Post has published by Augustin

Ce sujet a 275 réponses, 31 participants et a été mis à jour par  cuirassier, il y a 1 an et 5 mois.

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 276)
  • Participant
    Posts433
    Member since: 12 avril 2012

    Je crée ce sujet afin de recueillir vos avis sur cette guerre qui oppose les touaregs alliés à des jihadistes et le gouvernement malien soutenu par l’ONU qui a décidé de procéder à une intervention avec l’aide de plusieurs pays africains notamment le tchad et le niger si mes souvenirs sont bons. Ce contingent devrait être composé de plus de 3000 hommes, la France et les USA encadreront et formeront le contingent et apporteront une aide logistique. Alors, à votre avis comment cela va-t-il finir ? 😀

  • Modérateur
    Posts2996
    Member since: 12 avril 2012

    Je pense qu’il faut en effet repousser AQMI, tant pis pour l’indépendance des Touaregs qui aurraient dû s’allier à des gens plus fréquentables.

    En plus en assistant l’intervention africaine on défend nos intérêts (protection des ressortissants et des mines d’uranium).

    Ma seule crainte est pour les otages…

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts427
    Member since: 15 avril 2012

    Les otages vont mourrir c’est sûr car avant que leur rébélion disparaisse, ils feront un maximum de dégats :unsure:

  • Participant
    Posts433
    Member since: 12 avril 2012

    je pense que les otages ne doivent surtout pas nous empêcher de combattre AQMI. En effet le problème est que dès qu’il y a une prise ‘otage, elle est très fortement médiatisée (encore plus lorsque ce sont des journalistes qui sont enlevés). Cependant je suis contre la libération d’otages en échange d’argent car plus on donne de l’argent pour les récupérer plus il devient rentable pour AQMI de capturer encore plus de français pour encore plus d’argent et ainsi s’acheter encore plus d’armes pour tapper encore plus sur la France. Si nous voulons vraiment libérer les otages, il vaut mieux donner cet argent à nos services de renseignement pour déterminer l’endroit où ils se trouvent et ainsi les libérer.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    il vaut mieux donner cet argent à nos services de renseignement pour déterminer l’endroit où ils se trouvent et ainsi les libérer.

    Tu rigoles? Ils ont déja du mal a se battre contre des paysans bulgares armée de fourches et fusil de chasse alors au Mali…
    Non les renseignement français c’est notre “7 compagnie” faut surtout pas les employés.

    Plus sérieusement le problème c’est que dans le sud du mali on a le parti de l’armée et du président qui s’affronte, il y a déja eu deux coups d’état en moins d’un an quand même, donc déja quand tout ça sera unis ça sera beau.

    L’autre problème c’est qu’on a pas la logistique pour intervenir la bas sans une aide américaines ont peu pas intervenir, donc espérons que l’union africaine fasse quelque chose pour sauver l’uranium d’Areva et éviter que le Mali ne devienne “l’afghanistan bis”.

  • Participant
    Posts177
    Member since: 19 avril 2012

    Malheuresement j’ai bien peur que tu te fais un peu trop d’illusions L’AQMI et les groupes terroristes en generales possedent un avantage non negligeable la connaissance du terrain et ainsi la mobilite ensuite pour ce qui est des interventions il faut generalement beaucoup de temps,de preparation tactique,evaluer les riques mais egalement les chances de succes et de confirmer la presence des otages ainsi la verification de la fiabilte des renseignements,le nombre d’ennemis presents…

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Personnellement, je penses qu’une intervention est peut être un peu précipitée… Après je ne connait pas l’importance du Mali dans la stabilité du Saël, ce qui devrait être notre but premier.

    Quand à Areva, je m’en fiche éperdument, et ce pour plusieurs raison :

    – ça ne détruira pas Areva, l’Uranium est une ressource (encore) commune, et son activité est loin d’être fondée uniquement sur l’extraction de ce minerai
    – ça n’augmentera en rien le coût de l’énergie, la part du combustible étant très faible dans les coûts de production, et de toute façon le marché de l’énergie est indexé sur le coût du pétrole (à la rigueur du charbon aux vu des derniers développements de cette ressource)
    – je suis personnellement anti-nucléaire, mais cet argument est subjectif bien entendu 😉
    – de toute manière, le Mali n’en à jamais vu la couleur, de cet uranium…

    Pour ce qui est d’une stabilisation de la région, quel rôle jouent les Touaregs? Parce que je ne connait absolument pas quels pourrait être l’impact d’une négociation avec eux. Y a il un moyen de les retourner? Parce qu’AQMI, on peux pas dire que seule cette organisation ais un pouvoir de nuisance important, si ce n’est par le commerce d’otage.

