle que j’ai moi-meme tirée.

    5 de nos hommes sont bléssés dont 2 femmes dont moi-meme

    Nous cherchons a prendre conctact avec d’autre cellule résistante.
    MUSSO terminé.

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    J’observais l’étrange message reçu par nos messagers il y a quelques minutes à peine.
    -Un piège? suggéra Hanna.
    -Trop peu conventionnel, l’ADVENT n’aurait jamais l’intelligence d’envoyer un message pareil, répondis-je.
    Ordonnant à mes hommes de se préparer, je recharge mon sabre et je m’équipe d’un magnifique fusil de chasse retravaillé par nos ingénieurs. Même si cette arme ne tire que coup par coup, et doive être rechargée après chaque tir, sa précision, bien que n’égalant pas celle d’un fusil sniper, est très élevée, et surtout, sa puissance est phénoménale. Elle peut littéralement briser un mur en béton moyen en deux ou trois coups.
    Cela fait, j’embarque avec une dizaine de soldats dans un transporteur, l’un des rares que nous ayons. Je dis au passage à Chodkowski de ne pas oublier le rendez-vous avec Marius, qui devrait avoir lieu prochainement. Après tout, c’est elle l’Hetman Suprême, c’est à elle d’y aller.
    Le pilote, un homme âgé d’une cinquantaine d’années, au teint basané, met tout de suite le cap vers le sud. A cette vitesse, nous devrions arriver en quelques heures, une demi-douzaine d’heures de voyage tout au plus.
    Apparemment, j’ai retrouvé ce tueur plus tôt que prévu.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    (Dans ce RP, je contrôle Athéna)

    “_Les inférieurs ont développés une résistance inattendue…
    _Très bien, alors tuez les tous”
    Ordre de représailles n°611, attaque base résistance russe, nouvelle Arctique.

    Les vagues clapotent délicatement sur la coque du “LADY V”, le soleil est haut dans le ciel. La beauté naturelle de la Terre m’éblouira toujours… Cela fait quelques heures que le major Ash m’a trainée hors de la cale, vêtue d’une vieille armure de l’XCOM, elle a fière allure. Elle guette l’arrivée du vaisseau d’Arés, je tente d’engager la conversation:
    “_Vous savez, il ne viendra pas seul, il sera accompagné de troupes d’élite. Vous ne ferez pas le poids.
    Elle me regarde.
    _Ah oui? C’est un homme certes efficace, froid et méticuleux que j’ai vu dans tes souvenirs, mais il tient beaucoup à toi. N’est-ce-pas? L’esprit ne peut pas mentir.”
    Ma mine s’assombrit.

    Les minutes passent, toujours aucune trace d’Arès. Ash est stressée, je le sens d’ici, des gouttes de sueurs perlent sur son front. J’aperçois un point noir qui se rapproche rapidement. Ash écrase sa cigarette sur le sol et fais sauter le cran de sureté de son arme.
    Le vaisseau, un simple transport de troupes ne ralentis même pas sa course, il lâche seulement un paquet noir au dessus de l’eau.

    Une minute s’écoule, la tension est palpable, je ne suis pas inquiète, je ralentis mon rythme cardiaque à 28 bpm. Ash est à 90… Arès monte rapidement sur le bateau, à tribord, il finit derrière moi. Ash le vise immédiatement. Il sourit et prends la parole:
    “_Noble vétéran, je suis l’assassin Arès, de la 390éme lignée du clan minoen des soleil-nés, aussi connus sous le nom d’éthéré. Il s’incline ironiquement. Ash lui ordonne de s’écarter, il obtempère. Elle le fixe dans les yeux.
    _Je devrai t’abattre.
    Les traits d’Arès se durcissent, d’un geste imperceptible de la tête, il me montre l’océan; il reprend la parole.
    _Si vous aviez fait l’erreur de la tuer, vous seriez déjà morte.
    _Tu crois réellement que je n’ai aucun plan.”
    Ils continuent à parler, toujours attachée à ma chaise, je fixe l’océan. Mon rythme cardiaque bondit, passant de 28 à 56 lorsque je m’élance vers le bord du navire, Arès tranche mes liens d’un coup sec avant de sauter derrière Ash qui tente de le viser avec son fusil. Je saute à l’eau, un tir de sniper me manque de peu. Je nage aussi vite que je le peux vers le paquet qu’il m’a laissé. Une bouteille d’oxygène, des palmes et une tablette.
    Mes blessures causées par la torture sont sérieuses, ça ne facilite pas ma nage. J’espère qu’il s’en sortira.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Journal du Général “Marius Strédérius” 21 Mars 2035

    Mes guerriers étaient partis pendant que je dormais intercepté un convois de l’ADVENT à Venise mais vers 12h00 , après 5 heures de sommeil , une des mes caporales vins me tirer de mon sommeil et me signala que tout ne se passait pas comme prévue .. , 128 civil tués ! J’ordonna à la caporale de sortir de ma chambre et d’allais préparer une canonnière , une vingtaine de soldat et un droïde destroyer . Je me suis préparé en 10 minutes , le temps d’enfiler mon armure , d’attraper mon glaive et mon fusil à plasma .J’avais 5 chargeurs sur moi , chacun comportant 20 décharges de plasma . Je montas dans la canonnière appelé “El Diablo” car elle est peinte en rouge et le pilote et le co-pilote de cette canonnière ont décidé de peindre un diable noir sur la porte droite . Les portes se refermèrent et on commença un voyage d’une heure vers Venise .

    Une heure c’était écoulé , quand nous arrivâmes sur les lieux .On pouvait entendre encore des coups de feux éparts , mes légionnaires avaient pris position dans un vieil hôtel à moitié détruit par la précédente guerre . Notre canonnière largua un missile au milieu des troupes ADVENT détruisant ainsi une voiture blindée monté d’une mitrailleuse lourde .
    La canonnière se stabilisa à un 30 centimètres du toit du bâtiment en ruine , nous sautâmes sous le feux des quelques soldats ADVENT qui n’avais pas été sonné par le missile . Soudain un coup puissant retentis , “A couvert ! ” j’ai hurlé . Notre droïde fut détruit par le tir avant d’avoir eu la chance de toucher le toit . Sa carcasse d’acier d’une centaine de kilo tomba lorsque la canonnière redécolla , manquant ainsi de m’écraser .

    Le temps de prendre une couverture , le sergent Elksünd Harraldson s’écroula, un coup de plasma dans la tête (HRP : Vous diriez quoi à la place d’un coup de plasma ? ) . Notre sniper parvint à trouver la lucarne où tirer ce chère fils de pute de sniper et l’abatis d’un coup de plasma dans le crâne mais cet enfoiré avait eu le temps de tuer un autre de mes hommes . Nous n’étions plus que 18 et surtout sans le précieux bouclier de notre droïde ….

    On profita des 20 mètres de hauteur de l’hôtel pour ouvrir le feux sur deux bateaux de l’ADVENT qui arrivaient par l’une des nombreuse rues inondés de Venise . Seul l’officier de eût le temps de poser un pied à terre avant de se faire descendre par notre sniper. Après cela nous commençâmes à tirer sur les deux douzaines de soldats de l’ADVENT qui restaient en bas. Avec mon bon fusils j’ai tiré sur un sectoïde qui tentait de zombifier un légionnaires qui avait dû tomber lorsque mes soldats se sont planqués dans le bâtiment. Ensuite y passèrent un autre sectoïde ,deux soldats de l’ADVENT ainsi qu’un officier . Les autres furent abattus par mes guerriers .

    Notre canonnière alla se poser sur une place juste à côté du vieil hôtel avec la canonnière qui avait amené mes légionnaires dans ce merdier ,On descendit les escaliers et on croisa les 15 légionnaires qui étaient encore debout avec à leurs pieds 5 blessés dont la sergente Stella Musso qui devait mené les opérations , elle avait pris un coup de plasma dans le pied . Mes soldats portèrent les blessés et les survivants de l’escouade de ce matin trimbalèrent les caisses d’armes qu’ils étaient venus chercher . On atteignit les canonnières en 5 minutes et embarqua en moins de temps qu’il ne faut pour le dire .

    Les soldats donnèrent les premiers soins aux blessés et on rentra à la base .

    A mon arrivé , Thomas Campbell était là a . Je lui fiss signe d’allé m’attendre dans mon bureau , il ne dit rien en voyant les blessés qui descendaient derrière moi et il partit vers mon bureau .
    Je ne craignais pas qu’il me voles des dossiers car ils sont stockés dans ma chambre .
    J’alla poser mon fusils et mon casque dans ma chambre et je gagna mon bureau en passant par une porte qui relie ma chambre à mon bureau , porte qui est toujours fermés à clef .
    Je m’assoit sur ma chaise et lui dit :
    -“Alors Thomas ! Comment vas-tu ? ”

    HRP : Gaby c’est à toi de jouer 🙂

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    Soldat Cara

    Je descend du véhicule, je vois le chef à 100 mètres, il doit nous attendre. Derrière Arès descend aussi.
    Je le vois prendre sa tablette et un mélange d’étonnement et de colère apparaît sur son visage. Il bifurque à droite, monte dans un vaisseau, je cours après lui, il me jette un regard qui me stoppe net. Le vaisseau s’envole, je ne peux plus rien faire.

    Général Evan Darlon

    Un vaisseau part, aucune mission n’est prévu aujourd’hui ! Qu’est-ce qu’il fait ! Un homme approche… C’est le soldat Cara, je l’interpelle:
    “-Ou est Arès ?
    -C’est lui (il reprend sa respiration) qui est partie avec le vaisseau…
    Mes muscles se crispent, mon battement cardiaque s’accélère.
    -Tu as laissé partir Arès ?! Mais, qu’as tu dans la tronche ! Tu aurais pu le retenir !
    -Mais c’est un éther…
    -Je sais très bien ce que c’est ! Un éthéré ! Tu vas me le ramener ! Et tu as l’obligation de réussir sinon, tu serviras pour les expériences du professeur Jalt !
    Rien que cette pensée le pétrifie.
    -Sais tu ou il est !? Lui criai-je.
    -Il est partie retrouver Athena… Il est en Indonésie…
    -Tu partiras donc la-bas !

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    C’est donc en cette nouvelle journée que je me lève avec la ferme intention de rejoindre l’Xcom, mais alors que je part à la recherche de Dobrynin on m’annonce qu’il est partit à sa poursuite celons des informations qu’il aurait reçu ce matin. Certes il peut certainement s’en sortir seul mais d’un autre côté sans lui je n’est vraiment aucune indication pour trouver l’emplacement de la base de l’Xcom. Après avoir acquis les coordonné je me dirige à présent vers le danger. Avec une gatling et deux canon à plasma, disons que cela me permet de rester assez confiant 🙂

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Censier : Je crois comprendre que tu n’as jamais joué as Xcom ou finit un XCom je me trompe, Car les Éthéré sont la tête pensante des Aliens et par extensions les créateur de l’advent.

    Et comme je me suis autoproclamé arbitre Xcom j’ai le devoir d’informer toutes personnes qui sort des limites des Régles du mondes de Xcom. Bon ça c’était la partie mégalo 😉 mais ça ne change pas le problème, d’ailleurs Xaroun tu n’a toujours pas réglé le problème que te RP ne peut fonctionner dans l’univers de Xcom 2.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Laisse moi le temps d’écrire mon truc j’ai pas trop le temps en ce moment ( j’ai l’oral blanc de français demain donc j’ai pas des masses de temps pour tout expliquer )

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    HRP/ les gars, Yanhden a créé une section de discussion pour les messages hors rp, alors hésité pas à y aller, histoire qu’il ne reste que les véritables RP sur cette page

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Je n’ai aucune idée de qui sont les Admins de ce site, je suis ici depuis peu, mais j’oserait leurs demander de déplacer tous les messages non rp ver le sujet correspondant si c’est possible. Merci.

    Tant qu’as avoir commencer autant faire le tout bien.

    PS: logiquement supprimer ce message aussi. 🙂

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    ( Dans ce RP je controle Arès )

    “Tuer me réussit vraiment bien.”
    Arès

    Je bondis hors du navire, l’Australienne est trop lente pour me frapper, j’entends un tir de sniper. Je cours rapidement vers la lisière de la jungle, je plonge entre la végétation, je suis sauvé. Je pousse un soupir de soulagement. Je saisis ma tablette, 2 messages en attente. Le premier est celui d’Athéna qui m’informe qu’elle se dirige actuellement vers son point d’extraction ( je suis soulagé, elle est saine et sauve ). Le second m’est adressé par le soldat Cara… c’est celui qui m’a fait sortir de la base de l’hetmanat!! Il me dit que son supérieur souhaite à tout prix me voir et qu’il se dirige avec un commando vers ma position. Au moins cet inférieur a du culot…
    Je remarque qu’il n’est pas le seul convié, la balise que j’ai placé dans le vaisseau de l’ingénieur s’est mis en mouvement, et il fonce vers l’ile, je suppose qu’Oleksander est également en route, peut être même Marius.
    Je vais avoir besoin d’aide.

    Je me connecte au réseau de communication de l’ADVENT, tape plusieurs codes d’identifications. Et le visage du chef de l’équipe KFE africain apparait devant moi. Je le salue et lui donne mes premiers ordres:
    “_Amène tout tes hommes, nombres de combattants ennemis inconnus.
    _Règles d’engagements.
    Je ris.
    _Tuer tous ces chiens.”
    Je range ma tablette, tire mon pistolet laser silencieux et saute vers un grand arbre qui pourrait me servir de point d’observation.
    Ma seule chance est de resté terrer dans la jungle et d’attaquer les cibles un peu trop isolés. Ça promet d’être intéressant.

  • Participant
    Posts8
    Member since: 29 mars 2015

    Journal de Stella MUSSO une heure aprés l’intervention des légionnaires :

    Deux cannonière, un point stratégique sécurisé, ce Marius a des moyens et ils les mets en place.
    il nous a aider à sécuriser la place Saint-Marc,L’ADVENT a aujourd’hui appris que des hommes peuvent se rebeller si ont leur offres l’espoir et cet espoir ce sont les autre cellules résistante comme les légionnaires de Marius Ou L’XCOM de papa… Si tu n’étais pas mort tu aurais put voir comme ta fille a grandis…mais tréve de palabres, j’ai une dette envers Marius et je compte bien m’en séparer.

    MUSSO terminé.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    – Salopard… enragea l’australienne. Ses tirs de fusil à pompe étaient passé à côté. Elle activa son talkie walkie pour joindre sa camarade.

    – Meryl, revient au pas de charge au Lady. Tu es trop exposé où tu es, et tu n’as pas l’équipement adéquat. On l’aura plus facilement à deux…

    Sur ces paroles, Ash sortit du navire un fusil d’assaut et attendit que son amie arrive au navire pour se débarrasser de son lourd fusil.

    – Ça serait plus facile si on avait une bombe de Napalm… On aurait foutu le feu à la forêt. Grommela Meryl

    – Ouais, mais on a pas… Alors maintenant, prions pour qu’il déclenche un piège. On saura ainsi où il se trouve. De toute façon, l’Athéna a disparu de nos champs de vision. Ne nous reste qu’Arès qui est bloqué ici, sur cette île, et nous seulement armé de bric et de broc pour le débusquer…

    – Il nous faudrait des hommes, et des moyens supplémentaires…

    – Compte là dessus, la cavalerie arrive.

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Le transport arriva à portée de vue du lieu d’où avait été émis le signal… J’observai longuement l’endroit: un navire d’importance moyenne… Ainsi qu’une jungle, assez imposante.
    -Et merde, soupira l’un des soldats, j’aime pas la jungle.
    -Comment tu le sais, t’en a déjà vu? répliqua un autre.
    -Nos, mais si tu avais un minimum de cervelle, t’aurais connaissance de toutes les saloperies qui y vivent, ainsi que de la merde que c’est pour le combat, répondit l’intéressé.
    -Et vous, Hetman, qu’en pensez-vous? demanda un troisième résistant.
    -J’en pense que vous devriez la fermer et vous concentrer. La première chose à faire est de contacter la personne qui a fait appel à nous. Ensuite, prenez garde à ne pas faire cramer la foret, ça alerterait tout le monde aux cinq cents kilomètres alentour. Et vu qu’on est de l’autre côté de la planète, n’espérez pas retourner en Europe à la nage.

    Sur ces paroles peu amènes, je demandai au sniper du groupe de nous dire ce qu’il voyait dans la lunette de son fusil:
    -Deux femmes, à bord du navire… Rien d’autre à signaler, Hetman.

    Je me retournai vers tous mes gars:
    -Ok, alors voilà le plan:
    De 1), on débarque directement sur le pont du bateau. Je parle tout de suite à ces gonzesses, situez-vous aux alentours, de façon à sécuriser le périmètre.
    De 2), si jamais on doit aller dans la jungle pour une raison ou pour une autre, n’y allez pas! Restez à découvert, et rapprochez-vous les uns des autres. Moi et les locaux, on s’arrangera pour vous attirer le ou les ennemis à découvert, afin de retourner le combat à notre avantage. Et n’oubliez pas: restez à distance des cibles, évitez le combat rapproché au maximum.

    Dès que nous arrivâmes au dessus du navire, je sautai le premier sur le pont, et, tout en observant les alentours, je m’approchai des deux femmes.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    Le bruit des moteur du transporteur de troupe se fit entendre et sa silhouète se détacha de l’horizon. Les Ruthènes étaient là.

    – Ah… V’la la cavalerie

    -T’es sûr que c’est pas ADVENT plutôt ?

    -Relax, vu la carrosserie, c’est forcément les Ruthènes dit Ash avec un sourire. Cette dernière pointa son fusil à pompe vers le sol et tendit sa main vers le nouveau venu

    – Ash Hellgate, fouteuse de merde locale, ex-major de l’XCOM, et expéditrice du message que vous avez reçu. Ma collègue, c’est Meryl Stryfe, ex-caporal de l’XCOM. Désolé pour l’accueil, on a volé nos derniers croissants. Je suppose que vous êtes là pour Arès ? Désolé de vous l’apprendre, mais ce connard nous a filé entre les doigts. Il est planqué dans cette jungle. Autant vous dire qu’entrer là dedans est du pur suicide. Je suppose que vous n’avez pas de lance flamme ou de Napalm dans vos poches… Monsieur ?

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    J’écoutai toutes les informations que la dénommée Ash me délivra, souriant de l’humour acide dont elle faisait preuve. C’était donc bien Arès…Puis je répondis:
    -Enchanté. Quant à moi, je suis Oleksander Dobrynin. C’est donc après Arès que vous en avez? Bon sang, je crois que je vais finir par l’affronter dans tous les lieux possibles de notre chère planète, cet enfoiré.
    Quant au sujet du feu… Je pense que ça serait une très mauvaise idée de cramer la jungle, cela signalerait notre position à tous les bataillons de l’ADVENT… A moins que cet assassin ne nous ait déjà signalés. Au quel cas, nous avons toujours des grenades incendiaires avec nous, cela peut être en effet très utile.

    Je me déplaçai jusqu’au transporteur, et le pilote me passa les armes en question, au nombre de huit. En revenant vers les combattantes, je leur expliquai que ces grenades n’étaient pas très puissantes, faute de moyens… Mais elles avaient une zone d’effet et une puissance à peu près deux fois supérieures à un cocktail Molotov. Cela devait être amplement suffisant.
    J’ajoutai avec un sourire, en donnant les grenades à Ash:
    -Tenez donc, à vous l’honneur. Après tout, nous ne sommes que des renforts…

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    J’aperçue enfin un signe de vie, plus précisément un navire, de résistant j’imagine, comme je n’ai pas la place de me poser j’ai simplement envoyé un message radio au navire.

    Ici le pilote Shanan, je viens porter main forte à l’émetteur du message de détresse. Je viens de la base de L’Hetman Dobrynin. Terminer, À vous.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Après quelque minutes d’attente, c’est la voix de Dobrynin que j’entend dans la radio.

    D- Shanan ? Ques-ce que vous faîtes ici ?

    S- J’ai entendu parler de votre petite viré pique-nique donc j’ai décidé de venir y participer. Alors qu’elle est la situation Hetman.

    D-L’extraterrestre qui vous à attaqué hier est venu ici, mais ce serait enfui dans la jungle à côté et on se prépare à la brûler à l’aide de grenade incendiaire.

    S-C’est un peu dommage de brûler autant d’arbre, mais d’un autre côté si l’invasion extraterrestre à eu un seul point positif c’est bien de réduire grandement la pollution. Mais à coup de grenade, ça me semblent peut efficace, laissez moi faire, avec les cannons à plasma du phénix je vais transformé cette pauvre forêt innocente en cendres.

    Et sur ce, je déplace le phénix en position d’attaque…. sur une jungle ? Mais bref les deux cannons à plasma commence à chauffer les projectile à je ne sais combien de degrées avant de les lancer au plein cœur de la jungle. L’impact des deux projectile crée une zone d’environ 500m de diamètre certes complètement stérile, mais sur les bords de la zone l’explosion et l’immense chaleur font que la quasi totalité des arbres proches de l’explosion prennent feu et par extension commencent un énorme incendie. Par simple sécurité… ou sadisme, je tir sur un deuxième point de la forêt un peu plus loin. Je retourne donc à porter de radio avec le navire.

    Bon pour ce qui est de la jungle c’est réglé. Je vais aller patrouiller dans les environ voir si je ne croise pas un petit transport de l’advent ou un vaisseaux extraterrestre. Je vous laisse vous occupez des détails, on se retrouve sur les cendres de notre ennemi. 😉

    Je part donc en patrouille aérienne, si cet éthéré est encore en vie et veut partie d’ici il lui faudra bien un transport…. et c’est bien ce que j’espère trouver. 👿

  • Participant
    Posts2
    Member since: 29 mars 2015

    Suite à la mission du 22 Mars, celle du sauvetage de nos frère de la résistance. Autant vous dire que nous n’avons pas chaumer à réparer toute les armures. Ces armures sont, en plus d’apporter une faible protection au porteur son extrêmement complexe à réparer. Le rembourrage et le kevlar à l’intérieur des armures ne sont pas les même que celle de l’XCOM de la grande invasion et les moyen de réparation elles aussi ont changer.

    Néanmoins je viens de comprendre ce que mes camarades de la résistance disait quand ils parlaient des ”humains non humains”. C’est donc ces fameux Faceless. Moi qui pensait que ce serais ces hommes reptiles… Allumettes. Je me souviens nous les appelions Allumettes.

    Espérons que les prochaines missions ce passe bien mieux que celle-ci. Nous avons eu de grandes frayeur sur le Talyon.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    (Dans ce RP, je contrôle Arès)

    “Nous ne refusons jamais une bataille.”
    Arès

    Les projectiles de plasma s’écrasent sur le sol, dégageant une énergie formidable, le feu dévore les arbres alentours. Je suis soulevé dans les airs, je retombe avec fracas sur le sol. Le vaisseau tire deux autres coups et repart en direction de la mer, vers mes hommes! Je saisis ma tablette et lâche un nouvel ordre à l’équipe KFE. Ces humains ont torturés mon épouse, saboter mes opérations et essayer de me tuer. Ils vont goûter à ma colère…

    Le feux me pousse vers la plage, j’y aperçois les deux vétérans mais également Oleksander et ses hommes. J’ai deux choix: je peux charger ou laisser les flammes me dévorer, mon choix est rapide. Je saute hors des hautes herbes et cours, silencieusement, vers la plage, en dégainant mon pistolet laser silencieux. Ils m’aperçoivent, me tire dessus, je riposte, abattant deux d’entre eux, malgré mes multiples roulades et esquives plusieurs tirs m’atteignent, je laisse derrière moi une grande trainée jaune…

    J’arrive enfin au corps à corps, je moissonne les corps, je coupe un homme en deux, brise la colonne vertébrale d’un autre, il y a tant de personnes autour de moi que je ne vois même plus qui je frappe. L’adrénaline coule dans mes veines, je ne ressent pas la douleur. Je virevolte, taille, fauche, croise finalement le fer avec Oleksander et ses derniers hommes, une douleur fulgurante me traverse lorsqu’il active le générateur de son sabre. Malgré tout je tiens bon, je ne remarque pas la silhouette qui se glisse derrière moi. Un tir me cueille dans le dos.

    Tout d’un coup, je ne ressens plus rien, Ash m’a pulvérisé la moelle épinière, je vois son amie vétéran ainsi que d’autres hommes qui se tordent de douleur sur le sol en gémissant ; d’autres ne bougent pas, ils fixent le ciel ou le sol, morts…
    Oleksander et Ash s’approchent de moi, je ferme les yeux, ma dernière pensée est un souvenir d’Athéna, sa chevelure noire, ses beaux yeux bleus, le souvenir de ses baisers. Elle est en sécurité, j’ai demandé à l’équipe KFE de veiller à son extraction. J’entends le bruit du sabre d’Oleksander qui s’abat vers moi…

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    Ash s’apprêtait à lâcher des ordres avant d’avancer quand il arriva. Le reste ne fut que confusion. Les tirs de laser, les lames qui s’entrechoquent. Elle avait tiré comme une enragée, vidant son fusil de toutes ses munitions. Le corps à corps engagé, elle dégaine son épée. Elle ne remarque pas Meryl qui se voit amoché sur son flan droit voler sur deux mètres en arrière avant de s’effondrer dans le sable en criant de douleur. Ce qui importe alors et sa proie. Son unique proie. Arès. Il est alors engagé dans un combat contre Oleksander. Elle n’attend donc pas. Elle s’approche à pas de loup sur l’éthérée, puis saisis ce dernier à la gorge de son bras droit. Enfin, elle plante de toutes ses forces sa machette dans le dos de ce dernier dans un cri de furie. Elle peut alors entendre le craquement significatif de la collone vertébral se brisant. Mais elle ne s’arrête pas. Ash plante de nouveau la machette dans ce corps mou, encore, encore et encore avant de le lâcher. Elle s’apprête à achever son adversaire quand elle se rend compte de l’état de Meryl. L’attention de Ash se braque alors sur sa camarade qu’elle vient secourir.

    – Accroche toi Meryl ! Tu vas t’en sortir !

    – Putain… Tu l’as eu ce salaud ?

    – Ouais, il est en train de crever… On va te transporter au camp t’inquiète ! Répondit elle alors qu’elle appliquait sur la plaie de l’alcool pour désinfecter, tout en déchirant une partie de son treillis pour en faire un bandage improvisé. Il fallait sortir tous ces blessés de là.

    – Reste ici, et ne bouge pas…

    – Sans déconner ! Tu veux que j’aille où ? Arf…

    Réponse pertinente. Ash se releva et partit auprès du capitaine Ruthène.

    – Oleksander, éliminez ce fumier, et aidez moi à transporter vos blessés dans votre transport. Mes amis et moi avons déplacé notre camp sur Guadalcanal. A l’heure qu’il est, ils doivent avoir au moins mis une grande part du camp en place et notre doc pourra s’occuper de tout le monde aisément…

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    Soldat Cara

    Moi et mes soldats nous venons d’arriver sur place… Nous nous sommes posés en évitant un vaisseau, mais j’ai bien l’impression d’être arrivé après la bataille, il y a des corps lacérés partout et la forêt aux alentours et totalement rasée. J’ai laissé 3 hommes faire le guet, et j’ai prit 13 hommes avec moi pour explorer la base, nous descendimes une, puis deux étages, quand tout à coup…
    -Contact !!!
    Des tirs fusent, un de mes hommes est touché à la poitrine, l’un des leurs aussi, le combat dura encore quelques minutes. Je repéra Arès au sol, il ne me restait que 4 hommes, j’appela les hommes en haut:
    “Cara à veilleurs, Cara à veilleurs !
    -On vous reçoit.
    -Demande de renfort, sa chauffe ici, deuxième sous-sol. Terminé !”

    Une minutes plus tard je vis trois soldats descendre, ils prirent de flanc les résistants, sous allions les repousser !
    Mais les résistants disparurent derrière un écran de fumées, ils s’en était tirés avec Arès !

