Post has published by BaTBaiLeyS

Ce sujet a 25 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Noble 7, il y a 1 an et 2 mois.

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 26)
  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    L’Arme thermobarique, la Mother,
    et la Father of All Bombs

    L’arme thermobarique est un type d’explosif moderne ayant vu son apparition dans les années 1940 sous le Troisième Reich, mais n’ayant vu d’utilisation extensive que dans les années 1980. Ce type d’arme possède des atouts non-négligeables en comparaison aux explosifs conventionnels. Si ces derniers son composer d’une mixture de carburant et d’oxydant à raison, pour la plupart des cas, d’un quart pour trois-quarts, l’arme thermobarique est quant à elle essentiellement composée de carburant, ce qui a pour effet, notamment, de considérablement augmenter la puissance et la portée de son onde de choc.

    http://static.hitek.fr/img/actualite/2015/12/02/w_23h0xok.jpg

    Obus thermobarique en action : distribution de son carburant et ignition

    Puisque l’arme thermobarique n’as pas d’oxydant inclus dans sa composition, elle doit absolument s’appuyer sur un environnement riche en cette substance, sans quoi, elle ne saurait donner l’effet escompter. Des tests ont été effectués en environnement pauvre en oxygène tel que sous l’eau ou très haut dans les montagnes, et effectivement, les résultats furent non-concluant. Or, dans un environnement terrestre moyen, où l’oxygène est abondant, l’effet s’avère tout à fait destructeur pour les cibles vivantes; relativement réduit pour les structures.

    L’arme singulière la plus connue de ce type s’avère probablement la réponse russe à la redoutable MOAB (Massive Ordnance Air Blast, aussi surnommée Mother Of All Bomb) américaine, soit la FOAB (Father Of All Bomb). Il s’agit en fait de l’arme non-nucléaire la plus puissante jamais testée jusqu’à présent. Alors que la MOAB pèse 8,2 tonnes et engendre une explosion équivalente à 11 tonnes de TNT, la FOAB, avec ses 7,1 tonnes, engendre plutôt une explosion équivalente à 44 tonnes de TNT, soit une efficacité de 1 :1,55 contre 1 :4.

    L’arme thermobarique excelle particulièrement dans le nettoyage d’endroit complètement fermé, comme les bunkers, les grottes ou les tunnels. Un des effets direct sur les personnes à l’intérieur s’avère l’affaissement total de leur voie respiratoire et le déchirement d’organes internes, ce qui peut parfois provoquer une mort lente, d’où mainte discussion à propos de leur utilisation en lien avec la Convention de Genève.

    Connaissiez-vous ce type d’arme?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts934
    Member since: 6 novembre 2015

    La MOAB est une bombe conventionnelle, et non thermobarique.

    Quand une bombe thermobarique explose, elle crée une vague de chaleur très dense. La pression de cette vague est entre 17 et 25 fois plus importante que celle de la terre; Tes os se cassent, tes yeux sortent de leurs orbites… l’effet marche aussi dans le sens inverse: l’explosion brûle l’air et crée une zone de Vacuum (du vide). L’air ambiant se trouvant à coté de l’explosion comblera rapidement se vide; La pression est énorme. C’est le même effet quand on plonge brutalement sa main dans l’eau.
    Mais ces effets sont dévastateurs avec plusieurs bombes: les vagues de pressions se percutent entre elles, écrasant les soldats se trouvant sur leur passage. C’est sur ce principe que marche le TOS-1A Buranito.

    Si tu te trouve au milieu de çà: tu es mort.

    Allez bye Fanta !

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Effectivement à propos de la MOAB, une de mes sources était erronée. À ce propos, je viens de légèrement arranger mon texte 😉

    Sinon, tu peux nous parler du principe du TOS-1A Buratino? Je suis très intéressé à en connaître davantage sur cette arme.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Modérateur
    Posts8358
    Member since: 14 mai 2013

    Le thermobarique a aussi été vu un moment comme une technique permettant de remplacer le lance-flammes, avec des petites quantités de carburant par rapport aux bombes.

