Post has published by Gabykousk

Ce sujet a 209 réponses, 17 participants et a été mis à jour par  Eldaxerus, il y a 1 an et 8 mois.

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 210)
  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Bonjour à tous.

    Les archives d’une période trouble est un recueil de tous les textes RP de la série XCOM, je vous propose donc de les regrouper dans cette section.
    Envoyer vos RP ici camarde ou mettez les RP de nos amis qui n’ont pas accès au Forum de guerre SVP !
    Sur ce bonne lecture !!! ^^

  • Participant
    Posts72
    Member since: 29 mars 2015

    Général Thomas Campbell

    16 mars 2035 (Épisode 3 – Commandant De la Tour)

    L’XCOM est revenue en force depuis quelques mois, leurs actions répéter en Eurasie bouscules les grands de l’Advent, ils vont sûrement très vite riposter ! Cette élan d’espoir est pour eux un début d’épidémie qu’il faut absolument faire disparaître avant sa propagation !
    J’aurais bien besoin de leurs espoir ici, mes hommes commencent à craqué :
    La WD6 est rentré au QG hier, sur toutes l’escouade seul le major Hertman et le soldat Malcom se sont tirés de la mission dans le Manitoba, nous avons aussi perdue le contact avec la WD11 en Arizona et pour finir, selon les rapports volés du gouvernement Nord-américain, plusieurs divisons des “Enagah Osuy” sont annoncées avant avril.
    Malgré tout je garde espoir, j’ai pu prendre contact avec la cellule de résistances de L’amiral Amelia Andreas, qui garde sous contrôle plusieurs zones au Mexique, Guatemala et au Honduras. Elle a promis quelle viendrai bientôt au QG mais qu’elle devait régler quelque problème avant et se préparer psychologiquement à la différence de température (Il est vrai que le Mexique et l’Alaska on quelques degrés différences)
    Dans quelques mois nous pourrions mener de vraies opérations conjointes et réussir enfin a créé une vraie cellule qui engloberait toutes l’Amérique du Nord ! Mais ne nous emballons pas, pour l’instant rien n’est fait, il faut déjà que je briffe la WD4 des disparitions d’une vingtaine de personnes dans un village perdu en plein Iowa et que je prends contacte avec l’XCOM, avec leur commandant ….

  • Participant
    Posts2
    Member since: 19 février 2016

    On reprend les bonne habitude dirais t’on, même 20 ans après. La seul différence viens du fait que je dirige maintenant ma section d’ingénierie. Il y a quelque temps je travaillais seul, mais depuis quelque temps, certain mon rejoins. Quelques’un fessait partie de ma poche de résistance isolé qui ont décider d’aider le camp des “humains libre” sans êtres confronter aux horreur de la guerre. Et certain vienne ici pour avoir un pied dans l’XCOM pour ensuite êtres recruter dans les unités commandos de l’XCOM.
    J’ai goûter au mission de terrain tout comme mon frère d’arme Wilms après la chute du XCOM de la grande invasion, et je peux vous dire que cela me manque. J’aurais apprécier êtres recruter ne serais que fusilier de l’aire pour garder le Talion en l’absence de nos frères Commandos.

    Sergent Mathof Polikof Chkaya, 3éme section d’ingénierie de l’XCOM.

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    17 mars 2035, Épisode 3

    Saleté d’XCOM, ils ont réussis à sauver le VIP, heureusement leur sphère d’influence reste moindre, et ne s’accroît que très peu, le Garmagedon survole en ce moment l’Allemagne, et nous allons nous posaient à Berlin, le gouvernement allemand nous propose un stock d’humain non-négligeable contre quelques matériaux de vaisseaux, ce vieille OVNI qu’était le Extrato a était démantelé pour l’occasion, nous pouvons continué nos tests, hier encore le professeur Jalt a fait une découverte surprenante sur un agent d’une cellule de résistance en Amérique Centrale, le corps de la jeune femme est devenue extrêmement mou suite à la puce qu’on lui a injecté, le spécimen criait comme une truie, nous l’avons donc anesthésié puis nous l’avons mît dans une cellule auto-génératrice. Le spécimen étant devenue incontrôlable, nous l’avons abbatue… Triste fin, la recherche sur le contrôle du cerveau aurait pus grandement avancé et grâce à elle nous aurions pus contrôler des humains…

    Mais je suis sur que nous trouverons d’autres spécimens intéressent parmit ceux que l’Allemagne nous envoie

    Evan Darlon, général de l’ADVENT

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts278
    Member since: 28 août 2014

    (Episode 3)

    Journal d’Oleksander Dobrynin, frère ainé du grenadier Dobrynin:

    Aujourd’hui est un grand jour pour la résistance ruthène. Nous avons pu attaquer et évacuer un village des steppes ukrainiennes dont les habitants étaient utilisés comme cobayes par les aliens. Maintenant les envahisseurs nourrissent les charognards (bien que je ne sois pas sûr qu’ils soient comestibles, même pour des vers), et les villageois sont en sécurité dans l’un de nos repères. Plus d’une cinquantaine de soldats de l’Advent éliminés! Et combien de ressources et d’équipement récupérés!

    Suite à ce succès, j’ai été proclamé Hetman par mes hommes. Je suis à présent officiellement le dirigeant de l’Hetmanat ruthène, aussi dénommé la nouvelle Rus’.
    Bien que j’en sois très heureux, je regrette que mon frère n’ait pas été là pour le voir. Quel imbécile, celui-là. Il a rejoint l’association qui a échouée à protéger la Terre, l’XCOM. Quand comprendra t-il que nous ne pouvons faire confiance à personne en dehors de nous-même, que les promesses de liberté ne valent rien, que tout ne peut être confirmé que par les actes!
    Je sais que je peux faire confiance à mes hommes car j’ai vu le courage de chacun d’eux, sur le terrain. Mais lui, que sait-il de ces étrangers, de ces auto-proclamés libérateurs terrestres, de ce ramassis d’anciens militaires et de nationalistes anarchistes? Il est même possible que des agents de l’Advent soient infiltrés parmi ses membres… Toujours est-il que j’espère qu’il me donnera de ses nouvelles, et aussi que l’XCOM fera parler d’elle bientôt. Peut-être pourrais-je en déduire que ce sont véritablement des libérateurs?