    Je penses qu’il faut se poser ces questions avant de transformer le Mali en nouvelle Libye… C’est bien beau de bombarder à tout va et de distribuer des armes comme des petits pains, mais ça n’a jamais stabilisé l’Afrique… Soit le rôle de l’ONU normalement.

  • Participant
    Posts177
    Member since: 19 avril 2012

    En Afique la guerre peut etre dans la rue donc l’Afrique totalement en paix ce sera pas avant longtemps

  • Participant
    Posts433
    Member since: 12 avril 2012

    même si AQMI connait très bien le terrain, il ne faut pas oublier que nous avons de très bons services de renseignement (malgré tout ce que l’on peut dire) et qu’il sera toujours plus productif de donner cet argent à eux plutôt qu’aux terroristes. En ce qui concerne les touaregs, il s’agit d’un groupe qui revendique l’indépendance et veut donc un territoire pour son peuple. Cependant ils ont dû s’allier avec AQMI pour s’emparer du Nord Mali mais il y a très récemment eu quelques combats entre les différentes factions qui contrôlent le Nord Mali, ce qui pourrait aider l’ONU. De plus, la France a de très nombreuses bases dans quasiment tous les pays frontaliers du Mali, ce qui me laisse penser que nous avons parfaitement les moyens d’apporter une aide logistique et d’encadrement importante. La France garde une grande influence dans la région.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    J’ai une question :

    Dans les raisons de ces troubles, ne peux on pas voir une influence climatique, à savoir la désertification qui entraine comme partout ailleurs dans le Saël des tentions entre cultivateurs et éleveurs?

    Non pas que ça soit la cause de la guerre, mais une possibilité d’exploitation de ces tentions par les belligérants. D’autant que ces tentions sont souvent incluse dans des rivalités ethniques, du fait des modèles de subsistances traditionnels…

    Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre…

  • Participant
    Posts433
    Member since: 12 avril 2012

    Je crois que j’ai saisi, en gros tu parles de deux ethnies avec des territoires voisins se battant pour les maigres ressources restantes ? Avant j’aurais dit oui mais maintenant les touaregs sont surtout a la recherche d’un territoire car ils n’en ont pas, plusieurs pays se partagent leurs anciennes terres du coup ils se servent là où ils peuvent. De plus le nord Mali n’a aucune ressource, ou en tout cas largement insuffisantes pour subsister, il s’agit surtout du principe des touaregs d’avoir un territoire bien a eux, après vient le problème des islamistes qui veulent juste imposer la charia et convertir tout le monde.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Non, je ne parles pas spécifiquement de deux ethnies. Même si les touaregs sont ils me semble éleveurs. Je parles simplement de tentions très localisée qui sont accentuées par la désertification, soit l’avancée du désert sur les terres arables. Donc malgré que les tentions soient locales, le phénomène est global dans tout le Saël. Je me demandais si les protagonistes du conflit actuel se servent de ces tentions, voir si elle pouvaient être une des racine du conflit…

  • Participant
    Posts433
    Member since: 12 avril 2012

    Je ne pense pas, la désertification au Sahel entraîne surtout un problème dapprovisionnement en eau et une diminution des terres agricoles, ceci conduit surtout a des tensions entre pays plutôt internationales et moins locales. Surtout que dans ce cas la, le nord Mali n’a ni eau ni terres agricoles. Les touaregs veulent juste une terre seulement voilà ils ont choisi la moins intéressante 😀 c’est seulement parce que le Mali était le pays le plus fragile de la région qu’ils en ont profité mais sur le long terme, la survie de ce territoire aurait été vite impossible.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Aride le Mali et sans aucune possibilité agricole?
    Surement plus aride que l’Europe, c’est sur. Mais ce n’est pas non plus un désert sans vie, comme l’atteste cette carte :

    http://img11.hostingpics.net/pics/779937mali2.jpg

    Climat de l’Afrique Occidentale tiré du journal du Mali

    Par contre on remarque sur cette carte l’avancée de la désertification :

    http://img11.hostingpics.net/pics/660257desertafricafig1.jpg

    risque de désertification en Afrique Occidentale, tiré de la NRCS (organisme ONUsien il me semble)

