Post has published by Harlken

Ce sujet a 80 réponses, 28 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 10 mois.

50 sujets de 1 à 50 (sur un total de 81)
  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/12/Yamatotrials.jpg/800px-Yamatotrials.jpg

    Le Yamato du nom de l’ancienne province japonaise de Yamato, était un cuirassé de premier rang de la marine impériale japonaise, et le premier de la classe Yamato.
    Avec son jumeau le Musashi, le Yamato est le plus grand cuirassé jamais construit, déplaçant 65 027 tonnes, et armé de pièces de 457 mm, le plus gros calibre jamais monté sur un navire de guerre.

    Caractéristiques: Le Yamato est le premier des deux seuls cuirassés construits et terminés par le Japon entre les deux guerres, le second étant le Musashi. Deux autres modèles étaient prévus, mais le troisième, le Shinano, fut transformé en porte-avions et la construction du dernier simplement annulée.

    La construction du Yamato commença le 4 novembre 1937 aux chantiers navals de Kure (préfecture de Hiroshima). Le lancement eut lieu le 8 août 1940 et il entra en service le 16 décembre 1941. Il fut le navire amiral de l’amiral Isoroku Yamamoto à partir du 12 février 1942. Remplacé par le Musashi, il demeurera à quai à Truk pendant le plus clair de 1943. On renforça notablement ses défenses anti-aériennes, à Kure.

    De retour à Truk, il fut gravement endommagé par une torpille du sous-marin USS Skate, et ne fut complètement réparé qu’en avril 1944. Deux des tourelles de 155 mm furent remplacées par des plates-formes anti-aériennes. Il se replongea dans le conflit en rejoignant la flotte japonaise à la bataille de la mer des Philippines (en juin), à la bataille du golfe de Leyte, en octobre, où il eut pour la première fois l’occasion de faire donner de son armement principal, qui pulvérisa le porte-avions d’escorte USS Gambier Bay.

    À cette occasion, soit le 24 octobre 1944, un Helldiver de l’escadrille VB-13, piloté par Nick Fellner, venant du porte-avions USS Franklin, lança une bombe sur le pont avant du mastodonte. Endommagé, il dut faire demi-tour. C’est ainsi que lors de la bataille de Samar, le lendemain, ce géant brilla par son absence.

    Il retourna à son port d’attache en novembre, où l’armement anti-aérien fut une nouvelle fois renforcé durant l’hiver. Attaqué le 19 mars 1945 par l’aéronavale de la Task Force 58 qui attaquait Kure, il ne subit que de légers dommages.
    L’explosion du Yamato à 14h20

    Sa dernière mission fut l’opération Ten-Go, dans le contexte de la bataille d’Okinawa, début avril 1945. Le Yamato fut envoyé en mission suicide attaquer la flotte américaine qui soutenait le débarquement des troupes sur l’ouest de l’île. Le plan consistait à causer un maximum de dégâts aux navires de soutien, puis à aller s’échouer pour servir de batterie côtière avant de faire sauter le navire. Le 6 avril, le Yamato, avec un équipage renforcé, quitta le port de Tokuyama avec son escorte. La flottille fut repérée par des sous-marins le lendemain faisant route au sud. La Task Force 58 lança 386 avions pour l’intercepter, qui engagèrent le combat en début d’après-midi. Le pilote Francis Ferry avec son Helldiver plongea vers 12h sur sa cible et lança ses roquettes et ses deux bombes de 450 kg qui explosèrent à l’avant et à l’arrière du pont. Par la suite des TBF Avenger lancèrent leur torpille. Ainsi, le Yamato, frappé par au moins 8 bombes et 13 torpilles, explosa à 14 h 20. Il chavira sur bâbord et coula à quelque 200 km d’Okinawa. Environ 2 475 hommes d’équipages périrent et 269 survécurent.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Belle biographie de ce mastodonte^^

  • Participant
    Posts249
    Member since: 13 avril 2012

    LooL, un beau bateau bien gâché lors d’une mission suicide –‘. Sur le photo ça fait quand même vraiment empilement de métal et on se demande comment ça peut flotter :woohoo: .

