Post has published by Harlken

Ce sujet a 13 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Diforto, il y a 4 ans et 6 mois.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    deux question qui m’intéresse car n’ayant jamais fait partit d’une discutions sur le fofo.

    Selon vous dans le futur, les chef d’états utiliseront t-il des clones pour faire la guerre?

    Que pensez vous du clonage en général?

  • Participant
    Posts139
    Member since: 13 mai 2012

    Pour ma part, le clonage ne devrait pas dépasser le stade de la duplication d’organe pour des transplantations ce qui est une alternative au don d’organe qu’on sait insuffisant pour la demande. Se retrouver avec son double même si c’est pratique pour jouer à la console et aller en cours tout en restant au lit, pourrai aussi provoquer des troubles de la personnalité ( mais si je suis moi et que lui est aussi moi alors je suis lui pourtant lui qui est moi n’est pas avec moi mais moi qui suis lui je suis ici et là bas !!! :silly: ).

    Pour un usage militaire cela semble plus compliqué, il faudrait atteindre un niveau de clonage important afin de retranscrire dans le clone un esprit humain autonome capable d’analyser une situation et de prendre des décisions en conséquence donc la capacité à être un homme et un bon soldat. Sinon quoi les généraux sera alors comme nous joueurs de Total War devant nos écrans, sacrifiant unités par paquets de cent considéré comme de simples tas de viandes.
    Après bien sur l’on pourrai travailler sur des fermes à soldats, stocker des embryons fécondés dans des laboratoires et par un processus qu’il reste à découvrir, accélérer la croissance jusqu’à un certain point, leur donner une instruction militaire poussé sans ou avec peu de contact extérieur. Un peu comme les clones dans star wars en fait mais ça soulèverai de nombreuse questions d’éthiques à mon avis.

  • Participant
    Posts2724
    Member since: 12 avril 2012

    C’est d’ailleurs ce que je reproche un peu à la prélogie, que la République et l’Ordre Jedi, censé être les gentils, ne se posent pas trop de question sur le côté éthique de se servir de ce qui est basiquement une race d’esclave pour leur guerre.

  • Participant
    Posts139
    Member since: 13 mai 2012

    Comme ce sont les siths qui ont commandé la création des clones l’ordre Jedi ne devait pas être au courant et une fois devant le fait accompli ils ont dû faire avec je pense.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Pour ma part, je trouve le clonage proprement inutile à des fins militaires et pour un simple fait :

    Un clone est un être humain !

    Et cela rend inutile son utilisation comme soldat :

    – Un clone à une personnalité, d’ailleurs différente pour chaques individu (tout comme les jumeaux)

    – Un clone doit grandir, et être éduqué, et ce selon la même durée que les individus non clonés ( si une méthode permet de le faire, elle peux aussi être appliquée aux individus non clonés)

    – D’ailleurs parce que c’est un être humains, utiliser ces individus comme pure chair a canon ou soldat bon à sacrifier est un crime contre l’humanité (après tout il s’agit d’une discrimination selon l’origine biologique)

    – Enfin un clone est tout auta&nt suceptible de désobéir, se révolter, de se fatiguer ou d’avoir peur de la mort (si on remédie à cela, c’est aussi applicable au individus fécondés)

    – Dernière chose : le clonage humain est interdit quasi unanimement par la commuauté internationnale et c’est pas prêt de changer

    Bref un clone n’est pas un robot (qui sont d’ailleurs plus utile pour l’utilsation mlitiaire), même si on peux en faire des escalves. On ne peux avoir de trouble de la personnalité ou d’esclavagisme consentant (sauf lavage de cerveau). Ce n’est pas non plus un moyen d’être immortel, même dans le cas fictif cas de transfert de personnalité. Après tout l’original étant détruit il s’agit tout de même d’une mort,sans compter que cela équivaux au meutre d’un clone.

