Post has published by Cobb98

Ce sujet a 15 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Learchusfull, il y a 6 ans.

  • Participant
    Posts7
    Member since: 24 août 2012

    Salut à tous !
    je créer ce sujet pour partager toutes vos connaissances ou vérifiées sur la Russie
    pays qui s’est dévellopé qu’à partir environ de 1400 à cause de l’invasion mongol, qui dura 200 ans de 1237 à l’an 1480, puis ensuite qui a réussi à s’étendre grâce à Ivan IV le Terrible et qui est devenu L’URSS puissante nation pouvant rivaliser avec les Etats Unis ! mais qui malheureusement est toujours dans le mauvais “camp” avec à sa tête actuellement Poutine et Medvedef j’espère ne pas écorcher son nom, qui se relie, aux soi-disantes élections, mais c’est parce qu’aussi, il n’y a pas de réel opposition, mais on voit quelque améliorations avec l’apparition des Pussy Riot. Voilà n’hésitez pas à poser des questions pas à moi mais à tous le monde de me corriger si mes données sont fausses ou de faire partager votre savoir

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 24 août 2012

    Simple fait, la Russie c’est développer bien avant l’invasion Tataro-Mongols. On connaissait plus sous le nom de Novgorod! La cité-état de Novgorod possédait un des rares gouvernement assez stable (Ce qui était assez suprenant pour l’époque!) et elle fleurissait grâce au commerce. De plus, ils subirent à plusieurs reprises les invasions Teutonique, invasions qui furent tous repoussé ^^

    Sans oublier que les pères fondateur de la mère patrie étaient des Vikings!

    (Les Russes étant mon peuple préféré, j’ai une très bonne connaissance dans la matière ^^)

  • Participant
    Posts7
    Member since: 24 août 2012

    Ah oui merci tu me rappelles bien des choses c’est tout à fait exact je pourrais même rajouter que le roi ,à l’époque ce n’était pas des tsars, Vladimir 1er, se convertit au christianisme ,et prend son modèle d’église sur celui des églises byzantines, ce qui favorise l’intégration de la Russie à l’Europe. Content de partager une même passion ! 😉

  • Participant
    Posts426
    Member since: 24 août 2012

    La seul chose que je connait ses quelle ses fait envahir par napoleon et quelle a participer au 2gm.J’aimerait savoir plus sur ce grand pays :]

  • Participant
    Posts2063
    Member since: 24 août 2012

    plusieurs états ont essayer de la vaincre, les teutoniques qui ont hélas périt sur le lac peipous. les Suédois de Charles XII, Napoléon qui fut vaincus par général hiver et Hitler.

    bref la russi e est un pays auquel il ne vaut mieux pas s’y frotter.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 24 août 2012

    De 1547 à 1727
    Le dernier GéoHistoire se consacre entièrement à la Russie, sur la période allant de 1547 à 1917, dite “la période des Tsars”.

    Et je commence directement ce dossier avec l’image suivante, qui nous détaille l’évolution de l’empire russe de 1300 à 1796, vous pourrez vous y référer pour une bonne partie des différents articles:
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/62/Russie_1300_1796.png

    L’histoire des Tsars commence donc en 1547, avec le sacre d’Yvan le Terrible. Désireux de renouer avec la gloire de César, Yvan choisit cette appellation de Tsar (qui découle donc de césar tout comme l’allemand Kaiser), réforme l’Église, laisse la Vodka importée par les Génois envahir la Russie, et bien sur, agrandit son empire qui, à ses débuts, allait de Kharkov(Ukraine) aux monts Oural, vers la Caspienne et vers l’Est. Je passe sur les horreurs qu’il a commis durant son règne, sachez toutefois qu’il méritait son surnom.

    Passons à Pierre le Grand. Ce Tsar, dont le règne, à cheval sur les 17 et 18ème siècles, fut l’un des plus enrichissants pour la Russie, a d’abord quelques particularités qui tiennent à sa personne. Grand par la taille (2 mètres contre moins d’1m60 en général) il visite toutes les grandes villes d’Europe en se faisant passer pour un charpentier. Il ramena ainsi en Russie le savoir occidental, et fut à l’origine d’une réforme imposant à ses sujets de se couper la barbe, qui avait pourtant une très forte valeur symbolique. Cette réforme fut souvent appliquée sous la contrainte.

