Post has published by florian30051

Ce sujet a 71 réponses, 22 participants et a été mis à jour par  Imperator Romanorum, il y a 2 ans et 1 mois.

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    Quel est le pire empereur de Rome pour vous? S’il vous plait, éviter de citer directement un empereur sans justification!

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Fiouu y a du très haut niveau entre Caligula, Néron, Domitien, Commode et le tas de mariolles du Dominat, ça va être chaud!
    Bon mon candidat:
    Néron:
    Sa mère assassine l’empereur érudit Claude pour mettre son gamin de 17 au pouvoir. Résultat:révolte juive, construction de la Domus Aurea au détriment du 1/3 des habitants de Rome, petits meutres en familles, volonté de quitter Rome pour la Grèce,son suicide occasionne la crise de 68 qui a faillit faire disparaitre l’Empire Romain….
    Mais je reste persuadé que d’autres peuvent largement le concurrencer!

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Je penses aussi à Néron… Tu as oublié de citer l’incendie qu’il fait provoquer à Rome (et il fait accuser les chrétiens), et sa réputation d’artiste raté (pas selon lui, évidement…)

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    ?éron n’est pas responsable de l’incendie de Rome. Des incendies comme ça arrivait tout le temps sans besoin d’être provoqué, ry Néron n’était même pas à Rome à ce moment là. Son premier geste en écoutant la nouvelle fut de retourner à Rome justement pour s’occuper du problème.

    Pour le reste par contre vous avez raison.

  • Participant
    Posts19
    Member since: 12 avril 2012

    Personnellement, je trouve que les plus mauvais empereurs romains se situent à la fin de l’Empire Romain d’Occident. En effet, on dit Néron,Caligula ou autre Caracala mais sous leurs règne, les légions ont su protéger les frontières de manières efficace tandis qu’au IV-Vèmes siècle l’Empire doit se diviser mais en plus de cela, l’Empire d’Occident, incapable d’assurer sa propre défense n’hésita pas à demander l’aide de généraux barbares,et qui dans un même temps n’hésitent pas à prendre le pouvoir !

  • Participant
    Posts1563
    Member since: 12 avril 2012

    Petite anecdote avec Néron:
    Il fit une course de char en Grèce (je ne me souviens plus de la ville exacte). Mais arrivant dernier, il se fit tout de même déclarer vainqueur de la course (s’il la terminée^^). Afin de récompenser les Grecs, il les exempta d’un impôt pour Rome, c’est pourquoi, la Grèce le nomma vainqueur de toutes les disciplines sportives. Il rentra alors à Rome couvert de trophées. 😆

  • Participant
    Posts1004
    Member since: 12 avril 2012

    Heuresement que le ridicule ne tue pas et je suis content pour lui qu’il ne soit pas mort de honte apres avoir fait sa 😆 . Je précise que l’attelage de son char était composé de 8 chevaux (contre 4 habituellement) et qu’ila perdu quand meme.
    Sinon il y a Caligula qui était complètement taré au sens propre de terme.

  • Participant
    Posts1615
    Member since: 12 avril 2012

    Il a fait tuer sa mère et sa sœur, et a renvoyé Vespasian ( futur empereur, d’ailleurs) car celui-ci a eu le malheur de s’assoupir pendant une représentation de chants de Néron en Grèce ( je signale aussi comme petite anecdote que certaines personnes écoutants l’empereur, n’en pouvant plus mais terrifiés à l’idée de fuir ce désastre en chanson eurent l’idée de faire semblant de s’évanouir de plaisir tellement ils aimaient la voix de Néron, ainsi, ils étaient évacués de l’amphithéâtre).

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts1004
    Member since: 12 avril 2012

    Fallait vraiment etre con pour y croire! Dire que cet abruti dirigeait la premiere puissance mondiale!

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Sinon il y a Caligula qui était complètement taré au sens propre de terme.

    L’empereur Caligula a fait bâtir un palais pour son cheval si je ne m’abuse ; par ailleurs, mais là je ne suis plus très sûr, il aurait voulu nommer ledit cheval consul…

    Sans commentaire, encore heureux qu’à cette époque les légions romaines faisaient leur travail.

