Post has published by guiguit

Ce sujet a 5 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Fortif, il y a 7 mois.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Les premiers sous-marins

    Qui fut le premier à avoir l’idée folle ou magique d’avoir des bateaux naviguant sous l’eau pour attaquer les flottes de ses adversaires ? D’aucuns prétendent qu’Alexandre le Grand aurait été le premier à avoir médité ce projet. Toutefois, cette idée ne resta pas lettre morte et de nombreux inventeurs s’essayèrent au cours des siècles qui suivirent. Celui qui s’approcha le plus près du but fut le Français Denis Papin, savant de son Etat, en 1696. Son invention comprenait un ballast, un tube d’aération et un système de purge. Mais, son Urinator ne sera guère utilisé.

    Ce sont les Américains, en pleine guerre d’indépendance contre l’empire britannique, qui mirent au point le premier sous-marin de combat. Les Insurgents comptaient briser le blocus de New-York mais le succès du Turtle ne fut pas au rendez-vous…

    Malgré tout, la passion du submersible continua de faire des petits chez les Américains.

    Ce fut Robert Fulton qui reprit le flambeau. D’origine irlandaise, il haïssait naturellement les Anglais et alla proposer ses services à Napoléon Bonaparte. L’idée de l’Anglais était qu’en détruisant la flotte britannique, la domination anglaise s’effondrerait d’elle-même.

    Fulton créa le Nautilus. C’était un engin long de 7 mètres, avec une hélice à manivelle, des gouvernails horizontaux et verticaux. Il disposait d’un kiosque, d’un crochet d’amarrage qui servait à déposer une «torpille», des explosifs destinés à faire sauter les navires ennemis. Recouvert de cuivre, cette création requérait un équipage de 3 hommes.

    https://www.strategietotale.com/wp-content/uploads/hm_bbpui_temp/d9nnnse9eonl36at7ufmor3ry5ar5l18.png

    Le Nautilus fit une démonstration le 3 juin 1801 dans l’estuaire de la Seine. Il resta une heure en immersion. Son record fut même cinq heures d’immersion ! Malheureusement, l’état-major jugeait cette arme peu digne de figurer dans l’arsenal français et arrêta de le subventionner.

    Ravalant son anglophobie, Fulton présenta son travail à l’Amirauté britannique en 1804. La Royal Navy refusa aussi cette nouvelle arme, peu compatible avec ses doctrines d’attaque et d’audace. Finalement, ce n’est qu’aux Etats-Unis que l’inventeur convainquit les siens de le soutenir dans l’amélioration de son prototype. Hélas, la mort interrompit les travaux en 1815…

  • Participant
    Posts1291
    Member since: 26 août 2013

    Intéressant, merci pour ce partage.

    Le premier gros succès du sous-marin nous vient quand même des US.

    Les confédérés(pour briser le blocus), utilisèrent un sous marin(le CSS Hunley).

    Il utilisait l’idée de base de Fulton(torpille et tout le tralala), et réussi à couler un navire(après avoir coulé plusieurs fois et causé la mort de son inventeur).

    L’équipage n’en réchappa pas car le navire était constitué d’un métal spéciale. Tellement spéciale que lorsqu’ils coulèrent un navire de guerre nordiste assurant le blocus, l’onde de choc de l’explosion de la torpille se répercuta dans tout le sous-marin et tua l’équipage, le sous marin fut aussi coulé par une balle de fusil(qui a induit en erreur car on a longtemps crus que la brèche avait tué les malheureux sudistes).

    Un peuple qui n'aime pas son pays, ne mérite pas son indépendance.
    Moi

    Tiens , il pleut
    Napoléon Bonaparte

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 26 août 2013

    Ce qui est intéressant est que le sous-marin a été d’emblée conçu comme une arme de guerre, au contraire du bateau ou de l’avion. Et aujourd’hui encore, le sous-marin est un outil majoritairement militaire, d’exploration scientifique, et un peu de tourisme depuis 20 ans.

    Après ces actions durant la Guerre de Sécession, un allemand mettra aussi au point un petit sous-marin de guerre qui s’attaquera au blocus de la flotte danoise durant la guerre pour le Schleswig-Holstein. Mais le sous-marin coulera, probablement handicapé par sa forme très grande mais peu allongée, et devant affecter sa stabilité.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 août 2013

    @fortif :

    Pourant, je trouve que le Hunley a une coque en fer, basique. Ça serait juste l’onde de choc : quelques soit le métal, ça aurait tué l’équipage.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Ce que je n’ai pas précisé dans mon texte initial, c’est la manière dont on voulait se servir des sous-marins.

    Fulton voyait son Nautilus comme une arme offensive alors que les Britanniques l’envisageaient plutôt comme un outil de contre-blocus. Ces points de vue sont intérréssants : les Français subirent un blocus maritime alors que les Anglais favorisaient l’offensive.

    • Participant
      Posts1291
      Member since: 26 août 2013

      Je pense que la version la plus plausible était le contre-blocus.

      Vu le rayon d’action limité des premiers sous-marins, mieux valait les utiliser de cette manière.

      Quelle évolution quand on y repense, du petit sous-marin de Fulton aux Victor 2 et aux gros Oscar soviétiques.

      Un peuple qui n'aime pas son pays, ne mérite pas son indépendance.
      Moi

      Tiens , il pleut
      Napoléon Bonaparte

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.