Post has published by asciniquetotalwar

Ce sujet a 11 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  asciniquetotalwar, il y a 5 ans et 9 mois.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Aussi étonnant soit il un régiment de la SS serat uniquement constitué d’indépendantistes fascistes bretons!

    Le PNB et son armée

    C’est en 1936 que le PNB (parti nationaliste breton) décide de se doter d’une armée, en effet ce parti ne croit pas aux éléctions et veut prendre le pouvoir en Bretagne par les armes pour que cette région devienne un pays. Cette armée (Le Kadervenn) n’est forte que de… 12 membres! Equipé d’armes désuètes (chassepot, lebel) et quelques grenades achetés au marché noir. Mais en 37 et en 38 les effectifs de l’armée double (de 12 a 24 et de 24 a 40) Céléstin Lainé le chef de cette armée approche l’abwehr pour avoir des armes modernes et lourdes.

    Mais l’abwehr n’est pas duppe, cette armée est trop petite pour avoir une réelle influence pendant une éventuelle guerre contre la France. Mais a l’hiver 39 les choses changes la wermacht a alors récupérés beaucoup d’armes dont elle ne se sert pas et l’abwerh décide donc de tenter le coup.

    Le Gwalarm et le Lieu de Grève des thonier bretons vont prendre la livraison d’armes (armes capturés aux polonais) en allemagne et la ramène en France. Tout ce passe bien et les armes sont entreposés à l’abbaye de Bocquen. On ne sait pas comment mais les services secrets britanniques ont appris l’existence de cette opération et avertisse la police françaises. 8 nationalistes sont arrêtés mais les armes ne sont pas découvertes.

    Mais malgré l’arrivée de ses armes l’activité de cette “armée” est nulle jusqu’a juin 40, pour être crédible (et avoir des postes voir revendiquer l’indépendance) aux yeux des allemands les nationalistes doivent faire quelques actions. Lainé décide de prendre Pontivy. Les soldats présent dans la ville sont en pleine retraites et malgré le fait que les autonomistes soit peu nombreux ils arrivent a prendre la ville et a faire de nombreux prisonniers. L’armée française décide de matter ce petit groupe en envoyant sa “milice” (volontaires civils a qui ont a donné une armée et qui sont encadrés par des soldats) qui sera aidé par la population locale. Les autonomistes voyant une résistance locale et une contre attaque inattendue fuit après quelques combats non sans avoir perdu son chef Céléstin Lainé qui est fait prisonnier. Les pertes d’un cotés comme de l’autre sont inconnus. Dans la fuite les prisonniers fait par les autonomistes ont sans doute été pour la plupart libérés. Les autonomistes décide de prendre Pleben un village abandonné par les forces françaises et ou les allemands ne sont pas encore arrivés. Mais la encore la population hostile se révolte en partie mais les autonomistes tiennent jusqu’a l’arrivée des allemands.

    L’occupation allemande n’est pas si bonne que ça pour le PNB, car ontrairement a ce que croyait les nationalistes qui pensait devenir autonome ou au moins dirigé la région sous controle allemands, la moitié des postes administratif sont donnés a des vichystes! Si le PNB s’en contente les militants se sentent trahis et la moitié de l’armée nationaliste rejoins la résistance!

    Mais les effectifs grossisent pourtant grace a la libération de prisonniers et aussi l’arrivée de nouveuax militants. 75 personnes font maintenant parti de cette armée. Jusqu’a l’hivers 40
    les autonomistes qui forment une milice sont chargé par les allemands de retouvés les stocks de l’armée françaises qui ont disparus en bretagne . L’opération est une réussite beaucoup de résistants sont capturés et énormément d’armes (principalement a la trinité sur mer), de quoi armés les nouveux militants et complété les stocks de munitions.