    Bon. Demain sera une dure journée. Malgré les récents succès et l’amitié d’une grande partie des populations ukrainiennes et biélorusses, notre Hetmanat ne compte que quelques centaines de combattants, répartis assez inégalement sur le territoire que nous revendiquons, ainsi que peu de ressources, surtout en termes de ravitaillement.
    Il me convient donc, en tant que nouveau dirigeant, de réorganiser tout cela et de tenter, ne serait-ce que temporairement, de tisser des liens avec les autres organisations résistantes. Nous avons besoin d’alliés.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 20 février 2016

    15 Mars 2035 Journal du Général “Marius Strédérius ”

    Aujourd’hui est un grand jour ! D’après mes espions en mission en Chine , les Xcoms ont encore frappés avec succès sur ces connards d’ADVENT !
    En Europe la situation n’est pas trop mal … Mes “Légionnaires ” , comme j’aime les appeler ,ont frappé à Milan et ont réussi à récupérer des anciens de l’armée de l’air italienne . On a pas encore beaucoup d’appareil volant mais ils pourront toujours nous être utile pour mon Prototype . Je contacterais les Xcoms en temps voulus mais toujours d’après mes espions nous sommes encore la plus grosse armée de résistance .

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    RP de AlexKiller999 épisode 3

    Journal de Bord le 15 Mars 2035, à Moscou

    Aujourd’hui j’écris la première page de ce journal qui, je l’espère, sera le témoins de l’échec inévitable d’XCOM dans les années à venir. Hier, les infos ont annoncé que quatre membres de cette putains d’organisation terroriste ont tué sans pitié huit Gardiens de la Paix ainsi que deux alliens. Tous ça pour libérer un scientifique ayant utilisé trois citoyens comme cobayes.Pourquoi font-ils cela ? J’ai l’impression que ce monde part en couille. Pourtant les extraterrestres nous ont apporté tellement de choses : de meilleures connaissances en médecine, en industrie, en haute-technologie, en génétique et plein d’autres … J’ai du mal à croire que l’humanité puisse être tombée si bas. Il y a cent vingts ans les hommes tuaient pour des bouts de terre, il y a cent ans les hommes tuaient pour des raisons ethniques, il y a quinze ans ils tuaient pour la religion, maintenant ils tuent pour rien. Un beau gâchis, de mon point de vu. La paix est-elle impossible ? Je ne suis pas pour la guerre. Mais je ne suis pas pour l’inaction. Si les rebelles veulent la guerre, la coalition ADVENT doit leur faire la guerre. Et moi, je dois l’aider. Je fais, devant ce journal, le serment que je m’engagerai dans les Gardiens de la Paix dès ma majorité. Je le jure ! Il ne me reste qu’un an à attendre avant mes dix-huit ans, et enfin, je pourrai servir à quelque chose. Et enfin je pourrai tué mon père ! Celui que tout le monde appelle … Commandant ! Maintenant, il ne me reste qu’une seule chose à dire. Et voilà ! Signé Vladimir.

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    RP de Cova Axel Épisode 3

    #RP Ici Cova Axel votre serviteur de toujours sur IC ( informations en Continu ) News ! Les forces de l’organisation terroriste XCOM ont mis à mal nos fiers Protecteurs de L’ADVENT pour libérer Katleen Queen un scientifique résistante que nos garde – paix ont capturée pour interrogatoire. un civil ayant été victime de la violence sans nom de L’XCOM témoigne : Civil : Q…Quatre ils étaient Quatre, U…une avec une machette…e…elle a tuer un maître et un soldat qui essayait de- Cova Axel : Nous sommes les seuls à le dire : L’XCOM terrorise nos concitoyens en commettant des meurtre de masse. C’était Cova Axel Sur IC NEWS bonne journée à vous et n’oublier pas…L’ADVENT veille sur nous.

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    RP de Metallus Arthurus :

    19/02/2035 Aujourd’hui il m’est arrivé quelque chose d’absolument terrifiant dans les rues de Pékin. J’en ai encore le cœur qui bat à tout rompre. J’ai bien cru ma dernière heure arrivé.

    Je ne me sentait pas bien, j’ai dormi un peu et pris des cachets. Sa va un peu mieux maintenant. Je pense que outre le fait d’écrire mon journal, ces faits semble suffisamment important pour être consigné précisément.

    Je me trouvais sur la place Ten Peng comme tout les matins pour boire un café avant d’aller au bureau. Je discutais avec une de mes collègues, Sarah (c’est une anglaise). Il faisait beau et plutôt chaud. Une journée calme et très agréable en perspective. Donc nous parlions des chiffres du mois de janvier lorsque cela est arrivé. Je m’en souviens très bien car Sarah à dit : « Si on continu à être aussi bon, ceux du 38ème étages vont vouloir notre peau ! » Il y a toujours eu une rivalité entre le 38ème et le 40ème (notre étage).

    C’est donc au moment où elle disait cela et que j’éclatai de rire en m’imaginant le gars du bureau 78 nous tirer dessus avec une agrafeuse (j’en ai déjà parler il y a une semaine de se drôle de personnage) que nous avons entendus un puissant bruit de l’autre coter de la route suivis presque immédiatement d’un cris qui ne semblait pas être humain. Nous nous sommes retournés de la ou venais le bruit et il s’en ai tout de suite suivis des bruits de pas précipités, de nombreux autre bruit assourdissant et d’autre cris. Je mis un certains temps à comprendre que c’était des tirs. Des tirs ! En plein jour et en plein centre des affaires de Pékin ! C’était complètement surréaliste ! Nous nous sommes accroupis derrière un camion et nous vîmes des soldats de l’Advent se positionner non loin de nous. L’un d’entre eux était à peine à une dizaine de mètre de nous. Qui donc peut être assez fou pour s’en prendre à l’Advent ? Je regardait Sarah. Elle était complètement tétanisé. Nous ne quittions pas des yeux se soldat, arme au poing à quelques pas de nous. J’allais tranquillement au bureau et en quelques seconde je me retrouvait au milieu d’un champ de bataille !

