Post has published by Solduros_390

Ce sujet a 17 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Variag15, il y a 5 ans et 6 mois.

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 16 avril 2012

    Vu que cette dynastie si importante n’a pas encore de sujet propre, j’en crée un. On a souvent dit que la taille de l’empire constituait sa force et sa faiblesse et que sa chute devait forcément advenir à un moment. Mais qu’en pensez-vous ? Qu’auriez-vous fait à la place des monarques séleucides (même si c’est beaucoup plus facile après coup de savoir quoi faire), aussi bien dans les moments difficiles (bataille de Raphia, émergence des Parthes…) que dans les victoires (prise de la Syrie creuse, vassalisation de l’Arménie…) ? Est-ce que la chute de la dynastie était inévitable ou auraient-ils pu maintenir un pouvoir fort sur l’Asie ? J’attends vos propositions.

  • Participant
    Posts804
    Member since: 16 avril 2012

    A la place des monarques, et bien je n’ai absolument aucune idée de ce que j’aurais fais. ^^
    Sans doute écraser mes ennemis, bloquer la montée en puissance des parthes en favorisant une instabilité politique dans leur propre royaume, me méfier de Rome, et écraser les révoltes. Diriger un royaume aussi grand ne devait pas être une partie de plaisir; “un grand pouvoir implique de grandes responsabilités” comme dirait l’autre.
    La chute était inévitable, la dynastie aurait très bien pu continuer même après la chute de l’Empire (dans un petit Etat) mais elle ne pouvait diriger durablement un Empire comme fut l’Empire Séleucide.

  • Participant
    Posts61
    Member since: 16 avril 2012

    Le plus gros problème de l’empire Séleucide c’est bien elle même parce qu’elle est en lutte pour le pouvoir sans cesse (on dénote plusieurs assassina). Après sur certaines choses précises, oui il y a vraiment des choses que j’aurai fait différement comme à la bataille de Raphia qui est une catastrophe stratégique, non pas au début mais au milieu quand le roi (je ne sais plus qui) décide de poursuivre la cavalerie égyptienne au lieu de se rabattre sur le centre (il s’est carrément barré du champ de bataille de sorte qu’il ne finit même pas la bataille). Rétrospectivement je peux dire aussi que j’aurai continué les opérations jusqu’en égypte mais c’est plus simple quand on connait le futur 😉

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 16 avril 2012

    Argurios, il s’agit d’Antiochos 3. Effectivement il perdit alors qu’il aurait dû gagner. Mais cette bataille n’est qu’un répit pour l’Egypte qui perdra la Coélé Syrie 19 ans plus tard. Par contre (et là c’est beaucoup plus grave) le même roi commit la même erreur à la bataille de Magnésie contre Pergame et rome. Résultat: il dut quitter l’ouest de l’Anatolie et les Attalides devinrent trop puissants pour être réduits rapidement. En plus les régions qu’Antiochos 3 avait replacé sous le giron séleucide en profitèrent pour se libérer à nouveau.

    Pour ma part, je n’aurais jamais laissé Pergame prendre son indépendance. Cette ville devint un virus qui gangréna le monde hellénistique. Même si j’aurais dû l’assiéger 10 ans je l’aurais fait. A côté de ça j’aurais pu laisser les Galates en paix après les avoir vaincu et je me serais même allié à eux. Par contre je n’aurais pas laissé aux Lagides des territoires en Asie mineure. La paix pouvait être viable et plus profitable que des guerres sans répit.
    Pour les Parthes et la Bactriane c’est plus dur. Les Séleucides ne pouvaient objectivement pas faire grand chose. L’indépendance de ces 2 peuples étaient innévitable. Mais j’aurais construit un réseau de villes sur le plateau iranien pour tenir à distance les tentatives d’invasion. Et pour plus de sécurité, j’aurais placé le prince à la tête des hautes satrapies (comme le fut Antiochos 1er).

  • Participant
    Posts3
    Member since: 16 avril 2012

    Bonsoir camarades 😉

    Pour ma part, je suis trop novice pour répondre à tes questions solduros… et je vais même d’ailleurs en poser deux B)
    Vous parliez des problèmes des Séleucides avec Rome et avec les Parthes, j’ai lu que les Sassanides ont vaincu les Parthes et se sont défaits plusieurs fois des romains. Est ce qu’ils auraient donc réussi a faire ce que leur “prédécesseurs” n’ont pas su faire?
    Y a t’il un lien entre ces deux dynasties?

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 16 avril 2012

    Les Parthes sont Scythes et donc Aryens. C’est une tribu de l’Ouzbékistan actuel qui a voulu recrée l’empire achéménide. Pour ça ils attaquèrent les Séleucides et réussirent à conquérir les terres jusqu’à l’Euphrate. Là ils entrèrent en guerre contre rome pour la méditéranée orientale.
    Les Sassanides sont Perses au sens strict du terme, donc Aryens et donc cousins des Parthes. En 224 après JC le roi de Perse se soulève contre le roi des rois parthe (Artaban) qu’il bat à plusieurs reprise. Il se nomme Ardéchir et descend d’un prêtre du feu appelé Sassan.
    Est-ce que dans ta première question tu considères les Séleucides comme les prédécesseurs des Sassanides ?

  • Participant
    Posts3
    Member since: 16 avril 2012

    Merci pour toutes ces précisions 😉

    Et bien dans la mesure ou ils se sont imposés aux perses je ne sais pas si on peut dire que ce sont leur prédécesseur. D’autant plus que les Séleucides sont grec non? L’hellénisation n’a pas du être bien accueillit et même surement rejeté.