    Céléstin Lainé

    Né en 1908 Céléstin Lainé dés ses 21 ans fonde un groupe terroriste le Kentoc’h Mervel (qui faute de menbres ne fera rien) parallélement il rentre a l’école de chimie et devient ensuite chimiste dans le civil. Il est alors de toutes les manif et émeutes pour l’indépendance. En 1930 son groupe rennomé Gwenn ha Du a suffisament de membres pour faire des attentats. En 1932
    le groupe détruit le monument commémorant le rattachement de la Bretagne a la France quelques heures avant les 400 ans de la commémoration de ce rattachement. 4 autonomistes sont arrêtés mais Céléstin n’est pas inquiété. 3 autres attentas seront fait dont une tentative d’assasinat du président (Phillipe Henriot). Lainé ne serat arrêté qu’en 1938 (6 ans après le premier attentat). Mais on ne trouve des preuves contre lui que pour des graffitis. Il fait quelques mois de prisons avant d’être relaché.

    Mobilisé en 1939 il ne se présente pas a la caserne et prend le maquis, il dirige son groupe et est capturé début juin 1940 par l’armée française. Libéré grace a l’appuis des allemands il
    revient a la tête de son groupe. En 1943 le groupe est intégré dans la SS. A l’invasion allié en 1944 il s’enfuit lui et une parti de son groupe (beaucoup retourne dans le civil d’autre rejoignent les résistants) Au début de l’automne 1944 réfugié en allemagne il est sans aucun doute muté dans une unité de la Waffen ss (dans la partie génie). Il tombe aussi amoureux d’une étudiante japonaise coincé en allemagne avec qui il resterat toute sa vie.

    A la fin de la guerre il fuit en irlande ou il devient chimiste, il est condmané a mort en France. Il apporte un soutien a L’IRA et il est fort possible qu’il y est combattus. Il meurt en 1983.

    Carrière “militaire:
    Terrorisme breton (1932-1940)
    Milice bretonne (1940-1943)
    SS (1943-1945)
    IRA (???)

    Plus haut grade atteint Scharführer (chef de peloton)

    Carrière civile:
    Chimiste ( 1929-1939) (1945-1968)

    Médailles:
    Insigne anti partisan
    Croix de fer seconde classe “1940”
    Insigne des volontaire de l’IRA.

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012

    Whoa ça c’est de l’armée !

    Merci je connaissais pas du tout cette histoire ! c’est drôle 😆

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Whoa ça c’est de l’armée !

    Merci je connaissais pas du tout cette histoire ! c’est drôle 😆

    Pour l’instant ça prête plus a sourire mais après cette unité va faire de la torture une spécialité.

  • Participant
    Posts1080
    Member since: 12 avril 2012

    Tiens, j’avais déjà fait le drapeau des Bagadou Stourm, les milices du Parti National Breton.
    Tu peux l’utiliser pour ton dossier 😉

    http://image.noelshack.com/fichiers/2013/20/1368899265-bagadou.png

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012

    ah oui tout de suite la torture c’est moins drôle, il te forçaient à écouter du biniou… brr ça fait froid dans le dos 😉

    :troll:

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 14 mars 2013

    Ces pauvres gens me font honte d’être breton. :sick:
    Qu’ils aient “combattu” pour les nazis passe encore, mais d’une façon aussi ridicule…

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    Comme la plupart de ceux qui ont combattus pour l’allemagne, ce n’était pas ue pour les beaux yeux bleus des aryens, mais aussi pour un objectif politique plus local.

  • Participant
    Posts444
    Member since: 31 janvier 2013

    La Bretagne avait d’ailleurs son journal antisémite, nommé “La Bretagne” (original^^)fondée par Yann Fouérré un homme militant pour le fédéralisme et non pour l’indépendantisme, il n’était peut être pas antisémite lui même, il ne vivait que pour la Bretagne et l’on est pas sur qu’il fut vraiment heureux de la présence des nazis a l’exemple de ce qu’a dit Rémicas. En revanche le journal lui était profondément antisémite, journal dont les principaux financeurs était les nazis!

    Fouérré lui était tout de même heureux car il avait enfin une tribune ou parler de ses volontés pour la Bretagne et la france car il était adepte du fédéralisme tant fédéral que social ce qui était vu avant l’occupation comme des réminiscences de l’ancien régime!

