Post has published by vauban

Ce sujet a 22 réponses, 10 participants et a été mis à jour par  iron maiden, il y a 4 ans et 9 mois.

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Voilà une question hautement philosophique.Peut-on influencer son futur par ses actes volontairement ou sommes nous condamné part des des loi extérieurs à une destiné inéluctable?
    Déterminons nous nous même notre futur ou sommes nous déterminé?

    Je vous invite donc à en débattre. 🙂

  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    je serais tenté de dire les deux, en effet nous pouvons influer notre futur mais il restera toujours des choses qui nous échapperons en bien comme en mal.

    mais le plus souvent notre futur est inévitable car trop de facteur extérieur sont prit en compte pour que notre seul volonté puisse influencer notre vie.

  • Participant
    Posts128
    Member since: 22 juillet 2012

    Donc, nous pouvons choisir de faire une action ou non selon les éléments qui nous entourent? Peut-on aller au-delà de cet environnement?

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Je pense personnellement que nos actes et plus généralement notre comportement sont issus à la fois de notre génome mais aussi de notre expérience personnels.Je ne pense donc pas qu’il existe de libre arbitre.L’homme fait parti d’un tout «L’ homme n’est pas un empire dans un empire» comme le dirait Spinoza,il n’est pas indépendant des loi de la nature au même titre que n’importe quel être vivant.C’est un animal certes doué d’un système nerveux évolué qui lui permet appréhender le monde mais cela reste un animal il reste donc inféodé à son environnement et son génome.

  • Participant
    Posts516
    Member since: 17 août 2012

    Un article intéressant sur le sujet.

    D’après moi, il ya toujours moyen de changer notre futur, mais pas forcément dans le sens que l’on souhaiterait…

  • Participant
    Posts128
    Member since: 22 juillet 2012

    Je pense personnellement que nos actes et plus généralement notre comportement sont issus à la fois de notre génome mais aussi de notre expérience personnels.Je ne pense donc pas qu’il existe de libre arbitre.L’homme fait parti d’un tout «L’ homme n’est pas un empire dans un empire» comme le dirait Spinoza,il n’est pas indépendant des loi de la nature au même titre que n’importe quel être vivant.C’est un animal certes doué d’un système nerveux évolué qui lui permet appréhender le monde mais cela reste un animal il reste donc inféodé à son environnement et son génome.

    L’animal s’adapte à son environnement. Par exemple, un lièvre aura une fourrure blanche plus épais à l’hiver. L’être humain va chercher à adapter son environnement pour satisfaire ses besoins. Si il a trop froid, il construira une maison. Il défie également des lois de la nature avec certaines expériences scientifiques, notamment avec les OGM.

    Si j’ai assez de volonté, puis-je franchir ces obstacles, les facteurs extérieurs?

  • Participant
    Posts2180
    Member since: 16 avril 2012

    A mon avis, le religieux peut aussi déterminer cette question. Certaines religions prêchent un déterminisme rigoureux où l’homme ne peut changer le cours de sa vie (hormis le suicide). Mais dans d’autres courants, le libre arbitre joue un rôle important.

    Personelement, je pense que chacun perçoit une part déterminée à sa naissance et que par la suite, il demeure libre d’en user à sa convenance, en bien ou en mal.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 23 avril 2012

    Les deux…

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    L’animal s’adapte à son environnement. Par exemple, un lièvre aura une fourrure blanche plus épais à l’hiver. L’être humain va chercher à adapter son environnement pour satisfaire ses besoins. Si il a trop froid, il construira une maison. Il défie également des lois de la nature avec certaines expériences scientifiques, notamment avec les OGM.

    Quand je parlait d’environnement je parlais au sens large c’est à dire de tout ce qui à influencer sa vie tel que son éducations,ses relations et ses expériences personnels toutes ses choses influences l’individu et le pousse à faire certain choix plutôt que d’autre.En cela il n’est pas réellement libre.Pour ce qui est des lois de la nature je parle là encore au sens général c’est à dire les lois physiques et les lois biologiques,en ce sens ni les OGM ni les maisons ne sont un contre sens à ses lois.

