Post has published by Gameplayeur13

Ce sujet a 21 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Gameplayeur13, il y a 1 an et 4 mois.

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013
    https://imageshack.com/a/img923/1250/gDeMAy.jpg
    LES LEICHTE KAMPFWAGE – UNE OPPORTUNITÉ MANQUÉE

    Bonjour , bonsoir à tous chers amis du Forum de la Guerre , je reviens d’entre les morts de la communauté silencieuse du Forum avec un sujet plutôt intéressant dont je ne sais s’il a été traité ici , et qui sait , peut-être une fiche technique pourrait être en préparation !

    La série des Leichte Kampfwage, une opportunité de chars légers allemands efficaces ?

    On le sait tous , le Renault FT est le char léger considéré comme le plus ” puissant et efficace ” du premier conflit mondial , les Allemands avaient un retard considérable sur ce nouveau type d’arme et les A7V étaient loin d’être des chars lourds convaincants .

    L’émergence du projet :
    Après le travail de conception technique pour le A7V , Joseph Vollmer a tourné son attention sur le développement d’un véhicule blindé léger à partir de mai 1917. Il pensait que l’A7V et son frère , le A7V-U, avaient déjà atteint, sinon dépassé, la limite d’utilité en matière de taille, de poids et de performance.

    De plus , il était en désaccord avec les plans en cours pour construire un véhicule beaucoup plus grand, le K-Großkampfwagen (K-Wagen) . Il a donc continué à développer un petit véhicule de combat pour un conducteur et un ou deux mitrailleurs.

    Afin d’accélérer la production et d’utiliser des matériaux déjà existants, il décide d’utiliser dans ses plans les moteurs et les engins de traction des voitures de la classe 40-60 chevaux-vapeur dont 1000 étaient en libre circulation .

    En septembre 1917, le chef du transport motorisé , le colonel Hermann Meyer, a approuvé ce projet, qui a maintenant reçu le nom de Leichter Kampfwagen ( LK ) .

    https://imageshack.com/a/img922/8981/xREtPZ.jpg
    Joseph Vollmer , papa du A7V et du LK

    Le sursaut :
    Le projet passe tout de même inaperçu auprès du commandement suprême Allemand . Ce n’est qu’en novembre 1917 après l’assaut par des chars britanniques à Cambrai qu’un intérêt soudain et puissant pour les chars légers apparaît .
    Meyer lance donc le 29 décembre 1917 une proposition de production de masse de chars légers , celui-ci estime que 500 à 600 engins pourraient être construits et livrés d’ici mars 1918 avec un premier prêt à l’essai en janvier 1918 .

    En théorie mais pas en pratique :
    Théoriquement , le char aurait une vitesse maximale de 30 km / h ( chose impossible à cause du poids – le moteur est un simple 4 cylindres 50-60 chevaux-vapeur Daimler-Benz) , transporterait une équipe de trois personnes et serait armé d’une mitrailleuse MG 08/15 ( et une autre en réserve).
    Le blindage de 8 mm serait en acier trempé . Cette épaisseur de blindage pourrait arrêter tous les projectiles ordinaires d’infanterie , mais ceux avec vocation à percer du blindage n’étaient rendus inutiles qu’au-dessus de 300 mètres de distance . Cette épaisseur a été choisie car on supposait qu’au-delà les moteurs seraient surmenés ( le char ne dépassait pas les 14 km/h dans cette configuration ) .

    https://imageshack.com/a/img922/6535/OGv7Ie.jpg
    La MG 08/15 est une version allégée de la MG 08 , elle est refroidie par eau , et peut tirer jusqu’à 500 coups/minute pour des bandes de 250 cartouches et une portée pratique de 400 mètres

    Le commandement suprême Allemand refusera cette version le 17 janvier 1918 , estimant que le blindage de 8 mm était loin d’être une preuve d’efficacité face aux munitions perforantes ( balles en acier ) ennemies malgré la compensation par la vitesse . Ils préfèrent charger Meyer de copier les chars lourds britanniques et de les produire en masse .

    Meyer a également souligné que les Français étaient connus pour travailler sur un char léger de 5 à 6 tonnes, mais cela n’a pas semblé inquiéter le haut commandement.

    https://imageshack.com/a/img923/9927/MxVIiP.jpg
    Seuls deux prototypes seront produits à la mi-1918

    Ne respectant pas les consignes du haut commandement , Meyer discutera surtout avec Daimler et Krupp d’un nouveau type de blindé léger .

