Post has published by Wizna

Ce sujet a 16 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  BaTBaiLeyS, il y a 1 an et 2 mois.

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)
  • Participant
    Posts240
    Member since: 3 septembre 2016

    Si le char Sherman peut se venter d’une chose en dehors de sa bonne polyvalence, c’est de la créativité qu’il a suscité chez ses utilisateurs. Les américains sont biens connus pour en avoir fait une plateforme à roquette pour le moins efficace surnommée “Calliope”. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir allégrement customisés leurs blindés. Les soldats de sa Gracieuse Majesté ont également cherché par divers moyens d’améliorer leurs chances de survie en ajoutant du punch à leurs engins.

    Le Sherman “Tulip”
    http://4.bp.blogspot.com/-jOjf5IYRGEw/UVV-7I_GjWI/AAAAAAAAQak/U4vB8Hexuls/s400/Gad1CGrocket-GroundPower2.jpg

    La légende veut que ce soit des hommes du Coldstream Guards Regiment qui, désœuvrés on l’imagine fort bien, ont subtilisé sur un terrain appartenant au 2nd Tactical Air Force des roquettes HE 60lb originalement destinées à un Hawker Typhoon en 1944.
    Curieux de voir l’engin à l’œuvre depuis le sol, un squadron leader aurait autorisé ses hommes à installer l’arme sur le flanc de tourelle de leur engin. Et suite à la mise hors de combat d’un blindé allemand (il serait question d’un Tiger, ni plus ni moins!) embusqué grâce à ce nouvel équipement, le système “tulip” aurait “fleurit” au sein de l’unité au grand dam du personnel au sol de RAF voyant ses stocks pillés.

    Ce bricolage voit notamment le feu en Normandie et en Hollande où il est majoritairement employé par les Coldstream Guards qui semblent apprécier la panique que ces engins provoquent chez l’ennemi.
    D’une très grande simplicité et capable de “saturer” une zone en un instant, il se révèle néanmoins vulnérable aux tirs d’armes légères ce qui entraine la destruction de plusieurs blindés anglais pris par surprise… et entraine également la disparition progressive de cette tentative d’accroître la puissance de feu de l’omniprésent Sherman. Seul les mécanos de la Colstream semblent avoir réalisé ce montage après la campagne de Normandie et l’aurait uniquement appliqué sur des M4A4 (Sherman mk.V) une fois en Hollande.

    En Normandie, se seront majoritairement des Sherman mk.I, Sherman mk.III et une poignée de firefly qui recevront cette improvisation plus ou moins réussie. Il est à noter que plusieurs Cromwell auraient aussi d’après les quelques clichés disponibles fait l’objet de tests ainsi que des Straghound canadiens.

    http://i818.photobucket.com/albums/zz104/mc65-1/varie/IMG_1287_zpse74360bc.jpg
    Un Firefly “tulip”, qui semble avoir déjà “usé” l’un de ces deux atouts…
    Les controverses…

    Si la question de la fragilité des roquettes a été évoquée, il est aussi possible de questionner leur réelle efficacité en raison de leur imprécision légendaire.
    Un officier anglais résumera assez bien la chose:
    “le but du jeu, aussi dangereux qu’excitant, consistait à grossièrement pointer la tourelle du char en direction de l’objectif à atteindre, à presser le ou les boutons de mise à feu et ensuite espérer que ces roquettes ne partent pas s’égayer dans la nature!”
    En effet, les roquettes une fois lancées chutaient assez bas avant d’avoir assez de puissance pour enfin prendre la direction de leur objectif…

    A cela vient s’ajouter la question de la réelle origine du système. Les canadiens du 12th Manitoba Dragoons et les Coldstream Guards se battent en aujourd’hui la paternité du système…

    http://4.bp.blogspot.com/-JhScQ3Xkrvg/VR107Px1hJI/AAAAAAAAkX4/ktsi7nL024k/s1600/Stg%2BTulip.jpg
    Une Straghound “tulip”

    Sources:
    – Sherman “tulip” – Les fleurs du mal, Yannis Kadari, Batailles & Blindés n°8
    http://www.tanks-encyclopedia.com/ww2/gb/Sherman-Tulip.php


    J’ai eu le plaisir et la surprise de redécouvrir récemment ce génial montage dans CoH2 et ai voulu vous partager les quelques informations relatives à cet engin injustement méconnu. Bref, qu’en pensez vous ? Idée suicidaire mais intéressante ? Une nouvelle preuve si il en est de l’ingéniosité anglaise ?

