Post has published by fdb1er

Ce sujet a 22 réponses, 13 participants et a été mis à jour par  asciniquetotalwar, il y a 1 an et 6 mois.

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)
  • Participant
    Posts538
    Member since: 10 février 2013

    Salut à tous,
    Lors de la guerre de Corée, la Corée du nord avec l’aide de la Chine a failli détruire la Corée du sud en été 1950 mais cette dernière avec les renfors de L’ONU je crois a pu presque anyler la Corée du nord en automne 1950. Mais le 21 janvier 1951, celle-ci reprend le dessus (avant que les frontières se stabilise le 27 juiellet 1953 lors de l’armistice de Panmunjom) et ma question c’est pourquoi? J’attends de vos réponses. Merci.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 23 avril 2012

    Je suis intéressé par les réponses :p

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    En fait la guerre de Corée se déroule en trois phase :

    la première est l’attaques surprise du Nord, qui ne laisse que la poche de Busan au Sud (sous tutelle USA)

    la seconde est la contre attaque de l’ONU. En effet les USA obtiennent un mandat de l’ONU pour réunifier la Corée. On pourrait penser que la Chine ou l’URSS pourrait faire barrage grâce à leur Veto, mais ce n’est pas le cas. La Chine qui siège au conseil de sécurité de l’ONU n’est en effet pas la Chine Communiste, mais le gouvernement en exil à Taïwan (qui deviendra l’actuel Taïwan et sera viré du conseil de sécurité). L’URSS applique quand à elle la politique de la chaise vide : elle ne siège pas et ne vote pas. Donc les USA n’auront aucune opposition à l’ONU et réunissent une large coalition.

    Et c’est alors que Mac Arthur, qui était en charge de l’Occupation du Japon et la Corée du Sud met en place un des plans les plus fous qui soit : un débarquement amphibie à Incheon. C’est un plan normalement insensé car l’opération est préparé beaucoup trop vite, et la machine de guerre Américaine à largement été diminuée depuis la seconde guerre mondiale pour des raisons budgétaires. Mais contre toute attente, le débarquement se fait quasiment sans résistance, car l’armée nord coréenne est complétement passé à coté de cette éventualité. De plus la percée est rapide, reprend Séoul et coupe le nœud de communication entre Nord et Sud, privant les assiégeant de Busan de logistique. Il ne tardent donc pas à refluer en désordre. L’avancée sera alors très rapide et quasiment toute la péninsule Coréenne sera prise par la coalition.

    – Ensuite il y a une troisième phase : la phase d’enlisement. Devant la chute probable du Nord, les alliés communiste entrent en scène, sous la forme d’une masse de volontaire Chinois et de discrets As Soviétiques. La coalition ne peux résister à une telle pression, et peu à peu le terrain est perdu dans une terrible guerre d’usure. Mac Arthur fou de rage envisagera une représailles nucléaire contre la Chine, mais heureusement il est démit de ses fonctions (il ira chasser le coco au USA pour le compte d’Eisenhower en 1955). Seul la mort de Staline en 1953, laissant le monde communisme en deuil et sous le choc, permettra de signer une armistice, toujours d’actualité de nos jours (même si elle se terminera peu être d’ici la fin de semaine…). En revanche il n’y eu jamais de traité de Paix.

    Voici une petite carte du terrain des opération, pour aider à bien situer le tour de force de Incheon et la poche de Busan :

    600

    Et sinon, il y a beaucoup plus d’info sur wiki (je m’en était inspiré pour mon article sur la Bombe, où je narrait ce conflit)

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 17 février 2013

    Moi je sais juste qu’officiellement la Chine n’est pas intervenue, il y avait juste quelques volontaires chinois: 1 millions!!!!

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012
    elessar wrote:

    Moi je sais juste qu’officiellement la Chine n’est pas intervenue, il y avait juste quelques volontaires chinois: 1 millions!!!!

