Post has published by mongotmery

Ce sujet a 90 réponses, 20 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 4 mois et 2 semaines.

50 sujets de 1 à 50 (sur un total de 91)
  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    L’Heroic Fantasy du Forum de la Guerre

    Ce sujet est destiné à voir la création de l’heroic fantasy: un récit, sous forme de texte a priori comme nous sommes sur un forum, mais pouvant évoquer d’autres formes d’art.

    Cette heroic fantasy devra créer son propre monde à partir des standards du genre, et créer une histoire, des personnages, et des péripéties -dont des batailles.

    C’est une création coopérative, toutes les idées sont les bienvenues, débattre de ces idées est aussi le bienvenu.

    J’espère que ce sujet va permettre de faire ressortir plein d’informations et de réflexions sur l’heroic fantasy existante, le genre en lui-même, mais aussi les tactiques ou les modes de voyage lors de l’écriture des batailles et des voyages des héros.

    Place aux plumes!

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    Cela ressemble beaucoup au projet créons un univers que nous avions commencé mais avorté. Je propose donc de s’en inspirer ^^

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Pour que ce projet réussisse et n’avorte pas, il faut partir de rien et construire nos bases, et où on veut arriver. Pas s’imposer des bases. Du coup ce projet peut être effectivement une source d’inspiration, mais il convient de commencer d’abord par directement donner ses idées.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts129
    Member since: 12 juin 2014

    Déjà je pense qu’il faudrait se mettre d’accord sur le “autour” quel type de fantasy déjà : Est ce un monde dominer par la magie(ex : Harry potter) ou un monde proche de notre moyen âge avec un brin de fantasy (ex : Bâtard de Kosigan) ? Quel type de géographie : est ce un monde composé que d’île (ex : Salt and sanctuary) ou un-deux continent (ex : Runescape) ? Choisir l’environnement aidera beaucoup si on veut crée son univers.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Effectivement, pour ma part je pencherais pour un monde proche du Moyen-Age avec un brin de fantasy, voire de magie. A la manière du seigneur des anneaux par exemple.
    Dans cette situation, le monde pourrait être je pense varié, plus que ce qu’on a souvent dans les mondes d’heroic fantasy qui sont duaux (iles ou continent). Un continent ressemblant à l’Europe serait intéressant avec la variété des terrains.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts129
    Member since: 12 juin 2014

    Ensuite je viens de penser quelque chose qui est très important pour l’univers c’est l’ambiance : faire un post-apo darksoulesque ou au contraire une ambiance complètement onirique ? Je donne les deux extrême mais on peux piocher entre. :cheer:

  • Participant
    Posts949
    Member since: 6 novembre 2015

    En gros on va faire un Skyrim 2.0.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts124
    Member since: 16 mai 2016

    C’est où que je peux parler de mon univers d’heroic fantasy sur le forum ? Car j’ne ai créé un avec mes règles de jdr. Chaque race représente une civilisation, un peuple, une culture ou une période l’antiquité et de la préhistoire. 🙂

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Et bien dans la section “Récits, poèmes et créations” où est ce sujet aussi.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts124
    Member since: 16 mai 2016

    Merci 🙂

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 17 février 2013

    Aller voir la vidéo de Pilusmagnus sur la différence entre la fantasy et le fantastique déjà elle vous sera d’une grande aide

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    Aller voir la vidéo de Pilusmagnus sur la différence entre la fantasy et le fantastique déjà elle vous sera d’une grande aide

    le fantastique ne serait pas un style insérant du surnaturel dans un cadre réaliste (stephen king), et le fantasy ne serait pas un monde à la tolkien?

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Oui c’est çà, pas besoin d’une vidéo pour l’expliquer. Peut-être @elessar a dit çà parce que quelqu’un a proposé un monde à la Harry Potter, et, bien que je ne connaisse pas Harry Potter, je dirais (du peu que j’en sais) qu’il s’agit de fantastique puisqu’on a une école de magie plantée dans le monde normal?

    Dans tous les cas ici on fait de la Fantasy

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    En Français on m’avait dit que le fantastique c’était quand on laissait planer un doute (par exemple dans La Main à la fin, on ne sait pas si c’est vraiment la main ou si c’est un voleur qui aurait maquillé son crime) sur s’il y avait ou non surnaturel. Mais la définition de pilus (je ne savais pas qu’il avait une chaîne!!!) est pas mal aussi, celle de gytz également, je pense qu’il faudrait mélanger un peu les trois.

    Sinon, je n’ai pas très bien compris, le but, c’est que tous ensemble, l’on crée notre propre univers, ou que chacun crée son univers et le partage, ou alors un peu des deux?