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    A peine quelque minutes après avoir commencer ma patrouille je repère un transport sur mon radar. Je le rattrape en seulement quelque secondes, le pauvre, il croit pouvoir me distancer, alors que j’ai probablement de double de sa vitesse de pointe. Bref, sans perdre plus de temps je me met à porter de tir avec la gatling, pas besoin d’utiliser les canons pour ça. Les tirs de plasma transperce de part en part le blindage du vaisseaux qui semble clairement ne pas être fait pour le combat et un des tir touche le moteur faisant ainsi tomber la cible dans la mer. Voilà pour l’extraction de monsieur. Je retourne ensuite vers la plage.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    (Dans ce RP, j’incarne Athéna)

    “J’espère qu’il(Arès) s’en sortira”
    Athéna

    J’arrive finalement sur l’ile désignée comme point d’extraction sur la tablette qu’Arès m’a laissé, j’ai l’impression d’avoir nager des heures, même si mon corps est plus solide que celui des humains, les blessures et la fatigue me donnent des vertiges, je m’écroule au sol. La dernière chose que je vois est l’ombre massive d’un vaisseau de transport…

    Je me réveille alors qu’un membre du KFE africain plante une seringue dans mes veines et m’injecte de l’adrénaline. Les tueurs du commando sursautent, je tente de me relever, je chancelle, un soldat me retient de justesse, il me rassoit. Je tousse, crache, j’essaye de parler:
    “_Arès, Arès! Il (je crache un glaviot de sang jaune) va bien?”
    L’officier échange un regard interdit avec l’un de ses subordonnés qui se pétrifie. Je m’apprête à ajouter quelque chose, je m’évanouis.

    J’ouvre les yeux, je suis délicatement posée sur un lit. Je porte une sorte de grande robe, mes blessures sont cicatrisée, exception faite de la longue estafilade qui court sur mon épaule, elle est bandée. Un petit homme trapu entre dans la pièce, il porte une blouse blanche. Il lève les yeux vers moi, remarque que je suis réveillée, il s’incline en bégayant des excuses et quitte prestement la pièce. Un séctoide entre à son tour, il me salue et m’informe que quelques jours ont passés depuis que les commandos de l’ADVENT m’ait retrouvé, sans vie sur l’ile , il évoque les banalités du quotidien, d’un air innocent, ma voix aussi affutée qu’une épée le ramène à la réalité.
    “_Où est Arès?
    Il tressaille, ses yeux fuient mon regard. Son rythme cardiaque est anormalement élevé.
    _Nous…Nous n’avons pas pu l’extraire.
    Je me tourne vers lui lentement, ma rage est froide et pas incandescente comme ces humains. Il se fige, je suis blanche de fureur.
    _Qu’as-tu dis?
    Il tente de se sauver, il sent que sa vie ne tient qu’à un fil.
    _Nous avons tout essayé, plusieurs transports ont été envoyés, certains même avec des escortes. Mais nous avons de l’espoir, il est peut être toujours en…”
    Il ne finit pas sa phrase, ma première lame s’écrase sur son torse, elle est presque immédiatement suivie d’un craquement sinistre. Ma deuxième lame lui tranche la gorge. Je suis arrosée par un torrent de sang jaune. Je lance encore mes bras une douzaine de fois sur son corps. Par réflexe, mes lames se tournent dans les plaies pour que je m’assure de bien avoir sectionné les artères . Ok, je m’écarte de son corps, celui-là est mort. Le petit homme trapu entrouvre la porte, il sursaute en m’apercevant, je lui ordonne de m’amener mon armure de combat noire, un pistolet laser silencieux ainsi qu’un prototype de poing américain taser. Il m’apporte tout ce que je lui demande. Il pensait peut être sortir de cet hôpital militaire, retrouver ses enfants et sa femme. Il n’en est rien, je contrôle son esprit et lui demande poliment de se jeter par la fenêtre.
    Je m’habille, attrape mes armes et sort de la pièce. Les gens baissent les yeux, s’enferment dans leurs chambres ou se tiennent nerveusement les mains sur mon passage. Ça me convient…
    Le chef du KFE africain m’attend à l’extérieur, je ne le salue pas, je lui demande simplement un ordinateur. Il me l’amène, je recherche toute les informations possibles sur Ash Helgate, je trouve son profil, elle est originaire d’une petite ville du Nord de l’Australie. Exactement ce que je voulais savoir, mon visage arbore un sourire pervers, le même sourire pervers qu’arborait Ash Helgate lorsqu’elle m’avait entaillée l’épaule. Ou qu’elle m’avait électrocutée. J’ordonne aux équipes de représailles et aux abominations du Nord de l’Australie de se tenir prête. Il me tarde de sentir la consistance de la chair de ses pauvres habitants sous mes lames…

  • Participant
    Posts8
    Member since: 29 mars 2015

    Journal de Stella Musso deuxième entrée :

    L’arsenal de Venise est une excellente cachette, nos armes sont entreposées dans des vielles barques et ADVENT n’a même pas l’idée de chercher dedans.

    J’ai vu une mère ce matin elle pleurait sur les dépouilles de deux de mes gars, ça fais du mal de voir ça mais ça nous rappelle que nous avons toujours notre famille.

    Il faudras aussi que je demande au commandant Marius si la distribution des armes doit se faire de manière à ce que mes hommes soit les premiers équipés, ce matin nous avons trouvé une vingtaine de Famas dans un vieux baraquement de l’ancienne armée, je ne sais pas si j’ai bien fais mais je les ais distribué a quelque membre de la population résistante.

    Ma blessure et soigné, je nais plus de problème pour marcher une simple cicatrice de plus à montrer au gars pour les encourager, bref ADVENT n’a pas du tout remarquer notre présence…ils ce sont calmer ont dirais.

    MUSSO terminé.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    …….Redémarrage système en cours…….
    …….Initialisation de la géolocalisation……..
    …….Position localisée: 500 mètre au dessus de New York……
    …….Initialisation de l’IA ……..
    …….Début de l’enregistrement……
    -Hé jveux pas dire mais il commence a cailler en haut !
    -Kal tait toi. Je programme notre nouvelle assistance tactique ou plus communément appelé GOOGLE. tu me diras merci quand ca te sauvera la vie.
    -Ca devrait pas plutôt s’appellé ATST, genre assistance tactique sur le terrain, nan ?
    -Nan jprefere google ca me rappelle mon enfance…soupir dans le micro
    -Zavez finit tout les deux ? Kal continue a grimper et toi Maya tu la ferme !
    -Ho ! les gars vous devinerez jamais ce que je viens de trouver.
    -Une flotte de vaisseau, comme dans star wars pour botter le cul au aliens ?
    -Mais non idiot !
    -Maya….
    -Nan c’est important 012? J’ai réussit a pénétrer dans la base de données ADVENT.

    …….Reconnaissance vocale enclenché…….

    012Ta deux minute.
    Kalvasy mon abeille adoré.
    MayaTa g…. , Ok en gros j’ai accès au réseaux de prime de ADVENT.
    Kal 012 passe moi le calibre bruit métallique en fond…voila… ok tout doux.
    MayaTu m’écoute ? parce que ça craint grave la. ADVENT a …
    012Saturation importante du micro Haaaa ca fait un bien fou…
    Kal Ho!!! le c.. il a teps
    MayaYA UNE PRIME VRAIMENT TRÈS GROSSE SUR NOS TÈTES!!!!saturation du microjvous transfert ça.
    Kaleb Ryodug:
    type:Caucasien couleur de cheveux:Brun Taille: 1m77 poids: 72KG Yeux:Marron origine: Inconnue signe distinctif: cicatrice sur la machoir, a un faible pour les brunes recherche le plus entré: BBW !!!!!Attention Top Secret!!!!! extrêmement dangereux ancien cobaye de laboratoire!!!!!Attention Top Secret!!!!! Fait partie du groupe résistants de la Vendetta avec Maya Tanfor et Immatriculation 0126364
    Recherché MORT: prime de 100k en crédit.

    Maya Tanfor:
    Type: asiatique couleur cheveux: brun Taille: 1m65 Poids: 64KG Yeux: Bridé noir Origine: Inconnue signe distinctif:Information crypté Recherche la plus entré: Information crypté Fait partie du groupe de résistants de la Vendetta
    Recherché VIVANTE: prime de 30k en credit.

    Imatricule 0126364:
    INFORMATION CRYPTE !!!!! TOP SECRET !!!!!

    Recherché mort ou vivant: 300K credit mort et 400k crédit vivant.
    Maya Ya aussi des infos sur un tarés Italien et des Ruskov remplis de vodka et…
    012C’est très intéressant mais tes deux minute sont passé. Kal ta la cible 01 en vue ?
    ……Maya est maintenant muet…….
    KalAffirmatif, c’est quand même c.. qu’il ai reconstruit le World Trade Center… Si on le détruit ca fait de nous des terroriste ?
    012Ba pas vraiment notre but c’est de virer les aliens pas defaire flipper les gens.
    KalComment tu peux dire ca en relachant une caisse ?
    012Tait toi et fume moi ces tours.
    KalAttends ya du vent. Je sais ! je vais demander au truc qu’elle a mis au point. GOOGLE comment detruire ces deux tours sans utiliser d’avions ?
    GOOGLEMise au point de la visé. calcule des element climatique
    KalHo c’est ch…. deflagration suivie d’un enorme vrombissement

    PS: merci de votre lecture et ce serait sympas si vous avez des conseils pour la suite. Peace 🙂

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Nombreux parasites sur les coms
    kal: Ok ca c’est fait, maintenant faut qu’on se tire avant que les hommes verts rappliquent. Une idée ?
    012: Attends 2 secondes.
    ……Maya n’est plus muet…….
    Maya: Jolie le feux d’artifice mais maintenant faut se tirer. Vous avez ce que je vous ai donner ? Ha.. et 012 jte retiens.
    012: Tu boude ? Ouai, tient prend ca Kal.. Bruit Plasmique wahou c’est pas passé loin. Rapide les hommes vert, couvre moi pendant que je prepare le matos.
    Kal: OK plusieurs coup de feu sont tiré ca fait 3 aliens en moins sur plusieurs milliards.
    Maya: D’ailleurs ca te fait toujours rien les attaque bizarre des bonhommes gris ?
    Kal: Nan et c’est pas pour me déranger. Il parait que ca a le même effet qu’une cuite avec la mère de 012.
    012: Haha très drôle … bon c’est prêt on y va ?
    Kal: ouai, d’ailleurs pourquoi t’avais besoin de temps on a les wingsuits de Maya non ?
    012: J’armais les explosifs de la tour, ce serait dommage de partir sans dire au revoir.
    Kal: ouai ba viens on se tire, ils commence a être légèrement nombreux et je manquerais de balles avant de manquer d’aliens !
    Maya: chui en position pour vous cueillir a l’arrivé donc bougez vous les gars!
    012: Ok on saute !! importante deflagration en plus du brouaha due a la première explosion

    ……10 minutes plus tard……

    Kal et 012 se sont poser hors de la ville et rejoigne alors une camionnette noir. Kal, a l’approche de la camionette, donne des petits coups sur la portes laterales qui s’ouvre quasi-immediatement. Apparait alors une véritable armurerie a l’interieur de la camionette et au millieux une jeune femmes a l’apparence frele mais au regard froid qui s’adoucit a la vue de ses deux compagnons. Elle s’écrie alors: vous en avez mis du temps ! Les deux compagnons entre alors dans la camionette. 012, un grand africain de presque 2 mètre au teint très fonce et avec quelque implantation visible sur les tempes, lui rétorque : “y’avait un peu de vent et la poussière du a l’explosion nous a un peu gênée”. “Ouai” continue Kal, “et ce gars a pas arrêté de lâché des caisses sur le chemins t’a eu de la chance de pas l’entendre”. Kal est celui qui a le plus de sens de l’humour dans le groupe mais c’est aussi celui qui a le plus de sequelles de cette guérillas face a l’envahisseur. Ce brun de 19 ans a vue plus de bataile que la guerre elle même. “On a porté un grand coup a l’ADVENT avec la destruction de cette base, mais maintenant qu’on a fait ca on fait quoi ? continue t’il je vous rappelles que depuis l’attaque de notre anciens QG il reste plus que nous”. Un air triste passe sur les visages de ses camarades. Maya saute alors sur la place avant de la camionette, allume le moteur et regarde les deux autres d’un air interrogatifs “on va ou ?” questionne t’elle. 012 prend alors la parole et declare “Las vegas ca vous dit ? Vendue” complete alors Kal. “ca va etre un nid a embrouille” chuchote Maya en demarant le moteur “Allez dormir un peu tout les deux, jprend le premier quart”.

  • Participant
    Posts23
    Member since: 29 mars 2015

    Le cerf s’avançait lentement dans la clairière, guettant le moindre bruit. Après avoir scruté les alentours il décida de s’aventurer vers le ruisseau qui coulait non-loin. C’est alors qu’il entendit un craquement suivit d’un juron. Immédiatement le cerf prit la fuite avant que l’individu qui le guettait puisse tirer.

    Jake regarda avec déception son gibier fuir sous ses yeux. Il avait pourtant suivit tous les conseils de Kovalov : se mettre sous le vent, ne porter aucun objet brillant et rester immobile; mais il avait eu le malheur de marcher sur une branche qui en craquant avait alerté le cerf. C’est donc les mains vides que Jake rejoint la cabane de Kovalov. Celui ci avait ramené un lièvre et était en train de le dépecer.

    – Ne te décourage pas ,dit Kovalov il te faudra du temps pour savoir parfaitement traquer une proie.
    – Je ne compte pas attendre, répondit Jake, je compte rejoindre l’XCOM avant la pleine lune.
    – Je te l’ai déjà dis , l’XCOM est une cause perdue. Elle n’a pas réussis à repousser les aliens quand ils avaient le monde entier à leurs côtés, alors comment pourrait il gagner maintenant que la Terre est sous le contrôle de l’ADVENT ?
    – Le peuple se soulèvera quand il aura repris espoir.
    – Tu es bien naïf jake. La plupart des gens ne risqueront pas leur vie pour revenir à un monde qu’ils ont à peine connus pour la plupart.
    – Alors que me suggérez vous ? Je ne compte pas passer toute ma vie en Sibérie.

    Kovalov demeura pensif un instant puis dit:

    – Il y a bien quelqu’un que tu pourrais aider.
    – Qui donc ?
    – Il dirigeait un groupe de résistants il y a quelques mois, il s’appelle Oleksander Dobryninn. Lui et ses hommes sont stationnés en Ukraine il me semble.
    – Qu’ont ils de plus que l’XCOM ?
    – Quelques dizaines d’hommes.

    Ce soir là Jake réfléchit longuement à ce que lui avait dit Kovalov. Le fameux hetmanat d’Oleksander Dobryninn l’accepterait il dans ses rangs ? Jake s’endormit en ayant fermement l’intention de rejoindre les résistants russes.
    Contre toute attente, lorsque Kovalov apprit la décision de Jake, il décida de l’accompagner. “Je n’ai pas oublié mes compagnons d’armes qui sont morts en combattants les aliens il y a 20 ans. Le temps est venus pour moi de reprendre les armes” avait il dit. Pendant toute la journée Jake et Kovalov firent l’inventaire de leurs armes et matériels.
    En fin d’après midi, Jake et Viktor partirent enfin vers l’Ukraine en emportant avec eux les 4 loups de Kovalov, 4 carabines, une Kalachnikov, des provisions pour 1 semaine et 2 chevaux. Mais alors que le voyage commençait, Jake se rendit compte qu’ils étaient suivis…

    A suivre…

    HRP : Vous êtes libres d’intervenir dans mon rp les gars B) B)

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    ……Heure: 16h30…….
    ……Date: Iconnue…….
    ……Position:Compté de Clark, Nevada……

    Kal qui etait allongé sur la couchette haute de la camionnette commença a chanté:
    -“Maria Mariaaa, she remind me a west side story”. La camionnette passa sur un espece de dos d’âne et toute les armes qui y etaient entreposé firent un léger saut ce qui fit taire Kal.
    -“D’ailleurs comment ca se fait qu’on ai réussit a exploser ces deux tour avec seulement une roquette ?” questionnât 012.
    -“C’était un mélange de ce qui restait dans nos base” repondit Maya “Du veille Uranium et d’autre truc du même genre”.
    -“Cooool” marmonna Kal avant de se cogner au plafond de la fourgonnette qui venait de sursauté a nouveau.
    -“C’est comme même étrange qu’ils ne nous poursuivent pas vous trouvez pas ? On a taper dans la fourmilière a ptit vert hier soir, ce serait logique.” pensa tout fort 012
    -“Soit content au lieu cogiter pour rien, on arrive bientôt” répliqua Maya “et en plus j’ai mis le dawa dans leur bases de données ils mettront du temps a nous retrouver. Ho attendez ya un contrôle, préparez vous au cas ou”. Soudain tous s’active dans la fourgonnette, 012 prend deux M4, l’une pour lui et l’autre pour son ami, Kal quand a lui active les robot-cameras du véhicule ce qui leur permet de voir a travers la camionnette. Puis ils se baissent tous les deux et se préparent. Kal chuchote alors “GOOGLE prépare le bouclier” un bruit robotique se fait alors entendre BLOUBLOUBLIP . La camionnette ralentis alors doucement pour enfin s’arrêter. A l’extérieur un poste de garde ADVENT avec deux voiture blindé et un vaisseaux posé sur le sable plus loin. L’officier en charge de tout le barrage avait une armure différente des autres, de couleur bleu avec inscrit sur le dos: Dyonisos. Le barrage en lui même comptait une quarantaine de soldat. A l’approche de la camionnette l’officier se tourna vers Maya et elle sentit que quelque chose n’allait pas.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Dionysos

    “Athéna a complétement pétée les plombs, je suis étonné que Zeus n’ait pas ordonné son élimination”

    Je reste figé devant mon écran, je ne suis pas triste ou en colère comme la piétaille pathétique qu’est l’Humanité. Je suis juste…surpris. La vidéo se relance encore une fois, on y voit deux monstres d’acier et de métal s’écrouler en moins de 5 minutes. Pic de radioactivité en plein centre de New York, balancer de l’uranium au milieu d’un centre urbain? Je secoue la tête, leur débilité nous a de nouveau donnée une victoire. Ne se rendent-ils donc pas compte qu’ils éliminent leur propre peuple par des actions comme celles-ci? Ces humains doivent être immatures, multi-récidivistes, avides de vengeance et… déficients.
    Je rentre ces infos dans la base de donnée et presse “entrée”. L’image change:
    4577 résultats.
    Je soupire:
    “_Recoupe ses résultats avec les anciens criminels, cobayes ou anarchistes.
    1160 résultats
    _Bien maintenant donne moi combien de personnes parmi ces dernières ont les capacités techniques et financières d’un tel assaut. Cherche des anciens militaires de l’XCOM en priorité.
    5 résultats
    Kaleb Ryodug
    Gabriel O’connor
    Shen Chi
    Mamouk Fetouh
    Elisabeth Parker

    Pas trop mal. J’envoie ces résultats à toutes les patrouilles de l’ADVENT de la zone Nord Américaine. Ordre: élimination systématique.

    Un message d’alerte apparait à l’écran,
    ATTENTION la cible “Kaleb Ryodug” a été aperçu dans un véhicule roulant vers Las Vegas. Oh, il vient naturellement vers moi.

    La fourgonnette s’approche, je chuchote dans l’un de mes implants.
    _Les voila, au moindre pépins vous me les transformer en gruyère.
    Un concert de voix me répond.
    _Oui monsieur.
    Une femme conduit, bizarre, où est le défiguré anarchiste dont j’ai vu la photo. Je la fixe.
    _Descendez du véhicule
    Elle me regarde, elle est stressée, elle sens que je ne suis pas qu’un pitoyable pion, mes implants neuronaux grésillent, je serre les poings, prêt à la frapper, elle me répond.
    _Désolé, ça ne va pas être possible.”
    Elle accélère, je tente de me jeter sur elle, je touche la carrosserie, une vive douleur s’irradie dans tout mon corps, je roule sur le sol, les tirs laser ricochent lamentablement sur le métal. Les rebelles ripostent, je vois ce mal formé de Kaleb qui abat l’un de mes hommes en riant, ils balancent des mines derrière eux, mes véhicules explosent dans un tourbillon de flamme. Ils sont trop loin pour qu’on espère les poursuivre, je lance des ordres de verrouillage régionaux et envoie la photo de Ryodug aux autorités de Las Vegas. Je marche vers mon vaisseaux, intéressant, une nouvelle proie…

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _”C’est la me***!” crie alors maya. C’est le signal qu’attendait Kal et 012 pour reagir. Le premier ouvre légèrement la porte latterale pendant que le deuxième va chercher les mines. A l’avant Maya fonce dans le tas et contrairement a ce qu’aurait fait un officier normal “l’homme” en bleu fonce sur la fourgonnette mais est rapidement rejeté par le bouclier. Les soldat eux tirent sur le véhicule mais les faiblent lasers ricochent sur le bouclier. Un déluge de feu s’abat alors sur les soldats ADVENT. 5 sont mortellement fauché par Kal qui s’amuse au crier “HEADSHOT” a chaque fois qu’il touchent des soldats a la tete. 012 arrive derrière et lance les explosifs sur les vehicules blindés qui explosent en un terrible fracas. Kal voit alors au millieux des flammes un homme en armure bleu le regarder, le regard froid comme la mort, il a presque l’air de sourire. Kal chuchote alors pour lui même:
    _”Amusant.. un copain de jeu” 012 le ramene alors a la realité en refermant la porte et en criant:
    _”Maya c’est ok a l’avant ?!”
    _”Ouai mais va falloir se planquer un moment, et quand on sera au calme va falloir qu’on discute”. 012 passe a l’avant et voit alors que Maya est plus blanche que d’habitude. Kal commence alors a parler:
    _”Je m’occupe de recharger les armes. Plutôt pratique ce bouclier pour éviter de se faire trouer le c** et j’aurai..” mais 012 l’interrompt et lui crie
    _”Amène la trousse de soin elle va pas bien !!”
    _”Mercredi !” répond Kal en s’activant a l’arrière.
    _”Kal a 6h le vaisseau il décolle et s’approche drôlement vite !”.
    _”Chaque chose en son temps” crie t’il en réponse.
    Kal fonca a l’avant donner le kit de secours puis alla recuperer le vieux lance-roquette a marqueur laser et ouvrit les deux portes arrière. Il alignat soigneusement le vaiseaux et il chanta:
    _”Quand toi et moi on fait BOOM-BOOM-BOOM“.
    Le feux jaillit alors du tube de lancement.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Dionysos

    “Intéressant, une nouvelle proie”

    Je décolle rapidement, je pousse les manettes des gazs à leurs maximum. Les réacteurs du vaisseaux vomissent un torrent de flammes, je suis projeté en arrière. J’aperçois le fourgon, je lance le verrouillage… ah, il est perturbé par un brouilleur. Comment ces êtres minables dénués d’intelligence peuvent-ils posséder une telle technologie? Je prépare les commandes manuelles, je lève les yeux vers le fourgon juste à temps pour voir Kal me balancer un missile en pouffant comme un enfant. Ma réaction est un pur réflexe de mon corps:
    “_Oh, l’enc***.
    L’explosion arrache l’un des 4 réacteurs de mon vaisseau, il se met à tourbillonner en l’air, je détache ma ceinture, je vole à l’autre bout du vaisseau, un morceau de métal s’enfonce entre mes cotes. Je grogne de douleur et j’atteins finalement mon but, sauter hors de cette machine. J’ai l’impression de flotter en l’air. Cependant, le sol se rapproche dangereusement. J’active mes prototypes de bottes antigrav, censé me permettre de m’élever dans les airs tel un dieux de l’Olympe. Elle ne sont pas assez puissante, elle ne parvienne qu’a ralentir ma chute. Je m’écrase au sol, je tente de me mettre debout, une douleur fulgurante me lacère le pied gauche. Je le regarde, il est salement amoché, surement cassé, ça reste supportable…
    J’allume ma tablette, miraculeusement intacte, ajoute 200000 crédits à la prime pour la capture de Kaleb et enregistre une petite vidéo pour mes nouveaux amis.
    _Kaleb Ryodug, sache que tu n’as pas qu’une armée à tes trousses, tu as également un dieu qui souhaite te voir mort. Je finirais par t’avoir,(mon regard se durcit), et je te ferais regretter d’être venu au monde. Sale défiguré.”
    Je la met sur la plateforme de primes de l’ADVENT, si ils la piratent (ce qui est peut être déjà le cas) ils verront qui ils ont tentés de tuer. Mon pied craque, je pousse un juron tout en gémissant, je m’écroule, me relève difficilement, fracasse ma tablette sur le sol et insulte violemment Kaleb…

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    La roquette toucha le moteur de l’aéronef de plein fouet, ce derniers virevoltât dans les airs et alla s’écraser plus loin dans le désert. Après cela Kal ferma les deux portes en vitesse et rangea le vieux lance-roquette, il pourrait servir plus tard, et son arme tout en gardant son vieux pistolet laser. 012 l’appelat a l’avant avec une voix légèrement paniqué:
    _”Jolie coup pour l’autre mais ramène toi a l’avant j’ai besoin de toi”. En le rejoignant, Kal vit qu’ils ne s’en étaient pas vraiment sortit sans dommage. Un tir de laser avait réussit a passer a travers la fenêtre ouverte et avait touché Maya a l’épaule droite. 012 l’avait deplacé sur le siège passager et avait pris sa place de conducteur. L’odeur de la plaie encore fumante empestait l’habitacle, 012 lui montrât d’un coup de menton la direction de la trousse de soin:
    _”Occupe toi vite d’elle” dit-il en accélérant. Le visage de Maya était crispé de douleur et un léger filet de sang coulait de sa blessure. Kal fonça sur la trousse de soin et écarta les poches sanguines remplis de liquide jaunâtre et prit celle qui était numéroté A+, celle la avait du sang a l’intérieur, il prit aussi de la morphine et des bandages. Il commença alors a soigner la blessé, mais Maya l’interompit dans son travaille en lui serrant l’épaule, il lui demanda:
    _”Quoi ? j’aime pas trop les barbecue”, Maya eu un sourire qui fut rapidement remplacé par une expression de douleur. Elle lui chuchota:
    _”Kal y’avait un soldat… il avait l’air différent, Dionysos, il avait..” Maya avait du mal a parler et Kal lui mit simplement un bandage sur la bouche et continuat son travaille d’un air plus sombre. Lorsqu’il s’occupa de la transfusion il remonta ses manches et un mots etait gravé sur son bras, ce dernier était CRONOS .

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Vaisseaux Amiral Extraterrestre
    Orbite terrestre

    Zeus-

    3000 ans, cela fait 3000 ans que nous sommes à la recherche d’un remède, à cette affliction qui nous touchent. Toutes ces espèces que nous avons intégrer, sans aucun résultat. Toutes ces années de recherche, et enfin nous trouvons cette planète et ces habitant qui contiennent la solution a nos problème, ou du moins une potentiel solution. Cela fait 20 que nous avons balayer la résistance humaine, principalement car comme tout les autres avant eux, ils se battaient entre eux avant que nous arrivions, malgré la menace que nous représentions, les forces qu’ils ont assemblée pour nous combattre était insuffisante. Après avoir tester leurs force pendant quelque mois, nous avons finalement lancé l’assaut totale et les forces humain on rapidement été décimé.

    Mais ça fait maintenant 20 années terrestre que qu’ils ont perdu, pendant ces 20 année nous avons réussis à mettre en place un contrôle de ces humains, L’Advent , Cette organisation nous permet d’avoir un outils pour faire les expérience qui sont nécessaires pour nos objectif. Au début ces humains on été plutôt récalcitrant face à ce nouvelle ordres mais au fils des années, comme pour toutes les autres races que nous avons rencontré, leurs méfiance s’estompe face au bienfait que nous leurs apportons. En réalité, ce n’auras pas été très difficile de leurs proposer mieux que ce qu’ils avait, lorsque nous sommes arrivés sur cette planète, autant leurs société que l’environnement était de plus en plus polluer, sans notre intervention ils se serait certainement détruit d’eux même. Malgré qu’ils ce laisse plus guider par leur instinct, à l’instar des Goliaths, mais je voit en eux un potentiel, ils ont démontré certaine capacité psyonique comme l’espèce d’origine des sectoides, mais contrairement à cet échec je suis persuadé du potentiel des humains.

    Alors que je me promène dans la salle où sont installé les caissons de stase contenant nos anciens corps, je regarde le corps humain que je possède présentement. Notre affliction nous obligeant à trouver une solution au plus vite, nous avons dut souscrire à une solution temporaire, celle de prendre le contrôles d’hôtes humain, modifier certes mais principalement humain, à la manières de parasite. Cette solution ne me plait pas, mais nous n’avons pas le choix, tant que le projet Avatar n’est pas complété, c’est la seul solution que nous avons. Ainsi depuis quelque année, moi, Zeus et quelque autres Éthéré avons utilisé cette solution en attendant que le projet Avatar donne des résultats et pour surveiller ce nouveau monde.

