Post has published by BaTBaiLeyS

Ce sujet a 72 réponses, 18 participants et a été mis à jour par  Henri Dubret, il y a 1 an et 2 mois.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Afin de faire suite au sujet dédié aux Élections présidentielles, il pourrait être intéressant d’ouvrir un sujet dédié essentiellement aux législatives et aux enjeux qui y sont rattachés.

    Bon premièrement, afin d’établir les bases, je dois vous dire qu’ici, au Québec et au Canada, nous n’avons rien qui ressemble à cela. Pourriez-vous donc avant tout un peu m’expliquer (et aux autres québécois) quels sont les enjeux en lien avec cette seconde manche? 🙂

    Comment fonctionnent les législatives? Quels sont les enjeux? Qui propose quoi? Quelles sont les dates importantes?

    Merci à tous pour votre participation! Et n’oubliez pas, tâchons de demeurer le plus objectif possible, c’est toujours la clé d’un débat sain 😉

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Les élections législatives sont les élections qui se tiendront en juin pour élire les députés de chaque circonscription. Tout les mandats de députés sont remis en jeux à ce moment là et c’est ce que l’on nomme parfois “le troisième tour” car il est théoriquement possible pour un président fraichement élu de ne pas avoir la majorité à l’assemblée.

    Si la France est un ovni dans les démocraties occidentales avec un pouvoir présidentiel très fort, celui ci se retrouve plus que réduit s’il doit collaborer avec une assemblée qui ne lui est pas favorable. L’assemblée, composée de 577 députés, est en effet l’organe chargé de représenter les citoyens et de voter les lois. Il peut refuser un premier ministre et renverser le gouvernement selon des modalités précises.

    Dans le cas présent, si Macron n’obtient la majorité absolue à l’assemblée, son programme ne sera pas appliqué et ce sera celui d’un autre parti qui le sera à la place. Jusqu’en 2002, les mandats de députés étaient de 5 ans là où celui du président était de 7 ans. Cela faisait qu’un président devait affronter des législatives en court de mandat et gérer une cohabitation (avoir un gouvernement qui n’est pas issus du même bord que celui du président) comme ce fut le cas pour Mitterrand.
    Depuis, le mandat présidentiel est de 5 ans et les risques de cohabitations moindre, sauf si le président dissous l’assemblée pour convoquer des élections législatives anticipées. C’était un truc qui se faisait à l’époque des mandat de 7 ans où le président fraichement élu avait une assemblée élu 5 ans auparavant qui n’était pas de son bord. C’est un outil destiné à re-crédibiliser un gouvernement en demandant la confiance des Français mais ça peut rater comme Chirac l’appris en 1997 (lui même ayant été un premier ministre de cohabitation sous Mitterrand).

    Hollande, malgré les nombreux appels et une situation qui s’y prêtait, n’a pas dissous l’assemblée en 2015. C’est pourtant un outil majeur de réélection en mettant l’opposition au pouvoir quelques années et la laisser s’embourber pour ensuite jouer au père de la nation, rétablir son image et profiter de l’affaiblissement de l’opposition après le pouvoir pour se faire ré-élire (ce que fit Mitterrand pour son premier mandat après avoir perdu la majorité à l’assemblée: laisser Chirac prendre les décisions impopulaires, le laisser devenir très mal aimé pour sois même profiter des 2 ans pour redorer son image en vue des présidentielles).

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts373
    Member since: 5 août 2017

    Pour développer sur les élections à venir, il y a de fortes chances pour qu’une cohabitation se fasse car, même si Macron a été élue, c’est en partie pour empêcher de voire Le Pen y accéder, un peu comme en 2002. Sauf qu’en 2002, Chirac avait une majorité de ses électeurs du second tour qui l’ont porté au premier tour contrairement à Macron où au moins un tiers de ses électeurs du second on voté contre le pen.

    Selon un sondage, 61 % des personnes à qui l’on a demandé si ils voulaient voire Macron avec une majorité à l’assemblé ont répondus “non” montrant qu’il existe une défiance entre le nouveau président et les électeurs.

    Avec les partis “traditionnels” qui se désagrègent et d’autres qui deviennent plus influent et risque de prendre plus de sièges (le FN, France Insoumise, “En Marche”) celas risque de nous donner l’une des assemblés les plus instables de la Vè république, peut être à l’image de la IIIè et IVè république (avec la valse des Gouvernement en moins).
    Enfin, ça, c’est avant le lourd matraquage médiatique que l’on va se taper en faveur de “En Marche” et de ses nouveaux venus.

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Je vois que le tout se fait encore une fois en deux tours. Comment fonctionne le vote lors de chacun de ceux-ci? Vous avez une liste de chacun des points dont il sera question à partager ici?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Au premier tour, aucun changement et tout le monde peut se présenter.
    C’est au second qu’il y a une subtilité: n’y sont présent que ceux totalisant plus de 12.5% des suffrages exprimés.

    Ainsi, il peut y avoir 2, 3 ou 4 personnes au second tour. On parle beaucoup de triangulaire lorsque 3 personnes sont au deuxième tour et cela entraîne bien souvent de complexes jeux d’alliances selon les sensibilités. Lorsque l’extrême droite est dans une triangulaire, il était d’usage que le plus faible des deux autres se désiste pour faire barrage mais la droite a toujours été plus rétive à ce jeux là, faisant que la gauche cesse à son tour le front républicain.
    C’est aussi un scrutin où la victoire au premier tour est plausible (ce fut le cas de mon député Cazeneuve en 20012).

    Ce sera un moment intéressant les triangulaires, histoire de savoir si le camp Macron est prêt, à son tour, au vote utile le cas échéant. C’est d’ailleurs un scrutin où l’implantation locale est primordiale, point faible du mouvement de Macron qui doit mener un délicat exercice d’équilibriste entre renouveau avec des personnalités issus du civil et bien souvent inconnu des électeurs et des barons locaux qui sont plus assurés de se faire réélire et d’assurer une majorité, au risque de briser l’argument du renouveau en dehors des pratiques politiques anciennes.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts599
    Member since: 5 août 2017

    Il me semble qu’il faut 12,5% des inscrits, et non des suffrages exprimés, pour être au second tour. Cela fait que l’absention peut vraiment influencer le scrutin.

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Oui, me suis trompé en m’exprimant mais j’ai eu la flemme de corriger ^^

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Et cette partie des élections suscite autant de passions et d’intérêt de la part de la population en générale? J’imagine que non n’est-ce pas? Comment cette partie est-elle perçue?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts599
    Member since: 5 août 2017

    Et cette parte des élections suscite autant de passions et d’intérêt de la part de la population en générale? J’imagine que non n’est-ce pas? Comment cette partie est-elle perçue?

    En 2012, l’absention était de presque 43%…
    En fait, l’élection présidentielle est vraiment perçue comme décisive, alors que ce sont les législatives qui vont créer une majorité et donc annoncer la politique qui va être menée pendant 5 ans. Mais je pense que la plupart des gens ne s’en rendent pas bien compte.

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    En général, seuls les circonscriptions dont un candidat est connus du grand public suscite de l’intérêt. Mais au delà, c’est une élection de militant et de stratégie car la députation est le mandat le plus important à obtenir pour faire entendre sa voix.

    Non seulement à cause des avantages mais aussi de la tribune offerte. C’est aussi un mandat très éprouvant, nombre de primo-arrivant ne renouvelle pas leur candidature. Se voir remettre une investiture est un gage de confiance pour un parti et c’est souvent l’objet d’une âpre bataille interne en amont (sauf pour les circonscriptions ingagnable même si les miracles arrivent).
    Le truc, c’est que les parti intègrent une clause où un député élu de leur parti, en échange de l’investiture, doit reverser une partie de ses indemnités au parti. C’est donc un outil de financement indispensable pour le long terme. Pour cela, les partis font des alliances dans le but de ne pas engager d’effort inutile (je ne présente pas de candidat ici, tu n’en présente pas là …..) tout en s’assurant l’établissement d’un groupe parlementaire, synonyme de pouvoir, temps de parole et pognon en plus. Grâce à ce genre de popote, certains courant peuvent être sur-représenté par rapport à leur valeur réelle (les écolo ont un groupe alors qu’ils ne représentent qu’à peine 5% de l’électorat là où le FN n’a même pas 5 députés malgré leur poids).