    Le Leichte Kampfwage II , une réponse au Renault FT

    Meyer accepte la décision du commandement suprême mais se refusera à copier les chars lourds britanniques et préférera travailler au développement d’un autre tank léger .

    Meyer remet ça :
    C’est le 20 janvier 1918 qu’il donne 3 ordres aux industriels Krupp et Daimler ainsi qu’à son équipe technique :
    – ne passer aucun ordre d’achat pour le LK
    – achever les deux LK d’essai
    – trouver une solution pour renforcer le blindage du LK face aux balles perforantes ( balles en acier )

    https://imageshack.com/a/img924/1796/qJGV2w.jpg
    Colonel Hermann Meyer , Chef du transport motorisé ( Chefkraft )

    Ils n’obtiennent le premier châssis pour LK qu’au début de mars 1918 , les essais permettent d’atteindre des vitesses entre 16 et 18 km/h , mais il faut remplacer les plaques de guidage des chenilles de 14 cm par des 25 cm .
    Le 7 avril 1918 , le ” corps ” du blindé est livré pour les tests
    Le 20 avril 1918 , les plaques de guidage de 25 cm pour les chenilles sont livrées .

    Le poids de l’engin sans équipage était de 6,25 tonnes .

    Du LK au LK.I pour faire place au LK.II :

    En parallèle au projet de Meyer , Joseph Vollmer créé ce qui sera le LK.II , un véhicule avec 13 mm de blindage ( 3 mm pour le fond ) , des plaques de guidage de 25 cm , une meilleure vitesse et une meilleure maniabilité pour un poids de 8 tonnes sans équipage , dans le même temps on renomme le LK , LK.I et le nouveau modèle le LK.II .

    https://imageshack.com/a/img923/8667/QiT3qq.jpg
    On voit la différence entre le LK.I et le LK.II

    ALERTE FT EN VUE :
    Peu de temps après la mise au point du LK.II par Meyer et Joseph Vollmer , le commandement suprême Allemand reçoit les rapports d’interrogatoire de soldats français capturés , ils ont révélé des détails importants sur le Renault FT .
    À ce moment là , les productions d’A7V ont été annulées , les Mark.IV anglais capturés s’avèrent peu efficaces à cause d’une mauvaise stratégie d’utilisation .
    Le commandement suprême Allemand revoit finalement sa stratégie et s’avère intéressé par le programme de char léger de Meyer .
    Le lieutenant-colonel Max Bauer était également intéressé , il avait des liens étroits avec Krupp et se voit confier le contrôle général du programme de construction de chars , mais il le contrôlait déjà d’une certaine façon car il gérait la répartition des ressources .

    Le début de la collaboration avec le haut commandement :
    Krupp est invité a fournir une proposition pour un véhicule blindé léger , mais Max Bauer rencontrant des difficultés pour tracter l’artillerie , ceux-ci proposent le 22 mai 1918 quelque chose qui ressemble plus a un véhicule de traction d’artilleries légèrement blindés qu’à un char .
    Le 23 juin 1918 , le commandement suprême Allemand fait une demande de production de masse , mais un conflit apparaît , Bauer veut des engins de traction mais Meyer lui veut des blindés . Bauer finira par accordé le fait que LK était la solution la plus avancée et propice a une production de masse rapide , en compensation Meyer fait installer des crochets de traction sur les LK .
    Ensuite , les projets d’essais d’un LK armé d’un canon de 57 mm sont lancés , c’est la première fois qu’il est fait mention d’une version LK armée d’un canon .

    https://imageshack.com/a/img923/4895/18wQFu.jpg
    Max Bauer était un membre du commandement suprême Allemand dans la section II

    L’arrivée des LK armés de canons :
    Fin juin 1918 , le premier prototype de LK.II armé d’un canon de 57 mm est prêt . Une version avec mitrailleuse est pensée mais pour cela on préfère le prototype de LK.I évitant ainsi la production d’un deuxième prototype de LK.II .

    Le LK.II devient convaincant :
    Le 17 juillet 1918 , le ministère de la guerre commande 670 LK.II et espère arriver à 2000 d’ici mi-1919 et 2000 de plus en décembre 1919 .
    Le 19 juillet 1919 , Meyer affirme que le LK.II sera la base d’un développement futur avec deux versions différentes :
    – une version mitrailleuse avec une tourelle pivotante équipée d’une à deux MG 08/15 baptisée LK-Protze
    – une autre version avec un canon de 57 mm baptisée LK-Wagen
    Le 8 août , Meyer confie au commandement suprême Allemand que 270 LK.II seraient prêts d’ici avril 1919 et qu’au delà , ils seraient capables de produire 200 LK.II par mois mais les commandes sont basées uniquement sur la version Protze du LK.II , la version Wagen étant encore en développement .