    A mon avis, le religieux peut aussi déterminer cette question. Certaines religions prêchent un déterminisme rigoureux où l’homme ne peut changer le cours de sa vie (hormis le suicide). Mais dans d’autres courants, le libre arbitre joue un rôle important.

    Le religieux est toujours à prendre avec des pincettes cependant il peut donné d’intéressantes pistes pour cette question.Je prendrais pour exemple la religion chrétienne.
    Avec saint augustin qui pour répondre à la question “pourquoi dieu nous laisse t’il faire le mal?” déclare que dieu à laissé à l’homme en cadeau le libre arbitre qui si il lui permet de choisir entre le bien et le mal,lui confère une certaine dignité.Ainsi l’homme deviens entièrement responsable de ses actes ce qui est en rupture avec l’idée du dieu président au destin de chacun.On peut toutefois noté que cette analyse ne marche que vu du prisme religieux. 😉

    Les deux…

    C’est un peu cour jeune homme peut tu développé?

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012

    Bonne question j’aime pas la philo car je m’embrouille trop mais je vais tenter quand même!
    Alors pour commencer pour m’aider à faire venir mon idée je vais critiquer ce qui à déjà été dit (pas méchamment le plus objectivement possible)

    nos actes et plus généralement notre comportement sont issus à la fois de notre génome

    Qu’entends tu pas gènes le génome n’a pas grand chose à voir avec les pensée, sauf si tu entends par là que c’est le génome qui à entrainer la formation de notre cerveau de telle ou telle autre manière. (je trouve que la tournure de ta phrase fait un peu “nazi” je veux dire par là que c’est une pensée comme celle là qui à mené hitler à son raisonnement racial mais je ne te traite pas de nazi loin de moi cette idée horrible ^^)

    Par exemple, un lièvre aura une fourrure blanche plus épais à l’hiver. L’être humain va chercher à adapter son environnement pour satisfaire ses besoins. Si il a trop froid, il construira une maison.

    La différence en le lièvre et l’homme c’est que le lièvre ne choisit pas de changer la couleur de sa fourrure ce caractère est issu de la sélection naturelle et de millions d’années de mutation. Alors que l’homme ne construit pas une maison du fait de son génome il le fait car il utilise son cerveau pour réfléchir (on n’a pas et on n’aura jamais un gène “comment construire une maison” ^^). L’homme s’adapte à son environnement présent, il change ses habitudes en quelques jours/ mois au maximum le lièvre mettra des dizaines d’années!

    Donc voilà maintenant ce que je pense (donc j’essuie comme dirait glace …Henri Salvador XD)

    Pour moi l’homme peut changer son futur, même si le terme changé ne me plait pas, car en effet pour moi rien n’est décidé d’avance. Mais ses choix vont aussi influer sur le future des autres, en gros je vois le future d’une personne comme un grand tissu où tout les fils se croisent, on est influencé par des tas de décisions que nous ne prenons pas. Il y a une sorte de “destin” en ce terme que l’humanité influence l’homme et que l’homme ne peut influencer seul sur cette humanité, on pourrait en faisant une “moyenne” des pensées une “main du destin” qui va influencer nos choix.
    En somme l’homme est maître de son destin proche (je vais au self ou au MacDo !), il est aussi maître de sa “destinée” lointaine (choix de carrière) mais ce que l’on peut appeler le hasard est en fait le fruit du conditionnement et de la “fusion” des la pensée de tout les hommes, une sorte de réaction en chaîne qui dépend de beaucoup de gens!

    En ce point je rejoint le raisonnement de la néotique! Si vous connaissez pas lisez Le Symbole Perdu de Dan Brown

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Qu’entends tu pas gènes le génome n’a pas grand chose à voir avec les pensée, sauf si tu entends par là que c’est le génome qui à entrainer la formation de notre cerveau de telle ou telle autre manière. (je trouve que la tournure de ta phrase fait un peu “nazi” je veux dire par là que c’est une pensée comme celle là qui à mené hitler à son raisonnement racial mais je ne te traite pas de nazi loin de moi cette idée horrible ^^)