    Zeus… le nom d’une ancienne divinité humaine. Ce n’est pas moi qui es décidé de ce nom, mais bien les autres qui on finit par me convaincre, le premier à avoir cette idée, d’utiliser des noms d’ancienne divinité humaine, est Arès. Après avoir étudier une partie de l’histoire humaine, il a commencé à ce donner ce nom Arès, après un certain temps, Athéna et les autres on suivit pour finir par moi, me donner le nom de Zeus, le père des dieux. Étant le plus vieux et le plus sage des Éthéré, il as bien longtemps les autres mon choisi comme chef dans l’espoir que je réussisse à trouver un moyen de contrer notre maladie. Et même si plusieurs avait perdu espoir, moi je ne l’avait jamais perdu, mais la terre était notre dernier espoir, car nous n’avions plus assez de temps. Heureusement les humains était là et nous sommes aujourd’hui, enfin sur la voie de réussir la quête pour notre survie.

    Malgré l’Advent, il y a quelque humains qui n’accepte pas de se soumettent à cet autorité, mais ça n’as que peu d’importance, cette mince résistance ne fait que ralentir nos progrès et l’Advent est justement créé dans ce but, c’est donc as eux de s’en occuper. Même si les dernier rapports font état du retour de l’organisation Xcom qui nous a combattue il y a 20 ans, nous les avons déjà battu, ce n’est pas un danger, ou au moins pas assez grand pour risqué la vie d’Éthéré. J’envoi donc l’ordre de ramener devant moi Athéna et Arès. C’est deux là sont plus influencer par les humains qu’ils le croient, leurs sentiment et leurs nouveau corps les ont poussé à suivre de plus en plus leur instinct. Je dois donc les remettre dans le droit chemin ou au moins en sécurité jusqu’à la fin du projet Avatar. J’espère qu’ils vont au moins suivre un ordre direct.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Océan pacifique, île quelconque.

    Shanan-

    À mon retour vers la plage, j’aperçois de la fumée, ne provenant pas du feu de la jungle, mais du bout de la plage. Plus sur la terre ferme j’aperçois des troupes de l’Advent qui semblent prêt à tirer en direction de cette dite fumée. J’ouvre le feu à la Gatling tuant un ou deux soldat sur le coup et dispersant le groupe ennemis. N’ayant aucun moyen de riposter, les forces de l’Advent se replie vers la forêt. La fumée venait en fait de grenade fumigène qu’avait lancer les hommes d’Oleksander pour couvrir leurs repli.

    Après avoir déposer les résistants ayant lancer l’appel sur leur bateau, Dobrynin et ses hommes sont repartit vers l’Hetmanat alors que je l’ai suivait. De retour en Russie, après un repas de victoire…. on a aucune assurance que l’Éthéré est mort, mais Dobrynin dit qu’il vaut toujours mieux garder le moral des hommes haut, surtout dans une situation aussi désespérer que la notre. Pendant le repas j’ai informer Oleksander de mon désir de rejoindre l’Xcom et lui demander des information sur l’emplacement de leur base. Il ma donc informer que ses deux frères avait déjà rejoint l’Xcom, mais il ne connaissait pas pour autant les coordonné du QG Xcom, mais il avait des coordonnés d’une base résistante qui était en contacte avec Xcom. C’est le ventre plein que cette soirée s’acheva avec des au-revoir entre Dobrynin et moi alors que j’allait me coucher dans le phénix.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Athéna

    “Lors de la structuration de notre grande société, les éthérés furent séparés en deux groupes. Les érudits, nobles savants; et les martiaux, grands guerriers. Ils n’ont jamais été en très bon terme”

    Je regarde la Terre depuis l’un des hublots de mon vaisseaux. Je tremble de rage. J’ai ordonnée aux équipes de représailles de détruire la ville natale d’Ash Helgate, et je n’ai pas pu être présente. La faute à Zeus, qui me demande sur son palais qui flotte au dessus de la Terre. Si il a le malheur de m’avoir demandée pour une mauvaise raison…

    J’arrive enfin, le pilote me demande si j’ai passée un bon voyage, je lui lance un regard si dur qu’il fond en larmes. Satisfaite, je m’avance vers la salle où il m’a donné rendez-vous. Je le trouve assis sur une chaise, entouré de ses gardes du corps, Apollon et Artémis, il m’invite à m’assoir, je ne lui obéi pas. Il prend la parole :
    “_Te voir est toujours un plaisir, Athéna.
    Je le fixe d’un regard froid comme la mort. Ma voix tremble de colère.
    _Pourquoi m’as-tu fais venir ici?
    Il prend une tablette, l’allume, et la pose devant moi, on y vois une immense fosse commune où s’empilent des centaines de corps. Il reprend la parole :
    _Je voudrais une réponse à ceci. Premièrement au meurtre des deux médecins et ensuite, à l’éradication complète d’une ville de 1700 habitants. Je t’écoute.
    Des larmes brillent dans mes yeux.
    _Arès… Arès est mort.
    Il prend un air surpris qui parait étrangement faux. Il est peut être déjà au courant. Pourquoi ferait-il semblant de ne pas savoir? Je chasse ces idées absurdes de ma tête.
    _Tu sais que je n’ai jamais porté Arès dans mon cœur, (je me raidis, me dire ça une semaine après sa mort, j’en ai tués pour moins que ça) depuis votre union, il t’a entrainée pour que tu deviennes une martiale, et sache que pour moi, tu seras donc toujours une martiale. Tu aurais fait une fantastique érudite.Ah, tant pis. J’ai besoin de toi pour que tu t’occupes du projet “AVATAR”.
    Je suis à deux doigts de l’étrangler, ses gardes se rapprochent de lui. Bien, il m’a jadis appris que les mots pouvait être aussi affutés que des épées.
    _Tu as toujours été un minable, (il se tourne vers moi, il semble avoir du mal à se contrôler, bien), tu n’as jamais été là pour moi. Ma pire honte soit que tu sois mon père… Même si je ne te définis pas comme tel. Et tu penses que je vais t’aider, non, mon but actuel est d’arracher les yeux de la résistante qui a tué Arès.
    Il s’approche de moi, me gifle.
    _Stupide enfant insolent, regardes toi, tu es dominée par les instincts pathétiques du corps que tu contrôles.
    Je lèche mes lèvres ensanglantées, il a de la force pour un érudit.
    _Au revoir père. Mon dernier souhait est de ne plus jamais te revoir.”

    Je quitte la pièce, je prévois de vite retourner vers l’Australie mais je suis saisie d’une immense fatigue. Je m’écroule sur un sofa. Mes dernières pensées sont noires, j’ai un très mauvais pressentiment au sujet de Zeus. Je repasse les dernières actions de mon père. Il me gifle, il range sa tablette et son stylet, et puis je quitte la pièce. La fatigue est un gouffre noir où mes pensées sont aspirées. Je me rappelle que le stylet tire des fléchettes contenant un puissant somnifère. J’ai trop sommeil pour réagir, je m’endors…
    Lorsque j’ai quittée la pièce il a chuchoté quelques mots, ses mots étaient :
    “_ Tu m’aideras ma fille, de gré ou de force tu m’aideras.”

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    …..1 heure plus tard…..

    _”pffff… le dieux de la teuf dans la ville des péchés, on se croirait dans un film” l’adrenaline faisait encore effet, le corps de Kal et ses muscles commençait a peine a se refroidir. Maya dormait sur la couchette a l’arrière, et apparemment elle était en plein rêve.
    _”Ca me rappelle des souvenirs, hein 012″ demanda Kal en prenant une MRE et en l’ouvrant.
    _”M’en parle pas, j’ai pas en vie de savoir a quoi tu pense”. 012 lanca un juron a l’égard d’un chauffard qui venaient doublé le fourgon et pris une gorgé de soda.
    _”huuum bolognaise au épinards, sympas” Kal avala goulûment la première bouché et grimaça”Baaa, personne veut être dans ma tête de toute façon, nan plus sérieusement j’ai vue ce mec voler après avoir descendue sa soucoupe,” il prit une autre bouchée “si tu veux mon avis il va pas nous lâcher après ça. Ma a dit qu’il portait une armure différente des autres officiers avec gravé Dionysos, j’en ai marre de ces con*****, j’irais bien sur une ile paradisiaque avec de violente amazones et…” Un oreiller vola a travers le fourgon et se calla pile dans la tête de Kal. Une petite voix cria:
    _”HEADSHOT, en attendant t’est ici et pas ailleurs !” le visage de Maya émergea de la couette:
    _”Les mecs c’est chaud, sa fait ca de se prendre un tir” un sourire apparaît sur son visage “j’aurais préféré la cuite avec la mère de 012″.
    _”Merde vous avez quoi avec ma mère ?” 012 qui se retourna pour l’occasion.
    _”Je t’avait dit que je te retenais pour l’autre fois”, elle s’assit sur la couchette et pris la tablette qui pendait dans le filet a coté de la couchette. “Il faut que je vérifie un truc ” elle commença a pianoter rageusement sur la tablette, cela dura plusieurs minutes et pendant ce temps la, Kal s’amusait a lancer des morceau d’épinards sur 012 qui pour seul réponse grogna. Kal , juste pour l’énerver miaula et avant que 012 se retourne et crie Maya les interrompit
    _ ” Kal, ta prime vient de crever le plafond, Ton ego vaut maintenant 300K crédits. Mer** je pensait avoir réussit a shutdown leur réseaux mais ca a pas vraiment eu d’effet réel et… attendez il y a un nouveaux dossier encore plus crypté que les autre ca va me prendre du temps a l’ouvrir ” elle prit un soda que lui tendait Kal , ” d’ailleurs on va ou la ? “. C’est 012 qui prit ensuite la parole sans détourner le regard de la route
    _ “J’ai demander a GOOGLE, prénom a la c**, un zone sur ou ce caché et il m’a indiqué une ancienne mine qui a servit de base a une cellule de la résistance mais qui fut abandonner faute de moyen , il but un coup ” Ton IA sait tout ce qui se passe sur terre ou sa ce passe comment ? “.
    _ ” Euuu.. en faite vous savez le dossier super crypté ? Et ba il etait pas si crypté que ca. C’est une vidéo “. Kal qui mangeait ses épinards depuis le début alla se poster a coté de la blessé et lui fit un signe de tete, sourit et lui dit avec un accent etranger:
    _ ” On peut enfin appuyer sur play “. L’officier ADVENT apparaît alors sur l’ecran.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    >>>>>>>>>Authentification réseau privé
    >>>>>>>>> ********
    >>>>>>>>> Bienvenue Ash Helgate
    >>>>>>>>>Localisation, Asie du sud est, île de Guadalcanal
    >>>>>>>>> Nouvel entrée dans le journal

    Meryl va s’en sortir. C’est déjà ça.

    On a réussit à atteindre Guadalcanal pour retrouver les autres. Ils avaient déjà aménagé un camp de fortune dans l’ancien aérodrome, faisant de l’endroit un lieu calme et paisible pour un camp de résistant. J’ai même pu m’installer tranquillement dans une salle. Le Dr Harris a réussis à cautériser les plaies et m’a rassurer. Les coups portés par l’éthéré n’avaient rien endommagé d’important. Elle allait s’en sortir.

    J’ai recroisé Arnold aujourd’hui. Il m’a fait un rapport de situation sur l’établissement du camp avant de mander comment j’allais. Un gentil cet Arnold. Proche de chacun d’entre nous… Enfin, ce sont toujours ses talents mariaux qui m’ont impressionné. Un des seul à se tenir à découvert dans les missions pour flinguer de l’alien. Les lasers et plasma le rataient comme s’il était capable de dévier les balles (ou que les balles étaient trop effrayé par sa carrure). Et puis étrangement, même s’il ne brille pas forcément par sa fulgurance intellectuelle, il a toujours eu les bons mots pour motiver les hommes, ou faire rire tout le monde.

    J’ai finis ma journée dans mon petit chez moi, l’ayant aménagé à ma sauce et ait piqué une sieste. Je n’ai pas dormis depuis 3 jours, faut que je rattrape ça.

    >>>>>>>>Fin d’entrée journal

    >>>>>>>>>Authentification réseau privé
    >>>>>>>>> ********
    >>>>>>>>> Bienvenue Arnold Campbell*
    >>>>>>>>>Localisation, Asie du sud est, île de Guadalcanal
    >>>>>>>>> Nouvel entrée dans le journal

    J’ai jamais été bon pour écrire. Mais il paraît qu’il faut faire ça.

    Ça fait maintenant une semaine que Ash est cloitrée dans sa chambre. Elle a apprit que son bled d’origine a été rasé par les alien . Un coup d’Athéna pour sûr. Elle reste la plupart de son temps à en boule dans son lit et mange peu. Elle agresse aussi ceux qui osent lui poser des questions. Le dernier, c’était Churchill. Il s’est retrouvé avec un jolie cocard à l’oeil droit. Enfin bref, faut avouer, ça pue.

    Cependant, tout n’est pas si noir. On a réussis à repérer un ancien de l’XCOM. Un compagnon d’arme de l’escouade Widow : Manuel Sanchez, un tireur d’élite originaire du Brésil qui a toujours été quelqu’un que j’appréciait. En tout cas, j’appréciais toujours la Tequila qu’il amenait au bar. Du coup, avec Dubz, on a décidé d’aller le chercher pour le convaincre de nous rejoindre. Bon, il y a juste un petit problème… C’est sur le lieu où il habite, car en vérité, il habite….

    >>>>>>>>Fin d’entrée journal

    – Détroit ? Je vois pas ce qui a de dangereux là bas… Répondit Jack Dubazana incrédule

    – Tu sais mon petit Jack, quand je te disais que l’Australie était l’endroit le plus dangereux de la planète… Ben, il y a un endroit ex æquo. Et cet endroit c’est Détroit.

    – C’est si terrible que ça ?

    – Mec, même les aliens craignent Détroit ! Là bas, l’ordre n’a pas lieu d’être ! Les gangs et la corruption gangrènent cette ville depuis sa création. Paraît même que certains E-T ont été corrompu par l’argent sur place et ont formé leurs propres gangs et trafics.

    – Ah ouais… Bon, tu es sûr d’avoir réussis ton coup ?

    – T’inquiète, j’ai tout arrangé, l’ADVENT va y voir que du feu. Répondit il en se présentant au quai d’embarquement de l’aéroport de Tokyo. Tout deux en tenue civile, il semblait en dehors de tout soupçon de traitrise ou de résistance.
    Ce dernier été bondé de soldat de l’ADVENT qui effectuaient des contrôles à tour de bras. Cela allait être difficile de passer, mais Arnold semblait confiant. Comme à l’accoutumée, ils furent contrôlé à l’entrée par un scanner. Le géant de un mêtre quatre-vingt-dix qu’était l’Australien n’eut qu’à présenté son badge à la machine qui lui répondit de sa voix robotique

    – Authentification-correct. Bon-vol-monsieur-John-Macclane

    – John Macclane ? Tu te fiches de ma gueule Arnold souffla le nigérian à son oreille

    – Ils y connaissent rien en film les Alien, tu crois qu’ils vont faire le rapprochement ?

    Jack, désespéré, souffla en présentant son badge

    – Authentification-correct. Bon-vol-monsieur-Eddy-Murphy

    – Arnold, je te hais…

    -Eh eh eh…

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus-

    Arès mort ? Mais qu-es ce qu’Athéna veut dire par là. Je n’ai pas soulever le point tout-à-l’heure car cela me semblait évident, mais il semblerait qu’Athéna croit que la destruction du corps hôte d’Arès soit ça mort…. en à peine quelque années dans ce corps et elle aurait déjà oublié ce que nous sommes ? Quoiqu’il semblerait que je suis moi même sujet à ce corps sur certain point. Cette petite, mais réelle vague de colère que j’ai ressenti lors de cet entretien, cet inacceptable. Le projet AVATAR doit rapidement arrivé à son terme.

    Pour le cas d’Arès, j’ai déjà donné les ordres. Les reste de l’ancien corps d’Arès on été récupéré, la puce psionique permettant de lier l’esprit de l’Éthéré au corps hôte, y compris. J’ai demandé de préparer un nouveau corps pour Arès, mais cette fois ci pas le corps d’un puissant guerrier avec de modification en plus, non, un corps d’un humain lambda cette fois ci il n’auras aucune arme primitive, il devras ce battre comme un vrai Éthéré, avec son esprit.

    L’équipe médicale viens de finir son oeuvre sur le nouvel hôte, Arès devrait “ressuscité” dans quelque minutes. Il devras rapidement comprendre la nouvelles situations et ensuite nous irons rejoindre Athéna dans la base du projet AVATAR. Et je m’assurait qu’elle comprenne bien son objectif.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Apres avoir visualiser plusieurs fois la video, Kal reagit enfin et parla pour la premiere fois depuis plusieurs minutes.
    _”Maya, tu veux bien aller a l’avant avec 012 et me laisser répondre a ce type ?” dit-il sans la regarder.
    _”Euuu, Kal ca va aller ? Si ta.. ” elle n’eu pas le temps de finire sa phrase que Kal la devisagait d’un regard de bête sauvage légèrement énervé a qui on aurait volé la proie. Cela la fit remonter des années en arrière lors de leur première rencontre. Un tueur assoiffée de sang et de meurtre qui n’avait peur ni des balles ni de la mort elle même.
    _ “Maya ,continua t-il, s’il te plait “.
    _ “D’accord céda t’elle mais pas de bêtise” dit elle d’un air mi-effrayé mi-protectrice. Elle n’eut pour toute réponse qu’un signe de tête. En allant a l’avant elle ferma le passage qui permettait de relier l’avant a l’arrière. Un fois la porte fermé, elle s’installa sur la place passagers et se recroquevilla sur elle même. Kal de son coté commençait a peine son enregistrement :
    _ “Tu veux me faire regretter de vivre ? Prend pas cette peine vous l’avez déjà fait, toi et potes.” Il déglutit “Vous qui tuez vous, qui punissez ne vous etes vous jamais demandé si vous n’alliez pas etre punis et que cela allait causer votre propre perte ? Il paraît que vous ETHERE” ses yeux devinrent rouge sang “aimez joué avec vos cibles, comme des chats, mais sachez que si je vous chope les gars, je serait le chien. C’était un message de Kaleb Ryodug, défiguré et unique survivant du projet TITAN Il expose le mots CRONOS tatoué sur son bras qui prend une teinte violacé sous l’effet de sa colère « Et je vous emmer** » il prit un 9mm qui était suspendue sur le coté et tira 3 balles dans la tablette. Maya alerté par les tirs courut alors a l’arrière et arriva juste a temps pour voir Kal jeter la tablette par la fenêtre. Maya remarqua néanmoins qu’il avait l’air de s’être calmé. Kal la voit devant lui l’air ahurie et lui dit d’un air tout a fait calme:
    _ « Arrête tu vas gober une mouche, ca aurait été dommage qu’il nous suivent pas vrai ? » puis il alla s’installer sur l’une des 3 couchette en ignorant les appelles de 012 et il s’endorma anormalement vite et tomba dans un sommeil extrêmement profond.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Arès

    Je me réveille en sursaut, je suis dans un lit. Les souvenirs me reviennent; la mêlée, la blessure, ma mort… Tous me revient comme si j’avais fait un mauvais rêve. Je parviens à me calmer, je fixe mes avant-bras, les lames bioniques s’y enroulent. Bien sur. Ils ont du récupérer la puce psionique et l’insérer dans un nouveau corps. Je saute hors du lit. Mon corps est lent, je me pique le bout du doigt avec l’une de mes lames. Une goutte de sang rouge en sort. Cet enfo*** de Zeus aurait pu faire un effort! Je sais qu’il ne m’aime pas beaucoup mais tout de même, il aurait pu faire un effort! Salo**** d’érudit!

    Il rentre dans la pièce, toujours accompagné de ces deux toutous, Apollon et Artémis. Il me fixe, comprends que je suis un peu énervé. Il secoue la tête:
    “_Arès, je constate que tu as compris que ton corps n’avait subi aucune modifications. J’ai uniquement autorisé ceci dans le but que tu te souviennes de qui tu es… Et afin que tu ne te laisses pas contrôler par les instincts impulsifs du corps que tu possèdes. Ceci étant dit j’ai une mission pour toi.
    Je n’ajoute rien sur le moment, je m’apprête à parler, il me stoppe d’un geste de la main.
    _Elle va bien, elle s’occupe en ce moment même de la supervisation du projet “AVATAR”. Tu devras pour ta part t’occuper des convois humains (il prend sa tablette me la montre, le visage d’un inférieur défiguré apparait à l’écran), le convoi nord américain est actuellement à Las Vegas, cet individu le menace, tu dois veiller qu’il ne s’approche pas de la ville.
    Je ne reconnais pas l’individu à l’écran, il bouge, c’est une vidéo, il montre son bras, un mot y est marqué…
    Kaleb. Petit enfoi**. Je t’ai enfin retrouvé. Zeus continue à parler de cet individu qui aurait détruit une tour. Je localise le vaisseau le plus proche. Saute dedans et décolle. Il me crie quelque chose, je lui fait un doigt d’honneur en rigolant.
    Je contacte Dionysos, son visage apparait sur l’écran de ma tablette.
    “_Mon frère.
    Je le salue.
    _Veille sur le convoi humain de Las Vegas.”
    Il hoche la tête, l’écran devient noir. J’avais juré de te retrouver Kaleb, tu pensais t’en tirer comme ça. Oh non, je vais bientôt te retrouver et je te tuerais… Lentement…
    J’éclate d’un rire dément.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus-

    Je suis, surpris… Après son réveil Arès est directement partit pour ça mission. De manière précipité en plus. J’aurais penser qu’il aurait souhaiter revoir Athéna. Peut-être n’est-il pas si humain que ça finalement ou bien c’est autre chose. Peut importe, j’ai bien fait attention avec le nouveau corps d’Arès, je peut savoir exactement où il est et ce qu’il voit, je ne ferait certainement la même erreur deux fois.

    Il est donc temps d’aller voir ma “fille”, étant donné cette situation n’implique pratiquement rien pour aucun de nous deux, cette appellation n’est peut-être pas nécessaire. Je pensait qu’Arès m’aurait accompagné mais je ferai sans. Alors que je traverse le portail menant au complexe AVATAR je l’aperçois, qui ne semble pas apprécier son nouveau poste. Je m’y attendait et c’est pour cela que je viens lui annoncer la “résurrection” de son compagnon et aussi que je peut tout à fait reprendre ce que j’ai donnée si elle ne m’obéit pas. 👿

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    …… 12h plus tard……
    ……300 mètres sous terre……

    Lorsque Kal se réveillât il eu un parfait angle de vue sur le plafond et un puissant mal de crane, il n’était plus dans le fourgon. Sa tête lui donnait l’impression d’être une bombe a retardement. Il ouvrit en plus grand les yeux et vit 012 qui nettoyait certains de ses implants sur une table, au coté d’un homme, un inconnu, il lui parlait. Kal se releva et compris qu’ils étaient arrivé a leur soi-disant cachette. « C’est un trou oui » murmura Kal pour lui même. La pièce dans laquelle il était n’avait pour mobilier que 2 chaise accompagnant une table et le lit sur lequel il était. La luminosité de l’endroit laissait a désiré, il n’y avait qu’une vielle lanterne pendue a un écriteau. ” Los Pollos Locos “, c’est ce qui était marqué sur l’écriteau. 012 remarqua alors Kal qui se rapprochait d’eux.
    _ ” Alors la belle au bois dormant, bien dormis ? ” lui lanca t’il, « tu pèse 1 tonne mec, c’est les épinards qui font ca ?” 012 arreta son nettoyage et le regarda d’un air inquiet.
    _ ” Haha très drôle, c’est ta conduite qu’est déplorable mon vieux. Et sinon j’ai dormit combien de temps ? ” interrogeât Kal. C’est l’homme d’a coté qui lui repondit en se levant et en se dirigeant vers lui :
    _ ” A peu près 12h ” il tendit sa main vers Kal ” Walter Pinkman, votre hôte et votre nouveau contact sur le Strip “. L’homme était fin, avait le crane rasé et un bouc. Kal lui sera la main l’examina de haut en bas et lui répondit :
    Kaleb Ryodug, terroriste a mes heures perdue. Ca vous dérange si je vous appelle monsieur beauf ? Vous avez le style parfait pour ca “. L’homme, ou plutôt Walter avait des habits de fermier et telle Lucky Luck il mâchait une sorte d’herbe au couleurs étrange. ” Bon et sinon 012, un résumé de mes 12h de dodo ?
    _ ” On a rien rencontré d’autre sur le chemin mais arrivé ici on a trouvé deux homme, Walt ici présent et Jesse qui est partie avec Maya s’informer sur ce qui se passe a l’exterieur ” il remit l’un de ses implants en place ” Maya connaissait jesse donc ya pas eu trop de casse au premier contact, c’est après que ca c’est compliqué ils n’ont..” 012 n’eut pas le temps de finir sa phrase que Walter le coupa :
    _ ” On ne voulait pas prendre de risque avec toi et ton bras qui faisait effet boite de nuit, on a crue que t’était une bombe humaine des verts.” Une goutte perlait sur son front et cela agaçait légèrement Kal .
    _ ” Sympas je savais pas que j’avais cette option dessus ” Il regardat son bras droit qui etait bandé, rien n’avait l’air anormal pourtant.
    _ ” Et donc, ” repris 012 en regardant avec insistance Walter, «Il nous proposent un ticket pour quitter le pays, nous et l’équipement » 012 remis le second implant en place dans un bruit métallique « En échange ils veulent qu’on les aide a sauvé des gens emprisonné dans un convoi qui est actuellement en stand-by a Vegas ».
    _ « On passe donc de terroriste multirécidiviste, a sauveur de l’humanité c’est ca ? » répondit Kal d’un air ironique. « Bon et sinon, vous avez fait de la reco au moins ? vous avez de l’équipement non ? parce que si on le fait c’est pas au frais de la maison..” Kal reflechissat un instant puis aec un air inquisiteur il demanda ” Nan sans dec, vous etes qui ? A moins que vous fassiez la guerre en amoureux avec votre collegue je vois pas ce que vous faite ici » demanda Kal « Et sans mensonge, je prefere savoir, histoire de pas se faire trouer sans savoir grace a qui »
    _ « J’aurais pas put cacher ca très longtemps de toute façon, ” soupira Walt ” je suis un soldat de la résistance Européenne, l’Hetman Hanna m’a envoyé pour surveiller ce qui se passe au Etats-Unis et vous, vous arrivez et foutez un bordel pas possible. Faudra m’expliquer comment vous faites. » Il rangea ses mains dans ses poches, s’appuya sur la table et attendit la reaction de Kal et de 012. Le premier a reagir fut 012:
    _ « Un ruskov, interessant… » murmura t’il
    _ « Nan un Ukrainien, c’est pas pareil » repondit le resistant en dissimulant mal son irritation.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _ « Ca m’étonnerait qu’ils veulent seulement libéré des prisonniers » dit 012 a Kal en prenant une arme ressemblant a une Ppsh de la seconde guerre mondiale. L’arme avait une teinte écarlate et le fameux chargeur tambour qui la caractérisait tant avait la même teinte. De l’autre coté, Kal prit 2 sabres et leurs fourreaux il attacha le premier dans son dos et sortit la lame du second. Tout comme la Ppsh, la lame avait une teinte rouge, en plus de cela une sorte de bouton était placé sur le manche.
    _ ” Si tu veux mon avis ils veulent vraiment récupérer ces prisonnier, mais pas pour la raison a laquelle on pense ” Kal appuya sur le bouton et rien ne se passa ” Si ils sont sauvé, ils deviennent des fugitifs et quoi de mieux comme refuge que la résistance pour des fugitifs. Ya pas de piles dans leur trucs, c’est nul.. ”
    _”Tu oublie que nous sommes aussi des fugitifs” repondit 012. Kal haussa les épaules et approcha sa main de la lame, juste avant de la touché Walter arriva dans la pièce lui dit d’un air grave :
    _ ” Pas touche, ca pourrait te tuer, Si il était chargé ” un sourire se dessina alors sur son visage. Walt pris un autre sabre et appuya sur le dit bouton qui cette fois provoqua un flux électrique dans la lame qui a l’occasion devint orange. ” La dedans il y assez de puissance pour griller un bus et tous les écolier qu’il y a dedans ” il dirigea la pointe de la lame vers Kal et lui dit ” Entre les mains d’un expert elle devient la meilleur armes au corps a corps face a n’importe qu’elle soldat de l’ADVENT. ” Il éteigna puis rangea le sabre et commença a divaguer ” Dans une autre vie j’étais une lame au service d’un puissant Chef, mais lors d’un combat je me suis pris une balle dans le genou, je pourrait comme même apprendre des chose a un novice telle que toi .” dit-il en montrant encore une fois ses dents. Kal sortit le premier sabre qu’il avait et lui répondit :
    _ ” Tente toujours ” il n’aimait vraiment pas le personnage et se mis en position avec son sabre.
    Pendant ce temps a la surface Maya avait récupéré les provisions mais fit faire un détour a son ami pour aller voir ce qu’il était advenue de la tablette perforé par les 3 balles d’un 9mm. Lorsqu’ils arrivèrent a 500m de la dernière liaison de la tablette il descendirent du pick-up. Il n’y avait que du sable a perte de vue, heureusement Kal avait jeté la tablette dans un endroit isolé car dans un espèce de canyon. ” J’espère que’elle y est toujours… ” Elle alla récupérer des explosifs a l’arrière et s’aventura a pieds avec Jesse, qui pour sa part avait pris une pelle, dans le canyon. Jesse attira son attention et lui fit plusieurs signes des mains. ” Ok,” compris t’elle ” si sa vire au drame on se casse. ta de la chance que j’ai appris la langue des signes sinon j’aurais rien compris”», elle recut un clin d’œil comme reponse. Le canyon ressemblait plus a une énorme bouche qu’a autre chose. ” On est plus très loin, elle devrait être juste a gauche, la ! ” le muet se rapprocha et vit la tablette. Il la prit, la donna a Maya qui l’examina, et il commença a creuser le sol avec la pelle pendant 5 longue minute. Le trou faisait a peu prés 40 centimètre de profondeur pour 30 de largeur. S’en suivit un long travail pour Maya qui installa et relia les explosifs ensemble. Une fois son travail terminé elle reliât le tout a un détonateur a fils et reposa la tablette en y attachant doucement un fil qui déclencherait un beau bordel. Une fois le travail terminé ils retournèrent au pas de course au pick-up. ” Je plains le mal-chanceux qui découvrira ce cadeau.” dit-elle en s’installant sur le siege passagers et elle pianota sur la nouvelle tablette acheté en ville ” En même temps je m’en fait pas trop, il faut le savoir pour aller la chercher la ou elle est caché “.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    Whether you’re a brother or whether you’re a mother,/You’re stayin’ alive, stayin’ alive./ Feel the city breakin’ and everybody shakin’,/ And we’re stayin’ alive, stayin’ alive./ Ah, ha, ha, ha, stayin’ alive, stayin’ alive./ Ah, ha, ha, ha, stayin’ aliiiiiiiii *clic * « Vraiment chiante cette musique…

    -Ouais, je te le fais pas dire répondit Jack. Bon, tu es sur qu’il est là dedans ?

