Post has published by mongotmery

Ce sujet a 11 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 mois et 3 semaines.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Modérateur
    Posts8313
    Member since: 14 mai 2013

    Quelles sont les capacités de l’armée turque, généralement considérée comme la plus puissante du Moyen Orient avec Tsahal, mais qui n’a pas connu de conflit de haute intensité depuis longtemps?

    Elle est engagée actuellement dans le Nord de la Syrie contre des milices, mais pourrait se trouver face à des forces conséquentes car ces milices kurdes se sont organisées dans les années récentes pour lutter contre Daesch, et elles ont bénéficié d’instructeurs occidentaux à cette période (si ce n’est encore aujourd’hui).

    Aussi, pensez-vous que l’armée turque a les moyens de stabiliser la région Nord de la Syrie, en réduisant l’opposition armée des milices kurdes (éventuellement par un mélange de coercition armée et de discussions politiques)?

     

    Quel est l’état de son matériel?

    Quel est l’état de son commandement, en particulier suite aux purges de l’armée qui ont suivi une tentative de coup d’état contre Erdogan? http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/l-armee-turque-l-une-des-forces-les-mieux-entrainees-au-monde-16-07-2016-5972557.php

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts486
    Member since: 21 avril 2012

    D’après le portail GlobalFirePower, la Turquie serait considérée, militairement, comme la neuvième puissance mondiale…

    Lien : https://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp

    Plus de 80 millions d’habitants, plus de 710’000 militaires (en comptant les réserves), plus de 400 avions d’attaque et de combat, plus de 50 hélicoptères d’attaque, presque 2’500 chars, 16 frégates, 12 sous-marins, etc.

    Source : https://www.globalfirepower.com/country-military-strength-detail.asp?country_id=turkey

     

    Tactique standard des pays “développés” : tout bombarder, tout casser… puis envoyer ensuite les soldats fouiller les ruines et terminer le “nettoyage”.

    L’état de l’armement de l’armée turque ? Je le crois assez bon.

    Les purges dans l’état-major ? Certes, mais Erdogan ne manquait pas de partisans, même dans l’état-major… une réorganisation interne, disons, ne modifierait pas forcément beaucoup son potentiel effectif.

    Les milices kurdes n’ont, à ma connaissance, ni avion, ni hélicoptère… mais elles ont essentiellement du matériel LÉGER – ce qui ne les empêcherait pas, le cas échéant, de se livrer à de redoutables manœuvre de type guérilla. Surtout que leurs hommes ont acquis de l’expérience.

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Les kurdes ont une longue expérience de la lutte armée contre la Turquie, et ils n’ont jamais réellement déposé les armes. Les récents évènements en Irak et en Syrie leurs ont permis d’expérimenter autre chose et d’attirer la lumière internationale sur eux. Militairement ils sont pas forcément des foudre de guerre sur-armée mais ils ont une longue expérience de la guerre et un appui non négligeable au seins des populations. Et depuis les victoires des YPG en Syrie ils sont adorés par toute les gauches d’Europe ou presque: un soutien politique internationale non-négligeable non plus.
    Et le régime d’Erdogan s’étant un peu radicaliser sur son aile islamique, que les kurdes jouent la carte de l’état laïc, ils peuvent sans doute récupéré des soutiens “turc-modéré” anti-Erdogan. Tout va se jouer politiquement plus que militairement (comme très souvent avec la guerilla).

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8313
    Member since: 14 mai 2013

    @pano

    Tactique standard des pays “développés” : tout bombarder, tout casser… puis envoyer ensuite les soldats fouiller les ruines et terminer le “nettoyage”.

    J’imagine que tu mentionnes cette “tactique standard” pour le combat urbain?

     

    Les purges dans l’état-major ? Certes, mais Erdogan ne manquait pas de partisans, même dans l’état-major… une réorganisation interne, disons, ne modifierait pas forcément beaucoup son potentiel effectif.

    Les purges peuvent présenter plusieurs problèmes selon la sociologie (je ne la connais pas):

    • Manque d’effectif dans le cas de grandes purges
    • Uniformisation de la pensée militaire du fait d’un diktat politique -> le politique n’est plus averti des risques par le militaire
    • Uniformisation de la pensée militaire du fait de l’impossibilité de reprendre les idées militaires des “purgés” pour raisons politiques -> Une doctrine dégradée à un ou plusieurs échelons
    • Fragilisation du complexe militaro-industriel:  pour les mêmes raisons que le 3, mais avec le côté de la relation humaine en plus qui peut se dégrader

     

    Par rapport aux Kurdes spécifiquement, leur armement ne pourrait il pas bénéficier d’une amélioration via une aide de divers pays? Potentiellement (pas forcément ensemble) Israel, la Russie, les USA, la France?

