Post has published by GENERAL BONAPARTE

Ce sujet a 9 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  BaTBaiLeyS, il y a 1 an et 4 mois.

  • Participant
    Posts6
    Member since: 29 mars 2017

    Bonjour je propose une discussion des conditions de vie de Napoléon a st Helene et des informations sur sa détention

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 29 mars 2017

    Bienvenue @General Bonaparte

    Je ne connais pas bien cette période, et j’aimerais poser une question: quelles étaient les occupations de napoléon à Sainte Hélène?
    Suivi de la situation en France (si les Anglais ne censuraient pas)?
    Réflexions sur son passé?
    Découverte ou poursuite d’un “hobby” (littéraire, musical…)?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 29 mars 2017

    A Sainte-Hélène, Napoléon s’ennuie et est profondément malheureux…

    Il était officiellement un prisonnier de guerre dont la garde a été confié par les Coalisés au gouvernement britannique. L’île se trouve à mi-chemin entre l’Amérique du Sud et l’Afrique, à des milliers de kilomètres de toutes côtes habitées. Pendant un temps, les Anglais craignirent que l’Empereur s’évade avec l’aide d’anciens corsaires et pirates (on dit même qu’on aurait tenté de l’évader en sous-marin…), ils installèrent donc une garnison importante à l’intérieur des terres. Deux navires de guerre faisaient même en permanence le tour de ce caillou.

    Le gouverneur de Sainte-Hélène, Hudson Lowe, ne s’entendit jamais avec Napoléon auquel il refusa le titre d’Empereur pour ne l’appeler que le “général Bonaparte”. Malicieusement, Napoléon lui répondit un jour qu’il “n’avait plus entendu parler de ce général depuis la campagne de Syrie”. Les Anglais lisaient son courrier (il ne correspondait qu’avec sa famille ou son banquier Lafitte). Lowe laissa Napoléon agonisé comme un malheureux. Sa résidence sur l’île est située sur un site facile à surveiller et où il pleut en permanence.

    Napoléon fit son bilan durant son exil. Il passait des heures avec ses derniers compagnons d’exil (le grand-maréchal Bertrand, les généraux Montholon et Gourgaud, son secrétaire Las Case) à revoir les options qu’il avait eu, ce qu’il aurait pu faire. Le tout fut compilé sous le titre de Mémorial de Sainte-Hélène, un véritable best-seller à sa sortie après la mort de l’Empereur. Comme loisir, l’Empereur pratiquait la déclamation, mal parait-il.

  • Participant
    Posts6
    Member since: 29 mars 2017

    merci pour ta réponse complète je suis tout nouveau sur le site et ceci est mon premier sujet

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 29 mars 2017

    Si c’est ton premier sujet alors je t’invite à te présenter ici!
    Bienvenue sur le forum!

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts909
    Member since: 29 mars 2017

    Il y a quelque chose de curieux dans la vie de Napoleon, vers dix ans, le jeune Buonaparte avait ecrit dans la marge de son cahier: “Ste Helene, petite isle”…

    Cela fait reflechir…avait t-il un don caché ?

  • Modérateur
    Posts8390
    Member since: 29 mars 2017

    Ou alors il étudiait la géographie insulaire à ce moment?
    A t’on récupéré son cahier pour savoir cela?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts893
    Member since: 29 mars 2017

    D’apres l’histoire de France racontée à mes petits enfants d’Alain Decaux (certes pas une grande these d’histoire, mais le livre ou j’ai lu cet evenement), Napoléon aurait simplement répertorie les possessions anglaises dans ce cahier.

    Quant aux proches de Napoléon, ils se disputaient sans arrêt, c’etait un peu le jeu de qui recueillera la citation du jour, qui transcrira les plus grands actes, souvenirs, qui aura la plus belle somme etc. Très agréable. C’est en partie pour cela que Las Cases à quitte l’ile avant la mort de l’Empereur. Ce dernier s’enervait souvent contre ses proches. Il d’ailleurs reproche à Gourgaud son égocentrisme, couchait avec la femme de Montholon, et s’amusait même à monter Bertrand contre Montholon…
    Tout le monde devenait fou…
    Enfin, je sais que les anglais ont fini par renvoyer le médecin irlandais avec qui Napoléon parlait italien, et avec qui il “s’entendait”.

    Bref, l’atmosphere était assez pathétique entre les vestiges des ruines de l’etiquette, les rivalités des français et le sadisme d’Hudson Lowe.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 29 mars 2017

    Ou alors il étudiait la géographie insulaire à ce moment?
    A t’on récupéré son cahier pour savoir cela ?

    A l’école militaire de Brienne puis de Paris, les élèves apprenaient la géographie au même titre que les mathématiques, l’Histoire, les langues étrangères et anciennes…. A l’époque, Sainte-Hélène était un poste de ravitaillement pour la marine britannique sur la route des Indes. Si la France rentrait à nouveau en guerre contre l’Angleterre et avait de nouveau des ambitions dans le sous-continent (et ce fut le cas durant la guerre d’Indépendance des Etats-Unis), capturer ce poste de ravitaillement serait d’une priorité stratégique. Voilà pourquoi d’après moi, Napoléon connaissait sa future île d’exil. Ou bien, il était tout simplement curieux !

    Cela fait partie des “anecdotes-légendes” sur Napoléon dont on n’est jamais sûr si c’est vraiment historique comme celle-ci, en 1805 où l’Empereur au château viennois de Schönbrunn demande en voyant un portrait :
    -Qui est cette petite dinde endimanchée ?
    -C’est Marie-Louise, Sire, la fille aînée de l’empereur d’Autriche.
    -Celui qui l’épouse celle-là, je le plains !

  • Admin bbPress
    Posts6307
    Member since: 29 mars 2017

    En effet, c’est assez croustillant 😉

    Sinon, vous en connaissez d’autres de ces courtes légendes?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.