Post has published by Comte de Dordogne

Ce sujet a 12 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 9 mois et 2 semaines.

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Bien le bonjour a tous.
    Cherchant des idées pour mon uchronie je me suis posé une question:
    Quel serait les conséquences d’un baby boom dans les années 1830 touchant la plupart des pays européens (voir d’Amérique)?
    j’attends vos avis avec impatience.

  • Modérateur
    Posts8352
    Member since: 14 mai 2013

    En 1830, je dirais simplement une vague de morts-nés: sans évolution de la médecine, et entre autres le travail sur les vaccins de Pasteur, les bébés en masse mourront de maladies infantiles.
    Ce qu’on a appelé la transition démographique n’a pas encore eu lieu, il me semble, donc il y a beaucoup de naissances et beaucoup de morts.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Plus que les conséquence c’est le cause qui est intéressante. Puisque vu les taux de mortalités, un baby-room c’est pas trop possible. Si y’en a un ça voudrait dire des taux de natalité délirant !
    Sinon ça se traduirait sans doute par une émigration massive : les Amériques à coup sur mais peut-être les colonies (Algérie, Inde Néerlandaise, Canada, Australie etc.).

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8352
    Member since: 14 mai 2013

    Pour la France, cela pourrait changer la donne des colonies, et en faire des colonies de peuplement? UN changement important, même si c’est tard dans la course aux colonies

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    1830 il n’y a que peu de colonies européenne : En amérique il y a le Canada anglais, en Asie : les indes néerlandaise et les Indes anglaises (sans le pakistan). En afrique : les quelques comptoirs éparpillées ça et là en afrique de l’ouest, l’Algérie française ainsi que l’Afrique du sud et les états boers. C’est limité. A tout cela ce rajoute l’Australie et la Nouvelle-Zélande.
    Ça pourrait boosté la maigre émigration des années 30 mais sans plus.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8352
    Member since: 14 mai 2013

    @skyros

    Mais justement, un baby boom entraine un grand nombre de jeunes de 20 ans plein d’envies en 1850, qui peuvent donc participer dans la force de l’âge à l’expansion des colonies.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Ce n’est pas les forces vivent qui manquent pour l’expansion des colonies en 1850. C’est la volonté d’y aller. Les anglais, fançais et les néerlandais déjà impliqué dans des entreprises coloniales en Inde, Indonésie et Algérie ont plutôt besoin d’argent. L’algérie “consomme” des hommes certes mais la natalité de l’époque y suffit largement. En Inde comme en Indonésie il faut de l’appui politique et surtout de l’argent (et du matériel).
    Les années 1850 montre en France une légère conquête en Afrique: côte du gabon, une implantation dans la corne de l’afrique. Les ressources de l’Empire sont largement suffisante en homme et l’attrait des colonies n’est pas encore là dans l’opinion publique. La conquête de la future Indochine commence : cochinchine, tonkin. Pareil : l’armée et la marine y suffise largement. Pas besoin de personne, la mise en valeur est tardive et l’émigration coloniale pas encouragée. Et la France est la seule puissance avec l’angleterre a s’étendre outre-mer. Les hollandais étant empêtré dans la conquête et la pacification des îles indonésienne.
    Si il y a un surplus démographique en europe, les bénéficiaires vont être les pays d’amérique qui ont bien plus d’opportunité.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8352
    Member since: 14 mai 2013

    Je pense que cela se fait dans les deux sens, une sorte d’interdépendance:
    Si la population augmente, il peut y avoir plus d’émigration, et donc entre autres vers les colonies. A ma connaissance, l’émigration française du XIXe siècle (sauf pour les royalistes) est anecdotique et non un phénomène d’ampleur comme l’émigration juive, allemande, irlandaise ou italienne vers l’Amérique (en majorité), ou anglaise vers les colonies.

    Mais si un baby boom d’une ampleur extrême par rapport aux conditions normales de démographie et de subsistance survient (disons par la volonté de Dieu et l’amour des hommes), une part de ces nouveaux arrivants pourraient émigrer. Et pourquoi alors vers les colonies, leur envie d’émigration alimentant le développement de projets pour émigrer (projets alors de mise en valeur de ces terres coloniales, si peu présents sinon comme tu le dis).

    Par contre effectivement cela ne mènerait pas à plus de colonies, l’armée française pouvant déjà s’en arroger sans eux, mais cela mènerait à un changement de statut des colonies (peut être).

    A propos des opportunités américaines, est-ce qu’elles ne sont pas plus attrayantes pour des gens fuyant une terre peu hospitalière (par la famine ou la persécution politique) que pour des habitants cherchant juste un peu plus de place où évoluer?
    L’Amérique du Sud pourrait aussi bénéficier beaucoup de ces émigrations, non? A moins que 1850 soit un peu tôt

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Dans américaine je ne me limitait pas au usa mais j’incluait tout le continent. Sinon oui la France n’a pas connu de phénomènes d’émigration de masse comme les pays germanique, l’irelande, les pays scandinave et l’Italie. Mais par contre la mobilité intérieure a largement compenser: les villes explosent. Oui un baby boom ferais inéluctablement augmenter l’émigration a destination des colonies mais ça ne changerait pas grand chose sans changer le statut administratif de celles-ci (et avant la 3ème République l’émigration européenne est limité vers les colonies française)

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Modérateur
    Posts8352
    Member since: 14 mai 2013

    @skyros

    ‘émigration a destination des colonies mais ça ne changerait pas grand chose sans changer le statut administratif de celles-c

    Et pourquoi ce statut ne changerait-il pas?
    Après tout, cela ne dépend que du bon vouloir de Napoléon III ou de quelques débats houleux de la République

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    ça pourrait changer. Mais ce n’est pas obligatoire. Vu comment les entreprises coloniales ont été prises par la population : coûteuse, pas rentable et pour la IIIème république affaiblissant la métropole au détriment de ses dangereux voisin. Donc oui ça serait possible mais pas plausible du tout.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 17 février 2013

    Pour la France, cela pourrait changer la donne des colonies, et en faire des colonies de peuplement? UN changement important, même si c’est tard dans la course aux colonies

    La France n’aurait jamais eu de baby boom après 1804 et ce pour une raison simple, le code civil. En effet le code civil oblige de partager un héritage en parts égales entre les descendants ce qui va à l’encontre des moeurs paysannes de l’époque qui vise uniquement à donner en héritage toutes les terres à l’ainé pour garder la terre uni. Cela n’étant plus possible, les paysans qui représentent la plus grande partie de la population française vont ne faire plus que quelques enfants voir essayer de n’avoir qu’un seul, un seul garçon. De ce fait la natalité va drastiquement baissée dans les années qui suivent 1804, et qui explique en grande partie le raté de notre transition démographique alors qu’on était au début 19ème le pays le plus peuplé d’Europe.
    Donc non même avec une transition démographique plus tôt on aurait surement pas eu plus de personnes pour les colonies.

  • Modérateur
    Posts8352
    Member since: 14 mai 2013

    @elessar

    Intéressant (je ne défendais pas pour ma part l’idée d’un baby boom possible dans les années 1830)

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.