  • Participant
    Posts434
    Member since: 12 avril 2012

    Néanmoins, d’aprés un vieux manuel d’histoire de 1931, Caligula serait tombé malade ce qui l’aurait rendue fou. L’information est certe à confirmer, mais si c’est le cas, ne l’accablons point trop mémoriellement 😉 .

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Pour Caligula effectivement il était pas net, mais il était surtout marqué par des pratiques religieuses orientales (n’oublions pas qu’il descend de Marc Antoine) du coup, il voulait se faire adorer comme un dieu, quitte a soulever de gros problèmes à Rome et en Judée!
    Après Suétone, anti empereur romain puisque sénateur et en même temps chargé de saquer toutes les dynasties antérieures à celle des Antonins, s’est déchainé sur Caligula, et en a surement rajouté.
    Pour le coup du cheval consul, Domitien a fait fort lui aussi: il a convoqué le Sénat pour discuter uniquement….. de la façon dont on fait cuire un poisson!

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Il a fait tuer sa mère et sa sœur, et a renvoyé Vespasian ( futur empereur, d’ailleurs) car celui-ci a eu le malheur de s’assoupir pendant une représentation de chants de Néron en Grèce ( je signale aussi comme petite anecdote que certaines personnes écoutants l’empereur, n’en pouvant plus mais terrifiés à l’idée de fuir ce désastre en chanson eurent l’idée de faire semblant de s’évanouir de plaisir tellement ils aimaient la voix de Néron, ainsi, ils étaient évacués de l’amphithéâtre).

    Pas sa soeur, sa femme (qui est sa soeur adoptive à la rigueur).
    Pour le chant, apparemment c’est Suétone qui ment, car il était doué! Mais parait qu’il empêchait toute personne de quitter l’amphi et des femmes accouchaient là donc. Certains faisaient semblant d’être morts pour être évacués, pas de s’évanouir de plaisir.

  • Participant
    Posts1615
    Member since: 12 avril 2012

    Il paraîtrait aussi que Caligula à donné l’ordre aux légionnaires basés en Angleterre de cesser tout combats et d’aller ramasser des coquillages sur la côté. 😛

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Il avait des projets d’invasions de la Bretagne, mais c Claude qui les concrétisera: il n’y a pas de soldats romains en Bretagne avant 43 ap JC, 2 ans après la mort de Caligula.

  • Participant
    Posts1004
    Member since: 12 avril 2012

    Mais c’était un noble projet: rassembler la plus grande collection de coquillage de tous les temps. Louons le pour cette magnifique idée 😆 .

  • Participant
    Posts1615
    Member since: 12 avril 2012

    C’était pas avec l’armée qu’il aurait du accomplir ce projet, mais avec des civils réquisitionnés ou alors payés pour ça. 😛

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts434
    Member since: 12 avril 2012

    Comment diable! Les légionaires n’étaient donc pas content de rammasser des coquillages :whistle: ? Aprés tout, ca leurs faisaient une séance de manoeuvres militaires “sautée” 😛 .

  • Participant
    Posts1615
    Member since: 12 avril 2012

    Ils étaient plus là pour se battre, défendre Rome et agrandir son territoire que pour ÇA!!! 😛

    Une Spartiate équipant son fils : "Reviens avec ce bouclier au bras ou bien dessus"

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    Vous avez oublié de citer un empereur (ou du moins un grand dirigeant romain) qui pourrait faire parti de la liste. Son nom est Ricimer et il plaça des empereurs fantoches et tua un peu tout son entourage. Je vous invite à visionner ce documentaire. Il scela le sort de l’empire romain d’occident.
    https://www.youtube.com/watch?v=zcynaHj4F6Y&feature=player_detailpage&list=FLI2xxGdjObUoZ_eF6OOYdLA

  • Participant
    Posts538
    Member since: 12 avril 2012

    Les pires empereurs de Rome, ce n’est ce qui manquent mais je trouve que Néron et Caligula sont les pires; il y en a un qui a fait incendié la moitié de Rome tout en jouant de la lyre et l’autre qui invite des sénateurs devant un pont et il passe et repasse sur ce pont avec plusieurs déguisements durant 8 jours il me semble. 🙁

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Néron n’a pas incendié Rome, c’est une rumeur malveillante, en fait il a même essayé de faire passer des lois diminuant le risque d’incendie majeur, mais a du reculer devant la levée de bouclier des entrepreneurs dont les intérêts économiques seraient lésés.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 12 avril 2012

    Ah bon, c’est quoi tes sources?