    @noble

    On parle plutôt de densité de flux thermique dans notre cas, et pas de densité de chaleur (ce dernier terme n’ayant pas de sens physique si on prend le sens propre).
    La densité de flux thermique indique que la chaleur se répand très rapidement sur les zones visées, et ce grâce au fait que le carburant se soit pré répandu avant de prendre feu quand il est suffisamment dispersé dans l’air (et il prend feu et chaleur plus rapidement que l’air, pensez à une mèche).

    La bombe thermobarique assure théoriquement d’avoir un incendie et explosion avec le maximum possible de carburant par unité de volume (concentration de carburant) et juste l’air nécessaire pour la mise à feu. Du coup on a énormément de puissance (sous forme mécanique et thermique) assurée.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts519
    Member since: 2 septembre 2012

    Je n’avais jamais entendu parlé de ce type de bombe, et je trouves ça très intéressant comme principe. Quand tu dis que cela n’affecte pas beaucoup les structures, est-ce que le site est réutilisable assez rapidement après (par exemple par ses propres troupes) ? Ce serait très pratique de pouvoir alors réutiliser les bunkers ennemis s’ils le sont après une frappe comme celle-là.

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Selon ce que j’ai lu, les installations ne sont pas réutilisables après, surtout si elles ont été directement touchées. Cependant, le fait de détruire ces structures ne s’avère simplement pas la fonction première de cette bombe, qui est vraiment de déloger des ennemis retranchés en endroit fermé. Par exemple, les Américains auraient grandement pu bénéficier de cette dernière dans le Pacifique contre les Japonais, qui avaient tendance à s’isoler dans les profondes grottes des îles qu’ils occupaient.

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts934
    Member since: 6 novembre 2015

    Ce serait difficile de réutiliser des bâtiments après une attaque à l’arme thermobarique, en tout cas directement après; l’air est encore très toxique, et le port d’un masque à gaz ne serait pas de refus.

    L’arme thermobarique, c’est fait pour le barrage d’artillerie, où comme Bat’ le dit, dans les combats urbains, pour déloger l’ennemi de ses positions.

    Allez bye Fanta !

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Sinon noble, tu peux nous glisser un mot sur le TOS-1A Buratino? Tu mentionnais qu’il s’agit d’une artillerie thermobarique?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts934
    Member since: 6 novembre 2015

    Oups désolé, je t’ai écrit une réponse qui, je crois bien ne s’est pas envoyée.

    Le TOS-1A Buratino est un MLRS (Multiple-Launch-Rocket-System) russe. Le véhicule en lui même est un châssis de T-72 (on en reviendra plus tard) avec un lance-roquettes multiple de 24 tubes de 220 mm, le tout en tourelle rotative. Le Buratino ne tire QUE des roquettes thermobariques (Des roquettes incendiaires existent, mais pas de HE/frag); d’ou son surnom de lance-flammes géant.

    Le TOS-1A a pour cible les grandes formations d’infanteries en terrain ouvert; Cela fait de lui un direct successeur du katioucha. Enfin, c’est assez controversé. Le Tos-1A a un role de “canon d’assaut”: il suit et supporte l’infanterie, et est considéré sur a ligne de front (d’ou le choix du T-72). Ça porté est limitée à 6km, mais après qu’un Tos-1A fut détruit en Syrie par un ATGM, une nouvelle roquette fut développée (et vient d’être annoncée), allant jusqu’à 11km.

    Une fabuleuse et dévastatrice arme.

    Allez bye Fanta !

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Voilà une vidéo très bien faite comme seuls les Russes sont capables de les faire. La scène finale est très impressionnante , et je conseille fortement de la visionner en vitesse x.25

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts373
    Member since: 17 juillet 2016

    Impressionnant, en effet.
    Mais le temps de rechargement des tubes me renforce dans l’idée que les canons ont encore toute leur place et peuvent tenir tête aux système de lancement de roquettes multiples. 😛

    Mais, les roquettes tirées ne sont pas celles qui ont l’équivalent de 44t de TNT ? Si ? Car, malgré mon ignorance de la distance entre la camera et le lieu des explosions, je n’ai pas l’impression que les nuages de poussières puissent être celles d’une explosion aussi grande.