    Je tentai de rassuré Sarah lorsqu’une femme, je crois bien que c’était une femme, surgit en courant une épée à la main et se jeta sur le soldat à coter de nous. Elle le frappa de toute ces force et nous le vîmes vacillé. A peine quelques secondes plus tard un autre homme surgit à coter de nous et nous prîmes la fuite. Sarah parti sur la droite et je l’a perdis de vu.

    Pendant ma fuite j’entendis un coup de feu. Sur que c’était sur moi que l’on tirait je me jetai derrière une voiture. Je regardai derrière moi et vis le soldat de l’Advent allongé par terre. Mort. Un mort de l’Advent en plein Pékin bon sang! Les gens courrait en tout sens et fuyait le carnage. Je leur emboîta le pas. Je rentra en courant chez moi. Sur la route je vis dans le ciel des vaisseaux de l’Advent foncer vers le lieux de la bataille et des policier bloquer les routes. Une fois rentré chez moi j’allumais la télévision et l’on parla en boucle pendant des heures de l’attaque qui avait eu lieu sur la place Ten Peng. Aucune précision sur les motivations des agresseurs. Cependant ils ne parlèrent d’aucun blessé ni mort du côté de l’Advent. Je croyais l’Advent hors d’atteinte et je ne comprends pas qui voudrait s’en prendre à eux…

    J’y réfléchis depuis plusieurs heure et pourquoi s’en prendre à l’Advent ? Et pourquoi l’Advent ment sur le bilan de cette fusillade ? Ils ont dit aux infos que c’était simplement des braqueurs mais il n’y a pas de magasin justifiant un tel arsenal là ou la fusillade à eu lieu. Je ne comprend pas et cela me turlupine. Enfin, Sarah et moi sommes en vie et c’est le plus important. J’espère ne plus jamais revivre sa. J’ai mal à la tête, je vais me recoucher.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts125
    Member since: 27 décembre 2014

    “C’est une révolte.”

    Le visage de l’homme, emplissant pleinement le cadre de la caméra de mauvaise qualité, était clairement marqué par la terreur. Des gouttes de sueur perlaient sur son front, avant de couler le long de ses joues.
    Un mur mat en arrière-plan, et un bruit de fond marqué par des rafales de tirs, des cris et des insultes en finlandais.

    “Je ne sais pas si c’était prévu de longue date, ou si c’est à cause des rumeurs que la base mobile des terroristes du XCOM est passée non loin de la Finlande, et s’est installé dans le Pôle Nord qui a motivé les terroristes du coin à passé à l’action dans …”

    Il se retourne brusquement vers sa gauche et prend du recul par rapport à la caméra.
    Il dégaine un pistolet, et tire à trois reprises sur une cible hors de la caméra.

    “CRÈVE SALAUD !”

    Il revient proche de la caméra, choqué.

    “Merde, il est mort. Je l’ai tué. Merde. Merde, merde, merde.”

    Sa tête pivote brusquement vers la gauche, et la salle est une fois de plus illuminé par le flash des tirs et emplie par le bruit des détonations.

    “Ils foutent quoi, ADVENT ?” gémit-il tout en faisant feu. Des larmes roulent, rejoignant ses gouttes de sueurs. Il baisse son bras, et revient vers la caméra.“Pourquoi ils nous attaquent ? J’suis un flic, pas un sectoï… NON !”

    Le visage du policier explose en un bouquet sanglant, et la vidéo se saccade jusqu’à s’arrêter finalement sur l’image d’un flot rouge mêlé à des morceaux de cerveaux et des escarbilles d’os.

    L’Officier ADVENT éteignit l’afficheur holographique et se tourna vers son unité.

    – Nous avons trouvé par hasard le signal de l’enregistrement lors d’une patrouille. Comme je l’espère que vous l’avez deviné, l’attaque a eût lieu dans un… Comment appelle-t-on ça chez vous ? Une… “caserne” d’agents de sécurité, je crois.

    L’un des hybrides fit un signe négative de la tête.

    – Tant pis. L’agent a mentionné le terme “révolte”, ce qui laisse fortement entendre que la population locale a aidée et soutient les terroristes locaux. Rendez-vous sur les lieux de l’origine de l’enregistrement et débusquez le nid terroriste là-bas. Préparez-vous à une forte résistance, des terroristes comme des civils. Le reste des détails sont dans vos plaques de données.

    Il tendit celles-ci.

    – Permission de prendre des mesures létales sur les sujets s’opposant aux objectifs. Ne faîtes pas d’émule, ce serait un cadeau en or pour les terroristes de XCOM.

    Il exécuta un salut militaire, auquel répondirent les soldats.

    – Pour ADVENT.
    Pour ADVENT, firent à l’unisson les membres de l’unité.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 20 février 2016

    16 Mars 2035 , Journal du Général ” Marius Strédérius ”

    Les pilotes de l’armée de l’air Italienne ou l'”Armes de la Regia Aeronautica ” comme ils s’appellent , ont commencé à s’entraîner sur mes prototypes de chasseur d’interception conçues pour abattre les renforts d’ADVENT et des sectoïdes directement dans l’espace . Mon Prototype lui est presque à maturité , bientôt il pourra faire subir un déluge de plasma sur l’ADVENT et ses copains sectoïdes .

    L’Xcom , que je surveille ardemment , n’as pas agit aujourd’hui ou du moins pas encore .

    Mes radars ne cessent de détecter des vaisseaux sectoïdes qui viennent renforcer leur garnison Terrestre .

    Mes “Légionnaires” se préparent à une mission , nous nous rendons dans la ville d’Aix-en-Provence où , d’après mes services de renseignements , se trouveraient un convoi chargé de cobayes pour l’ADVENT et leurs sordides expériences . Le convoi sera escorté par la milice pro Alien Française , il y aura surement des ADVENTs et du sectoïdes dans le lot … C’est pas plus mal . Ils comprendront la force des “Légionnaires” .

    En ce qui concerne les gus que l’ont va sauvé … Et bien … disons que j’ai un autre projet pour eux …

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts23
    Member since: 4 décembre 2014

    RP by moi légèrement modifié par rapport à la version originale disponible sur YouTube. :woohoo: :woohoo: :woohoo:

    Journal de bord du soldat Jake Warmer de l’ADVENT.