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Franchement c’est probable. Lorsqu’une dynastie Impériale arrivait au pouvoir il était assez courant de modifier l’œuvre de la précédente pour la dénigrer. Par exemple on remodelait les sculptures de ses prédécesseurs à son effigie. Cela effaçait le prestige de ses ainée, et en plus on faisait des économie. De même les historiens chargé de faire les chroniques impériales avaient pour mécène les empereurs actuels, ce qui nuit beaucoup à leur objectivité.

    Démêler le vrai du faux est donc extrêmement complexe, mais si la légende de Néron a été inventé, je la trouve particulièrement romanesque et interessante, et je suis donc assez enclin à y croire :p.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 12 avril 2012

    Dire que Néron était le neveu de Caligula.

    Petite rectification par rapport à l’incendie de Rome,Néron en effet n’a aucun rapport avec l’incendie de Rome mais il a quand meme fait un poeme dessus.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 12 avril 2012

    Pourtant il y a des livres qui disent le contraire.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Pourtant il y a des livres qui disent le contraire.

    Le rôle de Néron par rapport à l’incendie de Rome a été beaucoup soulevé dans les sources de l’époque et forcément, ensuite il est difficile pour l’historien de démêler le vrai du faux, d’où des versions parfois complètement opposées selon les livres 😉

  • Participant
    Posts538
    Member since: 12 avril 2012

    Donc en fait Néron est juste un tyran qui a demandé à son armé de marcher vers le peuple qui croyaient que c’était lui qui avait déclanché l’incendie. Il eu alors l’idée de dénoncer les chrétiens c’est ça?

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 12 avril 2012

    Les chrétiens étant considerer comme une secte,et vue qu’ils étaient mal vue par le peuple,c’étaient les coupables idéals.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 12 avril 2012

    Mais il me semble que Néron n’a pas trouvé tout seul cette idée.
    Les chrétiens étaient dévoré par les fauves dans l’arène.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 12 avril 2012

    C’est ce que j’ai dit plus haut ils été mal vue par le peuple.

  • Participant
    Posts538
    Member since: 12 avril 2012

    C’est normal qu’il est été mal vu par le peuple, les romains ne supportaient pas que d’autres personnes ont une religion différente de la leur.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 12 avril 2012

    Non c’est pas du tout ça fdb1er:à Rome il y avait des tas de religion differente,par exemple le judaisme mais il y avait aussi des gaulois,egyptiens,bref tout l’empire avec leur propre religion.Ce pourquoi les chrétiens n’étaient pas aimés,c’etait parce qu’ils refusaient de rendre hommage à l’empereur,par exemple bruler un cierge en l’honneur de l’empereur,c’était les seuls à refusé de le faire voilà pourquoi ils étaient mal vue.Et avec ça les Romains étaient intransigeants c’était comme un début de rebellion de refusé de rendre hommage à l’empeureur.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    c’etait parce qu’ils refusaient de rendre hommage à l’empereur

    En fait, les Chrétiens étant monothéistes, ils ne pouvaient pas ajouter l’Empereur à leur Panthéon comme c’était le cas des autres religions. Pour les Juifs on avait eu le même problème ; cependant, dans la mesure où cela se limite à une région particulière de l’Empire et bien on avait fait une exception. En revanche, avec les christianisme qui est une religion qui convertit (on n’est plus dans le cadre d’un peuple élu) et bien c’est une réelle menace à l’autorité impériale.

