Post has published by vauban

Ce sujet a 6 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Saganami, il y a 6 ans.

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 12 avril 2012

    Je vais vous présenté l’une des révolutions majeure en science du XIX siècle.Il s’agit de la théorie qui bouleversa l’ordre établit et chassa de la science toute les idées religieuses déplacées qui s’y trouvait alors:je veut parler de la théorie de l’évolution de Charles Darwin,naturaliste anglais,qui après un tour du monde étonnant à bord du Beagle formulera les bases de ce que sera la biologie dans les siècles suivant.

    Le principe de la théorie de l’évolution:
    La Terre à été peu à peu colonisé par la Vie qui grâce à des mutations à évolué vers des formes de plus en plus complexes.
    L’évolution se fait par sélection naturelle, ce sont les êtres les plus adaptés à leur milieu qui survivent. Ce sont donc eux qui auront le plus de chance de se reproduire, et donc de transmettre leurs gènes.
    exemple:Un animal qui aurait une anomalie génétique, par exemple plus de poils que ses congénères, aura plus de chance de survivre dans un environnement plus froid. Il transmettra donc cet anomalie à ses descendants qui en tirerons avantages.Ainsi au fils des générations les espèces évolue et divergent jusqu’à formé la faune et la flore que l’on connaît.

    Basé sur ce principe,les futures recherches que ce soit génétiques,paléontologiques,ou même géologique confirmerons la validité de la théorie.Aujourd’hui encore “l’Origine des Espèces au moyen de la Sélection Naturelle” est une références et la plupart des scientifiques connu s’appuie sur ses bases.

    Les critiques:Bouleversant la place de l’homme dans l’univers et la place de la religions dans la science,la théorie de l’évolution bouleverse encore le milieu scientifique et social.
    Le créationnisme est un mouvement qui prône la lecture de la bible ou autre texte religieux comme seul base valable pour l’étude du passée.Ce mouvement qui tente de se valoir scientifiques avec le “Intelligent Design”est en réalité constitué de fondamentalistes religieux qui malheureusement arrivent à se faire entendre dans certains pays.Nous ne sommes toutefois pas soumis à ses idées en Europe.

    Bien que le sujet s’éloigne de la guerre,il mérite d’être étudié étant,pour moi,un chapitre important de l’histoire de l’humanité,la science se séparant définitivement de la religions.

    http://www.lamap.fr/bdd_image/darwin%281%29.jpg

  • Modérateur
    Posts2995
    Member since: 12 avril 2012

    Ce sujet ne s’éloigne pas tant que ça de la guerre.

    Car la guerre est un principe darwinien, on s’adapte à l’environnement, le terrain, les tactiques de l’adversaire… celui qui ne s’adapte pas; disparait.

    En plus cette théorie eu des répercutions énormes en politique.

    Comparaison n'est pas raison.

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 12 avril 2012

    tu as parfaitement raison,l’adaptation joue également lors des guerres .+1 😉
    Au départ c’était tout de même plutôt l’aspect “événement majeure” que je voulait montré.la répercutions fut si énorme à l’époque que la société se divisa en pro et contre darwinien.
    En plus en temps que passionné pour certain secteur de la biologie comme la paléoanthropologie je tenais à marqué cela.

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 12 avril 2012

    Autres théories antérieur ou postérieur à la théorie de l’évolution:

    Le créationnisme:courant fondamentalistes religieux et profondément anti-scientifique:
    “En six jours, Dieu créa la terre, les plantes, les animaux, l’homme et enfin la femme (Adam et Eve). Les nouvelles espèces sont impossibles, et les mutations n’existent pas (Fixisme).”
    Il s’agit donc d’une lecture littéral des textes religieux.Inutile de préciser que le créationnisme ne se remet jamais en question!

    Le fixisme de Cuvier:série d’hypothèses scientifiques développé par Cuvier,s’appuyant en partie sur la bible.
    Pour Cuvier,il y a bien eu des espèces préhistoriques mais elles ont été détruites lors de catastrophes naturelles.Il imagine donc une suite de créations toutes détruites par des catastrophes naturels jusqu’à l’actuel=la notre. Cette théorie est également appelé catastrophisme.