    EDIT: Je ne suis pas modo, mais pour qu’ils aient à éviter d’intervenir, il vaudrait mieux se contrôler un peu sur le flood, j’y participe aussi, mais dans la mesure où le partage des récits (même si je l’apprécie grandement) n’est pas le but premier du fofo, mieux vaut se maîtriser quelque peu.

  • Participant
    Posts129
    Member since: 12 juin 2014

    Sauf que dans le fantastique on hésite sur la véracité d’un fait surnaturel par exemple “Les autres” avec Nicol Kidmann comme actrice principale est un parfait exemple de fantastique, Harry potter même s’il a du mal a le croire au début fini par trouvé cela parfaitement normal, a aucun moment on met en doute la magie.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    @sanguinius

    Le but du sujet est de créer un univers commun. Donc cela peu passer par des gros pans proposés par un membre, discutés et sélectionnés en partie ou totalement pour l’intégrer au monde du FDLG. Mais cela ne doit pas être juste des gens qui postent leur monde et c’est tout.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts42
    Member since: 19 mars 2017

    Il faudra créé aussi des factions, des guildes, des ordres ou des trucs du genres pour les classes comme guerriers, mage, mercenaire, chevalier, sorciers, nécromancien etc…

  • Participant
    Posts587
    Member since: 24 février 2015

    Pour ce qui est de la magie, j’ai une petite vidéo qui rassemble toute les questions qu’on doit se poser.

    La magie – FORGE

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    Créer un monde d’heroic-fantasy requiert certaines conditions:

    Un monde physique bien déterminé, faut-il le développer au fur et à mesure des aventures des personnages ou donner directement les caractéristiques physiques des continents?
    Au moins donner des noms d’Empire et des villes et montrer la variété du monde (différentes sociétés et coutumes par exemple)

    Un contexte:
    Une histoire solide mais avec sa part de mystères, il faut attirer ainsi le lecteur.

    Nous avons déjà déterminé que ça serait dans un monde semblable au Moyen-Age avec de la magie. Il faut donc trouver un moyen d’introduire la magie dans l’art militaire et la vie quotidienne dans le monde.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    Ce que je verrai bien, ce serait un monde médiéval, mais pas forcément médiéval européen. Une idée qui me trottait par la tête aurait été un monde fragmenté en diverses îles, je pensais partir sur des cultures oceaniennes et peut être un peu japonaise, mais maintenant nous pourrions simplement reprendre des cultures qui nous intéressent en les adaptants à ce nouveau milieu. Bien entendu quand je parle de culture, c’est simplement pour l’inspiration, je ne parle pas de recoller ce qui existe déjà dans ce monde que nous allons créer. Je ne m’aventure pas plus loin, car ce n’est qu’une proposition, j’attends de savoir ce que vous en pensez, et si l’idée vous plaît, et bien travaillons ensemble là dessus ^^

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    C’est une bonne idée @sanguinius, on peut d’ailleurs come l’a dit @papazoulou intégrer plusieurs cultures, qui seraient parcourues par les héros (et donc développées dans leur description) à différents moments du récit.

    Nous pouvons partir d’une terre de dimensions semblables à celles de l’Europe de l’Ouest, quelles seraient ses formes?

    Des idées plus précises sur une culture d’inspiration européenne ou d’inspiration insulaire qu se trouverait dans notre monde?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts42
    Member since: 19 mars 2017

    Ton idée est super sanguinius

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    Je verrai bien une culture maorie, bon je n’en suis pas un expert, mais tant mieux, cela laisserait plus de place à l’inspiration. Pour l’européenne, peut être un mix de Venise et d’Athènes, Athènes pour l’organisation politique et Venise pour le commerce.
    Pour les dimensions, cela ne va pas être facile, peut être un peu plus gros que l’Europe pour que les différences culturelles et climatiques soient justifiées.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    C’est bien, les idées viennent
    Je laisse encore un peu de temps pour développer avant qu’on commence à structurer

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    On peut tenter aussi de faire des maps. Je suis pas très bon en map; mais je pense savoir créer des brouillons ingénieux^^

  • Participant
    Posts1616
    Member since: 21 avril 2012

    Pour ce qui est des cartes (et pas de Descartes, excusez-moi…), je veux bien donner un coup de patte, j’en ai déjà réalisé quelque-unes et je pourrai vous en livrer, mais sous un modèle vierge, les pays, noms, continents, villes, etc. seraient alors à déterminer.
    La seule chose que je pourrai faire en plus, c’est une (tentative [car ici, ce serait une première]) de description géographique : zones forestières, montagneuses, de plaines en dessous/au dessus du niveau de la mer…

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Je penserai pas que ça me tenterai ce genre de chose…
    j’ai bien une ou deux idées de cultures-société bien adapté a une zone géographique particulière.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    N’hésite pas à proposer @skyros

    Plusieurs parlent de zone géographique particulière, ou de changements climatiques importants: si pour une heroic fantasy moyen ageuse on doit adopter une zone assez limitée pour les déplacements des héros, rien n’empêche d’avoir plusieurs groupes de héros ayant leur aventure dans leur partie de monde.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    Moi je voudrais bien une culture arabe un peu, avec un religion adaptée. Pour rajouter ma touche personnelle, une société méritocrate et centrée sur la religion. Pour changer du cliché des arabes dans le desert; je les placerais bien dans une région boisée.