    Les règles, pour injuste qu’elles soient, ont été pensé pour assurer une assemblée stable .

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Le truc, c’est que les parti intègrent une clause où un député élu de leur parti, en échange de l’investiture, doit reverser une partie de ses indemnités au parti. C’est donc un outil de financement indispensable pour le long terme. Pour cela, les partis font des alliances dans le but de ne pas engager d’effort inutile (je ne présente pas de candidat ici, tu n’en présente pas là …..) tout en s’assurant l’établissement d’un groupe parlementaire, synonyme de pouvoir, temps de parole et pognon en plus.

    Ça fait très magouille cette façon de faire, pas vrai? Il me semble que ce n’est pas très éthique.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Je ne te contredirais pas sur ce point, c’est une des choses qui m’ont fait renoncer à me lancer en politique.

    Pour donner un exemple concret, lorsque Hamon a engagé un accord avec les écolos, ceux ci se sont désistés de la présidentielle pour en échange obtenir l’absence de candidats PS dans certaines circonscription et ainsi être plus assuré d’obtenir un groupe parlementaire (une quinzaine de député minimum mais je n’ai plus trop les chiffres en tête donc rectifiez si nécessaire). L’obtention de ces groupes et de députés est nécessaires pour rembourser les frais de campagne car l’état ne rembourse qu’à partir d’un minimum de vote et quelques trucs ne le sont pas.

    Ainsi, l’UMP est endetté à hauteur de 75 millions d’euro (et Fillon refuse de rendre le reliquat de la campagne qui se trouve sur le compte de “force républicaine”, son micro-parti qui fait ainsi l’objet de luttes de pouvoirs car il y a encore entre 2 et 3 millions), le FN a de gros problème de financement de façon régulier, ayant été en défaut de paiement en 2008 et est donc blacklisté par toutes les banques.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    Au premier tour, aucun changement et tout le monde peut se présenter.
    C’est au second qu’il y a une subtilité: n’y sont présent que ceux totalisant plus de 12.5% des suffrages exprimés.

    Ainsi, il peut y avoir 2, 3 ou 4 personnes au second tour. On parle beaucoup de triangulaire lorsque 3 personnes sont au deuxième tour et cela entraîne bien souvent de complexes jeux d’alliances selon les sensibilités. Lorsque l’extrême droite est dans une triangulaire, il était d’usage que le plus faible des deux autres se désiste pour faire barrage mais la droite a toujours été plus rétive à ce jeux là, faisant que la gauche cesse à son tour le front républicain.
    C’est aussi un scrutin où la victoire au premier tour est plausible (ce fut le cas de mon député Cazeneuve en 20012).

    En fait, ce qu’il faut bien comprendre dans ces histoires de complexification du “front republicain”, c’est que d’une part, ideologiquement parlant, la droite est generalement plus proche du FN que la gauche (sauf peut-etre celle de Melenchon, mais il existe une telle histoire entre ces deux camps que meme si certains electeurs passent d’un extreme a l’autre, les leaders ne peuvent absolument pas se voir, ainsi qu’une partie des electeurs).
    Ce que l’on remarque aussi, c’est que de maniere generale, et on l’a confirme avec les resultats des elections regionales (qui ont le meme mode de scrutin, mais pour les presidents et conseils de regions), c’est que la droite est bien souvent devant la gauche dans le cadre de triangulaires ou de quadrangulaires. Ainsi, ce sont les exemples les plus connus, dans la region des “Hauts-de-France” (c’est-a-dire le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie, Xavier Bertrand, membre de la droite traditionnelle LR est arrive deuxieme (24,96%) apres Marine Le Pen (FN ; 40,64%) au premier tour. Le socialiste Saintignon (18,12%) etait 3e et, bien qu’ayant un mauvais score, pouvait pretendre au second tour. Il s’est neanmoins desiste puisque s’il restait, le FN etait sur de passer. Ainsi, au second tour, Xavier Bertrand l’a emporte avec 57,77% des voix (source).

    On a eu exactement le meme phenomene en Provence-Alpes-Cote d’Azur : au premier tour, Christian Estrosi (LR) fait 26,48% ; le socialiste Castaner (aujourd’hui soutien d’Emmanuel Macron) 16,59% ; Marion Marechal-Le Pen 40,55 %. De meme, au second tour, Estrosi l’emporte avec 54,78% face a la frontiste.

    Apres cette parenthese chiffree, ce qui est aussi assez flagrant depuis quelques annees en France, c’est une forme de “droitisation de la societe”. J’entends par la que les idees de la droite occupent une place grandissante dans nos debats, nos interrogations, et aussi la litterature. En France, on a eu la rive gauche, Sartre apres-guerre, aujourd’hui il y a Houellebecq, Finkielkraut, Zemmour… : les intellectuels sont “de droite”. Les idees “identitaires”, la crise de l’immigration occupent davantage de place. Le liberalisme economique est d’ailleurs en train de scinder la gauche entre ceux virant toujours davantage a gauche derriere Melenchon les fameux “sociaux-liberaux” qui se regroupent sous la banniere d’EM !
    Je ne dis pas qu’il s’agit d’un phenomene absolu, mais force est de constater que depuis quelques annees, les idees de droite occupent davantage de place et l’ensemble du centre au FN recueille un plus grand nombre de suffrages.

    La gauche a donc davantage de mal a pour “reclamer” un:”front republicain”.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Alors des nouvelles sur ce front?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 5 août 2017

    Le parti “La France en marche” d’Emmanuel Macron, désormais président, a présenté ses nominations aux législatives. Il y a eu un épisode tragi-comique avec Manuel Valls, ancien premier ministre de Hollande, qui veut se présenter via le parti, mais sa candidature est rejetée. Cependant “La France en marche” ne présente pas de candidat face à lui, ce qui revient à lui donner un soutien indirect du parti.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts599
    Member since: 5 août 2017

    D’ailleurs, est-ce que quelqu’un pourrait expliquer ce qu’il se passe avec François Bayrou ?
    J’avais compris qu’il avait négocié son ralliement à Macron en échange de circonscriptions pour le MoDem, mais apparemment notre nouveau président l’a “arnaqué” et n’a ne n’a pas investi de candidats ?

  • Participant
    Posts21
    Member since: 5 août 2017

    Bin l’actualité parle beaucoup de “Manuel valls” (ex premier ministre du gouvernement hollande).
    Qui essaye lamentablement d’avoir un siège et de trouver un point de chute car il est devenue très impopulaire et ce pour plusieurs raison:

    -Premier ministre d’un gouvernement impopulaire.
    -Utilisateur principale du 49.3 (qu’il avait pourtant lui même combattu lors des manifestation étudiante contre le CPE (contrat première embauche) dans les année 2005-2010.
    -A trahit F.hollande vers la fin du mandat. (enfin en tout cas c’est vu comme par une parti de la population )
    -N’as pas respecter les règles de la primaire du PS en ne donnant pas son parrainage à B.Hamon ET en faisant campagne pour E.macron au premier tour. (certaines personne qui ont voter ont même porter plainte pour se faire rembourser leur 2 euros de cotisation pour participer à la primaire)

    Un sacré personnage si vous voulez mon avis… pour rester courtois.
    Bref en soit on sent bien que certain aurait rien contre lui ouvrir des porte mais personne en veut à cause de son impopularité et du message de non renouvellement de la classe politique qu’il renvoie.

    Du coup le deal serait qu’il n’est pas admis chez “la république en marche” du président macron mais qu’il ne vont pas présenter de candidat contre lui… SAUF qu’il risque de faire campagne seul car une procédure pour le jeter du “parti socialiste” à été ouverte.

    -Jean luc mélenchon se présente dans la zone de Marseille ou il a fait le meilleur score pendant le premier tour (une des zone les plus pauvre de France il parait) avec un députer PS sortant qui fait son cirque + quelque problème avec le partie communiste.