    C’est exact, officiellement la Chine, comme l’URSS ne sont pas intervenu. Au temps de l’arme atomique, c’était préférable d’agir sous le manteau.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 23 avril 2012

    Merci Saganami pour ces explications, cela montre bien que cette guerre n’opposa finalement pas vraiment les coréens, mais majoritairement des américains et des chinois ^^

    N’empêche la dernière idée de Marc Arthur (avant celle de chasser le coco) aurait été plutôt drôle :p (je suis anti chinois que se soit actuellement ou dans toutes les périodes historiques, car ennemis des japonnais ^^)

    Plus sérieusement, je pense qu’utiliser la bombe nucléaire sur une concentration de ce million de chinois, officiellement chez eux, aurait été plutôt intelligent militairement parlant.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 11 mai 2012
    Learchusfull wrote:

    Merci Saganami pour ces explications, cela montre bien que cette guerre n’opposa finalement pas vraiment les coréens, mais majoritairement des américains et des chinois ^^

    N’empêche la dernière idée de Marc Arthur (avant celle de chasser le coco) aurait été plutôt drôle :p (je suis anti chinois que se soit actuellement ou dans toutes les périodes historiques, car ennemis des japonnais ^^)

    Plus sérieusement, je pense qu’utiliser la bombe nucléaire sur une concentration de ce million de chinois, officiellement chez eux, aurait été plutôt intelligent militairement parlant.

    Mac Arthur n’a aucunenement eu l’intention d’utiliser l’arme atomique à des fins tactiques sur les positions et regroupement de troupe chinoise. Les unités de l’ONU auraient forcement elles aussi subies des dommages collatéraux en cas de frappe.

    Ce taré du bulbe voulait carrément en représaille de l’intervention chinoise raser toutes les villes cotières de l’Empire du milieu.

    Heureusement qu’on le mit à la porte de l’état major interarmées.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012
    Learchusfull wrote:

    Merci Saganami pour ces explications, cela montre bien que cette guerre n’opposa finalement pas vraiment les coréens, mais majoritairement des américains et des chinois ^^

    Jusqu’en 1953 c’est plutot des coréens et des américains contre d’autres coréens. Des marines sont envoyés bien avant la confirmation de l’onu, il subissent d’ailleurs de très lourdes pertes.

    Avec l’onu ce n’est pas que des américains qui viennent mais aussi des anglais, canadiens, turc, français (1 bataillon) et même des éthiopiens. A noter aussi la présence de chinois nationalistes dans les rangs de l’armée onusienne.

    Si les chinois perce le front américains mais aussi grace a la surprise bien que massé a la frontière les 1 millions d’hommes ne sont pas repérés par l’aviation de reconnaissance. Il franchissent plusieurs kilomètres dans les collines et perce le front américains entrainant une véritable débacle dont peu réchapperont.

    http://www.turkpanzer.com/wp-images/kore/korea-turkish-brigade2.jpg

    soldats turc.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Oui, la coalition ONUsienne fut extrèmement large et non limité au USA et Nord Coréens. Voici les chiffres du wiki sur les effectifs de la coalition :

    Corée du Sud : 590 911
    États-Unis : 480 000
    Royaume-Uni : 63 0001
    Canada : 26 7912
    Australie : 17 000
    Philippines : 7 430
    Turquie : 5 455
    Pays-Bas : 3 972
    France : 3 421
    Nouvelle-Zélande : 1 389
    Thaïlande : 1 294
    Éthiopie : 1 271
    Grèce : 1 263
    Colombie : 1 068
    Belgique : 900
    Afrique du Sud : 826
    Luxembourg : 44

    Et les pertes :

    Corée du Sud :
    58 127 morts au combat
    175 743 blessés
    80 000 disparus ou capturés

    États-Unis :
    36 516 morts (incluant 2 830 qui ne sont pas morts aux combats)
    92 134 blessés
    8 176 disparus
    7 245 capturés

    Royaume-Uni :
    1 109 morts
    2 674 blessés
    1 060 disparus ou capturés

    Turquie :
    721 morts
    2 111 blessés
    168 disparus
    216 capturés

    Canada :
    516 morts
    1 042 blessés
    Australie :
    339 morts
    1 200 blessés

    France :
    300 morts au combat ou disparus

    Luxembourg :
    2 morts

    Philippines :
    112 morts au combat

    Belgique :
    101 morts au combat

    Afrique du Sud :
    28 morts au combat et 8 disparus

    Ajoutons que l’intervention de la République Populaire de Chine ne date pas de 1953, mais du 31 octobre 1950 (date du contact), en réaction à la percée de Incheon qui permit de prendre quasiment toute la péninsule Coréenne. La phase d’usure fut d’ailleurs caractérisé par les flux et reflux au niveau de Seoul et du 38 ième parallèle :

    Le 4 janvier 1951, les chinois reprennent à nouveau Séoul. Au total, 70 % des membres de l’armée populaire de libération servirent en Corée, soit 2,97 millions de militaires en 3 ans de conflit, auxquels il faut rajouter 600 000 travailleurs civils.