    On remarquera également la disparité Nord-Sud de ces deux composantes.
    Voici en outre un extrait très intéressant d'article scientifique sur le sujet :

    Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette association répond au besoin de combattre le banditisme et la délinquance en milieu rural. Son activité principale n’est donc pas la chasse, mais la surveillance des personnes et des biens en milieu rural. Selon un informateur critique à son égard, c’est une association pour « faire peur aux gens ». Il semble qu’elle se soit inspirée de la situation ivoirienne où les chasseurs luttent contre le vol (Bassett 1988, 1994 ; Diallo 1995). Les représentants de l’association traversent même les frontières maliennes et ivoiriennes pour collaborer avec leurs homologues. En général le vol de bétail est considéré comme le problème le plus grave. En effet, beaucoup de cultivateurs reconnaissent que le banditisme a diminué grâce aux activités de l’association. Cependant, elle suscite en même temps de la crainte, particulièrement chez les agro-pasteurs peul, car elle leur est pratiquement fermée. Par contre elle est dominée par les groupes plus ou moins proches de la « grande famille senufo ». Un informateur peul a tenu les propos suivants :

    « L’association des chasseurs qui est mise en place dans la région ici, il n’y a pas d’éleveurs qui en font partie, et tous les agriculteurs n’y figurent pas. Ils sont en train de tourner en bas [o bi munu munu na duguma duguma]. […] Ils sont en train de comploter, car rien n’est clair. Ils ne veulent pas que certains sachent quelque chose. […] C’est une catastrophe, parce que par exemple toi tu viens passer devant ma cour. Il se trouve que je ne t’aime pas, je te tue et dirai ensuite que tu étais un voleur. Est-ce que toi qui es mort tu pourras encore parler ?

    Il est question du rôle d’une des associations de chasseurs/éleveurs dans la zone frontalière côte d’ivoire/Burkina Faso/Mali. En effet limiter les troubles à des troubles inter-état serait mal connaitre l’Afrique, dont les frontières ne révèlent pas la réalité des peuples ni des nations, mais ont été tracée arbitrairement lors de la décolonisation. La plupart des conflits africains ont en effet des racine mirco-etniques, selon cet article les tentions engendrées par le changement de l’agriculture vivifière, initié par ce qu’il appellent les pasteurs-cultivateurs.

  • Participant
    Posts433
    Member since: 12 avril 2012

    Saganami : si tu regardes bien ta carte tu constateras que le Nord Mali est bien aride et donc non propice à l’agriculture, dans mes précédents messages je parlais bien de la partie Nord du Mali c’est-à-dire celle occupée par les touaregs. Concernant l’article sur les chasseurs/éleveurs, il est intéressant cependant au Mali il s’agit bien de touaregs réclamant un territoire, cependant il est parfaitement vrai que de nombreuses ethnies en Afrique se font la guerre au coeur même d’un pays ou sur plusieurs pays à la fois.

  • Modérateur
    Posts2996
    Member since: 12 avril 2012

    Je tiens à passer un coup de g****.

    Encore une fois un français s’est fait kidnappé dans le Sahel. C’est une véritable insulte faite à la France que l’on puisse traitez ainsi nos compatriotes sans que notre armée réplique.
    L’humiliation a trop duré, la France devrait s’engager et éradiquer définitivement ces bandits.

    Courage aux otages.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Évidement, c’est vraiment écœurant, mais une intervention réglerais elle la situation? Bon je suis peut être trop prudent, car on sauverait peut être quelques otages…

  • Modérateur
    Posts2996
    Member since: 12 avril 2012

    On n’a plus de chance de régler la situation en intervenant qu’en restant les bras croisés à regarder nos compatriotes se faire enlever, les uns après les autres, en toute impunité par une bande de terroristes.

    Est-ce qu’un pays comme la France doit se faire dicter sa conduite par ces bandits ?!

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts1080
    Member since: 12 avril 2012

    L’ONU autorise le déploiement d’une force internationale au Mali


    Le Monde

    Le Conseil de sécurité a adopté jeudi 20 décembre, à l’unanimité, une résolution autorisant “pour une période initiale d’un an”, le déploiement d’une force internationale au Mali. La résolution ne fixe pas de calendrier précis pour le déclenchement d’une offensive au Nord-Mali afin d’en chasser les groupes islamistes extrémistes qui contrôle cette région depuis six mois.
    Le texte a été mis au point par la France et était soutenu par les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Maroc et le Togo. Cette résolution 2085 comporte un volet politique appelant Bamako à lancer un “dialogue politique pour rétablir pleinement l’ordre constitutionnel”, notamment en organisant des élections présidentielles et législatives avant avril 2013.