    Tout les fantasme véhiculé au lendeamin de Dolly oubliais en effet ce fait : il ne s’agit que d’une méthode de reproduction médicalement assisté, au même titre que l’inssémination artificielle ou la fécondation in vitro. La seule différence est qu’il n’y a pas de fécondation. Cela remmet donc son utilité en perspective.

    D’ailleurs la seule utilité (interessante, je ne parles pas du marché des animaux domestiques proprement idiots) que l’on a trouvé a cette technique est la préservation d’un pool génétique lorsqu’on a du mal à le conserver, comme pour les éspèces endémiques où les OGM particulièrement complexes. La fabrication in vitro d’organe ne nécéssite même pas le clonage. Bref cette technique n’est qu’utile et à réserver à la recherche fondamentale.

  • Modérateur
    Posts2996
    Member since: 12 avril 2012

    Sachant que pour l’instant aucun clone humain n’a été “pondu”, je trouve qu’il est trop tôt pour imaginer une hypothétique utilisation militaire.

    Et vu l’intensité du débat pour autoriser leur “création”, je n’ose imaginer le tollé que cela provoquerait si c’était pour en faire des esclaves soldats. Ce seraient des humains après tout.

    L’avenir de la guerre se trouve plutôt dans la robotique.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Et bien techniquement le clonage reproductif humain est possible et à notre portée. (copie d’un individu, enfin si l’on peux considérer qu’il s’agit de réelle copie… Un clon est plus différent de son origninal que deux jumeaux). Mais comme il est interdit, personne ne s’y risque (surtout vu que c’est inutile)

    Ensuite à des fins militaires (même si je répète que c’est inutile) il vaudrait mieux scinder une cellule oeuf plusieurs fois (c’est comme ça que se forme les jumeaux)… Théoriquement cela peux être fait à l’infinit… C’est largement à notre portée et cela à déja été fait.

    Bon après cela fait très bourgeonnement du Meilleurs des Mondes. Ce n’est pas un hasard.

    Je suis d’accord avec toi Cuirassier la robotique à plus d’interet. Même si deux nations aynt cete technologie se battant l’une contre l’autre cela semblerait tellement surréaliste et vain.

  • Participant
    Posts88
    Member since: 27 octobre 2012

    Selon moi, le clonage sera utilisé à des fins militaires. Un robot n’a pas autant de réflexe, d’analyse et de d’intelligence qu’un être humain. En attendant que le robot surpasse l’homme physiquement, l’homme restera dans l’armée. Peut-être que en tant qu’élite, mais il y restera. Et le clonage fournira une source d’hommes infinis.

    Ensuite, il sera beaucoup plus probablement utilisé à des fins scientifiques, pour tester des expériences. De toutes façons, quoi qu’on en dise, le clonage sera installé. S’il n’est pas installé les démocraties, il le sera par les dictatures.

  • Participant
    Posts2063
    Member since: 13 avril 2012

    Selon moi, le clonage sera utilisé à des fins militaires. Un robot n’a pas autant de réflexe, d’analyse et de d’intelligence qu’un être humain. En attendant que le robot surpasse l’homme physiquement, l’homme restera dans l’armée. Peut-être que en tant qu’élite, mais il y restera. Et le clonage fournira une source d’hommes infinis.

    Ensuite, il sera beaucoup plus probablement utilisé à des fins scientifiques, pour tester des expériences. De toutes façons, quoi qu’on en dise, le clonage sera installé. S’il n’est pas installé les démocraties, il le sera par les dictatures.

    je pense aussi qu’avec quelques “ajustement” un clone pourrait se révéler etre une armes très efficace, bien sur cela reste des spéculations de science fiction ^^

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Et le clonage fournira une source d’hommes infinis.