    Heureusement, les Empereurs romains puis byzantins après Constantin Ier sauront s’en accommoder, mais ça c’est une autre histoire 😉

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    c’etait parce qu’ils refusaient de rendre hommage à l’empereur

    Heureusement, les Empereurs romains puis byzantins après Constantin Ier sauront s’en accommoder, mais ça c’est une autre histoire ;)[/quote]

    Euh je dirais plutôt que la religion se dénature sous une forme que Constantin va encore dénaturer et alors effectivement les “chrétiens” de l’époque qui n’ont plus rien à voir avec ceux du Principat non seulement n’auront plus de problème, mais auront en plus d’immenses privilèges.

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    Je me permets de relancer ce sujet car je serais curieux de lire d’autres commentaires…

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 12 avril 2012

    Je me permets de relancer ce sujet car je serais curieux de lire d’autres commentaires…

    Commode ruina completement le prestige de la fonction impériale . Sans parler de ce fou transsexuel d’Héliogabale ..

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Ouais enfin pour Hélioglabal, c’est peut être beaucoup d’exagérations et de machisme de la part des auteurs, (l’histoire auguste, apparement commence à dévier totalement en 217 et n’est plus du tout une source à prendre en considération) vu qu’en fait, c’est sa mère qui dirige.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Pour des raisons que j’ai explicité dans mon dossier, je pense que Galba ou Vitellius, -pas forcément réputés fous contrairement à Néron par exemple-, ont leur place dans ce topic! Même si il faut admettre que dans le contexte où ils prennent le pouvoir, la situation est très délicate. Et sinon, il y a quand même Caligula, qui malgré l’obscurité qui entoure son règne, est une valeur sûre!

  • Modérateur
    Posts2268
    Member since: 12 avril 2012

    Caligula.
    J’ai besoin de dire pourquoi?

    "Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve"-Euclide

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Caligula.
    J’ai besoin de dire pourquoi?

    QU’ILS ME HAISSENT, POURVU QU’ILS ME CRAIGNENT!

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 12 avril 2012

    Caligula.
    J’ai besoin de dire pourquoi?

    QU’ILS ME HAISSENT, POURVU QU’ILS ME CRAIGNENT!

    Ou bien :”Dommage que le peuple romain n’ait pas une seule tete pour la lui couper plus facilement !”

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    J’ai pensé à celle là aussi!
    Mais je préfère franchement l’humour à la Vespasien, qui, sentant sa fin proche, s’exclame: Malheur! Je crois que je deviens dieu!

  • Participant
    Posts802
    Member since: 12 avril 2012

    Humpf, personnellement je me permets de sauver l’honneur des empereurs dits “fous”, et particulièrement Néron et Caligula. J’ai lu l’excellent livre qu’a fait l’historien Pierre Renucci sur Caligula, et ça ma permit de comprendre certaines choses.
    Tout d’abord, les historiens romains étaient tous de la classe sénatoriale, donc tout empereurs ayant des différends avec la noblesse romaine sont bizarrement dépeints par ces derniers comme des psychopates, au simplement comme des médiocres. Et ensuite, certains de ces auteurs comme l’Histoire d’augustes écrivent des siècles après les épisodes qu’ils narrent, sans avoir l’objectivité des historiens d’aujourd’hui, certaines anecdotes croustillantes pouvant tout simplement être des légendes, des racontars, propagés de siècle en siècle. Et surtout, ces patriciens romains écrivent pour la noblesse, d’un point de vue de la noblesse, il n’est donc pas dit que des empereurs tels Caracalla ou Domitien étaient mals vus du peuple de l’Empire. Comme Tite Live, qui lorsqu’il raconte les affrontements entre patriciens et plébéiens durant la République, prend presque toujours le parti des nobles, diabolisant les revendications des petits.
    Mais pour en revenir à Caligula, Renucci pense que certaines de ses frasques, viendrait surtout du fait qu’il cherchait à humilier la noblesse romaine, et non pas qu’il était totalement dérangé du cerveau (bon, il je ne dis pas, il ne devait pas tourner tout rond non plus). Et Néron, je le vois plutôt comme un gamin gâté, qui aimait la tranquilité et le luxe, et grécophile avec ça, ce qui ne devait pas plaie aux austères patriciens romains avides de gloire militaire, de voir ce cochon rose chanter et danser sur des rythmes grecs, tout en se vautrant dans le luxe.
    Ces empereurs là, leur plus grand défaut est que d’après moi, il se servait plus de leur charge de seigneurs de l’Empire romain pour en profiter à fond, les premiers empereurs de Rome, les Julio-Claudiens ayant plus de pouvoir que les dynasties postérieures, du moins jusqu’à la Crise du IIIème siècle, contrairement à d’autres empereurs énergiques qui ne passait pas leur temps à Rome à profiter de l’argent du contribuable, comme Vespasien, Trajan, Septime-Sévère, Caracalla, Aurélien ou Dioclétien, tous ces empereurs guerriers.