    – D’après mes infos, c’est ici…

    Le bar devant lequel s’était arrêté Jack et Arnold semblait assez typique de la magnifique cité de Détroit. Le « Crazy Old Bastard » est le genre de bar dans lequel on en rentre qu’une fois bourré et attaché à une corde tiré par une bande de sadique. Les murs décrépit, des volets en train de tomber, des vitres cassés, et devant l’entrée, un sceau remplis d’un liquide brun-marron mélangé à du sang. Un lieu recommandable sur tous les guides Michelin du coin en somme, d’ailleurs l’ambiance de l’établissement se faisait sentir de dehors avec les cris, les bruits de coup de poing et les grognements venant de l’intérieur

    -Non mais c’est le cinquième bar que l’on croise dans cet état, qu’est ce qui te fais dire que Manuel est là de…
    Jack n’eut pas le temps de finir qu’un corps sortis, projeté depuis la fenêtre du bar. Ce dernier vint s’étaler dans le sceau qu’il se renversa entièrement dessus. L’homme au sol, tentant de se relever, se mit à grogner

    – Enfoiré de Brésilien…

    – Ben voilà un bon indice, non ? Sur ce, Arnold s’autorisa à entrer dans l’établissement, suivit de Jack. A l’intérieur, se trouvait trois quatre hommes ayant entouré un homme au teint plus bronzé, et portant une moustache caractéristique

    – On va te donner une bonne leçon, connard… Allez les gars ! Choppez…

    -Hep hep hep… dit Arnold en soulevant l’homme en question par la veste Je crois que tu vas plutôt repartir chez toi et réfléchir à ton avenir si t’as pas envie d’aller dans la cave sans passer par l’escalier.
    Le bar s’était alors retourné vers Arnold et Jack, stoppant toute activité et bruit dans la salle. Même Manuel Sanchez fut estomaqué de les voir ici.

    – Arnold ?! Jack ?! Qu’est ce que vous…

    – Oh ! Salut Manuel ! Alors ? La forme ? Comment vas ta jambe ?

    – Encore un peu raide…

    – Bien bien… On peut discuter ?

    – C’est à dire que ces personnes étaient là avant…

    – Non mais finalement, on va plutôt partir… Enfin, les discussion entre amis de longue date, on aime pas les déranger… Question de respect.répondit le malfrat accroché par Arnold. Pas vrai les gars ?
    Les autres assaillants acquiescèrent aussi en reculant.

    – Bon bah parfait ! dit l’Australien en lâchant son jouet.

    – Alors c’est pour ça que vous êtes venu me chercher, me faire intégrer votre troupe de psychopathe…

    – Manuel, tu étais l’un des meilleurs tireurs d’élite du QG et l’un de nos plus grands psychopathes; normal qu’on ait pensé à toi…

    – Et vous avez pas pensé aux autres plutôt qu’à moi ?

    – C’est à dire que des autres snipers, on a très peu de nouvelles. Shuya a fui en direction de l’Asie central, et Saladin a du retourner en Egypte, mais étant donné qu’il travaillait au QG avec un pseudonyme, nous n’avons aucun moyen de le retrouver.

    – Et comment vous avez fait pour me retrouver ?

    – Ben… C’est…

    – Ah ! Je vois… Tu as appelé Dolores…

    – C’était la seul connaissance que j’avais. D’ailleurs, toujours aussi délicate. Elle m’a traité de tous les noms d’oiseaux possible avant de me cracher Detroit. Je savais pas que t’avais rompu

    – Ouais… longue histoire…

    – Bon ! Tu marches ?

    – Qu’est ce que ça m’apporterait sérieusement ? Dis moi ?

    – Ben retrouver les copains ! Et puis, tu aurais la chance de vivre au soleil dans le Pacifique ! Et l’excitation du combat ? La motivation patriotique, le devoir envers l’humanité ! Vigilio ex confido ! Tout ce genre de truc ! Ça ne te dis plus rien ?

    – Ouais… Je sais pas…

    – Oh ! Allez !

    C’est alors que Jack sortis de son mutisme et pris la parole.

    – Qu’est ce que tu as à perdre de plus à nous rejoindre qu’à rester ici ? La vie ? Tu sembles la risquer le trois quart de ton temps pour de l’alcool et de la drogue, vu la coloration de tes yeux. Tu n’as plus de femme, plus de maison et plus de famille vu l’état dans lequel sont tes vêtements, et la manière désabusé et élusive dont tu parles de ta femme. Nous on te propose d’être nourris, blanchis et de buter ces salopards qui t’ont mis dans la merde. C’est pas un argument suffisant ?

    Un ange passe

    – En plus, on a quelques jeunes recrues brésiliennes et on a gardé ton fusil

    – Je prends, je suis votre homme !

    – Ah bah bravo Jack ! Je te félicite ! J’aurais pas fait mieux…

    – Merci… Bon, va chercher tes affaires, on y va. On a déjà survécu à trois tentatives de racket, cinq vol à main armé et une tentative de vente de Meth par un mec chelou dans la ruelle d’en face. Alors trainons pas…
    Manuel sortis de sa poche une paire de lunette de soleil qu’il mis sur ses yeux avant de simplement dire :

    – Allez, c’est partis pour un tour !


    Quelques heures plus tard, route 66.

    – Putain Arnold, tu vas pas nous faire le coup de la panne… cria Jack

    – Ah bah c’est pas ma faute ! C’est ces voitures américaines ! Des tas de ferraille ambulant !

    – Oh la galère souffla le brésilien

    – Bon, ben reste plus qu’à continuer à pied, à l’ancienne. Avec un peu de chance, en faisant du stop, ça passera…

    – Eh beh, ils sont beaux les vétérans de l’XCOM…

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    ………5 minutes après la pose des explosifs…………

    Maya continuait a pianoter sur sa tablette, elle cherchait des informations reliant une unité spéciale de l’ADVENT nommée Dionysos car si le dernier super-soldats qu’ils ont rencontré a réussit a mettre Kal dans cet état c’est qu’il doit forcement avoir un lien entre eux. Alors qu’elle était en pleine reflection, Jesse la fit sortir de transe en lui tapotant sur l’épaule et en montrant 3 hommes sur le bord de la route. Maya les vus faire des grands signes pour que la voiture se stoppe mais dit comme meme a son amis :
    _ « Ne t’arrête pas on a pas le temps pour auto-stoppeur » et elle retournat a son occupation. Cependant Jesse ne l’entendait pas de cette oreille, il fit ralentir la voiture et s’arreta non loin des trois hommes. Maya reposa sa tablette et regardat d’un air contrarié Jesse qui fit l’innocent. Le premier des trois hommes arriva, il s’appuya sur le pick-up pour reprendre son souffle, il semblait avoir une trentaine d’années et etait blanc de peau. Il s’approcha et parla a Maya :
    _ ” Désolé de vous déranger mademoiselle, mais moi et mes deux compagnon cherchons le prochain arrêt de la route 66 ” l’homme avait un sourire doux malgré la poussière qui lui fouettait le visage.
    _ ” Bonjour d’abords ” répondit Maya légèrement contrarié par l’attitude de son acolyte.
    _ ” Ah ! oui, j’oubliais pardonné moi. Je me présente, je m’appelle John Macclane pour vous servir ” répondit il sans être déstabilisé par le ton cinglant de Maya.
    _” Vous etes bien loin de votre route, ici c’est vous etes dans le Nevada au compté de Clark précisément “. Le sourire de Macclane, si c’est son vrai nom, se dissipa et laissa la place a un froncement de sourcil, il se retourna et héla ses 2 compagnons qui arrivaient en marchant et leur cria :
    _ ” Euuu, les gars ! Je crois que je me suis trompé de raccourcis ! ” les deux hommes se regardèrent, l’un commença a rire et l’autre leva les yeux au ciel. ” Ca vous dérangerait pas d’emmener 3 gars paumé a la ville la plus proche ? ” Les 2 autre hommes arrivaient a peine que Macclane les présentas. Il désignas celui a la chemise Hawaienne et le présenta :
    ” Voici Paco Léon et l’autre c’est Eddy Murphy ” Ils repondirent un ” bonjour ” synchronisé.
    Maya les jaugea du regard, elle allait les renvoyé mais elle sentit un coup de coude de la part du muet, ce qui lui fit comprendre qu’elle devait les accepter. Elle descendit alors du camion avec sa tablette monta a l’arriere du pick-up, sur les fournitures et leurs dit :
    _ ” Montez et pas d’embrouille “, elle savait que ce n’était pas leur vrai nom donc il fallait surveiller le ravitaillement et garda une main sur le colt qu’elle avait a l’intérieure de sa veste.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    « C’est gentil de nous avoir récupéré. Franchement, on ne sait pas ce qu’on aurait fait sans vous !

    – Ouais ouais…

    – C’est très sympa ! Vraiment !

    – Paco Léon… se questionnait silencieusement le brésilien à l’arrière

    – Laisse… C’est son délire

    – Et Sinon ? Vous faites quoi dans la vie ?

    – John… ferme là…

    – Ben quoi Eddy ! J’ai droit de taper la conversation…

    Jack fit de rapide signe de la tête pour lui signifier de regarder la main de la conductrice qui glissait petit à petit vers son holster

    – Ah… ouais… Bon, ben on va rester à l’arrière et discuter du bon vieux temps ! Pas vrai les mecs ? Allez ! Je vous laisse conduire tranquille !

    Arnold se retira donc dans la remorque à l’arrière pour discuter tranquillement avec ses deux compagnons, à l’abris des oreilles indiscrète.

    – Bon, c’est pas tout Arnold, mis va falloir que tu m’expliques en détail ce dont tu me parlais là… Cette Athéna.

    – Ah ça… Une vraie saloperie mon petit Manuel. On n’a pas réellement compris ce que c’était non plus. Une alien aux allures humaines qui a débarqué dont ne sais où. Elle a eu la chance de tomber sur Ash lors d’une de ses sorties, et par quelques artifices mentaux, elle l’a conduit jusqu’à nous, massacrant des hommes à nous. C’est comme ça qu’on a perdu Grace. Fort heureusement, on a réussit à la maîtriser. Mais on a très vite compris que ça allait être une galère pas possible. D’une part parce que cette Athéna n’était pas seul, d’autre part parce qu’elle avait le corps de la fille de Churchill… Enfin bref, on a décidé de piéger un gros poisson avec cette Alien. Enfin, Ash a piégé le poisson. Nous, elle nous a fait partir autre part. A ce qui paraît, elle en a buté un, mais l’autre a réussit à s’enfuir, se vengeant sur la ville natal de Ash. Du coup, tu imagines la psyché de Hellgate en ce moment.

    – Volonté d’annihilation de tous ces enfoirés ?

    – Ouais, à peu de chose prêt…

    La route continuait à défiler devant leurs yeux. Le désert s’étendait à perte de vue.

    – Eh du coup, le gros poisson ? Il est mot de chez mort ?

    – Ça, pour sûr. Ash lui a tranché la colonne vertébrale.

    – Toujours aussi fine. Au moins, ça fait un salopard en moins…

    – Ouais… Tenais… Dit Arnold en versant du Wisky de sa flasque qu’il tendit à Manuel et Jack. A la votre camarade ! Vigilio ex confidio !

    – Ouais… Fais gaffe quand même. Les deux de devant pourraient nous entendre.

    – Trop occupé sur la route. Et puis tu crois qu’ils ont compris la moitié de ce que j’ai dit ? On aura disparu de leur mémoire et de leur champ de vision avant qu’ils n’aient le temps de dire ADVENT ! Eh eh eh…

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    ……. Au même moment du coté de 012 et Kal…….

    _ « Et ba alors, on a du mal maître Splinter ? » depuis le début du combat Kal malmenait l’Ukrainien qui se relevas et crachas par terre.
    _ « Tu sais, ces sabres sont la depuis peu de temps et je me fait vieux. » il reprit son souffle « Mais tu m’impressionne je ne pensait pas qu’un jeune comme toi savais se servir aussi bien de ce genre d’armes » Walter alla s’asseoir sur une des caisses d’arme pas encore ouverte et remarqua 012 qui tentait de comprendre le fonctionnement de l’arme laser qu’il tenait dans ses mains. Il appuya sur la gâchette et tira une grosse rafale de lasers et toucha la cible placé par leur hôte a chaque coup, ce dernier leva les yeux au ciel en le voyant faire mouche :
    _ « D’accord j’ai Chris Kyle, dit la legende, et le dernier des samouraï, les verts vont se chier dessus » dit-il en appuyant sa tête avec sa main.
    _ « Pas mal, mais c’est tout ce que vous avez ? » demanda 012 en remettant le cran de sureté de l’arme puis en la remettant dans la caisse. « Parce que si vous voulez qu’on attaque ADVENT c’est du très lourd qu’il nous faut. Vos lasers la, ils passent pas le plus faible des boucliers. » Walter étonné demanda :
    _ « Comment ca des boucliers ? j’en ai jamais vue qu’est ce que vous me racontez ? ». 012 regarda kal qui rangeat son arme puis haussa les épaules en toute reponse. « Bon venez on va au fourgon » soupira 012 en se dirigeant vers le couloir le plus proche.

    …….Du coté de Maya et de Jesse…….
    Les trois hommes avaient réussit a tous se mettre a l’arrière, ce qui embêtait franchement Maya. Toute les provisions était avec ces inconnus, provisions égale munition et des trucs qui font Boom. Elle essayait de faire comprendre a Jesse qu’un d’entre eux l’avait vue se préparer a sortir son arme. Du sable et encore du sable, Maya en avait marre de ce bled de plus que sa blessure la brûlait encore et que ce n’etait pas une petite douleur. Soudain elle entendit une voix a l’arriere crié :
    _ « Vigile Confit » Macclane avait l’air heureux on dirait.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    La camionnette fut alors secoué par un dos d’âne. Les trois vétérans firent un bon dans la remorque du pickup avant de s’écraser sur son sol métallique.

    – Roh ! Mais ils pourraient faire attention quand même !

    – Euh… Arnold…

    – Quoi ?

    – Je crois qu’on est tombé sur de sacrés pilotes.

    En effet, la secousse avait découvert une caisse remplie d’explosif. Soit il s’agissait de résistants, soit il s’agissait de pillards ou de chasseurs de trésors. En tout cas, c’était loin des civils innocents qu’ils avaient pu s’imaginer.

    – Arnold, t’as vraiment le chic pour nous dégotter les meilleurs conducteurs au monde. La seule voiture qui nous prends en stop est remplis d’explosif et est surement recherché par tout ce secteur… Manuel ! Qu’est ce que tu fous !

    – Bah je me sers ? Dis t’il en rangeant un pistolet magnum à sa ceinture. Ça peut toujours être utile !

    – Mais c’est pas à nous !

    – Mais ils remarqueront rien ! Arnold l’a dit lui même ! Ils voient rien du tout !

    – Euh… Manuel…

    – Deux minutes Arnold ! Tu es trop précautionneux ! On en a autant besoin qu’eux de ces armes ! Je suis sûr que vous êtes bientôt en pénurie ! D’autant que les armes à feu, ça pousse pas sur les cocotiers !

    – Manuel…

    – Deux minutes ! Alors ouais ! Je vole un minuscule magnum ! Et alors ? Vous , d’après ce que vous m’avez dit, vous attaquez des navires de l’ADVENT en pleine mer ! C’est du terrorisme pur ! Même de la piraterie ! Alors…

    – Manuel ! On vient de s’arrêter, et les deux types te regardent…

    En effet, la voiture venait de faire un arrêt dans le désert, et Jesse et Maya fusillaient les trois hommes du regard. Légèrement gêné, Manuel reposa doucement le pistolet Magnum dans sa caisse alors que Arnold et Jack soufflait de désespoir

    « Ça aurait pu se passer sans problème… Sans putain de problème

    – C’est bon, on a compris le message Jack… Euh… Alors vous n’allez pas le croire, mais mon ami ici présent a des petits problèmes de cleptomanie.

    – Oui voilà ! Cleptomanisme aigue ! Renchérit le brésilien.

    – Et puis… Oh merde, faisons franc jeu, ça sert à rien. D’autant que les conducteurs de ce pickup sont autant dans la merde que nous…

    Arnold releva alors la manche de sont T-Shirt faisant apparaître un tatouage à l’emblème de l’XCOM.

    – Je pense qu’on est dans la même galère non ?

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    …..Sur une route dans le nevada……

    _” Des soldats de l’Xcom et puis quoi encore ? ” Voilà ce qu’etait en train de se dire Maya, Macclane avait belle et bien un tatouage representant une insigne mais cela ne signifiat rien pour elle. Elle s’adressa alors au cleptomane :
    _ ” Ta essayé de volé le colt de mamie, heureusement que tu l’a reposé sinon vous auriez finit tout les droits dans le désert. ” Celui avec la chemise a fleur baissa les yeux, ” Bon jouons carte sur table, nom et prénom on va voir si ce que vous dites est vrai ” Elle alla récuperer sa tablette, acceda a la plateforme des primes ADVENT et attendit une réponse. Ce fut le dernier des trois qui parla :
    _ ” Jack Dubazana ou Dubz ” les deux autre le regardèrent incrédules leur compagnons qui venait de tous déballé. ” Quoi ” demanda t’il ” il vaudrait mieux obéir a la dame, je vous rappelle qu’on est sur a peu prés 1 tonne d’explosifs ” les deux autre regardèrent la bâche qui recouvrait les explosifs d’un air inquiet. Macclane fut le second a cracher le morceau :
    _ ” Arnold Campbell ou le rigolo du groupe ” soupira t’il. Ok il n’en manque plus qu’un, se dit Maya.
    _ ” Dany Trejo ” répondit le dernier. Dubz lui mit un violent mais discret coup de coude dans les cotes ce qui lui fit répéter. ” Manuel Sanchez, madame. ” Maya pressa le bouton virtuel enter et lanca la recherche.
    _ ” Jack Dubazana ancien militaire affilié a l’Xcom prime de 60k de crédit pour son élimination. Recherché pour piraterie. Arnold Campbell ancien militaire affilié a l’Xcom prime de 65K de crédit pour son élimination. Recherché pour piraterie. Manuel Sanchez ancien militaire affilié a l’Xcom 500 crédit pour sa capture. Recherché pour outrage a agent. C’est une belle brochette qu’on a la “. Légèrement paniqué par les soudaines informations donné par Maya les trois hommes se regardèrent entre eux . Dubz fut le premier a parler :
    _ ” Et vous, vous etes qui ? “. Maya rangea le colt de feu sa grand mère , et pour seule réponse alla allumer la vielle radio du Pick-up et monta le son. Un bulletin d’info passait :
    Dernièrement les terroriste ayant détruit le World Trade Center ont été aperçue dans le Nevada, s’en est suivie une fusillade avec les représentant de la paix. Heureusement aucun de nos fidèles policiers d’ADVENT n’a été blessé. Si vous apercevez un homme balafré au volant d’une fourgonnette noir veillez prévenir au plus vite les forces ADVENT les plus proches. Une récompense de 300000 crédit est offert a toute personne aidant a sa capture ou a son élimination. Tout de suite des nouvelles du feu de forêt ravageant toute l’Asie de l’est …. ” Maya baissa le son de la radio et parla a Arnold :
    ” On est dans la même galere effectivement ” :unsure:

  • Participant
    Posts4
    Member since: 29 mars 2015

    Bonjour a tous,

    Désolé d’écrire sur ce sujet mais je ne sais pas lequel utiliser pour ce que je cherche… Est ce que l’un de vous pourrais m’indiquer comment il faut faire pour installer l’extension Edain Mod sur “La bataille pour la terre du milieu, l’avènement du roi sorcier”. J’ai essayé mais je n’y arrive pas, et je viens de créer un compte sur le forum de la guerre donc je ne sais pas très bien comment ça marche.

    Merci d’avance et encore désolé d’utiliser ce sujet qui n’y est pas consacré.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Pour repondre a ta question je n’en sais rien, mais je pense qu’il y aurais de meilleurs endroit pour poser cette question. :dry:

    Sinon je connais meme pas le jeu :pinch:

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    ……….Dans la mine………
    Walter et Kal se mirent a couvert derrière un rocher alors que 012 se préparais a tiré sur la camionnette qui en avait déjà vue des vertes et des pas mures. Walter regardait avec intérêt 012 se mettre en position avec un faux air de confiance, il savait que si la chance lui faisait défaut il finirait comme Maya. Il appuya sur la gâchette 3 fois, les éclairs rouge ricochèrent faiblement sur le véhicule et se dispersèrent dans la salle. Kal expliqua alors a Walter :
    _ « C’est ce truc qui a provoqué la chute de la résistance Yankee, une équipe a ramené un appareil inconnue qui lors son activation provoque une augmentation magnétique dans les composant qui sont a porté de l’appareils, cela permet de renvoyer vos trucs et d’empêcher de se faire verrouiller par je ne sais quelle missille ou roquette. Peu de temps après avoir récupéré ce truc les verts sont arrivé et nous on fumé comme dans Mars attaque. Heureusement j’avais ma musique country calibre 50.» Walter avait du mal a comprendre pourquoi il lui disait tout ca, a quoi cela rimait ? se demandait-il. Kal l’observa un long moment puis cria a 012 :
    _ « Ok c’est pas un sans-visage ! » Kal rangea son pistolet laser qu’il tenait juste au niveau des cotes de Walter qui venait a peine de le remarqué. « Ces saloperies sont partout et on etait pas sure que t’étais clean. Maintenant on est d’accord pour t’aider au niveau du convoi, mais oublie pas ce que tu nous dois » Kal rangea son arme dans son holster, et donna une claque dans le dos de Walter qui fut déséquilibré et tomba en avant dans le sable. Il cracha le sable qu’il pensait avoir dans la bouche et vue 012 et Kal s’approcher de lui. Et ces a ce moment qu’il compris que ce n’etait pas de simple terroriste ayant juste soifs de destruction, mais plutôt a des professionnelles, froids, calme et précis. Tout d’un coup il eu un petit bruit venant de l’intérieur du fourgon ? Kal et 012 se regarderent puis se précipiterent vers la porte latterale du fourgon qu’il ouvrirent rapidement. Kal prit le communicateur longue portée et l’activa. Ce fut la voix d’un homme qui parlat :
    _ « Ici le general Campell, Vendeta vous me recevez ? » (HRP :Pour Gabykousk le lecteur ninja)

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    HRP/Désolé pour mon retard.

    Arès

    Le soleil caresse lentement mon visage, les habitants de Las Vegas vaquent à leurs occupations. Je ne leur prête aucune attention. Seul importe ma cible. Elle sort de sa maison, ouvre sa boîte aux lettres. Rien d’inhabituel. Je saute hors de ma cachette. Ce quartier est relativement calme. Personne ne remarque l’ombre discrète et silencieuse qui se glisse dans la maison d’un homme d’une quarantaine d’année qui feuillette tranquillement son journal. Je crochète l’une des fenêtres.
    Mon pistolet laser silencieux apparait dans ma main, je ralentis mon rythme cardiaque. Je sens la respiration d’un humain à ma gauche. Je tire un coup, silence. Une masse s’écroule. J’arrive au salon. L’homme me remarque, je lui saute dessus. Il tente de me frapper mais je ne lui donne pas ce plaisir. Je sais qu’il ne me dira rien, je lui tranche donc lentement la gorge, il me fixe, jusqu’à la dernière seconde.
    Je me rue sur son ordinateur, pirate sans difficulté la sécurité. J’apprends des données intéressantes sur des insurgés. Mon visage s’illumine quand je trouve l’information que je cherche. Bon… Il est maintenant tant de sortir. Un garde se précipite vers la sortie, je n’esquisse pas un geste pour l’en empêcher. Il passe dans le jardin, il n’est plus qu’a 5 mètres de la palissade, 4, 3, 2… Un tir le touche dans le genou. Il s’écroule. Un autre tir l’attrape dans le bas du ventre, un autre dans le bras, une demi douzaine de tirs s’abattent encore sur lui avant sa mort.
    “_T’étais franchement obligée d’en faire autant?
    La voix d’Athéna me répond.
    _Si on peut même plus s’amuser un peu.
    Je marche avec un certain malaise, depuis ma “mort” Athéna est devenue…plus violente, plus brutale…
    Je la retrouve, les commandos arrivent pour le nettoyage. Nous partons vers un café, nous ne sommes rien de plus qu’un couple. Un couple avec une mission bien précise…

    _Tu penses qu’il en reste?
    La voix d’Athéna me fait sursauter, nous sommes attablés, elle fixe l’écran de sa tablette.
    _32 éliminés, dont une dizaine d’ancien officiers de l’XCOM, enfin Athéna, tu penses que d’autres pourraient menacer le convoi.
    Elle hausse les épaules.
    _Il reste toujours ce fumier de Kaleb, un des hommes de Dionysos est mort en retrouvant leur tablette, il l’avait piégée (je secoue la tête, quel co*****). Sinon il reste toujours le problème de Ash.
    C’est pas vrai, elle revient encore la dessus.
    _Écoute, j’ai besoin que tu retournes à la base sous-marine, continue de travailler sur le projet “AVATAR”. Ton absence a été trop longue.”
    Elle acquiesce mais je sais que ça ne lui plais pas. Je l’embrasse et la quitte. Mon regard s’arrête sur un écran diffusant des informations en continu. Il y est écrit:

    “UN TUEUR EN SÉRIE SE FAISANT APPELER ARES SÉVIRAIT ACTUELLEMENT A LAS VEGAS”

    Je souris, si mes ennemis pensaient m’avoir vaincus, voilà qui devrait leur donner matière à réfléchir. J’enfourche ma moto, une belle harley et fonce vers les casinos. Il faut bien commencer les recherches quelque part.

