Post has published by Nicopoleon 1er

Ce sujet a 5 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Lespetsnaz_fr, il y a 5 ans et 6 mois.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Participant
    Posts2169
    Member since: 12 avril 2012

    Le fusil Pauly, premier fusil moderne

    Le fusil à silex est inventé au XVIIe siècle. Dans cette arme, un silex, bloqué dans le chien, frappe une pièce de métal, la batterie, produisant une étincelle qui enflamme la poudre. Mais ce système ne marche pas une fois sur cinq (il fait long feu, c’est-à-dire que la poudre ne s’enflamme pas), et le tireur doit recharger debout, c’est-à-dire sous le feu ennemi. Bien manié, il peut tirer 4 coups par minute.

    En 1777, un ingénieur écossais, Ferguson, expérimente 200 fusils lors de la bataille de Brandywine, contre les insurgent américains. S’ils sont toujours mis à feu par silex, ces fusils sont rechargés par la culasse, qui se visse et se dévisse. Ils tirent 7 coups par minute. Mais ils sont trop chers et la mort de leur inventeur, tué par les américains, signe leur arrêt de mort.

    En 1809, un armurier suisse de Paris, Jean Pauly, met au point un fusil tirant 11 coups par minute. Cette arme (de chasse) exceptionnelle, possède deux canons. La cartouche est dotée à sa base d’un culot de cuivre contenant du fulminate de mercure, qui s’enflamme au choc. Ce qui permet d’effectuer la mise à feu à l’aide d’un percuteur à ressort, plus fiable.

    Mais cette arme, brevetée en 1812, est recalée par l’armée l’année suivante. En effet, malgré ses avantages (fiabilité, rapidité de tir, poids allégé), elle est trop complexe et chère pour l’empire vacillant de 1813, et susceptible de projeter de la poudre enflammée dans les yeux du tireur.

    Mais Pauly a accueilli un jeune apprenti allemand, Johan Niklaus von Dreyse. Il emporte avec lui près de Mayence l’idée de Pauly, qu’il perfectionne jusqu‘en 1841. Le fusil Dreyse est alors fabriqué en secret par les armées prussiennes, qu’il couvrira de gloire.

    (G&H n°5)

  • Participant
    Posts799
    Member since: 3 juillet 2012

    Intéressant.
    Il me semble que les Britanniques possédaient aussi un bon fusil : le Baker.

  • Participant
    Posts1418
    Member since: 16 avril 2012

    En effet et dont la porté à été bien plus supérieur aux mousquets français.
    Ce qui a été efficace pour la King German Legion durant la bataille de Waterloo qui s’était retrancher dans une ferme qui avait une importance stratégique.
    Ils ont pu résister aux Français jusqu’à l’épuisement des munitions.

  • Participant
    Posts1483
    Member since: 15 avril 2012

    S’ils sont toujours mis à feu par silex, ces fusils sont rechargés par la culasse, qui se visse et se dévisse. Ils tirent 7 coups par minute. Mais ils sont trop chers et la mort de leur inventeur

    Ce que tu dis est vrai mais le problème principal c’est que ce fusil qui a une culasse est trop fragile l’explosion de la poudre détruit la culasse et parfois envois quelques éclats dans le visage du tireur! C’est pour ça qu’un seul régiment léger se servira de ce fusil et que le système fut abandonné.

  • Admin bbPress
    Posts6298
    Member since: 5 août 2017

    Très intéressant ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts1418
    Member since: 16 avril 2012

    Donc techniquement…Serait il le 1er fusil à culasse ?
    Bien que la mise à feu soit encore par silex…

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.