Post has published by guiguit

Ce sujet a 6 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  kymiou, il y a 1 an.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Nous sommes en 1794, en Corse. L’île de beauté est alors en pleine révolte “fédéraliste” contre la Convention nationale et les insulaires ont fait appel à l’Angleterre pour les épauler. Les Britanniques envoient un petit corps expéditionnaire appuyé par une partie de la Flotte de Méditerranée pour chasser les quelques républicains sur le continent.

    C’est durant ces combats que les Anglais découvrent la tour de la Mortella. Il s’agit d’une ancienne tour construite par les anciens occupants génois. Haute d’une douzaine de mètres, abritant une poignée de défenseurs, cette petite forteresse dispose de murs très épais et, sur son toit plat, d’une batterie pouvant tirer sur tous les points. Deux navires de la Royal Navy-le HMS Fortitude (74 canons)et le HMS Juno (32 canons)-vont essayer pendant toute une journée de réduire la tour en la bombardant à volonté. A la fin du jour, les marins ont non seulement échouer mais le Fortitude a subi de lourds dommages. C’est une force terrestre sous les ordres du futur général Moore qui s’empare finalement de la tour après deux jours de combats.

    Les Britanniques furent extrêmement surpris de voir un ouvrage aussi ancien résister au fleuron de leur marine. Avant de la démanteler, ils en firent un plan mais orthographièrent mal le lieu, le changeant en Martello. C’est en 1804, quand Albion était sous la menace directe de la Grande Armée, qu’on ressortit le plan de sa caisse. On jugeait en effet que ces petites forteresses seraient idéales pour contrer une flotte de débarquement française tout en coûtant peu chère et étant facilement constructibles. C’est en tout 500 tours “Mortello” qui furent bâties sur le sol britannique durant les guerres napoléoniennes. Elles étaient tenues par la milice et autosuffisantes en vivres et munitions.

    Après les guerres contre Napoléon, certaines servirent comme base pour les garde-côtes ou champs de tir d’exercice pour l’artillerie ; d’autres furent détruites pour que la population puissent utiliser les pierres. Parallèlement, les Anglais en installèrent un peu partout dans leur empire colonial.

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/72/Martello_tower_700.jpg

    Une tour Martello conservée après les guerres napoléoniennes à Clacton-on-Sea, Angleterre

  • Modérateur
    Posts8351
    Member since: 14 mai 2013

    Intéressant, as-tu des détails sur l’architecture de ces tours qui semblent être leur véritable force?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 12 avril 2012

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8f/Martello_tower_diagram_EN.svg/600px-Martello_tower_diagram_EN.svg.png

    http://media.geograph.org.uk/files/c9f0f895fb98ab9159f51fd0297e236d/martellotower.jpg

    https://dmna.ny.gov/forts/glossary/gfx_glossary/martello.jpg

    Des photographies que j’ai vu en cherchant les plans, la porte d’entrée est en hauteur, possiblement accessible uniquement par une échelle. Une trentaine d’homme pouvait tenir à l’intérieur des murs épais de plus de 3m.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Modérateur
    Posts8351
    Member since: 14 mai 2013

    Merci pour les plans, du coup je vois c’est assez difficile à détruire, vu l’épaisseur.
    Et l’assise et la hauteur devait aider les canons à tirer loin, et à viser.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Modérateur
    Posts2996
    Member since: 12 avril 2012

    Merci @guiguit pour ce post très intéressant.

    Je sais pas pour vous mais cette tour me fait tout de suite penser à fort Boyard.
    http://www.fan-fortboyard.fr/medias/images/fort-boyard-historique-17.jpg

    La forme arrondie doit réduire le choc des boulets.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Ce n’est pas anodin. Les Français avaient découvert l’existence des tours Martello et avaient décidé d’en construire aussi pour se protéger des raids de la Royal Navy. De plus, ils en profitaient pour installer le télégraphe Chappe sur les toits et communique ainsi entre chaque postes et le commandement. Les plans du Fort Boyard sont mis au point sous l’Empire mais le chantier ne débute vraiment que sous la monarchie de Juillet. Je ne connais pas l’historique de la construction du “fort de l’inutile” mais le concept des tours Martello a certainement dû jouer un rôle en effet.

  • Modérateur
    Posts1941
    Member since: 20 juillet 2013

    cuirassier :

    Je sais pas pour vous mais cette tour me fait tout de suite penser à fort Boyard.

    Personnellement, j’y vois une ressemblance avec les tours wisigothes, surtout le détail de l’entrée surélevée accessible que par une échelle.

    http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2012/12/01/201212011512.jpg

    .

    A l'inverse du généraliste, le spécialiste est celui qui en sait toujours plus sur un sujet de plus en plus restreint. Le spécialiste parfait est donc celui qui sait absolument tout sur absolument rien.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.