  • Participant
    Posts1418
    Member since: 16 avril 2012

    Une arme gigantesque !!!
    Mais c’est un géant de métal aux pieds d’argiles..

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Les cuirassés étaient devenus obsolètes avec l’apparition des portes-avions.

  • Participant
    Posts249
    Member since: 13 avril 2012

    Pas durant la seconde guerre mondiale, car les porte-avions étaient très vulnérables durant le conflit.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Oh que si. C’est pour ça que la perte des cuirassés à Pearl Harbor ne fut pas trop catastrophique étant donné que les Japonais n’avaient pas eu les Portes-avions qui étaient alors en mer, bizarrement. Un porte-avion peut compter sur la centaine d’avions qu’elle a a son bord ce qui fait q’elle peut se défendre avant d’être attaquer.

  • Participant
    Posts249
    Member since: 13 avril 2012

    Alors pourquoi les USA se sont empressés de reconstruire leurs porte-avons ? Ce n’est pas le fait qu’ils n’aient pas perdu les porte-avions à Pearl Harbor qui les a sauvé, mais leur puissante industrie, ils construisaient presque un avion par jour.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Alors pourquoi les USA se sont empressés de reconstruire leurs porte-avons ? Ce n’est pas le fait qu’ils n’aient pas perdu les porte-avions à Pearl Harbor qui les a sauvé, mais leur puissante industrie, ils construisaient presque un avion par jour.

    Je peux tout te contredire:
    Ils se sont empressés des reconstruire leur portes-avions endommagés lors des batailles navales car ils étaient très précieux.
    Après le fait qu’il n’est pas perdu de porte-avions les a sauvé car sans eux, les Japonais auraient pu préparer un débarquement directement aux Etats-Unis sans crainte de se faire bombarder en chemin car très peu d’avions ne pouvaient faire USA-Pearl Harbor d’une seule traite(seuls les bombardiers en fait, aucun chasseur). Va défendre une île sans chasseurs contre des avions de chasses. Des bombardiers seuls ne pouvaient rien faire contre un chasseur. La preuve de l’importance des portes-avions et bien la bataille de Midway. Sans portes-avions, les Américains ses seraient fait exploser la tronche et n’aurait pu aider leurs alliés en Europe car ils auraient du défendre leur propre territoire contre les Japonais.

  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    l’erreur des Japonnais est de na pas avoir tout miser sur les portes avions.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    et aussi d’avoir une doctrine militaire inadaptée, une volonté d’en découdre avec les USA stupide puisqu’ils auraient tjrs perdu ect….

  • Participant
    Posts249
    Member since: 13 avril 2012

    Natsu ==> Je n’ai pas dit que les porte-avions étaient inutiles, j’ai juste dit que durant le seconde guerre mondiale, ils n’étaient pas assez autonomes pour être les seuls navire sur le champs de bataille, et donc que les cuirassiers n’étaient pas encore obsolètes durant la WW II, ce n’est qu’après qu’ils le sont devenus.
    Le Japons ne se serait sauvé que de quelques mois, car les USA les auraient tout de suite reconstruits, les porte-avions (d’ailleurs, je pense que tu as compris mais dans ma première phrase, c’est le mot “cuirassiers” que je voulais mettre).
    De plus, si les USA ont reconstruit les cuirassiers détruits de Pearl Harbor.

  • Participant
    Posts434
    Member since: 13 mai 2012

    Une légende ce bateau, mais il n’a servi à rien 🙂

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    l’erreur des Japonnais est de na pas avoir tout miser sur les portes avions.

    En 1941 le Japon est le pays qui possède le plus de portes avions! Elle a plus miser dessus que les américains le problème est la conception de ses portes avions pas de catapulte d’appontages pas de systèmes de repartitions sur les cotés de l’effet blast, des portes avions parfois minuscules emportant trop peux d’avions, un système anti aérien trop faible… Et surtout une incapacité a remplacer les pertes existantes ou a les réparés rapidement (le Yorktown est réparé en 3 jours la ou il faut des mois pour les japonais a faire le même type de réparations).