    Ensuite viennent trois reines, Catherine Ière, Anna Ière et Élisabeth Ière.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 24 août 2012

    De 1727 à 1796
    Peu de choses à dire sur Catherine Ière, qui n’eut que les deux ans de son règne pour embellir la Russie. Elle construisit toutefois une académie des Sciences et agrandit Saint-Pétersbourg, fondée par son défunt mari Pierre le Grand.
    Anna Ière, russophobe autant que germanophile, est l’archétype de la souveraine incompétente et cruelle. Les dix ans de son règne (1730-1740) conduisent la Russie à une véritable régression. Élisabeth Ière (1741-1762) sera, elle, le contraire de Anna Ière, et s’ouvrira aux idées des lumières qui germent en France. Elle popularisera d’ailleurs le français, en faisant la langue de tous les russes cultivés. Catherine II prendra sa suite à sa mort, et conservera de nombreux traits d’Elisabeth comme sa francophilie (elle écrira ses mémoires en français), et sa passion pour les philosophes français, comme Voltaire et Diderot -qui le lui rendent bien.
    Son règne se terminera en 1796.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 24 août 2012

    j’aurais une question à poser, puisqu’il est dit que la France, en raison d’une histoire proche de celle de la Russie, a développé une franche sympathie envers le peuple russe. C’est effectivement mon cas, et je voulais savoir ce qu’il en est pour vous.

    C’est également mon opinion. J’aime beaucoup ce pays que je souhaite visiter. J’aime beaucoup la beauté des steppes et forêts enneigés, les femmes russes (sa on avait remarqué^^), la vodka mais aussi la musique russe que j’écoute assez souvent.

    Par exemple cette chanson pleine de mélancolie sur la guerre d’Afghanistan .

    Il y a toujours cette mentalité russe: ma vie est rude mais je le supporte et je continue à avancer.
    Par exemple Poutine, je suis d’accord c’est un dictateur brutal mais j’avoue être impressionné par son parcours des bas fonds de Leningrad jusqu’au Kremlin.

    Et je suis toujours satisfait que mon pays améliore ses relations avec la Russie avec qui je me sens plus proche qu’avec les américains.
    J’espère que les russes seront un jour moins égocentrique et qu’ils se rendrons compte qu’en tant qu’européens, leur avenir est dans la (re)construction d’une grande Europe avec nous. 🙂

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 24 août 2012

    De 1796 à 1917
    On s’attaque ensuite à la période de l’après-révolution en France, celle des trois Alexandre et de Nicolas II, de 1796 à 1917.
    Alexandre Ier, vainqueur de Napoléon sur son propre territoire, occupera en 1814 Paris avec les forces coalisées. A l’occasion de son défilé de victoire au travers Paris démontra la franche sympathie que la population parisienne lui portait :”nous vous attendions depuis longtemps!”, lui cria un observateur. “La faute est à la valeur de vos troupes si je ne suis pas venu plus tôt!”, lui répondit Alexandre. Les ovations se firent aux cris de “Vive Alexandre, Vire les Russes!” Les Allemands ne déclenchèrent pas le même enthousiasme, le feld-maréchal Von Gneisenau ayant déclaré “si l’armée de Silésie entre la première à Paris, je ferai immédiatement sauter les ponts d’Austerlitz et d’Iéna, ainsi que la colonne Vendôme”.
    Il est à noter que lors du congrès de Vienne faisant suite à la défaite de Napoléon, la carte de l’Europe sera redessinée au grand bénéfice de l’empire russe qui s’empare anis d’une partie de la Pologne.
    Le XIXème siècle en Russie coïncide avec le déclin de l’empire ottoman: c’est ainsi que “l’homme malade de l’Europe” subira de nombreuses concessions territoriales au profit de l’empire russe. Mais la Russie n’est pas la seule à s’intéresser à ce déclin, ce qui provoquera la guerre de Crimée contre les troupes franco-britanniques et la prise de Sébastopol par ces derniers.
    En politique intérieure, un autre problème se fait de plus en plus urgent: celui des serfs, dont de nombreuses révoltes avaient déjà mises à mal le pouvoir Russe auparavant. Nicolas II décidera de leur accorder la liberté en 1861, mais le quotidien des serfs ne change pas pour autant, ce qui fragilisera le pouvoir au début du XXème siècle. En effet, près de 100 millions de russes sont alors des serfs.
    Malgré tout, les changement iront pourtant bon train au début du XXème siècle. L’armée est réformée – il n’est d’ailleurs pas douteux que sans l’incompétence de Samsonov et de Rennenkampf, l’armée russe aurait permis la victoire à la triple entente dès premières semaines de la 1ère GM. La croissance économique est une réussite puisqu’elle dépassera celle des USA sur la même époque. Mais une élite intellectuelle apparaît alors, et deviendra au fil des années franchement contestataire. De son côté, le peuple réclame plus d’égalité, sans toutefois remettre en cause la légitimité du Tsar.

    http://www.fonjallaz.net/Communisme/N2/Massacre-famille-tsar/doc/Nicolas-II-et-famille.jpg
    Nicolas II et sa famille

