Post has published by Ythionson

Ce sujet a 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Ythionson, il y a 4 ans et 10 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012
    Les Hussards: Du Cheval Au Blindé

    Introduction:

    A l’évocation de ce nom vous vous imaginez déjà Napoléon debout sur une colline admirant à la lunette le spectacle de ses Hussards chargeant l’ennemi à revers. Et pourtant… Et pourtant, ces cavaliers écumaient déjà les champs de batailles depuis belle lurette, eux qui ont été, sont et seront à jamais les soldats les plus stylés que la Terre ai jamais porté. Des Hussards ailés, aux Régiments de Hussards Parachutistes, voici la Grande Histoire du Corps des Hussards!

    (A suivre)

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012

    I) Des premiers Hussards aux Hussards Ailés

    Tout d’abords et comme je sais que vous êtes aussi nul que moi en hongrois (enfin pour la plus part), Hussard vient du hongrois “houzard”, provenant de husz (vingt). En effet, ce corps créé en 1458 par le roi Hongrois Matthias Corvin Ier dans sa guerre contre les Ottomans, réunissait un vingtième des hommes enrôlés. C’était à l’origine un corps de cavaleries légère maniant la lance et le sabre, leur efficacité contre les spahis ottomans, les démocratisa dans les armées d’Europe Centrale, notamment en Pologne. les Hussards polonais recrutés parmi la noblesse, pouvaient s’équiper de cuirasses beaucoup plus coûteuses et efficaces, à l’origine protégeant uniquement la face avant du cavaliers, les Hussards adoptèrent rapidement la cuirasse complète sur laquelle ils fixèrent des ailes (des barde bois sur lesquelles des plumes étaient attachées). Armés alors de lances, de sabres de cavaleries recourbés et de pistolets les Hussards Ailés Polonais constituaient le meilleurs régiment de cavalerie lourde d’Europe entre le XVIème et le XVIIème siècle.

    http://www.armae.com/blog/wp-content/uploads/2011/10/hussaria1.jpg

    Les ailes servaient à la fois à impressionner l’ennemi (et son cheval si possible) et à rendre cette unité magnifique qui a dit que les gros bras n’avaient aucun goût?
    Équipement d’un Hussard Ailé:
    -Lance
    -Sabre recourbé
    -Arc (remplacé par des pistolets plus tard)
    -Cuirasse complète
    -Casque à grande protection nasale
    -Ailes (armatures de bois et plumes)
    Ils pouvaient aussi être équipé de tout type d’arme blanches qu’ils pouvaient transporter. L’expression “à la hussarde” (sans finesse aucune) viendrait de leurs exploits notamment à la bataille de Vienne en 1683 contre les Ottomans. Où une armée de 70 000 Chrétiens Allemands Autrichiens et Polonais mettent en déroute une armée de 250 000 Ottomans après une charge de Hussard (20 000) et une âpre bataille d’infanterie mais comme les cavaliers sont riches ont parle plus d’eux!
    http://i31.servimg.com/u/f31/11/51/76/30/pologn10.jpg

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012

    II) Les Hussards légers: la succession est assurée!

    C’est le perfectionnement des mousquets au milieu du XVIIème qui vas sonner le glas des Hussards Ailés en effet leurs armures n’arrêtent en rien les salves de balles destructrices et de plus elle les ralentis dans leurs mouvement, même si leur cuirasse est parmi les plus légères et efficaces. C’est pour cela que les Hussards devinrent les cavaliers légers que vous connaissez. Leurs missions changent dans la même mesure que leur équipement fini les charges de front sur de l’infanterie, maintenant les hussards servent de troupes de reconnaissances, de harcèlement, d’embuscade et de poursuites. Parmi leurs missions les plus fréquentes la protection des voies de ravitaillement et le harcèlement de celles de leurs ennemis, la charge sur les flancs des lignes d’infanterie ou sur les batteries d’artilleries. Mais l’arrivée de la baïonnettes limitera par la suites ces charges sur l’infanterie, poussant les Hussards vers des missions de protection des autres unités.
    Armés au minimum: un sabre et un mousqueton (petit mousquet) les Hussards pouvaient facilement déborder les flancs ennemis et charger leurs arrières, cette grande mobilité les rendaient redoutable si un général n’y prenait pas garde.
    Malgré ce changement dans leur utilisation les Hussards faisaient parti des meilleurs cavaliers d’Europe.