    Le Transformisme de Jean Batistes Lamarck:Ce courant scientifique émet lui aussi l’hypothèse que les espèces s’adaptent.Pour Lamarck les organes des animaux se transformaient au cour du temps pour s’adapter à leur milieu.Ces transformations étaient ensuite transmit à leur descendants.Si le transformisme est bien un mouvement évolutionniste,il lui manque pourtant le moteur de cet évolution qui sera trouvé par Darwin.

    L’Intelligent Design: courant partit des états-unis,prétendu scientifique,il à pour objectif de prouvé par des observations que c’est bien un être supérieur qui auraient créer les êtres vivants.En réalité il s’agit d’une nouvelle forme de créationnismes utilisant des arguments pseudo-scientifiques.

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    Tu oublie un point important dans le transformisme de Lamark : les éspèce se transforment par leurs volonté ou un méchanisme qui leur permet de s’addapter. Pas de place au hasard dans cette théorie, comme dans le Darwinisme… Ce qui explique que le Dawinisme l’est supplanté car il a expliqué que m^me le hasard pouvait expliquer les observation, contrairement aux lamarkiste qui ne trouvèrent jamais de “sens” à l’évolution.

    C’est aussi en ça que l’on ne peut comparer l’art de la guerre à l’évolution darwinisme. Les stratèges évolue bel et bien, mais c’est par leur volonté qu’il y a du changement et l’évoutionnisme de la guerre à bel et bien un “sens”. Par contre rien à dire sûr le méchanisme de sélection qui oeuvre bel et bien dans l’art de la guerre. Celui çi est donc plus proche du Lamarkisme que du Darwinisme 😀

    Noublions pas non plus que la sélection naturelle (qui vient de l’environnement) n’est pas la seule à l’oeuvre. Il y a aussi une sélection sexuelle (pour les oiseaux, le mâles plus coloré sont préféré par les femelles…).

  • Participant
    Posts2977
    Member since: 12 avril 2012

    Tu oublie un point important dans le transformisme de Lamark : les éspèce se transforment par leurs volonté ou un méchanisme qui leur permet de s’addapter.

    Ce n’est pas tout à fait une transformation volontaire,dans le sens ou ce n’est pas l’animal qui décide de se transformer mais l’organe qui se transforme de lui même pour répondre à un besoin.Exemple que l’on peut citer c’est le cou de la girafe:pour Lamark,celui ci à été constamment utilisé par la girafe et au fil du temps est devenu plus long de la même manière qu’un muscle sollicité deviendra plus puissant.
    « Dans tout animal qui n’a point dépassé le terme de ses développements, l’emploi plus fréquent et soutenu d’un organe quelconque fortifie peu à peu cet organe, le développe, l’agrandit et lui donne une puissance proportionnée à la durée de cet emploi, tandis que le défaut constant d’usage de tel organe l’affaiblit insensiblement, le détériore, diminue progressivement ses facultés et finit par le faire disparaître. » JB Lamarck

    Cependant cette théorie ne pourra pas être prouvée car évidemment le moteur de cet évolution n’était pas correct.

    Au niveau de l’évolution de la stratégie,on ne peut pas dire qu’elle soit darwinistes ou transformistes car elle obéis à l’évolution culturelles qui est évidemment bien plus rapide que l’évolution biologique 😆 .Mais c’est intéressent de savoir de quoi elle se rapproche le plus.

    Et oui j’oublie la sélection sexuelle(pauvre de moi) qui est intimement lié au restes car le but principal d’un individu n’est t’il pas de se reproduire et d’assurer sa propre descendance? 😉

  • Participant
    Posts3524
    Member since: 12 avril 2012

    L’évoution dans la guerre se rapproche peut être plus de la théorie mémétique de l’évolution, à savoir une théorie en cours de contreuction qui s’inspire du Darwinisme mais qui a pour objet d’étude la culture et non le vivant. Les traits culturels, appelé Même par analogie avec les gènes (et non, un même n’est pas juste un mégabuz internet, même si ces exemples collent parfaitement à la théorie mémétique), se transmettent et sont soumis à la sélection ainsi qu’a la “fusion” (proche du méchanisme de sexualité). Cette théorie semble prometeuse selon moi, et les exemples militaires collent probablement ;).

    Pour Lamark, il n’avait pas tord en un sens puisque les caractères phylogénique (qui ne sont caractériqtique du plan d’organsation de l’organisme) varie suivant les interaction avec l’environnement. Là où il avait tord, ces que ces caractères acquis du vivant ne sont pas transmissible…

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.