  • Participant
    Posts601
    Member since: 24 août 2012

    Lénine
    http://www.communisme-bolchevisme.net/images/lenine_redflag.jpg
    voici le personnage
    Passons maintenant au communisme en Russie puis en URSS(renommée ainsi en 1922):
    D’abord quelques mots sur Lénine. Fils d’inspecteur d’école, il fut bouleversé par la condamnation à mort de son frère ainé pour complot contre le Tsar en 1887. Il voyagea beaucoup en Europe, et en Russie en faisant un tour (4 ans) en prison puis en Sibérie. Adhérant aux opinions qu’un lui connait, il fréquente de nombreux meetings communistes, bien qu’il soit en Suisse et en France lors de la première révolution (1905-1907). Il parvient à y vivre notamment grâce à une série de hold-up de son parti dans les banques russes.
    L’appui de Trotski (et des services secrets allemands, pour qui tout est bon pour vaincre la Russie) lui permet la réussite de la révolution d’octobre.
    Il fut à l’origine de l’exécution de Nicolas II, de l’exil de l’intellect russe, et de la politique de terreur lors de la guerre civile. Mais c’est aussi grâce à lui que les restes de l’empire russe gardèrent leur unité.
    Il mourut en 1924.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 24 août 2012

    La seconde guerre mondiale vue de Russie
    Maintenant, Staline. Là dessus il existe beaucoup de documentation (le tyran rouge, visible sur YouTube en plusieurs épisodes 😉 )

    Je vais me contenter de quelques mots sur les raisons de la victoire de Staline sur le nazisme, car la documentation se fait à mon avis beaucoup plus rare sur ce point et moi-même je ne suis pas très renseigné.
    Il faut en effet savoir que la puissance industrielle de l’URSS a énormément cru dans le domaine de l’industrie lourde. D’immenses usines de fabrication de tracteurs ont vu le jour dans les années 20 et 30, et furent pensées pour permettre facilement la production de chars en cas de guerre. L’un des complexes d’usines de l’URSS, celle de Tcheliabinsk, pu rassembler à elle seule 40 000 ouvriers, celui de Nijni Taguil put produire un régiment de T-34 par jour.
    La production, favorisée par des récompenses fréquentes aux ouvriers les plus méritants, permis à l’armée rouge d’équiper en matériel de qualité toutes ses troupes dès 1942.
    Les compétences des généraux, exécrables au début des hostilités, s’améliora considérablement au fil de la guerre, car ils surent conjuguer utilisation intelligente des chars à une bonne qualité stratégique (cuirassier vous le dira mieux que moi 🙂 http://www.strategietotale.com/forum/148-du-niveau-operationnel/31874-linearite-et-profondeur-du-front )

  • Participant
    Posts7
    Member since: 24 août 2012

    d’abord merci à tous pour ces nombreuses réponses qui apportent de nombreuses connaissances à ce sujet fort intéressant c’est vrai moi aussi cuirassier j’ai un léger penchant pour la Russie ses plaines etc qui doivent être des paysages assez renversant. St Pétersbourg est une très belle ville. Selon certains souvenirs la Russie s’étale sur 1/7 des terres et 1/25 de la surface terrestre tout entière, c’est énorme !!

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 24 août 2012

    Géohistoire? Je n’en ai jamais entendu parler. Pourriez vous m’en dire plus?

  • Participant
    Posts601
    Member since: 24 août 2012

    @cobb98
    Le chiffre que l’on retient est même 1/6 des terres émergées à apogée de l’URSS!

    @ulysseslee
    l’orthographe correcte est GEO Histoire, au temps pour moi. Voici l’adresse de leur site:
    http://www.geo.fr/
    Le numéro août-septembre 2012 s’intitule “La Russie des Tsars 1547-1917
    Tu as une partie consacrée aux différents dirigeants de la Russie, une sur le servage, une sur les relations franco-russes, une étude des origines de la révolution de 1917 et un débat sur l’individu en Russie qui évoque la mentalité russe dont parlais cuirassier “ma vie est rude mais je le supporte et je continue à avancer

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 24 août 2012

    La première dynastie russe fut fondée au 9ème siècle par les Varègues, les mêmes qui offrirent leurs services à Byzance. Elle prit le nom de Riourikides du nom du chef viking Riourik. Le nom russe vient du mot rus qui signifie roux en rapport avec la couleur des cheveux des Germains.

    Très vite, deux pôles vont émerger: Novgorod et Kiev. Bien que quasiment identiques sut tous les points, ils ne seront unis territorialement et politiquement qu’au 18ème siècle. Mais avant cela, le christianisme orthodoxe put pénétrer l’espace slave grâce à Cyrille et Méthode jusqu’à Kiev qui le transmit à Novgorod.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 24 août 2012

    ne mettez pas ce sujet dans la taverne….

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.