    Elle invite aussi les autorités maliennes de transition à engager des négociations “crédibles” avec les groupes présents dans le nord du pays, essentiellement les Touareg, qui se dissocieront des “organisations terroristes” contrôlant cette région dont Al-Qaida au Maghreb islamique et Mujao.

    UN DÉPLOIEMENT PROBABLEMENT PAS AVANT L’AUTOMNE 2013

    Sur le plan militaire, il s’agira d’abord, parallèlement aux efforts de réconciliation politique, de reconstruire l’armée malienne et d’entraîner les troupes panafricaines qui feront partie de la force –appelée Mission internationale de soutien au Mali (Misma) – afin de les rendre prêtes à reconquérir le nord.

    Mais il faudra que le Conseil de sécurité s’estime “satisfait” de l’état de préparation de cette force, à partir de certains critères précis (entraînement, efficacité de la structure de commandement, équipement, adaptation au terrain) avant qu’elle puisse se déployer au Nord.

    Des responsables de l’ONU et des diplomates estiment que la reconquête de cette partie du pays ne pourra en tout état de cause pas commencer avant l’automne 2013, pour des raisons climatiques et de préparation.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 11 mai 2012

    Il aurait peut etre pas fallu dezinguer la Lybie 😆 parce que AQMI s’est bien gave en arme en tout genre avec la chute de tonton Kadhafi. Quant’a l’ONU elle semble bien plus disposer a prendre une decision pour le Mali que pour la Syrie.

    @cuirassier
    Quant’aux personnes qui se font kidnapper. Je doute qu’on force ces gens a aller la bas. C’est un peu comme les gars qui grimpent une montagne restent bloques en haut et au final coutent une fortune aux contribuables et en plus mettent la vie des sauveteurs en danger.

    Je considere que c’est la meme chose. Le gars qui va aujourd’hui faire du tourisme au Mali est un gros debile irresponsable. Quant aux personnes qui travaillent las bas, elles y vont pour le salaire, pour gagner plus de pognon (les risques sont compenses par la paye). Tu es kidnappe, tu as voulu jouer et tu as perdus!
    Je ne comprends pourquoi tu veux envoyer de jeune soldat risquaient leur peau parce qu’un gars a fait fis des risques pour gagner 2000 euros de plus par mois. Certains partisans de la guerre ici semblent oublier que des gens vont mourir(beaucoup peut etre)pendant cette intervention. Mourir pour quoi, pour quelques otages!?
    Autant payer leur rancon, au moins ils rentreront peut etre vivants!

    Alors d’accord pour la guerre (le terme “intervention” est tellement plus propre) mais allons etriper du bandit, du terroriste, ou autres “mechants” qui menacent la France pour de bonne raison ou sutout les bons interets.

  • Modérateur
    Posts2996
    Member since: 12 avril 2012

    Si on suit ta logique ; il faudrait qu’un pays comme la France renonce à ses intérêts dans la région, c’est-à-dire l’uranium puis par conséquence toute son industrie nucléaire juste parce que quelques centaines de terroriste ont décidés qu’on n’avait pas le droit.

    La mission d’une armée est de protéger les français et les intérêts de la France. Cela passe aussi par la protection de son approvisionnement en ressource vitale pour notre économie et la protection de nos ressortissants à l’étranger.
    De plus par la même occasion on libère une population opprimée par ces bandits, qui plus est sont des trafficants de drogue.

    Les raisons sont parfaitement valables pour intervenir.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 11 mai 2012

    Ah non je suis mille fois d’accord avec toi!!! Nos interets doivent etre defendu a tout prix(surtout l’uranium).

    Mais ces otages ne font pas partis de ces interets. La personne qui se fait kidnappee au Mali paye le prix de son imprudence et de son irresponsabilite. En effet le Quai d’Orsay deconseille fortement a nos compatriotes de se rendre dans ces regions. La personne qui s’y risque assume ses responsabilites et c’est tout.

    PS : Ne brandis pas le mot terroriste d’une facon aussi simpliste. Les tuniques rouges disaient la meme chose des independantistes americains, les allemands la meme chose des resistants. Ces gens la defendent ce qu’ils pensent etre juste. Pas de bol pour eux ils empiettent sur nos plates bandes et pour ca ils vont prendre cher.