    Le retard s’accumule :
    Le 19 août , un rapport établi que le canon de 57 mm était inutilisable sur le LK.II de par sa lourdeur , le rapport disait que le tank touchait le sol par la queue ( le char se retournait en bref ) .
    Le 1er septembre 1918 , le commandement suprême Allemand augmente les commandes de LK.II et veut être livré à hauteur de 1345 LK.II d’ici au Printemps 1919 .
    Le 30 septembre 1918 , le commandement suprême Allemand décide que le canon de 37 mm en développement chez Krupp formera l’équipement du LK-Wagen

    https://imageshack.com/a/img923/7426/5tMIIZ.jpg
    https://imageshack.com/a/img922/20/Dcue9L.jpg
    Obus de 37mm de chez Krupp

    Lorsque la production a commencé , des défauts de rafraîchissement dans le moteur et le compartiment d’équipage sont rencontrés . La solution sera d’installer un ventilateur mais la solution a traîné a arriver .
    Le 10 octobre 1918 , le premier LK.II quitte la chaine de production .

    https://imageshack.com/a/img924/4505/CpKaWT.gif
    Plans d’un LK-II avec un canon de 37 mm

    En 1921, l’Allemagne vendra en secret les 10 LK.II qui avaient été produit durant la guerre , faisant passé la commande pour des machines et des pièces de rechanges agricoles , les chars étaient acheminés par bateau jusqu’à Stockholm avant d’y être ré-assemblés .
    Cet achat émane de la volonté de la Suède de créer la Svea Livgarde ( Lifeguard Suédois ) Panzervagnarna Armored Vehicle Unit , mais pourquoi des chars Allemands qui n’ont jamais vu le théâtre d’opération ?
    Tout simplement car le prix proposé à l’unité par l’Angleterre pour ses Whippet Mark A était trop élevé et que les autres chars lourds britanniques n’étaient pas adaptés au terrain suédois . La Suède cherchant une alternative se tourne alors vers les Allemands qui lui vends les 10 LK.II pour 200 000 couronnes suédoises soit 20 692 € avec les valeurs actuelles des monnaies .

    https://imageshack.com/a/img923/6048/imz0GL.jpg
    LK.II vendu à la Suède pour écouler les quelques uns qui ont étés produits , il a été ici équipé d’une mitrailleuse Kulspruta m/1914 . On constate bien sur cette photo la faible hauteur de l’engin

    La Suède renomme alors les chars Stridsvagn m/21 et Stridsvagn m/21-29 ( ce nom est pour ceux qui recevront des améliorations ) . Le premier test à grande échelle de ces chars est effectué en 1923 lors d’un exercice militaire massif de support d’infanterie , où , d’après les rapports , ils se sont révélé efficaces .
    Ces chars seront très régulièrement utilisés dans des exercices militaires de 1923 à 1927 et leur utilisation constante posera un problème de maintenance due au manque de pièces détachées . Afin de régler le problème , certains chars verront leur moteur et leur boite de vitesse d’origine changés pour des éléments suédois .

    https://imageshack.com/a/img922/3114/SlMWfc.jpg
    Le LK.II n°10 en maintenance

    Cinq des dix tanks ont reçu une mise à niveau par les Suédois à partir de 1929. Le moyen le plus facile d’identifier un m/21-29 est de regarder l’avant du char . Le nouveau m/21-29 était équipé de phares à l’avant , qui avaient des plaques amovibles de blindage qui pourrait être mises en place ou non .

    Pour faciliter la maintenance , les 5 ont été équipés d’un nouveau moteur suédois Scannia-Vabis 1544 de 85 ch, d’un nouveau système d’échappement et d’une boîte de vitesses suédoise . Il pesait maintenant 9,7 tonnes et avait une vitesse maximale de la route de 18 km / h (2 km plus rapide que l’original m/21). Il était à l’origine armé d’une mitrailleuse Kulspruta m/1914 de 6,5 mm , qui sera remplacé par un canon d’infanterie Škoda de 37 mm L / 27.

