Post has published by Skarin

Ce sujet a 6 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  Saganami, il y a 4 ans et 10 mois.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Participant
    Posts90
    Member since: 3 mai 2012

    pour beaucoup de spécialistes des chars, le Sentinel australien a toujours suscité de nombreuses interrogations. Comment un pays d’éleveurs de moutons a-t-il pu, en quelque mois seulement, réaliser un char si bien réussi que le Sentinel, et ceci sans aucune culture en matière de char, tant sur le plan industriel que sur le plan opérationnel ?
    http://freespace.virgin.net/mr.fred/Bovington/WWII/AC%20Sentinel.JPG
    Cette question prend toute sa valeur lorsque l’on sait que l’idée du futur Sentinel a était exprimée dès juillet 1940. A cette époque, pour les Australien, une guerre avec le Japon ne fait plus aucun doute. Dans ce cas, le pays des kangourous sera en première ligne. Il lui faut donc au plus vite se donner les moyens d’une défense efficace. Les Britanniques ne peuvent rien fournir, en particulier des chars cruiser dont la production, déjà faible, est entièrement réservée à la défense du royaume. Les Américains, quand a eux, n’ont pas grand chose, sinon rien. Aussi dès 1940, l’Etat-Major australien, après s’être inquiété des spécification du char et des possibilités industrielles, émet un cahier des charges pour un engin de la classe des 25 tonnes. Le principe de base est de construire le char avec des éléments mécaniques existants et accessibles pour l’industrie locale. Pour la réalisation, les Australiens sont particulièrement optimistes car ils prévoient de produire 2 000 exemplaires à partir du mois de juillet 1941 à raison de 70 chars par semaine !

    Un certain Watson…

    Les Australiens demandent a l’armée Britannique de leurs envoyer un officier spécialiste des chars pour prendre le dossier en main. L’officier et le colonel Watson, qui, en route pour l’Australie,s’arrête au Etats-Unis où on lui présente le projet du char M 3. Le colonel Watson va retenir la transmission et la boîte de vitesse du char M 3. L’une et l’autre sont simplifiées pour s’adapter aux moyens de l’industrie locale. Au début de l’année 1941, une maquette de l’AC 1 (australian cruiser) est réalisée. Très curieusement, le char est en acier moulé, technique sophistiqué très utilisée en France.

    …et un certain Ainsworth

    En 1939, le directeur de la branche automobile de la société de droit français Hotchkiss est le britannique Ainsworth. Ce dernier propose au Tank Corps le char léger Hotchkiss modèle 1939 en service dans la Cavalerie et l’infanterie Françaises. Si les Britanniques n’acceptent que du bout des lèvres le char Français, ils l’accepteront volontiers comme char léger à destination des pays alliés. C’est ainsi que,début 1940, le H 39 devient le char léger standard des forces alliées. Ceci explique la participation prévue de l’industrie britannique dans sa fabrication. A partir de fin 1939, Hotchkiss travaille sur le programme Français d’un futur char léger de la classe des 20 tonnes. La société « planche » alors sur un char léger de cavalerie, un H 39 surdimensionné. Le bureau d’ étude d’Hotchkiss trace sur le papier le successeur du H 39, à l’horizon 1942. L’armistice de Juin 1940 met un terme à tout cela.
    Ainsworth est rappelé en Grande-Bretagne avant d’être envoyé aux Etats-Unis pour suivre les commandes de chars M 3 passées par la Grande-Bretagne. Il y rencontre le colonel Watson et il est informé par ce dernier du besoin d’un char cruiser, exprimé par les Australiens.
    Il propose le projet Hotchkiss pour un char de cavalerie de la classe des 20 tonnes, qui va devenir le Sentinel. Ainsi, les Australiens bénéficient d’un projet « ficelé » et de la technique du moulage qui fait partie de l’important transfert de technologie réalisé en Juin 1940 par les Français au bénéfice des Alliés. Mais même si les Australiens reçoivent sur le papier un projet « clé en main », ils leurs faut l’adapter aux moyens industrielslocaux et créer de toutes pièces un pool industriel pour sa production. Ce n’est pas une mince affaire, et l’entrée en production de l’AC 1 Sentinel prévu pour Juillet 1941 ne sera pas respectée. Le prototype ne sera pas terminé avant Janvier 1942 et la production ne pourra pas démarrée avant le mois d’Aout. Mais a partir de ce moment, la production de chars aux Etats-Unis et en Grande Bretagne sera suffisante pour équiper les forces Australiennes.

    Uniquement pour l’entrainement

    Le Sentinel, dont le soutient logistique ne peut être assuré, ne sera produit qu’à 66 exemplaires et servira de char d’entrainement. Début 1943, une version close support (appuie-feu) AC 3, armé d’un canon de 25 pounder (87,6 mm) sera testé ainsi qu’une version armé en tourelle de deux 25 pounder. L’une et l’autre resteront sans suites comme l’AC 4, armé d’un 17 pounder (76 mm). Enfin, une ultime version équipée d’un train de roulement à barres de torsion sera testée en 1943/1944 sans connaître d’autre développement. Il n’en demeure pas moins que le Sentinel sera le seul char construit en Australie. Le Sentinel done une bonne idée des possibilités d’évolution du char Hotchkiss modèle 1939 qui, sans l’Armistice de 1940, aurait put devenir en France « la sentinelle ».

  • Participant
    Posts757
    Member since: 13 avril 2012

    merci pour ce cour détaillé !! personnellement je connaissais le char , mais pas aussi bien !!

  • Participant
    Posts5796
    Member since: 12 avril 2012

    Et bien on a vraiment des connaisseurs sur le sujet ; juste par curiosité quelles sources as-tu utilisées pour ton dossier ?

  • Participant
    Posts90
    Member since: 3 mai 2012

    j’ai fait la collection des chars d’Altaya ainsi que un ou deux bouquin sur le sujet je vous en prépare un autre mais j’ai un peu de retard désoler

  • Participant
    Posts757
    Member since: 13 avril 2012

    Bah prend ton temps!!!

  • Modérateur
    Posts8429
    Member since: 14 mai 2013

    Merci beaucoup. j’imagine que la tourelle était trop petite pour avoir un 25 Pounder ou un 7 Pounder, mais cela aurait donné quelque chose de formidable, surtout avec DEUX 25 Pounder en tourelle!!!!!

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    En effet, ce char est juste un exploit technique incroyable.
    Merci 😉

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.