    -Annonce des 400-450 (sur 577) nom retenue chez le parti du président macron. Les média mettent en avant la parité homme/femme de la liste et comme quoi 95% serait des nouvelles tête (même si perso j’ai bien pris note qu’il reste d’autre nom à venir pour faire le compte des 577, je pense donc que ce chiffre va chuter par la suite… si les média y revienne dessus, même si il faut reconnaître que ça reste du jamais vu.

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Mélenchon, appuyé par le parti communiste et des écolos, se lance à l’assaut de Marseille pour en virer le député socialiste sortant et ainsi poursuivre son ambition la plus ancienne: détruire le PS et prendre sa place.
    Bayrou n’est pas très content de la liste de Macron qui ne comporte pas assez de candidat du Modem (son parti). Bayrou estime que son allié a préféré ses propres candidats à ceux du modem à chaque fois qu’une circonscription était voulue par les deux. Pour le moment, le camp macron relativise la querelle et nous ignorons combien Bayrou espérait de députés mais l’affaire peut évoluer.
    Valls est un “candidat libre” pour reprendre ses mots, n’étant pas adoubé par le camp Macron et faisant l’objet d’une procédure d’exclusion du PS. Il a néanmoins la voix libre par rapport au camp macron qui renonce à présenter une candidate contre lui.
    20 députés PS sortant se présentent sous la bannière Macron mais la liste est truffée d’erreur, faisant planer le doute au grès des démenties.

    Sur les 577 circonscription, seulement 420 ont un candidat en marche!!. La raison officielle est celle de conserver de la flexibilité pour parer à tout nouveau ralliement de poids (c’est à dire, les membres de l’UMP qui accepteraient de rejoindre le président), celle officieuse est la stratégie interne et les conflits d’intérêt (c’est le défaut des camps à composantes multiples). 52% sont des personnes de la société civile et 95% n’étant pas des députés sortant. La liste d’origine comportait une parité parfaite homme/femme.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 5 août 2017

    Mélenchon, appuyé par le parti communiste et des écolos, se lance à l’assaut de Marseille pour en virer le député socialiste sortant et ainsi poursuivre son ambition la plus ancienne: détruire le PS et prendre sa place.

    Il ne se lance pas à l’assaut de Marseille, il se lance à l’assaut de la 4ème circonscription de Marseille là ou il a fait 32% au premier tour de la présidentielle ce qui n’est pas sensiblement la même chose. Il ne veut pas prendre de risque de perdre or ça serait largement le cas dans la 2ème, 6ème et 1ere circonscription, dans la 7ème il aurait un représentant FN en tant qu’opposant et on sait comment ça s’est terminé à Hénin Baumont. Alors Mélenchon préfère prendre une place sure, pour être sure d’être élu et cette place sure c’est la 4ème circonscription de Marseille. Après que le député sortant soit Menucchi c’est un détail de l’histoire.

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 5 août 2017

    Bien alors on a la composition du gouvernement:

    18 ministres:
    Gérard Collomb, 69 ans : ministre d’Etat, ministre de l’intérieur.
    Nicolas Hulot, 62 ans : ministre d’Etat, ministre de la transition écologique.
    François Bayrou, 65 ans : ministre d’Etat, garde des sceaux.
    Sylvie Goulard, 52 ans : ministre des armées.
    Jean-Yves Le Drian, 69 ans : ministre de l’Europe et des affaires étrangères.
    Richard Ferrand, 54 ans : ministre de la cohésion des territoires.
    Agnès Buzyn, 54 ans : ministre des solidarités et de la santé.
    Françoise Nyssen, 65 ans : ministre de la culture.
    Bruno Le Maire, 48 ans : ministre de l’économie.
    Muriel Penicaud, 62 ans : ministre du travail.
    Jean-Michel Blanquer, 52 ans : ministre de l’éducation nationale.
    Jacques Mézard, 69 ans : ministre de l’agriculture et de l’alimentation.
    Gérald Darmanin, 34 ans : ministre de l’action et des comptes publics.
    Frédérique Vidal, 53 ans : enseignement supérieur.
    Annick Girardin, 52 ans : ministre des outre mer.
    Laura Flessel, 45 ans : ministre des sports.
    Elisabeth Borne, 56 ans : ministre de la transition écologique chargée des transports.
    Marielle de Sarnez, 66 ans : ministre chargée des affaires européennes.

    4 secrétaires d’Etat:
    Christophe Castaner, 51 ans : chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement.
    Marlène Schiappa, 34 ans : chargée de l’égalité des femmes et des hommes.
    Sophie Cluzel, 56 ans : chargée des personnes handicapées.
    Mounir Mahjoubi, 33 ans : chargé du numérique.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Cette composition est bien reçue globalement en France?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    elle divise, surtout. Trop de gens de gauche pour la droite, trop de droite pour la gauche.
    En apparence, la parité est respecté mais sur les ministères important, une seule femme.

    L’UMP est sur le point de virer Le Maire et Edouard Phillipe (il y a une procédure à suivre mais Baroin veut leur tête, histoire de faire un exemple pour limiter les tentations).

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    Ces législatives sont capitales puisqu’elles vont peut être marquer l’effondrement définitif du PS (bien entamé avec toute l’aile droite qui s’est barrée chez En Marche ! et l’aile gauche qui forme des mouvements plus ou moins autonomes et dont les militants partent chez Mélenchon) et peut être même (inchallah) des républicains. En effet, même si Barouin le soir de l’élection disait qu’ils seraient dans l’opposition, le fait que la moitié du gouvernement dont le 1er ministre soit LR, ça fait mal à leur crédibilité déjà fragile avec Fillon.

    En fait, on va avoir 3 gros mouvements : EM/PS/LR pour une majorité présidentielle (même s’ils ne l’avouent pas forcément), une opposition FN (qui se situera à gauche ou à droite selon les sujetsà et enfin une opposition FI (+écolos et communistes quand ils se battent pas trop) qui sera elle toujours à gauche.

    Il y a une grosse histoire entre la France Insoumise et ses ex-alliés du PCF. En effet, ces derniers ne veulent qu’une chose : les subventions que l’état donne aux partis présentant des candidats dans un grand nombre de circonscriptions, si bien qu’ils refusent systématiquement les offres d’alliances FI en voulant nous faire porter le chapeau. En clair : ils sabotent les chances de la gauche d’avoir une majorité pour avoir l’argent de l’Etat. Je vais pas détailler, mais pour moi qui suis un peu dedans, certaines magouilles du PC sont invraisemblables.

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 5 août 2017

    Je vais pas détailler, mais pour moi qui suis un peu dedans, certaines magouilles du PC sont invraisemblables.

    Sisi, détaille je te prie, ça m’a l’air très intéressant (nous voulons des noms! 😛 ).
    Je sais qu’il y a une histoire de dispute sur les affiches, FI ayant refusé au PCF de les utiliser, non?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    Bon… Ok

    Pour l’histoire des affiches, c’est très simple :
    Le PCF présente ses propres candidats non pas sous l’étiquette communiste (PCF) mais Front de Gauche (FdG). Ca parait être un détail, mais t’es très important. En effet, pour beaucoup, le FdG, c’est Mélenchon, après tout c’est lui qui l’a formé pour la campagne de 2012 et à l’époque cela rassemblait de nombreux partis de gauche et d’extrême gauche. Mais aujourd’hui, le PCF est le dernier et unique membre du FdG. Donc dans les faits, FdG = PCF, mais pour les gens qui n’ont pas suivi assidûment les histoires de la gauche du PS, FdG = Mélenchon = France Insoumise (FI). C’est une première malhonnêté.
    Ensuite, ce même PCF s’est permis d’utiliser la photo de Mélenchon ainsi que le phi de la FI, et ce, sans autorisation, sur les affiches de campagne de ses candidats. Candidats se présentant contre les véritables candidats FI.

    Donc pour les gens mal informé, on se retrouve en apparence avec deux candidats du même parti se présentant dans la même circonscription et s’insultant l’un l’autre. On a vu mieux niveau crédibilité.

