Post has published by massassi1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  massassi1, il y a 1 an et 11 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Participant
    Posts85
    Member since: 8 avril 2017

    Dans la nuit du 26 au 27 août 1944, 150 avions de la Luftwaffe larguèrent 1 000 bombes incendiaires sur Paris et sa banlieue : la caserne des Célestins, le quartier du Marais, les Buttes-Chaumont, l’hôpital Bichat, la Halle aux vins (aujourd’hui l’université de Jussieu), le quartier Mouffetard, la Bastille, la place d’Italie, les portes de Vitry, Ivry, Montreuil furent touchés par les bombes. Bourg-la-Reine, Vitry-sur-Seine, Ivry, Charenton-le-Pont, Saint-Maur, Montreuil, Bagnolet, Les Lilas, Pantin, Saint-Denis et Saint-Ouen subirent également des dégâts. Plus de 400 immeubles furent détruits ou subirent des destructions importantes. Dans Paris, le bombardement provoqua la mort de 123 personnes et en blessa 466. En banlieue, on dénombra 80 morts et 422 blessés.
    Lors de leur dernier raid aérien sur Paris au soir du 26 décembre 1944, les Allemands ne larguèrent que cinq bombes, notamment dans le jardin des Tuileries.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.