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    ça serait une culture inspiré des amérindien d’amazonie/venezuela.
    des villages au milieu de zone tropicale sur des tertres. Des villages en bois, avec palissades autour.
    Ce sont des petites chefferies, établi le long de fleuve, avec des champs surélevé de mais.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    J’ai fait un premier jet de carte:

    https://image.noelshack.com/minis/2017/12/1490541124-img-20170327-160920.png

    Bien entendu cela n’engage rien ni personne, enlevez ce que vous voulez, dîtes ce qu’il ne va pas etc, etc.

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    On peut commencer à donner des noms pour des probables états dans les aires culturelles désignées?
    J’aimerais bien mettre sur le papier (sur un post), toutes les idées me passant par la tête.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Bien entendu donnez vos idées sur ce fil, on les regroupera après. Au pire si çà devient trop fouillis, je créerais un autre fil pour les mettre au propre.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015
    Culture arabe forestière
    I.Généralités

    C’est une culture arabe que je tente de proposer à ce jour. Elle sera sûrement sujette à modifications et à un travail profond, mais il est intéressant d’esquisser le visage de la culture et de l’idée en générale.

    Quitter les clichés: Les arabes sont connus comme des êtres du désert quelque soit les univers. Skyrim par exemple place une culture arabe au désert de l’enclume, avec des turbans et des sabres allongés. Je dis non. La seule chose qu’il sera intéressant de laisser comme telle serait la culture arabe traditionnelle, afin de laisser une empreinte visible à tout lecteur et étudiant de l’univers. C’est pour cela que je propose des régions aménagées différemment, et des centres d’intérêts différents pour les peuples de culture arabes. Pour le cas présent je propose des forêts ou des territoires tempérés ressemblant à l’Europe de l’est en quelque sorte.

    Une race: Nous sommes dans de la fantasy, en ce cas, plutôt créer des races distinctes à nos propres goûts, quittant les clichés naturels de l’homme; je propose de créer une race bipède, tapissée d’écailles épaisses noires, espacées de quelques centimètres sur le dos. A leurs avants, la région allant de leur poitrine à leur bassin sera blanche cassée. Les jambes seront tapissées à la façon du dos de ces mêmes écailles, allant jusqu’au pieds, qui ressembleront à des griffes de dragons, donc trois doigts crochus. Leur visage lui aussi sera tapissé d’écailles, mais leurs yeux, eux seront verts pour la plupart. Pour le nom, je l’appellerais “les barniens”

    Une religion: Là j’en ai une, elle nécessite encore une dose de travail, pour écrire des commandements ou des choses du genre mais, la voici:

    Le Makubirisme est un culte monothéiste, vénérant la divinité de Makubir. C’est un être maîtrisant les éléments connu dans la mythologie Barnienne comme le frère de Sukum, un être malfaisant un peu plus faible que son frère cherchant à pervertir les hommes.

    Sukum et Makubir créèrent un monde et les barniens. Sukum créa le jour, et Makubir la nuit. Ils se posèrent un jour face aux premiers barniens qui les vénérèrent. Makubir était bon et généreux, Sukum, lui était colérique, et n’hésitait pas à châtier ses disciples, ce qui fit qu’il préfèrent Makubir à Sukum. Sukum, jaloux de son frère, attentat à sa vie, sans succès, puis pilla la terre avec ses disciples. Makubir, pour le chatier Enferma son frère dans le Pernir, où il git encore de nos jours avec ses disciples. Du pernir, il garde une Influence très faible, dont il use pour de pervertir les vivants, afin de les attirer dans le Pernir après leur mort, préparant jour par jour son retour. Son retour désignerait la fin du monde dans la religion des Barniens.

    Cette religion interdit la consommation d’alcool, et impose un rite à chaque début de repas consistant à entourer les tables d’un cercle, et de faire une prière contre la perversion de la nourriture par Sukum. Les temples Makubiristes obligent à se recueillir une deux fois par semaine, en ramenant une offrande à Makubir. l’esclavage y est aussi interdit

    Voilà pour la religion, après on peut réfléchir à des hérésies sympa pour pimenter le lore.