    Ensuite, pour les histoires d’alliances, pas alliances, c’est plus compliqué.
    J’ai vu moi même dans ma circonscription, la 5e du Morbihan ce petit procédé à l’oeuvre.
    D’abord nous avons un candidat qui est déclaré depuis le mois de Décembre, A. Scheuer, étudiant en écologie et conseiller municipal (élu sous l’étiquette FdG) à Lanester. Au mois d’Avril, on a vu dans le journal que, Ô surprise, le PCF présentait sa propre candidate aux législatives, une certaine D. Alexandre, conseillère municipale à Lorient (élue sous l’étiquette FdG). Déjà, c’est la merde, à ce moment on était en plein dans les présidentielles, mais ça nous a bien foutu les boules, mais bon, ceux qui la connaissaient disaient que c’était quelqu’un de bien et qu’on pourrait s’arranger.
    Bon, du coup notre candidat à rencontrer leur candidat, à priori elle était d’accord pour nous rejoindre, elle acceptait de signer la charte des candidats FI (charte qui les engage à une déontologie et à respecter la ligne du programme l’Avenir en Commun) mais elle voulait tout de même demander l’avis de son parti (le PCF) avant de s’engager. Une semaine plus tard, rupture des négociations, ralliement impossible car “la charte est inacceptable”.
    On a appris après coup que c’était le parti au niveau national qui avait bloqué parce qu’il ne voulait pas d’alliance avec la FI.

    J’ai aussi lu le témoignage d’un candidat FI dans le nord (j’ai plus son nom ni la circo, désolé) qui, dans les négociation avait accepté TOUTES les conditions du PCF, y compris leur laisser le titre de candidat titulaire, mais qui s’est tout de même retrouvé à lire dans le journal local (non, non, même pas en direct, par la presse), de la part du candidat PCF que “les négociations ont échouées parce que les insoumis refusent tout compromis”.

    Bref. La question maintenant est “pourquoi le PCF refuse systématiquement les alliances avec la FI ?”. La réponse est simple : ils ne jouent pas pour gagner. Avoir une majorité, ils s’en foutent totalement, ils ne veulent que les subventions.

  • Participant
    Posts90
    Member since: 5 août 2017

    elle divise, surtout. Trop de gens de gauche pour la droite, trop de droite pour la gauche.
    En apparence, la parité est respecté mais sur les ministères important, une seule femme.

    L’UMP est sur le point de virer Le Maire et Edouard Phillipe (il y a une procédure à suivre mais Baroin veut leur tête, histoire de faire un exemple pour limiter les tentations).

    Pour ce qui est du conflit entre les instances LR et les trois ministres conservateurs du gouvernement, ça m’a l’air compliqué, il n’y a pas de procédure d’exclusion mais en même temps on annonce qu’ils sont virés, eux même n’ont pas l’air de vouloir réellement partir…

    Niveau parité, c’est la même chose que pour les gouvernements précédents: les femmes sont cantonnées aux ministères subalternes (à part Royal à l’environnement pour Cazeneuve et Valls et Taubira à la justice pour Ayrault). L’intention du 50/50 reste louable mais il y a encore du chemin à faire…

    Sinon je pense qu’il est réducteur de dire que ce gouvernement “divise” car trop à droite pour certains, trop à gauche pour d’autre. D’une part une partie de la population (dont des ex vote FN) se félicitent de la formation d’un gouvernement transpartisan, espérant ainsi gagner en “efficacité”. Vu la versatilité de l’opinion publique, c’est un signal faible mais encourageant. De plus, si beaucoup se plaignent du manque de popularité d’Edouard Philippe, il semble faire consensus chez ses anciens administrés même à gauche, notamment pour ses actions culturelle et ce même si d’autres le considèrent comme un simple arriviste.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    Pour l’histoire des affiches, c’est très simple :
    Le PCF présente ses propres candidats non pas sous l’étiquette communiste (PCF) mais Front de Gauche (FdG). Ca parait être un détail, mais t’es très important. En effet, pour beaucoup, le FdG, c’est Mélenchon, après tout c’est lui qui l’a formé pour la campagne de 2012 et à l’époque cela rassemblait de nombreux partis de gauche et d’extrême gauche. Mais aujourd’hui, le PCF est le dernier et unique membre du FdG. Donc dans les faits, FdG = PCF, mais pour les gens qui n’ont pas suivi assidûment les histoires de la gauche du PS, FdG = Mélenchon = France Insoumise (FI). C’est une première malhonnêté.
    Ensuite, ce même PCF s’est permis d’utiliser la photo de Mélenchon ainsi que le phi de la FI, et ce, sans autorisation, sur les affiches de campagne de ses candidats. Candidats se présentant contre les véritables candidats FI.

    Donc pour les gens mal informé, on se retrouve en apparence avec deux candidats du même parti se présentant dans la même circonscription et s’insultant l’un l’autre. On a vu mieux niveau crédibilité.

    Et la France Insoumise ne fait donc pas (plus ?) parti du Front de Gauche ? Pourquoi ? Et pourquoi est-ce une “malhonnete” ?

    Pour les ministres de droite du gouvernement, aux dernieres informations qui sont parvenues a moi, Edouard Philippe n’a pas recu de lettre d’exclusion, a la difference de Gerald Darmanin et Bruno Le Maire (Bernard Accoyer “prend acte du fait qu’ils ont choisi de quitter [leur] famille politique”).
    Le probleme de ces nominations (en particulier celle de Bruno Le Maire), c’est que les deux ministres de Bercy ont combattu ardument contre la hausse de la CSG pronee par Macron alors qu’ils faisaient parti de la campagne de Francois Fillon (qu’ils ont quitte assez rapidement). Edouard Philippe avait lui aussi des mots assez durs mais au fil de la campagne, on a senti ses propos de moins en moins durs. En fait, c’est surtout l’aile “droitiere” (Ciotti, Wauquiez, Morano…), celle du “ni ni” qui voulait une exclusion. Baroin etait plus modere dans ses propos, mais il a laisse faire parce que c’etait enorme.

    Certaines personnes trouvent cette “ouverture” ou “recomposition” positive, avec un certain nombre de promesses globalement tenues (parite, equipe resseree, presence de la societe civile) : reste a savoir s’il tiendra aussi longtemps que le premier gouvernement de Sarkozy. Mais globalement, avec un peu de gauche un peu de droite, c’est bien du Macron qui a tout de meme convaincu/rassure un certain nombre apres le second tour.

    Un autre point important (en plus du trophee Hulot a l’Environnement), c’est le ministere des armees recentre de la MoDem Sylvie Goulard. Tout laisse a penser qu’elle aura un role et des capacites bien plus restreintes que celles de Jean-Yves Le Drian pendant le quinquennat Hollande. Son role, en polyglotte europeenne, va etre d’atteindre l’objectif du budget a 2% du PIB, s’occuper essentiellement des armees et accentuer la cooperation avec l’Allemagne. Quant a lui, LE Drian a un ministere des Affaires Etrangeres elargi avec la part belle a l’Europe. Il semblerait que ce ministere sera assez “militaire” puisque le ministre conserve ses nombreux contacts a l’etranger et sans doute un certain nombre de prerogatives qu’il avait precedemment a la Defense.

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    @abenji44 Le mec est l’ancien directeur des lobbyistes d’Areva quand même… :unsure:

    Et la France Insoumise ne fait donc pas (plus ?) parti du Front de Gauche ? Pourquoi ? Et pourquoi est-ce une “malhonnete” ?

    Parce qu’elle n’en a jamais fait partie. Et c’est une malhonnête parce que le PCF tente de surfer sur la vague Mélenchon alors qu’ils s’opposent clairement à lui. Toi qui es de droite, tu ne vas pas me contredire si je dis que l’usurpation d’image de marque (si on peut appeler ça comme ça) est illégale.

    Un autre point important (en plus du trophee Hulot a l’Environnement), c’est le ministere des armees recentre de la MoDem Sylvie Goulard. Tout laisse a penser qu’elle aura un role et des capacites bien plus restreintes que celles de Jean-Yves Le Drian pendant le quinquennat Hollande. Son role, en polyglotte europeenne, va etre d’atteindre l’objectif du budget a 2% du PIB, s’occuper essentiellement des armees et accentuer la cooperation avec l’Allemagne. Quant a lui, LE Drian a un ministere des Affaires Etrangeres elargi avec la part belle a l’Europe. Il semblerait que ce ministere sera assez “militaire” puisque le ministre conserve ses nombreux contacts a l’etranger et sans doute un certain nombre de prerogatives qu’il avait precedemment a la Defense.