  • Participant
    Posts930
    Member since: 6 novembre 2015

    Ironique de voir un Firefly armé de ce système 😛

    Je crois que les américains feront la même chose avec le Pershing, en installant des bazookas sur les tourelles des blindés.

    En tout cas merci Wizma de partager cette arme, qui, personnellement, m’étais inconnu.

    Allez bye Fanta !

  • Modérateur
    Posts8350
    Member since: 14 mai 2013

    Intéressant cette construction en système D!

    Est-ce qu’on a des textes sur l’utilisation de cette arme, une sorte de manuel tactique établi sur le pouce?
    Je pense que l’anecdote sur la destruction du Tigre est assez peu crédible, d’ailleurs il y a des chances que ces roquettes servent contre l’infanterie: dans le bocage, frapper une haie à quelques centaines de mètres est intéressant pour avancer, les mitrailleuses ne suffisent pas toujours.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts240
    Member since: 3 septembre 2016

    Si manuel tactique il y a, je ne suis pas au courant. C’est un bidouillage de terrain après tout et qui a assez vite disparu.
    Niveau emploi, du moins d’après ce que j’ai lu, il est question d’en doter le char en tête de colonne qui les balance dès qu’il rencontre l’ennemi. Histoire de donner le temps au reste de l’unité de se mettre dans le bain et de s’organiser.

    Pour l’emploi anti-char, il est question d’utiliser l’effet de concussion. C’est la raison pour laquelle par ailleurs le modèle explosif est préféré par les équipages aux 30lb SAP à vocation anti-chars. Vu qu’à l’origine elles étaient prévues pour frapper depuis le ciel, une fois au sol elles sont jugées trop peu “pêchues” en comparaison avec l’explosive…

    Après, l’arme est aussi très appréciée contre les cibles moles. Du moins, tant qu’elle atteint sa cible ! Elle serait pour le fantassin teuton pour le moins terrifiante en plus de cela…

  • Modérateur
    Posts8350
    Member since: 14 mai 2013

    Je ne comprends pas la partie sur les antichars trop peu puissantes: celles des avions explosaient en l’air (comme une sorte de shrapnell)?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts240
    Member since: 3 septembre 2016

    La roquette anti-char tirée depuis un Typhoon frappe le toit de l’engin qui est bien moins blindé que la face ou le flanc que peut rencontrer un Sherman. Du coup, il était perçu comme plus avantageux d’utiliser les roquettes explosives. Vu que percer le blindage était hors de question, autant sonner complètement l’équipage ennemi!
    Je ne dis pas que la 30lb SAP n’a jamais était employée. Elle a juste vu sa contrepartie “classique” lui être préférée par les équipages de blindés anglais dans la pratique.

  • Modérateur
    Posts8350
    Member since: 14 mai 2013

    D’accord, mais on peut quand même dire qu’une roquette aérienne touchant le toit d’un blindé est rare, vu l’imprécision. Même sur les routes étroites de Normandie

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts240
    Member since: 3 septembre 2016

    Clairement oui, les roquettes étaient déjà très peu précises depuis le ciel… D’où un emploi très particulier qui revenait généralement à tout envoyer d’un coup sur la cible histoire d’accroître les chances de coup au but.
    Ah, ça a aussi donné des idées aux équipages allemands qui lançaient un fumigène après le passage des typhoon et autres P47 pour faire croire à la neutralisation de leur machine !

    Je pense notamment au panther de “Ersnt Barkmann” qui durant son coup d’éclat en Normandie utilisera cette astuce.

