Post has published by Cpt. Foley

Ce sujet a 9 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 4 ans et 11 mois.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Participant
    Posts1080
    Member since: 12 avril 2012

    Une guerre ne se joue pas uniquement avec un général mais aussi et surtout avec des centaines de milliers d’hommes qui doivent obéir malgré la faim, le froid et la mort.

    Comment le soldat de seconde guerre mondiale vit-il les combats ?
    Comment est il équipé selon sa nationalité ?
    Comment combat il ?

    Place au débat !!!

  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    le sort des soldat varie beaucoup selon les faction si ont prend les russes la vie d’un soldat ne valait rien, a Berlin il avaient pour ordre d’avancer pour faire sauter les mine et ainsi épargner les chars russes >_<

    les japonnais sont semblable il n'hésiter pas à faire des charge héroïque mais suicidaire pour ralentir les américains.

    je pense que les mieux placer étaient les Anglo-Américain et encore leurs condition n'était pas top.

  • Participant
    Posts1655
    Member since: 12 avril 2012

    Tout est une question de philosophie, pour les Russes c’est discutable, mais dans la normale ils agit dans un sens patriotique. Et les Japonais, mourir au combat était un grand honneur alors que fuir portait le déshonneur sur sa famille et les conséquences vient avec comme rejet par les autres, on ne leur fournit plus de nourriture etc.

    C’est presque dire que côté Allié c’était la belle vie comparé à eux.

  • Participant
    Posts1080
    Member since: 12 avril 2012

    Au niveau de l’équipement, c’est très différent selon les nations:

    L’équipement des français, italiens, polonais et belges datent pour la plupart de la 1ère guerre. Les bandes moliere sont encore en place face aux bottes allemandes. Au niveau du casque, c’est pourtant le lourd italien qui est de meilleur qualité. Enfin au niveau des fusils, tous sont encore avec ceux à culasse mobile comme le Lee Enfield, le 98k ou le LeBel.

    Côté anglais, on a, comme au début de la 1ère guerre, une armée formé de professionnels avec l’équipement adapté au condition climatique. C’est le cas des équipements d’hiver sur la ligne Maginot ou en Norvège et ceux tropicaux en Birmanie, en Guinée ou en Indonésie. Côté armes, il est assez peu évolué et n’évoluera pas ou très peu au cours de la guerre. Ainsi le fameux Bren avec son chargeur au dessus est une invention tchèque et l’arme de proximité sera soit la peu coûteuse mais fiable Sten soit la peu fiable Thomson (elle s’enraillait beaucoup).
    De plus chaque membre du Commonwealth produit et développe leur propres armes comme l’Australie.

    La prochaine fois les USA et le Japon 😉

  • Participant
    Posts1418
    Member since: 16 avril 2012

    Selon moi le matériel soviétiques était contrairement à la valeur de l’entrainement de ses fantassins où il étaient que très peu formé (juste assez pour savoir tenir une arme,le recharge et s’en occuper) mais certains comble leurs manques d’entrainement par une volonté de fer pour certain soldats (faut pas généralisé car le taux de désertions dans l’Armée Rouge au début du conflit était de 1/3 d’après un chapitre du forum que j’ai oublié le nom XO )

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 12 avril 2012

    @lespetsnaz_fr

    Si l’Armée Rouge de 1941 a en effet du envoyer des soldats insuffisamment formé dans des charges suicidaires, il ne faut pas caricaturer pour autant.
    Les soldats, et surtout les sous officiers et officiers soviétiques étaient eux aussi formé à des bases de tactiques.

    Il faut arrêter cette caricature propagée par les allemands même après guerre qui disait que l’Armée Rouge n’était qu’une bande d’abruti chargeant et ne remportant la victoire que par le nombre, c’est absolument faux.

    Si ils ne maitrisaient aucune tactique sophistiquée ils n’auraient jamais gagner Stalingrad, Koursk, Berlin ni même la guerre.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    L’équipement des français, italiens, polonais et belges datent pour la plupart de la 1ère guerre. Les bandes moliere sont encore en place face aux bottes allemandes. Au niveau du casque, c’est pourtant le lourd italien qui est de meilleur qualité. Enfin au niveau des fusils, tous sont encore avec ceux à culasse mobile comme le Lee Enfield, le 98k ou le LeBel.

    Tu parles des fantassins parceque niveau aviation on se bat plus sur spad.
    Les français à coté du Lebel on a quand même le Berthier et le Mas 36 qui sont des fusils à chargeur! De plus les allemands sont pas les inventeurs de la botte! Dans les autres pays elles sont réservés aux gradés. Si les polonais étais si mal équipés les allemands n’aurait pas réutilisé leur matos (pistolet Vis 35, FM bar…) les anglais ont a cotés de leur vieux fusils à verroux le mark 4 qui est considéré comme le meilleur fusil de la WW2. La Sten est moins bien que la FG-34 mais disponible en plus grand nombre.

