Post has published by Comte de Dordogne

Ce sujet a 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Anakil Brusbora, il y a 7 mois et 2 semaines.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Bonjour à tous. Depuis que le dernier film La planète des singes est sortis, j’en est profité pour regardé à nouveau la trilogie (que je conseille à tous).
    Mais l’une des nombreuses questions que je me suis posée après avoir regardé les films était:
    Une maladie (artificielle ou non) peut-elle dévaster l’humanité ?
    A cette question s’en est ajouter une autre:
    Si l’humanité survie, qu’elles seraient les conséquences politiques mondiales ?
    Merci de donnez votre avis. 😉

  • Modérateur
    Posts8251
    Member since: 14 mai 2013

    Pour qu’une maladie détruise l’humanité, il faudrait un sérieux dysfonctionnement biologique.
    Le SIDA ferait un bon candidat, mais il a le “bon goût” de rendre vulnérable ses victimes sans les tuer: ce qui retarde la mort, voire celle-ci ne peut arriver.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts505
    Member since: 2 septembre 2012

    Une bactérie immunisée aux antibiotiques (comme le sont les récentes souches de tuberculoses) tout en associant le pouvoir destructeur de souches violentes de différentes maladies (et mortelle rapidement) pourraient être dangereuses car incurable laissant seulement une quarantaine extrêmement stricte comme solution.
    Mais le plus probable reste quand même un virus (car plus rapide à évoluer) et fréquemment très contagieux. Des associations de virus tels Ebola (épidémie en Afrique ces dernières années très meurtrières), du SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère – à Hong Kong en 2007) transmis en aérosol simplement (en avion notamment), … donneraient un magnifique cocktail mortelle.

    D’ailleurs, un auteur (d’histoire scientifique et d’exploration) américain très connu a écrit un livre sur le sujet “Spillover” de David Quammen (littéralement “débordement”). Ce terme s’utilise quand un virus ou une bactérie “déborde” ou “saute” d’une espèce à une autre (on parle alors de zoonose car elle vient d’autres animaux). L’exemple typique : le SIDA mais aussi Ebola (venant à priori de la chauve-souris) ou plein d’autres comme la Borréliose de Lyme (transmise par le tique et vivant dans des rongeurs ou des cerfs). Ainsi, il explique que les plus importantes épidémies ou menaces de l’histoire récente viennent de ces virus et bactéries venant d’autres animaux avec toute une série d’exemple et les histoires de leurs épidémies (racontée de façon très chouette via des interviews de médecins et épidémiologistes concernés). Je crois aussi que ce sera le cas car les mutations sont assez impressionnantes de la part de zoonoses, mais après les questions semblent plus être : quand et sera-t-on capable d’y faire face à temps ?

  • Modérateur
    Posts2259
    Member since: 8 février 2014

    La vaccination en masse pourrait-elle limiter la propagation possible de ces maladies?
    Nous savons qu’en France, des maladies reviennent parce que des [strike]imbéciles[/strike] personnes refusent de faire vacciner leurs enfants, cela a-t-il un impact possible?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts505
    Member since: 2 septembre 2012

    Oui ça a sûrement un impact, car c’est vrai qu’on revoit dans nos pays la rougeole qui avait disparu il y a 40 ans (et ne restait que dans quelques pays pauvres) grâce aux campagnes de vaccinations depuis cette époque. En Europe, on a vu plusieurs morts d’enfants de cette maladie l’année passée et cette année, uniquement liée à la baisse de la couverture vaccinale (des parents refusant de vacciner leurs enfants, menaçant les leurs ET ceux qui ne peuvent pas être vacciner). De nombreux pays pensent même à inclure des peines pénales en cas de refus de vaccination obligatoire sans raison valable : par exemple, comme les cas d’environ 1% de personnes qui sont allergiques à un vaccin (le médecin le voit tout de suite en raison d’une forte réaction de l’enfant à la première dose), un des seuls cas où le vaccin obligatoire n’est pas administré. Et ce sont ces raisons là qui pousse à obliger tous les autres à prendre le vaccin car il faut pour éliminer des maladies comme la rougeole 99% de couverture vaccinale.

    Mais sinon, je ne crois pas que cela gênerait au final une épidémie mondiale car ces dernières viennent généralement d’une souche nouvelle d’une ou l’autre maladie qui a mutée récemment et est donc inconnue (logiquement il n’y a pas de vaccin) ou juste sans vaccin connu, ce qui la rend plus menaçante. Mais pour qu’une mutation d’une souche amène à une contamination possible vers l’homme, il faut énormément de chance (ou malchance selon le point de vue) et énormément d’essai rencontrent un échec. Ex: le virus mute et rencontre l’homme, mais échoue à s’y implémenter => fin de cette mutation spécifique du virus sans aucune descendance (on dit que la voie évolutive est à “sens unique” je crois).
    Par contre, cela reste inacceptable d’être tué par des maladies que l’on connait parfaitement et dont on a le vaccin (comme la rougeole) et c’est clairement une irresponsabilité civique de la part d’une personne refusant de se vacciner (car on ne se met pas seulement soit-même en danger).