    Source : wiki (qui est très complet)

  • Participant
    Posts434
    Member since: 13 mai 2012

    Certes la coalition était large, mais il faut pas déconner les Américains ont quand même fourni plus que tous les autres réunis. Il y a notamment eu l’armée d’occupation du Japon (la 8e) qui a été envoyée à la poche de Busan, lui permettant de tenir jusqu’au soulagement de la persée d’Inchon et participant ensuite à la poussé vers le Nord.

    Il est à noter aussi que les Soviétiques ont aidé les Nord-coréens dès le début du conflit, en leur donnant du matériel avec notamment des T34 armés de canons 85mm. Autre fait marquant : les aviateurs soviétiques et leurs Mig tiennent très bien tête aux Américains et en viennent même à les dépasser par moments.

    Pour plus d’informations, voici mon dossier que je viens juste de créer.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 10 février 2013

    J’ai lu ton dossier, il est très bien mais tu ne parles pas lorsque la Corée du Sud reprend un peu de terrain à la fin de la guerre après l’offensive chinoise.

  • Participant
    Posts434
    Member since: 13 mai 2012

    Ca fait partie du jeu de yo-yo qui constitue la majorité de la guerre : le front s’est sans cesse baladé d’un côté à l’autre du 38e parallèle.

    Ceci dit pour les questions concernant mon dossier, tu peux me poser des questions directement sur le sujet concerné.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012
    Napoleon wrote:

    Certes la coalition était large, mais il faut pas déconner les Américains ont quand même fourni plus que tous les autres réunis.

    Hormis les coréens du sud évidemment. A noter aussi la participation non-officiel d’un certains nombres de japonais dans les rangs américains (les archives en rapport avec ses soldats sont encore classé top secret.)

    On a en gros ses phases:

    1:Offensive nord coréenne.

    2:Débarquement massif américains. L’offensie nord coréenne est du coup stoppé, elle reflue pour éviter d’être encerclé, les américains les empechent de s’oganiser.

    3: Intervention surpise des chinois, débacle américaine, stabilisé au milieu de la corée.

    4: et dernière phase la ligne de front se stabilise et bouge peu, les offensives des uns comme des autres échouant.

    Les Mig 15 réussis a arreter les bombardement dirunes des B-29 quand même, bien que la supériorité aérienne sur la ligne de front restera onusienne, a la frontière sino coréenne seuls les panthers de l’us navy peuvent intervenir (et encore ils sont bien contré par la dca), de ce fait le trafic routier ne subira que peut d’attaques de l’aviation américaines

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    C’est un plan normalement insensé car l’opération est préparé beaucoup trop vite, et la machine de guerre Américaine à largement été diminuée depuis la seconde guerre mondiale

    Rajoutons que la plage d’Inchon est presque parfaitement inapte à un débarquement, entre les horaires de marées bizarres, les bancs de sables intempestifs, la superficie insuffisante si je ne m’abuse.

    Pour ce qui est de Mac Arthur, l’immense orgueil de Mr a pris un coup lors de la contre attaque chinoise qu’il espérait pourtant: lui qui déclarait haut et fort finir la guerre pour Noel 1950!

  • Participant
    Posts12
    Member since: 27 avril 2013

    En fait, je crois que prédir la fin de la guerre pour Noël n’est décidemment pas la chose à faire …

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Sans intervention Sino-soviétique, c’est ce qui se serait passé. Mac Arthur était peut-être un “taré du bulbe” selon les propos de Petit Poucet (ce que je lui accorde presque ;)), mais c’est aussi un génie tactique incontestable. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est encore extrêmement populaire aux USA.

  • Participant
    Posts12
    Member since: 27 avril 2013

    Sauf qu’il y a eu … Si le plan Schlieffen avait fonctionné, les Allemands auraient aussi gagné avant Noël x) Bon c’est un peu différent c’est vrai. Nan mais je ne remets pas pas en cause les talents de MacArthur, c’est juste qu’à la guerre ce qui peut mal tourner, tourne mal. Et ironie de l’histoire, les deux prédictions se sont terminées en guerre de postion bien plus longue que prévue.