    Le Yamato ne servi pas a rien il fit de très lourdes pertes à Guadalcanal en bombardant Cactus airfield et empechant une grosse partie du ravitaillement américains d’arriver. Il permit en 1945 lors de la bataille d’Okinawa de monopoliser l’attention de l’aviation américaine pendant une journée ce qui permit aux japonais d’enfoncer les lignes américaine durant cette journée.

    L’amiral Yamamoto disait lui même que l’énergie dépenser dans le Yamato aurait permis de construire 1000 zéros… cette énergie aurait pu effectivement dépenser plus utilement comme dans un porte avion par exemple.

    Un petit film sympa sur le Yamato:

  • Participant
    Posts95
    Member since: 14 mai 2012

    Le Yamamoto ? Ca c’était du boss ! Dans le jeu 1943 en 87, avec une pièce de 10 francs, 5 crédits…..

    Vous en faites pas je suis déjà Dehors ! 😛 😛

  • Participant
    Posts20
    Member since: 26 janvier 2013

    Il faut aussi dire qu’on mesurait à l’époque l’efficacité des cuirassés à leur portée et que les 40 km du Yamato ont satisfait le Japon. Et rappelons qu’au moment où le Yamato part en mission suicide les kamikazes s’envolent chaque jour, le Yamato fut donc tout simplement un gros kamikaze.

    En tout cas ce navire est resté très populaire au Japon, il n’y a qu’à le comparer à l’Atlantis le vaisseau d’Albator dans la série eponyme pour le voir.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    En tout cas ce navire est resté très populaire au Japon.

    C’est normal il étais le symbole du japon il fut envoyés en mission suicide a la dernière bataille, son naufrage c’est la défaite symbolique du japon mais aussi le sacrifice de ses hommes. De plus la fumée qui s’en dégagea étais visible jusqu’a tokyo d’après les témoignages.

  • Participant
    Posts20
    Member since: 26 janvier 2013

    Ça ne m’étonnerait pas, son explosion est la plus forte qu’il y ai jamais eu en mer et son naufrage fut la plus grosse catastrophe navale de tous les temps. Décidément c’est le navire de tous les records.

  • Participant
    Posts404
    Member since: 10 octobre 2012

    Hélas non, ce n’est pas la plus gros naufrage de tout les temps. Je quote Wikipédia (sorry :D):

    “30 janvier 1945 : le paquebot allemand Wilhelm Gustloff, torpillé en mer Baltique par un sous-marin soviétique, coule avec plus de 10 000 passagers. Le nombre de victimes est estimé entre 5 400 et 9 300. Il s’agit peut-être de la plus grande catastrophe maritime de tous les temps.”

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Rappelons que la WW2 ne signa pas pour autant la fin du Cuirasser. Dans les années 70-80, les deux géant de la guerre froides étudient la question de son retour avec l’amélioration des armes anti aériennes. Je crois que seule l’URSS sauta le pas et se dota de quelques nouveaux géant des mers.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    D’ailleurs, l’USS Iowa et l’USS Missouri datant de la Seconde Guerre Mondiale ont beau ne plus être en service actif, ils sont toujours opérationnels.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    D’ailleurs, l’USS Iowa et l’USS Missouri datant de la Seconde Guerre Mondiale ont beau ne plus être en service actif, ils sont toujours opérationnels.

    Ils ont ont même fait:
    Guerre de Corée, guerre du vietnam et guerre du golfe. En fait il y a eu un gros débat aux état unis pour les garder en services. Si ils sont théoriquement opérationnel c’est juste que politiquement c’est très difficile de les supprimer tant les américains sont attachés a ses deux monstres (un deviendra un musée il me semble.)