    Jeudi 25 février 2035, Béjing

    C’est dans une soirée orageuse que moi ainsi que le reste de la 5ème escouade du 63ème régiment d’infanterie de l’ADVENT avons rejoints le QG des forces de l’ordre dans cette partie de la Chine. Le sergent Barrington nous a briefé sur le rôle qu’on aurait à remplir les 3 prochaines semaines. Notre mission est simple : identifier et éliminer les mouvements de résistance locaux avant qu’ils ne rallient l’XCOM. Cette organisation terroriste à réussis à éliminer une équipe de soldats de l’ADVENT au beau milieu du centre-ville de Béjing et à quitter la ville sans se faire repérer en emportant avec eux un VIP hautement qualifié.

    La presse quand à elle n’a rien trouvé de mieux à faire que de proclamer haut et fort que l’XCOM était responsable ce qui a empêché les forces de l’ordre d’étouffer l’affaire.
    Pour rassurer la population et parer à d’autres attentats 3000 troopers supplémentaires ont été déployés dans l’est de la Chine.

    Le sergent Barrington nous a réveillé tôt hier matin pour notre première mission de contre-terrorisme. Le service d’espionnage de l’ADVENT a en effet localisé un groupe de rebelles agissant sur le fleuve Huong He. Nous sommes arrivés sur place à 7h15 et après avoir rapidement déterminer un plan d’attaque avons demandés des renforts. C’est au nombre de 50 que nous avons lancés l’assaut contre la base ou plutôt le village rebelle.
    Les rares hommes ayant voulus résister ont été abattus sans sommations par les troopers et après que nous ayons mis le feu au village les hommes qui nous avaient rejoints ont emmenés le reste de la population vers les laboratoires de nos amis de l’espace de Séoul où un sombre destin les attend certainement. Nous n’avons trouvés aucun véhicule ou appareil de communications et seulement quelques fusil de chasse hors d’état. Mais ce bilan n’a pas empêché le sergent Barrington qu'”Une e important cache d’arme a été découverte dans un village servant d’avant poste à l’XCOM près du fleuve Huong He en Chine et une quarantaine de terroristes ont été appréhendés. L’efficacité des terroristes s’en trouve grandement diminué. L’XCOM aura du mal à se remettre de cette défaite je puis vous l’assurer.” alors qu’il ne s’agissait que de fermiers et de pécheurs ayant eu le malheur de conserver dans leur grenier des fusils hors d’état. Mais comme le reste des membres de mon escouade on ne me demande pas mon avis, je me contente donc de suivre les ordres. C’est avec un sentiment de culpabilité que je rejoins mon baraquement de Béjing, ce village n’avait strictement rien fait qui puisse leur attirer les foudres de l’ADVENT. C’est en voyant le journal du soir que je compris la raison de cette mission. La presse s’était en effet empressé d’annoncer cette grande victoire sur l’XCOM. La ville entière croit que les rebelles ont subis un revers en Chine alors qu’il n’en est rien.

    Je compris que cette guerre ne faisait que commencer.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 20 février 2016

    1 Avril 2031 journal du Général “Marius Strédérius”

    Cela peut peut-être sonné comme une blague pour moi , moi que ne porte pas la littérature dans mon cœur mais …Oui , aujourd’hui j’écris la première note de mon journal de campagne car oui aujourd’hui moi et mes 8 “Légionnaires” avons frappés l’ADVENT en plein cœur de Rome . Mes “Légionnaires” et moi ont attaqués le Colisée de Rome qui sert de point de vue pour les snipers ennemis .
    Nous sommes entrés par les souterrains en ruine de l’ancienne bâtisse romaine , ils n’étaient gardés que par quelques sentinelles . Mais même si ils n’étaient guère nombreux , ce n’était pas avec nos vieilles armures de soldats romain modernisé inspirées d’armures de l’Xcom retrouvaient à droite à gauche , et nos AK 47 qui approchaient de la centaine que nous allions leur faire peur . A vrais dire c’est nous qui avions peur !
    Étrangement , par un miracle que seul les dieux peuvent exaucer , tous s’est passé comme prévue , nous les avions tué , un à un , sans peur , sans remords alors qu’une minute avant de passé à l’action on se pissait encore dessus !

    Le sang des soldats d’ADVENT perlaient à grosse goutte sur le vieux sol des souterrains créant ainsi des fleuves … jaunes .

    Après que l’on se soit chargé des sentinelles , nous montâmes à l’étage . Les snipers ne nous avaient pas encore vu , à vrai dire c’était normal car l’Italie était une province paisible mais malheureusement pour ses bâtards elle ne le serais plus pour longtemps !

    Nous avons pris très vite nos positions et le déluge de feux commença . Les snipers d’ADVENT tombèrent comme des mouches , sans qu’ils ne puissent tirer ne serait-ce qu’un seul et simple coup . En moins d’une minute , les 15 snipers de l’ADVENT qui occupaient gisaient morts , créant eux aussi des fleuves jaune .

    Au loin , on entendait les cris paniqués des citoyens Italiens qui devaient sûrement courir dans tous les sens .

    Nous entendîmes le vrombissement des réacteurs d’un petit transporteurs de troupes d’ADVENT qui approchait . Alors mon “Légionnaire” artificier tira son vieux RPG-7 qui attendait sur son épaule ,il mit une roquette dans le tube ,courra jusqu’au somment des tribunes , visa et il abattit le transporteur qui s’écrasa au milieux de la route qui entourait le Colisée .

    Après cela nous rentrâmes par miracle sans encombres . Et je me demande encore pourquoi …. Je me demande qui sera accusé à tort , combien de familles périrons par notre faute , exécuté par l’ADVENT pour que les humains ne tentent pas de rejoindre les groupuscules de résistances . Combien ? Une semaine après l”attentat” j’en fais encore des cauchemars ….