    Non je n’ai aucune arrière pensé malsaine en disant cela mais nous ne pouvons nié que le génome joue un rôle dans notre vie et donc dans nos actes.Cependant il est vrai que pour l’espèce humaine les acquis(expériences personnel) tendent à masqué l’inné (le génome) qui correspond plus je dirais aux réactions propres à notre espèce.
    Pour ce qui est du libre comme vous vous en doutez sans doute je n’y crois pas.Pour moi nos choix et nos actes sont entièrement déterminé par notre vécu et notre inné.Par exemple pour le choix du plat au self étant humain tu est omnivore donc tu as accès autant au végétaux que à la viande mais ayant un vécu tu choisira un type de plat en particulier que tu préfère durant toute cette action même si ton choix te parait libre il est en réalité conditionné par ses deux variables.cela est également valable pour l’évolution culturelle(le fait de construire une maison.) qui à l’échelle de l’individu conduit à construire une maison comme on lui a appris (acquis) mais encore de l’échelle de l’inné pour l’usage de son cerveau pour se protéger.biens sur on peut aussi voir les choses au niveau du groupe et parlé d’évolution culturelle qui est en réalité une suite d’acquis transmit de génération en génération par l’apprentissage.

  • Participant
    Posts128
    Member since: 22 juillet 2012

    La différence en le lièvre et l’homme c’est que le lièvre ne choisit pas de changer la couleur de sa fourrure ce caractère est issu de la sélection naturelle et de millions d’années de mutation. Alors que l’homme ne construit pas une maison du fait de son génome il le fait car il utilise son cerveau pour réfléchir (on n’a pas et on n’aura jamais un gène “comment construire une maison” ^^). L’homme s’adapte à son environnement présent, il change ses habitudes en quelques jours/ mois au maximum le lièvre mettra des dizaines d’années!

    En effet, le lièvre ne choisit pas de changer la couleur de sa fourrure. La nature lui a donné cette attribut. Un animal fait une action par instinct. Si un animal a froid, il cherche une grotte où s’abriter. L’humain va construire un logement ce qui n’est pas naturel. Il ne s’adapte pas vraiment à son environnement en vidant la Terre de ses ressources et en la polluant. Cela amène de nombreuses conséquences sur son environnement. Par exemple, la température augmente de plus en plus, alors il installera un climatiseur. Ce dernier permettra de rafraîchir la température de son environnement. Les modifications génétiques effectués par les hommes ne sont pas non plus naturelles.

    Je crois que le futur d’un humain n’est pas déterminé. Si il a la volonté nécessaire, les facteurs extérieurs ne constituent que des éléments dans sa démarche. Si dans sa démarche, un obstacle apparaît, il pourra le franchir, même si c’est fastidieux. Un humain, pour atteindre un certain but, peut progresser petit à petit. Il est libre parce qu’il peut choisir de faire des actions ou non. Son vécu peut influencer, mais il était libre de déterminer ce vécu dans le choix de ses actes. Peut-être que les éléments extérieurs vont déterminer notre présent, mais on a le pouvoir, d’accepter ou de changer cette situation.

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    @sonphil.Premièrement je ne pense pas qu’il y est une relation évidente entre le libre arbitre et la capacité de l’homme à fabriqué des choses,en effet ce n’est pas parce que l’homme possède la faculté de transformer son environnement qu’il peut se détaché du vaste monde qui l’entoure.Il est faux de croire que l’homme soit un différent du reste du monde animal,certes de notre point de vue anthropocentrisme,on peut penser que nous sommes au dessus de la nature cependant il serait faux de l’affirmé!Nous sommes le résultat d’un long processus évolutif qui perdure encore aujourd’hui bien qu’à notre échelle de temps cela ne soit pas visible et nous pouvons considéré notre inventivité culturelle comme un trait qui à su perdurer et prendre plus d’importance au fur et à mesure qu’évoluait les hominidés.de nombreux cousins aujourd’hui disparu partageaient cette caractéristique avec nous.Cependant pour revenir au libre arbitre,à l’instar de notre inventivité culturelle il doit être apparu et s’être développé quelque part dans l’histoire du vivant pour être arrivé jusqu’à nous.Nous savons désormais que les chimpanzé partage notre inventivité culturel à un degré moindre que le notre.La question est donc de savoir si les chimpanzés possèdent un libre arbitre et à plus forte raison ou et quand le libre arbitre est apparu dans l’histoire évolutive?car vous vous en doutez il peu probable que le libre arbitre soit apparu comme par magie avec homo sapiens.