    C’est justement ici que s’arrètent tout les fantasmes relatifs au clonage… Le clonage, bien que permettant de créer une infinité de cellule Oeuf, ne fait pas une infinité de soldat. Il faut les enfanter, les élevers, les éduquer, les former, les lobotomiser… Cette étape est d’ailleurs indispenssable sinon gare aux révoltes de ces hommes révoltés au plus haut point contre l’ignoble destin qu’on leurs réserve… Nottez que cela prend une vaingtaine d’année comme un homme fécondé. Bref le fanatisme est bien plus rentable et surrement plus efficace.
    Et d’ici à ce qu’on est inventé l’incubateur de grossesse, l’accélérateur de croissance, l’interface homme-machine d’apprentissage rapide et toujours le lobotomiseur incoproré (génétique ou mécanique…), et bien la robotique aura depuis bien longtemps remplacé la chair à canon…

    Bref, les soldat-chair à canon-clone sont un outils de fiction, de spéculation ou de fantasme…

  • Participant
    Posts757
    Member since: 13 avril 2012

    Saganami, ton premier post m’a fait penser au clone de time riders (si vous connaissez pas c’est un livre), où le clone a les capacité cérébrale d’un nouveau né, mais en échange on lui a implanté un micro ordinateur dans la tête, ce qui lui permet de servir ses “maîtres” sans état d’âme (quoique….), sans protestation, rien.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Le dévellopment du cerveau qui s’effectue en majorité entre 0 et 6 ans et qui continue de manière plus restreine jusqu’à 25 ans (tout ces chiffres sont approchés, attention 😉 ) ne concerne pas que les facultées intellectuelles. Il est nécéssaire aux capacités physio-motrice et perceptrice également, et nécéssite en grande majorité une interaction avec l’environnement (c’est en tombant qu’on apprend à marcher). Ce n’est donc pas pour demain qu’on automatisera et qu’on réduira ce temps… De même que la croissance biologique, qui ne peux pas être “doppées” sans grave conséquence physiologique…

    Le contrôle d’un organisme via un système électro-mécanique est en revanche possible, si ce n’est que le cerveau possède des capacités de plasticité remarquable (et donc l’échec du processus) et que cet asservissement des facultées motrices nécéssite le consentement du l’implanté (via une phase similaire à une réeducation)… Je suis donc très septique pour des cerveaux aussi complexe que ceux de l’humain.

    Non faites des robots et ou des fantaiques, celà est bien plus efficace.

  • Participant
    Posts667
    Member since: 6 février 2013

    Le clonage d’organe sera surement très bénéfique d’ici peu mais pour une utilisation militaire je crois plus aux potentiel des robots, qui font déjà leurs preuves sur le terrain.

  • Participant
    Posts4
    Member since: 14 décembre 2013

    Le dévellopment du cerveau qui s’effectue en majorité entre 0 et 6 ans et qui continue de manière plus restreine jusqu’à 25 ans (tout ces chiffres sont approchés, attention 😉 ) ne concerne pas que les facultées intellectuelles. Il est nécéssaire aux capacités physio-motrice et perceptrice également, et nécéssite en grande majorité une interaction avec l’environnement (c’est en tombant qu’on apprend à marcher). Ce n’est donc pas pour demain qu’on automatisera et qu’on réduira ce temps… De même que la croissance biologique, qui ne peux pas être “doppées” sans grave conséquence physiologique…

    Le contrôle d’un organisme via un système électro-mécanique est en revanche possible, si ce n’est que le cerveau possède des capacités de plasticité remarquable (et donc l’échec du processus) et que cet asservissement des facultées motrices nécéssite le consentement du l’implanté (via une phase similaire à une réeducation)… Je suis donc très septique pour des cerveaux aussi complexe que ceux de l’humain.

    Non faites des robots et ou des fantaiques, celà est bien plus efficace.

    Contrôler à distance via un implant sans la permission de la victime est parfaitement possible. La plasticité célébrale ne va aucunement nuire, mais bien accélérer le processus en connectant la partie motrice de ton servals à l’implant.

    Le seul problème est que cela enlève toutes utilité à utiliser des êtres humains si l’on doit les télécommander.

    Non, faite la paix, cela est bien plus efficace.

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.