  • Participant
    Posts12
    Member since: 23 février 2016

    Journal d’un résistant: 2 février 2034

    Cela va faire deux semaine que nous sommes coincés dans ces montagnes. Je commence à m’ennuyer et j’ai donc décidé de tenir ce journal malgré les interdiction de Marc, notre chef.
    Pour me présenter je me nomme Batiste, je suis Français. Avant j’étais bibliothécaire. Ca paraît complètement stupide pas vrai? Un type qui passe sa vie à lire des livres qui devient du jour au lendemain résistant. Pourtant je ne suis pas le seul dans ce cas. Nous sommes vingt quatre et aucun de nous n’avait tenu une arme avant de rejoindre la résistance. Parmi nous il y’a six Espagnols qui se sont réfugiés dans les Pyrénées avec nous, à en croire leurs histoires de leur côté ce n’est pas mieux. Nous tentons surtout de nous cacher et de frapper de petite cible rapidement avant de nous replier.

    Notre dernier assaut remonte à il y’a deux semaines; nous avons attaqué un convoi de l’ADVENT. Cette embuscade a été un succès, nous avons compté quatre soldats de l’ADVENT abattus et tout le chargement de technologie alien a été détruit. Mais Rémi a pris une balle et je craint qu’il ne s’en sorte pas. Nous manquons de beaucoup de choses; munition, nourriture… Mais ce qui nous manque le plus se sont les médicaments. Nous n’avons pas de quoi soigner nos blessés correctement. Notre situation est de plus en plus désespérée. Certains disent que l’XCOM va nous aider mais je n’y crois pas. Nous essayons de les contacter depuis plusieurs mois déjà et nous n’avons aucune nouvelle. Nous ne savons même pas si l’XCOM existe encore, nous vivons isolés depuis trop longtemps maintenant. Le moral descend de plus en plus. J’ai peur pour notre survie.

  • Participant
    Posts278
    Member since: 28 août 2014

    (Épisode 4, première partie)

    Journal d’Oleksander Dobrynin:

    Bon. Ou plutôt pas bon. Mes espions m’ont fait preuve de leurs découvertes. A l’Ouest, l’Europe Occidentale est le terrain d’opération des dénommés “Légionnaires”, des résistants à la fois bien équipés, nombreux, et bien dirigés. Ils me semblent très influents, un peu trop peut-être, mais leur alliance pourrait être fructueuse.

    Du côté de la Finlande, la population a été plus qu’enthousiaste à nos propositions d’opérations partisanes, et s’est soulevée d’elle-même contre l’ADVENT, contrairement à ce que nous avions prévu.
    Le résultat a été catastrophique. Certes, la majorité des collabos finlandais ont été abattus, mais les représailles de l’ADVENT nous ont obligé à entièrement abandonner tout le nord du pays, dans ce qui a ressemblé d’avantage à une guerre ouverte plutôt qu’a une guérilla. Les moyens déployés par nos ennemis sont fantastiques. J’avais déjà entendu des histoires à propos des Abominations, mais je n’aurais jamais cru en voir une en face de moi, pouvoir lui vider le chargeur de ma vieille Kalachnikov dans le bide et voir que cela n’avait eu aucun résultat.

    Suite à cet échec, j’ai perdu mon titre de Hetman au profit d’une Polonaise, une certaine Hanna Chodkowski, qui a annoncé que son objectif primaire serait de reprendre la rive ouest du Vistule, que nous avions perdu une dizaine d’années plus tôt. Enfin, reprendre est un bien grand mot. Nous parlons de “reprise de territoire”, alors qu’en vérité nous ne contrôlons même pas celui où nous nous trouvons. L’ADVENT a la main mise sur la planète entière… Et c’est pas nos opération de sabotage et de guérilla ridicules qui changeront cela de sitôt.
    Je n’ai rien contre notre nouvelle Hetman, elle est même assez jolie à mon goût, mais je la trouve trop impétueuse, encore plus que moi. Enfin, l’impétuosité c’est bon pour le moral des hommes, donc je vais la laisser faire. Après tout, si son opération est un échec, je redeviendrais sans doute à nouveau Hetman.

    Enfin bref. J’ai trouvé une autre raison de haïr l’XCOM: parallèlement à notre combat désespéré pour le nord de la Finlande, cette organisation a mené une opération au cœur de Pékin, tout à fait fructueuse, si j’en crois mes espions. Mon frère Boris a donc décidé qu’il en avait assez de “mon” incompétence et est parti rejoindre son frère. Qu’y puis-je, bon sang?

    Il y a quelques minutes, on m’a fait parvenir que les principaux résistants de Sibérie se font attaquer par l’ADVENT en représailles à toutes les opérations résistantes, et particulièrement celles de XCOM. J’y envoie immédiatement un groupe de mes meilleurs hommes. S’ils ne sont pas assez nombreux ni assez équipés pour du combat de terrain, ils pourront au moins faciliter l’intervention quasi-certaine de l’XCOM, en éliminant les renforts terrestres susceptibles d’arriver et en abattant les cibles isolées. De plus, ils pourront me rapporter tous les détails de l’opération, ce qui me permettra de me forger une opinion précise sur l’XCOM et son efficacité.
    J’espère simplement que l’XCOM n’enverra pas mes frères combattre là-bas. Les représailles de l’ADVENT sont infernales, et je n’ai aucune envie que la famille qui me reste soit plongée dans cet enfer.

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Tu as publié sur la vidéo aussi dis donc?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts75
    Member since: 23 février 2016

    Les guerres sont violentes.
    Cependant, l’industrialisation du massacre ne peut être qualifié de guerre…

  • Participant
    Posts75
    Member since: 23 février 2016

    QG des forces de l’ADVENT, est de la chine
    Le problème avec les soldats de l’ADVENT c’est qui n’ont rien d’humain, ils sont prévisibles et pas forcément aimé par la population. Pour l’instant grâce à la propagande ils arrivent à se faire voir comme de vaillants gardiens de la paix… Beau ramassis de connerie. Ils sont plus habitués à massacrer des enfants qu’a autre chose, ils sont dépassés et souvent éliminés lorsqu’ils sont confrontés à de vrais professionnels. Ces foutus connards venus de l’espace ont alors réfléchis et ont décidés de créer des super-soldats humains en apparence, leurs gènes manipulés pour qu’ils ne ressentent ni peur, ni douleur. Et devinez qui ils ont choisis pour ça…

    Je repense à tout ça en en longeant silencieusement le mur du bâtiment principal de la base, le garde devant la porte est appuyé sur le mur, en voyant mon armure bleue (couleur des commandos spéciaux) il se raidit et se met d’instinct au garde à vous. “Soldat Jake Warmer, 2eme classe, matricule H6970…, pendant qu’il me cite sa section, mes sens améliorés l’épient, j’ai découvert que certains soldats avaient été moins affectés par les modifications génétiques et se soldat me parait humain.

