Post has published by BaTBaiLeyS

Ce sujet a 10 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Maxsilv, il y a 5 ans et 8 mois.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Admin bbPress
    Posts6298
    Member since: 5 août 2017

    Athénodore la Cananite fut durant un moment le professeur d’Octave, futur Caesar Auguste, et lui enseigna notamment des leçons sur le stoïcisme.

    Il a donc été dit à son propos qu’un jour, se trouvant à Athènes, il passa près d’une maison à vendre à très faible coût. S’informant sitôt sur la cause de ce prix, il appris que cette dernière était dites « hantée » par les gens de l’entourage, et que plusieurs apparitions d’un vieil homme enchaîné avait été rapportées.

    Néanmoins, séduit par celle-ci (et par le faible prix), il l’acheta.

    Un soir, alors qu’il travaillait sur un problème compliqué, il se mit alors à entendre un bruit de chaîne se rapprochant peu à peu de lui. Trop concentré, il resta sur son problème jusqu’à ce que du coin de l’œil, il vit un mouvement.

    Levant dès lors le regard dans cette direction, correspondant parfaitement à la description des citoyens, il vit ce vieil homme le regardant de haut, tout maigre, pâle, et agitant ses chaînes en faisant signe de le suivre.

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/29/Athenodorus_-_The_Greek_Stoic_Philosopher_Athenodorus_Rents_a_Haunted_House.jpg

    Gardant son sang froid, il fit signe au fantôme qu’il était occupé, mais ce dernier, agitant ces chaînes de plus belle et visiblement de plus en plus colérique, répéta sa requête qui fut, cette fois, entendue.

    Le fantôme guida ainsi Athénodore dans la cours arrière, pointa le sol à un endroit puis disparu.

    Ayant alors marqué le point, le philosophe retourna sur son problème avant d’aller se coucher.

    Le lendemain, dès son réveil, après avoir obtenu permission de la ville, il creusa à l’endroit indiqué, trouva une squelette enchaîné, lui donna une décente sépulture, et plus jamais il ne revit cette apparition qu’il avait, visiblement, libérée.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts294
    Member since: 12 avril 2012

    C’est assez étrange comme histoire….
    Surtout si plusieurs personnes l’avaient vu. Peut-être les textes de l’époque ont-ils exagérés les faits, mais cela reste cependant assez déconcertant.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    “Mr le fantôme, je suis bien trop occupé pour vous aider” 😆
    Bel illustration du Stoïcisme. Et au moins s’il ne s’agit pas d’une méthaphore, Il aura fait une belle affaire.
    L’histoire dit elle si Athénodore à résolu sont problème?

  • Admin bbPress
    Posts6298
    Member since: 5 août 2017

    Indirectement oui, car il est allé se couché 😉

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts294
    Member since: 12 avril 2012

    Au fait Bat, de quelle source tiens-tu cette histoire?

  • Admin bbPress
    Posts6298
    Member since: 5 août 2017

    J’ai lu ça dans un livre sur les apparititions de spectres dans l’histoire il y a plusieurs mois. Il y avait aussi un truc sur l’apparition d’un spectre à Brutus, l’assassin de Caesar, et qui prédit sa mort à Philippe (ville).

    Un chouette livre que j’aimerais retrouver si quelqu’un sait de quoi je parles ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts294
    Member since: 12 avril 2012

    Non, mais en parlant de documentaires, je ne sais si ça existe au Québec, mais connais-tu “Champs de bataille”?

  • Admin bbPress
    Posts6298
    Member since: 5 août 2017

    C’est visiblement Pline le Jeune la source. Je viens de trouver ça :

    « Il y avait jadis à Athènes une grande et belle demeure qui avait néanmoins acquis la réputation d’être hantée. Les gens racontaient comment, au plus profond de la nuit, on entendait des bruits affreux : un cliquetis de chaînes qui se faisait de plus en plus fort jusqu’à ce qu’apparût soudain là le hideux spectre d’un vieillard qui semblait l’image même de la crasse et de la misère les plus abjectes. Sa barbe était longue et emmêlée, ses cheveux blancs ébouriffés et négligés. Ses jambes frêles étaient chargées du poids d’humiliantes entraves qu’il traînait derrière lui d’un air las en gémissant douloureusement ; ses poignets étaient prisonniers de longues chaînes cruelles, et de temps à autre il dressait les bras en l’air et secouait ses chaînes en une manière d’impuissante fureur.