    Intéressant ce que tu dis là, je n’y avais pas pensé. Pas sûr qu’un ministère de la diplomatie plus militarisé soit une bonne nouvelle.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    Et la France Insoumise ne fait donc pas (plus ?) parti du Front de Gauche ? Pourquoi ? Et pourquoi est-ce une “malhonnete” ?

    Parce qu’elle n’en a jamais fait partie. Et c’est une malhonnête parce que le PCF tente de surfer sur la vague Mélenchon alors qu’ils s’opposent clairement à lui.[/quote]

    Je croyais que tu parlais de malhonnetete pour ceux confondant Front de Gauche, PCF et FI… Autant dire que je suis rassure et eclaire. 😛

    Je crois en effet me souvenir que la France Insoumise est relativement “recente”, et que le partie de Melenchon en 2012 etait le “Parti de Gauche”, membre du Front de Gauche (mais c’est a verifier, et corrige moi s’il le faut parce qu’il y a tellement de “Gauche” que je me perds un peu)… FI serait donc un parti cree en dehors du Front de Gauche, et l’alliance avec le PCF serait donc moins solide.

    Intéressant ce que tu dis là, je n’y avais pas pensé. Pas sûr qu’un ministère de la diplomatie plus militarisé soit une bonne nouvelle.

    Il me semble qu’il y a maintenant quelques mois, Dominique de Villepin (ancien ministre des affaires etrangeres de Chirac, allias la bete noire des ricains pour nos amis non-francais :P) faisait le meme reproche a l’egard de la maniere dont les dossiers au Sahel notamment avaient ete traites pendant le quinquennat Hollande. Il est vrai que le ministre des Affaires etrangeres (le tres transparent et inefficace Jean-Marc Ayrault) avait ete completement eclipse par les interventions de Le Drian qui avait reussi a “refiler” les fameux vaisseaux Mirage a l’Egypte et passe le contrat pour les sous-marins nucleaires avec l’Australie dont il connait bien le Premier Ministre.
    Il est aussi interessant de constater que ce ministere (des “affaires etrangeres et de l’Europe”) est particulierement axe sur l’Europe, non seulement en raison de son intitule, mais aussi avec la presence d’une ministre des Affaires europeennes aupres de Le Drian.

    Reste a voir comment sera employe ce systeme diplomatico-militaire et s’il sera capable de resoudre les dossiers les plus epineux sur lesquels Macron etait d’un flou…abyssal : Syrie, Mer de Chine, Ukraine…

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    Je croyais que tu parlais de malhonnetete pour ceux confondant Front de Gauche, PCF et FI… Autant dire que je suis rassure et eclaire. 😛

    Non, c’est le PCF qui est malhonnête, les électeurs sont juste mal informés. Mais en même temps difficile de leur en vouloir avec tous les gens mal intentionnés qui leur racontent des trucs.

    Je crois en effet me souvenir que la France Insoumise est relativement “recente”, et que le partie de Melenchon en 2012 etait le “Parti de Gauche”, membre du Front de Gauche (mais c’est a verifier, et corrige moi s’il le faut parce qu’il y a tellement de “Gauche” que je me perds un peu)… FI serait donc un parti cree en dehors du Front de Gauche, et l’alliance avec le PCF serait donc moins solide.

    Alors : Le Parti de Gauche (PG) a été crée par Mélenchon lorsqu’il a quitté le PS. En accord avec le PCF de l’époque (dirigé par Marie Georges Buffet, qui est d’ailleurs investie FI aux législatives), ils ont formé le FdG pour les présidentielles 2012 et les quelques élections suivantes. Il a été dissous après quelques temps pour des raisons qui me sont à moi aussi assez obscure.
    La FI n’est pas un parti mais un mouvement avec en son centre le PG, oui, mais la grande majorité est sans carte. Le PG est le noyau mais est très minoritaire. On a des sans carte, des anciens communistes, des anciens EELV, des anciens PS et même des gens qui sont encore dans ces partis là.

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Nous avons donc:
    une ministre de la santé dont le mari travaille à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) avec tout les risques de conflit d’intérêt que cela comporte
    un garde des sceaux (ministre de la justice) renvoyé en correctionnelle
    un ministre de l’économie chargé d’appliquer un programme contraire à ce qu’il préconisait même pas 2 mois avant
    un ministre de l’écologie dont les convictions ne s’accordent pas avec ses collègues.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts599
    Member since: 5 août 2017

    Nous avons donc:
    une ministre de la santé dont le mari travaille à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) avec tout les risques de conflit d’intérêt que cela comporte
    un garde des sceaux (ministre de la justice) renvoyé en correctionnelle
    un ministre de l’économie chargé d’appliquer un programme contraire à ce qu’il préconisait même pas 2 mois avant
    un ministre de l’écologie dont les convictions ne s’accordent pas avec ses collègues.

    Sans même parler de Gérald Darmanin qui rejoint un gouvernement soit disant “progessiste” alors qu’il était contre le mariage pour tous ou l’euthanasie. Ses anciens tweets notamment ont été ressortis, et il critiquait assez violemment Macron.
    Bref, encore des ministres qui défendent leurs convictions plutot que leur carrière 😆 😆 😆

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    Si nos presidentielles ont encore une fois comporte des elements atypiques, certains candidats aux legislatives confirment que la democratie permet a tous de se presenter, en apportant un peu plus de folklore a ces evenements (c’est sans doute ce qui les rend si populaires et discutees) !

    Voici donc un article de l’express avec video sur quelques-unes de ces candidatures originales : -20170528-[_004JN5C]-[RB2D106H001X9GFZ]-20170528040100#PMID=aHViZXJ0LmRlbnJ5QHlhaG9vLmZy]

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Pourriez vous me rappeler les dates clés restantes en lien avec les législatives svp?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts587
    Member since: 5 août 2017

    Le 1er tour a lieu le 11 juin et le 2ème tour aura lieu le 18 juin.

    La dictature c'est ferme ta gueule !
    La démocratie c'est cause toujours...

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    Les Francais de l’etranger ont vote les 3 et 4 juin et, malgre une abstention pharaonique (etant donne que l’Elysee hollandais a scandaleusement supprime le vote par internet suite aux “intrusions russes”), et les resultats plebiscitent largement les candidats LREM.
    Toutefois, pour avoir vecu a l’etranger, je peux vous assurer que ce n’est absolument pas representatif de la Metropole tant la sociologie des expatries est acquise aux idees liberales (il’s’agit d’un electorat traditionnellement a droite, et liberal). Je vous invite d’ailleurs a consulter les resultats sur ce site.

    D’autre part, les candidats LREM sont loin d’etre les enfants de coeur annoces.. S’il n’y a aucun gros scandale, il y a plusieurs accrocs. D’autant plus que cette liste n’est pas complete : la candidate de la 11e circonscription (Anne Genetet, 54%) est notamment soupconnee de relations douteuses avec des societes privees. Elle n’a pas non plus, en ces temps de transparence de la vie publique, publie son patrimoine, et son suppleant (M.Charly Strasbach) n’est pas inscrit sur les listes electorales australiennes ou il declare habiter (ce qui n’est pas extraordinaire de malveillance).
    Tout ceci a ete soigneusement relaye par le socialiste Florian Boheme (7%) dans une lettre ouverte aux electeurs de la circonscription.
    Pour finir sur cet exemple, j’aimerais signaler que dans cette 11e circonscription, 54% des voix vont a Anne Genetet (LREM), 18% a Thierry Mariani (sortant LR), 7% a Florian Boheme (socialiste) pour 72,38 % d’abstention !

    Pour finir, aux actualites des moralisateurs moralises si j’ose dire, Richard Ferrand (ministre de la Cohesion des Territoires) et Marielle de Sarnez (ministre des Affaires europeennes) sont aussi soupconnes de divers choses sur lesquelles je ne souhaite pas m’etaler, le tout avec en bruit de fond le silence assourdissant du Garde des Sceaux Francois Bayrou qui prepare la fameuse loi sur la moralisation de la vie publique.

