Post has published by Olivier le Grand

Ce sujet a 1,002 réponses, 101 participants et a été mis à jour par  Gameplayeur13, il y a 1 mois et 1 semaine.

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 1,003)
  • Participant
    Posts1122
    Member since: 10 juillet 2013

    Comme vous devez certainement le savoir, depuis 2 jours, les djihadistes de l’Etat Islamique en Irak et au Levant, qui contrôlaient déjà une partie de l’Irak et de la Syrie, dont la ville de Falloujah, ont lancé une offensive, se sont emparés de certaines provinces (comme la province de Ninive) et de grandes villes, dont la deuxième ville du pays, Mossoul. Ils contrôlent une grande partie de l’Irak (en rouge sur la carte). Et sont à présent à moins de 100 Km de Bagdad, la capitale. Près de 500 000 personnes ont fui les combats, et le premier ministre irakien Nouri Al-Maliki voudrait armer les citoyens qui veulent défendre l’Irak.

    De plus, les djihadistes ont capturé le consulat turc et son consul, retenu en otage tout comme 48 ressortissants de la Turquie.

    Que pensez-vous de ce conflit et de son avancement ? Quelle est la dangerosité réelle de cette organisation ?

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/de/Territorial_control_of_the_ISIS.svg/1654px-Territorial_control_of_the_ISIS.svg.png

  • Participant
    Posts73
    Member since: 2 juin 2014

    Salut , pour moi ce n’est qu’un prolongement de la guerre “sunnite vs chiite” ” Arabie saoudite,Qatar vs Iran ” qui se déroule actuellement en Syrie … l’ EIIL va pour moi vouloir prendre Bagdad et consolider ses positions sur l’Irak et la Syrie de façon a établir un état islamique.L’armée irakienne est pour moi incapable de repousser seule l’ EIIL mais va être soutenu par les anciennes milices chiite de Moqtada Al-Sadr (la bête noire des Américains)et par L’Iran qui pourrait intervenir militairement si elle s’en la situation lui échapper si près de ces frontières …

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 12 avril 2012

    D’abord, je pense qu’il faudrait faire un petit historique de cette organisation.

    L’Etat islamique en Irak est né en 2006, de la fusion d’Al Quaïda en Irak (dirigé jusqu’à sa mort en 2006 par Abou Moussab Al-Zarqaoui), de Jaysh al-Fatiheen, Jund al-Sahaba, Katbiyan Ansar Al-Tawhid wal Sunnah, Jeish al-Taiifa al-Mansoura, et d’une trentaine de tribus sunnites. C’est donc une organisation sunnite, qui mène lors de l’insurrection sunnite un combat contre le pouvoir chiite mis en place par les Etats-Unis après la chute de Saddam Hussein. Il est au départ dirigé par Abou Omar al-Baghdadi, un ancien général de Police sous la dictature de Saddam. Il est tué par une opération américano-irakienne en 2010 et remplacé par Abou Bakr al-Baghdadi, le chef actuel (l’émir) de l’EIIL. Le but de cette organisation islamiste est d’instaurer un état islamique, respectant la charia, etc… en Irak.

    http://scd.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_16x9_1024_578/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/000_REF14384_0.jpg

    L’organisation mène une politique de terreur, lance une série d’attaques. En 2007, suite à la lapidation de Doaa Khalil Assouad, une yezidi, par sa famille car elle voulait se convertir à l’islam, l’EII diffuse des tracts hostiles aux yézidis, et prévenant de l’imminence d’un attentat. Celui-ci a lieu le 14 Août 2007. Quatre camions citernes explosent, faisant près de 800 morts, ce qui est l’attentat le plus meurtrier depuis le 11 septembre 2001.

