Post has published by gytz

Ce sujet a 5 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  skyros, il y a 1 an et 6 mois.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Participant
    Posts1768
    Member since: 8 septembre 2015

    Bonjour à tous.

    Aujourd’hui en cherchant dans un article Wikipedia, je tombe sur un livre en bibliographie, je souhaite savoir de quoi il en retourne donc je tape son nom sur Google et je tombe sur un exemplaire gratuit en ligne au format PDF sans aucune protection au préalable. À cela aussi je rebondis sur divers outils pour trouver ce genre d’ouvrage comme sci hub. Cela ne me gêne pas personnellement, ça m’arrange même ! Mais une question se pose : Est ce une pratique favorisant la liberté de la culture que l’on doit soutenir ? D’un côté , les auteurs gagne sur les livres, et certains peuvent en vivre. Du coup qu’en pensez-vous ?

    Place au débat !

  • Participant
    Posts340
    Member since: 4 novembre 2016

    Salut Gytz,

    C’est tellement tentant la culture gratuite sur le net, mais d’un autre côté, les auteurs d’ouvrages de qualité doivent vivre de leur travail. Ce qu’il faut, c’est la licence globale, payer 1 euro plus cher son abonnement internet contre la gratuité de la plupart des contenus en ligne et une juste rémunération des artistes, auteurs etc…

    Mais après, qui gérera la redistribution des revenus de la licence globale ? L’Etat ? Mais alors qui l’empêcherait de ne rémunérer que certains contenus, en excluant d’autres pour divers motifs ?

    Vaste question en effet.

    L’autre jour j’ai regardé le “Waterloo” de 1970 sur Youtube, mais même si j’ai pu accéder gratuitement à l’œuvre, ce qui favorise effectivement la diffusion de la culture, la société propriétaire de l’œuvre et qui a perdu beaucoup d’argent suite à son échec commercial à l’époque n’a rien touché suite à mon visionnage du film !

  • Modérateur
    Posts8412
    Member since: 14 mai 2013

    Et bien je pense tout simplement qu’il faudrait plus de publicités sur les sites et pages internet proposant ces ouvrages et films gratuits, et que cet argent de publicité soit reversé partie au serveur pour ses frais d’hébergement, partie à l’auteur.
    Comme çà la culture est gratuite d’accès, mais je choisis ce qûe je rémunère. Pas envie qu’un Guillaume Musso gagne de l’argent sur ma redevance internet^^, et même plus généralement pour quelqu’un qui se fout de la culture…

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts55
    Member since: 12 avril 2016

    Tous dépens du livre selon moi.

    les Vieux livres tombé dans le domaine public devrai être beaucoup plus facile a trouver au format numérique que le dernier livre historique sur le sujet X.
    même si généralement, je trouve beaucoup plus de livre avant les année 2000 que ceux après en Histoire.

    il faut surtout qu plateforme style Persée qui son géré par l’état ou une université continue d’exister. [d’ailleurs il existe des plateformes payante pour les livres récents spécialisé comme cairn]

  • Participant
    Posts568
    Member since: 29 avril 2016

    Perso je n’ai aucun scrupule à télécharger.
    Pour rester sur le thème militaire j’ai d’ailleurs télécharger toutes la collection d’Osprey Publishing – Men At Arms/Elite…

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Il y a livre et livre. Et gratuité et gratuité.
    Les publications universitaires on peut les retrouver gratuitement; ça me dérange si les auteurs-chercheurs sont rémunéré par d’autre façon par leur structure d’accueil.
    Le domaine public lui est et doit a mon sens resté gratuit.
    Mais en dehors de livre d’enseignent chercheurs ça me gêne. Les livres ont aussi vocation a rémunéré les auteurs. La gratuité augmente l’accessibilité au détriment, financier, des auteurs.
    La publicité pourrait être une solution mais les modèles actuel sont totalement anti auteur : c’est le cas de streaming musical (ou les redevances perçu par les auteurs sont minime). Donc je reste dubitatif.
    Une autre solution serait une période d’essai puis si ça plait on doit acheter. Mais bon, ça empêchera pas le téléchargement.
    Perso ça me dérange pas de payer pour un produit, a condition qu’il me convienne.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.