Post has published by Gameplayeur13

Ce sujet a 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Pano, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Bonjour , bonsoir à tous et à toutes , alors voilà , en me renseignant un peu plus sur le Cuirassé Bismarck du IIIe Reich et en cherchant des photos de l’épave , une chose m’a choqué , en effet , où sont passées les tourelles du Bismarck ?
    Je sais que l’équipage à sabordé le navire , bien que déjà bien endommagé , mais d’après les observations , il n’y a pas eu d’implosion(s) donc les tourelles n’ont pas pu sauter … :unsure:

    Merci de vos réponses

    http://img4.hostingpics.net/pics/558755wrekx1.jpg
    http://img4.hostingpics.net/pics/950387bis.jpg

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts319
    Member since: 12 juillet 2013

    Bah vu que les tourelles ne sont pas fixées, ça tient par la gravité. Peut-être que l’épave s’est retournée lors de sa chute vers les abysses et que les tourelles sont justes tombées. Je crois avoir entendu ça il y a quelques années avec le documentaire de James Cameron.

    Mais peut-être que c’est faux. Si c’est le cas, je laisse la parole aux plus fins connaisseurs du forum en la matière.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 juillet 2013

    C’est exactement ça, les tourelles des cuirassés sont tellement lourde qu’il est inutile de les fixer à la coque, le poids suffit pour ça. Or le Bismarck en coulant s’est retourné et les tourelles se sont donc désolidarisées du reste du navire. Ensuite, la pression de l’eau a fait que le navire s’est remis à l’endroit avant de toucher le fond.

    https://www.bismarck-class.dk/bismarck/wreck/pictures/3_armament/01_main_turret.jpg

    Voici une des tourelles principales du Bismarck. Elle se trouve à quelques distances du reste de l’épave et s’est planté à l’envers dans le sol.

    Voici le documentaire de James Cameron sur l’épave du Bismarck:

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Merci de vos 2 réponses , je ne savais pas que les tourelles de cuirassé n’étaient pas fixées , ce que je trouve étrange au passage. Je me coucherai moins bête ce soir , merci encore :side: .

    EDIT : Merci Natsu pour le documentaire , je vais regarder ça :cheer:

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts319
    Member since: 12 juillet 2013

    je ne savais pas que les tourelles de cuirassé n’étaient pas fixées , ce que je trouve étrange au passage. Je me coucherai moins bête ce soir , merci encore

    Bah c’est tout a fait normal, comme l’a dit Natsu, les tourelles de cuirassés sont tellement lourdes qu’elles n’ont pas besoin, du fait de leur poids, d’être fixées au navire.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 12 juillet 2013

    Excellente question initiale qui fut répondue avec brio.

    J’ignorais aussi ce détail concernant le fait de ne pas attacher les tourelles. Pour ceux qui veulent voir leur détachement, passez à 43:26 ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8405
    Member since: 12 juillet 2013

    J’avais eu aussi connaissance de ce fait avec le documentaire.
    Une piste d’explication peut être que les tourelles sont reliés à des dispositifs qui absorbent ou transmettent dans certaines directions le recul du tir (il y en a forcément un peu vu la taille des canons). Du coup, ces dispositifs ne la retiennent pas vraiment.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts574
    Member since: 12 juillet 2013

    Il a fallu descendre jusqu’à 4’800 mètres de profondeur pour retrouver l’épave du Bismarck…

    Il y avait plus de dégâts que ceux montrés sur la toute première image, où il n’est pas fait mention de torpilles ; or le Bismarck en a pris 8, des torpilles !

    Mais il s’est avéré que celles-ci avaient bien de la peine (voire n’arrivaient pas du tout 😉 , en fait) à percer la coque de Bismarck… Le Bismarck a bel et bien été sabordé par quelques survivants de son équipage ; la Royal Navy, pendant longtemps, n’a pas voulu l’admettre ! 😆

    J’ai réalisé une petite reconstitution de l’épopée du Bismarck, avec les moyens du bord… si ça vous intéresse, la voilà : 🙂

     

     

    Il y a eu plusieurs anecdotes intéressantes en lien avec l’histoire du Bismarck… par exemple, avez-vous déjà entendu parler d’Oscar/Sam ? 🙂

     

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.