    Une langue: une langue est aussi à prévoir; le criimeris, une langue dont on pourrait établir le fonctionnement rudimentaire sans pour autant la créer (trop dure, beaucoup trop dur).

    II. Etats et sociétés

    Le royaume de Syrniim.

    Un royaume se trouvant dans le golf de Syrniim. dans son histoire, il s’articule autour de la troisième porte. Les portes sont des grands édifices destinés à traverser le monde barnéen à grande vitesse, on les a trouver là, et personne ne sait d’où elle viennent. Certains parlent d’un cadeau de Makubir du temps où il vivait entre les hommes, d’autres parlent d’une ancienne civilisation très avancée. Néanmoins, la porte fonctionne par le biais de runes de manas, fabriquées par les mages-artisans de Foorlim, permettant une utilisation de la porte pendant 50 ans.

    Sinon, Syrniim est la capitale du royaume à son nom, une ville opulante; qui est le plus grand port de l’est, elle dispose aussi de l’académie de Foorlim, l’un des trois principales académies de magies Barnienne. C’est une nation maritime, disposant de la marine barnienne par excellence, basée sur la magie: les navires barnéens sont en bois, surmonté de pièce d’artillerie de mana. On y trouve aussi un équipage de mage-archers; protégeant le navire par des sorts de barrière, ou des sorts afin d’enflammer les flèches , ou les glacer…etc…

    L’armée de Syrniim est composée aux premiers rang d’adeptes, subdivisés eux mêmes selon leurs armes: épées, lances fixes ou lances “lancées” (pas de meilleurs noms, sniff). Ils utilisent de la magie rudimentaire en combat. Plus loin se retrouvent les mages. Ils se divisent aussi entre mage-archers et mage protolons, les uns lancent des flèches ensorcelées, les autres lancent des sorts purs et dures. Plus en arrière se retrouve la garde royale composées de mage d’élites, des chameliers de l’ordre Marnikin (des chameliers dévoués aux rois; ils sont adoubés dans le grand temple de Syrniim après un entrainement long et dur), et des lanciers royaux.

    La société barnienne

    La société barnienne en général s’articule autour de plusieurs classe (de la moins puissante à la plus puissante): La classe des agriculteurs, la classe des mineurs, la classe des Marchand, La classe administrative (gouverneurs, maires…etc…), la classe des chameliers, la classe des mages, la classe des nobles.

    Il faut savoir que les armées barniennes ne sont pas tous basées sur l’omniprésence de magie; certains états les utilise à faible escient sur le champ de bataille pour une omniprésence dans le domaine civile. De cette façon, il est aussi probable d’observer l’apparition d’autres classe selon le grande magique dans certains états.

    Il existe un grand fossé entre les mineurs et les agriculteurs, les uns recueillant les pierres runiques, les autres recueillant la nourriture. Une certaines animosité déchire les deux groupes de cette façon. A contrario, la classe marchande se porte bien, et se divise selon différentes guildes; la guilde des marins, la guilde de l’épice, la guilde des métaux…etc… Guildes spécifiant leur appartenance à certains domaines marchands. Chaque année ces guildes reçoivent des contributions monétaires en échange d’un permis marchand, sans lequel on ne peut être marchand, et de ces contributions, les états reçoivent 15% . Chaque année dans les guildes est élu un chef, qui mènera la guilde.

    Les chameliers issus de différents ordres religieux deviennent de grand propriétaires fonciers, et contrairement aux gouverneurs, doivent rendre leur terre à leur mort, car ils meurent sans enfants et restent chastes.

    La classe nobiliaire quant à elle vit au palais, et occupe les plus hauts postes des états, en tant que généraux ou conseillers.

    Bon ben c’est un bon début, je compléterais si j’ai plus d’idées pour d’autres états. J’ai pris la liberté de ne pas trop parler d’histoire à l’occasion pour qu’on en discute.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Je tiens à dire d’emblée que créer une race d’apparence très différente de la race humaine est très compliqué, car nous ne pouvons justifier leur évolution biologique et surtout le fait qu’ils aient commencé à utiliser des outils et développer des villes.

    Les singes ont un corps bien plus proches que celui que tu décris pour la race barnienne @gytz, et pourtant ils n’ont pas développé de sociétés humaines.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    Mais justement, on a jamais eu d’explications biologique dans un récit de fantasy sur l’origine des races, sinon d’où viendraient les argoniens, les orcs ?

    Sinon, non les barniens ont des écailles, partout sauf de la poitrine au bassin. En continuant, j’ajouterai que les singes n’ont pas de pates crochus :whistle:

    Donc bon, ils ont fait des villes, maîtrisé des outils, d’accord, mais c’est de la fantasy, pas un traité de biologie. Relax !