    Le terme Aryens que tu emplois pour qualifier les Scythes, a t’il un quelconque lien avec celui employé par Hitler?

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 16 avril 2012

    Le peuple Aryen est implanté dans la Vallée de l’Indus, une des plus vieille civilisation. Quelques sujets qui en parles :

    la civilisation de la Vallée de l’Indus

    La Grande Histoire de l’Inde

    En fait Hitler fait un patchwork de divers mythologie pour crée celle des Nazis. Notamment d’inspiration germanique et Indous. La croix gammée par exemple est un symbole indous (j’ignore quand il est apparu)

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 16 avril 2012

    La Swastika est effectivement un symbole d’origine indienne que l’on trouve aussi bien dans l’hindouisme que de dans le boudhisme ou le Jainisme,il symbolise principalement le shakti ou énergie cosmique.littéralement ce symbole signifie “être bon”. C’est donc loin de la signification que ce symbole possède en occident.Le peuple des Arya est effectivement comme le dit saga probablement originaire de l’ouest de la vallée de l’Indus,ce peuple pris ensuite le contrôle du nord de l’inde et y établit des royaumes.

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 16 avril 2012

    Arya signifie noble en sanskrit.
    Je ne pense pas que l’hellénisme fut mal accueilli. Alexandre ne cherchait pas à imposer l’hellène partout mais à le diffuser; c’est beaucoup plus acceptable que de le faire pas la force. Seulement, après que les Séleucides durent se retirer des terres iraniennes, les Parthes ont renouvellé une culture aryenne, qui était celle de la majorité des gens de leur empire. Il est normal que le pahlavi se soit imposé comme langue officielle du nouvel empire.
    Mais à propos de l’hellénisme en Iran, il y a une anecdote surprenante à Naqs-î-Rustam. Sur les sculptures gravées dans la roche, où l’on voit le triomphe de Shapur, il existe une inscription en plusieurs langues, et parmi celles.ci l’hellène !

  • Participant
    Posts3
    Member since: 16 avril 2012

    Merci pour toutes vos réponses 😉

  • Participant
    Posts363
    Member since: 16 avril 2012

    Je sais pas pourquoi l’Empire Séleucides etait aussi bélliqueux deja? Durant sa courte periode son territoire allait de guerre en guerre…

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 16 avril 2012

    Hé bien il se battit sur les restes de l’Emipre Perse, d’où une instabilité naturelle car ce dernier était en place depuis très longtemps, et malgré cette implantation devait subir de nombreuse révoltes.
    Ensuite il est crée dans le cadres des guerres entres Dialoques. On ne peux pas dire que ce fut la période la plus pacifique.
    Ajoutons à cela que Sélucos voulait reformer l’Empire d’Alexandre et l’étendre, d’où un aspect belliciste qui le poussera par exemple contre les Mauryas, mais aussi Ptolémée.

    Bref un empire sujet aux révoltes, mal installé, avec beaucoup de rivaux, et en plus expansionniste. De quoi générer une masse importante de conflit.

  • Participant
    Posts363
    Member since: 16 avril 2012

    Parceque justement quand je fais des recherches sur l’Empire Seleucides je vois que sa va de guerre en guerre de la coalition contre Antigone au guerre contre les Parthe en passant pas les Mauryas….

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 16 avril 2012

    En meme temps, ils avaient des raisons d´entrer souvent en guerre. Entre les Lagides qui les flouerent a propos de Coele Syrie, les etats d´Asie mineure qui se separerent progressivement et les terres d´orient qui firent secession d´un coup…

    Avec le recul, on peut comprendre l´acharnement des Seleucides a vouloir recuperer la Syrie creuse. Mais pour l´orient ils n´avaient pas vraiment le choix. Soit ils devaient se resigner et fortifier une frontiere plus en retrait soit ils auraient du mener plusieurs campagnes pour tenter de recuprer le terrain perdu.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 16 avril 2012

    Si j’étais un monarque en temps difficile j’aurais reconstitué une armée plus forte pour anéantir l’ennemi mais il faut avoir les moyens financier, il faudrais d’abord exterminé toute une nation en attaquant vite et fort et après bien s’installer et défendre ces frontières car comme qui dirait: Si tu veux la paix prépare la guerre. :cheer:

  • Participant
    Posts2176
    Member since: 16 avril 2012

    Antiochos mégas possédait cette armée. Il avait enfin conquis la Judée. Malheureusment, il perdit face à Pergame et du coup, une partie non négligeable de son empire lui fut retirée.

  • Participant
    Posts3
    Member since: 16 avril 2012

    L’empire Séleucide est né des cendres de l’empire d’Alexandre le Grand. Ce dernier était en grande partie uni grâce au prestige même d’Alexandre, qui volait de victoires en victoires. A l’inverse, les monarques séleucides étaient médiocres, plus occupé à ce battre entre eux qu’a contrer les menaces extérieures (A l’exception d’Antiochos III). Du coup, l’empire était gangréné de l’intérieur par ces luttes fratricides.
    Néanmoins, je pense que l’empire aurait pu résister plus longtemps à la fin, lorsqu’il ne dominait plus que la Syrie, en s’appuyant sur un état très militarisé, une puissante armée et un roi prestigieux. ( A l’image de Sparte quelques siècles plus tôt, par exemples). Malheureusement, les séleucides n’avaient aucuns de ses éléments, ce qui leur fut fatal…

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.