    Lorsque Abou Bakr al-Baghdadi succède à Abou Omar al-Baghadi, il lance une série d’attentats (soixante le même jour, qui font 100 morts), dont l’attaque sanglante de la cathédrale de Bagdad qui fait 53 morts. Il prête allégeance à Ayman al-Zawahiri, le nouveau chef d’Al Quaïda, en 2011, après la mort de Ben Laden. Au début de l’insurrection contre Bachar al-Assad en Syrie, Abou Bakr envoie un de ses lieutenants, Abou Mohamed al Golani, pour étendre la puissance de l’organisation. Celui-ci fonde Jabhat al-Nosra et rompt avec al-Baghadi pour prêter allégeance directement à Al-Quaïda, ce qui entraîne une rupture en EII et la nébuleuse d’al-Zawahiri.

    http://2.bp.blogspot.com/-LV2afhXCA0k/U5cagTg__II/AAAAAAAAA7I/NLlCMJajbs8/s1600/ISIS+Actual+Sanctuary+June+2014.jpg
    L’Etat Islamique en Irak devient l’Etat Islamique en Irak et au Levant et étend ses activité vers la Syrie, où il combat non seulement Bachar mais aussi et surtout les autres groupes rebelles. Ainsi, il contrôle totalement la ville de Rakka, seule capitale provinciale qui échappe totalement aux troupes loyalistes. L’état est réputé pour la cruauté de ses combattants, qui établissent la charia sur les zones qu’il contrôlent. On en a notamment parlé il y a peu lors de la diffusion de photos d’une crucifixion de combattants ennemis.

    Abou Bakr al-BAghadi s’oppose violemment au chef d’Al-Quaïda, un idéologue dont la relation avec ce combattant réputé pour sa violence est difficile. L’émir de l’EIIL est considéré comme trop extrémiste par al-Quaïda. Contrairement à al-Zawahiri qui, comme Ben Laden, se met en scène et utilise les médias, Abou Bakr est réputé pour son culte du secret. Il n’existe que deux photographies de lui.

    http://i4.mirror.co.uk/incoming/article3180692.ece/alternates/s2197/Abu-bakr-al-Baghdadi.jpg
    Al-Baghadi commande près de 10 000 djihadistes en Irak et 8 000 en Syrie. L’EIIL est extrêmement riche, a le soutien de certains donateurs privés du Golfe à défaut des états soutenant d’autres groupes, contrôle des réserves de pétrole et s’est emparé à Mossoul plus de 400 millions de dollars en cash. Il n’est pas impossible qu’il trafique des armes et du pétrole, fournissant peut-être le régime lui-même. Selon certains experts, il serait plus puissant encore qu’Oussama ben Laden à son apogée en 2001.

    Je pense que cette offensive est un danger extrême pour l’Irak, qui risque de sombrer dans une somalisation. Mais je crois que l’Iran va rétablir la situation, car la perte de l’Irak serait un désastre pour la République Islamique, qui doit s’appuyer sur ce dernier Etat chiite.

    Quoi qu’on en dise, cette situation est le fait de deux choses : d’un côté, l’abandon de l’Irak par les américains de façon prématurée. Ils n’auraient à mon sens pas du partir avant de s’être assurés de la stabilité de l’Etat et de la capacité de l’Armée. Apparemment, cela se passe mieux (en tous cas côté militaire) en Afghanistan, où apparemment l’armée se révèle à la hauteur. De l’autre, il y a le comportement absolument débile de Nouri al Maliki, qui en adoptant en position extrémiste chiite a radicalisé les sunnites, même ceux qui avaient précédemment accepté son gouvernement et collaboré avec lui.

    Un article d’un quotidien libanais, L’Orient le Jour, qui montre bien la situation au moyen-orient, mais en français. C’est pour ça qu’on aime le Liban.

  • Participant
    Posts568
    Member since: 20 octobre 2012

    Merci beaucoup Nicopoléon pour cette présentation très intéressante.

    C’est évidemment une poursuite de l’opposition sunnite/chiite qui sévit au Moyen-Orient, localement accentuée par la politique extrémiste chiite de Nouri al Maliki, mais j’ai comme l’impression que cette attaque concrétise également, avec le conflit syrien, une sorte d’offensive sunnite extrêmement bien organisée. Elle semble s’organiser aussi bien autour de donateurs privés du Golfe que des puissantes organisations radicales telles que l’Etat islamique en Irak et au Levant.

    Naturellement, cette offensive est avant tout née de mouvements de djihadistes radicaux qui risque d’amener comme tu l’as dit à une somalisation. En effet, je pense que le but premier de cette organisation est bel et bien d’imposer la charia. Ce serait une éventualité déplorable aussi bien pour le fragile état irakien que pour le léger équilibre des forces qui règne entre sunnites et chiites.