    Les japonais et leur charges suicidaire c’est bon jusqu’a guadalcanal après ils vont se retrancher et faire beaucoup plus de mal.
    Spetsnaz beaucoup de ses déserteurs vont rejoindre les partisans ou changer de camps plusieurs fois.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    Excusez pour le double post mais du coup ce post me motive pour faire un comparatif entre soldat de chaque spécialité opposé durant la WW2 ce week end.
    Premier sujet:
    Drole de guerre/ campagne de France:
    Soldat allemand vs soldat “Français” ( je met entre parethèse car l’armée française ne comporte pas que des soldats français ou issus des colonies mais aussi des tchèques et des polonais)
    Le comparatif aura lieu sur:
    Moral
    Entrainement et stratégie d’emplois
    Uniforme et Barda
    Logistique
    Armement.
    Et bien sur la conclusion.

  • Participant
    Posts799
    Member since: 3 juillet 2012

    En e qui concerne l’armée rouge :

    Pas aussi simple que ça : les masses énormes , c’est faux ou plutôt c’est l’exception.
    Il faut aussi noter que l’armée rouge est trés bien équipée notamment à partir de la mi-43 avec l’introduction des armées inter-armes et des armées blindées.

    Le défaut est ailleurs :
    – Médiocrité tactique pour la partie la moins entrainée qui entraine des hécatombes dans de vaines attaques frontales.
    – Culte du résultat pour les généraux qui sacrifient l’infanterie à la manière de nos bouchers de la 1ière GM ( en gros, si une colline est à prendre , on la prendra qu’elle qu’en soit le coût ).

    Mais il y a eu avec le temps de trés gros progrés , à partir de la mi-44 , l’armée rouge est extrêmement efficace dans les domaines opératifs et tactiques même si des défauts antérieurs persistent.
    En gros à partir de la mi-44, le ratio des pertes n’est plus que de 2 contre 1 en faveur des allemands alors qu’il était encore de 3 à 5 contre 1 en 1943 ( selon la catégorie de pertes ).

    Une bonne part des pertes viennent de ce que l’on appelle les bataillons disciplinaires. bataillons dans lesquels on plaçait les gens qui n’étaient pas digne de confiance ou qui avaient failli (comprendre prisonniers évadés, blessés suspects, off et sous off n’ayant pas respecté les consignes ou ayant échoué, etc.) contrairement à ce que l’on peut penser, la troupe n’était pas dépensé inconsidérément, par contre ce sont les bataillons disciplinaires qui se retrouvaient en première ligne et dans les zones dangereuses. On aurait pas idée de faire une marche forcée dans un champ de mines, eux si.
    De fait, les pertes globales sont importantes. Voir aussi que la guerre sur le front de l’est n’a rien à voir avec les engagements à l’ouest, pas que là bas ce n’était pas la guerre mais les effectifs mis en jeu en un temps donné, la violence des combats n’a ABSOLUMENT rien à voir. Voir aussi que les prisonniers soviétiques sont traités comme de la merde quand ils ne sont pas tout bonnement exécutés par les forces de l’axe. Le nombre de prisonniers mort de faim à Stalingrad est effarant! Parqués comme du bétail en plein hivers et contrairement à la croyance populaire, un russe gèle aussi bien qu’un autre par -15°C.

    Le prix de la vie n’est pas le même en URSS durant WWII qu’ailleurs, s’il faut sacrifier des soldats pour réussir, ce sera fait. C’est terrible mais c’est ainsi et cela a payé (cher mais seul le résultat comptait car c’était un combat pour la survie contrairement à l’ouest) Cela dit on ne dépensait pas sans compter, non pas que l’on prit conscience que derrière chaque soldat il y avait un homme ou une femme mais parce qu’il fallait économiser ses forces vives pour arriver au terme de la guerre et la politique du sacrifice a vite cessé à partir du moment où la contre attaque fut engagée. Si tout était bon pour arrêter l’envahisseur, il fallait repenser la stratégie pour le repousser chez lui.

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    @ascinique

    Les charges suicidaires japonaises apparaissent au contraire après guadalcanal, qui contient encore des attaques classiques, quoique couteuses car frontales.

    Les charges frontales russes, le sacrifice sans compter des hommes est FAUX.
    Les seuls cas après 41, c’est des offensives à outrance lancées car staline voulait prendre berlin pour une date anniversaire. Et les russes avaient de très bonnes tactiques. Ils ont juste subi l’artillerie lourde allemande, les alliés ont eu le même ratio de pertes lorsqu’il l’affrontait en afrique, mais pour eux c’était très rare.

    En gros à partir de la mi-44, le ratio des pertes n’est plus que de 2 contre 1 en faveur des allemands alors qu’il était encore de 3 à 5 contre 1 en 1943 ( selon la catégorie de pertes ).

    ????? Ces ratios sont supérieurs à la supériorité numérique des russes, car les russes partent dans la bataille à 1.5 contre 1 en 43. Cela veut donc dire que les attaquants sont anéantis contre la moitié des allemands; A ce rythme, les allemands auraient très bien tenu. Donc ce ratio est faux…

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.