  • Participant
    Posts1
    Member since: 22 juin 2013

    Il y a également une autre raison de la bousculade des forces de l’ONU par les ”volontaires chinois”.
    En fait comme précisé précédemment une grande partie des forces d’intervention de L’ONU était composée d’américains or ceux ci ont démobilisé la plupart des forces présentes en 45. Ce ne sont plus les soldats aguerris qu’on imagine mais de jeunes recrues de 20 ans envoyées pour occuper le Japon. Peu entraînées au combat ils se sont plus engagés pour échapper au chômage que pour se battre… :huh:

    Aussi l’armée américaine est presque entièrement motorisée, donc problème: le sol de la Corée n’est nullement praticable pour des véhicules lors de cette guerre. De plus lors de leur occupation les japonais on privilégié les chemins de fer au détriment des routes. Il n’y a qu’une seule vraie route pour leur blindés et transport, donc pour les troupes de L’ONU le front se mesure à la largeur de cette route :blush:

    Les troupes chinoises elles sont presque exclusivement composée d’infanterie se déplaçant de nuit pour échapper aux avions ennemis. Elles passent donc partout et peuvent ainsi tendre des embuscades aux convois.
    Donc 800 000 chinois qui déboulent de tous les côtés et ayant une marge de manœuvre plus élevée que les troupes de l’ONU peuvent facilement bousculer les forces adverses.
    Le seul point ‘positif de cette guerre est la fin nette et totale de l’apparted au sein de L’U.S. Army.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Bonjour Volken, et bienvenu sur le Forum de la Guerre

    J’ai calculé rapidement la part de soldat américain engagé durant la guerre de Corée. Je suis arrivé à 39.8% de troupe américaines. C’est une belle part, c’est vrai. Mais ce n’est ni la majorité (qui est coréenne), ni une grande part. Ce chiffre est évidement global et ne tiens pas compte des différentes phase (il était surement plus important avant le mandat ONUsien), mais à mon avis, étudier seulement l’appareil de guerre américain serait une erreur.

    Cela dit, je suis d’accord avec toi sur les tactiques chinois et nord coréenne. Ces armées mobiles, dissimulés, agissant dans la profondeur du front et attaquant le ravitaillement porte clairement leur marque de fabrique. Je suis en revanche dubitatif sur le fait que les forces ONUsiennes n’ai pas apprise de leurs échec dans la première phase menant à la poche de Pusan et se soient laissé prendre ua même jeu (même si elles arrivent à stabiliser par la suite).

  • Participant
    Posts719
    Member since: 4 mai 2012

    Juste pour préciser un événement:

    La stabilisation après l’invasion chinoise commença après les deux batailles de Wonju, ou tout simplement la Campagne de Wonju, qui dura du 31 Décembre 1950 jusqu’au 20 Janvier 1951. Ce fut une défaite un peu cuisante à l’armée communiste en présence: Près de 18 000 soldats nord-coréens et chinois perdirent leur vie sur les 61 500 présents. Après cette victoire de la part de l’ONU, trois Opérations de contre-offensives dénommées Thunderbolt, Killer et Ripper furent mises en élaboration et éxécutées l’une après l’autre. Après le succès écrasant de ces opérations, le général américain Matthew Ridgway décida de continuer l’offensive avec les Opérations Courageous et Tomahwak. Peu après, l’APL décida de vouloir reprendre Séoul une nouvelle fois. Ils furent défaits aux batailles de Yimjing, de Yultong et de Kapyong.

    La véritable stabilisation vit le jour lors des batailles de Bloody Ridge et de Heartbreak Ridge. Quelques offensives furent instiguées afin de couper des lignes de ravitaillement et autres. La dernière bataille “mobile” fut l’Opération Commando. Toutes les autres Opérations militaires et batailles étaient faites pour essayer de briser la ligne ennemie. Celles-ci se terminaient généralement par un bain de sang, la plupart du sang étant chinois (Entre 200 000 et 400 000 pertes en morts de la part de l’ALP, à peu près 50% des pertes communistes et 35% des pertes totales).

    Concernant l’armistice, Kim Jong-Un a déclaré que “L’État de l’armistice n’était plus en vigueur”, même si les tensions aujourd’hui sont beaucoup plus calmes. Elles sont tout de même encore existantes, grâce à un certain groupuscule appelé Anonymous

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 12 avril 2012

    Que vient faire Anonymous dans l’actuel conflit de la péninsule coréenne?????