    A nous deux Ryodug.

  • Participant
    Posts4
    Member since: 29 mars 2015

    D’accord merci.

    Je m’en doutait mais comme je ne sais pas ou aller, je suis allé là.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    ………..10 minute après l’appel du général……….
    Kal répétait ses mouvement tout en essayant de rester concentrer. Lorsqu’il arrivait a se concentrer c’etais comme si le temps autour de lui ralentissait. Il sentait la petite tornade qui se formait dans le sable derrière lui, Walter qui rechargeait les armes balle par balle. Il entendait presque 012 parlé avec le vieux général. Il donna un premier coup devant lui a une vitesse fulgurante, puis un second et un troisième. Après plusieurs instants et un regard circonspect venant de Walter, la trace de ses coups apparaissaient sur le rocher qui quelque minute plus-tôt lui servait de couverture a lui et a Walter. Ce dernier, toujours concentré, ne remarqua même pas l’arrivée en trombe de Maya et de ses 4 compagnons, dont 3 d’infortune. Il continuas a donner une suite de coups de manière circulaire pour au final arriver a dessiner un A dans un cercle. Il fut interrompue dans sa concentration par la discussion des 2 nouveaux invité qui le fixaient. Et fut bien obligé de sortir de sa transe quand Maya arriva derrière et lui mit un coup de pied dans le dos ce qui le fit partir tête la première dans le sable.
    _ ” Ca va pas de me faire peur comme ca ! ” cria t’elle, ” j’ai bien crue que tu te réveillerais pas ! “. Les deux hommes qu’il avait vue se rapprocher pouffèrent discrètement mais Maya leur lanca un regard noir ce qui les fit taire. Elle croisa les bras et demanda a kal :
    _ ” Et 012 ? il est ou ? ” Kal essuya le sable qu’il avait sur ses habit puis montra la camionnette du doigt :
    _ ” Au rapport avec le vieux, et toi t’étais ou ? et c’est qui ces gars ? “. Tout de suite après avoir finit sa phrase le troisième vétéran arriva , ” Tu les a adopté au chenil ? Il ressemble vraiment au évadé dans O’Brother, tu sais avec George Clooney ” la seul réponse qu’il recut fut un autre coup de pieds, dans la tête cette fois. Pendant que toute l’attention etait porté sur Kal et Maya 012 ouvrit la porte et cria a l’attention de ces dernier :
    _ ” Kal et Maya faut qu’on parle “.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Appel du général Thomas Campbell à équipe Vendetta

    GTC _ « Ici le général Campbell, Vendetta vous me recevez ? »

    KAL _ « Vous … vous êtes Thomas Campbell ?! Le dernier General of the Armies ?! Le survivant de Philadelphie ?! La terreur de Mahalla ?! »

    GTC _ « Après avoir finit d’énumérer mes surnoms et mon CV Boy, aurais tu l’obligeance de me passé le Colonel Cainne avant que ne je sorte de mon putain de QG paumé au beau milieu de L’Alaska venir te botter le cul pour occupation d’une ligne de première urgences !!!! »

    012 _ « KAL DONNE MOI VITE CETTE RADIO ET S’IL TE PLAIT BARRE TOI LE TEMPS DE L’APPEL !!! »

    KAL _ « OK, mais tu va tout m’expliquer après ! »

    012 _ « Oui, allez [ KAL sort ]
    Ici 012 de Vendetta Prime Monsieur, Vendetta mère a été totalement déserter, je soupçonne un départ précipiter »

    GTC _ « Et merde, il suffit que je m’absente un moment pour qu’ils aient tous la folie des grandeurs ! J’espère que Cainne n’a pas emmener tout ces escouades attaquer la base de San Francisco, déjà que l’explosion du One World Trade Center était risquer pour votre équipe, là il mettrait la vie de Vendetta tout entier en péril ! »

    012 _ « On fait quoi alors monsieur ? »

    GTC _ « Vous ne bouger pas, j’arrive avec la WD1 et la WD8 ainsi que la WD7 qui revient d’une mission dans l’Utah , on verra quoi faire le moment venue ! »

    012 _ « Très bien mon général »

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Arès

    Mes recherches dans les casinos n’ont rien donné. Je retourne à ma planque, je gare ma moto sans prendre le temps de fixer un anti-vol. Si un malfrat à l’idée de poser son cul sur ma bécane, je lui ferais la peau, en prenant tous mon temps…
    La porte s’ouvre, je pénètre à l’intérieur. J’emprunte l’ascenseur qui plonge dans les profondeurs de la Terre. Les gardes me saluent, je ne leur accorde aucun regard. Je cherche les archives sur Kaleb.
    Je tombe sur une vidéo plutôt intéressante, je réfléchis, peut être que les copains de mon adversaire lui feront la peau si ils connaissaient sa vraie nature. Je balance cet extrait d’une caméra de surveillance sur toutes les plateformes de communications de l’ADVENT. On y voit Kaleb menotté à une table, un… comment les humains appellent-ils ça déjà… un policier. Un policier est en face de lui, il le regarde droit dans les yeux.

    “_Et là, vous prétendez que l’un des policiers a tenté de vous étrangler? C’est ça?

    Kaleb a l’air fâché.

    _Je prétend rien du tout. C’est la vérité.

    _Deux policiers tous deux pères de famille, abattus d’une balle dans la nuque… Moi j’appelle ça une exécution.

    Kaleb se met à avoir une lueur féroce dans le regard, comme lorsqu’il a fendu la tête de l’une de mes sœurs en deux alors qu’il s’enfuyait de la base du projet TITAN. C’est une lueur de folie. Sur la vidéo il se met à éclater de rire. L’agent le fixe d’un œil circonspect.

    _Rassurez-moi, ce rire n’a rien à voir avec le fait d’avoir abattu froidement deux innocents?
    Kaleb continue de rire, non, il ricane, comme un enfant ayant fait un mauvais tour.

    _Non, je repense à mon enfance. Des fleurs, des poupées, ce genre de connerie. Vous me connaissez mal. Je suis une boule d’affection et d’amour…”

    La vidéo s’arrête. Il a été récolté peu après dans l’une des prisons de Chicago pour servir de “corps d’emprunt” a l’un d’entre nous. Ça a foiré, on a jamais bien compris pourquoi, son esprit était sans doute trop tordu et pervers pour accueillir un esprit, et il a mené une émeute contre nous, conduisant à la fin du projet. Il a tué, et il s’est enfui.

    Si ses compagnons ont une éthique, c’est sur qu’ils butteront Kaleb. Néanmoins, il est possible qu’il puisse s’en tirer ou que ses camarades soient aussi timbrés que lui. J’ai donc une nouvelle surprise pour lui. Je me retourne, en face de moi se trouve une petite fille de huit ans au regard froid et déterminé…

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _ ” Rien a foutre du vieux moi j’ai envie de me balader dans le coin ” murmura Kal pour lui même, ” et puis j’ai pas envie d’attendre les autre, ils me remettrons en taule sinon. Oui je sais que j’aurais mieux fait d’écouter la fin. Mais tu sais 012 peut être chiant aussi ” Kal marchait dans le désert depuis un certain temps deja et tous ce qu’il voyait a perte de vue etait du sable. Son œil se focalisa d’un coup sur un reflet métallique au loin. Kal coura pendant plusieurs minute avant d’arriver a une station service ou l’on pouvait apercevoir le Strip. Son corps se figeat devant une Harley Davidson toute neuve, avec les clés encore sur le contact et sans antivol. Le sang de Kal ne fit qu’un tour il sauta dessus et démarra le moteur. Puis tout d’un coup la porte de la station s’ouvrit et un homme sortit l’air contrarié.
    _ ” Euuu j’ai glissé :whistle: ” cria Kal

    …….. 1 heure plus tot……..
    _” Donc voilà en gros ce que veut le général ” concluat 012 . Maya regarda longuement Kal qui était occupé a joué a Angry Bird 8 sur sa tablette puis passa a 012 :
    _” J’aime pas ca, Walter nous a proposé un autre moyen de partir et puis j’ai envie d’aider ces pauvres gens ” elle montra Kal du pouce puis continua ” Et ça ferait retourner au trou ce pauvre taré ” . Kal leva la tête et lanca un regard mauvais a l’intention de Maya
    _” hé je suis la hein ” l’air vexé il prit alors les écouteurs posé sur la couchette et les connecta a la tablette avant de les mettre dans ses oreilles. Cette dernière leva les yeux au ciel, puis en parlant a 012 :
    _” On fait quoi alors, on lui coupe la langue ? Parce que sinon c’est légèrement mort ” 012 se mit a réfléchir pendant un instant puis l’air décidé il poussa légèrement Kal, qui retira ses écouteurs, et proposa un plan d’action :
    _” On aide Walter et Jesse a libérer ces gens des Martiens puis Kal part avec une partie du mathos et nous on reste avec les renforts » le concerné leva un sourcils, puis son corps a l’écoute de ces derniers mots :
    _” Je veux pas partir sans vous moi, ca sert a quoi d’etre mousquetaire si on est seul ? »
    _” C’est provisoire après on… ” commenca 012 mais Kal ne voulut rien entendre et mis ses mains sur ses oreilles en criant “LALALA” avant de quitter le fourgon en trombe

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Arès

    Je mange tranquillement dans l’une de mes planques, une vieille station service. Une douzaine d’écrans sont fixés sur les murs de la salle, malgré ça, le mobilier est sommaire. Une table, quelques chaises et deux lits de camps. Cette décoration spartiate exprime notre philosophie, le luxe est un fardeau menant à la décadence, seul compte le pouvoir. Ouais, je sais, j’ai une harley mais bon ce n’est qu’une petite entorse au règlement.
    Dionysos est assis dans un coin de la pièce, il fait des pompes pour se vider la tête. Calliope clique frénétiquement sur un écran à coté de moi, son corps est celui d’une fille de 8 ans, un test en matière d’infiltration. Nous parlons, Dionysos raconte comment il a éliminé sa dernière cible, Calliope raconte ses souvenirs lors de la conquête de Moscou et moi je finis par dire comment j’ai mené la charge sur le quartier général de l’XCOM.

    Je sursaute en entendant un bruit familier, je bondis hors du bâtiment, un mec est en train de voler ma harley, je le reconnais presque immédiatement, KALEB RYODUG.
    Il me regarde, l’air gêné.

    “_EEUU, j’ai glissé.

    Son œil est attiré par le nom cousu sur mon treillis noir, il bégaille.

    _Non, non, c’est pas possible.

    J’éclate de rire.

    _Toi, ici. Nom de Dieu(cette expression m’est venue spontanément), c’est une belle surprise.

    Dionysos sort et déclare qu’il a lui aussi quelques comptes à rendre. Cependant ce n’est pas ce que Kal remarque, il reste figé devant la petite fille qui sort de la station.
    Le regard de Calliope est rempli de haine.

    _Kaleb, tu te souviens de l’éthéré dont tu as fendus le crane en deux, et bien sache que c’était la mère qui m’avait mis au monde(son visage se tord en un sourire pervers)…”

    Elle prend sa tablette, se met à pleurer, crie à l’aide comme une fillette prise au piège. Les humains se font un devoir de protéger et sauver les enfants, la mine de Kal s’assombrit. Il sait que ses camarades viendront en entendant cet appel de détresse, et que nous les tuerons jusqu’au dernier sous ses yeux…

    (HRP/ Kal n’est pas descendu de la moto, on peut dire que c’est un bel outil de fuite)

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    Guadalcanal, Océan Pacifique

    Ash mangeait tranquillement sa ration dans le self improvisé quand Meryl rentra comme une furie, totalement essoufflée.

    – Ash… Ash…
    – Oh ! Tout doux Meryl, tout doux… Qu’est ce qui se…
    – Allumes la radio ! Vite !

    L’australienne esquissa un regard interrogateur avant d’attraper le poste qui se trouvait à ses côtés, tournant les boutons pour chercher une fréquence.

    “…Multiples morts à Las Vegas. Les forces de sécurité sont toujours en plein recherche de ce tueur en série. Si vous avez des renseignements, quels qu’ils soient, sur cet individu surnommé Arès, veuillez…”

    -PARDON ?!

    L’australienne s’était levée d’un bond.

    – Qu’est ce que… C’est impossible ! Il est…
    – Il faut croire que non. Ce salopard doit s’imprégner dans les corps d’hôtes humains.

    Ash serra les poings en silence.

    – Ash, il faut prévenir Arnold de la situation avant que Arès ne lui tombe dessus. Peut-être aura t’il la possibilité de l’éliminer.
    – Fais chier… Ça risque de griller notre couverture, mais c’est pour leur sécurité.

    Désert du Nevada, même moment.

    – Vous êtes sûr que vous voulez pas nous donner d’armes ? On est pas des amateurs vous savez…
    – J’ai dis non…
    – Allez je vous jure que…

    Bzzz… Bzzz…

    – Tiens, étrange… Répondit Arnold en prenant le portable minuscule qui se trouvait dans sa poche. Il pu voir écrit dessus : Ash
    – Merde, ça s’annonce mal… *clac * Ouais ? Tu es au courant qu’il faut éviter de…

    Arnold se figea soudain. Sa mine enjouée laissa vite place à un regard froid.

    – Bien… Je reste en alerte. *clac *

    Le géant Australien, se retourna vers Maya et répondit

    – Les choses ont changés. A présent, l’XCOM réquisitionne quelques unes de vos armes. Vous n’avez pas le choix cette fois. J4espère que vous comprendrez. Jack ! Va te prendre une arme, et ramène moi un fusil d’assaut. Trouve moi des munitions perforantes ou incendiaires. Manuel, prends toi un fusil de précision, dégotte toi quelques balles à haute vélocité. Lésinaient pas sur les grenades et les explosifs.

    Manuel et Jack s’exécutèrent sur le champ, Arnold, quant à lui, vérifia ses rangers qu’il épousseta un peu, et fit quelques moulinets des poignets.

    -Non mais vous vous prenez pour qui là…
    – Ecoute miss, pose pas de question, et tout ira bien… On a un gros poisson en liberté dans ce secteur précis, et vaut mieux pour nous qu’on ne le croise pas. Mais si jamais c’est lui qui nous trouve, il faut que moi et les autres soyons capable de réagir promptement.

    Jack déboula avec un vieux fusil M4 de l’armée américaine qu’il lança à Campbell, qui le vérifia en vitesse une fois dans ses mains.

    – Alors ? On a affaire à qui cette fois Arnold ?
    – Tu vas pas me croire Jack, c’est…

    La radio grésilla, faisant entendre la voix d’une fillette en pleurs, faisant état d’une créature terrible dans les parages.

    – Arès…
    – Merde… Bon, je m’occupe de repérer la position de la gamine et…
    – Ça sent pas bon, trop facile…
    – Je pense pareil. Il y a un coup fourré. On se rends là bas, et on dégomme tout ce qui bouge de manière rapide et prudente.
    – Compris…

    Manuel déboula au même moment avec un fusil de précision dans la main. Arnold ne dis rien et sortit du fourgon, arme
    au clair, suivit de près par Manuel et Jack qui s’était équipé d’un pistolet mitrailleur.

    – L’opération va être simple. Toi et Manuel, vous vous trouvez un spot de tir, pendant que je me contente d’avancer vers l’ennemi. Au signal, vous ouvrirez le feu. Vous dézinguez tout ce que vous voyez. On tir pour tuer, donc pas de blessés. Dès que tu as finis ton chargeur Manuel, tu changes de position de tir et tu attends le nouveau signal. De mon côté, j’essaierai de les immobiliser à la grenade flash et équivalent, tout en fournissant des tirs de soutien. Compris ?
    – Compris…
    – Bien, nous allons renvoyer ce cher Arès dans le styx, là où il aurait du rester.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Général Thomas Campbell 

    31 mars 2035

    Luis _ « Objectif en vue mon général, on commence notre descente. »

    GTC _ « Excellent Luis, dites a Eagles 2 de se poser près de cette grange on stockera la Jeep a l’intérieur »

    Je sors du poste de pilotage, déposant au passage les rapport de mission de Vendetta que j’aie sortit des archive juste avant de partir.

    GTC _ « Arriver dans 10 secondes. »

    Mon SIG-P ranger, je remet ma casquette d’officier. Je regarde ma WD1 qui attends l’atterrissage. Mon dieu ça fait si longtemps que je n’ai plus participer a des opérations avec WD1.

    GTC _ « Très bien messieurs, en piste ! »

    La soute s’ouvra et je vis le comité d’accueil, les vétérans de Vendetta: 012 que je connais déjà personnellement et Maya qui au première abords paraissant hostile à l’arriver de la cavalerie qui commençais a sortir le matérielle de l’avion .

    012 _ « Bienvenue dans le Nevada Général »

    Une discussion sur l’état de la situation se poursuivis jusqu’au crie d’une fillette. Je pris le M16 d’un des soldat qui passait et je pris contacte avec Eagle 2

    GTC _ « Eagle 2 larguer la jeep juste ici, on en a besoin plus tôt que prévue »

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Kal comprit que la fuite n’était pas une option, il accéléra un grand coup, fit demi- tour puis revint a grande vitesse, ses 3 adversaires ne comprenait pas réellement ses intentions. Ce n’est qu’au dernier moment qu’il comprirent, Kal leur envoya la Harlem a pleine vitesse dessus, il sauta en vol puis tira avec son pistolet laser. Le laser ne toucha pas directement le réservoir mais la chaleur dégagé par le tir provoqua une violente explosion en chaîne, car la station essence a coté explosa aussi. Une énorme gerbe de flamme illumina alors le désert en pleine soirée.
    _ ” Allez c’est que le début ” cria Kal a l’intention des assassins, puis il chuchota ” Viens petite sœur “. Il prit son couteau de combat et se prépara a l’assaut ennemis. ” Place au Combat !!!! “

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Calliope

    Les dernières paroles que j’ai entendues sont:

    “_Oh non, ma Harley…”

    Ensuite, il y a eu une grande explosion, et puis le sifflement dans mes oreilles. L’air s’est empli de fumée, j’ai toussée. Ma tablette est inutilisable, mes vêtements réduits en hayons carbonisés. C’est là que je l’ai vu, le défiguré qui a éliminé ma mère, j’ai dégainée mes dagues. Le combat commence, nos lames s’entrechoquent, sans un bruit mes dagues plongent dans sa chair, une fois, deux fois… Il oppose une résistance inattendue, faisant fi de la douleur, il me balaye les jambes. Je ferme les yeux et je les rouvre, surprise d’être encore en vie. Je vois deux soldats qui s’approchent de moi. Ils arrosent Kaleb de leurs tirs, il parvient miraculeusement à s’enfuir. Aucun humain ne m’avait jamais battue…

    Un homme s’approche de moi, il murmure dans un talkie-walkie.

    “_Général, on a sécurisé la fille.

    L’un d’eux lève son arme vers moi, l’autre le remarque et prend un air horrifié.

    _Baisse ton arme, ce n’est qu’une gamine.”

    Je commence à pleurer, oui, je ne suis qu’une gamine, vous irez bientôt rejoindre les 89 personnes qui ont dis ça avant vous…

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Athéna

    “_Vous êtes vraiment sûre que vous voulez ça?

    Je me masse les yeux.

    _C’est la dernière fois que je répète, sinon je m’occupe personnellement de crucifier vos enfants.

    L’homme rit nerveusement, il s’arrête quand il se rend compte que je ne plaisante pas.
    J’énumère ce que j’attends de lui.

    _Je veux que les médias ferment leur gueules au sujet des attentats et que…

    Je suis coupée par la vibration de mon portable.

    ALERTE

    RAPPROCHEMENT FACIAL EFFECTUE

    CIBLE: MILITAIRE AFFILIE A L XCOM
    MANUEL SANCHEZ, LIEN AFFECTIF AVEC ASH HELGATE

    NATIONALITÉ: BRÉSILIEN

    FAMILLE RÉSIDANT A BRASÍLIA

    Je souris et j’appelle l’une de mes connaissances. Une éthérée impitoyable, sans cœur et au corps d’emprunt divin.

    _Aphrodite, retrouve Arès dit lui de me retrouver à Brasília. On a un petit travail à faire.

    _Franchement, et dire que je suis en plein nettoyage… Bon ça devrait me prendre une petite demi-heure pour retrouver Arès et le prévenir.

    _Excellent.”

    Je coupe la communication et sort de la pièce d’un pas décidé…

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _ ” Ca fait un mal de chien puta** ” c’est ce que grogna Kal en se relevant, il eu a peine le temp de lever la tete qu’un inconnue le braquait avec une M4 d’avant guerre. Derriere ce dernier il vit Dionysos se relevé des flammes comme a leur premiere rencontre, Kal souriat par reflexe. Cela lui valut 2 balles de la part de l’Oncle Sam. Un liquide jaunatre coula des trous qu’avait causé la rafalle. L’homme, soudainement effrayé, jura doucement avant de baisser son arme. Kal regardat le soldat et vit l’embleme de la résistance Américaine sur l’épaule du soldat. Malgré la douleur il arriva a crié :
    _ ” Bande d’enculé vous tirez sur les potes, cette gamine est une éthéré !!! ” Trop tard, le soldat le plus proche de l’enfant sentit sa gorge transpercé par 2 lames. Kal courut vers le soldat qui l’arrosait quelque seconde plus tot et lui prit sa radio. Juste après ce dernier était transpercé par les lames de Dionysos. Le corps du malheureux se divisa en 2 partie : le haut et le bas, puis tomba. Kal activa la radio et cria :
    _ ” A tout les troufions se trouvant dans le coin j’ai besoin d’une putain de super banane. La gosse est un éthéré, fumez la !!! ” il jetta la radio a terre, prit le couteau du soldat et foncat vers Dionysos. Ce dernier lui envoya ses lames de front, après quelque pas de coté et une vrille il arriva au corps a corps avec seulement un jean troué. Le premier coup vint de Kal qui envoya son genou vers le visage de l’officier tout en criant :
    _ « Shérif fais moi peur ! » il esquive, réplique en donnant un mixe entre un uppercut et un crochet. Quelque seconde plus tard les lames s’entre choque le metal ripe contre le métal. Dionysos paraît étonné de voir Kal réussir a lui tenir tête avec un cure dent. Mais ce n’est que le début semble dire le rictus qui apparaît sur le visage de Kal. Il sortit alors le couteau récupéré sur le corps du pauvre soldat avec sa main non occupé et l’enfonca dans le flanc de son adversaire qui pour sa part utilisa sa seconde lame et lui lacéra violemment le dos. Les deux partit émirent leur douleur d’une certaine facon :
    Le premier grogna.
    Le second jura.
    _ “Kaleb enfoiré de fils de ta …. ” Il n’eu pas le temps de finir sa phrase que Kal avait relâché le couteau qui se trouvait dans son flanc, avait dégainé son pistolet laser et tiré. Dionysos eu juste le temps de décaler sa tête sur le coté mais le laser laissa une trace sur sa joue. Kal fiere de lui chanta ” I shot the shérif “

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    Les tirs se faisaient entendre au loin, et le trio de combat pu enfin voir la station service. On pouvait y voir des explosions et des tirs.

    -Bien, Manuel, monte sur ce talus rocheux, on fait comme prévu. Dès que tu me vois en position, tu ouvres le feu. Jack, sers lui d’observateur.

    -Bien compris

    Le groupe se sépara alors. Manuel et Jack s’installèrent sur leur position de tir. Manuel avait réussis à dégotter un calibre 50, et il était bien heureux de pouvoir s’en servir. Il installa le trépieds, pris le temps d’ajuster le viseur, et se mis à chercher ses cibles sous les conseils de Jack. Sa première cible, dans ce chaos, c’est la personne immobile, qui ne semble pas s’intéresser au combat. Jack serra les jumelles en le voyant.

    -T’as peut-être changé de gueule Arès, mais je reconnais toujours ton regard de sadique. Manuel, fume moi ce type en priorité.

    Manuel régla son tir, ayant pris toutes les constantes météorologiques en considération. Il n’attendait que l’ordre.

    -Autorisation de tir. Feu. Feu. Feu

    Arnold avait effectué un contournement pour voir le combat de plus près depuis un couvert naturel. Ils étaient rares dans ce désert. Il avait la possibilité de voir ce Kal combattre comme un taré ce qui semblait être un autre éthéré. Cela consistait en des attaques rapides et sauvages suivit de replis tout aussi agile. Son arrivée allez sauver la mise.

    -Allez, on y va.

    Il dégoupilla une grenade aveuglante qu’il lança dans la ruelle. Le bang eut lieu, et il avança tout en tirant vers l’adversaire le plus proche, pendant que de puissant tirs se faisiaent entendre et que l’un des hommes qui n’avaient pas bougé pour le moment se retrouvait au sol, perforé par des balles de calibre 50. Sa cible logique fut donc l’éthéré combattant Kal. Il déchargea sur lui des munitions incendiaires à foison.

    -Crève salopard ! Crève ! Crève ! Crève !

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Arès

    Je reste immobile. Le chaos s’étend autour de moi. La mêlée est d’une extrême violence. Je vois des soldats armés de vieux fusils qui arrivent de tous les côtés. J’aperçois Kal qui combat Dionysos. Ils se battent, comme des éthérés, 4 secondes d’attaque, violente et précise, puis repli, observation et ainsi de suite… Ma tablette, légèrement endommagée mais toujours fonctionnelle se met à emmètre un “BIP” sonore. Je la sors de ma poche, 4 mots sont inscrits sur l’écran.

    LA CAVALERIE ARRIVE.

    APHRODITE

    Je lève les yeux, un scintillement m’interpelle, trop tard. Un tir traverse la tablette, mon armure, mes entrailles, et à nouveau mon armure avant de ressortir par le bas de mon dos. Je m’écroule, un sang de couleur sombre s’écoule de la plaie, la balle a transpercé mes intestins, je souris. Le tireur n’a touché aucune partie vitale, je tourne la tête. Dionysos les bras en feu abrité derrière une demi-couverture subi un tir nourri, l’homme recharge, et s’approche de lui.

    Un vent psionique quitte mon crane. Je prends possession de cet humain après quelques difficultés, sans doute dues à la douleur. Dionysos me remercie d’un signe de la tête. Nous sommes mal en point mais pas morts, je roule derrière un débris et lance mon nouveau pantin en direction de ceux qui ont tenté de me faire la peau.
    Kal tente de viser la poitrine de Dionysos, alors occupé à étouffer les flammes qui lui rongent les bras. Calliope saute sur ce balafré et ils roulent tous les deux au sol en grognant de douleur. Mais je n’y prête aucune attention, je reste concentré sur l’humain que je contrôle qui ne va pas tarder à trouer ses anciens potes…

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Général Thomas Campbell 

    31 mars 2035

    _ « A tout les troufions se trouvant dans le coin j’ai besoin d’une putain de super banane. La gosse est un éthéré, fumez la !!! »

    Après confirmation par 012 que c’était belle et bien Kal, je pris mon Mossberg 590 est parti en sa direction avec Maya et le soldat Alds

    Des éthéré ici ?! Il faut s’en occuper le plus rapidement possible sinon Kal est foutue ! Comment ont-ils bien pu survivre après le raid de Philadelphie ?! Ils sont bien plus nombreux que je ne le pensait et bien plus enragé depuis la dernier fois.

    Parmi les débris de l’ancien station service et les carcasses de voitures encore fumantes, je vis un visages familier.

    GTC _ « ARNOLD, toi ici ?! Mais comment … »

    Alds _ « Mon général, l’éthéré a pris possession de lui !! Il faut le trouver si … »

    Arnold vida son chargeur sur Alds, qui se fracassa sur le sol. Maya se mit a couvert et je fis de même.

    GTC _ « Maya, prenez mes grenades flash, utiliser les avec parcimonie et tirer seulement dans ces jambe ! Je m’occupe du fils de pute qui le contrôles »

    Il n’était même pas cacher, il était debout juste là ! Je fis quel mètre a peine et quand je fus arriver à sa position je tira une bastos dans son flan et le poussa violemment sur le dos avec ma jambe.

