Post has published by vauban

Ce sujet a 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Saganami, il y a 5 ans et 6 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Il s’agit de connaître et débattre sur les conditions qui ont permis émergences de premières grandes civilisations entre le 4e et le 3e millénaire.S’agit t’il d’un long processus ayant conduit plusieurs peuples différents à former des sociétés complexe et organisées ou est ce une véritable révolution culturelle qui ce serait produit de manière brutal?Est un phénomène localisé qu’il se répètent sur la surface du globe indépendamment ou peut on parlé d’un véritable échange du moins eurasien qui aurait permis cette évolution?

  • Participant
    Posts746
    Member since: 13 avril 2012

    Je m’y connais pas assez sur cette période enfin je sais qu’il y avait les égyptiens ! (je suis effectivement incultes sur cette période de l’histoire :unsure: )

  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Oui,on peut cité les égyptiens parmi les premières civilisations,avec les mésopotamien et le peuple indien de l’hindus,On peut cité ensuite la civilisation des minoens et la civilisation cycladique,ainsi que la première civilisation chinoise.Il y en à surement de nombreux autres en Asie en Europe et en Afrique mais je me borne au plus développées.

  • Participant
    Posts3
    Member since: 2 octobre 2012

    Sans avoir aucune connaissance poussée dans le domaine, je dirais que cela se situe entre les deux.
    Il ne s’agit pas d’un changement brutal où un gars s’est mis à penser que d’unir son village a celui d’a côté serait bénéfique pour tous. Et que le lendemain une belle et grande alliance et plus tard une civilisation a vu le jour, non.
    Mais je ne dirais pas non plus qu’il s’agit d’une longue évolution qui aurait pu prendre des centaines d’années.
    Mais plutôt qu’en 2 à 3 générations le changement à pu s’opérer.
    Afin de faire évoluer une communauté au stade de « civilisation » il faut plusieurs critères.
    Je n’en citerai qu’un parmi tous les autres : avoir des terres extrêmement fertiles aux alentours qui permet d’augmenter facilement sa population sans connaitre disette et famine est un +. Je pense notamment à la Mésopotamie ver s 4900 av. Jc, où la civilisation summéro-akkadienne a vu le jour sur les terres fertiles du Tigre.

    Le deuxième point, et là j’émet une pure hypothèse, est l’appréciation que peut représenter la paix à l’époque.
    L’homme étant par nature agressif…(si si  ) Mettez-vous à la place des habitants d’un village de l’époque : vous savez que le village à l’Est est 8x plus peuplé que le votre. Est-ce une bonne idée d’aller leur taper dessus parce qu’ils ne portent pas les même boucle d’oreille que vous ?Ou essayerez-vous de vous allier avec cette dernière et ainsi faire front au village qui se trouve au Nord ? Car eux, ces barbares ne portent pas de boucles d’oreilles mais se mettent un peigne dans les cheveux ! Dans les cheveux ! Vous rendez-vous compte !!
    Unfions nous, nous pourrons créer 2 type différents de boucle d’oreille, diversifier l’artisanat et ainsi se faire appeler civilisation.
    Sans compter qu’avec frontières repoussées, les paysans ne font plus dans leurs frocs dès qu’ils entendent des cavaliers approcher du village…
    Ce qui sera le plus difficile c’est d’effacer les anciennes rivalités… (pour peu que d’autres se mettent des peignes dans les cheveux, ça devrait être facile xD ) Et ça, ça prend du temps….2 ou 3 générations je dirais… (Tout dépend jusqu’ou va cette rivalité)

    Je schématise grossièrement. Et comme expliqué plus haut, je suis en pleine hypothèse…
    L’Union de citées mues par un désir de sécurité et qui, in fine, aboutit sur une civilisation est sans doute beaucoup plus rare que de fonder une civilisation par le sang, grâce aux victoires militaires.
    Mais j’aime penser que même dans l’Antiquité profonde, des gens ont pu avoir de bonnes, très bonnes idées .
    On connait la roue, mais combien d’autres idées lumineuses sont passées à la trappe faute d’avoir pu les répertoriées. ?
    Cela me fait penser à Eratosthène qui , à l’époque de Ptolémé, a réussi à déterminer la circonférence exacte de la terre des siècles avant Galilée.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Certains évoquent l’impact de la religion pour expliquer ce phénomène.

    Les shamans ou prêtre sont en effet généralement des personnes qui cherchent à s’instruire, et donc auraient densifié les échanges et plus directement de connaissance spirituelles.

    Cela aboutit notamment à la création de liens entre population, mais aussi à une uniformisation des croyances. Celle çi étant détenus par les érudits, et donc des gens proche des décideurs, l’effet est immédiat : la création d’entités de plus en plus grandes, permettant le commerce et l’édification de culture, notamment par l’élaboration d’un langage commun. Bref de grande civilisation, mais pas forcément sous autorité commune. Si j’ai compris, la civilisation de l’Indus n’est absolument pas une organisation guerrière, et corroborerait donc cette hypothèse.

    La naissance des empires, et donc de la centralisation du pouvoir, serait ultérieure, et serait due à la volonté de conserver le savoir, notamment par le biais de l’écriture. En effet, celui qui l’utilise à alors un grand pouvoir sur les autres, et n’a pas besoin de l’apprendre à tous pour le conserver. La lutte peux alors commencer!

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.