  • Participant
    Posts56
    Member since: 18 mars 2013

    Exacte, le USS Missouri va devenir un musée dans les eaux de Pearl Harbor. En revanche le Yamato reste le plus puissant des cuirassés jamais construit à ce jour…avec ses futs principaux de 457mm et ses tourelles secondaires de 155…aucun navires ne peux résister aux salves de ce monstre. Le seul qui se rapprochera de sa puissance de feu est le super cuirassé allemand Bishmark ^^

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    L’USS Missouri est déjà un musée comme tous les autres cuirassés de classe Iowa depuis quelques années déjà.^^ Depuis 1999 pour être exacte pour l’USS Missouri.

    Sinon je suis d’accord pou la puissance du Yamato^^

  • Participant
    Posts56
    Member since: 18 mars 2013

    On ne peut que acquiescer en voyant les lignes de ce magnifiques navires. Une vraie forteresse flottante, un blindage hors du commun et un nombres de batteries qui frôles l’obscénité ? Je dis que j’ai envie de servir dedans =)

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Exacte, le USS Missouri va devenir un musée dans les eaux de Pearl Harbor. En revanche le Yamato reste le plus puissant des cuirassés jamais construit à ce jour.

    Le plus gros oui le plus puissant non. Le USS Missouri étais le plus puissant. Aussi gros soit les canons du yamato, ça ne vaut pas quelques batteries lance missiles avec un système de détection des années 90.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    C’est sur que niveau batterie, on battait des records. En 1941, l’armement étaient de 9 canons de 457mm, 12 canons de 155mm, 12 canons anti-aériens de 127mm, 24 canons anti-éariens de 25mm et 8 canons anti-aériens de 13mm. Vous trouvez ça énorme?

    Ce n’est rien par rapport à ce qu’il va y avoir en 1945^^

    On a enlevé 2 tourelles triples de 155mm et tous les canons anti-aériens de 13mm pour les remplacer afin de renforcer les défenses anti-aérienne. On passe alors à 24 canons de 127mm et 146 canons de 25mm!!!!!!!!!!!!!!! Je me demande si c’est pas le navire ayant eu à son bord le plus de canons au monde…

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 11 mai 2012

    En 1941, l’armement étaient de 9 canons de 457mm, 12 canons de 155mm, 12 canons anti-aériens de 127mm, 24 canons anti-éariens de 25mm et 8 canons anti-aériens de 13mm. Vous trouvez ça énorme?
    on a enlevé 2 tourelles triples de 155mm et tous les canons anti-aériens de 13mm pour les remplacer afin de renforcer les défenses anti-aérienne. On passe alors à 24 canons de 127mm et 146 canons de 25mm! Je me demande si c’est pas le navire ayant eu à son bord le plus de canons au monde…

    Sans aucun doute, le plus puissant batiment de guerre de sa generation. Natsu me contredira peut etre, il connait le sujet que moi, mais le Yamato et le Musashi sont de mon humble avis l’aboutissement final du cuirasse purement “lourd”.

    Les missiles et la guerre electronique ont apporte une seconde vie aux cuirasses. Mais clairement ils ont perdu le role de batiment amiral au profit du porte avion.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Disons que ce furent l’aboutissement finale des cuirassés construits. Car les classes Montana pour les Américains, Alsace pour les Français, Super-Yamato pour les Japonais ou classe H pour les Allemands auraient du être l’aboutissement final des Cuirassés. Ils allaient tous posséder un armement plus que conséquent et un tonnage faramineux.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Je conçois mal cette deuxième vie : un missile et le cuirassé est hors de combat, voire coulé, non ?
    Mieux vaut une frégate petite mais adaptée contre les sous-marins et les avions, et qui coute moins cher, et qui est plus maniable (opérations anti piraterie et trafics par exemple), et plus rapide ?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    Pas vraiment: en bataille navale de la WW2 une frégate sert moins qu’un cuirassée et puis il est bien plus facile de faire de la propagande avec un cuirassée super-lourd sur-armée qu’avec une frégate.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Un cuirassé est fait pour encaisser les coups. Je pense qu’un missile n’aurait pas suffit. Par ailleurs, une fois modernisé, il possédait aussi des mitrailleuses anti-missiles tout comme les frégates. En fait, modernisé, les cuirassés servaient de plateforme de tir, mais aussi de soutien pour les débarquements. Et comme le dit Skyros, Dans un journal ou comme symbole, mieux vaut un bon gros cuirassé.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 23 avril 2012