  • Participant
    Posts930
    Member since: 6 novembre 2015

    Les simples morceaux de Shrapnels peuvent rendre H-S n’importe quels blindés sur le champs de bataille, alors pas besoin de toujours faire un coup au but.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts240
    Member since: 3 septembre 2016

    C’est vrais. Mais il est préférable que ce soit de manière irréversible. Et pour cela, il vaut mieux un coup au but plutôt qu’un “simple” shrapnel coincé dans l’anneau de la tourelle.
    Neutraliser l’équipage adverse peut aussi être une stratégie payante. Je pense que ces roquettes jouent d’avantage un rôle psychologique et antipersonnel plutôt qu’anti-matériel dans un sens.

  • Participant
    Posts1027
    Member since: 17 juin 2014

    Mais il est préférable que ce soit de manière irréversible. Et pour cela, il vaut mieux un coup au but plutôt qu’un “simple” shrapnel coincé dans l’anneau de la tourelle.
    Neutraliser l’équipage adverse peut aussi être une stratégie payante. Je pense que ces roquettes jouent d’avantage un rôle psychologique et antipersonnel plutôt qu’anti-matériel dans un sens.

    Les roquettes sont moins des “générateurs de schrapnells” que des bombe à effet de souffle.
    Aucun char de la WW2 n’est capable de d’encaisser un obus de 155 mm sans dommages grave, pour le char, ou si vraiment la carapace résiste, l’équipage à l’intérieur est sonné soit par le choc de l’obus contre le char, soit par le choc de l’explosion.
    Une roquette de 60 lbs anglaise comporte une masse explosive comparable à celle d’un obus de 155 mm, ou d’une mine antichar de type tellermine. C’est 5kg de TNT qui explosent à proximité immédiate du char, ce qui dans une mine suffit à immobiliser tous les chars du conflit, et si l’explosion se fait sur le char, il y a assez peu de chance de s’en sortir.
    Le système Tulip permet à certains blindés d’avoir l’équivalent de 2 à 4 coups de 155mm à disposition immédiate pour détruire, ou au moins assommer ou désorienter un adversaire.

  • Modérateur
    Posts8350
    Member since: 14 mai 2013

    @ambarequiem

    Point de détail, mais:

    C’est 5kg de TNT qui explosent à proximité immédiate du char, ce qui dans une mine suffit à immobiliser tous les chars du conflit

    Dans une mine, cela explose dans un endroit confiné (quoique suffisant pour que l’explosion ait lieu dans de l’air) et au contact d’une chenille, pas à plusieurs mètres du char.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Je pense notamment au panther de “Ersnt Barkam” qui durant son coup d’éclat en Normandie utilisera cette astuce.

    Tu dois parler d’Ernst Barkmann et de ses actions en lien avec la colonne de blindés US pas vrai?

    Super présentation de ta part. Je crois qu’elle prouve néanmoins que les Coldstream ont gagnés le combat pour la postérité sur les Manitobains 😉

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts240
    Member since: 3 septembre 2016

    J’avais écrit son nom de mémoire et ai oublié de me corriger, mea culpa !
    Et oui, il était question du célèbre Barkmann’s corner.

    Quant à la postérité, le combat ne semble pas encore perdu puisque si les anecdotes sont nombreuses au sujet des “tulip” anglaises, on a tout de même parfois une reconnaissance du fait que les canadiens auraient bien inventé ce bidouillage. Dans mes sources c’est tout de même du 50/50 !
    Et accrocher 4 roquettes à un blindé léger… Total respect aux Manitobains!

  • Modérateur
    Posts8350
    Member since: 14 mai 2013

    Est-ce qu’il serait possible de développer cette histoire de coup d’éclat de Ernst Barckmann, je ne la connais pas?

    Un nouveau sujet dans la section “l’offensive alliée” peut-être?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts240
    Member since: 3 septembre 2016

    Il a neutralité avec son Panther toute une colonne alliée en très peu de temps durant la bataille de Normandie. Je pourrais faire un petit papier dessus la semaine prochaine si tu le veux vraiment…

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Excellente idée que de présenter l’histoire de cette célèbre ambuscade 😉 ça manque au forum ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

17 sujets de 1 à 17 (sur un total de 17)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.