    Néanmoins, ce qui est particulièrement flagrant, c’est cette lutte d’influence terrible qui se propage à la moindre opportunité : la moindre faiblesse que l’ennemi peut présenter est disputée par les deux camps. D’ailleurs cela est valable pour la totalité du monde arabe. Par exemple, le conflit syrien a profité de l’impulsion des révolutions successives depuis celle en Turquie.

    Maintenant, c’est l’EIIL qui saisit l’occasion du départ américain pour contester l’influence chiite sur cette région. Je ne sais pas si l’armée irakienne tiendra le choc mais il faut également prendre en compte les milices chiites. Quant à une éventuelle intervention iranienne, je pense que ce sera plus difficile que cela. Diplomatiquement, l’Iran se retrouve en ce moment en étau entre les puissances sunnites qui semblent presque le narguer et la communauté internationale, surtout avec le dossier du nucléaire… Une intervention militaire ouverte paraît peu probable, il faudrait au moins que Bagdad soit vraiment menacée pour cela.

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    d’un côté, l’abandon de l’Irak par les américains de façon prématurée. Ils n’auraient à mon sens pas du partir avant de s’être assurés de la stabilité de l’Etat et de la capacité de l’Armée.

    Les américains n’auraient de toute façon pas du renverser le Parti Baas irakien….La coalition d’Iraqi Freedom à détruit l’équilibre des forces dans la région et on en paye le prix aujourd’hui.

  • Participant
    Posts261
    Member since: 14 mars 2013

    Il faut croire que les américains ont du mal à comprendre que s’ingérer dans les affaires étatiques d’un autre pays, surtout dans des régions instables, ça n’amène jamais rien de bon. Il n’y a qu’a se rappeler l’Iran dans les années 50 à 70… :whistle:

  • Participant
    Posts73
    Member since: 2 juin 2014

    Salut a tous , actuellement les troupes de l’EIIL s’approchent dangereusement de Bagdad , le gouvernement Irakiens a mis en place un plan de sécurité pour défendre la capitale,avec un déploiement massifs de troupes de sécurité et en armant les civils qui se sont portés volontaires pour défendre la ville. A votre avis la ville peut-elle tomber au mains des djihadistes de l’Etat Islamique en Irak ? Et est-ce que les américains soutiendront le gouvernement et les troupes Irakiennes avec notamment des frappes de drones ?

  • Participant
    Posts1122
    Member since: 10 juillet 2013

    Salut a tous , actuellement les troupes de l’EIIL s’approchent dangereusement de Bagdad , le gouvernement Irakiens a mis en place un plan de sécurité pour défendre la capitale,avec un déploiement massifs de troupes de sécurité et en armant les civils qui se sont portés volontaires pour défendre la ville. A votre avis la ville peut-elle tomber au mains des djihadistes de l’Etat Islamique en Irak ? Et est-ce que les américains soutiendront le gouvernement et les troupes Irakiennes avec notamment des frappes de drones ?

    Barack Obama a dit qu’il voulait soutenir le gouvernement en place mais n’enverrait pas de troupes. Et quand je pense qu’on départ on voulait aider les révolutionnaires Syriens qui sont en faites des djihadistes …

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 12 avril 2012

    On a jamais envisagé d’aider les révolutionnaires syriens dans leur ensemble. L’option envisagée, c’était d’armer les brigades de l’ASL, l’Armée Syrienne Libre, une organisation non extrémiste et laïque. On n’a jamais envisagé de donner des armes aux djihadistes. Sur ce point là, les américains ont quand même un minimum appris de leur erreurs en Afghanistan…

  • Participant
    Posts51
    Member since: 9 mars 2014

    On m’explique comment quelques extremiste en 4×4 Toyota inflige t’il defaite sur defaite a l’Irak ?

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 12 avril 2012

    On m’explique comment quelques extremiste en 4×4 Toyota inflige t’il defaite sur defaite a l’Irak ?

    Parce que les quelques extrémistes ils sont entre 10 000 et 20 000.
    Parce qu’ils sont bien armés.
    Parce qu’ils ont un moral de fer.
    Parce qu’ils ont le soutien des tribus sunnites du Nord du pays.
    Parce que l’armée irakienne est dans l’ensemble pas loyale au gouvernement et se débande.
    Parce qu’un 4×4 Toyota, quand l’armée en face n’a pas d’armes lourdes ou ne les utilise pas, c’est plus utile qu’un tank.
    Parce qu’un 4×4 Toyota ça roule vite, et que plus une armée est mobile, mieux c’est.