    Les Strv m/21 et Strv m/21-29 ont été retirés du service de l’armée suédoise en 1938, lorsqu’ils ont été remplacés par le chars tchèque CKD AH-IV qui a reçu le nom Swedish Strv m/37.

    https://imageshack.com/a/img922/5204/Nm4Ike.jpg
    LK-Wagen avec un canon de 37mm Krupp
    Le baroud d’honneur du LK :

    Très peu de temps avant la fin de la guerre Joseph Vollmer propose un nouveau châssis spécialement conçu pour le LK.III afin de supporter le canon de 57 mm mais une version accueillant un Becker Type M2 20 mm cannon à la place était également envisagée.
    Le poste de conduite et la tourelle étaient placés à l’avant et le moteur ainsi que la boîte de vitesse à l’arrière .
    Mais il restera à l’état de plan pour toujours , la République de Weimar respectant les accords militaires et les plans étant obsolètes lors de l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir .

    https://imageshack.com/a/img924/1883/x67Q4Y.jpg
    Voilà à quoi aurait dû ressembler le LK.III avec son canon de 57 mm
    https://imageshack.com/a/img924/1411/7po4Em.jpg]
    Le canon Sokol de 57 mm prévu pour le LK.II reporté sur le LK.III
    https://imageshack.com/a/img922/9743/0dFrk2.jpg
    Le fameux Becker Type M2 2 cm , une canon tirant des cartouches de 2 cm perce-blindage , il est prévu initialement pour l’aviation

    En Novembre 1918 , toute les chaînes de production sont annulées .

    Rappels :

    Leichte Kampfwage I :
    Châssis : Voiture Civile Daimler
    Moteur : Daimler-Benz 4 cylindres 50-60 chevaux-vapeur
    Vitesse maximale : 14 km/h
    Blindage : 8 mm acier trempé
    Armement : Une à deux MG 08/15 , 500 coups par minute , bande de 250 cartouches de 7,92 mm Mauser , refroidie par eau
    Tonnage : 7 tonnes
    Équipage : 1 conducteur , 1 à 2 mitrailleurs

    Leichte Kampfwage II :
    Châssis : Voiture Civile Daimler
    Moteur : Daimler-Benz 4 cylindres 50-60 chevaux-vapeur
    Vitesse maximale : 16 km/h
    Blindage : 13 mm acier trempé
    Armement : Une à deux MG 08/15 , 500 coups par minute , bande de 250 cartouches de 7,92 mm Mauser , refroidie par eau
    OU
    Un canon de 37 mm Krupp
    Tonnage : 8 à 9 tonnes selon les versions
    Équipage : 1 conducteur , 1 à 2 mitrailleurs / tireurs

    Leichte Kampfwage III :
    Châssis : Conçu spécialement
    Moteur : Daimler-Benz 4 cylindres 50-60 chevaux-vapeur
    Vitesse maximale : Non connue
    Blindage : 13 mm acier trempé
    Armement : 1 canon de 20 mm Becker Type M2
    OU
    1 canon Sokol de 57 mm
    Tonnage : Inconnu
    Équipage : 1 conducteur , 1 à 2 mitrailleurs / tireurs

    SOURCES :

    First Panzer 1917-1918 : http://www.achtungpanzer.com/first-panzers-1917-1918.htm
    Page Wikipedia Allemande du LK.II : https://de.m.wikipedia.org/wiki/LK_II
    Sujet sur Patriot Files : http://www.patriotfiles.com/forum/showthread.php?t=109740
    Sujet sur Military Factory : http://www.militaryfactory.com/armor/detail.asp?armor_id=796

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Voili , voilou :cheer: Qu’en pensez-vous ? Vous croyez qu’en fiche pour l’armurerie sa passe ? :cheer:

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 12 juillet 2013

    Et les sources? C’est intéressant mais sans source ça n’a aucune chance de passer.

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Sources ajoutées 😉

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts70
    Member since: 12 juillet 2013

    Très intéressant, je n’avais jamais entendue parler de ce détail là, ça aurait pu changer beaucoup de choses.

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 12 juillet 2013

    Très intéressant, je n’avais jamais entendue parler de ce détail là, ça aurait pu changer beaucoup de choses.

    Vu sa date de sortie, non. En 1918 la doctrine allemande est dépassée, l’Entente commence à produire plus, et des généraux totalement aveuglés se croyant en 1871 plient l’Etat à leurs demandes. De toute façon ces chars n’ont même pas connus le feu! Et puis je ne vois pas comment ils auraient pu changer beaucoup de choses en étant produits aussi tard.