    Afin d’éviter le hors sujet, je t’invite à y répondre sur le sujet suivant qui est consacré à aujourd’hui et non à la guerre des années 50, merci:
    http://www.strategietotale.com/forum/122-guerre-et-geopolitique-en-asie/4320-la-coree-du-nord-une-3e-guerre-mondiale?limit=25&start=125#92656

  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    @sagnami

    En fait les troupes chinoises utilisèrent cette tactique, aux côtés des Nord-Coréens, mais au début de la guerre, les troupes nord-coréennes sont très actives en combat “classique” car l’armée sud coréenne n’a quasiment aucune puissance de feu, de même que les Marines qui ne peuvent arriver assez massivement en renfort. Ce n’est que quand la 8e armée commence à arriver, alors que la poche de Pusan se forme, que la puissance de feu américaine*future onusienne se fait sentir.
    L’armée nord coréenne subit des échecs en tentant de réduire la poche, et n’a pas le temps de s’adapter avant que le débarquement d’Incheon ne lui tombe sur ses arrières et ne la brise.

    A noter que les offensives de l’ONU contre les troupes chinoises, le long de la future ligne d’armistice, sont calibrées pour bloquer et tuer, plutôt que pour reprendre du terrain: les avances sont prudentes, après que les troupes aient été échaudées par la débâcle qui a suivi l’avance rapide dans le Nord.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012
    Volken wrote:

    Il y a également une autre raison de la bousculade des forces de l’ONU par les ”volontaires chinois”.
    En fait comme précisé précédemment une grande partie des forces d’intervention de L’ONU était composée d’américains or ceux ci ont démobilisé la plupart des forces présentes en 45. Ce ne sont plus les soldats aguerris qu’on imagine mais de jeunes recrues de 20 ans envoyées pour occuper le Japon. Peu entraînées au combat ils se sont plus engagés pour échapper au chômage que pour se battre… :huh:

    Aussi l’armée américaine est presque entièrement motorisée, donc problème: le sol de la Corée n’est nullement praticable pour des véhicules lors de cette guerre. De plus lors de leur occupation les japonais on privilégié les chemins de fer au détriment des routes. Il n’y a qu’une seule vraie route pour leur blindés et transport, donc pour les troupes de L’ONU le front se mesure à la largeur de cette route :blush:

    Les troupes chinoises elles sont presque exclusivement composée d’infanterie se déplaçant de nuit pour échapper aux avions ennemis. Elles passent donc partout et peuvent ainsi tendre des embuscades aux convois.
    Donc 800 000 chinois qui déboulent de tous les côtés et ayant une marge de manœuvre plus élevée que les troupes de l’ONU peuvent facilement bousculer les forces adverses.
    Le seul point ‘positif de cette guerre est la fin nette et totale de l’apparted au sein de L’U.S. Army.

    Durant la guerre de Corée il y a un nombre non négligeable de vétérans de la précedente guerre et de volontaires, de plus les soldats américains envoyés même les conscris ont une durée d’entrainement importante donc non l’entrainement américain est bon, surtout que les Nords coréens eux envoi vraiment leurs soldats au casse pipes.
    Pour ce qui est de la logistique tout se passe bien, ça toujours été l’atout des américains une logistique au petit oignons et la guerre de corée en est encore un bel exemple.

    Non le problème viendrat du renseignement, les américains se baseront exclusivement sur les reconnaissances aériennes qui ne montre rien de suspect à la frontière chinoise.

    Les Chinois se sont déplacés de nuit en charettes à bras ou a pieds et passent la journée dans des abris, ce qui fais que plus de 100 000 soldats massé à la frontière ne sont pas reperés, les forces onusiennes changent de positions tout les jours et ne subissent pas de grosses contre attaque, leurs défenses sont donc fait à la hate et il n’y en a pas en seconde ligne, pas de plan b en cas de replis non plus.

    54 divisions fantômes attaquent les positions onusienne, alors même si ils sont à pieds le temps que l’information soit tranmise et surtout cru! (Parceque la chine n’est pas en guerre heins et autant de monde ça ne passe pas inaperçus normalement) ben c’est une débacle sans non, de plus l’armée chinoise n’est pas totalement à pieds les avant gardes sont motorisé et il y a des chars aussi, de plus l’armée chinoise est en partis équipé de matériel américain parfait pour créer la confusion dans les rang adverses.

    L’erreur des américains est d’avoir été des grosses tanches au niveau renseignements , sinon c’est du sans faute.
    La force de l’armée chinoise n’est pas l’infiltration mais surtout de pouvoir amassé des troupes en très grande quantité la ou on l’attend le moins et le tout dans une discrétion absolus, ce qui nécessite des unités du génies très compétentes.

23 sujets de 1 à 23 (sur un total de 23)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.