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    vécu peut influencer, mais il était libre de déterminer ce vécu dans le choix de ses actes. Peut-être que les éléments extérieurs vont déterminer notre présent, mais on a le pouvoir, d’accepter ou de changer cette situation

    .

    Non car tout tes choix et tout des actes sont déterminé par ton vécu,ta mémoire.Tu n’achète pas ton billet de train sans vécu et sans savoir quel conséquence va voir ton achat sur ton futur proche.

  • Participant
    Posts1004
    Member since: 28 juillet 2012

    Tres inreresant ce debat =) en plus je suis en train de faire ça au lycee du coup sa me donne plein d’idees 😉

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Et bien n’hésite surtout pas à posté tes idées. 🙂

  • Participant
    Posts128
    Member since: 22 juillet 2012

    L’être humain peut choisir contrairement à l’animal. Il choisit l’action qu’il veut faire afin de répondre à un certain besoin. Ses besoins évoluent et augmente. Au début,il coupait du bois et il faisait un feu afin de réchauffer son environnement. Par la suite, il rend compte qu’il est fastidieux de toujours devoir déménager pour suivre le troupeau d’animal afin de se nourrir. Il décide alors de construire et un enclos afin que le troupeau soit près de sa maison. Après, il invente des appareils nécessitant de l’électricité. Alors, il construit des barrages hydroélectriques, des éoliennes, etc.

    Non car tout tes choix et tout des actes sont déterminé par ton vécu,ta mémoire.Tu n’achète pas ton billet de train sans vécu et sans savoir quel conséquence va voir ton achat sur ton futur proche.

    L’être humain est libre, car il peut décider de son passé et de ce qui se passera par la suite. Dans le passé, je fais des actes afin que je puisse avoir certains choix dans le présent. Si j’avais librement choisi de m’inscrire au cégep en science de la nature, c’était pour que je puisse avoir le choix de certains programmes universitaires. Afin de me rendre chaque mois à l’école, j’achète une passe mensuelle, mais je me laisse le choix d’y aller ou pas. En assumant en toute liberté un but de ma vie présent, qui se situe dans l’avenir, je sélectionne, interprète et réalise mon passé à la lumière de ce but de vie présent.

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    L’être humain n’as pas chercher librement à inventer l’élevage ou l’utilisation du feu.Ce sont des événements extérieurs qui l’y ont poussé pour survivre puis vivre dans son environnement.D’ailleurs l’homme s’est adapté et à évolué différemment en fonction de son environnement.Ce n’est pas une question de choix.

    Pour ce qui est du fait que l’homme en tant qu’individu soit libre.Je ne suis pas non plus d’accord.Certes ont peut pensé que l’on prévoit les événements pour le futur selon notre volonté cependant ce plan en lui même et les prévision qui vont avec sont elles même conditionné par notre vécu depuis notre enfance.Chaque vécu en entrainant un autre:notre éducation nous porte à faire certain choix pour le futur quand nous sommes en ages de faire des choix.Si tu as pris tel orientation dans ton cursus universitaire c’est par ce que ton vécu de conditionne à le faire.
    Si on prenait une personne avec les même génome et exactement la même vie que toi il aurait faire le même choix que toi!

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012

    Si on prenait une personne avec les même génome et exactement la même vie que toi il aurait faire le même choix que toi!

    …alors ce n’est plus une autre personne si elle a le même génome et le même vécu. Car ce sont ces deux choses qui font ce que nous sommes le génome va conditionner notre apparence physique et en un certain sens la vitesse et la manière dont nous allons réfléchir mais aucunement sur les résultats ou sur la pensée,l’idée que nous allons en tirer. C’est notre vécu et les différentes influences extérieure qui vont nous pousser vers tel ou tel choix

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Dans ce débat, chacun s’évertue à répondre de manière logique. Pourtant aucun raisonnement logique n’a jamais put expliquer ni même définir ce qu’est le libre arbitre. Une raison à cela : c’est une notion théologique, comme l’a expliqué Vauban :

    A mon avis, le religieux peut aussi déterminer cette question. Certaines religions prêchent un déterminisme rigoureux où l’homme ne peut changer le cours de sa vie (hormis le suicide). Mais dans d’autres courants, le libre arbitre joue un rôle important.