    On a enlevé 2 tourelles triples de 155mm et tous les canons anti-aériens de 13mm pour les remplacer afin de renforcer les défenses anti-aérienne. On passe alors à 24 canons de 127mm et 146 canons de 25mm!!!!!!!!!!!!!!! Je me demande si c’est pas le navire ayant eu à son bord le plus de canons au monde…

    146?? Ah quand meme! :pinch:

    On aurait du le surnomer le porc-et-pique :whistle:

    EDIT: pour voir un peu l’opération Ten-Go en image, je vous propose ce documentaire, les 3 premiers quarts sont dédiés à la bataille de 1944 dans le pacifique, et à partir de 37 minutes c’est l’opération Ten-Go qui est présentée.

    https://www.youtube.com/watch?v=AGCL5TLDbM4

  • Participant
    Posts318
    Member since: 15 avril 2012

    Un cuirassé est fait pour encaisser les coups. Je pense qu’un missile n’aurait pas suffit. Par ailleurs, une fois modernisé, il possédait aussi des mitrailleuses anti-missiles tout comme les frégates. En fait, modernisé, les cuirassés servaient de plateforme de tir, mais aussi de soutien pour les débarquements. Et comme le dit Skyros, Dans un journal ou comme symbole, mieux vaut un bon gros cuirassé.

    Bon point ! En revanche, je pense que dans l’avenir, il y aura à nouveau des cuirassés, mais d’un nouveau genre (pour peu que les nations ait envie/besoin/l’argent de s’en équiper).

    Point de canons conventionnels pour cette version (ou alors pour la défense rapprochée), l’armement principal sera sans doute composé d’un ou plusieurs canons électromagnétiques. Quezako ? Disons qu’au lieu d’utiliser la poudre (qui risque d’exploser à tout moment, surtout si un obus tombe dans la Sainte Barbe (nom donné à la réserve de poudre), comme pour le Hood), on utilise des quantitées phénoménales d’électricité pour accélérer un projectile énorme, l’énergie cinétique du machin fait le reste et de gros tros dans la coque ennemie.

    Cette arme n’est adaptée qu’au milieu marin (elle nécessite trop de place et d’énergie pour être embarqué ailleurs, un gros navire peut en revanche embarquer une centrale nucléaire (ou plus dans le cas des portes avions nucléaires)), et sa mise au moint est plus proche qu’il n’y parait. Peut être dix ans, peut être vingt… Je n’ai pas de liens à donner actuellement, mes connaissances remontent à la lecture ancienne d’un magasine. J’essayerais de faire une recherche sous peu.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    @natsu

    Merci pour ces informations, en plus je n’avais pas pensé au rôle pour les débarquements. Ni aux mitrailleuses anti-missiles.

    @zeray

    Cette arme me parait avoir deux gros problèmes:
    Aujourd’hui la poudre n’existe plus, elle est intégrée dans l’obus lors de sa fabrication. La “Sainte Barbe” ne contient donc plus que des obus, qui effectivement peuvent exploser si un obus y arrive. Pour le cas de to arme, j’imagine que les projectiles sont explosifs, mais catapultés par le champ électromagnétique dû à l’électricité. donc ils doivent encore être entreposés, et sont encore dangereux.
    Si ces projectiles ne sont pas explosifs, alors cette arme est un échec d’avance, car aux 40 km de portée des canons actuels (par exemple les Caesar, montés sur un petit camion) la rjectoire est parabolique donc perd de la vitesse d’impact jusqu’à ricocher. De plus à de telles portées on n’a plus de grande vitesse d’impact, contrairement aux canons antichars (justement à cause de la trajectoire parabolique).
    Le deuxième problème ce sont tes batteries: elles prennent de la place, et le moindre impact (même très faible, un simple éclat qui entaille), les fait rendre l’énergie sous forme de foudre sur le cuirassé. D’accord l’acier peut faire effet cage de Faraday, donc protéger les membres de l’équipage à l’intérieur, mais toute l’électronique est en capilotade.
    D’ailleurs, rien que le champ électromagnétique utilisé par l’arme risque de dérégler toute l’électronique indispensable à la guerre moderne.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Dire que la poudre n’existe pas est un peu faux en ce qui concerne les cuirassés comme les classes Iowa, pour leurs canons de 406mm, c’était un obus propulsé par des sacs de poudre. De plus, on appelle toujours Sainte barbe la réserve de munition.