    PS : L’ancien premier ministre Manuelle Valls est lui aussi un -20170606-[_004K54Z]-[RB2D106H001X9GFZ]-20170606090100#PMID=aHViZXJ0LmRlbnJ5QHlhaG9vLmZy]sortant en difficulte !

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    C’est quoi ce truc d’intrusions russes au fait?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 5 août 2017

    Le vote électronique pour la campagne américaine a été perturbé par dès cyberattaques russes, vu que l’élection française est aussi importante que celle américaine a l’étranger , le gouvernement hollande à préfère éviter les problèmes. Et c’était légitime avec les tentatives de discredit de macron (cyberattaque des bases de données en marche avec suscpiscion aus sujet d’une attaque d’origine russe, et les faux documents sur un compte off shore de Macron au Bahamas tournant sur tweeter où cest officiellement d’origine russe.)

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    On pouvait aussi tenter de s’organiser pour que ca marche, non ? Parce que les modalites pour voter ont ete scandaleuses dans plusieurs endroits : par exemple, plusieurs eleteurs, pour voter, devaient parcourir plus de 500 km, comme au Bresil ou au Portugal.
    [/url]
    Je ne vais pas non plus etre de mauvaise foi, a Hong Kong, il y avait deux bureaux de vote, ce qui est convenable (puisque peu de gens habitent dans les iles mais bref).
    Les taux d’abstention confirment bien qu’il etait tres difficile d’aller voter. Resultat, un second tout est organise, mais cette fois-ci, est-ce-qu’il y aura davantage de bureaux de vote ?

    Je trouve toujours cela etrange de ne pas chercher a faire en sorte que le systeme fonctionne, au lieu de tout annuler. Le resultat est que, meme si des moyens alternatifs ont ete mis en place, ils ont ete soit trop peu nombreux, soit les electeurs ont ete mal informes. Quoi qu’il en soit, le taux d’abstention est extraordinairement eleve : comment rendre une democratie dynamique avec de telles modalites ?

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Ok je vois que c’est en lien avec les problèmes relatifs à l’élection de Trump. Je croyais que c’était à propos d’une nouvelle intrusion. Sinon tu as raison henri. À en croire cette attitude portée vers l’annulation, le vote électronique serait condamné.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 5 août 2017

    Sans vouloir donner mon avis sur les résultats des élections, je voudrai quand même dire que je suis atteré par le taux d’abstention… 50% punaise. On élit les représentants du peuple, le fondement de la démocratie représentative et il y a un électeur sur deux qui n’a pas voté…
    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi il y a quelque chose qui ne va plus dans ce pays.

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    La fatigue après une campagne longue de 6 mois, l’inertie face à un mouvement présenté comme inarrêtable, les guéguerres intestines (1/3 des candidats de ma circonscription se revendiquait plus ou moins de Macron; au 2e tour, j’aurais un candidat en marche! et un autre majorité présidentielle …. macron ou macron, très pratique pour mobiliser ceux qui ne l’aiment pas), le manque de dynamique pour tout les camps, la volonté de discréditer les résultats, le désamour envers le monde politique en général …..

    Les raisons sont multiples et prennent leurs racines dès 1990 voir avant. La politique avait pris la place de la religion pour “changer les choses” mais l’on est au point où le monde politique montre ses limites à ce niveau là.
    “à quoi bon, de toute façon, ça va rien changer” …. ce genre de réflexion est monnaie courante. Le pessimisme politique vire de plus en plus à l’apathie tandis que les factions les plus mobilisés prennent tout l’espace politique, dans la rue ou dans les assemblées.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    Sans vouloir donner mon avis sur les résultats des élections, je voudrai quand même dire que je suis atteré par le taux d’abstention… 50% punaise. On élit les représentants du peuple, le fondement de la démocratie représentative et il y a un électeur sur deux qui n’a pas voté…
    Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi il y a quelque chose qui ne va plus dans ce pays.

    Pas 50, mais 51%, ce qui veut dire que si on était aux présidentielles et que l’abstention était un candidat, elle aurait été élue au 1er tour à la majorité absolue. Parfaitement atterrant, en effet. Surtout quand on voit que Macron a raflé 70% des voix et un bon 20% supplémentaire (PS-LR) votera avec lui de toutes manières.
    J’espère que vous êtes chaud pour négocier votre salaire avec votre patron sachant qu’il n’y aura plus d’indemnités de licenciement, plus de salaire minimum et toujours 10-15% de chômeurs prêts à tout pour bosser.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Pas 50, mais 51%, ce qui veut dire que si on était aux présidentielles et que l’abstention était un candidat, elle aurait été élue au 1er tour à la majorité absolue.

    Intéressant point ^^

    Et si l’abstention avait été candidate élue à majorité, cela aurait signifié que les Français sont prêt à vouloir changer radicalement leur système politique. Bref, est-ce le cas selon vous? Y a t’ils des leaders (élus ou non) qui proposent des solutions dans ce sens?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 5 août 2017

    @ergogan

    Pas 50, mais 51%, ce qui veut dire que si on était aux présidentielles et que l’abstention était un candidat, elle aurait été élue au 1er tour à la majorité absolue

    Tu peux être sur que si l’abstention était présentée comme un candidat avec des gens la défendant (comme les petits candidats, qui en profiteraient à terme pour rester la seule solution) , elle ne serait pas victorieuse.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Euh, c’est pas de moi ça mais de Darfish ^^

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts686
    Member since: 5 août 2017

    @batbayleys
    Le régime politique a un peu changé les quinze dernières années,on est passé d’un régime parlementaire à un régime présidentiel. Avant le mandat de Jacques Chirac ,les présidents avaient un mandat de 7 ans et les députés avaient un mandat de 5 par conséquent il y avait 2 (même 3) élections législatives durant un mandat présidentiel ce qui provoquaient de temps en temps des cohabitations (par exemple un président de droite avec un gouvernement et un parlement de gauche ).

    Jacques Chirac décident de changer ça pour éviter les cohabitations, il passe le mandat des présidents de 7 à 5 ans et celui des députés reste à 5 ans .Lorsque qu’un président est élue ,il est élue par une majorité de français et vu que l’élection des députés est 1 mois après en toute logique le président va se retrouver avec une majorité de députés . Ce raisonnement est dans la tête d’une partie des français qui considèrent que les législatifs n’ont pas vraiment d’importance à l’heure actuel .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Donc quel était le taux d’abstention lors des présidentielles? Bien plus bas que pour les législatives?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    22% au 1er, 25% au second …. ce qui était déjà une anomalie en soit, le second tour ayant tendance à être plus mobilisateur (à l’exception de 1969 qui voyait au second tour deux candidat de droite, entrainant alors une abstention record de la gauche).

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    Pas 50, mais 51%, ce qui veut dire que si on était aux présidentielles et que l’abstention était un candidat, elle aurait été élue au 1er tour à la majorité absolue.

    Intéressant point ^^

    Et si l’abstention avait été candidate élue à majorité, cela aurait signifié que les Français sont prêt à vouloir changer radicalement leur système politique. Bref, est-ce le cas selon vous? Y a t’ils des leaders (élus ou non) qui proposent des solutions dans ce sens?[/quote]

    Oui, dans les gros candidats, il y a la France Insoumise qui veut passer à une 6e République avec une constituante élue parmi la population (candidature interdite aux gens déjà élus sous la 5e) et son leader, Mélenchon est favorable à un régime parlementaire plutôt que présidentiel.
    Chez les petits candidats, il y a les trotskistes de LO et du NPA, mais ils ne font que 1% max aux élections. C’est tout à ma connaissance.

    Tu peux être sur que si l’abstention était présentée comme un candidat avec des gens la défendant (comme les petits candidats, qui en profiteraient à terme pour rester la seule solution) , elle ne serait pas victorieuse.

    C’est pas la question. Le fait est qu’avec 51,64% l’abstention a la majorité absolue aux élections.

    Donc quel était le taux d’abstention lors des présidentielles? Bien plus bas que pour les législatives?