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    Mais, mongotmery, c’est de la fantasy!

    Sinon voici une explication: les Barniens étaient des lézards de grande taille habitués à se cacher dans les arbres, mais il y eut un changement climatique, et les arbres ne purent survivre dans ces nouvelles conditions, afin de pouvoir fuir plus vite, et à cause d’une morphologie non adaptée au fait de ramper au sol, ils dévelopèrent une bipédie. Leurs doigts fins et espacés eurent de plus en plus tendance à s’allonger, pour leur permettre de mieux saisir les objets dont ils commençaient à se servir (pierres….) leurs trois doigts de pied étant un vestige de l’époque où ils ne possédaient aussi que trois doigts aux mains. Voilà je pense avoir trouvé une bonne idée. Par contre, gytz, ça me semble un peu du “gâchis” de ne pas mieux exploiter ton idée d’hommes-reptiles, je veux dire (qu’à moins que cela ne te convienne) nous sommes plutôt partis sur une idée de multiples archipels, donc ne pas exploiter cela me paraît un peu dommage (pense aux iguanes!) mais bien entendu ce n’est que mon ressenti et je ne chercherai en aucun cas à t’imposer ma vision des choses, je ne fais ici que la partager.

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    On reste sur dès archipels ! Je n’ai pas détaillé maia il y a plusieurs états habitants sur plusieurs îles (2 états peuvent cohabiter sur une seule île) donc bon^^ après qu’est ce que tu veux dire par gâchis?

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    En fait, mais après c’est peut-être une mauvaise compréhension de ma part, le côté “amphibie” des reptiles (tous ne le sont pas, mais une part importante l’edt quand même) me paraît laissé de côté, alors qu’il y a là de nombreuses possiblités (apres pour les arbres on a les mangroves: on garde l’idée des arbres, tout en laissant la porte ouverte à toute les possibilités aquatiques qu’offre une race d’hommes lézards).
    Par contre le mot gâchis, même entre guillemets était sans doute trop fort.

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    C’est vrai, on pourrait exploiter le côté amphibie, mais comment? Je tiens à garder le côté “naval” de cette nation , je suis ouvert à toute proposition ^^

  • Participant
    Posts686
    Member since: 1 juillet 2015

    Est qu’il doit avoir Une seul religion avec les mêmes dieux pour tout le monde ou pas du tout ?

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts1769
    Member since: 8 septembre 2015

    Faut privilégier la diversité je pense. C’est un moyen d’enrichir l’univers qu’on crée 😉

  • Participant
    Posts373
    Member since: 17 juillet 2016

    est-il possible que, un peu comme dans Endless Legend, la “magie” soit dû à une technologie ultra-avancé ou c’est de la magie “pur” ?

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Participant
    Posts129
    Member since: 12 juin 2014

    Comme Montgomery l’a dit cela semble-t-il être proche du moyen-âge donc cela serait de la magie “brute” contrairement a la série des Endless . Mais personnellement j’ai une question qui me taraude c’est le côté religieux : les divinités seront “réel” dans le sens ou il intervienne directement ou c’est bien plus diffus ?

  • Participant
    Posts1616
    Member since: 21 avril 2012

    Personnellement, et pour mettre un peu de piquant dans cet univers, s’il existe bien une race humaine, je la verrai bien morcelée en divers états ou factions (certaines cultivant leurs particularités et tenant à leur indépendance), d’autres voulant imposer soit une union (sans trop de heurts), d’autres une hégémonie.

    Les idées me viennent…
    On pourrait avoir la faction A, des humains militaristes et élitistes, ayant pour valeurs l’honneur et la force (à l’image de Spartiates), une véritable “militarocratie”, et ayant pour objectif d’unir l’ensemble de la race humaine. On pourrait alors, classiquement croire à une vision raciale du type : nous (membres de la faction A) sommes les plus forts des humains, nous devons donc diriger la race humaine pour écraser/soumettre/anéantir les autres races, jugées impures ; mais ce ne sera pas le cas :
    Ils penseront certes à unir la race humaine car se considèrant comme les plus forts, mais ne chercheront pas de noises aux autres races (tant qu’elles ne s’en prennent pas aux humains), je pense alors, non pas à ce que l’ensemble des humains se solidarise et s’intègre à la communauté de la faction A, mais plutôt que les membres de cette dernière, fidèle à leur leitmotiv de confier le pouvoir aux forts, impose des conditions de vie très dures (“spartiates” est le terme le plus approprié), les forçant à vivre comme eux pour prouver leur valeur, sous peine de divers châtiments, humiliation, servage, etc. Les faibles étant soumis à une sorte de “race des seigneurs” (ces derniers étant déterminés par leurs aptitudes, et non par le sang).