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    Je suis entièrement d’accord avec ton message, Agrippa. Il est très probable nous exagérons les défauts de certains empereurs.
    Cependant, que penses-tu de mon candidat, Ricimer? Ne pourrais-t-il pas être sur le podium? (au passage, dommage que la vidéo de présentation ait été supprimée).

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 12 avril 2012

    mon candidat, Ricimer?

    Ricimer ne revetit jamais la toge pourpre cependant ceux qui le faisaient n’étaient que les hommes de paille de ce Barbare aux ambitions aussi haute que sa naissance ( il était quand meme prince mais cadet donc pas de royaume) . Si pas , il a clairement précipité la chute de l’Empire romain : durant une bataille contre les Vandales en Sicile , il n’hésita pas à assassinner lui-même des officiers “romains” pour désorganiser l’offensive .

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    On est bien d’accord qu’il ne revêtit pas vraiment le pourpre. Mais, le fait est qu’il était tout de même à la tête de Rome pendant ces quelques décennies qui furent décisives. (D’ailleurs, je ferai peut-être un dossier sur sa personne, Ricimer est trop peu connu…).

  • Participant
    Posts802
    Member since: 12 avril 2012

    En fait, on ne peut pas dire que Ricimer fut le pire empereur de Rome, il n’était pas empereur, et de toute façon, à la fin du Vème siècle, je pense que plus personne n’aurait pu sauver l’Empire romain d’Occident de la dissolution. Par contre, il est vrai qu’il parait avoir été surtout motivé par ses ambitions personnelles, n’hésitant pas à assassiner son ami, Majorien, avec qui il avait fait un coup d’état, parce qu’il n’arrivait pas à le manipuler.
    Ouaip, je pense que la grandeur de Rome n’était pas une motivation pour Ricimer. Mais bon après, comme je l’ai déjà dit, à la fin du Vème siècle, il ne devait plus y avoir grand monde pour être capable de la restaurer, cette grandeur.

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    Il est vrai qu’en ces temps, les deux seuls hommes de pouvoir qui avaient réellement la capacité de changer la donne ensemble, Aetius et Valentinien III, se sont entretués…
    Mais, en ces temps, cela devait de toute façon être trop tard comme tu l’as dit..

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 12 avril 2012

    Les Byzantins auraient pu aider les Romains et ils l’ont fait mais Ricimer a tout gaché en faisant ce que j’ai dit plus haut .

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    Les Byzantins auraient pu aider les Romains et ils l’ont fait mais Ricimer a tout gaché en faisant ce que j’ai dit plus haut .

    Eh oui! C’était vraiment un gros problème. Soit, les Byzantins avaient une crise interne ou était confronté à une guerre externe et ainsi ne pouvait pas intervenir, soit les Romains subissait leurs propres crises, ce qui empêchaient toute aide entre les empires. D’ailleurs, ce problème est vraiment remarqué dans mon dossier sur les derniers empereurs romains que je t’invite à consulter si ce n’est pas déjà fait.
    Certaines personnes du forum (dont moi) avons envisager une situation dans laquelle l’Orient interviendrait pleinement en Occident sous forme de RP. Si ça t’intéresses, n’hésite pas à venir nous voir (lien dans ma signature…).