    Et pour les canons électromagnétique, il n’y a pas d’explosif dans les obus. On peut pas parler d’obus d’ailleurs. Le principe du canon est de propulser un objet solide avec une trajectoire qui fait monter la munition très haut avant de plonger vers la cible à une vitesse des plus hallucinantes. Ainsi, c’est la vitesse du projectile qui fait le dégât, principe de la chute des corps. De cette manière, on fait autant, voir plus de dégâts qu’un canon de 406mm avec une porté beaucoup plus grande, 90 à 350km contre 40km.

    Ensuite, le canon électromagnétique n’est pas encore opérationnel à 100%. Le principe du stockage d’énergie est pour le moment la source la plus difficile à mettre en place . Mais comme la Navy a reçu son premier canon taille réelle en 2012 pour les tests qui devraient durer jusqu’en 2017, les problèmes de stockages ont du bien être résolus ou du moins en bonne voie^^

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Avis de modération :

    Mongotmery, je me souviens très clairement t’avoir averti trois fois sur les double-post le jour de ton arrivée sur le Forum, puis encore deux fois par la suite. Or, je constate aujourd’hui que sur deux sujets (dont celui-ci) tu fais un double-post, laissant d’ailleurs un message à moitié fini au préalable. Si tu valides trop tôt, il y a la fonction « éditer » disponible sous ton message qui évite de laisser des messages inachevés en vrac dans un sujet. Ou alors, tu peux aussi « supprimer » (la fonction est aussi accessible sous le message) le doublon, afin d’éviter que la modération passe à chaque fois derrière toi !
    Si tous les utilisateurs du forum faisaient comme toi, la modération passerait ses journées non pas à animer, mais à supprimer des doublons ou des double-post, ce qui serait préjudiciable pour le forum.

    Merci d’avance pour ta compréhension ; je dois avouer que je commence à en avoir marre de passer régulièrement derrière toi.

    Pour la modération,

    Maxsilv.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    @maxsilv

    Je suis désolé, je ne le fais pas exprès, c’est que parfois l’ordinateur valide le message avant que j’ai fini de taper. Quand j’appuie sur “précédent”, il réaffiche la fenêtre d’écriture avec le message commencé. Je pense donc que le message n’a pas été envoyé et je ne vérifie pas après avoir validé le message fini. Ce la m’apprend qu’il faut que je vérifie.

    @ Natsu

    Je pensais que même ces gros canons avaient été convertis comme les canons de campagne de l’armée de terre pendant la 2GM.
    Pour ce qui est des canons électromagnétiques, auriez vous des informations sur la manière dont on vise, avec un tir en cloche? C’st déjà difficile pour un mortier d’infanterie, alors pour un canon de 100 km de portée, sur une cible mouvante, les vents et les frottements, ainsi que la pente de la chute doivent dérégler le tir considérablement.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts318
    Member since: 15 avril 2012

    @ Natsu

    Je pensais que même ces gros canons avaient été convertis comme les canons de campagne de l’armée de terre pendant la 2GM.
    Pour ce qui est des canons électromagnétiques, auriez vous des informations sur la manière dont on vise, avec un tir en cloche? C’st déjà difficile pour un mortier d’infanterie, alors pour un canon de 100 km de portée, sur une cible mouvante, les vents et les frottements, ainsi que la pente de la chute doivent dérégler le tir considérablement.