    Quelques rares sceptiques moqueurs qui avaient autrefois été assez hardis pour veiller toute la nuit dans la demeure avaient été terrifiés au point d’en presque perdre la raison à la vue de l’apparition ; et ce qui était pire, la maladie et même la mort s’avérèrent être la destinée de ceux qui, après le crépuscule, s’étaient aventurés entre ces murs maudits. On évita l’endroit. On placarda un avis « A louer » mais les années succédèrent aux années et la demeure tomba presque en ruine et en décrépitude. »

    Ensuite, continua Pline, le philosophe Athénodore arriva en ville, à la recherche d’une maison à louer. Comme la plupart des philosophes, il était à court d’argent, et il lui fallait donc une maison qu’il pourrait louer pour pas cher. Il découvrit la vieille maison délabrée avec le placard « A louer » et s’enquit du montant du loyer. « N’étant pas peu surpris du faible chiffre, il posa d’autres questions et on lui raconta alors toute l’histoire. » Le philosophe décida de prendre la maison tout de même.

    Il entrait dans les habitudes du philosophe de rester éveillé tard le soir pour écrire dans son étude et, pour son premier soir dans la maison hantée, il refusa de changer ses habitudes. En fait, il décida de travailler sur un problème particulièrement difficile afin que son esprit soit pleinement absorbé et ne lui joue pas des tours en lui faisant voir des choses qui n’étaient pas là.

    « Il fut bientôt plongé dans les calculs philosophiques, mais le bruit d’une chaîne qui raclait, d’abord distant puis de plus en plus proche, éclata alors à son oreille. Athénodore, cependant, était particulièrement occupé par ses notes, et il était trop absorbé pour s’interrompre dans ses écritures jusqu’à ce que, lorsque le tintamarre se fit de plus en plus insistant, il levât la tête et vît debout devant lui le fantôme tel qu’exactement il avait été décrit. »

    « L’effrayant personnage paraissait faire signe du doigt, mais le philosophe montra d’un geste qu’il était occupé et retourna à ses écrits. Les chaînes furent agitées avec colère et insistance, sur quoi Athénodore tranquillement se leva de son siège et, prenant sa lampe, indiqua au spectre d’ouvrir le chemin. »

    Le fantôme guida le philosophe à travers la demeure jusque dans un jardin. Parvenu à un certain massif du jardin, le fantôme désigna celui-ci et disparut. Athénodore marqua l’endroit puis retourna à la maison et se retira pour la nuit. Il dormit à poings fermés. Le lendemain matin, il alla trouver les autorités locales et leur raconta ce qu’il avait vu. Il suggéra que l’on cherche à l’endroit où le fantôme avait disparu. Il en fut ainsi fait, et lorsque les enquêteurs commencèrent à creuser, ils exhumèrent un squelette humain à quelques dizaines de centimètres à peine de la surface. Des chaînes anciennes et rouillées adhéraient encore aux os. Les restes furent soigneusement recueillis et ensevelis comme il se devait. La demeure fut ensuite nettoyée selon divers rites et ne fut par la suite plus jamais perturbée par les fantômes ou le mauvais sort.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts19
    Member since: 12 avril 2012

    Et dire que j’ai traduit ce texte en cours de latin, cela me rappelle beaucoup de souvenir (surtout dut à la difficulté du texte ^^’) mais sinon je me suis bien amusé à jouer le Champollion en herbe !

  • Admin bbPress
    Posts6298
    Member since: 5 août 2017

    Sympa comme travail scolaire ^^

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Ah les versions latines… que de souvenirs 🙂

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.