  • Modérateur
    Posts2996
    Member since: 12 avril 2012

    On s’est mal compris. Je ne parle pas d’une intervention pour libérer les otages mais bien d’une intervention pour éliminer définitivement AQMI.

    Les otages seront probablement et malheureusement perdus en cas d’intervention.
    Si il devait avoir une intervention elle aurait surtout pour but qu’ils arrêtent de capturer de nouveaux otages, parce que plus il y aura d’otages, plus on hésitera à intervenir.

    Si je suis d’accord que le touriste a pris des risques inconsidérés, on se doit d’empêcher les kidnappings des ingénieurs qui travaillent dans les mines d’uranium vitales pour l’économie française.

    Je ne brandis pas le mot terroriste en vain, AQMI impose bien sa vision par la terreur, de plus sous couvert de défendre une prétendue cause juste, il masque en réalité leur trafics en tout genre qui sont pourtant contraires à leur prétendue cause ! Avant d’être de prétendus défenseurs d’un certain islam ils sont avant tout des bandits.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts2324
    Member since: 11 mai 2012

    On se rejoint toujours au final 😆

    Et bien sur je suis d’accord avec toi les membres d’AQMI sont bien des kidnappeurs, des bandits et des contrebandiers. Mais le mot “terroriste” est quand meme brandit bien souvent (trop souvent)dans les medias de nos jours. Chacun se bat pour defende ses interets ou pour la cause qu’il pense etre juste. AQMI ne differe pas a cette regle.

    Mais on s’en cogne je joue juste sur les mots 👿

    On verra comment cette affaire va evoluer parce que AQMI n’a rien en commun avec une armee moderne. Ca va etre une vraie chasse au fantome sur un terrain gigantesque. Deja l’Afghanistan est une poudriere avec 200 000 hommes, alors 5000 sur une surface encoe plus gigantesque…

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Je ne m’exprimerais dans ce message que sur l’Uranium. Car géostratégiquement cette ressource est bien différente du pétrole. C’est pas pour rien que le Lobby d’Areva nous enfume avec le nucléaire porteur d’indépendance énergétique… Il y a un peu de vrai dans ce raisonnement 😉

    Tout simplement parce que le minerais d’Uranium est composé en général qu’à quelques % de ce métal, et l’Uranium qu’il contient est également lui même composé en général de seulement 0.8% de l’isotope que l’on recherche effectivement, L’uranium 235, le reste étant en majeur parti de l’uranuim 238, quasiment inerte sur le plan nucléaire.

    Je ne vais pas rentrer plus en détail sur le cycle de vie de l’uranium, mais on comprend par ce simple chiffre qu’entre le minerai brut et le combustible pour nos réacteur il y a un gouffre de raffinage et d’enrichissement. Ajoutez à cela une technologie de pointe extrêmement couteuse, des normes de sécurité draconienne, et le traitement des déchet nucléaire, et on comprends que le coût de l’électricité nucléaire n’est quasiment pas impacté par le prix du minerais brut. Sans compter que ce dernier est encore une ressource relativement commune, et absolument pas “concentré” dans quelques régions comme l’est le pétrole par exemple. D’ailleurs la plus grande mine détenue par Areva se situe au Niger.

    J’ajouterais enfin que le positionnement d’Areva lui permettrait en théorie de se passer de toute activité d’extraction sans pour autant manquer de combustible avant un bon moment. Cette entreprise a en effet choisi d’être l’éboueur nucléaire de la planète et en conséquence d’accepter une grande part du retraitement des déchets nucléaires mondiaux. Et grâce à cela elle a accès à une quantité suffisante de MOX (combustible hybride uranium-plutonium, d’ailleurs assez nocif) pour assurer son parc nucléaire, grâce au recyclage tout simplement (la quantité de combustible qui “brule” est en effet très faible…). Cela ne couterais pas plus cher, car c’est une activité très rentable et peu de pays acceptent de faire cela.

    Bref l’intérêt géostratégique du Mali sur la scène internationale et française du Nucléaire est somme toute plutôt faible… En tout cas surement pas vitale.

    PS : Si vous voulez on parle de la limite de la logique d’indépendance énergétique par le nucléaire, mais elle ne réside pas dans le combustible à moyen terme 😉

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 276)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.