  • Participant
    Posts44
    Member since: 12 avril 2012

    En tout cas moi, j’aime pas trop l’Empire Byzantin sauf pour avoir été un centre religieux de ma religion sinon pour moi la séparation des Empires étaient inévitables, tout comme Empire.

  • Participant
    Posts2823
    Member since: 12 avril 2012

    En tout cas moi, j’aime pas trop l’Empire Byzantin sauf pour avoir été un centre religieux de ma religion sinon pour moi la séparation des Empires étaient inévitables, tout comme Empire.

    Peux-tu un peu développer ton avis? Je ne comprends pas la fin de ta phrase…

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 12 avril 2012

    En tout cas moi, j’aime pas trop l’Empire Byzantin sauf pour avoir été un centre religieux de ma religion sinon pour moi la séparation des Empires étaient inévitables, tout comme Empire.

    Peux-tu un peu développer ton avis? Je ne comprends pas la fin de ta phrase…[/quote]
    Moi aussi

  • Participant
    Posts44
    Member since: 12 avril 2012

    Chaque Empire va tomber un jour ou l’autre et généralement de l’Intérieur.
    Sinon j’ai dis que je m’intéressait seulement aux Byzantins à cause du fait qu’il avait de l’influence sur les chrétiens et que je le suis.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Chaque Empire va tomber un jour ou l’autre et généralement de l’Intérieur.

    Tout comme chaque homme va mourir un jour ; il n’empêche qu’en attendant on continue de vivre ! De même, l’étude d’un empire est bien loin de se limiter à sa chute et il possède de multiples facettes qui sont autant d’axes de recherche passionnants.

    Sinon j’ai dis que je m’intéressait seulement aux Byzantins à cause du fait qu’il avait de l’influence sur les chrétiens et que je le suis.

    Dans ce cas, je te conseille d’élargir tes horizons : on apprend beaucoup à étudier des cultures et des peuples avec qui on ne partage à première vue aucun point commun. Pourtant, avec le recul, on se rend compte de toute la richesse de ces différences !

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 12 avril 2012

    La culture byzantine est une des cultures les plus riches aux niveaux scientifique et littéraire(par exemple Léon le mathématicien a fabriqué un système de communication si performant que l’on pouvait savoir ce qui se passait à la frontière du Taurus en moins d’une journée!), et puis il me semble que la minuscule c’est encore eux (débat théologique oblige) ou encore l’université(dans sa version à peu près moderne). Puis revoie un peu ton jugement car sans les byzantins pas de renaissance en Europe 😉 .

  • Participant
    Posts44
    Member since: 12 avril 2012

    Ca va j’ai les notions j’ai jamais dis que j’ai pas appris la culture byzantines à sa base même, après je sais très bien la base de la Renaissance vient principalement de l’Etat de Toscane et de Byzance par rapport à la culture et l’art.

  • Participant
    Posts21
    Member since: 12 avril 2012

    moi j’aime bien Caligula
    il a déclaré la guerre a Poséidon et a demander a 2 légion d’attaquer la mer.

  • Zed
    Participant
    Posts501
    Member since: 12 avril 2012

    Petite anecdote que j’avais lu dans “La culture générale pour les nuls”, c’est que l’eau que buvait certains empereur (Néron en faisait partie il me semble) les rendait fous. En fait, cette eau arrivait par des “tuyaux” en plomb. Et c’est ce métal, qui infectait l’eau, les rendaient cinglés :p

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    C’est ce que j’ai lu aussi, mais les “empereurs cinglés de Rome” en général est un gros cliché.

  • Participant
    Posts189
    Member since: 12 avril 2012

    En mauvais empereurs, il y en a une flopée: Caligula, Néron, Domitien, un bon nombre des empereurs du Dominat.

  • Participant
    Posts1957
    Member since: 12 avril 2012

    Domitien était un excellent administrateur, mais on n’a retenu de lui que son absolutisme et trois années sur 15 de répressions somme toutes relativement modérées.

  • Participant
    Posts121
    Member since: 12 avril 2012

    On pourrait citer Caracalla qui,pour s’attirer les faveurs des citoyens après les cruautés dont il a été l’auteur,a fait construire des thermes gigantesques.Et pourtant il faisait travailler ses esclaves 24 heures sur 24!

