Post has published by mongotmery

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 3 mois et 3 semaines.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Les Allemands n’ont pas inventé le missile

    Il est souvent mentionné que les Alliés se sont inspirés de technologies développées par les Allemands avant et pendant la Seconde Guerre mondiale pour développer des technologies après guerre, en particulier dans le domaine militaire.

    Cela est vrai dans plusieurs domaines, mais je l’ai vu évoqué à propos des missiles. Hors une analyse de l’évolution des missiles permet de rapidement se rendre compte que les technologies allemandes n’ont pas été décisives dans le développement après guerre de ce domaine: les Alliés avaient déjà leurs propres moyens.

    Mais puisque je parle d’analyse… développons!

     

    Les missiles Allemands de la guerre

    Les Allemands ont développé des missiles pendant la guerre:

    Le V2, un missile de frappe balistique, et le V1, un missile tactique.

    La bombe guidée Henschel 293, guidée par un joystick, dont les mouvements sont transmis par liaison radio, destinés à couler de loin des bateaux. La bombe est planante, c’est à dire qu’elle est naturellement stable.

    Le R4, un missile similaire au Henschel 293, mais destiné à l’attaque d’aéronefs.

     

    Les technologies alliées disponibles juste à la fin de la guerre, avant le recueil des technologies allemandes

    Le guidage de canons par des radars.

    Le guidage radio des aéronefs, plus ou moins automatique.

    L’utilisation de gyroscopes dans le maintien de visée: pour des canons par exemple.

     

    Les missiles d’après guerre

    Les missiles d’après guerre sont constituées, après quelques temps, de missiles balistiques. Ceux ci se basent largement sur les technologies initiées par le V2, de même que les engins spatiaux.

    Les missiles antiaériens sont des missiles guidés par radar: le radar transmet la position de la cible au missile par radio, qui se guide alors. Il utilise des gyroscopes.

    Les autres missiles utilisent des commandes gyroscopiques de maintien de trajectoire.

    Enfin, les missiles antichars utilisent des joysticks pour se guider, leurs trajectoire est très proche du sol et rapides.

     

    Le cas de la propulsion

    La propulsion utilisée par les missiles existe à divers accomplissements dans les pays présents, via les roquettes et/ou les avions à réaction.

     

    Conclusion

    Les technologies allemandes de la guerre utilisées dans des missiles, sont donc seulement partiellement retrouvées dans les missiles d’après guerre. Plusieurs font doublon avec les connaissances alliées.

    De plus, les technologies clés qui sont utilisées: radar, gyroscope et commande sont entièrement présentes chez les Alliés.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts949
    Member since: 6 novembre 2015

    Excellente analyse. Je n’y avais pas du tout pensé !

    Mais je pense qu’une meilleure reformulation serait que les allemands ont construit les premiers missiles au sens propre du terme, mais le concept et toute la technologie derrière est au final alliée.

    Allez bye Fanta !

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    @noble7

    En effet, la formulation serait meilleure.

    Mais on peut opposer un point: le guidage au joystick est l’équivalent du guidage d’un drone, en plus rustique. On peut alors dire que les Allemands ont inventé le guidage d’un drone “suicide” explosif aérien, et qu’après guerre des drones explosifs suicide restant près du sol ont été inventé. Et que dans le domaine aérien, d’autres technologies ont vu le jour.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.