    Plus bas, mais c’est toujours le cas, les présidentielles sont ultra médiatisées donc les gens se sentent plus concernés. Les législatives, bien qu’étant plus importantes que les présidentielles, passent pour être secondaires au yeux de l’écrasante majorité.

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 5 août 2017

    @Darsfish

    Sauf que dans tes 51%, il y a de tout de “je ne suis pas venu, j’ai oublié” à “j’ai eu la flemme de faire des papiers” à “je m’abstiens car je ne sais pas me décider” à “je m’abstiens car je ne veux pas de ces candidats”.

    Donc évitons de conclure trop vite qu’il faudrait prendre en compte une victoire de l’abstention comme rejet des candidats et changer de république.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    Les resultats autant que les campagnes ont ete assez atterrants. Grosso modo, la moitie de la population n’est pas allee voter et le president est a peu pres sur de pouvoir faire ce qu’il veut.

    Il ne faut pas oublier qu’une des raisons de cette abstention est aussi le manque de clarte flagrant. Le PS et LR ont ete incapables de tenir une ligne claire entre ceux qui refusaient de cooperer et les “constructifs” qui se targuent souvent du “soutien du president” (Myriam El Kohmry ; alors que son adversaire, le juppeiste Bournazel a le “soutien du Premier ministre”) ; et viennent mendier des postes. On parle deja de scissions a droite avec ces “Macro-compatibles” qui penseraient meme a faire un groupe de droite a part (on marche sur la tete c’est grave).
    Et du coup les deux partis traditionnels ont eu enormement de mal a se faire entendre, puisque personne n’a saisi qu’on pouvait tres bien accepter certaines choses sans se vendre, etre constructif mais pas se deshonnorer et detruire la pensee politique du pays.
    Les journaux n’arretent pas de rendre la chose aussi bipolaire, alors qu’elle est bien plus complexe que cela et que la majorite des electeurs de ces deux camps sont d’accord pour certaines choses, mais pour d’autres non.

    Du cote du parti de Melenchon, il me semble que plusieurs voix ont ete perdues par l’absence de positionnement “clair” (que je mets bien entre guillemets) au second tour de la presidentielle. J’ai lu que Laurent Ruquier (un animateur assez connu mais sans doute peu representatif) refusait de revoter de la sorte ; cette pensee a tout de meme avoir eu un impact, et influer sur l’abstention.
    On a quand meme un nombre inoui de candidats pour tous les choix (des animalistes, des dissidents, des constructifs, des nationalistes, des europeistes…) et les electeurs refusent de se mobiliser.

    Paradoxalement, ce president aura sans doute la majorite a la fois la plus importante, mais aussi la moins representative.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 5 août 2017

    Victoire d’en marche avec 400 députés environ, un triomphe!

  • Participant
    Posts802
    Member since: 5 août 2017

    Un triomphe ou une catastrophe ça dépend pour qui.

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 5 août 2017

    Non de façon totalement objective, on peut dire que c’est un triomphe dans le sens où pas mal de partis ont été piétinés. Après la bonne nouvelle pour beaucoup sont les 6 sièges du Front National.

  • Participant
    Posts686
    Member since: 5 août 2017

    @gytz
    400 ? Tu veux plutôt dire 355 députés.
    C’est un triomphe pour LREM et le Moden.
    Et c’est 8 sièges pour le fn .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 5 août 2017

    @Engueur

    D’après les estimations entre 395 et 425 (BFM)

    Pour le Fn entre 4 et 6 (BFM)

  • Participant
    Posts686
    Member since: 5 août 2017

    @gytz
    Voici ma sources quil date d’il y a 9 minutes : http://www.lemonde.fr/elections-legislatives-2017/live/2017/06/18/legislatives-2017-retrouvez-les-resultats-a-20-heures_5146603_5076653.html
    Et y aussi France 3

    355, c’est moins de prévu.

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 5 août 2017

    La mienne date de 20h -5 secondes . Après les chaînes utilisent des instituts de sondages différents et sur des valeurs aussi grandes il est normal que les approximations diffèrent.

  • Participant
    Posts686
    Member since: 5 août 2017

    @gytz
    Je suis d’accord ,c’est pour ça qu’il faut attendre 1 demi heure avant d’avoir des résultats correct .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts1768
    Member since: 5 août 2017

    Entre 373 et 403 maintenant. Pour le fn entre 4 et 7.

  • Participant
    Posts686
    Member since: 5 août 2017

    Donc d’après Elabe/BFM , ça descend encore,on passe entre 355 à 365 députés pour LREM et le MoDem .On passe de 6 à 8 pour le fn .

    La démocratie ,c'est l'oppression du peuple par le peuple pour le peuple
    Oscar Wilde

    Donnez moi une raison et je vous donnerai une guerre (Achille dans Troy :Fall of the city )

  • Participant
    Posts520
    Member since: 5 août 2017

    Ce qui est interpellant c’est ce taux de participation horriblement bas. On croirait voir arriver l’un des premiers pays disposant du suffrage universel et qui de son plein gré décide de ne PAS voter. A croire que personne ne se souvient de ce qui se passait quand on n’avait pas le droit de vote ? Je trouves juste ça étonnant car après les gens vont s’en plaindre (en tout cas ce fut chaque fois le cas jusqu’ici), surtout ceux n’ayant pas donner leur voix, hors c’est leur choix. A croire que les gens croient encore les sondages et analyses politiques des médias et se disent que le coup est joué d’avance, alors que ce n’est pas du tout le cas (comme l’a montré les USA justement).

  • Participant
    Posts1194
    Member since: 5 août 2017

    Dans ma circonscription, le choix était: pro-macron ou pro-macron …. un choix à une seule réponse (j’ai voté nul, histoire de refléter avec un terme approprié mon opinion sur une situation pareil).
    Et d’après des témoignages, c’est loin d’être un cas isolé. La vague macron a poussé les candidats à tenter de surfer dessus, au risque de justement éloigner ceux n’adhérant pas au président.
    Il y a aussi ceux qui, suite au traité de Lisbonne, estime que le vote est inutile vu que l’opinion des français n’est pas respecté quand il ne va pas dans le sens voulu.
    Ceux qui commencent à sérieusement saturer des 9 mois de campagnes, primaires ….
    ceux qui estiment que la seule chose de réellement discuter à côté des résultats, c’est l’abstention (on ne parle presque jamais du nombre de vote blanc ou nul).
    ceux qui n’ont pas trouvé de candidats à leur goût (par exemple, le cas d’une électrice qui raconte qu’avec un candidat UMP et En marche!!, étant de gauche, aucun des deux n’avait ne serait ce qu’un atome crochu avec elle).
    ceux découragé par la défaite et l’attitude de leurs camps respectifs.
    Ceux faisant là un acte politique (“je retire toute légitimité à mon député et à l’assemblée”)
    ceux qui n’en ont rien à foutre
    ceux qui ont d’autres raisons plus terre à terre comme un imprévu, un problème de locomotion ….

    les raisons sont multiples mais témoignent d’une grave crise de confiance envers le monde politique en général.

    Un point, c'est tout.

    Et deux si t'insistes.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 5 août 2017

    Après la bonne nouvelle pour beaucoup sont les 6 sièges du Front National.

    Heureusement que l’on a demandé aux participants du débat d’être objectif. N’est-ce pas, @Gytz ? J’aurais préféré voir le Front national constituer un groupe parlementaire d’opposition que la majorité actuelle. Maintenant, Emmanuel Macron a une plus grande majorité dans son corps législatif élu par moins de Français que la Douma de Vladimir Poutine. Il faudrait vraiment repenser le rôle du citoyen dans le processus électoral républicain. Une telle situation, si elle est légale, est complètement illégitime. Néanmoins, les seules modifications constitutionnelles qui seront faites seront pour faire rentrer l’état d’urgence dans le droit commun et non une modification nécessaire du droit électoral.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 5 août 2017

    @guiguit. Déjà première erreure il ne s’agit pas du corps législatif mais de l’assemblée nationale, qui est une des composantes du corps législatif.
    De plus cette situation est parfaitement légale, et légitime car on a une théorie de la souveraineté qui tient de Sièyes et non de Rousseau c’est à dire que la souveraineté appartient à la nation et les citoyens élisent en son nom, peut importe le nombre de citoyens qui participent à l’élection, la souveraineté n’est pas diffuse entre les citoyens.
    Après quelle modification voudrais tu apporter par rapport au droit électoral? Si des personnes ont décidé de ne pas exercer leur droit de vote c’est de leur plein grès, tu ne vas tout de même pas obliger quelqu’un à utiliser son droit, sinon ce n’est plus le droit de vote mais le devoir de vote, ce qui change pas mal de chose.