    Je le fixe et lui lance d’une voix froide qui terrifie tant les humains: _J’ai un travail pour toi, je lui explique ce que j’attends de lui, quand j’ai terminé un sourire barre son visage. _Vous aussi vous avez été enrôlé de force pas vrai?” Je hoche la tête et sort cette vieille photo abimée de ma poche, ce ne sont pas eux qui m’ont créés, qui m’ont jetés dans cette profonde abime qu’est la vengeance, c’est elle… Je trouverai un moyen de contacter mon ancien commandant, j’ai reconnu son audace et sa technique. Au même moment ma tablette vibre dans ma sacoche arrière, je l’allume et le visage d’une femme tranchant la gorge d’un sectoide apparait à l’écran, les informations défilent sous mes yeux: Nom: Kelly, Jane Nationalité: Irlandaise Niveau de menace: Extrême Mission: Traitement, torture et élimination Je frémis et me tourne vers Jake: “_On pars pour les montagnes de l’Oural immédiatement.

  • Participant
    Posts75
    Member since: 23 février 2016

    “Aujourd’hui je suis leur glaive mais je n’oublie pas, je ne pardonne pas”

    Base secrète de la résistance, position exacte inconnue

    Nous y voila, après à peine quelques semaines, nous avons localisé la principale base de la résistance russe. Les vaisseaux, véritable bijoux de technologie, flottent silencieusement dans la campagne. Les soldats qui m’entourent sont tous un peu nerveux, même l’officier ce qui est plutôt inhabituel. Seul Jake ose me fixer, depuis que je lui ai annoncé ce que j’attendais de lui, sa mine s’est assombrie. J’espère que je peut compter sur lui, sinon les 2 dernières années passée à souffrir, à torturer et à tuer auront servi à rien. Ce qui serait agaçant…

    On arrive à la base assez tôt, vers 7H, le soleil brille déjà haut dans le ciel, les gens vaquent à leurs occupations, ils n’ont aucune idée de ce qui les attend. C’est un enfant qui nous aperçoit en premier, il ouvre la bouche mais aucun son n’en sort, mon pistolet silencieux l’abat, d’une balle dans l’œil droit. Je me jette vers le sol, des gens se précipitent sur leurs armes, je les fauchent, littéralement, mes lames s’enfoncent sans un bruit dans la chair, seul les hoquets des malheureux s’élèvent vers le ciel. L’assaut est lancé, les résistants sont balayés, les soldats de l’ADVENT éliminent avec une discipline toute militaire les derniers défenseurs. Les dernières abominations produitent en labo, amas de chair difformes s’acquittent de leur unique but, massacrer.

    Et au milieu de tout ce merdier, je l’aperçois enfin, l’éthéré, commandant en second des forces de l’ADVENT, qui se balade, indifférent entre les monticules de corps. Je lui lance une grenade, et tente de lui lacérer la gorge. Il me balance sur le coté avec une attaque psionique. Je m’écroule en face de lui, il semble ravi de la façon dont je suis, à genoux, vulnérable. Il prend la parole:
    “_ Je dois avouer que j’espérais mieux, un sectoide se tourne vers lui,
    _Laissez-moi l’achever, par pitié, il m’a causé du tort, a massacré mes esclaves…; il cite les revers et les sabotages commis par ma main, l’éthéré ne lui adresse pas un regard, _Tu n’as pas ce droit, retourne vaquer à tes instincts meurtriers pathétiques, le séctoide dégaine sa lame et saute vers moi, j’esquive, je feinte, et mon couteau se fige dans sa cage thoracique. Il meurt. Je me tourne vers cet alien qui a détruit l’homme que j’étais pour en faire le monstre froid que je suis devenu. Je m’écroule, ma gorge saigne, le séctoide m’a touché. L’éthéré se penche sur moi:
    _Tu t’ai élevé et tu mourras dans la boue, inférieur” Il ne sait pas qu’a 70 mètres, Jake l’a en joue, j’ai sommeil, je revois le visage de mon aimée. Je ferme les yeux, j’entends un tir, une masse s’effondre à coté de moi. Le commandant en second de L’ADVENT est mort…

  • Participant
    Posts75
    Member since: 23 février 2016

    Journal de bord du soldat jake warmer de l’ADVENT

    Vendredi 26 février 2035.

    Alors que mon tour de garde à la porte principale était presque finis un commando d’élite s’est approché de moi et m’a fait la conversation. Je lui ai assuré que j’avais été enrôlé de force mais en réalité je n’ai pratiquement souvenir de ma vie avant l’ADVENT. Comme toute mon escouade je me suis réveillé il y a 2 ans dans un lit d’hopital où on m’a dit que j’avais été choisis pour devenir un gardien de la paix. S’en est suivis un entraînement intensif de 9 mois avant que je devienne réellement un soldat. Ce commando m’a alors dit que je devais l’accompagner dans les montagnes de l’Oural mais pour quelle raison ? Pas un mot là dessus. Mais quand le sergent annonça à toute l’escouade que nous devions faire nos bagages je sus qui était à l’origine de tout cela.

  • Participant
    Posts12
    Member since: 23 février 2016

    Journal d’un résistant retrouvé le 27 juin 2035 par des troupes de l’ADVENT en patrouille non loin de la frontière italienne.

    Plus de cinq mois que je n’ai pas écrit dans ce foutu journal. Notre nombre c’est encore réduit, nous ne sommes plus que neuf.Marina et Alexandro sont portés disparus depuis trois jours. Marc est gravement blessé et Julie s’est tirée une balle dans la tête il y’a presque un mois.

