Post has published by Comte de Dordogne

Ce sujet a 13 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Marechal Montcalm, il y a 1 an et 4 mois.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Bonjour a tous.
    Je voulais vous présenter une uchronie de ma création au sujet de l’Aiglon. J’espère qu’elle vous plaira et sinon bonne lecture. 😛

    Chapitre 1: Disparition chez les Habsbourg


    En cette matinée de juin 1829, la surprise est totale, à la cours impériale des Habsbourg. En effet François Napoléon dit le duc de Reichstadt a disparu et personne ne sait ou il peut bien se trouver. Très vite, on comprend que le duc est parti rejoindre en exil le reste de sa famille, les Bonaparte en Suisse, sachant qu’il est leur chef de file. En effet, pour lui et les membres de sa famille il faut attendre le bon moment pour retourner en France et ainsi récupérer leur trône. Ce moment est plus proche qu’ils ne le pensent.

    http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_267298LeducdeReichstadt1.jpg
    Le duc de Reichstadt en 1829.Fils de Napoléon premier.
  • Participant
    Posts5
    Member since: 26 mai 2015

    Une uchronie sur l’aiglon pourrait être intéressante, cependant pour l’instant impossible de juger vu le peu de texte que tu as posté pour l’instant

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Une uchronie sur l’aiglon pourrait être intéressante, cependant pour l’instant impossible de juger vu le peu de texte que tu as posté pour l’instant

    Je comprends ton point de vue. Pour moi c’était juste une introduction. je développerai beaucoup plus mes prochain chapitres. 🙂

  • Participant
    Posts1616
    Member since: 21 avril 2012

    Bonne chance à toi, Comte de Dordogne. Le monde de l’uchronie est difficile et beaucoup s’y cassent les dents, notamment à cause de lacunes en ce qui concerne les connaissances historiques, les textes peu travaillés, truffés de fautes d’orthographe et de syntaxe (parfois élémentaires). D’autant plus qu’il existe déjà une ou deux uchronies, incomplètes et bâclées au sujet de l’Aiglon, tu as donc toutes tes chances, à toi de montrer ce que tu sais faire. 😉

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Bonne chance à toi, Comte de Dordogne. Le monde de l’uchronie est difficile et beaucoup s’y cassent les dents, notamment à cause de lacunes en ce qui concerne les connaissances historiques, les textes peu travaillés, truffés de fautes d’orthographe et de syntaxe (parfois élémentaires). D’autant plus qu’il existe déjà une ou deux uchronies, incomplètes et bâclées au sujet de l’Aiglon, tu as donc toutes tes chances, à toi de montrer ce que tu sais faire. 😉

    Ne t’inquiète pas Leonidas aux sujets des connaissances historiques. J’ai ce projet d’uchronie depuis plus d’un an et je me suis beaucoup renseigné. 😉
    Merci de ton soutien. :cheer:

  • Participant
    Posts345
    Member since: 4 novembre 2016

    Bonne chance pour la suite Comte de Dordogne !

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Merci de ton soutient Second Empire.

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Bonjour a tous, suite a un peu de retard, je publie la suite de mon uchronie.
    Bonne lecture. 😉

    La révolution de Juillet

    En 1830, la tension politique est élevée en France. En effet, la fracture est très grande entre le roi, Charles X qui est un conservateur et la chambre des députés qui est majoritairement libérale.

    http://img4.hostingpics.net/pics/624912FranoisGrardCharlesXinhisCoronationRobes1829.jpg
    Charles X, le Roi de France en 1830

    La population qui se sent abandonnée du pouvoir est de plus en plus sensible à la propagande républicaine mais plus encore à celle des bonapartistes menée avec brio par Louis Napoléon. Ce dernier a des ailes depuis que son cousin l’Aiglon s’est installé prés de la France, en Suisse avec le reste de l’ancienne famille impériale.
    Après la prise d’Alger par ses armées, Charles X, ayant la conviction que « Paris ne bougera pas », tente le 25 juillet un coup de force constitutionnel. Par les ordonnances de Saint-Cloud, il décide notamment la dissolution de la chambre des députés dans l’espoir de reconstituer une majorité favorable par de nouvelles élections. Mais rien ne se passe comme prévu pour le monarque. Les députés libéraux ont appelé les parisiens à se soulever contre la monarchie des Bourbons.

    Charles X est obligé de quitter Paris avec toute sa famille. Certains parmi les députés veulent proclamer la République mais beaucoup d’autres appellent François Napoléon à revenir en France et a monter sur le trône. Tenus très au courant des évènements parisiens, dés le lendemain, François Napoléon entre en France avec certains membres de sa famille malgré l’interdiction de séjour qui les frappe. Le 28 juillet, quand L’héritier impérial arrive à Paris, il reçoit le soutien des trois rédacteurs du National : Thiers, Mignet et Carrel avec la « bénédiction » de Talleyrand qui se tient dans les coulisses. Le Maréchal Marmont qui était chargé de mettre fin à la révolte dans Paris se rallie à la cause Bonapartiste quand il apprend le retour du fils de l’Aigle.

    http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_1792041920pxCarnavaletCombatssurlePontNeuf01.jpg
    Les insurgés prenant le Palais du Louvre.