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 5 août 2017

    Si vous voulez expliquer les différents systèmes politiques pour nos amis francophones non français, faites-le dans un autre sujet je vous prie.
    Sujet que je mettrai en lien dans ce message pour simplifier les choses.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 5 août 2017

    il ne s’agit pas du corps législatif mais de l’assemblée nationale, qui est une des composantes du corps législatif.

    En effet, mais il s’agit de la seule composante législative élue de manière directe par les citoyens. Le sénat n’est qu’élu que de manière indirecte par les collectivités territoriales (départements, communes, régions), non ? D’ailleurs, cette chambre haute peut-elle vraiment constituer une sorte d’opposition (je crois savoir que les “républicains” y ont la majorité des sièges) ?

    cette situation est parfaitement légale, et légitime

    Je comprends parfaitement la théorie de l’électorat-droit. Le problème, c’est qu’elle est remise en question par un certain nombre de personnes vu le peu de mobilisation des électeurs.
    A partir de ce moment-là, elle perd beaucoup de sa légitimité. A la place, vient la théorie de l’électorat-fonction qui considère le vote comme un devoir à remplir par tous pour le bien de la collectivité. C’est à ça que je faisais (comme tu l’avais deviné) allusion.

  • Participant
    Posts42
    Member since: 5 août 2017

    D’ailleurs, cette chambre haute peut-elle vraiment constituer une sorte d’opposition (je crois savoir que les “républicains” y ont la majorité des sièges) ?

    Bon c’est pas à moi qu’on pose la question, mais je répond quand même 😛 😛
    Alors oui les Républicains ont la majorité au Sénat depuis les dernières Sénatoriales en 2014. Le Sénat ne constitue pas vraiment une opposition contre l’assemblée nationale, par le fait que l’Assemblée a toujours le dernier mot en cas de désaccord entre les 2 chambres. Cependant le Sénat peut être relativement “utile” pour ralentir le travail législatif, mais sa voix ne sera pas prise en compte à la fin.

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    Bon c’est pas à moi qu’on pose la question, mais je répond quand même 😛 😛
    Alors oui les Républicains ont la majorité au Sénat depuis les dernières Sénatoriales en 2014. Le Sénat ne constitue pas vraiment une opposition contre l’assemblée nationale, par le fait que l’Assemblée a toujours le dernier mot en cas de désaccord entre les 2 chambres. Cependant le Sénat peut être relativement “utile” pour ralentir le travail législatif, mais sa voix ne sera pas prise en compte à la fin.

    Tout à fait, mais bon, ils ont pas vraiment à s’opposer puisque l’assemblée est toujours du même bord que le sénat, c’est à dire de droite :dry:

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 5 août 2017

    Voici la composition de la nouvelle Assemblée nationale à la fin de ces législatives selon PublicSenat et le Monde (j’ai eu du mal à trouver des images récentes):

    On remarque en premier lieu le succès de ces élections pour La République en Marche et le MODEM, malgré certains scandales ayant entaché certains cadres importants du MODEM et membres du gouvernement.
    LREM détient ainsi une confortable majorité, bien que moins importante que ce que prédisaient les sondages au premier tour, et donc possiblement d’une perte de confiance d’une part de son électorat, ce qui s’est notamment remarqué dans les duels généralement très serrés entre les candidats LREM et LR au second tour.

    On remarque également que le MODEM détient plus de sièges que le PS, celui-ci subissant une défaite atroce. Les Républicains s’en sortent, même si ils subissent une lourde défaite et que Thierry Solère certains membres des Républicains et l’udi viennent d’annoncer la création d’un groupe parlementaire, les Républicains constructifs, ce qui risque d’affaiblir un peu plus la position des républicains.

    FI obtient le nombre requis pour former un groupe parlementaire à l’assemblée. Le PCF s’allie avec 4 députés ultramarins afin de former un groupe parlementaire à l’assemblée (15 députés sont requis au minimum). Il n’y a ainsi pas d’alliance avec FI.

    Le FN détient 8 députés, pas assez pour former un groupe, il pourrait cependant essayer de s’allier avec des indépendants.

    Pour ceux qui ne sont pas au courant, former un groupe à l’assemblée offre de nombreux avantages:
    -Permet d’occuper des postes influents à l’assemblée (commission/poste de responsabilité à l’assemblée par exemple).
    -Le temps de parole étant réparti entre groupes, cela offre une fenêtre médiatique d’importance.
    -Avantages financiers (enveloppe de 10 millions d’euros répartie entre les groupes selon leur importance.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1103
    Member since: 5 août 2017

    Bon, j’ai compté, si on compte que seul la moitié des députés du Parti Socialtraitre est à la botte de Macron, on dépasse quand même les 500 députés qui vont voter pour les lois de destruction du code du travail. HOURRA ! :dry:

    Au passage, voilà les groupes formés à l’heure actuelle :
    République En Marche – 308
    Les Républicains – 94
    Mouvement Démocrate – 42
    Les Républicains Constructifs et Union Démocrates Indépendants – 38
    Parti Socialiste – 31
    France Insoumise – 17
    Gauche Démocrate et Républicaine (=PCF, décidément ils ont du mal avec leur propre nom) – 15
    Non inscrits – 32

  • Participant
    Posts893
    Member since: 5 août 2017

    Je pense qu’à l’avenir, dans de tels débats, il faudra s’abstenir de donner des estimations à chaud mais plutôt les résultats définitifs, afin d’éviter le flood et les échanges inutiles…

    Après cette légère remarque, je tiens à revenir sur la légitimité et la représentativité de l’Assemblée nationale.

    Comme l’a justement rappelé @elessar, la légitimité de l’Assemblée nationale n’est pas remise en cause, contrairement à ce qu’on pu espérer un certain nombre d’abstentionnistes. C’est sa représentativité qui est gravement atteinte. La France est un pays du “non” dirigés par les représentants du “oui”. Et jusqu’à nouvel ordre, ceux-ci n’ont pas pris conscience de l’ampleur des problèmes ainsi que de la manière dont il va falloir les régler.
    Rien que le fait qu’un nombre très important d’ex-candidats EM! aient refusé le débat avant le second tour et la dépendance (pour ne pas dire la soumission) de ces députés à Emmanuel macron, président à qui ils doivent tout, soulève une interrogation liée à l’abdication législative de la France.

    D’autre part, je dois m’avouer profondément attristé par le manque d’appréciation politique des “constructifs”. Tout d’abord, je vois très peu de “destructeurs” dans cette Assemblée. Même si selon mon point de vue un certain nombre détruiraient plus qu’ils ne feraient du bien, très peu se réclament “destructeurs” (pas d’anarchistes à ma connaissance, et même les plus radicaux, comme les communistes souhaitent bâtirent quelque chose pour le pays).
    Ces [strike]imbéciles[/strike] députés signent un chèque en blanc à Emmanuel Macron. Ce rassemblement, c’est non seulement de l’abdication de valeurs, mais aussi de la prostitution électorale et de l’opportunisme politique dans sa forme la plus abjecte.
    Ces “constructifs” viennent se soumettre à un président qu’ils attaquaient encore il y a quelques mois pour dégotter quelques bons postes et détruisent par la même occasion la droite en France.
    Sans s’opposer bêtement aux réformes proposées, il faut les examiner en toute objectivité et faire en sorte d’aiguiller le mieux possible le gouvernement vers le bon chemin. En ce sens, il était possible de rester uni pour être plus fort.
    Je crains fort que ces individus ne viennent de poignarder dans le dos l’opposition.

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.