    L’ADVENT a récemment mis les grands moyens pour nous retrouver, on reste constamment en mouvement pour ne pas se faire repérer mais malgré ça ils finissent toujours par nous retrouver. Ils ont déployé de nouveaux types d’ennemis, des saloperies qui prennent forme humaine. On est tous sur les nerfs; quand on croise quelqu’un qui ne fait pas parti du groupe on l’abat immédiatement, pour être sûr. Ces méthodes ne me plaisent pas, je suis entré dans la résistance pour protéger les humains pas les abattre. J’ai l’impression d’être un monstre, j’ai fait tellement de choses horribles. Mais si je ne les avais pas faites nous serions sans doute tous mort depuis longtemps. A moins que ce ne soit qu’une excuse pour me donner bonne conscience. Les autres ont enfin compris que l’XCOM ne pouvait rien pour nous, ce n’est pas plus mal.
    Je ne sais même pas si nos actions servent encore à quelque chose mais je continues à me battre afin que tous ceux qui sont mort ne le soient pas pour rien.

  • Participant
    Posts35
    Member since: 20 février 2016

    17 Mars 2035 Journal du Général “Marius Strédérius”

    Avant de partir en mission , tandis que les pilotes et les ingés s’attelaient autour de cinq de nos transports de troupes et d’un de nos transporteur moyen . Je regardais les infos , les soldats d’ADVENT préparaient des représailles . Sa ne prévois rien de bon , j’ai fais renforcer la sécurité et accélérer la production de mes DCA en cas d’attaque mais je suis confiant , nous sommes confiants . La sonnette d’alarme qui prévient lors des préparations au différentes mission retentis , les quelques légionnaires qui étaient avec se dirigèrent vers les canonnières , elles sont inspirées de Star Wars, se sont des TIO/BA ( HORS RP : pour ceux qui se demandent ce que c’est se sont les transports de troupes des clones ) , chaque canonnière peut transporter 20 soldats ainsi qu’un droïde destroyer qui sont eux aussi tirés de Star Wars , qui sont de redoutable machine .

    Je me rendîmes dans la canonnière la plus proche et nous embarquâmes pour Aix-En-Provence, le vol se passa sans encombre , nos champs d’invisibilités nous rendaient invisible sur les radars d’ADVENT .

    Quand nous étions à 15 kilomètres de l’objectif , le pilote nous fît signe que le convois était en visuel et qu’aucun rat ne circulait sur la route et sur les trottoirs . “Parfait” me disais je .

    Nous nous posâmes devant eux , le convois n’était défendu que par un peloton de char qui fut abattu par la canonnière qui suivait la notre .

    Le droïde destroyer enclencha s’est bouclier déflecteur et commença à tirer sur les troupes et les sectoïdes qui escortaient tous cela . Les tirs ennemis ricochèrent sur les boucliers du droïde alors que le reste de nos troupes se posaient autour de la route .

    Les 100 soldats d’ADVENT , les 3 officiers et les 20 sectoïdes furent abattus en un tour de main , ils furent surpris par nos droïdes destroyer qui ne craignaient pas leurs tirs .

    Durant les 5 minutes de carnage où nous avions perdu Léo Grancier et Einrich Steinler , un Belge et un Autrichien .. Nous libérâmes les 28 citoyens français qui embarquèrent dans le transport moyen . Il y avait de tout parmi ces prisonniers , des ados à peine ages de 14 ans , des gens de diverses classe sociale , un pharmacien , des scientifiques et quelques vieux flics dans la quarantaine qui me serons très utile après leur réentraînement …

    Nous rentrâmes à la base et nous envoyâmes le pharmacien aidé nos préparateurs et nos toubibs qui s’attelaient à soigner les blesses .

    Je rentra dans ma chambre je posa mon vibro-glaive , mon fusil laser , mon flingue et je commença à écrire ma journée .

    A part se sauvetage glorieux qui mettra encore plus le guignol en chef d’ADVENT en rogne . Le Prototype est achevé ! Un grand jour somme toute ! Son test finale sera d’attaqué un convois de ravitaillement sectoïdes de 20 vaisseaux à lui seul ! Mais je sais que mon bébé pourra le faire . Il entamera les test d’ici cinq jours quand le convois arrivera au alentours de Vénus.

    Vive la Terre !

  • Participant
    Posts1
    Member since: 23 février 2016

    13 Mars 2035 Journal de Salomon Shango

    Mon nom est Salomon Shango.
    Je viens de trouver ce cahier poussiéreux, plein de boue près de la tente qui me sert d’habitat.
    Je vais bientôt fêter mes 30 ans dans cette ambiance lugubre qu’est celle où je vis désormais.
    Loin de toute civilisation avec quelques uns de mes camarades les plus vaillants, nous nous battons pour la bonne cause, je suis à présent un rebelle, un défenseur de la liberté.
    En effet les forces extraterrestres ont, depuis bien des années maintenant, pris le contrôle de notre planète dans un carnage total.
    La quasi-totalité de ma famille a heureusement survécu à cette invasion et nous avons tous quittés la France pour revenir à notre terre natale: l’Afrique du Sud.
    Ce pays que je tenais à cœur je l’ai retrouvé complètement dévasté, anéanti, écrasé.
    Nous avons tout de même réussi à trouver un lieu abandonné où nous cacher, du moins quelques temps avant que l’ADVENT nous déloge.
    Un membre proche et sûr de notre famille nous appris alors la mort de mon cousin: Koko Shango
    C’était un soldat confirmé du groupe XCOM luttant contre la menace extraterrestre mais cette lutte fut éphémère tant la puissance de nos ennemis était grande.
    Il était tombé sous les tirs aliens en héros…
    Je tenais énormément à mon cousin et ils l’avaient tué comme un insecte !
    Je me souviens de la rage qui m’habitait et qui m’habite encore.
    Elle gronde, près à décimer tous les agresseurs de notre chère Terre et qui pourtant se présentent en sauveur de notre monde.
    Depuis ce jour je me suis fait une promesse: celle de tout faire pour venger mon frère et toutes les autres victimes de ce massacre !
    Avec l’aide de ma famille je menais alors de petits actes “terroristes”.
    Jusqu’au jour où l’ADVENT découvrit notre cachette et massacra tous les membres de ma famille.
    Je les ai vus mourir sous mes yeux et je n’ai rien pu faire…
    Je réussi cependant à m’enfuir avec le fils de l’ami de ma famille.
    Nous avons couru et couru encore, des kilomètres et des kilomètres…
    Nous avions le même âge, nous nous sommes vites liés d’amitié et nous avons vécu une vie de bohème pendant 20 ans, nous avons rejoint un groupe local de rebelles où ils nous ont formés moi et mon ami: Massinissa Bencherif
    Il est algérien( je ne sais pas si aujourd’hui la nationalité veut encore dire quelque chose …) et fière de l’être, un homme très généreux mais qui peut faire preuve d’une cruauté sans nom quand il s’agit de ces saloperies d’aliens.
    Il y a quelques semaines nous avons appris la reformation de l’XCOM.
    Nous avons décidé sans plus attendre de faire partie de ce groupe et nous sommes tous deux prêts à exploser des sales têtes d’extraterrestres.
    Nous sommes déjà en route …

