Post has published by marechal Ney 76

Ce sujet a 34 réponses, 15 participants et a été mis à jour par  Saganami, il y a 5 ans et 5 mois.

35 sujets de 1 à 35 (sur un total de 35)
  • Participant
    Posts82
    Member since: 26 février 2013

    napoléon était puissant fort et invincibles !
    mais quelle bataille ou quelle action à conduit à ses défaites ? 🙁

    merci 🙂

  • Participant
    Posts667
    Member since: 6 février 2013

    pour moi deux cause sont claire d’une la Campagne d’Espagne qui fut un vrai cancer et de deux la campagne de Russie qui décapitât complétement l’armée impériale.

  • Participant
    Posts82
    Member since: 26 février 2013

    Je suis d’accord mais il y a la jeune garde qui a été recrutée après ces deux campagnes :huh:

  • Participant
    Posts667
    Member since: 6 février 2013

    Oui en effet mais le désastre de Russie fut quasi insurmontable bon nombre de vétéran avait périt et malgré le courage de jeune recrue (les Marie Louise) il ne pouvait faire la différence face à la coalition de 1813/1814.

    De plus les coaliser savaient que Napoléon était un grand stratège mais que ses maréchaux étaient plus faible ils en tirèrent partie en boudant napoléon et cherchant le combat contre ses subalternes.

  • Participant
    Posts680
    Member since: 19 septembre 2012

    Ba tu sais Napo était un hommes , il n’était pas parfait , et il n’a pas eu de chance pour waterlo et pour la campagne de Russie c’est tout

  • Participant
    Posts434
    Member since: 25 novembre 2012

    J’ajouterais que les alliés ont finalement compris la maniére d’action de Napoléon; d’autre part, ce dernier à souvent fait preuve d’imprudence. Il faut aussi souligner qu’a la fin de l’empire, le surnombre coalisé était énorme, et aussi que Napoléon à été loin d’être uniforme en ce qui concerne le génie, nottament à Waterloo, ou il a trés mal géré la bataille. Il faut aussi ajouter, un certain manque de compétence de ses généraux (et le fait qu’il ne leur accordait aucune marge d’action n’a fait qu’envenimer les choses) sans compter parfois la malchance (comme a Leipzgig ou un officier du génie a fait sauter le pont alors qu’il restait 15 000 hommes a n’avoir pas traversé parce qu’il croyait avoir entendue des cosaques arriver).

  • Participant
    Posts799
    Member since: 3 juillet 2012

    napoléon était puissant fort et invincibles !
    mais quelle bataille ou quelle action à conduit à ses défaites ? 🙁
    merci 🙂

    La défaite qui provoque la chute finale de Napoléon est Leipzig du 16 au 19 octobre 1813.
    La bataille de leipzig entraine beaucoup plus grave que des pertes sèches pour napoleon (dans la bataille et la retraite qui suit):
    – Entrée de tous les contingents allemands ex-alliés dans la coalition contre la France (Bavière, Wurtenberg, etc).
    – Désertions massives des contingents allemands, hollandais et belges de la grande armée venant de la “France” étendue.
    – Pertes définitive des ressources en hommes et en approvisionnement allemandes.

    C’est à partir de ce moment que Napoleon ne peut plus l’emporter numériquement et est contraint au mieux à un retour aux frontières de 1789, dans l’espoir que l’usure de la guerre et l’épuisement favorisera le camp de la paix dans la coalition.

    La politique d’assaut frontaux de la coalition est délibérée, le but est d’empêcher napoleon de manoeuvrer en immobilisant toutes ses réserves. Les coalisés ont appris à ne pas chercher à vaincre napoleon sur son terrain, la manoeuvre.

  • Participant
    Posts45
    Member since: 25 mars 2013

    Il ne faut pas oublier les maréchaux qui ont commencé à le lâcher après la campagne de Russie . A partir de ce moment là , son autorité n’était plus ce qu’elle était . De plus des actes de traîtrises était à déplorer ( position des troupes , … )

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Un sujet qui explorait aussi quelques pistes :

    les plus grandes erreurs et réussites de Napoléon

    Juste pour donner quelques éléments de réponse 😉

  • Participant
    Posts9
    Member since: 24 mars 2013

    Son erreur la plus connue est justement pendant la campagne de russie où il avait mal gérer le temps des saisons.

  • Participant
    Posts45
    Member since: 25 mars 2013

    Oui Kino mais il lui était difficile de gérer cela avec + de 15 000 bornes à pied et le ravitaillement pas très efficace due au mauvaises routes . Sinon le vrai problème , c’est qu’il fut obliger de quitter la ville incendié en plein hiver Russe . Je pense qu’il aurait occuper Moscou jusqu’au printemps avant de repartir 😉

  • Participant
    Posts9
    Member since: 24 mars 2013

    Napoléon se reposé beaucoup sur la capacité de ces soldats pour parcourir des nombreux de kilomètre en peux se qui nous permis de gagner la bataille d’Austerlitz avec l’armée du Rhin ( exscusez moi si je me suis trompé de bataille).

