Post has published by massassi1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  massassi1, il y a 1 mois et 3 semaines.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Participant
    Posts79
    Member since: 8 avril 2017

    Le 8 septembre 1914, des Allemands en voiture sabotèrent une voie ferrée entre Us et Marines (Val-d’Oise) et une autre à Méru (Oise).

    Le 11 septembre, un commando allemand en camion fit sauter le pont de Canaples (Somme) après avoir tué deux gendarmes français.

    Le 13 septembre, un commando de 22 hommes quitta les lignes allemandes de l’Aisne. Il était équipé de deux voitures et deux camionnettes chargées de 500 kg d’explosifs. L’objectif était de détruire des ponts en Normandie.
    Le 14 septembre, en traversant Montdidier (Somme), le commando écrasa une sentinelle française. Dans la nuit du 15 au 16 septembre, une des voitures tomba en panne à Ons-en-Bray (Oise). Dix hommes furent alors abandonnés. Ces derniers se réfugièrent dans une ferme, où ils furent arrêtés par la gendarmerie le 17 septembre. Arrivé entretemps en Normandie, le commando s’arrêta dans une forêt le 16 septembre, en raison d’une deuxième panne. Dans un échange de tirs, trois gendarmes et un civil, ainsi qu’un membre du commando, furent tués. Puis le reste du commando repartit avec une voiture et une camionnette. Le 17 septembre dans la nuit, à proximité de la Seine, les deux véhicules furent ralentis par des tirs. Le premier fut arrêté, et ses six occupants furent capturés. Le deuxième véhicule, endommagé dans la fusillade, tomba en panne plus loin. Un blessé resta sur place. Trois membres du commando prirent la fuite. Au matin, l’un d’eux fut abattu à Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime). Les deux autres furent capturés le 22 septembre. Le dernier membre du commando parvint à regagner les lignes allemandes.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.