Post has published by BaTBaiLeyS

Ce sujet a 7 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Learchusfull, il y a 6 ans et 1 mois.

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Le rôle des esclaves étant très grand dans l’économie du monde greco-romain, j’aimerais bien en apprendre un peu plus sur le rôle de l’esclavagisme en Europe suite à la chute de l’Empire Romain d’occident.

    Quelqu’un a-t’il des informations sur le sujet?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 5 août 2017

    Tu parle du serfage?

  • Admin bbPress
    Posts6308
    Member since: 5 août 2017

    Je parle de l’esclavagisme sous toute ses formes. Mais principalement de sa forme la plus brute: les carrières, les marchands d’esclaves, les encans, le tout était-il toujours présent?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 5 août 2017

    Je suis pas très calé en la matière. Mais je vais bientôt voir ma soeur qui poura peut être vous éclairer 😉

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 5 août 2017

    Les esclaves existaient encore à l’époque de Charlemagne, ils sont référencé sur certains capitulaires. Un des missi dominici (qui devaient être comtes ou évêques) étaient notamment un ancien esclave, et la distinction entre les hommes libres et les non-libres (colons ou esclaves) encore assez forte. Par contre je n’ai aucune idée de leur nombre ou de leur poids dans la population.

    Par la suite les statuts des différents non-libres (et certains libres petits paysans) se sont conjugués pour donner naissances au serfs (ce qui est pas un statut terrible mais déjà mieux qu’esclave).

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 5 août 2017

    au début je sais pas, mais après le premier millénaire, y avait pas vraiment d’esclave en occident, en orient c’était monnaie courante et les armées mamelouk étaient constituées d’esclaves entrainait depuis leur plus jeune age.

    EN fait il n’y avait que le servage, car il était interdis et impensable de vendre un esclave chrétien à un autre chrétien. Après, peut être que les criminels ou les mendiant étaient envoyé dans des carrières de bois, d’argile….

    Mais le servage était bien de l’esclavage, les esclave appartenaient à leur seigneur, et quant tu vendais un territoire, tu vendais aussi les habitants.

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 5 août 2017

    Un serf n’est pas un esclave. Un esclave est la propriété d’une personne, au même titre qu’une vache, pas un serf (même s’il reste attaché à la terre). Un serf dispose de certains droits : il peut avoir sa maison, se marier, cultiver sa propre terre, posséder son propre patrimoine (même s’il ne peut le transmettre). Si un maître tue son esclave, tout le monde s’en fout, il a le droit. Si un seigneur tue un de ses serfs sans raisons valables, c’est un meurtre. Et je vous laisse imaginer pour les femmes esclaves (une serve n’aura pas ce problème). Perso si je devais être soit esclave, soit serf, je choisirais ce dernier statut (je préfèrerais être ni l’un ni l’autre bien sûr).

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 5 août 2017

    c’est une forme d’esclave/asservissement, plus libre certes, mais ça reste de l’asservissement. (et oui, les serf étaient de façon un peu moins direct la propriété du suzerain, comme je l’explique)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.