  • Modérateur
    Posts2005
    Member since: 26 août 2013

    Est-ce que de tels virus sont développés/ont été développés par des laboratoires à des fins militaires ?

  • Participant
    Posts35
    Member since: 7 mars 2017

    Est-ce que de tels virus sont développés/ont été développés par des laboratoires à des fins militaires ?

    L’Union Soviétique a développée des armes biologiques dès 1927. Durant la Guerre Froide les américains ont maintenus des programmes dans le domaine des armes biologiques jusqu’en 1968. Effectivement, l’administration américaine de l’époque jugeais l’arsenal nucléaire suffisant pour dissuader quiconque menacerait les Etats-Unis. Une convention prohibant ses armes a étais signée en avril 1972. Malgré cela les soviétiques vont continuer à développer des armes biologiques et mener des recherches sur des agents biologiques à des fin militaires (dont la peste bulbonique, la variole et même…Ebola). Le programme le plus connus (et l’unique à ma connaissance) avait pour nom “Biopreparat” (qui est mis en oeuvre à partir de 1973).

    Après la chute de l’URSS, l’administration de Boris Eltsine décida de révéler ce programme et le démentela (avec l’appui entre autres de la DTRA (Defense Threat Reduction Agency) une agence du Département de la Défense des USA). Cela ne fût pas sans conséquence pour l’environnement. En effet, les soviétiques devront gérer un premier incident celui de Sverdlovsk. De plus, malgré le programme de destruction de l’administration de Eltsine certains containers (se situant dans des bases désaffectées) contiennent toujours des spores. Le risque sanitaire est colossal car ces mêmes containers ont présentés des fuites…

    Donc oui certaines nations ont chercher à transformer une bactérie et des virus pour en faire des armes biologiques redoutables. C’est ainsi que certaines théorie tel la fameuse thèse complotiste qui dit que le virus Ebola a étais développé par l’Armée Américaine ont vus le jour (ce qui est très ironique vu que se sont plutôt les soviétiques qui ont travaillé sur ce virus).

    Pour plus d’information le Wikipédia francophone sur les armes biologiques est plutôt complet à ce sujet: https://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_biologique

  • Participant
    Posts505
    Member since: 2 septembre 2012

    Pour compléter ce que tu en dis Drakaar929, le service américain chargé des armes biologiques a évolué en service chargé d’étudier les maladies (USAMRIID : “United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases”, littéralement “Institut de recherche médicale de l’armée des Etats-Unis sur les maladies infectieuses”), notamment comme moyen de défense bioterroriste. L’exemple fameux fut l’étude de l’Anthrax (la première vrai arme biologique terroriste) qui a pu être étudiée en détail dans les laboratoire d’isolement de l’USAMRIID sur la base militaire de Fort Detrick au Maryland. Un peu comme son équivalent à l’époque soviétique comme tu le dis.

    D’ailleurs, en parlant d’Ebola, il faut savoir qu’une des premières victimes fut de Russie et c’était une des chercheuses dans le laboratoire de l’armée qui étudiait ce nouveau virus (l’équivalent de l’USAMRIID), les circonstances de sa mort et de l’incident sont toujours secret décence. Alors que plus à l’ouest, une chercheuse britannique a été contaminée (par une piqûre dans le doigt lorsqu’elle manipulait des souris) et, on connait parfaitement tous les détails depuis longtemps (alors que c’était aussi un institut militaire). On voit bien le secret de l’information en Russie. Après tout, Ebola est classé comme arme biologie potentielle (menace biologique de niveau 4, nécessitant les plus hautes autorisations et mesures de protection).

    PS: En passant, j’ai lu qu’en France, il y une agence (l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)) qui délivre les autorisations de recherche sur de tels virus ou bactéries selon des critères très strictes et contrôlés afin d’éviter le développement du bioterrorisme !

    PS² : Au passage, je crois que ça se remarque mais je suis passionné par ces sujets, j’avais focalisé pas mal mon master sur l’épidémiologie (même si actuellement je n’ai pas du tout un boulot lié à ça). On avait étudié l’épidémie d’Ebola en pleine évolution en 2014/2015 et défini des modèles de propagation, de même que mon mémoire (travail de fin de master) qui était sur le sujet de la maladie de Lyme (propagée par les tiques) qui est de plus en plus importante dans nos régions (idem au Québec/Canada où elle vient des USA et monte vers le nord avec les tiques). Plus tard, j’espère d’ailleurs toujours travaillé pour Médecins sans frontières ou une ONG dans ce genre là.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.