    Le religieux est toujours à prendre avec des pincettes cependant il peut donné d’intéressantes pistes pour cette question.Je prendrais pour exemple la religion chrétienne.
    Avec saint augustin qui pour répondre à la question “pourquoi dieu nous laisse t’il faire le mal?” déclare que dieu à laissé à l’homme en cadeau le libre arbitre qui si il lui permet de choisir entre le bien et le mal,lui confère une certaine dignité.Ainsi l’homme deviens entièrement responsable de ses actes ce qui est en rupture avec l’idée du dieu président au destin de chacun.On peut toutefois noté que cette analyse ne marche que vu du prisme religieux. 😉

    Qu’est ce que le libre arbitre pour un athée ?
    L’excuse de Dieu inventé par les Hommes pour expliquer son inaptitude à assurer leur bonheur.

    A noter que lorsque l’on rentre sur le champs logique, la conception de déterministe se trouve alors opposée au probabilisme. Je m’explique. Le déterministe, c’est les même causes produisent les mêmes conséquences. Le probabilisme, c’est les même causes produisent plusieurs conséquences. Le choix et l’humain n’ont rien à faire là dedans.

    Le libre arbitre restera à jamais une notion théologique ou philosophique (même si je pense qu’il n’a rien à y faire).

  • Participant
    Posts128
    Member since: 22 juillet 2012

    http://i73.servimg.com/u/f73/13/98/17/61/snoopy10.jpg
    Je ne pense pas qu’on soit déterminé par le génome. Sinon, on pourrait presque déterminer l’avenir des personnes en regardant leur génome. Par exemple, si j’ai une tendance aux maladies cardiaques à cause de mes gènes, je pourrais faire beaucoup d’exercice et manger bien. Je pourrais ainsi prévenir la maladie. Au bout du compte, c’est moi qui décide.

    Je crois que l’homme a le libre arbitre, car nous pouvons refuser les influences extérieurses. Par exemple, je peux, si je veux, décider de refuser de manger jusqu’à en mourir ou de vaincre une condition sociale. Ces actes expriment ma faculté à aller à l’encontre de pression sociales. Je peux réfléchir pour prendre la décision qui convient à moi.

    Si on serait tous déterminés, ce serait impossible de blâmer une personne si on pouvait expliquer son comportement par une série de facteurs indépendantes de sa volonté. Par exemple, si je commet un acte criminel, devant la cour, je ne pourrais pas me justifier par ma situation sociale, par mon éducation ou mes fréquentations.

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Je ne pense pas qu’on soit déterminé par le génome.

    Je suis d’accord,l’environnement et les acquis sont plus importants dans les comportements au sein d’une espèce tel que homo sapiens. Si on étudiait une fourmi par contre son comportement serai bien plus dépendant de son génome.

    je peux, si je veux, décider de refuser de manger

    Tu as clairement le choix,mais tu ne le fait jamais sans raison car ton cerveau décide par rapports à ses acquis et en l’occurrence par instinct de survie de ne pas te laissé mourir.

    Je peux réfléchir pour prendre la décision qui convient à moi.

    Tout à fait,cependant le cerveau réfléchit en utilisant la base de donnée biologique que l’on nomme acquis. C’est en cela que tu es déterminé, si ta base de donnée est la même,le raisonnement de ton cerveau sera le même et donc ton choix sera toujours le même.
    Étant toi,tu ne peut pas allé à l’encontre du choix que tu prend.

    Si on serait tous déterminés, ce serait impossible de blâmer une personne si on pouvait expliquer son comportement par une série de facteurs indépendantes de sa volonté. Par exemple, si je commet un acte criminel, devant la cour, je ne pourrais pas me justifier par ma situation sociale, par mon éducation ou mes fréquentations.

    Oui,on ne peut pas blâmer une personne pour ce qu’elle est. Par contre la justice sert de moyen de prévention pour que la majorité des citoyen sachent quelle punition les attends en cas de franchissement des lois et donc ne fassent pas de mauvais choix.

  • Participant
    Posts444
    Member since: 31 janvier 2013

    Je trouve que cette video apporte pas mal de réponses au sujet

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.