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    On pourrait citer Caracalla qui,pour s’attirer les faveurs des citoyens après les cruautés dont il a été l’auteur,a fait construire des thermes gigantesques.Et pourtant il faisait travailler ses esclaves 24 heures sur 24!

    Dans ce cas, je pense qu’on peut citer tous les citoyens romains qui ont lancé des travaux de construction et d’embellissement de la Ville, car ils employaient tous de la main d’oeuvre servile, tout comme les grands propriétaires de latifundia, etc.

  • Participant
    Posts189
    Member since: 12 avril 2012

    Et pourtant il faisait travailler ses esclaves 24 heures sur 24!

    Je ne crois pas que les citoyens romains aient eu la moindre compassion pour le sort d’un esclave. Donc argument irrecevable.

  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 12 avril 2012

    Et pourtant il faisait travailler ses esclaves 24 heures sur 24!

    Je ne crois pas que les citoyens romains aient eu la moindre compassion pour le sort d’un esclave. Donc argument irrecevable.[/quote]
    Ouais c’était des meubles. Pour les constructions pharaoniques, on pourrait en revenir à Néron.

  • Participant
    Posts1913
    Member since: 12 avril 2012

    Et pourtant il faisait travailler ses esclaves 24 heures sur 24!

    Je ne crois pas que les citoyens romains aient eu la moindre compassion pour le sort d’un esclave. Donc argument irrecevable.[/quote]

    FAUX! Cela dépend des citoyens de l’époque et des esclaves eux mêmes.En effet si dans les premiers temps l’esclave n’est pas considéré, mais cela change avec Cicéron dans un premier temps, qui les traitent enfin en humain. Puis cela va évoluer petit à petit. Plus Sénèque dira même que les esclaves ont une âme, et ça c’est un tournant dans l’histoire romaine. Cela ça dépend aussi du statut de l’esclave, il faut distinguer l’esclave de la domus et l’esclave de la villa. Si le premier est très bien considéré par les maitres grâce à la promiscuité. Ceux ci sont souvent affranchies par leurs maitres. Le deuxième par contre est plutôt mal considérer à la fin de la république. Il faut distinguer aussi les esclaves privé, des esclaves impériaux, et des esclaves publics. Les esclaves des deux dernières classe sont des esclaves de très grande valeur, qui gagnent pour la plupart mieux leur vie que la plupart des citoyens romains. La plupart des ces esclaves là sont des intellectuels tout comme Narcisse par exemple.

  • Participant
    Posts189
    Member since: 12 avril 2012

    Et pourtant il faisait travailler ses esclaves 24 heures sur 24!

    Je ne crois pas que les citoyens romains aient eu la moindre compassion pour le sort d’un esclave. Donc argument irrecevable.[/quote]

    FAUX! Cela dépend des citoyens de l’époque et des esclaves eux mêmes.En effet si dans les premiers temps l’esclave n’est pas considéré, mais cela change avec Cicéron dans un premier temps, qui les traitent enfin en humain. Puis cela va évoluer petit à petit. Plus Sénèque dira même que les esclaves ont une âme, et ça c’est un tournant dans l’histoire romaine. Cela ça dépend aussi du statut de l’esclave, il faut distinguer l’esclave de la domus et l’esclave de la villa. Si le premier est très bien considéré par les maitres grâce à la promiscuité. Ceux ci sont souvent affranchies par leurs maitres. Le deuxième par contre est plutôt mal considérer à la fin de la république. Il faut distinguer aussi les esclaves privé, des esclaves impériaux, et des esclaves publics. Les esclaves des deux dernières classe sont des esclaves de très grande valeur, qui gagnent pour la plupart mieux leur vie que la plupart des citoyens romains. La plupart des ces esclaves là sont des intellectuels tout comme Narcisse par exemple.[/quote]

    Il ne faut pas faire de cas particulier, des généralités. Un citoyen romain ne se souciera pas du sort d’un esclave.
    Je vois pas trop quel est la différence entre l’esclave de Domus et de Latifundia si ce n’est les conditions de travail. De plus, si le maître vit dans une Domus, c’est qu’il est riche, donc il ne se sourira pas du sort de l’esclave qu’il n’a probablement pas acheté lui-même.
    Le nombres des esclaves de toutes façon; avait tendance à diminuer de plus en plus durant l’Empire.