    D’un autre côté, on aurait la faction B, forte et orgueilleuse, admirative face à la A, mais ayant développé une confiance absolue en une hiérarchie des différentes races (les humains se plaçant au sommet bien évidemment, avec peut-être une autre race proche de celle-ci [je pense aux Elfes]), cette faction s’évertuera à promouvoir la paix et la cohésion entre les états et factions humaines en vue d’une unification de la race, le but étant ensuite de tenter de soumettre les autres races, jugées impures ou inférieures.

    Voici donc deux idées, pouvant, dans un continuum espace-temps, s’imbriquer l’un dans l’autre. Ces deux factions ayant leurs tares et leurs qualités (culte de la force >< société intolérante).

    1. Cela pourrait parfaitement avoir lieu dans un monde fantastique puisque de multiples races se côtoieraient, avec ou sans hostilité, et connaissant ce que l'Homme est capable de faire face à ceux qui sont différents, la faction B a selon moi toutes ses chances d'apparaître.

    Au fait, concernant les religions, j'envisagerais pour ma part, pour enrichir les différentes cultures, humaines ou non, de voir différents monothéismes, différents polythéismes et même des sociétés déistes ou athées… Et j'ajouterai qu'il serait dommage de tomber dans le piège simpliste de dire : race n°1 est entièrement de telle religion polythéiste, sans exeptions ; race n°2 est déiste, sans exception ; race n°3 est monothéiste, sans exeption, etc.
    Si on pourrait développer le fait de dire, telle race, ou tel peuple (ne constituant pas la globalité d'une race) se réfère majoritairement à telle croyance, il ne faut pas hésiter à de saugrenus mélanges : des orcs croyant en une religion s'apparentant à peu près au christianisme, des elfes zoroastriens, des gobelins athées, des humains déistes, etc.

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts1616
    Member since: 21 avril 2012

    Proposition d’un peuple humain, parmi d’autres (il ne représente pas la globalité de l’humanité mais uniquement un fragment).

    Les Hyperdaces.

    Culture : peuple fixé au nord, en une zone reculée et pauvre en ressources de luxe, mais ayant accès toutes les ressources de subsistance (c’est-à-dire à la mer, aux terres fertiles et à des pâturages). La particularité est que c’est un petit coin tranquille, ni riche ni vraiment pauvre, et ne suscite pas l’appétit des voisins.
    Vivant de la pêche, de l’élevage et de l’agriculture, les élites sont considérés comme des quarts-de-dieux par les petites gens, souvent analphabètes. La religion est importante et obligatoire, mais elle est néanmoins très simple.

    Religion : “sonatisme” [monothéisme](du nom du prophète Sona), il existe une divinité créatrice mais passive face au monde, celle-ci, appelée le Créateur, ou le Démiurge selon les lieux. Cette divinité passive doit demeurer néanmoins dans les esprits des hommes afin d’éviter sa colère et qu’un cataclysme anéantisse le monde. C’est donc une religion dépourvue de prières (à quoi bon ? Le Créateur est passif face aux implorations), il existe par contre une forme de clergé, celui-ci est constitué de simples sujets devant rappeler aux autres la présence (l’omniprésence du Démiurge qui observe tout sans bruit), et donc à ne pas L’oublier. Le clergé n’est organisé seulement dans l’apprentissage, rudimentaire et limité, aux enfants des quelques bases religieuses nécessaires pour ne pas attirer les foudres du Créateur. Cette religion particulière ne comporte aucun interdit moral, et ne s’immisce aucunement dans les affaires de justice, à la charge de l’élite. Les seigneurs, dirigeant ce peuple, sont considérés spontanément par le peuple, peu instruit, comme des quart-de-dieux, c’est-à-dire que si le Démiurge n’intervient pas dans la vie des Hyperdaces, il a néanmoins nommé les dirigeants de cette société. Ce petit “droit divin” permet la sécurité des seigneurs qui, en bons “quarts-de-dieux” qu’ils sont, traitent de manière favorable la population, mais avec un sentiment de supériorité ne frustrant personne.