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Effectivement , si on se base sur la date de l’armistice ces tanks n’auraient rien changé.

    Mais imaginons que le conflit ait duré 6 mois voir 1 an de plus :
    La production de LK-II avec un canon de 37 ou de LK-III avec un canon Sokol de 57 mm à grande échelle ( ~ 1000 exemplaires en un an semble possible si on se base sur les commandes du ministère de la Guerre ) aurait permis de lancer des assauts blindés ou d’appuyer l’infanterie dans ses charges et ainsi rivaliser avec le FT français .

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 12 juillet 2013

    Je vois mal comment on pourrait faire durer la guerre un an de plus. Mais de toute façon les Allemands seraient partis avec un train de retard en terme de blindé, l’Entente serait plus avancée en matière de technologies. Surtout que ces blindés n’ont jamais vu le feu. Alors tu peux bien compter sur de nombreuses choses qui ne vont pas aller bien. Des choses qu’il faudra corriger, ce avec quoi il faut du temps. De plus les Allemands étaient relativement mauvais (c’est à dire plus que leurs adversaires en fait) dans tout ce qui dépassait le niveau tactique, si ils n’avaient plus de quoi fournir leurs soldats en fournitures en 1918, tu penses qu’ils seraient arrivés à gérer la logistique d’un tas de nouveaux appareils qu’ils ne connaissent pas et pour lesquels ils n’ont pas de doctrine d’usage?
    La guerre, les Allemands l’on perdue quand ils ont échoué à appliquer le plan Schlieffen avec succès (ce qui pouvait légèrement se devine vu que ce plan fait abstraction d’un tas de truc, à savoir: des britanniques, des russes et de la friction*) vu qu’ils sont excellents au niveau tactique, et pas très bon en stratégie, il leur faut des guerres courtes qu’ils peuvent gagner sans être d’excellents stratèges. La guerre courte ils ne l’ont pas eue, et ils ont viré l’un de leur seul stratège compétent (Falkenhayn) et l’on remplacé par Hidenburg. Ce n’était clairement pas la meilleure idée qu’ils aient eu.
    Donc non, là c’est le même genre d’hypothèse qu’avec les Wunderwaffe. Les Allemands ont perdu 14-18 avec l’échec de plan Schlieffen, et les Allemands l’ont perdue en 41 lorsqu’ils ont échoué dans l’opération Barbarossa, qu’ils ont perdue. Le mythe de l’arme salvatrice, est justement un mythe et le restera, quand c’est toute la doctrine d’une armée qui foire, ce n’est pas une arme même pas au point et dont on ne sait rien des capacités qu’elle aurait eu qui aurait changer le cadre de la guerre. Au XXe siècle les guerres sont bien trop grandes pour être simplement gagnées par une nouvelle arme.

    Après je ne dis pas ça pour discréditer ton travail, c’est toujours intéressant d’apprendre des choses, ton travail n’est pas nul et non avenu parce que l’impact de cet arme a été nul.

    EDIT: On peut penser que je m’acharne sur les Allemands, mais en fait c’est simplement que je pense ceci: Ils étaient excellents au niveau tactique, mais beaucoup moins bon au niveau stratégique et c’est ce qui a causé leur défaite finale dans les deux guerre mondiales, et pas les théories fumeuses comme celle du coup de poignard dans le dos, ou les déclarations assez détestables du genre “leurs ennemis ont juste gagné par ce qu’ils étaient plus nombreux et qu’ils pouvaient juste user de cela, alors que les Allemands se battaient en réfléchissant etc…”.

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Je suis bien d’accord sur le fait que l’Allemagne était ( peut-être même encore ) mauvaise sur les opérations à grandes échelles et la stratégie en général , condamné par des généraux bornés .
    Personellement je crois que la guerre aurait durée plus longtemps avec une meilleure intervention Turque et Bulgare sur le plan stratégique et tactique encore une fois , déviant ainsi plus de ressources de l’Entente .

    EDIT : De toute manière , sans les crédits américains , la France aurait sans doute elle aussi pliée , plus rapidement ou non , on ne le s’aura jamais .

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts175
    Member since: 12 juillet 2013

    De toute façons si le conflit aurait duré les allemands auraient copié le renaud FT.

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    De toute façons si le conflit aurait duré les allemands auraient copié le renaud FT.