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Les conditions de vie des esclaves changent énormément selon la tâche qui leur incombe : les uns sont précepteurs et vivent effectivement mieux que certains citoyens parmi les plus pauvres de l’Urbs, tandis que d’autres dans les mines et les grandes propriétés connaissent des conditions d’exploitation à peine supportables (ce sont d’ailleurs ceux-ci qui se révoltent à la fin de la période républicaine). En revanche, pour ce qui est de la reconnaissance sociale, c’est une donnée bien plus complexe à établir, car variable et reposant sur des sources lacunaires pas toujours très expressives.
    Ce qui ressort néanmoins, c’est que, si juridiquement l’esclave est un meuble dont le possesseur peut disposer selon son bon plaisir, la réalité montre qu’il bénéficie d’une certaine place sociale, dépendant bien évidemment de son rôle comme esclave. Le fait qu’un maître puisse accorder la liberté à un de ses esclaves témoigne indirectement d’une reconnaissance que celui peut acquérir. Dans le cas de l’administration impériale, l’esclavage peut déboucher sur une véritable carrière, avec des affranchis qui deviennent extrêmement riches. Par ailleurs, au sein des associations de métier, on constate une réelle proximité entre citoyens de naissance ingénue (nés libres), affranchis et esclaves, mais cela reste une exception.

    Bref, le débat est loin d’être clôt, mais je m’égare par rapport au sujet initial. Aussi, pour me faire pardonner cet excursus, j’aimerais rappeler que la prudence incombe à quiconque se pencherait sur les sources littéraires antiques, car elles prennent bien souvent parti pour ou contre un empereur. Dès lors, celui-ci peut apparaître complètement fou ou sadique, alors qu’il ne l’est pas véritablement, mais est « seulement » impopulaire aux yeux de l’auteur (un peu comme si on prenait un pamphlet ou une caricature conçue contre une personnalité politique actuelle).
    Cependant, il est vrai qu’il n’y a bien souvent pas de fumée sans feu et, si les traits sont exagérés, ils n’en reflètent pas moins de réels travers que manifeste le représentant de la figure impériale.

  • Participant
    Posts460
    Member since: 12 avril 2012

    Bien que il ne soit assurément pas le plus mauvais, je pencherai pour Alexandre Sévère.
    Ca manière de régler les invasions barbares tenu a distance par Septime Sévère et Caracalla montre la faiblesse de Rome. De plus il cédera sa place à l’anarchie militaire.

  • Participant
    Posts469
    Member since: 12 avril 2012

    Hum personnellement j’ai une petite préférence pour Heliogabale, empereur de 218 a 222 ap-JC: c’était un empereur faible qui ne s’occupait pas du tout de la politique et laissait tout le pouvoir a sa famille, notamment sa grand-mère Julia Maesa, et sa mère Julia Soemias. Mais se qui fait son charme, c’est sa personnalité ! En gros il passait son temps coucher avec tout ce qui passait, esclave, homme, femme ou autre, ce qui a bien sur scandaliser la population et le sénat ( je tiens quand même a préciser qu’il avait 15 ans quand il est devenu empereur). Au bon de seulement 4 ans de règne qu’il a passer a ne rien faire, lui ainsi que sa mère finissent assassiner par des militaires qui soutenaient le cousin et opposant de l’empereur, sévère Alexandre. Le corps d’Héliogabale est traîné à travers les rues de Rome, puis le peuple romain essaye de jeter son cadavre dans les égouts, sauf que vu que les égouts sont vachement étroits, ils finissent par jeter l’empereur (ou ce qu’il en reste) dans le Tibre. C’est son cousin, Sévère Alexandre, le dernier membre de la dynastie des sévères.

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.