    Organisation sociale et politique : elle se base sur un modèle féodo-vassalique basique, une majeure partie de la population travaille (85%), peu aisée, notamment dans les secteurs de l’élevage, de la pêche et de l’agriculture, une “classe moyenne” s’est développée au niveau de l’artisanat, mais reste très minoritaire (5%). Le second grand ordre avec les travailleurs sont une sorte d’élite seigneuriale (10%), vivant dans les grandes maisons de villes et villages, et régissant la vie des membres de chaque communauté à la manière d’un bourgmestre (maire) autoritaire. Au sommet de l’État se situe les grandes familles seigneuriales, coopérant entre elles sans se déchirer afin de maintenir la cohésion du peuple (ils appliquent pour eux la maxime “Unir pour diriger” et pour le reste de la population “Diviser pour régner”). Les petites gens sont redevables d’un impôt, en général pas très lourd, pour permettre à ces derniers de vivre correctement, d’abord pour éviter les révoltes, pour garantir une certaine loyauté envers les seigneurs (“Qui aime bien châtie bien”) et enfin pour, dans les cas graves, compter sur les réserves monétaires de la population (une guerre par exemple). À savoir que si les élites dirigent les armées, la population reste entraînée à se défendre, et forme en cas de besoin une milice motivée et potentiellement dangereuse (tout dépend de qui on a en face de soi).

    S’il fallait donner une époque à ce peuple du point de vue de notre monde, je pencherais pour quelque chose autour du VIIème siècle en Gaule (ou France).

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts1616
    Member since: 21 avril 2012

    Tiens, j’ajoute une religion un peu au hasard et me venant à l’esprit.

    La Quadrinisme.

    Généralités.
    Cette religion se base sur la présence de quatre dieux, chacun représentant une facette de la nature. Io, la Déesse-Mère, et maîtresse des vents et des eaux ; Jad, le Premier-Fils, contrôlant les végétaux et les animaux ; Yox, le Second-Fils, maîtrisant la terre et sa fertilité ; Daya, la Déesse-Fille, mère des “conscients” (peuples doués d’intelligence et se reconnaissant créature d’une entité supérieure [c’est-à-dire qu’un peuple athée est par conséquent exclu des “conscients”] et régissant leurs vies. Ils sont issus et sont les transporteurs du Souffle, flux traversant absolument tout, du minéral à l’animal, et passant par le végétal et l’être “conscient”.

    Ces quatre dieux, qui symboliseraient les points cardinaux, formeraient ensemble l’Harmonie, et permettant la floraison de la vie. La première et la dernière divinité (la Déesse-Mère et la Déesse-Fille) sont des femmes, car elles représentent la mise au monde (début d’une nouvelle vie) et la défloration (fin du premier cycle de la vie qu’est la virginité) : le début et la fin, tous deux liés car donnant cycliquement la vie à l’autre [c’est par la défloraison que la grossesse arrive, et que la femme met au monde un être vierge]. Les deux dieux mâles sont au milieu, symbolisant la confrontation directe [entre les mâles, animaux ou de races évoluées d’une part] [entre le règne animal et végétal, du Premier-Fils Jad, et la terre fertile, lui permettant d’exister, du Second-Fils Yox] et sont entourés des femmes, les protégeant (vision fragile de l’homme, ainsi que respect et gratitude envers la femme, génitrice et protectrice par instinct des enfants).

    Mythologie.
    Au départ n’était que néant et vide absolu, de celui surgit un jour le Souffle, ce formidable flux à l’énergie illimitée. Du Souffle apparût la première forme de vie, Io, la Déesse-Mère. Celle-ci créa le vent et l’eau, ces deux éléments donnaient à l’autre un sens d’exister car sans l’eau qui vibre par l’action du vent, ce dernier s’ignorerait, et sans vent, l’eau ne serait qu’une masse inerte, inconsciente d’elle-même.

    Io enfanta, par le Souffle, du Premier-Fils, Jad, créateur des premières formes de vies non divines. Jad, dans un premier temps, créa des êtres multiples, plantes et animaux de toute sorte, flottant dans l’immensité océanique, la vie commençant à grouiller.

    Io enfanta alors du Second-Fils, Yox. Par lui furent créés les masses continentales, les roches, les minéraux infinis. A ces surfaces innombrables put s’accrocher et d’autant plus prospérer la vie, dont une partie sortit de l’eau, et vint s’établir sur la terre ferme. Les plantes et les animaux ayant colonisé successivement les mers puis les terres, il ne manquait plus qu’une chose pour clore cette valse de la Création.

    Io, enfin, enfanta de la Déesse-Fille, Daya. Celle-ci, plus perspicace que ces deux frères, créa les premières races des “conscients”, désirant absolument que Sa présence, ainsi que celle des siens, soit révélée à des êtres doués d’une intelligence suffisante pour appréhender leur origine.

