Post has published by guiguit

Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  mongotmery, il y a 1 an et 2 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Modérateur
    Posts2005
    Member since: 26 août 2013

    L’amalgame désigne la réunion de plusieurs unités au sein d’un seul corps. Ces unités se distinguent généralement par leur expérience, leur voie de recrutement. La France a connu deux grands amalgames.

    Le premier amalgame fut réalisé par Lazare Carnot, membre du Comité de Salut public durant la Révolution en 1793-1794. Jusqu’alors, les «culs blancs» (soldats de métier de l’ancienne armée royale) et les «faïences bleues» (les volontaires levés en 1792) se détestaient. C’est pour mettre fin à ces tensions que l’état=major prit cette mesure. Les bataillons des deux corps fusionnèrent en demi-brigade à raison de deux bataillons de volontaires et d’un de métier par demi-brigade. L’opération se fit partout sous les airs de la Marseillaise. 213 bataillons d’«anciens» et 725 «bleus» fusionnèrent en 213 demi-brigades. L’amalgame permit à la jeune République de faire monter au front des troupes motivées et efficace.

    En 1944-1945, les Forces françaises de l’Intérieur (FFI) furent intégrées par le même processus aux troupes de la Ier Armée du général de Lattre de Tassigny. Cette armée fit victorieusement campagne en Provence, en Alsace et finalement en Allemagne.

    https://www.etudesheraultaises.fr/wp-content/uploads/2015-45-09-les-ffi-heraultais-confrontes-a-l-amalgame-1944-1945.jpg

    Que pensez-vous de cette méthode ? A-t-elle porté ses fruits ? Fut-elle efficace ?

  • Modérateur
    Posts8250
    Member since: 14 mai 2013

    L’amalgame des FFI aux FFL a permis d’avoir des troupes pour des tâches de garde des poches allemandes en France, cela a plutôt bien fonctionné mais ces troupes étaient assez faibles.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Modérateur
    Posts2005
    Member since: 26 août 2013

    Je trouve que les FFI ont été parfaits pour la mission qui leurs ont été confié. A partir de ce point-là, il n’y a pas lieu de les trouver “faible”. Ces forces font leur “job”, ils n’étaient pas question de les envoyer avec leur armement et équipement léger contre une armée allemande encore relativement bien armée et fanatisée (quoi que les FFI étaient pas mal motivés pour “casser du Boche”).

  • Modérateur
    Posts8250
    Member since: 14 mai 2013

    Oui, a priori pour garder une poche elles étaient suffisantes.
    Mais dans certaines (je crois que c’est à la Rochelle et aussi en Normandie, j’essaierais de retrouver les lieux exacts) les garnisons allemandes ont lancé des petites attaques pour s’emparer de territoires pour.. développer la culture de la pomme de terre et mieux subsister! Les FFI furent incapables de s’y opposer et subirent des pertes assez importantes.
    Prévoir un amalgame plus fort avec des troupes mieux armés aurait pu être une bonne idée, car même si ces attaques n’ont eu aucun impact sur le déroulé de la guerre (les poches se sont rendus le 8 Mai 45) elles ont causé des pertes, et ramené quelques paysans sous le joug allemand pour quelques mois supplémentaires.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.