    Tu te souviens de l’électronique dont tu parlais avant ? Eh bien, ça sert entre entre à ça : calculer des trajectoires ^^’

    De plus, certains navires sont équipés entièrement pour le suivi de projectiles. Par exemple, en france nous avons l’un de ces navires, que seuls les USA possèdent aussi (peut être la russie, mais je suis pas sûr). Il s’agit du Monge, qui est par exemple régulièrement utilisé pour suivre la course des objets spatiaux (type fusées, astéroïdes, missiles…).

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Quand on vise au mortier, on doit pouvoir faire les calculs rapidement et seul la distance entre vraiment en compte lorsqu’on vise avec. Avec le canon électromagnétique, ce n’est pas visé à la main. Mais comme c’est une arme top secrète, on a pas d’infos précises. mais on peut faire des suppositions.

    Déjà comparer un mortier à ce genre de canon. C’est comme comparé une machine à écrire et un dictaphone. Le résultat est le même, on a un texte, mais la manière dont on obtient le texte sur le papier est différente. Là, c’est pareil, on lance un projectile en cloche, sauf que pour le mortier, l’homme fait tout le boulot en réglant l’inclinaison et la direction. Avec le canon électromagnétique(on entre dans la supposition là), un ordinateur très perfectionné doit être utilisé pour calculer tous les paramètres que tu as cité. Et pour obtenir les facteurs, on a maintenant les satellites qui peuvent aisément calculer la vitesse de la cible et également la vitesse du vent grâce aux nuages ou aux vagues. Et pour les frottements, en fonction de la distance, le projectile devra allé plus ou moins haut donc le frottement sera aisément devinable. Par ailleurs, à une vitesse de 9600km/h (vitesse d’un projectile de 18kg), la vitesse du vent ou des frottements doivent avoir un effet un peu mineur pour la précision.

    Pour le Monge, il me semble qu’il peut, à partir de Rouen, repérer une pièce de 2€ au sommet de la cathédrale de Strasbourg^^

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    D’accord pour l’apport de l’électronique, mais même le plus puissant ordinateur ne eu rien faire pour la précision si ses infos de départ sont imprécises. Scientifiquement et industriellement, c’est d’ailleurs le blocage actuel rencontré, o cherche donc à améliorer les capteurs. Pour le canon électromagnétique, cela signifie qu’il faut des infos météo sur la zone de l’objectif qui je le rappelle est à 40km. De plus si on est par gros temps, il vaut mieux abandonner l’idée car les vents dévieront considérablement l’obus dans sa chute verticale peuvent le mettre en “vrille” avec donc une trajectoire incalculable (chaos informatique).
    De plus, pour les frottements autant que pour l’action d’un fluide sur un corps, la physique se résume à de nombreuses approximations: les frottements sont empiriques, en kv ou kv² pour les grandes vitesses: ceci montre d’ailleurs que plus la vitesse est grande, plus les frottements ont une influence importante.

    @ Natsu
    A propos de la vitesse du projectile de 18 kg, puis je savoir où tu as trouvé à cette valeur (ou si tu l’as calculée toi-même), à titre informatif pour que je sache comment on la calcule?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts246
    Member since: 6 septembre 2013

    la zone de l’objectif qui je le rappelle est à 40km

    La cible sera nettement plus lointaine. De 90 à 350km d’après wikipédia (qui annonce les vitesses que Natsu à avancer).

    D’ailleurs avec une telle vitesse, je me demande si le projectile ne risque pas d’être envoyé en orbite! :silly:

    L’importance du vent n’est pas à négligé par contre.

    Je pense pas contre que ce genre d’arme sera utilisé pour des cibles bien précises. Bunker, centrale nucléaire, grosses infrastructures.

    Mais quelle arme, n’est elle pas passionnante ?

    Je viens de lire que les projectiles devraient avoir l’efficacité d’un Tomahawk en terme de puissance, voir un peu plus. Avec un cout de fabrication nettement inférieur.