  • Participant
    Posts289
    Member since: 29 mars 2015

    Épisode 4 partie 1

    Evan Darlon, général de l’ADVENT 7 avril 2035

    Le Garmagedon s’est posé dans le nord de la Finlande, j’ai demandé des renforts du front italien, ce n’est même plus de la résistance, c’est une révolte… Nous écraserons les humains résistants, ma stratégie est simple, on passe vite, et fort. Nous avons envoyé les Abominations en première ligne, c’est plutôt… Satisfaisant, massacre de masse dans les foyers de résistance. Tel est leurs travailles, ils tuent, massacrent, bousillent, détruisent et encore beaucoup de chose pas très aimable, je dirige mes troupes vers la Vistule, nous allons essayer de percée, le loup est lâché et il mords. Les finlandais sont mal armés et relativement mal commander, nos espions nous disent qu’il y a de nombreux problèmes internes chez les résistants. Après avoir expliquer mon plan à mes subordonnés. Je descendis du Garmagedon, pour partir voir comment se débrouille le professeur Jalt, les spécimens que nous a “offert” l’Allemagne sont en phase de test, 7 sont déjà mort…
    Le peu d’ADN d’humain qu’il me reste doit sans doute hurler au martyr, faire des tests humain ne devait pas être dans ma nature…

    "Le dedans des pauvres sent déjà la mort"
    Louis-Ferdinand Destouches dit Céline, Voyage au bout de la nuit, 1933

  • Participant
    Posts278
    Member since: 28 août 2014

    Épisode 4, partie 1)

    Journal d’Oleksander Dobrynin (suite):

    Avec ma garde rapprochée absente, partie pour la Sibérie, il faut bien que je m’occupe. Je suis allé parler à Hanna, encore une fois, pour tenter de la dissuader de tenter quelque chose de l’autre côté du Vistule. Ce fleuve est un véritable mur de Berlin polonais, sécurisé par des tours de garde, des forts et même par un “spatioport” qui se situe près de Varsovie. Mais cette Polonaise n’a rien voulu entendre.
    Je comprends qu’elle veuille récupérer son pays, mais là c’est du suicide pur. Après notre échec en Finlande, nous devrions nous faire plus discrets, et ne pas entreprendre d’actions majeures. De plus, dès que je recevrai les résultats du combat qui est en train de faire rage en Sibérie, l’Hetmanat devra réagir en fonction de ces dits résultats. J’ai beau ne plus être Hetman, je dispose de mes propres soldats et espions, et il serait très mal vu à Hanna de m’ignorer. Je ne dis pas que je tenterai de la supprimer, ce n’est pas mon genre, mais je peux très bien utiliser mon influence pour la discréditer et l’écarter à tout jamais du pouvoir.
    Nous avons perdu beaucoup de ressources en Finlande, que ce soit en termes d’hommes ou d’équipement, et je ne puis tolérer que ce qu’il nous reste parte en fumée à la suite d’une opération stupide et suicidaire.
    Pour une fois, Viktor Kozyrev est d’accord avec moi. C’est un Russe qui vient de Kaliningrad, et qui nous avait permis d’étendre notre zone d’influence jusqu’à la Volga: en vingt ans, il avait réussi a gagner la confiance d’une grande partie des populations locales, et à contrer la propagande de l’ADVENT. Il est sans doute, après moi et Hanna, la personne la plus influente de l’Hetmanat.
    Bien que je sois rarement d’accord avec lui, surtout en raison de nos caractères radicalement différents, il me soutient contre l’Hetman Chodkowski. Nous devrions calmer nos interventions, et attendre de voir les rapports qui devraient arriver prochainement de Sibérie.

    A vrai dire, je pense que je ne devrais pas tenir ce journal et y inscrire autant d’informations capitales. Mais il faut bien que je m’occupe, moi qui ai toujours adoré écrire. De plus, je conserve mon journal dans notre base principale, qui se situe au cœur des marécages biélorusses. Ceux-ci ont déjà fait leur preuve en termes défensifs, bien avant l’établissement de notre “capitale” là-bas: les soldats ADVENT qui avaient tenté d’y pénétrer pour en finir avec nous, au début de notre rébellion, étaient soit tombés dans nos pièges, soit noyés dans les sables mouvants. Les renforts arrivés par les airs, avaient, comme à leur habitude, sauté de trois mètres de haut, directement dans les marécages, ce qui n’avait que facilité la tâche mortelle de ceux-ci. Ainsi, nous avions remporté notre première grande victoire, et, sans tirer une seule balle, nous avions mené à leur perte près d’une cinquantaine de soldats.
    L’ADVENT ne peut rien contre nous ici. S’ils n’avaient pas pu nous écraser à l’époque, alors que nous n’étions qu’une vingtaine, ils ne pourront rien contre nous ici maintenant que nous sommes plusieurs centaines et que nous disposons d’artillerie et de DCA, certes vieux, mais toujours opérationnels.

    Je compte partir pour le sud, vers Bilhorod et la forteresse Akkerman. Je besoin de me reposer un peu, et de me changer les idées. Mais je rentrerai à temps pour le retour de mon commando de Sibérie.

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 210)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.