Post has published by Dragons

Ce sujet a 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Ambarequiem, il y a 1 an et 1 mois.

  • Participant
    Posts145
    Member since: 15 janvier 2017

    Durant les batailles de l’époque ” Morderne” on peux noter (chose énormément représenter dans les films et série) la discipline et le de fer de chaque armée .

    Dans les bataille de front quand deux armée se rencontrer à champs ouvert bien souvent les hommes des deux armée (quand la cavalerie manquer) se trouver en face à face a tirer des salves de feu avec leur fusils baïonnette sur les lignes ennemi et quand ils avait fini de tiré et que l’ennemie répliquer,il restait en position sans rompre la formation,pendant que ils recharger/attendre les ordres (enfin d’après les diverse représentation et résumer Générale de ce type de bataille) donc ma question et comment ?

    Dans les bataille de front ou les deux armée se retrouver à s’échanger des tirs comment les hommes en avant fessait pour ne pas céder à la peur voyant l’ennemie pointer leur baïonnette /fusil charger ver eux ?

    Les débandade des lignes exposer son souvent arriver ?

    La manière dont c’est représenter dans les film/série réaliste ?

    Contrairement au Haut-moyen âge ou à l’antiquité je me suis informer/étudier/docimenter très peu des bataille de cette époque donc voilà pourquoi ma question peu vous sembler stupide :side:

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 15 janvier 2017

    Il me semble que le sujet avait déjà été évoqué sur le forum, mais je ne trouve plus où.
    Par contre, pour l’avenir il faut absolument que tu t’assures de ton orthographe, et que les mots que tu accoles fassent bien des phrases compréhensibles. Je te suggère des phrases simples et courtes : sujet, verbe (et conjugué, c’est tellement mieux pour comprendre), complément, et d’y mettre la ponctuation adéquate.

    Dans les bataille de front ou les deux armée se retrouver à s’échanger des tirs comment les hommes en avant fessait pour ne pas céder à la peur voyant l’ennemie pointer leur baïonnette /fusil charger ver eux ?

    Je devine donc qu’il faut situer ta demande pour des armée de la fin du XVII ème et XVIII ème siècle, dans une période où on qualifie parfois la guerre de “guerre en dentelle”.
    Il faut savoir qu’à l’époque, les armées qui se rencontrent sur le champ de bataille sont composés de soldats professionnels, et que la discipline est maintenu dans les rangs par des peines de justice comprenant un certain nombre de châtiment corporels: bastonnade par tout le régiment chez les prussiens ( si tu as lu Candide, tu as sûrement noté ce passage), chevalet, estrapade, flagellation et peine de mort qui peuvent tomber assez souvent. Dans ces conditions, il n’est pas souhaitable de quitter son rang en bataille, surtout que la ligne qui est sur le front à souvent une ligne de soutien derrière pour arrêter les fuyards, et des cavaliers pour intercepter les plus motivés.
    D’autre part, au début du XVIIIeme, une ligne de bataille est souvent composé de 5/6 rangs de fantassins avec un espace de 4 mètres entre chaque rang. C’est l’héritage du mousquet avec lequel il valait mieux éviter les formations serrées. Avec de tels espaces, et les armes de l’époque, il est assez rare que la salve adverse soit dangereuse pour toute la ligne.
    Quant à la charge à la baïonnette, elle n’est pas encore vraiment dans les mœurs de l’époque, puisque les espaces entre les rang rendent les manœuvres de la ligne lentes, compliquées, et ne favorisant pas une attitude offensive décisive.

  • Modérateur
    Posts8403
    Member since: 15 janvier 2017

    ambarequiem écrit

    D’autre part, au début du XVIIIeme, une ligne de bataille est souvent composé de 5/6 rangs de fantassins avec un espace de 4 mètres entre chaque rang. C’est l’héritage du mousquet avec lequel il valait mieux éviter les formations serrées. Avec de tels espaces, et les armes de l’époque, il est assez rare que la salve adverse soit dangereuse pour toute la ligne.

    J’imagine qu’il faut tirer de cela que les films, séries et les représentations d’Empire et Napoleon Total War sont trop serrées par rapport à al réalité?

    Ce qui s’expliquerait plutôt bien par les nécessités graphiques (englober toute la ligne avec la caméra), de gameplay (comme on manie des unités et pas toute une ligne) et de rendu cinématographique (la tension, l’horreur de voir la masse mourir…)

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1036
    Member since: 15 janvier 2017

    J’imagine qu’il faut tirer de cela que les films, séries et les représentations d’Empire et Napoleon Total War sont trop serrées par rapport à al réalité?

    Pour Empire TW, oui, au début du jeu, les unités sont représentés trop serrées. Après, j’ai écrit au début du XVIIIème. Les grands espaces entre les rangs, c’est valable jusqu’en 1750. Après, on travail beaucoup sur les possibilités de manœuvre de l’infanterie. On va chercher les moyens de se déployer en bataille plus vite, parce qu’avec des grands espaces, il faut quelques heures pour déployer des lignes de bataille longue parfois de plusieurs kilomètres. Gagner en rapidité, c’est obtenir un avantage tactique sur son adversaire. Ensuite, on cherche les moyens de faire charger l’infanterie, puisque la puissance de feu à reléguer la cavalerie sur les ailes, il faut des forces pour tenter des ruptures par le centre et on y emploie des fantassins. Et faire avancer une ligne de 2-3 km de long n’est pas forcément idéal pour une action offensive puissante.

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.