    Au delà de l’armement et du soutien politique et populaire, je vois un autre risque dans la tentative turque d’écraser les Kurdes de Syrie: Les événements récents comme les attaques chimiques pourraient mener à une action de la part des Occidentaux telle que les mesures prises en ex-Yougoslavie dans les années 1990: une zone d’exclusion aérienne sur la Syrie qui bloquerait les Syriens, mais aussi les Turcs. Une telle action soulagerait la position kurde, voire pourrait leur permettre de reprendre la main. Cela s’est déjà vu de la part d’un groupe/peuple/pays (selon les cas) a priori faible, mais qui avec la mise hors course du facteur aérien et un soutien léger de l’extérieur, a su renverser le cours des choses face à un ennemi plus lourd.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts486
    Member since: 21 avril 2012

    Absolument, je pensais bel et bien au combat urbain (sans cela, il y a moins de ruines potentielles à proprement parler 😉 ).

     

    Concernant les purges, il faudrait vérifier (quantifier !) s’il s’agit dans ce cas réellement de “grandes” purges ou non : nombre d’officiers du haut État-major… et combien d’entre eux ont été remplacés ? Cela nous donnerait une idée plus précise.

     

    Bien sûr, les Kurdes pourraient être aidés… mais, à ma connaissance bien sûr, on ne leur a fourni que du matériel plutôt léger : on a peur que, plus tard, ils revendiquent un peu trop leur indépendance. Donc on veut bien les “utiliser” pour donner un coup de main, mais dans le même temps, on souhaite ne pas leur donner les moyens de monter trop en puissance.

     

    Une zone d’exclusion aérienne ? 🙂 C’est très intéressant, comme idée… Mais il faudrait alors la surveiller, et décider à l’avance des procédures à suivre en cas de violation.

     

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Modérateur
    Posts8313
    Member since: 14 mai 2013

    @pano

    Dans les exemples serbe ou libyen, la zone d’exclusion aérienne entraîne le tir sur tout aéronef détecté. Mais dans le cas de la Syrie l’application face à l’aviation russe serait compliquée.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts486
    Member since: 21 avril 2012

    Le tir, effectivement… mais avec ou sans les sommations d’usage ?

    C’est clair que les Russes pourraient poser quelques soucis à ce niveau… Et s’ils offraient de protéger eux-mêmes la zone d’exclusion aérienne ?

     

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Modérateur
    Posts8313
    Member since: 14 mai 2013

    Auraient ils alors les capacités de la défendre face à l’aviation turque?

    F 16 vs Sukhoi, voila un duel intéressant…

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts486
    Member since: 21 avril 2012

    Bien sûr, les Russes pourraient largement tenir contre l’aviation turque… d’un point de vue purement quantitatif au moins : plus de 2’000 avions de combat et d’attaque et plus de 500 hélicoptères d’attaque (en 2018 ; source : https://www.globalfirepower.com/country-military-strength-detail.asp?country_id=russia ) ! C’est beaucoup plus…

     

    La Russie est comptée comme étant la 2ème puissance mondiale… la Turquie la neuvième…

     

    F16 vs Sukhoi & Mig, ce serait très intéressant, en effet 😉

     

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • Participant
    Posts1252
    Member since: 17 juin 2016

    Je suis sur que les familles des pilotes descendus trouveront cela très intéressant.

     

    Sarcasme à part, je doute que les kurdes bénéficieront du soutien  occidentale, celui d’Israël peut-être, mais sinon je ne vois pas qui les soutiendrait (sauf si l’on entre dans une seconde guerre froide) .

    Je rappelle que la Turquie est soutenue par la Russie tout de même, et que des conseillers russes pourraient venir “aider”les Turques façon “Américains au Vietnam “.

     

     

    Pour qu’un soutien massif et officiel ses occidentaux puisse voir le jour, il faudrait des massacres et des déplacements de population à grandes échelles façon génocide

    Un peuple qui n'aime pas son pays, ne mérite pas son indépendance.
    Moi

    Tiens , il pleut
    Napoléon Bonaparte

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Pour les Kurdes aucun parti en place européen ne les soutiendrais (ni ne les soutiens). Mais les parti d’opposition “de gauche” eux peuvent le faire. A cour terme ça change rien mais en période électorale ça peut faire un revirement (et les kurdes le savent).

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8313
    Member since: 14 mai 2013

    @fortif

    Je suis sur que les familles des pilotes descendus trouveront cela très intéressant.

    Mais les pilotes eux-mêmes, et surtout les observateurs militaires étrangers, seront intéressés par cette confrontation entre la technologie OTAN de 2e classe et la technologie russe de 1ère classe.

    Je rappelle que la Turquie est soutenue par la Russie tout de même, et que des conseillers russes pourraient venir “aider”les Turques façon “Américains au Vietnam “.

    La Russie ne soutient pas plus la Turquie que les Américains. Les Russes et Turcs se sont rapprochés récemment pour trouver un accord, qui pourrait mener au mieux (du point de vue turc) à un blocus par les gouvernementaux syriens d’apport extérieur aux Kurdes.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.