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Participant
    Posts519
    Member since: 2 septembre 2012

    Vraiment impressionnant, la vidéo !

    Ici, il s’agit de roquettes thermobariques dont la capacité en tonnes de TNT m’est inconnu mais considérablement moindre que la “father of all bombs” que l’on peut voir dans le reportage télévisé suivant : https://www.youtube.com/watch?v=t3Cpnq4wFx0 .

  • Participant
    Posts934
    Member since: 6 novembre 2015

    Excellente vidéo, effectivement. Les russes mettent vraiment le paquet pour promouvoir leur armée.

    C’est vrai que le temps de chargement est long; 20 à 30 min. Mais c’est un record chez les MLRS: n’oublie pas le M270, qui recharge en 2-3 min ! 😉

    Comme l’a dit Anakil Brusbora, Les 44t de TNT, c’est la FOAB ! Là, ou parle de roquettes qui font 180kg environs.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts373
    Member since: 17 juillet 2016

    la différence est quand même visible.

    Quelle effet a la charge des roquettes vue dans la vidéo de Noble7 sur des chars ? Autant un camion ou une voiture, je n’ose imaginer, mais un char dois avoir une chance de résister, non ?

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Participant
    Posts934
    Member since: 6 novembre 2015

    Les chars modernes, et quelques blindés, ont une protection NBC (Nuclear Biological Chemical protection). Cette protection certifie la capacité de l’engin à manœuvrer après une attaque nucléaire/chimique/biologique sans que l’équipage soit en danger. Ce même équipage n’a donc pas besoin de combinaisons, puisque le blindé est leur combinaison. En gros le blindé peut foncer dans des gaz toxiques, plonger à quelques mètres de profondeur dans l’océan, où manœuvrer dans Fallout sans aucuns problèmes.
    Cette protection inclue une “hermétisation” totale, en plus d’un système de filtrage et épuration d’air. Donc théoriquement, une attaque thermobarique (qui est considérée comme attaque chimique) ne va rien faire à l’équipage. Pour le char.. c’est une autre histoire ! La chaleur pourrait aller jusqu’à faire fondre des pièces; la vague de pression générée peut facilement endommager le char, et renverser certains blindés avec une basse pression au sol.

    Mais là où c’est intéressant, c’est quand l’on incorpore une charge thermobarique dans une munition de chars. Et ironiquement, ce n’est ni la Russie, ni les USA qui en sont les développeurs, mais l’Inde !

    l’Inde a développé une munition PCB-TB (Penetration-Cum Blast (PCB) and Thermobaric (TB) ammunition) dont le rôle est encore inconnu. Elle est specifiquement faite pour leur char national, l’Arjun Mk-2.

    La munition est utilisée sur un char T-55 bourré de capteurs.

    Allez bye Fanta !

  • Modérateur
    Posts8358
    Member since: 14 mai 2013

    Intéressant cette munition znti char thermo barique, c’est une sorte d’évolution des charges creuses qui envoient des éclats et du métal fondu sur l’équipage, maid en pire.
    On n’arrête pas le “progrès”

    C’est vrai que le temps de chargement est long; 20 à 30 min

    C’est énorme pour une roquette de 6 km de portée seulement: le stock de munitions ne peut être juste à côté de l’engin tireur, c’est toujours trop près du front. Ceci dit la vidéo est relativement honnête, elle montre le chargement en accéléré ce qui fait comprendre qu’il est long.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts519
    Member since: 2 septembre 2012

    On va de surprise en surprise sur ce sujet !

    Le test a été fait sur un tank relativement ancien, je me demande donc si un tel obus a une chance d’être efficace contre un tank moderne (pour qui même 500mm de blindage effectif est vraiment peu). Est-ce qu’on peut imaginer que ça ait un effet contre un main battle tank ? Ou bien ce serait limité à tout le reste des véhicules qui sont moins protégés ? Enfin, il est vrai que je me base sur les blindages effectifs contre HEAT ou AP comme référence, mais le comportement de l’obus ici présent est sensiblement différent, et peut-être que l’équivalent effectif d’un blindage moderne est moindre dans ce cas ?