    Le chaos va grandissant dans la capitale, l’anarchie risque de se répande dans tout le pays et les puissances étrangères commencent à s’inquiéter de cette situation qui risque d’installer une république en France. Voyant les évènements dégénérer, François Napoléon joue son va-tout par un discours devant les émeutiers place de la Concorde. Il rappelle comment son père avait sublimé la République et avait donné à la France tant de grandeur. Il exhorte la foule en lui disant que « c’est un devoir national de poursuivre dans la paix l’œuvre de l’Empire ». Il est acclamé au cri de « Vive Napoléon II ». Devant l’enthousiasme suscité par cette folle journée, Thiers et Mignet font placarder dans tout Paris et dans les communes alentour le discours et le portrait de l’héritier des Bonapartes. François Napoléon est tellement populaire que le candidat des Républicains, La Fayette décide d’abandonner ses anciens soutiens qui se retrouvent sans candidats crédible. Il rejoint les rangs des Bonapartistes et accueille Napoléon II sur le balcon de l’Hôtel de ville de Paris où théâtralement il lui donne l’accolade tout en l’enroulant dans le drapeau tricolore.

    http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_5482561280pxEugneDelacroixLe28JuilletLaLibertguidantlepeuple.jpg
    “La liberté guidant le peuple” tableau de Eugène DeLacroix.
    Le jour même, Napoléon II devient le souverain du Pays.
    http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_5838571830cartedelafrance.png
    La France en 1830.
  • Participant
    Posts2925
    Member since: 26 février 2013

    C’est eugène delacroix. en un seul mot.
    Et c’est “la liberté” pas “la libertés”.

    Omnia Sunt Comunia

    Je suis anarchiste au point de traversé dans les clous pour ne point avoir de soucis avec la maréchaussée.

  • Participant
    Posts893
    Member since: 24 février 2015

    C’est un debut prometteur, et j’attends le deroulement avec impatience, avec les reactions a l’etranger ainsi que la revolution en Belgique ! Toutefois, quelque chose me chiffonne un peu…

    ” Ce dernier a des ailes depuis que son cousin l’Aiglon s’est installé prés de la France, en Suisse avec le reste de l’ancienne famille impériale.”

    Louis-Napoleon est tres ambitieux : pourquoi serait-il booste par l’arrivee d’un rival plus legitime que lui pour devenir empereur ?

    Enfin, je pinaille, mais peut-etre aurais-tu pu apporter davantage de precisions sur les manoeuvres (ou non-manoeuvres, si tous se rallient) au sein de la famille Bonaparte ; et la reaction des Habsbourgs.

    Vivement la suite ! 😉

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    C’est un debut prometteur, et j’attends le deroulement avec impatience, avec les reactions a l’etranger ainsi que la revolution en Belgique ! Toutefois, quelque chose me chiffonne un peu…

    ” Ce dernier a des ailes depuis que son cousin l’Aiglon s’est installé prés de la France, en Suisse avec le reste de l’ancienne famille impériale.”

    Louis-Napoleon est tres ambitieux : pourquoi serait-il booste par l’arrivee d’un rival plus legitime que lui pour devenir empereur ?

    Enfin, je pinaille, mais peut-etre aurais-tu pu apporter davantage de precisions sur les manoeuvres (ou non-manoeuvres, si tous se rallient) au sein de la famille Bonaparte ; et la reaction des Habsbourgs.

    Vivement la suite ! 😉

    Dans mon uchronie, j’imagine que Louis Napoléon est plus attaché aux principes de sa familles et de l’empire plutôt qua son pouvoir personnelle.
    Mais je ne peux pas te dire qui de nous deux a raison par manque de connaissance mais j’espère que cela ne (te) pose pas de problèmes. 😉

    Aussi je compte parler de la réaction des autres familles régnantes en Europe dans le prochain chapitre.

  • Participant
    Posts345
    Member since: 4 novembre 2016

    Comte de Dordogne

    Tout comme Henri Dubret, j’attends la suite avec impatience !

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Comte de Dordogne

    Tout comme Henri Dubret, j’attends la suite avec impatience !

    Malheureusement, je serai très irrégulier dans la publication de mes chapitres. De plus je doit travailler mon année scolaire et j’ai remarqué un petit problème dans mon scénario. :unsure:

    Si vous avez des idées pour la suite vous pouvez me les partager et ainsi étoffé mon histoire. :cheer:

  • Participant
    Posts54
    Member since: 29 juillet 2017

    j’espère que ce n’est pas mort ?

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.