  • Participant
    Posts45
    Member since: 25 mars 2013

    ok pour Austerlitz , mais la grande armée était 5-6 fois plus imposante . Elle avançait donc beaucoup moins vite et il y eu quelques batailles avant d’arriver sur Moscou .

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 17 février 2013

    Pour la compagne de russie, comme je l’avais déjà dit dans un sujet précédent, c’est l’ignorance du cuisinier: il a confondue laurier rose et laurier blanc :blink: , du coup une armée décimé à cause de ça.

  • Participant
    Posts9
    Member since: 24 mars 2013

    C’est vrai mais c’était pas des corps d’armée qui se sont rejoint (pardon pour la confusion)?

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 17 février 2013

    Peut être, mais ça reste une faute innommable pour un cuisinier 🙂 .

  • Participant
    Posts9
    Member since: 24 mars 2013

    J’était pas au courant par rapport au cuisinier c’est plutot marrant mais est tu sur de sa ?

  • Participant
    Posts1080
    Member since: 12 avril 2012

    Pour la compagne de russie, comme je l’avais déjà dit dans un sujet précédent, c’est l’ignorance du cuisinier: il a confondue laurier rose et laurier blanc :blink: , du coup une armée décimé à cause de ça.

    Désolé mais tu peux sortir tes sources ?
    Je suis allé sur Wikipedia (Venant d’un livre de botanique de 1948), il traite bien d’une affaire avec du Laurier Rose… Durant l’époque Napoléonienne… Mais qui ne concerne que 12 soldats ! Pas toute la Grande Armée !

    “En 1808, durant la campagne d’Espagne, lors d’un bivouac, des soldats de Napoléon firent rôtir des agneaux sur des broches de Laurier rose. Sur les 12 soldats, 8 moururent, les 4 autres furent gravement intoxiqués.”

    Alors s’il te plait, fait vraiment attention parce que là c’est gros quand même… La naiveté est un vilain défaut. :dry:

  • Participant
    Posts9
    Member since: 24 mars 2013

    Sa me sembler bizarre aussi.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 17 février 2013

    C’esst juste une histoire que j’avais entendue .

  • Participant
    Posts680
    Member since: 19 septembre 2012

    Pour moi, c’est un peut la faute de Grouchi qui est arrivé trop tard …

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Pour moi, c’est un peut la faute de Grouchi qui est arrivé trop tard …

    Son intervention n’aurait pu que retarder la défaite finale. Personnellement, je suis plus de l’avis d’Enghien : c’est après la défaite de Leipzig en 1813 que s’en est fini du rêve napoléonien. Dès lors ce n’est plus que de la résistance face à une Europe coalisée et cette fois organisée pour vaincre l’Empereur.
    En plus – arrêtez-moi si je dis une bêtise –, mais peu avant cette bataille Napoléon avait eu l’occasion de signer une paix plutôt avantageuse ; cependant, il a cru que son génie suffirait encore à lui apporter la victoire, alors que l’équilibre des forces était déjà en passe de s’inverser.

  • Participant
    Posts9
    Member since: 24 mars 2013

    Pardonnez ma naiveté mais c’est qui Grouchi ?
    Et il me semble aussi qu’ils pouvaient faire une paix mais je peux me tromper aussi.

  • Participant
    Posts799
    Member since: 3 juillet 2012

    Napoléon à été loin d’être uniforme en ce qui concerne le génie, nottament à Waterloo, ou il a trés mal géré la bataille.

    Sans l’arrivée des Prussiens, les Français remportaient la bataille.

    Il faut aussi ajouter, un certain manque de compétence de ses généraux (et le fait qu’il ne leur accordait aucune marge d’action n’a fait qu’envenimer les choses)

    Faux.

    À lire d’urgence :

    http://s1.lemde.fr/image/2011/11/30/534×0/1611353_6_f9e7_couverture-de-l-ouvrage-de-napoleon-bonaparte.jpg

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Il faut aussi ajouter, un certain manque de compétence de ses généraux (et le fait qu’il ne leur accordait aucune marge d’action n’a fait qu’envenimer les choses)

    Faux.
    Qu’est ce qui est faux?

    Pardonnez ma naiveté mais c’est qui Grouchi
    ?

    Grouchy c’est un maréchal d’Empire qui est connu pour avoir eu la bêtise de ne pas prêter main forte à Napoléon à Waterloo, et pire encore qui n’a pas pu faire son boulot initial, poursuivre les Prussiens: il a refusé de rejoindre Waterloo lorsque les canons ont tonné, alors que Blucher a immédiatement suivit le son des canons: il a détaché de maigres troupes que Grouchy a suivit, résultat, il a inversé le cours de Waterloo.

  • Participant
    Posts799
    Member since: 3 juillet 2012

    Qu’est ce qui est faux?