    Et la prochaine fois, il serait cool que tu changes de ton pour poser des questions. Merci.

  • Participant
    Posts601
    Member since: 14 juin 2012

    Et pourquoi n’envoie-t-on pas de casques bleus, ou une armée sous mandat de l’ONU?

    Soit dit en passant, je rejoins Kaboulcard: en principe quand on a des chars on les utilise, et je vois pas comment une armée largement supérieure en nombre peut perdre contre ces groupes armés.

  • Participant
    Posts1122
    Member since: 10 juillet 2013

    Mais dans ce cas, l’armée ne veut pas trop se mouiller. C’est tout le temps comme ça dans ces pays. Comme au Mali, sauf qu’ici les irakiens ont un armement occidental…

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 12 avril 2012

    pour faire simple, EIIL a utilisé à merveille ses connaissances en guérilla urbaine et en véhicule explosifs.

    Ils ont attaqué très rapidement pour prendre de court l’armée et via de multiples attaques très localisé et violente (par exemple, ils ont lancé un camion citerne bourré d’essence et d’explosif dans un hôtel où se regrouper plusieurs unités de l’armée en vue d’une contre-attaque, provoquant plusieurs de morts et avortant la dite contre attaque).

    De plus, la population était majoritairement contre le régime (pas en faveur de EIIL mais suffisamment remonté pour le soutenir temporairement)et fournissait des renseignements permettant de planifier minutieusement l’offensive.

    la clef du succès de EIIL vient de la rapidité de son offensive et de son savoir faire en guérilla urbaine qui ont empêché l’armée de riposter avec ses armes lourdes, provoquant la déroute de nombreuses unités privé de directive et laissé à elles mêmes.

    Seuls les unités d’élites ont réussis à résister un peu mais ils étaient dans un tel état d’infériorité numérique qu’ils n’ont pu faire de miracle.

    donc la réponse à la question : “pourquoi ne pas avoir utiliser les chars ?”

    tout simplement que l’armée n’en a pas eu le temps et que la chaîne de commandement fut paralysée, empêchant le déployement.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts1122
    Member since: 10 juillet 2013

    Un scénario digne des plus grands commandant du 3ème Reich 😛

  • Participant
    Posts84
    Member since: 31 mars 2014

    On ne peut pas utiliser des divisions blindés contre une force comme l’EII, comme on le ferait contre une autre armée mécanisé (type guerre Iran-Irak) ou tu attend l’ennemie à la frontière.

    L’aspect psychologique de la terreur que l’EII transmet à la population, est aussi pour beaucoup dans la fuite des soldats (comme Attila avec ses cavaliers). Les soldats sont pris de vitesse, à peine le temps de s’organiser, abandonnés par leurs officiers, se retrouvent en sous effectifs.

    Rien de plus logique que les familles de militaires soient les premiers à craindre pour leurs vie. c’est simple mais radicale les colonnes de 4*4 Toyota,,

  • Participant
    Posts2169
    Member since: 12 avril 2012

    Dernières nouvelles du Daechistan (attention, l’image qui suit peut choquer).


    http://www.lorientlejour.com/storage/attachments/872/p01-2–_—–2_469098_large.jpg

    Sans commentaire.

  • Modérateur
    Posts1264
    Member since: 26 avril 2013

    J’ai récemment entendu à la radio que Al-Bagdhadi, ancien habitué des geôles des Assad, pourrait avoir été libéré par Béchar el-Assad dans le but de noircir la rébellion syrienne et qu’il pourrait être manipulé par les services secrets syrien.

  • Participant
    Posts73
    Member since: 2 juin 2014

    Salut , Des jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant ont affirmés avoir exécutés des centaines de soldats Irakiens capturés ( 1700 prisonniers d’après certaines sources ) plusieurs photos circulent sur le net prouvant ces crimes comme celle par exemple que nous a posté Nicopoleon 1 er.
    De son coté les forces de sécurités de l’armée Irakienne, alliées aux milices chiites et aux forces Kurdes ont lancées une contre offensive a Ishaqi et Muatassam, dans la province de Salaheddine, non loin de Bagdad. Un responsable militaire a annoncé que ses forces avaient tué 279 jihadistes dans ces combats. Elles ont également repoussées un assaut d’insurgés sur la ville stratégique de Tal Afar, à 380 km au nord-ouest de Bagdad.
    les États-Unis ont déployé samedi un porte-avions ( USS George W. Bush )dans le Golfe persique afin de permettre je cite : «plus de flexibilité si une opération militaire américaine devait être déclenchée pour protéger des vies américaines, des citoyens ou nos intérêts en Irak» …
    L’Iran a affirmé ne pas exclure une coopération avec Washington pour stopper les jihadistes. Mais le président iranien Hassan Rohani a exclu samedi toute intervention en Irak.
    Croyez vous possible une possible alliance USA-Iran contre les jihadistes DE L’EIIL ? L’ennemi de ton ennemi est ton ami 😉