    Il me semble que le projectile n’aura pas d’explosif, utilisant uniquement son inertie pour détruire.

    Actuellement, le gros problème de l’US Navy avec cette arme est l’usure des rails. En effet, le lancement repose sur le principe de Laplace, le projectile est placé sur deux rails, le circuit peut circuler dans les deux rails, créant ainsi un champs magnétique et une force qui va propulser le projectile.
    Sauf que le générateur doit fournir 32mégajoules (1MJ, c’est une voiture de 1t à 160km/h), donc les rails chauffent énormément, depuis les deux rails se repoussent lors du passage du courant, ce qui une flexion indésirable.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Merci pour ces précisions, et pour la distance, c’est encore pire car cela signifie qu’on est très loin de la zone, donc a difficilement des renseignements.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts1100
    Member since: 12 avril 2012

    Ce qui me fait rire, c’est que tu n’a pas l’air de croire en l’existence de ce canon alors qu’il existe^^
    Je me suis renseigné à travers divers site, le système de visé n’est pas réellement décrit, je n’ai trouvé qu’un site parlant de la précision: http://www.lefauteuildecolbert.fr/article-le-zumwalt-energie-artillerie-centralisation-et-vulnerabilites-102433504.html

    Il parle d’une précision de 5m mais pas comment tout est calculé, pas étonnant pour un projet militaire ultra secret. Pour l’obtention des donnés, j’ai déjà parlé des satellites ou des avions de reconnaissances. Et pour mes chiffres, ce sont les chiffres qu’on trouve partout sur les sites parlant du canon électromagnétique.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    @natsu

    Je ne conteste pas tes chiffres, j’essayais juste de comprendre ce qui semble peu possible, ou tout au moins du point de vue militaire, d’après ce que je sais de la mécanique et de l’électromagnétisme.

    Pou en revenir au canon, c’es impressionnant. Mais c’est dommage que l’on ne connaisse pas (pour des raisons évidentes)les résultats précis des essais.

    J’ai parcouru le site que tu m’a indiqué (celui de ton post). Saurais-tu ce qu’est le Super Carrier?
    “C’est peut être là l’une des plus sérieuses alertes, non pas pour le porte-avions, mais pour le Super Carrier.”

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts318
    Member since: 15 avril 2012

    Je ne conteste pas tes chiffres, j’essayais juste de comprendre ce qui semble peu possible, ou tout au moins du point de vue militaire, d’après ce que je sais de la mécanique et de l’électromagnétisme (je suis en études supérieures de physique).

    Confidence pour confidence, je suis moi même dans des études liées au sujet, à savoir électronique/informatique. Et je pense que c’est tout à fait possible de réaliser de telles performances avec les composants actuels, bien qu’avec une précision pas forcément au mètre près pour l’instant. Les progrès technologiques permettront dans l’avenir de fabriquer des composants électroniques de plus grande précision (déjà que pour l’instant c’est pas mal !) qui permettront les exploits plus intéressants. Mais je maintiens que cet exploit technologique est réalisable de nos jours.

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    D’accord.

    Reste le problème du stockage, dont parle le site de Natsu. Mais je ne doute pas personnellement que ce point sera forcément acquis un jour ou l’autre, avec l’évolution technologique pour d’autres utilisations.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts235
    Member since: 25 janvier 2015

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/b/bd/Poster_YAMATO.jpg
    Petit (pas si) hors sujet:

    Pour tout ceux qui s’interressent au Yamato, et surtout à sa dernière mission, je vous recommande le film Les Hommes du Yamato (Otokotachi no Yamato), qui racconte cette dernière mission a travers les yeux d’un ancien matelot.

    Un film poignant mais difficile a trouver. Il n’est malheureusement pas sorti en France et n’existe qu’en VOSTFR.

  • Participant
    Posts24
    Member since: 15 août 2015

    Les cuirassés avaient autant d’importance que les portes -avions

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    Va dire ça aux marins du Prince of Wales

50 sujets de 1 à 50 (sur un total de 81)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.