Post has published by Sonphil

Ce sujet a 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Saganami, il y a 5 ans et 6 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Participant
    Posts128
    Member since: 22 juillet 2012

    Comme vous le sachez surement, la CIA (Central Intelligence Agency) est une agence de renseignements des États-Unis qui opère clandestinement.
    Durant la Guerre froide, les États-Unis voulaient éradiquer le communisme. La CIA participait à ce conflit en menant diverses expériences dans le but de trouver une façon de contrôler entièrement, à distance, un être humain comme un robot. Ils pensaient que l’Union soviétique, la Chine et la Corée du Nord avait effectué des tests de manipulation mentale sur des prisonniers américains. L’agence désirait développer des techniques similaires. Pour les aider dans leur projet futur de développer ces techniques, les Américains ont employés des médecins nazis. Les Américains savaient qu’ils faisaient des recherchent sur les techniques de manipulation mentale à Dachau. Alors, lors du procès de Nuremberg, certains médecins nazis ont été exfiltrés au États-Unis. Le projet fut appelé MKULTRA. En 1964, il fut renommé MKSEARCH et il était destiné à l’exploration des techniques de contrôle mentale et au développement d’un sérum de vérité parfait. Ce sérum permettrait de faire parler les personnes soupçonnées d’être des espions russes. On expérimentait, souvent sans le consentement, sur des employés de l’agence, du personnel militaire, d’autres agents du gouvernement, des prostituées, des personnes affligées de pathologie mentale et des membres du public. On utilisait des substances psychotropes, notamment le LSD, ainsi que d’autres moyens (psychologique, chimique, physique, électrique) pour tenter d’influencer un sujet humain. Les expériences avaient parfois une tournure sadique digne des films d’horreur. Le sujet était enfermé, démuni, privé de nourriture, frappé, etc., du même style que dans le roman 1984. Quatre sous-projets étaient axés sur des enfants, notamment avec la complicité du Centre International de vacances d’été pour enfants. La CIA n’a jamais avoué qu’il avait procédé à ces expérimentations, et ce, malgré le témoignage et les documents de certains psychiatres et psychothérapeutes déclarant avoir soigné des enfants expérimentales.

    Le projet MKULTRA prit fin dans les années 70 lorsqu’il a été rendu public.

  • Participant
    Posts128
    Member since: 22 juillet 2012

    Dans les pays étrangers
    Des tests ont été faits dans des pays étrangers tels que l’Angleterre, le Canada et la France. Au Canada, un médecin provenant d’Albany travaillait pour la CIA à un institut de santé mentale situé au Mont-Royal (Montréal). Il faisait subir à ses patients des électrochocs 30 à 40 fois plus puissants que la normale. De plus, ses patients étaient induits par des psychotropes, notamment le LSD, et ils entendaient constamment des bruits ou des phrases répétitives.
    Par ailleurs, ce docteur avait été membre du tribunal de Nuremberg.

    L’assassinat de Kennedy
    Plusieurs pensaient que le projet MKULTRA et l’assassinat de Robert F. Kennedy seraient liés. Selon cette théorie, le tueur était contrôlé mentalement. Cette théorie fut rejetée à cause d’un manque de preuves concrètes. Par contre, le 11 juin 2003, via son avocat, le tueur témoigna et il affirma qu’il ne se souvenait pas d’avoir tiré sur Kennedy. Selon lui, il n’était pas censé être là. En effet, une autre personne l’avait manipulé mentalement. Il ne serait qu’une diversion et une autre personne aurait tiré et non lui. Il était hypnotisé pendant cette période temps, mais il souvient d’avoir vu le flash d’une autre arme.

    Vous pouvez visionner ce documentaire pour plus de détails concernant les expériences de la CIA :
    https://www.youtube.com/watch?v=h6aHl2YFm4A

  • Participant
    Posts2625
    Member since: 6 février 2013

    C’est une affaire bien compliquée, remplie de suspense et de question sans reponses.
    Ils utilisèrent des nazis, même les pires ennemis peuvent servir pour la gloire du pays.

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 12 avril 2012

    C’est une affaire bien compliquée, remplie de suspense et de question sans reponses.
    Ils utilisèrent des nazis, même les pires ennemis peuvent servir pour la gloire du pays.

    Au même titre que l’URSS, la France, l’Allemagne, certains pays d’Amériques du Sud et arabes… et je suppose qu’il y en a encore d’autres qui ont fais du “recyclage” de nazis.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Je suis assez sceptique sur les résultat de contrôle mental. Pour le moment on y arrive bien sur des cafard… Quand à l’hypnose, elle est inefficace pour un interrogatoire sérieux ou le conditionnement, puisque cet état relève plus de l’autosuggestion que de la manipulation.

    En revanche, il est tout a fait probable que l’on puisse savamment induire en erreur un patient avec un sérum de vérité très élaboré. Mais cela ne dispensera jamais d’un bon interrogateur (tout comme la torture me direz vous…).

    De tout temps, les recherches secrètes ont testé tout et n’importe quoi. On sais par exemple que des recherches sur la télépathie ont été effectuées pendant de nombreuses années aux USA… Tout comme en URSS. Si l’un le fait, l’autre dois le faire, peu importe que la chance de succès soit proche du zéro absolue, on ne sais jamais et ça ne coute pas grand chose.

    Quand à la récupération de Nazi, ce n’était même pas un secret. L’un d’eux a envoyés les américains sur la Lune après tout :D.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Oui enfin Von Braum était pas un véritable nazi: il a été avec les nazis dans le but d’oeuvrer à son vrai but, la conquête spatiale.

  • Participant
    Posts351
    Member since: 12 avril 2012

    Je suis assez septique sur ces méthode de manipulations que tu as décrites, nos connaissances sur les processus de fonctionnement du cerveau même avec les techniques de radio actuelles sont floues (j’ose pas imaginer pendant la guerre froide). En psychologie les manipulations s’appuie surtout sur les l’automatisme de certains comportements apprises (norme sociale). Mais depuis Pavlov (et surtout Skinner) on sait comment créer ces automatisme artificiellement. Ces apprentissages conditionnés sont assez fort (on a réussi à conditionné une phobie à un bébé) et on pourrait en théorie pousser quelqu’un à tuer une autre personne mais cela n’expliquerais pas les “pertes” de mémoires du suspects.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Ce n’est pas parce qu’il n’a pas été condamné qu’il n’adhérait pas à l’idéologie. Il n’a jamais émit la moindre critique, et s’est toujours montré particulièrement prompt à accepter les faveurs des Nazis, comme lorsqu’il est nommé SS-Sturmbannführer. De plus il connaissait toutes les horreurs du nazisme puisque ses engins de malheur étaient construit dans un camps de concentration dédié, qu’il a souvent visité. Il n’a tourné sa veste que lorsque les nazis on senti le roussis et avaient ordre de tirer à vue en cas de tentative de fuite des scientifiques.
    Bien sûr, il s’agit d’un pragmatique, et ses recherches en Allemagne puis aux USA lui permettent d’accéder à son rêve d’Espace (réel), mais on ne peux pas dire qu’il se fichait de l’idéologie de ses maitres.

    J’avais commencé un dossier sur la course à la Lune, mais j’ignore quand je le terminerait :

    La course à la Lune

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.