Post has published by mongotmery

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 semaine et 6 jours.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Modérateur
    Posts8432
    Member since: 14 mai 2013

    Les aviateurs méprisent-ils la tactique ?

     

    Il existe plusieurs façons d’aborder l’histoire d’une période. Plusieurs types de sources sont disponibles, et les témoignages en constituent un genre important. Mais dans le domaine de l’aviation militaire, la reconstitution des événements par les archives ne se recoupent pas avec les témoignages: ceux ci excluent en effet fortement l’aspect tactique.

    Souvent, le témoignage d’un pilote est très descriptif de l’aspect pilotage. Les observations sont données assez succinctement. Quand à la mise en oeuvre de l’armement, c’est un point souvent réduits aux simples sensations.

    Pourtant, un pilote militaire en opérations n’est pas qu’un convoyeur d’avions capable d’effectuer de la voltige! Les attitudes de vol, l’appréhension de l’environnement par les yeux ou par les capteurs, et la mise en oeuvre de l’armement (en particulier à l’âge des missiles) sont des facteurs décisifs du succès ou de l’échec d’une mission.

    C’est d’ailleurs bien souvent ce dernier aspect qui fait la différence entre un pilote militaire efficace et professionnel, et un amateur (au sens propre tant qu’au sens figuré).

     

    J’ai donc le sentiment qu’il existerait un manque de valorisation de ces aspects tactiques dans les témoignages de pilotes, après les guerres, au profit de l’aspect du pilotage, mais aussi de l’aspect humain avec le danger perçu.

    Avez vous lu des témoignages qui confirmeraient ou invalideraient cette impression?

    Pensez-vous que les pilotes ont une volonté de valoriser certains aspects dans leurs témoignages?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.