    Et tu te base sur quoi d’autre que ton intuition personnelle ? Tu as des preuves écrites de ce que tu avance venant de l’OHL ? Ils ont développé et accordé du crédit aux Leichte Kampfwage , ce n’est pas pour tout abandonner en si bon chemin . C’est dingue ce sentiment de supériorité absolue française dans le domaine du blindé léger .

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Modérateur
    Posts8402
    Member since: 12 juillet 2013

    @gameplayeur

    Un double message: tu n’as pas besoin d’écrire [ARMURERIE] devant le titre de ton message, cela l’alourdit (déjà que l’appellation allemande est lourde comme souvent dans la langue allemande).
    De même pour ton sujet sur les minenwerfer, laissent les modérateurs regarder le sujet de “demande d’intégration” où tu t’es déjà rendu.

    Pour la modération:

    Je trouve que ce sont de bons sujets, tu fais du bon travail.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Bien reçu Montgomery 😉 et merci pour le compliment :blush:

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Toute la partie sur les LK.II vient d’être enrichie de nouvelles informations , Bonne lecture !

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Modérateur
    Posts8402
    Member since: 12 juillet 2013

    Intéressant, cet usage en douce par les Suédois! J’ignorais qu’ils s’équipaient ainsi en profitant de l’état (ici mauvais) des belligérants!

    L’utilisation en masse de ses LK aurait pu mener à des combats contre des FT lors de contre-attaques, cela aurait pu être intéressant. Arrivés en masse au moment des grandes offensives allemands de 1918, ils auraient été dangereux tactiquement, mais pas plus car le reste de l’armée allemande ne suivait pas.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Ils auraient finis à la ferraille sinon , autant en profiter … Le LK.II s’est d’ailleurs révéler un excellent support infanterie et aurait été probablement un très bon antichar léger et un ” faiseur de percées ” notable de par sa vitesse .

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Modérateur
    Posts8402
    Member since: 12 juillet 2013

    Antichar vraiment? Je pense que la stabilisation des canons en était à ses débuts, vu que déjà un simple canon de 57 mm suffisait à retourner le LK.
    Quand aux percées, le problème est que contrairement aux armées alliées, en particulier françaises, l’armée allemande serait incapable de les exploiter durablement. Au final, les LK n’auraient pas apporté tellement plus que les Sturmtruppen.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Antichar vraiment? Je pense que la stabilisation des canons en était à ses débuts, vu que déjà un simple canon de 57 mm suffisait à retourner le LK.

    Je parlai de la version II voir III avec un canon de 37mm Krupp , un canon de 37 combiné à une bonne vitesse peut venir à bout du blindage d’un Mark V ( 8 à 16mm de blindage ) , les FT par contre , c’est moins sûr ( 22mm de blindage ) .

    Quand aux percées, le problème est que contrairement aux armées alliées, en particulier françaises, l’armée allemande serait incapable de les exploiter durablement.

    Je n’ai jamais compris cet argument de l’incapacité des Allemands à maintenir une position après une percée ou ” d’exploiter ” celle-ci , peut-tu m’éclairer sur le sujet ?

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Modérateur
    Posts8402
    Member since: 12 juillet 2013

    Et bien les Allemands avaient une armée moins motorisée, et une aviation de reconnaissance moins performante.
    Leur artillerie, leur infanterie ne pouvaient suivre rapidement, sur le terrain défoncé et un environnement encore peu sûr (donc avec des transports à cheval gênés par les détonations).

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    Et bien les Allemands avaient une armée moins motorisée, et une aviation de reconnaissance moins performante.
    Leur artillerie, leur infanterie ne pouvaient suivre rapidement, sur le terrain défoncé et un environnement encore peu sûr (donc avec des transports à cheval gênés par les détonations).

    D’accord , et tout cela est du à ? Parce que produire des camions où donner de l’équipement au génie tout le monde peut le faire

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • Modérateur
    Posts8402
    Member since: 12 juillet 2013

    Ben c’est dû à ne pas avoir une assez grande capacité industrielle par rapport à la France + la Grande-Bretagne soutenue de plusieurs pays avec une industrie grandissante (comme les USA).
    Et aussi à la dispersion allemande: fourniture de matériel (et conseillers) à l’empire ottoman, grandes offensives russes qui demandent de la mobilité, besoin très grand de métaux pour l’artillerie: combiné au blocus allié, impossible de construire assez de camions dans ces conditions (surtout à une époque où la société civile est encore peu motorisée).

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    D’accord , merci pour ces précisions 😉

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.