    Ces quatre dieux ne restèrent évidemment pas inactifs, chacun se concertant avec les autres pour établir l’Harmonie entre les éléments de la nature, c’était l’Epoque du Paradis. Mais un jour, une dispute éclata et Daya, folle de rage, blessa sa mère et ses deux frères, ce fut l’Affrontement. Ces derniers réussirent à maîtriser Daya et, malgré leur pardon, ils convinrent secrètement à se venger de temps à autre contre les créatures de Daya, les “conscients”, de là commença une époque où les “conscients” durent craindre les forces naturelles les entourant. Daya, assagie, regretta, d’une part son acte ayant blessé les siens, mais d’autre part, et de manière plus égoïste, d’avoir échoué à dominer la nature. L’Harmonie, à partir de ce jour, demeura sur un équilibre fragile ; néanmoins, le Quadrinisme était installé.

    Culte.
    Les “conscients” se doivent de connaître leurs quatre dieux, et les prier, l’un(e) ou l’autre, selon les cas, en les identifiant à des objets qui portent la trace de leur Souffle (une montagne étant une création de Yox, le Second-Fils, maître de la terre et de sa fertilité). Si l’Affrontement causé par Daya provoque une méfiance envers les capacités destructrices de l’intelligence, un profond respect, implorant une forme de pardon, s’installa envers les autres dieux, blessés par Daya.
    Les “conscients” comprenant que si leur créatrice, pourtant de nature divine, fut capable d’une telle agressivité, se décidèrent à éviter le plus possible d’agir dans la violence, et notamment envers la nature.
    L’intelligence n’est pas volontairement réduite, mais maîtrisée et ralentie, le clergé s’en chargeant ; en effet, les évolutions technologiques créées par les “conscients” doivent toujours, au préalable, être validées par le clergé, afin d’éviter de blesser la nature. Le Quadrinisme est ainsi résolument écologique.

    Clergé.

    Le clergé est formé des membres de la population ayant accumulé une certaine connaissance théologique, leurs membres, mâles et femelles, se doivent d’être d’exemplaires protecteurs de la nature, et veillent constamment à ce que les “conscients” n’y portent pas atteinte.
    Le clergé est organisé en hiérarchie, et à son sommet se trouve le Protecteur, défenseur par excellence du respect envers les dieux et de la nature.

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Toutes ces propositions sont intéressantes, j’y vais de la mienne.

    Je vous propose une sorte de pays, pas vraiment une civilisation mais quand même avec sa culture bien à lui. Après il n’est pas destiné à être très grand en population.
    Pour l’espèce en elle-même, je n’ai pas d’idée à part des humains, donc je vous laisse proposer! 🙂

    Les Achtériens

    Les Achtériens sont un peuple aux racines nomades, mais qui s’est sédentarisé après plusieurs années d’affrontement avec un peuple sédentaire. Issu d’un changement climatique qui a chassé les Achténiens, l’affrontement a été sanglant, et le peuple sédentaire a été anéanti. Mais les Achtériens ont investi les ruines pour passer au mode de vie sédentaire.

    Depuis, leur religion se base sur le culte d’un mode de vie idéal, pas encore atteint, mais qui pourrait être trouvé. La mémoire du passé est très forte, mais les souvenirs sont interdits pas de monuments, pas de construction ancienne, mais l’idéalisation des mondes passés quand un ensemble de choses à atteindre à nouveau.
    Cette passion pour un avenir fait du passé entraine de nombreuses dérives dans la société, qui en a fait sinon une religion, au moins un fil rouge spirituel: plusieurs ordres se forment, chacun prenant un mode de vie, tous sédentaires car la mémoire de la période nomade est oubliée, mais variant les approches des mondes.
    Ces ordres forment des abbayes, autour desquelles ils vivent selon leurs idéaux.
    Dans cette situation, le peuple achtérien est assez divisé entre ces différentes communautés, mais la communauté de leur quête permet de maintenir une union patriotique.

    Néanmoins, quand les Achtériens forment une armée, elle ressemble à une armée féodale avec des groupes de soldats appartenant à des communautés différentes, et dont les chefs doivent élire un commandant commun, mais peuvent se disputer.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts85
    Member since: 8 décembre 2016

    Un sujet intéressant et plein de potentiel qu’il serait triste de voir tomber dans l’oubli… J’aurais tout de même une question fondamentale : la magie a été incorporée à ce monde, mais est elle couramment exercée par tout le monde ou est-elle un art “rare” et réservé à une catégorie de la population possédant des affinités particulières ?

    Celui qui ignore son histoire est condamné à la revivre

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    N’hésitez pas à continuer à proposer!
    La magie a été incorporée plutôt comme un art qu’une petite partie des gens peuvent pratiquer, pas quelque chose d’accessible à tout le monde. Pour autant, ces personnes peuvent à la fois l’apprendre et l’avoir de manière innée.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

50 sujets de 1 à 50 (sur un total de 91)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.