    Il eu un regard de fureur, un regard de fou que je connaissais malheureusement que trop bien.
    Je lui mis mon arme sur le crane est lui dit d’un tons simple :

    GTC _ « Relâche mon neveu Arès !!! »

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Le corps a corps qui s’engageat alors entre l’enfant et Kal fut d’une violence inouïe, leur lames s’enfoncait dans la chair de l’un puis de l’autre. Jusqu’au moment ou Kal prit le dessus, il brisat l’un des bras de Calliope et planta son couteau tellement profondément dans l’autre que la lame passa a traver et s’enfonca dans le sol, Calliope ne pouvait plus le bouger. Kal faillit la frapper au visage mais au dernier moment il retint son coup. Il riait, doucement mais il riait, au lieu d’achever Calliope il prit les dagues de cette derniere qui ressemblait aux couteaux de combats incurvé Israeliens. Puis s’adressant a Calliope il lui déclara :
    _ « Essaye encore petite sœur, essaye encore » Le visage éthéré se barra de haine mais ne dit mots. Après ca Kal voyait rouge, ce n’était plus un combat normal, maintenant c’était personnelle. Il fonça sur le soldat qui s’était le plus rapproché, c’était l’un des inconnues qu’il avait vu a la grotte, le fit volé et récupéra sa M4 et la rechargeat, elle avait d’ailleur le mot Kal gravé sur le coté. Dans son esprit quelque chose, un verrou, se débloqua. Sa premiere cible fut Dionysos, qui avait reussit a arreter le feu sur son bras, qu’il attaqua avec son arme, il vida tout son chargeur sur l’assassin. Le liquide jaunatre coulait de tout les troues fait par les tirs de son arme, il ne laissa aucune chance a son adversaire qu’il envoya volé d’un coup de M4. Lachant son arme il sortit les deux couteaux et ne pensa a plus rien. Quelque instant plus tard la tete de Dionysos reposait sur le sol, Kal etait plus qu’amoché mais ne ressentait rien, ni la douleur, ni la peur et il se preparait pour le futur combat qu’il allait mené face a l’homme qui le devisageait, un troue béant au niveau du ventre.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Arès

    Dionysos s’écroule au sol. Kal s’empare des deux dagues de Calliope et se tourne vers moi, un sourire sadique aux lèvres, je serre les dents. Je tombe au sol, une douleur fulgurante me traverse. Un vieil homme que je ne connais que trop bien me plaque son flingue sur la tempe et m’ordonne de libérer son neveu. Le mal formé voit qu’il ne peut pas me tuer, il pousse un grognement, sans doute de déception, et se tourne vers Calliope.
    Il s’assoit à califourchon sur elle, plante une lame dans son ventre, et l’autre dans son poumon gauche, un gargouillis s’échappe de la gorge de ma sœur alors que le sang envahit ses voies respiratoires. Kal la frappe à la tête, encore, et encore, il pousse un glapissement de satisfaction, les soldats de Campbell baissent les yeux. Le général, insensible à ce triste spectacle, répète sa demande, je le fixe.

    “_Savez-vous pourquoi nous allons gagner?

    Il me donne un coup de crosse. Je vois une ondulation, un rictus me barre le visage. Je poursuis.

    _Nous allons gagné, nous vous observons depuis trop longtemps pour reculer (tous les soldats s’approchent, même Kal arrête de massacrer Calliope pour m’écouter). Nous avons même influer sur votre Histoire. John F. Kennedy, 11 septembre 2001…
    Nous avons poussé les êtres inférieurs que vous êtes à s’entretuer. Mais pourtant vous…

    Je suis interrompu par un nouveau coup de crosse de Campbell.

    _Relâche mon NEVEU!!!!

    Je souris.

    _Vous pensiez réellement que ce serai aussi simple.

    Campbell commence à presser la détente. Il sursaute lorsqu’un tir fait exploser le crâne de l’homme à côté de lui. Aphrodite désactive son armure d’invisibilité tout en enroulant une corde à piano autour du cou de Kal. Les soldats de Campbell tentent de réagir mais une nouvelle éthérée, Artémise, semble se matérialiser derrière-eux, elle élimine rapidement ses ennemis avant de bondir en direction d’un homme et d’une femme qui arrivent vers nous, des grenades flash à la main. Le visage d’Aphrodite, alors occupée à étrangler Kal,est tellement rempli de colère et de haine que je peine à la reconnaitre. Elle murmure quelques mots à l’oreille de Kal.

    _Tu penses être le seul à prendre ton pied, non. Je vais te montrer ce que douleur signifie.

    Campbell continue de me pointer, il reste ahuri devant la rapidité avec laquelle ses hommes sont tombés. C’est là qu’il remarque que son neveu a son arme braqué sur lui. Mes mots sont aussi froids et acérées que des lames.

    _Alors mon vieux Campbell, on en était où?”

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Arthémis

    L’ombre d’un gigantesque cuirassé commence à apparaître sur le sol. Alors que les combats font rage et les flaques de sang rouge et orange commence à repeindre le terrain.

    Sous les ordres de Zeus je suis venu avec le cuirassé Léviathan, mettre fin au combat dans lequel était empêtre 3 Éthéré : Dionysos, Calliope et bien sur Arès. Plusieurs de mes frères et sœurs d’arme le considère comme un chef, personnellement je n’y voit qu’un fauteur de trouble qui est incapable de suivre un plan, alors pour ce qui est dans faire un. Bref, je doit mettre fin à cette insurrection.

    Pour cette mission je suis accompagné d’Aphrodite. À quelque centaine de mètres de la zone cible nous nous sommes séparé du cuirassé pour avancé furtivement et avoir une vision sur le combat. Bien entendu lorsque nous sommes arrivé en vu de Arès, en mauvaise posture comme c’est prévisible, Aphrodite c’est dépêcher d’aller l’aider, contre les ordres bien entendu, cela devient bien trop fréquent. Alors que trois ovnis remplit de goliath sectoid et vipère descende sur le champ de bataille je tranche deux ennemis sur mon passage avant de couvrir la retraite D’Arès, Aphrodite et moi même avec des grenades Flash et fumigène.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _« La voilà, la presence que j’avait sentie, je ne suis donc qu’a moitié fou » se dit Kal en etoufant. « Et en plus de ca j’ai pas trouvé leurs point faible, même en abîmant la petite. Ces trou duc commencent a me souler.» Il manqua de perdre conscience mais revint vite a la realité avec une Hitman de type femme derrière lui, un supérieur sur le point de se faire fumé et pas d’idée pour s’échappé. Cependant il sentit une incroyable énergie venir en lui ce qui surprit plus son aggresseuse que lui. Au lieux de la faire volé, il se contenta de repousser la corde et prononca une phrase :
    _« Tu t’ai élevé et tu mourra dans l’espace, encu** ».

    …….Du coté de 012……..
    Les hommes de la WD7 était en train de décharger le matériel pendant que ceux de la WD8 s’armaient en prévision du futur combat. 012 lui semblait préoccupé, la situation semblait être grave. Il avait entendue l’appelle de Kal et Maya ne répondait toujours pas au siens. Une fois que les 48 hommes de la WD8 se sont mis en rang il appella les chefs d’escouades, ces derniers etaient au nombres de 7. Tous des veterans, anciens soldats, agents de securité….Il y en avait pour tous les gouts. Une fois ces derniers rassemblé 012 leurs fit un topos de la situation, il alluma aussi l’enregistreur qui permettrait a ceux de la WD7 d’avoir leurs ordres de mission un fois le barda dechargé.
    _ « Messieurs, on est sur un gros coup aujourd’hui. Le general et la WD1 sont allé aidé Vendeta 1, l’un des 3 survivant de Vendeta. Votre mission est d’allé appuyer le générale et la WD1. Attention aujourd’hui l’ennemies est peu nombreux mais extrêmement puissant, faite gaffe a vous » il envoya le reste des infos au soldats et pointa du doigts les jeeps restantes armé de mitrailleuse lourde monté « On prendra ces trucs car ouai je vous accompagne, le reste des infos est sur vos datapads. » Il prit une arme leva le poings au ciel et cria :
    « Alors j’ai une question pour vous soldats, QUI NOUS ARRIVE A LA CHEVILLE ? » les 48 soldats lui repondirent d’une seul voix :
    _ « TRES PEU, ET ILS SONT TOUS MORTS ».
    _ « C’est ca ! allons y soldats »

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Héra

    Je me retourne plusieurs fois dans mon lit. Je déteste les voyages dans l’espace, non, en fait je déteste les situations trop calmes. Même si ça peut sembler bizarre, je dors mieux lorsque ma vie est menacée. Je pousse un soupir avant de quitter ma couette. Voilà, encore un truc qui me dérange, toute ma vie, on m’a appris à souffrir, manger des rations qui feraient vomir un humain, et dormir sur un sol pierreux et froid. J’ai littéralement l’impression de flotter quand j’essaie de m’assoupir dans un de ces trucs. Alors la passion du luxe par Zeus ne peut que me gêner, je me répète le crédo martial.

    Le luxe est un fardeau menant à la décadence, seul compte le pouvoir.

    Pour chasser mes pensées, je commence à taper un sac de frappe situé prés de moi. Au bout de quelques dizaines de minutes, je me retrouve complétement essoufflée et assisse en tailleur sur le sol. Bientôt je pourrai serrer ma fille et mon mari dans mes bras. Cette idée réconfortantes me permet de trouver le sommeil sur le sol.

    A mon réveil, nous sommes pratiquement arrivé au cuirassé de Zeus. Je croise Hadès dans un couloir. Il m’informe que nous devons nous arrêter à une station orbitale militaire afin de récupérer de l’équipement. Malgré mes questions, il ne m’accorde aucune réponses quant à la nature du matériel demandé par Zeus. Conn*** d’érudit. Si tu veux pas me dire ce qu’on récupère, je le découvrirai moi-même…

    (HRP/ Shanan, à toi de décider ce que Zeus veut récupérer)

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus,
    Vaisseau Amirale l’Olympus.

    Héra qui reviens Enfin ! Nous ne nous étions pas quitté dans les meilleurs termes mais ce lien qui nous unis reste toujours assez fort, même si je ne comprend toujours pas totalement comment j’ai pu m’attacher autant à une Martiale mais son visage, ces yeux, à chaque fois que je voit ces yeux même sur le corps d’une humaine, je ne peut m’empêcher d’être comme hypnotisé. Hpff… Bref, le vaisseaux qui la ramène avec Hadès doit prendre la cargaison de cadavre humain que j’avais fait préparé pour avancé les recherches ici sur l’Olympus. Même moi j’ai besoin d’un peu de distraction parfois.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus,
    Vaisseau Amirale l’Olympus

    J’attendait impatiemment devant le hangar 04 jusqu’à l’arrivé du transport de Héra. Mon excitation mettant même les gardes mal alaise ne m’ayant jamais vu si peut calme. Mon comportement étai inacceptable de la part du d’un érudit comme moi mais je n’arrivait pas à m’en empêcher. Posséder le corps d’un homme et d’une femme amoureux n’était peut-être pas la meilleur idée du monde.

    C’est alors que la porte du transport s’ouvrit et que Héra en sortir, mais l’expression de sont visage mit vite un froid.

    Zeus- Je suis content de te revoir.

    Héra- Tu as failli m’avoir, caché un humain vivant dans une cargaison de cadavre. Je t’ai connue plus intelligent.

    Il est vrai que j’avais aussi amené un humain vivant car j’aime bien les étudier. Ils sont fascinant, la manière dont ils voit les choses, leurs primitivité et pourtant ils sont capable de tellement de chose. Mais en aucun cas je n’avais essayer de cacher la chose, simplement un hasard.

    Zeus- Mais Héra. je ne voulais pas te cacher quoique ce soit, tu sais bien que j’aime étudier les humains.

    Héra- Oui, “Étudier” des êtres aussi primitif. Il n’y as rien à apprendre des idiots et des faibles. Sur ce, je te laisse je vais voir ma fille.

    Pourquoi… pourquoi es-ce que je… l’aime.

    Je me dirige donc vers Hadès, qui était resté hors de tout cela, pour ordonné le déchargement et me changer les idée.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    ……..012…….
    Une fois arrivé sur les lieu du combat 012 vit immédiatement Maya et une dizaine de soldats qui etait en train d’opérer les premiers soin au général. Ce qu’il remarqua ensuite fut le nombre de corps, il y avait la toute la WD1 ! Kal quand a lui etaient allongé, il avait un bon nombre de troue dans le corp et un cocard tout neuf. Le liquide jaunatre faisait mare autour de lui et il ne semblait pas vouloir se relever. L’un des chefs d’escouades prés de 012 cria alors :
    _ « Ennemies en approche a 10 heures, 3 transporteurs ! » 012 vue les 3 silhouette dans les airs et commanda :
    « Soldats en position, que 5 hommes s’occupent des blessé, Fox ! Envoi un messages aux Eagles, on a besoin d’une extraction. En piste les gars, on doit tenir jusqu a l’arrivé de la WD7 ». Quelque minute plus tard tout les soldats étaient en positions et les transports étaient clairement visible, on voyait même un Cuirasser Alien qui s’approchait de leur positions. Le silence régnait, le général avait été déplacé et stabilisé, c’était maintenant a Kal de se faire secourir. Ce dernier était tombé inconscient après avoir pris un violent coup au visage, ca n’arrangeait point son cas car il avait déjà un bon nombre de blessures. Maya s’occupa de supervisé les infirmiers qui s’occupait de lui puis alla a la rencontre de 012 :
    _ « C’est pas trop tôt, on a réussit a faire se replier les gros poissons, mais la chair a canon devrait pas tarder » elle récupéra l’arme qui était proche de l’inconscient, et souria « C’est a notre tour d’être sous les projecteurs ». Elle courut se mettre en position près de l’escouade la plus exposé et se prepara au combat.

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Général Thomas Campbell

    31 Mars 2035

    DR. Gardner _ « Général, il ne serait pas très judicieux de repartir sur le terrain. Vue votre état je préconise …. »

    GTC _ « Oh non Kate, je ne suis pas si amoché que ça, occupe toi plutôt d’Arnold moi je repars ! J’AI BESOINS DE LA RADIO ! »

    DR. Gardner _ « Campbell tu ne m’écoute pas, tu est vraiment dans un sale état ! »

    GTC _ « Mais non, c’est juste une illusion d’optique ! ELLE VIENT MA RADIO ! »

    DR. Gardner _ « THOMAS !! Arrête de joué les héros, ça ne ramènera pas la WD1 ! »

    GTC _ « Peut-être mais ce n’est pas le culs dans un lit que je vais aider mes autres petit contre Arès et compagnie ! Et puis je ne vais pas rater l’occasion de faire un feux d’artifice avec tout ces jolies vaisseaux qui se rapproche. »

    DR. Gardner _ « Si tes points de suture saute, tu aura affaire a moi ! »

    GTC _ « Il n’y aura pas de problème Kate , c’est comme en Egypte sauf que là Marius va ramener un peux plus de avions … »

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Cela faisait 5 minute que le silence régnait, le général avait insisté pour rejoindre le combat qui s’annonçait, il avait récupéré une arme d’avant guerre et attendait le débarquement des troupes ennemies. Les blessés les moins graves avaient étaient chargé sur les jeeps et envoyé a la mine. Kal quand a lui été toujours dans les vapes et les infirmiers présent avaient remarqué qu’un appareil électronique avait été déposé sur ce derniers. Arès avaient du le leur laisser en cadeau, sûrement un mouchard. Il fut rapidement detruit sous les bottes de l’infirmier Cole. Le médecin en chef, le Dr.Gardner, arriva au pas de course en direction de Kal, c’était une femme brune d’une quarantaine d’années qui avait les séquelle de l’age et de bien nombreuse bataille. Une fois arrivé elle s’occupa de stabilisé l’inconscient et renvoya les soldats qui étaient en trop autour du blessé.
    _« Ici Eagle 1 et 2 on est en approche Fox, arrivé prévue dans 10 de minute. Tenez le coup les gars la cavalerie arrive. Terminé » Crachota la radio de Fox qui s’empressa de faire passer le message avec sa radio courte portée :
    _ « A toute les unité on doit tenir 10 minute avant que la cavaleries arrive. Terminé. » Au loin le premier transport commençai sa descente, il fut rapidement suivie par les deux autres transports qui amorcerent eux aussi leurs descente. A peine le premier vaisseaux ais touché le sol qu’un soldat envoyas une roquette en direction du vaisseau qui débarquait ses troupes. Coup de chance la roquette arriva en plein dans la première vague faite de Goliath amélioré. Juste après les tourelles ouvrirent le feux sur les soldats qui répliquèrent comme il pouvaient. Le même soldat avec son lance roquette envoya une autre fusée dans la tourelle la plus proche. L’escouade Delta, celle qui avait le plus de vétéran, tenait la première ligne pendant que les 6 autres s’etaient dispersé sur les flan et assistait Delta dans sa périlleuse mission. L’autre tourelle mitraillait toujours les hommes de la WD8, au moins 3 étaient tombé sous ses tirs. Dans un élan de courage Niner, le chef d’escouade de Delta, fonça vers la dernière tourelle pendant que la seconde vague approchait. Il envoya une charge explosive et la fit explosé au contact de la tourelle. Avant qu’il n’ai pue revenir la seconde vague constitué de Sectoide et de quelque vieux Goliath arriva et il fut rapidement maîtrisé par les Sectoides. Les deux autres transports s’etaient posé hors de porté et déversaient déjà leurs flot de tueur. Le plasma et le feux s’échangeait des deux cotés, rapidement de nombreux Sectoides rejoignirent les corps des Goliath tombé pendant la première vague. Cependant les Goliath qui assistait la seconde vague, bien que de la vielle generation, encaissait extrêmement bien les dégâts et ils provoquaient des pertes dans le camps des retranché. Un jet plasmique passa non loin de 012 qui répliqua rapidement et élimina un autre Goliath d’un tir au visage. Les combats faisaient rage depuis un certain temps déjà mais le Cuirasser s’approchait doucement mais sûrement et rien ne semblait l’en empêcher.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Artémis

    Ces humains résistait bien, mais ce n’étai qu’une question de temps avant leurs fin. Plusieurs Goliath était tombé mais le choc initiale passé, se sont les humains qui commence à tomber. Un… puis deux… puis trois. En clair, peut importe nos perte, les humain sont entouré et des renfort de l’Advent sont à deux minutes d’arriver. Aphrodites est repartie avec Arès et les corps de Calliope et Dionysos. Je suis rester Achever ma mission. Ces humains vont payer pour leur affront.
    Armé d’un sniper à plasma je commence à abattre un à un ces irresponsable humain.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _ ” Sniper !!! ” cria un soldat avant qu’un projectile de plasma lui fasse un trou dans le cou. Ca n’allait pas se dit 012, on est trop exposé dans ce désert et j’ai l’impression de faire un remake de 300. Un autre soldat tomba sous les tirs acharné d’un Goliath, et il fut vite ramené a la vie par un sectoide. Réel problème, les morts commençaient a être plus nombreux que les vivants. Les escouades : Omega, Charlie et Bravo avaient deja été anéantie et la Delta voyait son nombre diminué au fur et a mesure que le temps avancait.
    _ ” Fox ! t’est en vie ? » cria 012 en regardant autour de lui. Une grenade explosa derrière le rocher qui lui servait de couverture et il sentit des gravas lui tombé dessus, il releva la tête et vit étendue 3 corps carbonisé. Pas le temps de penser au mort que Fox lui répondit :
    _ ” A quatre heure chef, j’arrive attention ou vous tirez “. Le soldat arriva en courant tout en gardant la tete baissé, il plongea derriere le rocher puis se redressa.
    ” Vous avez vue la tempête qui arrive ? ca risque de bardez si on reste ici plus longtemps “.
    _ ” Justement, repondit t’il, envoyez un message au Eagles, il faut qu’il reste dans la tempête et qu’il envoi le plus de leurre dedans, après ils viennent nous cherché et on détale, les leurres devraient nous permettre de brouiller les piste même si c’est une petite tempête. D’ici la on tient la position ” 012 entendit quelqu’un crié plus loin :
    _ ” Attention, il arrive !!! ” Un crie de douleur s’en suivit puis 012 et Fox virent un bras humain volé au dessus de leurs têtes. En regardant ce qui avait put causé de telle dégâts, 012 vit un Berzerker en train de démembrées plusieurs de ses victimes a une vingtaines de mètre, a sa vue l’amas de muscle fit une monstrueuse démonstration de la puissance de ses cordes vocales et fonça sur 012 et Fox, ces deux derniers ouvrirent le feu immédiatement. Le monstre s’écroula a mi chemin, transpercé par les balles perforantes des deux soldats. Il restait une vingtaine d’hommes encore en état de se battre et ils étaient tous dispersé sur le champs de bataille ” on doit se regroupé ” pensa 012, mais il fut ramener a la réalité par une alerte dans son crane. Par pure réflexe, il fit basculé sa tête en arrière et esquiva de justesse une projection de plasma qui fit fondre la roche derrière lui. Les chose sérieuses commençaient a peine.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _ «Kal’ika aides moi !!! » cria une fille. Elle se faisait enlevé par 2 hommes, des policiers. Ces dernier jetèrent la jeune fille dans le coffre d’une voiture, et ce tournèrent vers Kal qui cria :
    _ «Nan revenez bande de chakaar, je vais vous tué » Le premier flic sortit son arme et tira une balle en l’air pendant que l’autre donna un coup sur la voiture qui démarra en trombe. Kal alla rapidement se cacher derrière une benne a ordure. Les deux flics s’approchèrent doucement, l’un murmura a l’autre :
    _ « Chopons celui la aussi. On va se faire un max de fric avec ces gosses »l’autre lui répondit avec le même ton :
    _ «Nan, on prend pas le risque et pas envie de de gâcher une autre balle pour ce gitan »
    _ «Laisse le moi alors, j’adore prendre leurs cous entre mes mains »
    _ «Va falloir que tu pense sérieusement a consulter mon pauv gars » répondit le second en s’arrêtant devant Kal qui était toujours appuyé sur la benne. Le premier prit alors Kal au cou et le souleva .
    _ «Promis ». Ses yeux etaient globuleux et l’homme svelte, pourtant il arrivait sans difficulté a soulevé Kal. Ce dernier ettoufait, face a un Hitman homme cet fois, se débattait comme il pouvait et frappait son agresseur. Mais l’homme ne semblait pas sentir la douleur, ou ne pas etre humain. Il reussit neamoins a touché le point faible du flic, l’entre-jambe, qui le balanca au sol. Kal etait sur le point de mourir asphixié mais il avait comme même réussit a prendre le 9mm du policier. Il tira une balle dans la tete de ce dernier qui etait retouné puis il se leva et vit le second policier :
    _ «T’a déjà fini ? » demanda t’il, il n’eu pour seul reponse la balle qui lui arriva dans la nuque. Kal ouvrit alors les yeux, il venait de tirer deux fois de suite avec son pistolet laser sur un sectoide qui s’approchait dangereusement des infirmier. Ces derniers etaient d’ailleurs au pas de course en train de le transporté vers une destination inconnue a travers le sable.

    La tempête étaient la et les attaque Aliens se faisaient de plus en plus violente, Maya etait depuis le début du combats resté avec l’escouade Delta. Il ne restait plus grands monde autour d’eux quand la tempête s’abattit. Il recurent alors un ordre de repli de la part de Fox :
    _ « A toute les unités encore en vie, ramené vous au point de largage N°4 et en vitesse ». Les soldats se regardèrent entre eux. Leur mission était de défendre les autres escouades pas de les abandonnées. Maya donna un coup au cul du soldat le plus proche -Sorch- qui se retourna en sursautant.
    _ « Vous avez entendue ? On bouge Delta » et elle partit en courant, suivit des 3 derniers hommes de Delta.

    Lorsque les infirmiers se décidèrent finalement a s’arrêter, il se rendirent compte que Kal était réveiller. 012 avait réussit a monté un petit périmètre défensif avec la quinzaine de soldats restant, les pertes avaient été considérable et la résistance Américaine prenait un grand coup avec ces pertes. Leur défense reposait sur les 3 derniers soldats de Deltas, le seul survivant de feu Omega, les 3 hommes de Zoulou, les 2 gars du genie, les infirmiers et la Doc ainsi que les 2 hommes des radios et Fox. Tous les autres etaient soit morts, soit porté disparue. Il avait pris position en cercle autour du general, bien sur les infirmiers et les radios prenaient positions plus en retrait par rapport aux autre soldats. La première ligne était donc formé des hommes de Delta -accompagné de Maya qui jurait a chaque fois qu sa blessure frottait contre quelque chose- qui avaient vue le début du combat, puis disséminé sur les flanc les gars de Zoulou et les soldats du génie et enfin au centre les radio, les infirmiers, Fox qui assurait la cohésion du groupe ainsi que Campbell qui etait devenue fou depuis la disparition de son neveu, rassuré par la Doc qui s’occupait aussi de calmé les ardeurs de Kal. C’était tous ce qui restait de la WD1 et de la WD8 quand les 2 Eagles arrivèrent dans la tempête. Le premier fit un survol de la zone avant de faire craché ses Gatlings. Le second, lui, se posa au centre de la formation qui se replia le plus rapidement possible en direction de l’aeronef. 012 fut le derniers a monté, il fit signe au pilote qui éleva d’un coup l’aeronef. Puis une formidable explosion se fit entendre et une boule enflammé etait visible depuis les « Hublots ». Eagle 2 s’etait pris une roquette et la carcasse metallique etait devoré par les flammes. 012 entendit le pilote crié dans la radio :
    « Ici Eagle 1, vous me recevez Eagle 2 ? Eagle 2 ? Merde ! On se tire ». Tout l’appareil trembla sous l’effet des moteurs qui le propulserent loin de ce maudit desert et loin de cette maudite Harley. Le moral etait au plus bas dans l’appareil.

    HRP:Desolé pour le double post

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    – Arnold ? Hey ! Arnold !

    L’australien se réveilla dans une caverne du Nevada. Au dessus de lui, Jack avec un léger sourire

    – Qu’est ce que… Qu’est ce qui…

    – T’es tombé inconscient. On a du te sortir de là. Ça a été un véritable enfer là dehors. Ils avaient même un cuirassé, c’est pour dire…

    – Un cuirassé ? Bordel… Ils ont envoyé les moyens… Mon oncle ! Vous savez où ils…

    – Ils se sont tous barré. T’inquiète. On est plus que nous trois.

    Arnold pu ainsi souffler un grand coup. C’était finis. Du moins, cette bataille était finis.

    – Bordel… On rallie Seattle, et on rentre à la maison. Veut pas rester dans ce pays une minute de plus…

    Guadalcanal, même moment

    BANG… BANG… BANG…

    L’entrainement quotidien de Ash bâtait son plein sur le stand de tir improvisé en pleine nature. Trois tir, trois coup au but. On peut dire qu’elle ne perdait pas la main. Concentré comme jamais sur sa cible, elle oubliait que Arnold et les autres étaient en danger. Machinalement, elle déchargea son arme, rangea le chargeur, et se saisit de sa gourde qu’elle vida en un éclair. La chaleur de cet île pouvait être terrible parfois. Meryl apparu alors derrière elle

    – Ash… On a un visiteur, et il désire te voir…

    – Un visiteur ? Comment ça un visiteur, ce n’est pas possible…

    – Il s’est présenté sur la plage à une patrouille désarmé et a dit vouloir s’entretenir avec toi…

    L’Australienne haussa les sourcil et suivit sans dire un mot jusque dans la salle d’un ancien bunker. Se trouvait assis sur une chaise un homme en costume noir d’une soixantaine d’année. Une barbe poivre et sel coupé ras et des cheveux plaqué en arrière. Un homme propre sur lui.

    – Aaaah ! Major Ash Hellgate ! Heureux d’enfin vous rencontrer. Je suis très impressionné par votre travail ici et vous félicite pour cette gestion… efficace.

    – Vous êtes qui bordel… Et comment vous nous avez trouvé.

    – Nous avions réussis à infiltrer un cheval de Troie dans les dossiers de l’XCOM il y a quelques années voyez vous. Et il avait donc été aisé de le réactiver. Un jeu d’enfant. Quant à moi, je me nomme Henry Crawford. PDG de ce qui reste de…

    -…L’EXALT. J’ai étudié les dossiers. Vous étiez Vice président de la boite avant notre descente.

    Ash avait ainsi pu se détendre un peu. Pas vraiment de risque. Juste un bureaucrate.

    – Qu’est ce que nous pouvons donc faire pour vous cher ennemie ?

    – Oh, de suite, les gros mots… Je crois que ça n’a plus lieu d’être aujourd’hui ma chère, vu l’état dans lequel notre monde est à présent. Nos organisations respectives ont échoué dans leur mission. Nous sommes donc à mon humble avis propulsé dans le même camp.

    – Ouais… Si vous le dites… Donc abrégez. Que venz vous faire ici.

    – Tout simplement proposer notre aide très chère, comme nous venons quémander la votre…

    – Votre aide et notre aide? Alors là ça me coupe le sifflet.