    @Foley ton drapeau c’est un vrai drapeau ou c’est une de tes confections? parce que je ne l’ai jamais vu.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Tiens, j’avais déjà fait le drapeau des Bagadou Stourm, les milices du Parti National Breton.
    Tu peux l’utiliser pour ton dossier 😉

    Merci surtout que ce dossier risque pas d’être illustré j’ai trouvé que deux photos sur le net d’assez mauvaises qualité que je peux pas copier.

    Si c’est le vrai drapeau. D’ailleur le drapeau actuel a aussi été fait par un nationaliste breton qui nottament collaboré durant la seconde guerre.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 12 avril 2012

    Merci @asciniquetotalwar pour ce sujet méconnu.

    Ha ces bretons!… :whistle:

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Les opérations de récupérations d’armes et d’arrestation de résistants (mais aussi d’espions britanniques très nombreux dans la région) se poursuivront jusqu’en 1943 date du passage de la milice a la SS. Il faut noter aussi que les bretons luttent de manière clandestinnes contres les “traitres” c’est a dire les bretons engagés dans la milice, le PPF ect… les assasinats sont bien sur mis sur le compte des “communistes”. Le passage dans la SS n’est pas bien vu, le PNB s’y oppose ce qui n’est pas le cas de Lainé (qui va être viré du PNB). Un certains nombres de militants vont passer dans la résistance a ce moment la et détourner pas mal des armes récoltés, celles qui ne le sont pas vont être redistribué pour la majorité a d’autre unités de la ss.

    Les effetifs restes égaux (elle passe même de 75 a 80) car les désertions sont compensé par l’attrait que donne la SS a beaucoup de nationalistes.
    Le but est cette fois ci le renseignement, l’infiltration des maquis. Le Groupe est transféré a Rennes ou est effectués pas mal de tortures sur les résistants capturés.
    Les pertes sont très faible jusqu’a la libération. 4 morts (dont un exécuté après sa capture par les résistants) plus un autre “déserteur” qui a été exécuté pour trahison.

    Mais le 5 juin 1944 la bretagne bouge. 2 régiments parachutistes français sautent sur la bretagne et organise une quasi insurrection:
    (voir mes post ici: http://www.strategietotale.com/forum/95-l-offensive-alliee/14277-l-aeroporte-un-element-cle-de-la-victoire)

    Malgré l’aide d’une division cosaque, de la police française, la wermacht et la ss ont le plus grand mal a maté l’insurrection largement aidé par le soutien aérien allié. Les SS bretons le savent et beaucoup demande dés juin 1944 a changé de noms et a être naturalisé allemands! Le 1 aout 1944 alors que le 8 corps d’armée américains entre en bretagne, les allemands autorisent Lainé a organisé la retraite de son groupe de SS. Mais la retraite se passe mal car ils passent par Paris pour rejoindre l’allemagne juste au moment ou éclate l’insurrection. 2 rejoignent les insurgés (Le bihan, tintin la mitraille) 3 sont capturés (Cadoudal, Lizidour et Rual) d’autres prennent la poudres d’escampettes. Le reste a sans aucun doute combattus aux cotés des allemands durant la bataille de Paris. Le groupe est dissous en allemagne a la fin de l’été 1944.

    L’après Bezen Perrot:

    Ceux qui ont rejoins l’allemagne sont dispersés dans différentes unités SS (sauf la charlemagne) après guerre beaucoup émigre en irlande et rejoignent parfois l’IRA. D’autres choisissent de rejoindre clandestinement la Bretagne ou 6 d’entre eux seront arrêtés.

    Son influence dans la guerre:

    Difficile de savoir réellement son efficacité les archives sont concernant n’étans pas consultables ont s’appuis sur quelques document allemands et privés. Néanmoins se groupe a formé et quasiment autant de résistants (vu les désertions) que de collabos! Le conflit avec le PNB va aussi entrainé la disparition de ce parti trop petit pour se permettre une scission. Ainsi ce groupe a autant oeuvré contre que pour le fascisme en bretagne.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Je m’excuse pour l’abscence de photos mais comme je l’ai dit plus haut il y en a eu très peu parceque le groupe est petit et aussi parceque ses membres ont essayés de se faire oublier dés l’été 1944.

    Je me suis documenté uniquement sur wikipedia car les documents concernant ce groupes sont très rare.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.