Post has published by Totaldead

Ce sujet a 7 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  revenant, il y a 1 an et 1 mois.

  • Participant
    Posts2625
    Member since: 6 février 2013

    Je me pose la question suivante, est-ce qu’un jeu de guerre représente vraiment, ce qui s’est passé dans l’Histoire?

    Si on regarde les total war comme rome, ou d’autre, on peut remarquer que l’on a rajouté les familles qui ont existé, ou des personnages.
    On tente de mettre les bâtiments de l’époque, et les représenter comme ils étaient le plus possible.

    Dans les jeux médiévaux, on retrouve les croisades, et certains points du moyen-âge, comme la peste qui décime la population.
    Ou dans napoléon, avec les campagnes, qui se déroulent dans l’ordre, Italie, Autriche, Prusse, , Russie.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 6 février 2013

    Il y a point essentiel dans les jeux à prendre en compte et qui à lui seul rend futile toute tentative – aussi poussée soit-elle – de retranscrire avec exactitude la réalité : le Gameplay. Sitôt qu’il est nécessaire d’adapter l’histoire pour que cela colle avec le système de fonctionnement du jeu, on ne peut plus affirmer qu’il s’agit d’un livre d’histoire interactif. Cela n’empêche certes pas un niveau de détails poussé, mais cela rend toute transcription littérale de la réalité historique complètement vaine.
    On le remarque assez rapidement dans les Total War : pleins d’éléments sont laissés de côté pour coller au Gameplay, notamment dans les batailles. Dans l’histoire, les affrontements où 100% de l’armée adverse est annihilée au prix de 60% de pertes alliées sont exceptionnels ; dans la franchise de Creative Assembly, c’est assez fréquent. De même, une bataille Total War est bien plus courte qu’une bataille historique, qui peut facilement prendre plusieurs heures.

    Les jeux de guerre constituent souvent une manière de s’intéresser à une période (voire à l’Histoire, tout simplement), d’acquérir des connaissances parfois poussées, mais ne sauraient en aucun cas tenir lieu de livre historique.
    Dès lors, une fois qu’on a saisi cette distinction primordiale, on peut apprécier pleinement un jeu, en profitant notamment de la qualité des détails offerte, mais en gardant à l’esprit que c’est un jeu.

  • Participant
    Posts159
    Member since: 6 février 2013

    Les jeux vidéos doivent bien “copier” un évènement historique pour se créer un scénario. Dans les Total war qui collent à un certain temps de l’histoire où la guerre étaient chose fréquente.
    Même les jeux vidéos plus ou moins futuristes piquent des choses à l’histoire ( Je pense à Killzone, où les Helghast sont clairement copiés des nazis en tout point ).

    http://cdn1.gamepro.com/article_img/gamepro/215788-7.jpg?rand=D75C3F46-FEA8-3BAE-EA4D50CAAD2BECEF

    De là, à dire qu’ils nous apprennent des choses… non. A moins qu’ils soient fort ennuyeux, c’est faux.
    En contre-partie, on ressent dans certains jeux une envie des développeurs de nous faire apprendre des choses, avec par exemple dans le Civilization Revolution sur Ps3, on peux retrouver une “Civilopedia” qui regroupe les éléments du jeu, en faisant la liaison avec le réel, avec photo, citations, etc…

    Le Gameplay tuera le scénario, d’une façon ou d’une autre de toute manière. Et si ce n’est pas lui… ce seras l’envie des joueurs eux-mêmes.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 6 février 2013

    Tu as bien AC qui est un jeu oublé d’un “livre” d’histoire qui est la bande de donnée. Pareil pour l’encyclopédie de Civilization, mais au final le jeu en lui meme ne peut etre l’égale d’un livre d’histoire, mais peut toujours apporter quelques bases et l’envie d’aller plus loin.

  • Participant
    Posts63
    Member since: 6 février 2013

    Certains jeu comme World in Flames ou l’Aube des Aigles partent de données historiques réelles et après laissent les joueurs délirer : Afrika Korps en Inde, des SS dans le Nord de la Chine, des cargos italiens détournés par les allemands pour ravitailler leurs troupes qui ont débarqué en Australie, l’aviation italienne qui coule 3 PA anglais, les américains qui débarquent en Normandie….mais en 43….en février…et à Deauville, les allemands qui gagnent la Bataille d’Angleterre. Si nous suivons l’Histoire pas à pas, quel intérêt puisque nous savons qui va gagner. En livre cela s’appellerait une uchronie

  • Participant
    Posts145
    Member since: 6 février 2013

    On le remarque assez rapidement dans les Total War : pleins d’éléments sont laissés de côté pour coller au Gameplay, notamment dans les batailles. Dans l’histoire, les affrontements où 100% de l’armée adverse est annihilée au prix de 60% de pertes alliées sont exceptionnels ; dans la franchise de Creative Assembly, c’est assez fréquent. De même, une bataille Total War est bien plus courte qu’une bataille historique, qui peut facilement prendre plusieurs heures.

    Déja ce que tu dit et faux dans les diverse période historique que traite les total le cour,les maniére les pertes,et les conséquence des batailles on énormément changer et les j’ai trés rarement vu des destruction compléte d’armée dans les TW après oui comme historiquement sa arrive mais Géneralement dans Total war c’est 70/100 de l’armée morte et le reste qui fuit (Pour Atila dans médiéval les batailles sont des vrai boucheries)

  • Participant
    Posts460
    Member since: 6 février 2013

    Je penses quand même que ces jeux ont des avantages non négligeables. Par exemple la carte d’Empire ma fait apprendre l’existence des états allemands comme la Westphalie.
    Après il ne faut évidement pas tout prendre pour argent comptant.

  • Participant
    Posts129
    Member since: 6 février 2013

    Dans Empire TW tu apprends aussi que la Suisse est littéralement un vide politique et que le Daguestan (grâce au Darthmod) est le grand protecteur des faibles et du pape. 😆

    Personnellement j’évite aussi de prendre pour argent comptant ce qu’il se trouve dans un jeu vidéo, après tout le premier but est de divertir pas d’instruire si on fait un jeu le plus historique possible on ne s’en sortirais pas. Malgré tout certain jeu ont une base de donné qui elle est très intéressante. Je pense notamment à TW Kingdom qui nous explique de manière assez succint les structure organisationnel de l’ordre teutonique. Alors certes c’est pas du même niveau qu’un livre d’histoire mais cela peut vous donner une base pour mieux comprendre certaine choses.

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.