  • Participant
    Posts934
    Member since: 6 novembre 2015

    Ce n’est pas une munition Anti-chars. Le gouvernement indien n’a pas dit dans quelle catégorie cette munition pouvait être classée.

    Si tu veux mon avis, le fonctionnement de l’obus m’en fais déduire que cette munition à un rôle similaire aux obus HESHs.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts1027
    Member since: 17 juin 2014

    Cette protection inclue une “hermétisation” totale, en plus d’un système de filtrage et épuration d’air. Donc théoriquement, une attaque thermobarique (qui est considérée comme attaque chimique) ne va rien faire à l’équipage. Pour le char.. c’est une autre histoire ! La chaleur pourrait aller jusqu’à faire fondre des pièces; la vague de pression générée peut facilement endommager le char, et renverser certains blindés avec une basse pression au sol.

    Je ne sais pas si l’équipage et l’intérieur du char est aussi protégé contre les effets d’une arme thermobarique. Il me semble que les systèmes de climatisation et de ventilation des MBT sont sensibles … aux cocktails Molotov. Ce qui pose un certain problème pour l’emploi des chars en milieu urbain.
    Donc, plonger le char dans une explosion incendiaire peut être un moyen de le mettre hors de combat, en incendiant son système de ventilation. Parce que la protection NBC ne propose qu’un char hermétique au niveau des ouvertures (et éventuellement par surpression de l’habitacle), et disposant d’un système de filtration. Mais, il faut continuer à prendre de l’air à l’extérieur. Donc, les effets à la fois de l’explosion incendiaire sur ces éléments qui y sont exposés, puis du vide créé fait qu’il pourrait y avoir des effets sur le char : incendie à bord (la ventilation fait entrer du combustible de la bombe, mis à feu par l’explosion, ou incendie du dispositif de ventilation), ou asphyxie de l’équipage par le “vide” créé par l’explosion.
    A voir, je suppose que si quelqu’un à eu l’idée de mettre un pauvre canari dans un MBT pour un test d’effet de l’arme thermobarique, les résultats sont confidentiels.

  • Participant
    Posts45
    Member since: 28 février 2017

    Vous avez une vidéo de ce char et de cette munition en action? Les image c’est bien mais une vidéo parle davantage 😉

  • Admin bbPress
    Posts6302
    Member since: 5 août 2017

    Je me souviens d’avoir pour ma part vu un documentaire sur la bataille de Fallujah de soldats américains ayant utilisé des lance-rockets thermobarique, des SMAW-NE, mais je n’arrive pas à retrouver la vidéo.

    Ça vous dis quelques chose?

    La guerre a été écrite dans le SANG...
    Pour le reste, il y a le FORUM DE LA GUERRE!!!

  • Participant
    Posts934
    Member since: 6 novembre 2015

    Tout les lance-roquettes ont des munitions Thermobariques, le SMAW n’en fait pas exception.

    Les russes ont inventé un lance-roquette spécialement conçu pour tirer ce genre de roquettes ; le Shmel. Il existe aussi des lance-grenades à munitions Thermobariques.

    Allez bye Fanta !

  • Participant
    Posts373
    Member since: 17 juillet 2016

    Des lances-grenades à munition Thermobariques ? C’est une sorte de cocktail Molotov à plus grande portée en fait ? En fait les armes à charges thermobariques sont un peu des remplaçants modernes du lance-flemmes à plus longues portée, non ?

    "La critique de l'art est aisément difficile mais l'art de la critique est difficilement aisé".

  • Modérateur
    Posts8358
    Member since: 14 mai 2013

    Les charges thermobariques sont en effet, dans l’effet de flamme physique et visuel, et dans la doctrine d’utilisation (pousser l’ennemi hors de ses postes de tir pour prendre des fortifications) un héritier des lance-flammes.
    Un numéro de ligne de Front en parlait.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts9
    Member since: 27 mars 2017

    Tout les lance-roquettes ont des munitions Thermobariques, le SMAW n’en fait pas exception.

    Donc tu dis que les RPG-7 ont des munitions thermobariques?

25 sujets de 1 à 25 (sur un total de 26)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.