    – Je sais que cela peut paraître étrange, mais nous sommes chacun dans une situation délicate. EXALT, aujourd’hui n’est plsu. Du moins officiellement. Des éléments isolés ont réussis à de nouveau se conglomérer après la destruction de notre Quartier Général. Cependant, nous conservons un capital économique important. Même très important, ainsi que du matériel dernier crie. Cependant, nous manquons d’hommes, Nous avons à peine deux escouades complètes à aligner. De votre côté, bien que vous restiez en sous équipement, sur la corde raide niveau matériel, vous avez réussis à réunir de nombreux hommes et femmes dont des vétérans. Nous pourrions donc faire bons amis.

    – Bons amis ?

    – Bon, le terme n’est peut être pas encore approprié… Disons, collègue de résistance ?

    – Hmm… Vous avez du cran Crawford.

    – Oui, c’est ce que disait mes collègues.

    – Et intelligent. Vous savez que je ne peux refuser une telle offre

    – Oui, je le sais.

    – Dans ce cas, nous allons pouvoir discuter d’un arrangement.

    – Effectivement. Et je pense qu’en preuve de ma bonne volonté, je vais vous ramener quelque chose d’utile.

    – Quoi donc ?

    – La mort d’un de ces dieux de l’Olympe, et cela par la main d’un de mes hommes.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    La tempête balayait la plaine Sibérienne avec une force terrible, gênant la visibilité d’un homme normal. Mais « Samaël » était aidé. La technologie de l’EXALT l’aidait. Combinaison de combat, filet de camouflage casque intégral tactique avec HUD et aide à la visée… Bref, Samaël était parfaitement équipé et parfaitement entrainé par dessus le marché. Sa formation en tant qu’agent de l’EXALT l’avait bien préparé aux missions d’assassinât. Le visage de sa cible s’afficha sur son HUD. Une homme d’une cinquantaine d’année, borgne, à l’air bourru. Nom de code « POSEÏDON ». Il avait eu toutes les infos dont il avait besoin sur la nature de sa cible.
    Le convoi sortis de la brume. Trois véhicule seulement qui avançait à vitesse moyenne. Rien de bien méchant. Samaël sortis de sa poche le détonateur, et attendit le bon moment. Les véhicules s’avancèrent, s’engagenant tranquillement. Ils ne se doutaient pas qu’ils roulaient sur des charges de X4.
    Clic
    Le véhicule de tête vit son arrière être désintégré par l’explosion alors que l’habitacle du second véhicule était réduit en cendre. Le véhicule de queue n’eut pas le temps de freiner qu’il rentra dans le coffre du véhicule central qui partis en tête à queue. Le véhicule de tête, quant à lui, était à présent sur le dos.
    Samaël rangea le détonateur tranquillement et sortis son fusil laser, commençant à tirer sur les survivants sortant des carcasses fumantes de leurs véhicules. Les cris des blessés ne durèrent que peu. Les couverts volèrent en éclat, et en très peu de temps, les survivants du convoi n’étaient plus. L’agent se releva de sa position, se débarrassant de son filet de camouflage et descendit finir le travail. Sa tenue de combat noir son casque tactique noir lui donnait une allure effrayante. une allure de démon. Il arriva près du second véhicule, là où était sensé se trouver Poséïdon… Vide.
    Un bruissement de pas derrière lui.
    Poséidon sorti de la brume, sa lame énergétique au poignet, la rage dans les yeux. L’ordinateur calcula de lui même la direction de la lame, il n’eut qu’à faire marcher son instinct et à esquiver. Samaël fit donc quelques mouvements, voyant la lame lui passer à quelques centimètres. Il fit durer la comédie quelques temps avant d’attraper en plein vol le bras armé, et de l’écraser de sa main robotique. Se tordant de douleur, le Dieu n’était plus qu’un homme. Vainement, il tenta de contrôler psychiquement le tueur, mais le rayon violacé ne sembla pas faire tilter Samaël. Il sembla regarder ce pathétique éthéré se démener pour survivre avec un certain plaisir. Bien sur, pour le savoir, il aurait fallut passer le casque intégral et les optiques rougeoyante, ce que Poseidon, heureusement pour lui, ne pu faire. D’un geste rapide, Samaël trancha la main du Dieu avant de lui trancher la tête. Il pris soin d’éliminer la puce intégré dans le bras de l’homme avant de la récupérer et de mettre la tête dans un sac. Toutes ses informations récolté grâce aux actions pirates d’EXALT avaient porté leurs fruits. Samaël activa sa radio, basculant sur le canal privé de l’organisation, pour dire de sa voix modulé par son casque

    « Samaël à QG. Hit. Sur le retour. Over »

    La brume revint, et Samaël redevint une ombre parmi les ombres.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus,
    Vaisseau Amirale l’Olympus.

    COMMENT ES-CE POSSIBLE !!!!! POSÉIDON MORT !?!? JE VAIS TROUVER CES INFÉRIEUR ET LES ÉCRASER DE LA MANIÈRE QU’IL MÉRITENT !!

    Quelques minutes plus tard.

    Je me suis enfin calmé… encore une fois ces humains m’étonnent, comment ont’ils sut, d’où sors cette armure ? Les images que nous as donné la caméra du véhicule montre un homme avec une armure assistée, comment a t’il eu accès à une telle technologie ? J’aurais bientôt cette réponse, car toutes les ressources que nous avons de disponible sont maintenant sur ce cas. Leur temps est compté.
    Entre-temps j’ai fait revenir tout les agents Éthéré de la terre et les prochains déplacements seront restreint au, portail, et transport arien sécurisé.

    Cela ne doit jamais ce reproduire !

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Athéna

    “_Tu peux pas faire ça, salope!!

    _Bien sûr que si. Sinon pourquoi serai-tu venu ici, dans l’une des villes les plus dangereuses de la planète?

    Il continue à vociférer des injures, bien que les dossiers de son ordinateur soient cryptées, elles devraient m’apprendre des informations.

    Transfert terminé

    Ah, c’est bon, je sors mon arme et me met à chantonner malgré moi une petite comptine que m’a appris ma mère.

    _Une dans le cœur, une dans la tête et tout s’arrête, tout s’arrête…

    Après avoir écourté la vie de ce misérable, je quitte la maison. Cet homme était le dernier sur la liste, j’emprunte les petites rues, même si, à cette heure, personne n’est réveillé. Je croise néanmoins un groupe de malfrats, ils s’approchent de moi et m’encercle. L’un d’eux s’adresse à moi.

    _Eh, c’est dangereux de trainer toute seule la nuit.

    Je souris avant de dégainer mes deux couteaux de lancer. Je les lance et presque immédiatement après, mon pistolet apparait dans ma main. Les lasers illuminent brièvement la ruelle. Les derniers soubresauts de vie quittent les corps. Tout a duré moins de 30 secondes, pas trop mal.
    J’allume ma tablette.

    _Athéna, vert. Lancement de l’opération légionnaire sur Détroit.

    Plusieurs voix me répondent.

    _Hermès, vert. Lancement de l’opération gladiateur sur Hawaï.

    _Héra, (bruit d’un tir laser)vert. Lancement de l’opération glaive sur Seattle.

    Les soldats chargés des “nettoyages” de ces lieux basculent sur notre canal.

    _Chef, une fois qu’on aura exécuté les civils en représailles. Qu’est ce qu’on fera des corps?

    Je parle, ma voix tremblante de colère.

    _Pendez les aux lampadaires et faites en sorte que ces inférieurs comprennent les conséquences de leurs actes…

    Héra

    Les soldats commencent le “nettoyage”. Les hélicoptères et les chars de combat envahissent les rues. Les commandos défoncent les portes, trainent les gens hors de leur lits.
    J’avance indifférente, je tourne vers le QG, deux policiers tabassent quelqu’un à coup de matraques. Plus je m’approche du centre-ville, plus la présence militaire est importante, les gens terrifiés, et pour la plupart encore en pyjama, sont enfermés dans des camions, passés à tabac ou tout simplement exécutés sur le bord de la route.
    Ces humains pensent connaitre la douleur cette nuit. En réalité, il n’en est rien, ils n’ont qu’un tout petit aperçu de ce que notre peuple a connu. L’entrainement martial, la maladie, la guerre… Tout me revient d’un seul coup, je repense à Poséidon, à l’un des enfants d’Athéna, un des malchanceux qui avait vu son système immunitaire trop faible pour pouvoir vivre, mort dans les bras de sa mère. Je repense à Zeus, je suis tellement plongée dans mes pensées que je ne remarque pas le QG.

    Je me “réveille” devant l’un des halls de l’aéroport de Seattle. Mon rapport… Oh, au diable ce maudit rapport, si Zeus me connait il sait que j’ai fait mon boulot. Je rentre dans l’aéroport, et je me mêle aux voyageurs qui attendent leurs vols, insouciants, je replonge dans mes pensées…

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    – Bordel Crawford ! Ils butent des civils !

    -Oui, c’était prévisible. Et j’en suis navré. Mais nous ne pouvons mener cette guerre sans sacrifice. Ces bêtes ne savent faire que ça : se venger. Car ils ne peuvent que ça. Ils s’agitent tels des bêtes blessés, mordant dans leur rage tout ce qui est à leur porté. Nous n’avons pas à nous en faire.

    Désarmé par la réponse de l’homme en costume, Ash ne savait que répondre, car su ce coup, il avait raison.

    -Bien, maintenant mademoiselle Hellgate, il est temps pour moi de vous présenter nos armes de la victoire. Suivez moi.

    L’homme quitta alors le bureau pour se rendre dans un bunker adjacent où été regrouppé du personnel de l’EXALT et quelques membres de la résistance en train de transformer l’endroit en zone d’armement. Mais Crawford ne s’arrêta pas, menant l’australienne jusqu’à un groupe de quatre homme en armure assisté assez différentes les unes des autres.

    – Mademoiselle Hellgate, voici l’unité Daemon, l’une des rares unités combattantes d’EXALT à avoir survécu. Une unité de combat, expérimental il y a 20 ans, aujourd’hui opérationnelle. Soldats modifiés génétiquement et mécaniquement grâce aux recherches sur certaines structures extraterrestre. Visions accrus par modification génétique, bras cybernétiques, ordinateurs intégrés et assistance par IA ; voilà le combattant de demain ma chère. Des guerriers rapides, combatifs, sophistiqués et entrainés, rompu à l’infiltration, l’assassinât, la guerre de front, les frappes chirurgicale. Elle a été étudié pour frapper les alien… et XCOM efficacement. De ce point de vue, ceci est un atout.

    Les hommes auquel Ash avait à faire avaient quelque chose d’effrayant. Peut-être était ce par le fait que leurs visages étaient cachés par leurs casques intégraux personnalisés aux couleurs noirs et rouges. Ou peut-être l’allure impressionnante que donnaient certaines armures. Si l’un pouvait avoir une armure plus « classique », l’un était engoncé dans un prototype d’unité MEC. Elle avait pu en apercevoir des photos de développement lorsqu’elle était à l’XCOM. Au final, se déployait en face de ses yeux une série de 4 super soldats.

    – C’est exactement ce dont il nous faut pour combattre ces éthérés. Vous pouvez produire d’autres de ces soldats ?

    -Hélas, le matériaux utilisé pour la confection de tout cet attirail, le MELD, est devenu un matériel protégé par les Alien. Impossible de s’en approcher. Nous sommes obligé de travailler sur des réserves. Elles nous permettent tout au plus d’équiper un seul homme et entretenir nos hommes déjà équipé pour 1 voire 2 ans.

    – Je vois…

    – Mais ne remettez pas en cause l’efficacité de ces hommes. Le lieutenant ici présent, nom de code « Samaël » est responsable de l’élimination de la cible prioritaire. Le tout a été fait à une vitesse extrêmement satisfaisante. Lieutenant…

    Le lieutenant s’approcha de l’Australienne, orchestrant un salut militaire à Ash

    – Samaël au rapport commandant Hellgate.

    – Impressionnant Crawford. Vous avez attiré toute mon attention.

    – Eh bien je m’en réjouis. Maintenant, il st temps de vous expliquer, moi et le lieutenant, les principes d’une opération qui me tient particulièrement à cœur : l’Opération « Chariot 2 »…

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus
    (11h05 sur l’Horloge d’Exalt)

    Enfin une première piste, même si elle est très inquiétante. On a retrouvé un membre humain travaillant chez Advent qui détournait de l’Élérium et des alliages. C’était de très petites quantités mais le problème pourrait être plus grand. J’ai lancé une purge dans Toutes les sphères de l’Advent, laissé des humains dans l’advent n’était peut-être pas une bonne idée, mais cette erreur sera bientôt réparé. 👿

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    1 semaine plus tard, Chicago, centre de sécurité de l’ADVENT

    « Ici Baal. En position avec Alester et les résistants. En attente du signal. A vous QG

    -Ici QG, Baal, opération Fortitude 2 lancé. Nous vous envoyons les coordonnées du point d’extraction. Vous avez 3 heures pour agir. Bonne chance.

    – Bien compris. On va aller taper dans la fourmilière.

    La porte du Van ne s’ouvrit pas. Elle fut arraché par les bras de l’unité MEC que l’on nommait Baal. Imaginez un homme de deux mètres de haut, et large d’au moins 1. Équipé de lance flamme aux poing droit, et tenant une Gatling de la main gauche. Devant lui, un centre de sécurité de l’ADVENT et ses gardes tout aussi stupéfait par la bête qui venait d’apparaître devant eux.

    – Messieurs, bonjour ! Je viens pour la distribution des calendriers postaux…

    La Gatling se mit alors à cracher ses balles sur les hybrides qui ne purent se mettre à couvert rapidement et qui furent haché menu

    -… et la revue nécrologique.

    D’un second van sortis un groupe de résistant encagoulé, à l’équipement hétéroclite, ainsi qu’un autre guerrier en noir, à l’armure plus affiné, et équipé de sabres électrifiés.

    – Allons y Baal. Ils nous attendent à l’intérieur. Il serait impolis de laisser l’amusement aux jeunes.

    – Tout à fait Alester, tout à fait…Ah ah ah…

    Les deux guerriers démoniaques se mirent en marche et pénétrèrent dans la tour, mitraillant à tout va.

    Au même moment, Afrique du Sud.

    – Voilà, l’opération Fortitude 2 a été lancé. L’opération Chariot 2 peut commencer. Escouade Widow. Vérifiés vos chargeurs. C’est notre heure de gloire aujourd’hui!

    Ils étaient tous là. Hellgate, Churchill, Castillo, Stryfe, Campbell, Sanchez et Dubazana. Prêts à en découdre. Ils avaient tous enfilé des cagoules ou des foulards pour cacher leurs visages et ils étaient prêts à agir au côté de leurs deux nouveaux alliés. L’opération était simple. S’introduire dans l’entrepôt, récupérer un maximum de MELD, et repartir aussi vite. Fortitude 2 allait attirer l’attention des éthérés, laissant le temps à Chariot 2 le temps d’accomplir son œuvre. Les codes de Crawford allaient leur permettre d’entrer dans l’antre de la bête sans être inquiété.
    Le camion s’arrête. Premier checkpoint. Tout le monde se tient prêt. Samael et Asmodée ont sortis leurs armes à leurs tour, prêt à intervenir si besoin. L’attente dure quelques minutes, et le véhicule repart. Le prochain arrêt sera le bon. Les hommes placent alors leurs silencieux sur leurs armes.
    Ash vérifie de nouveau son équipement. Tout est là. Elle finit par mettre la touche finale, installant sur son crane son chapeau de chasseur. Le camion s’arrête. Des bruits devant la porte. Cette dernière s’ouvre, et le soldat de l’ADVENT passe de vie à trépas.

    -Allez, on avance. On doit agir rapidement On a deux heures pour piller ce dont on a besoin.

    Les deux agents EXAALT étaient déjà sortis, pénétrant dans le bâtiment central servant d’accueil dépôt. On pouvait déjà entendre quelques cris à l’intérieur.

    – Escouade Widow avec moi, direction le hangar N°1 !

    Le groupe d’assaut se précipita sur sa cible, éliminant le sentinelles sur le chemin. Face à la porte du hangar, l’Australienne répartit ses hommes.

    – Manuel, tu montes dans ce mirador, et tu me scrutes l’horizon. Si tu vois un transport en approche, tu préviens à la radio assez rapidement pour qu’on sorte le Stinger du camion. Arnold, Jack et Esteban, vous montez à cet échelle de service, et vous nettoyez le premier étage. Les autres avec moi, on sécurise le RDC. Allez, exécution.

    Les hommes acquiescèrent et se mirent en position. Ash lança l’assaut, en envoyant une grenade flash à travers la porte. Le bang se fit entendre et la troupe pénétra dans le lieux, ouvrant le feu sur l’ennemi de manière méthodique et appliqué. Ils tombaient comme des mouches.

    – Allez Widow, on les élimine en vitesse. On peut le faire !

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    ………. 1 semaine après la bataille de Vegas…………..
    Depuis la bataille de Vegas une semaine avait passé et beaucoup de chose avait evolué, les deux principales villes criminelle du pays on été éradiqué. Tout ça sûrement a cause d’une petite fête dans le désert… La résistance Américaine a été brisé et les derniers survivants ont été occupé toute la semaine durant a fortifié leur « nouvelle » base d’opération tout en restant discret. Kal, qui c’était rétablie rapidement grâce aux modifications que son corps a subit, faisait les cents pas et avait une discussion plutôt agité avec ses 2 compagnons :
    _ « Faut qu’on bouge, on doit pas resté ici. Il s’arrêta d’un coup et fit volte-face. On peut pas resté sur une défaite, ca leur ferait trop plaisir. Je suis d’avis que l’on prenne le van et que l’on cherche des copains pour éclaté les verts. »
    _ « Tu oublies que la zone est fortement surveillé, et que on est légèrement recherché fit remarqué Maya en montrant la tablette, nos primes ont carrément augmenté depuis la dernière fois. »
    _ « 1-0 pour Maya, dit 012, et puis on peut pas se permettre de se faire reperer maintenant sa attirerait l’attention sur l’endroit. On a reussie a garé l’Eagle de maniere qu’il soit indétectable, pour l’instant on est caché et la vingtaine de gars de la WD7 qui sont arrivé après la bataille ne sont pas tous au top. Il etait en mission dans l’Utah, il faut leur laissé le temps de récupéré ! »
    _ « On part sans eux alors ! On a toujours été livré a nous même depuis Vendeta Prime, je vois pas ce que ca changera. »
    _ « On va pas abandonné ces gars a leur sort, on s’est battue ensemble et on faillit crever ensemble ! S’indigna Maya. »
    _ « Moi j’ai faillie crevé tout court jte signale »
    _ « Ouai et ce serait pas arrivé si tu te serais pas barré comme un gamin ! s’enerva 012 en se levant, ce dernier avait une carrure qui ferait fuir plus d’une personne mais pas Kal qui, au contraire, alla se planté devant le colosse en le regardant droit dans les yeux.
    _ « Ne m’insulte pas siffla ce dernier ».
    La confrontation semblait inévitable, Maya essaya même de s’interposé mais il furent tous interrompue par l’arrivé des trois derniers soldats de Delta. L’un des trois prit la parole :
    _ « Désolé de vous interrompre dans votre embrouille mais Campbell nous a mis sous votre commandement. Il veut que nous vous accompagnions pour une mission de reco et de ravitaillement dans le coin. A nous 6 on fait une escouade il a dit. »
    Plus surpris qu’autre chose les trois autres oublièrent instantanément leur querelle.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Héra
    Centre de recherche viral secret, Chicago.

    Depuis combien de suis-je là? Quelques jours, une semaine, un mois? Je n’en ai aucune idée. Impossible de se repérer à l’aide du ciel quand on est dans un gros bâtiment éclairé par des néons… Au moins, j’y vois des choses intéressantes…

    Au départ quand Zeus m’a demandé de protéger un centre de sécurité, j’ai cru qu’il se payait ma tête. Pourquoi un simple commissariat aurait-il nécessité la présence d’un dieu? Il m’avait dit que je le découvrirai bien vite; et en effet je l’ai vite découvert. De l’extérieur seule la sécurité renforcée et la présence de séctoides attirent l’attention. Mais à l’intérieur, on se rend bien vite compte que ce dispositif ne sert pas à protéger des flics en fin de carrière complétant des papiers administratifs. Les nombreuses lampes UV, les cobayes humains enfermés dans des cages et puis surtout tous ces corps qui pendent dans les couloirs, y’en a partout! C’est la que j’ai compris pourquoi Zeus capturait des humains vivants, le développement d’une arme biologique. Conçue pour un usage propre, rapide et chirurgical. Cette petite merveille ne tue que la(ou les) personnes qui…comment dire…sont “indésirables” à notre belle société. On désigne simplement les gènes de cette dite personne et on coche la case “à éliminer”. Ensuite plus qu’a larguer le virus par avion et on est bon. Vu qu’on a bidouillé le code génétique de la variole en lui intégrant des morceaux d’ADN de nombreux autres pathogènes, l’infection est létale dans 100% des cas. Les usages d’une telle arme seraient infinie… Il suffirait de la larguer sur un champ de bataille pour que nos troupes piétinent les cadavres fumants de nos ennemis. Enfin, c’est pas rendre ce truc mortel qui a demandé le plus d’effort, c’est faire en sorte qu’il bute une personne et pas une autre…

    Je regarde le dernier essai, deux humains, un homme et une femme, d’une vingtaine d’années et sain, enfermés dans une pièce contaminée. L’homme a ses gènes marqués comme “indésirable”, la femme, non. Cinq minutes plus tard, les signes vitaux de l’homme s’arrêtent, cependant le cœur de la femme bat encore… Il s’éteint trois minutes plus tard. Malgré cet échec les sourires des scientifiques sont si grands que j’ai l’impression qu’ils vont se froisser un muscle. Ils me parlent si vite et d’une manière si joyeuse que j’ai du mal à comprendre leurs paroles.

    “_C’est magnifique, l’indésirable est mort avant l’autre. Nous approchons du but.

    Je reste perplexe, pour moi, un échec est un échec.
    Une voix résonnent dans mon oreillette, m’empêchant de répondre.

    _Commandant! COMMANDANT! La base est attaquée, ils enfoncent nos lignes, ils sont partout! Faites gaffe(bruit d’une explosion), attention!

    _Soldat! Soldat!

    Il ne répond plus, merde. MERDE! Je me retourne vers les chercheurs.

    _Mettez les échantillons et les données à l’abri puis détruisez tout!

    Ils acquiescent et se précipitent vers leurs postes de travail.
    Je fonce à travers les couloirs, le matériel de recherche dernier cri, les cages et les corps suspendus laissent place aux couloirs gris qui camouflent nos expériences aux éventuels espions(mesure tout à fait inutile selon moi). Je pousse un soupir de soulagement. Les attaquants ne sont pas encore arrivés aux labos. L’odeur lourde du sang me saisit. Je plonge en plein centre de la mêlée. Des hommes encagoulés tentent de m’immobiliser, j’en étend sur le sol d’un solide coup d’épaule avant de massacrer les autres à coups de lames. Je fais finalement face à un homme dans une armure de combat noire. Je balaie des yeux la pièce, d’autres combats ont encore lieu tout autour, ils sont d’une violence inouïe, je souris malgré moi, me voila dans mon élèment. Je lance mon dernier ordre avant de bondir vers mon adversaire.

    _Hors de question qu’ils atteignent les laboratoires.”

    Quelques voix me répondent, bien.

    Je me précipite vers mon ennemi. Je suis surprise qu’il arrive à me tenir tête, et lui parait tout autant surpris de ne pas pouvoir m’étriper. Qu’importe nous continuons à nous battre…

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus
    (11h15 sur l’horloge d’Exalt)

    Enfin nous avons un nom !! Exalt, c’est le nom qui est revenu le plus souvent, les autres personnes interrogés étant soit de la résistance ou n’ayant aucune idée de pour qui ils travaillait. Exalt, selon nos informations c’était une organisation privée, à l’inverse de l’Xcom, qui est apparu au moment de l’invasion. Leurs objectif sont assez floue, ils récupérait la mêlée que nous avions laissé à la dispositions des humains, cette expérience n’as finalement pas vraiment donné de résultat, et autres de nos matériaux qu’ils pouvait récupérer. Bref, on as déjà récupéré les coordonnée de quelques bases supposé d’Exalt, les Assaut sur ces dites bases devrait bientôt être lancé. La purge continue, pour l’instant ce n’est que du personnel de basse importance qui est visée mais plus le temps avance plus je crains que cette cela touche les hautes sphère d’Advent.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    “Baal, j’ai trouvé une de ces grognasse d’Ethérée. Continue à faire le ménage. Elle est pour moi.”

    Alester bascule alors du canal privée au canal extérieur, faisant résonner une voix grave et modulé.

    -Voici donc une Ethérée. Samaël m’a parlé de vos améliorations, de vos capacités. Mais devinez quoi ? On joue à arme égal ma jolie. Pure fruit de l’avancé technologique humaine. Tu peux m’appeler Alester, et je serais… Ton boureau.

    Les deux lames sortirent de leur fourreau, s’électrifiant lorsqu’il appuya sur leurs gardes.

    – Il est grand temps de citer quelques vers bien à propos.

    Alester se précipita sur son adversaire, virevoltant à une vitesse folle autour de lui et donnant de nombreux coups de taille et d’estoc.

    – « Vous auriez bien dû rester neutre;
    Où vais-je vous larder, dindon ?
    Dans le flanc, sous votre maheutre ?
    Au cœur, sous votre bleu cordon ?
    —Les coquilles tintent, ding-don !
    Ma pointe voltige: une mouche !
    Décidément…c’est au bedon,
    Qu’à la fin de l’envoi, je touche »

    Sur ces mots il fit apparaître sur le corps de Héra une grande entaille rougie. Du sang. Il l’avait tranché sur le flan, et cela se ressentît car l’éthérée réagit à la décharge électrique.

    – Si tu pensais affronter un homme, oublie cette perspective. Je n’ai plus rien d’humain, que ce soit dans le corps, ou dans l’esprit.

    Quelques mètres plus loin

    -Reculez ! Recul…AAAAARGH !

    Les flammes dévorèrent les corps des soldats d l’ADVENT

    – Ah ah ah, misérable petits êtres. Je vais tous massacrer ! Je vous écraserai de mes mains s’il le faut!

    Les balles ricochèrnt dans le couloir , frappant les soldats de l’ADVENT.

    – Major, nos effectifs ont été entamé, mais nous sommes toujours capable de fournir du soutien. En attente de vos ordres.

    – Très bien, préparez les charges de X4, et sautez dans le trou. On va faire sauter les murs porteurs et ensevelir ses cloportes.

    – Mais major… Il n’y a pas de…

    – Il suffit de demander.

    Le bruit de rechargement caractéristique de la Gatling se fit entendre avant qu’une voix robotique réponde « Explosive ammo engage »

    -Aaaah ! Un son que j’aime entendre.

    Baal pointa alors sa Gatling vers le sol, tirant profit de ses munitions explosives pour détruire le sol et former un orifice dans lequel s’engouffrer.

    – Allez y mes amis. Placez vos charges, et sortez de là. Vous m’excuserez, je dois vérifier si mon collègue s’en sort.

    Et la machine de guerre fit marche arrière, en direction du combat de titan

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Héra

    La lame d’Alester me cisaille le flanc, il enchaine avec deux autres attaques, je les pare de justesse avant de bondir en arrière. Sa lame électrifiée me ralenti et il semble connaitre à l’avance mes mouvements, il doit sûrement aussi posséder des implants neuronaux lui conférant une vision thermique, la fuite n’est donc pas une option, tant mieux, ce n’était pas mon intention. Je souffle, cet humain est puissant et bien équipé, mais il reste un inférieur, un inférieur, lent, aveugle, borné, faible et stupide. Une horrible voix grave s’échappe de l’armure.

    “_Bon, il est temps d’en finir.

    Il plonge sur moi, mais, cette fois, je ne m’échappe pas à l’aide d’une roulade, je l’attend. Je feinte, lui laissant croire une ouverture, il s’engouffre sous ma garde et m’embroche l’épaule. Son casque se tourne vers moi. Même si je ne peut pas voir son visage, je sens sa surprise, son incrédulité… Loin d’être tordu de douleur mon visage souris. J’abats de toute mes forces mon poing américain taser sur son crane. Il s’écroule, sonné, son armure désactivée par mon attaque. Je ne m’arrête pas là, je le frappe en plein dans la cage thoracique, un bruit familier m’arrive aux oreilles, le bruit d’un os qui casse, le bruit de l’une de ses côtes qui se brise. Je sors mon pistolet.