    C’est pendant la deuxième moitié du XVIIème siècle que les Hussards adoptent l’uniforme qui fera à jamais leurs célébrité.

    http://www.armae.com/blog/wp-content/uploads/2013/10/statuette-n%C2%B04-009.jpg
    Et même si ce dernier évolue beaucoup au cours des ans, surtout au niveau du casque/chapeau des couleurs et des formes, il garde des attributs très caractéristiques tels que:

    -le dolman: la veste typique du Hussards, reconnaissable à ses 4 ou 5 rangée de 18 boutons (pour les Français) reliés entre eux par des tresses formant de des Brandebourgs (type de nœud décoratif) la France se caractérise par le grand nombre de tresses portées, par exemple les autrichiens en portaient cinq tout comme les danois

    -la pelisse: la pelisse est un nom pour un manteau en fourrure, et les Hussards portent des manteaux doublés de fourrure, souvent de la laine (faut pas déconner non plus, ça coute cher la fourrure). Quand ils n’en sont pas vêtu, ils le laissent pendre de manière très classe sur leur épaule gauche pour ne pas gêner leurs mouvements(pauvres gauchers que nous sommes). Les pelisses des Hussard sont elle aussi décorées de brandebourgs. Si les Hussards portaient toujours leurs pelisses même quand ils n’en avaient pas l’utilité c’est parce que chaque soldats doit porter son paquetage bien sur. Et parce que c’est aussi super la classe de la porter comme ça!

    -le sabretache: voici le point le plus important de l’uniforme du Hussard, c’est une sacoche son nom vient de l’Allemand, “tasche” poche c’était donc la poche du sabre, elle servait à l’origine à porter de petits objets, cartes, objets personnels. La sabretache est devenu le symbole et le cœur de l’uniforme, porté très bas, au niveau du genou et à la même hauteur que le sabre (d’où son nom) à l’aide de trois lanières, elle porte le symbole du régiment auquel appartient le Hussard. Abandonnée par manque d’utilité sous le Second Empire, les Hussards de la Garde Royale danois sont aujourd’hui les derniers à en posséder encore dans leurs uniformes.

    http://www.noblesseetroyautes.com/wp-content/uploads/2014/01/unnamed00.jpg
    un Hussard Danois, un officier car sa pelisse ne comporte que cinq tresses contre une multitude pour les Hussards du rang. On peut voir la sabretache pendue près du sabre, bleu et cramoisi et portant le symbole de la royauté danoise.

    http://footage.framepool.com/qf/886123688.pic

    -la culotte: Et enfin pour parfaire l’uniforme déjà très esthétique, nous arrivons à la culotte. Serrée sur les cuisse et très montante, jusqu’aux premières cotes pour compenser la petite taille de la Pelisse et du Dolman, elle est assez large au niveau du fessier, pour permettre au cavalier de monter facilement sur son cheval sans risque de la déchirer. Notez que parfois les Hussards portaient des culotte renforcées sur l’intérieur des jambes, des charivaris.

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    Quand un hussard abaisse sa lance, un turc s’y empale.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    La Pologne-Lituanie n’a pas combattu que les turc. Les Hussard ailé ont emplé des Hongrois, des Suédois, des Russes, des Prussiens, des Espagnols, des Allemands en général etc.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts2270
    Member since: 8 février 2014

    La plus grande victoire (à part le siège de Vienne) des hussards fut contre les Russes.
    Ce que je venais de dire était une citation.

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    La plus grande victoire (à part le siège de Vienne) des hussards fut contre les Russes.
    Ce que je venais de dire était une citation.

    Tiré d’un chant de guerre ,non ?

  • Participant
    Posts574
    Member since: 13 avril 2012

    III) L’ère Napoléonienne, Exploits et Héros

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.