  • Participant
    Posts84
    Member since: 31 mars 2014

    En géopolitique les intérêts passe souvent avant la moral,
    Même si les états-unis disent exclure une alliance, il pourrait bien avoir une entraide (aux moins pour l’échange de renseignements). Surtout que le nouveau président iraniens fait tout depuis le début de sont mandat pour apaiser les tensions avec l’oncle Sam. Rappelons que l’embargo sur l’Iran va être lever, les entreprises américaines et françaises vont se jeter sur l’occasion. Expliquent le coups bas américain sur la BNP Paribas. :angry:

    Envoyer l’USS George W.Bush, pour aider l’Irak. Une blague ?
    J’ai juste envie de vomir :sick:

  • Participant
    Posts51
    Member since: 9 mars 2014

    Prévenez quand vous mettez des images comme ça.
    Merci.
    Sinon,excusez moi pour le ton que j’ai utilisé lors de mon precedent post.

    Que pensez vous que l’Iran ferras ?

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Prévenez quand vous mettez des images comme ça.

    Voilà, j’ai mis un spoiler et une mise en garde pour cette image.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Cet épisode géopolitique me semble une conséquence des errements des nations occidentales depuis la chute du mur, encore plus depuis le 11 Septembre 2001. Court-circuiter les puissances classique pour se fier à des électrons libres avide de reconnaissance comme le Quatar ou le Pakistan, ça finit par se payer cher…

    Honnêtement, l’Irak a elle une chance d’absorber une telle offensive?
    Quelle pourront être la conséquence d’une “somalisation” de l’Irak, compte tenu du rôle capital que joue ce territoire dans le Moyen Orient ?

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Sinon, on parle beaucoup de l’instauration de la Charia à propos des but de l’EIIL. Pour les occidentaux, c’est déjà difficile à avaler et selon certain suffisant pour intervenir. Je ne suis pas encore assez intéressé au sujet pour en dire plus.

    Le fait est que des états qui appliquent la charia, il en existe pas mal, et nous collaborons activement avec certains d’entre eux (certains états du Golfe).

    Mais se serait passer à coté d’un des points essentiel de l’idéologie de l’EIIL. Ils veulent l’instauration de la Charia ET d’un Califat islamique. C’est d’ailleurs en cela que les salafistes (dont Al Queada) jugent l’EIIL extrémiste. La question que je me pose, c’est de savoir si nous avons à faire a un nouvel adversaire, en tout cas à un acteur différent qui vient complexifier encore le Moyen Orient (dans le sens où AQMI semble assez faible comparé à l’EIIL).

    Je vois en effet assez mal l’Arabie Saoudite soutenir ce mouvement (un Califat fusionnant le pouvoir temporel et étatique), et je serait tenté d’en dire de même pour le Quatar, mais j’en suis moins sûr (étant donné les friction entres ces deux états).

  • Participant
    Posts180
    Member since: 1 janvier 2013

    Salut!
    Pour ma part, j’ai du mal a voir ce “nouvelle état” durer… En effet ces groupes radicaux ternissent l’image des principaux dirigeants sunnites mais aussi renforcent le casus belli de l’Iran. Ainsi je pense que l’EILL, est finalement une très mauvaise affaire pour les puissances sunnites car elles ne font que renforcer l’emprise de l’Iran sur l’Irak… Ainsi ces dirigeants foncent a mon avis droits dans un mur.
    D’autant plus que les actes de violences commises par ces sunnites en Irak finira par leur retomber sur leur G*****, en effet il est idiot de la part d’une minorité d’un pays (sunnite) de massacrer les chiites où ils sont eux, en nette majorité dans la population Irakienne. :sick:

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 1,003)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.