    _L’arrogance est ce qui différencie les éthérés des bêtes qu’ils contrôlent, et dans ce domaine, vous, humains, êtes les maîtres et de très loin.

    Je lui vise le cœur.
    Et, d’un coup, je ne sens ni ne contrôle plus rien. Une frappe d’une force incommensurable me percute. Je vois la pièce qui se tourne dans tous les sens autour de moi. Je suis en train de tourbillonner dans les airs à travers la salle. Ma vue se brouille. Je vois deux hommes de métal qui s’approchent de moi. Je m’évanouis, j’arrive quand même à murmurer quelques mots avant de sombrer, symbolisant mon désespoir.

    _Zeus…je…suis…désolé…”

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus
    (11h30 sur l’horloge d’Exalt)

    ENCORE !!! C’EST ENCORE ARRIVÉ !!! COMMENT ES-CE POSSIBLE !!! AAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGGHHHHHHHH

    Sous la puissance de la colère de Zeus l’Olympus vibres de manière dangereuse, certain mur ce tordent et tout les êtres à bord craignent que le vaisseau s’ouvre sur le vide intersidérale

    Plusieurs minutes plus tard.

    Alors que j’essuie le sang des deux sectoides morts à mes pieds, je fait le bilan de la situation : Cette fameuse organisation, Exalt, à encore frappé, deux endroit en même temps, un entrepôt de Mélée en Afrique du sud et….. et.. La fabrique de toxine ou j’avais envoyé Héra…

    Ils ont fait sauté le bâtiment mais l’explosion n’as pas endommagé le laboratoire, les cuves de toxines sont toujours intacte.

    Maintenant les bonnes nouvelles, pendant qu’ils nous attaquait, nous avons riposter. Nous avons pris d’assaut les bases supposé de l’Exalt et nous ils c’est avérer que 3 avant postes était effectivement occupé, les opérations on été rapide et nous avons maintenant plusieurs ouvrier de l’Exalt qui sont en ce moment même en salle d’interrogatoire. Nous sommes tout prêt du but.

    Je ne peut toujours pas croire qu’elle est morte, ils on amener sont corps et l’on certainement détruit.

    Je te vengerais Héra !!

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    Chicago

    L’éthérée gisaient inconsciente sur le sol. A la merci des deux agents Exalt. Baal leva son pied au dessus de sa tête dans le but de l’écraser, mais Alester, d’un signe de la main, l’arrêta.

    – Attend. On l’embarque, on l’interroge et on la laissera à Asmodée. Elle vaudra plus vivante que morte…

    – Ouais, pas faux…

    Baal se retira, et pris le chemin du couloir dont sortait l’Ethérée.

    – Je me demande ce qu’il y a au fond de ce couloir pour qu’elle prenne tant d’énergie pour le défendre.

    Il eut sa réponse en arrivant au fond du couloir en tombant sur les cuves et les cages, les laboratoires et leurs scientifiques qui furent réduit en charpie. Baal n’hésita pas un instant et récupéra un maximum de document, tout en prenant quelques photographie grâce à la caméra intégré à son casque.

    – Laissons ça ainsi. Qu’ils ne savent pas ce que nous savons…

    Sur ces mots, le MEC repartit n arrière, mis l’Ethérée sur ses épaules.

    – On s’arrache. Notre mission ici est terminée.

    Les éléments de la résistance décrochèrent du bâtiment qui s’effondra alors dans un fracas assourdissant. Là encore, les agents EXALT disparurent des radars.

    Afrique du Sud, même moment.

    – QG, ici Widow, mission accomplis. On décroche de la zone avec les stock de mêlée. Aucune perte. L’opération s’est déroulée comme prévue. Dit Ash dans son micro près du camion. Mission accomplis.

    A peine eut elle le temps de raccrocher la communication qu’une explosion projeta l’Australienne dans les airs avant qu’elle ne retombe lourdement dans le sable.

    – Lance missile ! Abbatez le !

    tout s’embruma autour de l’Australienne qui comprenez de moins en moins où elle était. Elle ne sentait plus aucun de ses membres. Elle ne ressentait plus rien. *Bordel… *. Lentement, elle ferma les yeux et partis dans les limbes.

    2 jours plus tard, Guadalcanal

    – Ah ! Vous voilà réveillée. Content de vous voir en vie.

    La première vision qu’eut Ash à son réveil était le visage souriant de Crawford.

    – Putain… J’ai dormis combien de temps ?

    – Deux jours. Le temps du trajet en fait. Vous avez eu de la chance. Ces armes à plasma, ça fauche des vies en moins de deux… Sachez que les opérations Fortitude et Chariot sont des succès totaux, allant plus loin que nos espérances. Malheureusement, l’ennemi sait à présent qui nous sommes. Certains de nos avant postes ont été attaqués, et certains des employés sont en train d’être interrogé. Des pertes malheureuses, mais minimes. Aucun de ces simples employés ne sait où se trouve notre position, les contacts se faisant par intermédiaire indirects. Les derniers hauts responsables sont trop bien cachés pour être trouvé. De plus, nous avons un coup d’avance. Nous avons capturé l’un des leurs. Cette monnaie d’échange sera pratique…

    – Vous en avez capturé un ? Qui ? Il me faut la voir ! Il faut…

    -Vous n’êtes pas en mesure de vous lever… en fait, vous n’êtes plus en mesure de vous lever.

    -C…Comment ça Crawford…

    – Eh bien… Crawford alla s’asseoir sur une chaise à quelques mètres. Le tir de plasma ne vous a, certes, pas tuée, mais il a arraché vos jambes et votre bras gauche. Je suis désolé.

    Ash n’osa pas regarder pour vérifier. Elle se contenta de jurer en frappant sa tête contre son coussin.

    – Il fallait que ça arrive à moi… Fais chier.

    – Ecoutez… Je peux faire quelque chose pour vous. Mais il me faut votre accord pour cela.

    L’Australienne tourna la tête vers le bureaucrate

    – Que proposez vous ?

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus
    (11h45 sur l’Horloge d’Exalt)

    5 avant poste détruit ce matin, les choses s’accélère. Malheureusement le personnel de ces avants-poste n’est pas d’une grande utilité, Il semblerait que la tête pensante avait prévu ce genre de cas et à réussi à garder son QG dans le plus grand secret… mais bien entendu garder un secret alors qu’on à une longueur de retard technologique et on fait face à une puissance galactique… est impossible. Mais bref, le personnel à été inutile, mais le matériel informatique des bases par contres… Bien entendu les connections au réseaux principale d’Exalt on été coupé dans la minutes ou nous avons tenté d’accéder à leurs réseaux, mais les quelques secondes ou le réseau était encore connecté on été suffisante.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    _ « Attendez rappelez moi, la mission était basique. Reco et ravitaillement c’est tout, soupira Kamal (delta 5). Ce dernier faisait les cents pas dans le fourgons et attendait le signal de depart. Kamal était a la base un soldat mexicain, un démineur plus précisément. Durant sa courte carrière il a tout de même appris que « la violence c’est mal » et c’est même devenue son credo. Il porte la même inscription sur son arme. Typiquement le genre de gars a risqué sa vie pour des civils. A coté de lui Sawaad (delta 3), un Israélien, murmurai une prière dans son coins. Contrairement au mexicain Sawaad etait commando de profession et avait connue son lot de combats. Kal, lui, était posté sur une des couchettes, comme toujours, et rechargeais une énième fois les armes.
    Tout d’un coup la porte latérale s’ouvra, sortant les trois hommes de la tension ambiante. C’était le signal, ils sortirent tous ensemble et foncèrent dans le parking souterrain du Circus Circus. Si l’on mettait a part les nombreux camions amené a grande hate, le parking était désert et rien ne laissait songé qu’une base de l’ADVENT était camouflé ici. 012, Scorch (delta 2) et Maya les attendaient a l’extérieur, deja en position ils n’attendait plus que les renforts.
    3,2,1…La déflagration secoua tout le bâtiment et lorsque Kal lanca un regard sur l’emplacement présumé de la porte il n’y voyait qu’un trou. Cette derniere avait été arraché de ses gonds et projetée a plusieurs mètres de distance réduisant au passage plusieurs soldats de garde en bouillie. Le commando entra dans le passage grands ouvert. L’entrée menait sur un long couloir facilement défendable et une mitrailleuse lourde avait était placé a l’autre bout. Ils arriverent a peine que le BUMP BUMP rapide et regulier de la mitrailleuse se fit entendre. Kal vit Sawaad dégoupillé une grenade et la lancé en direction du fond du couloir. Quelques secondes plus tards le commando continuait a avancé. Cette fois ils avaient pris les armes des popovs et s’étaient préparé au pire. Mais contrairement a ce qu’ils pensait la resistance de l’ADVENT était moindre et en moins de 5 minutes ils arriverent dans ce qui semblait etre un zone de stockage en ayant tué seulement 15 soldats. Seul bémole, ils stockait des humains ici et le nombre de personne present ne correspondait pas a la place total. Il y avait de la place pour au moins 1000 personnes et seulement une vingtaine etait présente. Dès ce moment la le commando se divisa en trois groupe :
    Kal et Maya direction la salle de contrôle.
    012 et Scorch direction les prisonniers.
    Kamal et Sawaad s’occupait de l’extraction.
    Les prisonniers furent libéré très rapidement et conduis vers la sortie, et a ce moment precis une alarme résonna dans toute la structure du complexe. Les deux soldats s’occupaient d’escorter les prisonniers jusqu’au parking la ou les 2 autres gars de Delta occupaient des camions. Mais le plus étrange se deroulait du coté de Kal et Maya, une dizaine de corps fraichement tué gisait dans la salle. Ces deux derniers visionnaient une video datant de plusieurs jour. On y voyait ce qui semblait etre un éthéré combattre un homme en armure.
    _ « Elle se fait défoncé », murmura doucement Kal.
    _ « J’enregistre ca et on se casse, couvre moi » dit-elle en branchant sa tablette a l’ecran.
    _ « Je ferais tout pour toi, mi amore… » répondit kal en souriant.
    _ « Pas besoin d’en arrivé la c’est terminé » dit-elle en repartant arme au poings vers la sortie.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 29 mars 2015

    Caesarius Kronos Draco Magnifiencis , ex “Marius Strédérius “
    Tous ne s’est pas passé comme prévu on dirait … *rit* Enfin même avec notre technologie on était voué à l’échec …. Mais bon … c’est comme ça … * lève la tête et regarde les vestiges de sa base * Le SPQR à été détruit ainsi que ma station spatiale … Mais je ne compte pas m’arrêter là .. Lors de ma dernière bataille j’ai révélé qui j’étais réellement ! Et je sais que l’on me recherche … Je suis Caesarius Kronos Draco Magnifiencis ! Un ancien général de la république romaine qui a reçu le don .. Le don de ce que mes chères compatriotes humains appelleraient “magie” . Nous ne sommes guère nombreux dans mon ordre , à peine 6 ! Nous nous nommons les “Voyageurs” car nous utilisons la téléportation pour nous déplacer instantanément de monde en monde . Parmi mon ordre se trouve … Orrassum Alm , un féroce guerrier Skeletlion ( ils ont l’apparence de squelette mais on distingue quand même des paupières et des lèvres) notre chef , ensuite il y a Barg Holbgendug , ce que les humains appelleraient un “nain” après il y a mon ami Kreljon leTigre un “khaajit” mais il préfère nommé sa race ” les humbles hommes-chats venant de contrée désertique et inhospitalière “et ….
    Caesarius lève la tête un soldat de l’ADVENT lui gueule de se rendre
    -“Sinon quoi ? Je ne te veux pas de mal! Pour moi tu n’es qu’un simple être qui a été abusé . Par et oublis moi ! Comme cela tu pourras continuer à vivre tranquillement ta vie .
    -On a pas l’obligation de te ramené en vie traître ! ”
    Le soldat se mis en joue . J’ai eu le temps de lâcher un “Je t’aurais prévenu”
    Je me téléporta derrière lui grâce au don avant d’abattre la rune de feu de ma spata ( épée à une main longue romaine ) sur sa petite carotide ..

    Une vingtaine de soldats de l’ADVENT entrèrent dans ce qui fut le bureau de Marius
    Les soldats se mirent en position de tir .
    -“Assassin ! , hurlèrent les soldats .
    -“C’est exactement ce que je suis … , rétorqua Caesarius ”
    L’ancien camp des “Légionnaires ” fut le dernier tombeau Marius , de ses légionnaires et enfin des 200 soldats de l’ADVENT et de la dizaine de sectoïde qui orchestrait le tout . Les envahisseurs furent enterrés en moins d’une minute …

  • Participant
    Posts75
    Member since: 29 mars 2015

    Héra

    Un courant électrique me réveille, je sursaute en apercevant une armure noire devant moi. Je tourne la tête, je suis attachée sur un lit dans une pièce blanche bien éclairée et dépourvue de fenêtre, sûrement un sous-sol, la chose qui me surprends le plus est le matériel se trouvant au dessus de moi, il ressemble à un module de chirurgie sectoide, je suis tellement plongée dans l’analyse de mon environnement que j’en oublie la femme en armure noire devant moi. Elle tousse, je tourne la tête vers elle.

    “_Tu as intérêt à ne rien tenter sinon…

    _Bonjour.

    Je lui ai coupé la parole, elle me fixe étonnée par ma réponse. Elle chuchote quelque chose à son poignet et ne me parle plus…

    Un homme, vêtu d’un beau costume entre dans la pièce accompagné d’un homme en armure, Alester, il boite un peu. L’homme prend la parole, il se présente, Crawford, ex vice-président d’une boite privée, EXALT, qui résiste depuis notre invasion en ayant exploité notre technologie, notamment pour ses “super-soldats”. Dès qu’il a fini je lui pose a question qui me brûle les lèvres.

    _Pourquoi combattez-vous?

    Il sourit.

    _Pour l’Humanité bien sûr!

    _Non, moi je combats pour mon peuple, pour mes enfants, mes petits-enfants; les hommes qui vous entourent combatte par vengeance, sauf elle,(je pointe la femme en armure noire), qui combats pour tuer, tuer des éthérés, mais vous(je pointe mes yeux sur Crawford), vous êtes une énigme pour moi.

    J’essaie de le contrôler mentalement pour lire dans ses pensées, un courant électrique me traverse presque instantanément le corps.
    Crawford sourit.

    _Voici notre dernière avancée, un implant qui neutralise les pouvoirs psioniques, (il me montre une sorte de bouton), il me permet également, à moi et mes acolytes, de vous envoyer un courant électrique si vous vous montrez trop…téméraire. Sachez qu’il s’enroule autour de votre colonne vertébrale, si vous essayez de l’enlever vous mourrez.

    Il s’approche de moi, saisit une tablette, il me la cale sous les yeux, on y voit la tête de Poséidon. Je crie de rage.

    _Vous nous paierai ça Crawford!

    Il quitte la pièce.

    La femme m’électrocute plusieurs fois. Elle me chuchote à l’oreille.

    _T’as bien devinée ma mentalité, sache que j’aurai préférer te coller une balle dans le crane mais bon, les ordres sont les ordres… Allez! On commence.

    L’espèce de chirurgie sectoide au-dessus de moi se met à bouger et déploie, telle une araignée déployant ses pattes, de nombreux bras munis d’accessoires terrifiants. Je prend ma voie la plus froide.

    _Pas la peine de faire trainer, commence.

    Le dispositif se referme sur moi…

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    – Alors ? Que nous a apporté l’interrogatoire Asmodée ?

    -Oh, pas grand chose monsieur Crawford. Elle nous a donné les noms des autres éthérés, nous a parlé de leurs armes chimiques… Mais sinon, rien de plus. Je repasserai la voir tout à l’heure.

    – Bien… en attendant que notre amie soit remise de ces blessures, il nous faut nous organiser. Si nos ouvriers sont restés muet grâce à leur ignorance, il faut rester prêt à d’éventuels attaques. J’ai déjà envoyé des ingénieurs dans la jungle pour installer quelques sites antiaérien. Nous avons pu ramener quelques vieilles pièces russes qui nous restaient. Autant dire que les appareils légers risquent de pas vraiment apprécier. Il nous reste aussi une arme à IEM extraite d’un de nos avions. Il pourra être utilisé en dernier recours, mais il nécessitera une proximité avec la cible pour agir. Faudra donc l’embarquer sur notre hélicoptère Black Hawk. Pour ce qui est de la défense au sol, la seconde guerre mondiale a déjà fait son office. Il faudra rétablir les anciennes tranchés et bunker japonais, y installé des équipes de mitrailleuses, les quelques explosifs que nous avons… Bref. L’objectif sera de défendre la zone assez de temps pour évacuation. Si jamais nous pouvons évacuer.

    – Sauf votre respect monsieur répondit Campbell, je vois pas trop de moyen d’évacuation.

    – Homme de peu de foi… L’EXALT a toujours des tours dans son sac. En plus des deux hélicoptères black Hawk, nous avons quelques vedettes de combat, ainsi qu’un patrouilleur. Ajoutez y les vaisseaux de votre flotte, et vous avez vos moyens d’évacuation.

    – Ouais, ça reste limité monsieur Crawford. Jamais nous n’arriverons à tous monter dans…

    – Il est évident que des gens mourront en cas d’attaque. Mais c’est ainsi. Ce sera un sacrifice louable.

    – J…. Hum… oui certes.

    – Qu’en est il de Ash monsieur ? Demanda Meryl

    – Elle est à l’infirmerie, attendant ses nouveaux implants. Elle doit être en train de discuter avec notre « amie »

    Ash regardaient Athéna depuis son lit, sans dire un mot. Sa seul main valide était posé sur son ventre, tapotant machinalement. Athéna, de son côté, faisait de même. LE tout dans un silence assourdissant.

    – Qu’as tu à me regarder ainsi ? demanda enfin la déesse
    – Moi ? Rien… Au final, outre vos pouvoirs psychiques développés, et le fait que vous soyez des parasites, vous êtes comme nous. A souffrir. A avoir peur… Car je sais que tu as peur. Je sais que ton mari a peur pour toi. C’est assez touchant de voir cela

    – Comment oses tu me…

    – Oh, on se calme. On est dans le même état pour le moment. Au même niveau. Toi, tu es cloué à ce lit par des chaines, des blessures et des implants, moi je suis clouée au miens par des membres manquant. Autant avoir une discussion pacifié. Car au final, nous deux, on est pas si différent. Nous sommes des monstres. On essaye de se donner des raisons. Moi, c’est pour la survie de l’Humanité tel qu’elle est, vous c’est pour le bien suprême, pour votre survie. Chacun à ses raisons. Je vais te dire un secret. Ce monde est pourri jusqu’à la moelle. Du plus bas au plus haut. « Tout un Océan de mal vaste et houleux. Peu profond par endroits, beaucoup plus ailleurs, je dirais même abyssal. Cependant, des gens comme nous confectionnent de petits radeaux de règles et de simili bonnes intentions puis déclarent : Voici le bien, voici ce qui finira par triompher. » T’en pense quoi toi ? Tu vois peut-être ce monde différemment non ? J’imagine que ce doit être différent à tes yeux…

    De sa seule main valide, elle attrapa un paquet de cigarette trainant à sa table de nuit, en tira une et l’alluma grâce à son zippo.

    – T’en veux une ? J’ai peut être qu’un bras, mais je peu toutefois essayer de te la passer.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    Zeus
    (11h50 sur l’Horloge d’Exalt)

    Enfin, la source de nos problème récent, l’arrogance d’Exalt auras causé ça perte. Je vais leurs faire payer la mort de Poséidon et heureusement, la capture et non la mort d’Héra. Il non pas intérêt à l’avoir toucher, quoique ils mourront tous peut importe donc cette menace n’on aucun sens. Je doit avoir les Idée claire pour cette bataille

    Soldat Sectoides : Mon seigneur, nous approchons de la base ennemi.

    Parfait ! Cela fait longtemps que je n’ai pas participé à une bataille, j’espère ne pas être trop rouillé.

    Quatre cuirassé, une cinquantaine d’Ovni et une centaine de transport de l’Advent la zone est complètement bouclé sur une dizaine de kilomètre autour du QG d’Exalt, aucune fuite possible. Une totalité d’environ un millier de combattant autant de l’Advent que des Extraterrestre la bataille sera rapidement terminée.

    Alors que je descend de l’Ovni devant l’entré principale du complexe les alarmes résonnent, pendant quelques secondes puis s’arrête, notre “espion” fait donc sont travaille. Même si l’alarme certainement eu le temps d’alerter la sécurité. J’avance donc, suivit de Artémis et Apollon et bien entendu de les deux premier groupes d’assaut Extraterrestre, alors que la porte principale s’ouvre.

  • Participant
    Posts179
    Member since: 29 mars 2015

    La porte s’ouvrit… sur une pile de sac de sable, surmonté d’une mitrailleuse calibre 50. Elle se mit à cracher la mort sur les extraterrestres malchanceux qui se trouvaient trop près. Ils furent mis au tapis, couver d’impact. Les Ethérées eurent la sagesse d’esprit de se jeter sur le côté, esquivant d’éventuels blessures
    Les haut parleur s’enclenchèrent alors :

    – Bienvenu à Guadalcanal Ethérées de l’ADVENT. Je suis le directeur Crawford de l’EXALT. Comme nous le voyons en ce moment, vous êtes en train de débarquer. Vous avez compris que raser cette île purement et simplement condamnerait votre chère collègue. Sage décision. Sachez cependant que vous avez oublié un détail. Rien ne m’empêche d’ordonner sa mise à mort immédiate. Et je suppose que vous ne voulez pas que j’en arrive à de tels extrémités. Sachez aussi que si vous souhaitez vous aventurer dans une guerre, sachez encore que cette île est un vrai bourbier. Peut-être que ça ne vous dit rien, mais Guadalcanal, pour les habitants de cette planète, est synonyme de bataille sanglante. Notre race s’est déjà charcutée sur cette île luxuriante, et que la mort attend ses attaquants à chaque coin d’arbres, derrière chaque souche, à chaque bunker et derrière chaque tranché. Il suffit au défenseur de se retrancher au mieux pour que l’offensive adverse se transforme en enfer. Enfer qui engloutira surement nombre de vos éthérées. Pour vous donner un ordre d’idée : 38 000 hommes ont perdu la vie ici. Et si vous pensez que nous nous rendrons… Vous nous avez encerclé. Nous n’avons rien à perdre. Et un homme désespéré est prêt à tout…Je vais donc vous laisser réfléchir à tout ça. Disons que je vous laisse cinq minutes. Mais sachez que je vous donne déjà ma proposition. Laissez partir tous mes effectifs hors d’ici. Une évacuation dans les règles de l’art avec hommes et matériels en 48h, le tout sans accrochage de votre part. 48 heures plus tard, vous revenez, et vous retrouvez votre chère princesse libéré qui viendra vous serrer fort dans vos bras sur une île paradisiaque, et nous repartons sur de nouvelles bases. Voici la proposition qui vous est offerte. Si vous la refusez, nous serons contraint d’ouvrir le feu de toute part, de nous défendre pour chaque bout de terrain, et de, par nécessité dans la bataille, tuer notre otage et causer de lourdes pertes parmi vos généraux. Vous avez vu ce qu’étais capable quatre de mes hommes. Sachez qu’à présent, deux escouades similaires ont été équipé ainsi. Sachez aussi que des vétérans de l’XCOM coordonne le reste des troupes au sol, et qu’ils savent abattre des gens aussi téméraires que vous. Maintenant, je vous laisse décider. Je viens m’enquérir de votre réponse d’ici cinq minute. JE vous conseillerai aussi de vous mettre à l’abris. La météorologie annonce des vents violents pour ce soir Il serait bête que vous soyez mouillé à cause d’une tempête tropicale. Je me demande aussi comment volent vos transports sous les averses qui arrivent… Enfin… réfléchissez bien.

    Le haut parleur s’éteint, laissant les éthérées seuls face aux bruits de la faune et de la flore de Guadalcanal. Crawford, de son côté, remis ses lunettes sur le bout de son nez. Le bluff sur les “deux escouades” était osé. Mais l’ennemi en face n’était pas au courant. Il fit donner ses ordres, et resta près du microphone, attendant la réponse de l’éthérée.

  • Participant
    Posts95
    Member since: 29 mars 2015

    C’est donc lui. Crawford Tu es as moi !!

    Ayant à peine écouté son discours j’ordonne la suite des opération. L’unité de codex s’étant infiltré dans les système de la base et nous ayant permis d’accéder à leurs banque de donné, Désactiva tout les système électronique et un brouillage complet des communications de la base. Ensuite il se téléporta directement dans la salle où était enfermé Héra.

    L’assaut donné et Héra certainement sécurisé, J’envoi une Explosion psyonique en plein milieux du couloirs détruisant la mitrailleuse et le mitrailleur d’un seul coup. Deux Berserkers fonçant alors dans la brèche suivit de Goliaths. Entouré d’une escortes de soldat Advent (dont des porteurs de bouclier) et toujours Artémis et Apollon nous nous dirigeons rapidement vers l’endroit où est détenu Héra.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Les trois véhicules quittèrent rapidement le parking souterrain et presque sans encombre ( un garde prenant son travail un peu trop au sérieux). C’en était même étrange les alentours de la ville avaient été le théâtre d’une bataille quand même causé des pertes aux Aliens, aussi bien en troupe régulière que chez ses commandos. Ca ne collait pas se disait Maya en conduisant le fourgon dans la rue principale de Vegas. Rien ne semblait anormale, tout les véhicules réussirent a sortir de la ville tranquillement et Maya entendit même murmuré Sawaad dans la radio :
    _ « Ya personne, j’aime pas ca. En général on prépare un comité, que ce soit pour l’accueil ou le départ de quelqu’un. C’est malpolie sinon. » On pouvait entendre la respiration saccadé de Kamal en fond et même le gravillons contre la carrosserie du fourgon.
    _ « Tout le monde rapport de situation » la voix de 012 fit vibré l’habitacle et réveilla Kal qui comatait a l’arrière.
    _ « Rien ici » fit Sawaad.
    _ « RAS ici aussi, mais faudra qu’on regarde un film une fois rentré a la maison » répondit doucement Maya
    _ « Ok j’envoi un message a la maison ,d’ici la on reste en silence radio jusqu’à ce que je vous contacte. » Il eu un déclic sonore puis il ne resta sur la radio que des parasites. La camionnette vira sur le coté et disparue dans le désert avec les deux autres camions et tout ca en juste une nuit.

    ………3 heures plus tard………
    _ « Vous êtes vraiment des inconscients cria Campbell, vous avez failli nous faire reperer et tous tuer. Qu’est ce que vous comprenez pas dans reconnaissance et ravitaillement ? Le general s’arreta, en ayant l’air d’attendre une reponse. Maya sentit les mâchoires de Kal se crispé et 012 attendit 5 battement de cœur avant de prendre la parole. C’etait en général signe d’une colère plutôt prononcé pour les deux, mais dont ils ne laissait rien paraître.
    _ « Nous avons aussi accomplie nos objectifs principaux et les civils sauvé pourront nous renforcé dit 012 »
    _ « Mon cul, oui repondit le general Vous avez vous meme dit que la resistance sur place etait infime, qui nous dit que c’est pas tous des Face-less. Maya entendit Kal chuchoté juste assez fort pour qu’elle puisse l’entendre mais pas le general :
    _ « Sans visage, s’il te plait le vieux » Elle reprima vivement un fou rire en se mordant la levre.
    _ « En plus de ca vous avez embarqué Delta dans vos emmerde. Il s’adressa ensuite au doc qui etait presente et qui s’occupait des refugiés. On gère pas une garderie merde. Vous etes consigné jusqu’à nouvelle ordre, rompez . » Ils s’apprêtèrent tous a quitté la salle mais Campbell arreta Scorch en lui mettant la main sur l’epaule : « Sauf Delta, faut qu’on parle ». Leur retour n’avait pas été aussi triomphale qu’ils l’auraient voulue mais au moins, ils avaient sauvé ces gens et, plus important, avaient un moyen de quitter l’ancienne colonie anglaise avec le matos, si Walt tenait sa promesse.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 29 mars 2015

    Mouai, ca ma l’air bien mort par la :dry: …..

  • Participant
    Posts278
    Member since: 29 mars 2015

    Tant qu’il y a pas de nouvel épisode de la part de BaT, ça va rester mort…

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.