    Je vois pas bien comment l’ont peu dire que les généraux de Napoléon font preuve d’une certaines incompétences.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    @ Kino

    Pour en savoir plus sûr l’erreur supposée de Grouchy :

    Pourquoi Grouchy n’est il pas arrivé à temps?

    Et plus généralement sur les causes de la défaite :

    La campagne de Belgique avec le récit de Waterloo
    Waterloo, une véritable victoire Anglaise?

  • Participant
    Posts1392
    Member since: 12 avril 2012

    Qu’est ce qui est faux?

    Je vois pas bien comment l’ont peu dire que les généraux de Napoléon font preuve d’une certaines incompétences.[/quote]

    Ah mon avis, il voulait dire que certains généraux, avait un défaut qui pouvait nuire à la stratégie employé…Ney est surtout rapide fonceur par exemple.

    Mais il est vrai qu’il était loin d’être incompétent^^

  • Participant
    Posts9
    Member since: 24 mars 2013

    Merci pour m’avoir informer.
    Et si ce que tu m’as dis est vrai alors ce serai a cause de Gruchy.

  • Participant
    Posts680
    Member since: 19 septembre 2012

    N’oublier pas non plus Nez , si il n’avait pas chargé comme un tarer les prussiens qui était en formation carré , cela ne serai jamais arrivé !

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    1) On écrit Ney avec un y.
    2) Ce sont des carrés anglais qu’il a chargé.
    3) La charge n’était pas une mauvaise idée en elle-même, le problème était son exécution : ni préparation d’artillerie, ni suivie par l’infanterie. Ney pensait les Anglais en déroute et près à être cueillis, c’était pas le cas. Dire que Ney est un taré est une injure à ce maréchal.

    Non, en fait c’est de ne pas avoir Davout à Waterloo qui à mener à la défaite. 😛

    Plus sérieusement, deux mots : Général Hiver.

  • Participant
    Posts1392
    Member since: 12 avril 2012

    Et si je ne m’abuse, Ney aurai quand même fait une charge inutile contre la ferme, non?

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012


    Je vois pas bien comment l’ont peu dire que les généraux de Napoléon font preuve d’une certaines incompétences.

    Je sais pas, dans la mesure où la majorité d’entre eux ne sont que des meneurs d’hommes courageux, mais incapables de mener une bataille, mais possiblement traitres, ou minant par leur comportement les efforts français.

  • Participant
    Posts255
    Member since: 3 janvier 2013

    Napoléon ne pouvait vaincre. A Waterloo, la France soutenait une guerre contre l’Europe depuis 25 ans. La France était épuisés, les officier morts ou exilés, les armées inexistantes, l’économie détruite. Franchement, il a réussi a tenir tête au plus puissants pays d’Europe et même a en annexer certains pendant 15 ans, mais sa défaites était inévitable. Trois génération détruite, une économie réduite a néant, des ennemies partout, un système encore instable… Napoléon n’aura fait que retardé l’inévitable. Si il aurait vécu trente ans plus tôt ou plus tard, la France aurait peut être régné sur l’Europe pendant longtemps, mais les conditions lui étaient plus que défavorable.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Je pense qu’il est vain de chercher le point, unique et incontestable, qui serait à l’origine de la chute de Napoléon.
    La simple analyse de son modèle de politique étrangère suffit, mais cela ne se résume pas à un ou plusieurs éventements en particuliers.

    La question du blocus continentale est par exemple emblématique. L’idée était intéressante : épuisons la grande Bretagne puisque je ne peux la vaincre.
    Le problème, c’est que si cela profite à Napoléon, cela ne profite pas à ses alliés européens. Ceux-ci acceptent la contrainte de le faire, uniquement parce qu’il savent que l’Empire viendra leur botter les fesses s’ils sortent des clous.

    Cette situation était évidement instable, car il était inconcevable que les Britanniques ne se laissent assoiffer sans réagir. Nait ainsi la guerre d’Espagne car les britanniques soutiennent le Portugal qui n’a évidement aucun intérêt à respecter ce blocus (c’est une nation commerçante).

    Cette situation était évidement instable, car il était inconcevable que les européens ne s’adaptent pas à Napoléon. Ils ont donc apprit à le vaincre en refusant son style de combat : la manœuvre. La guérilla espagnole, la terre brulée russe ou l’attaque massive de Leipzig n’était qu’une question de temps.

    Cette situation était évidement instable, car Napoléon n’avait que des forces terrestres pour le faire respecter, et donc devait taper sur ses alliés s’il souhaitait se faire entendre. Peu de nations se laissent insulter de la sorte éternellement. C’est ce qui se passa en Espagne, ou un allié indéfectible décida de tourner sa veste alors que la grande armée marchait sur le Portugal.

    Tout ça était connu de son vivant, par ses ennemis mais aussi ses conseillés. Hélas, son arrogance inébranlable lui fit oublier qu’il pouvait parfois se tromper.

35 sujets de 1 à 35 (sur un total de 35)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.