Post has published by Comte de Dordogne

Ce sujet a 19 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  Nathan, il y a 1 an et 4 mois.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)
  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Bonjour à tous, après avoir regardé un documentaire sur Louise de Prusse j’ai appris qu’elle a tout fait pour que son mari le Roi de Prusse (Frédéric-Guillaume) ne s’allie pas à Napoléon et lui résiste.
    Et si Louise avait fait l’exacte opposée de notre réalité et avait pousser son mari dans les bras de Napoléon? que pouvons nous imaginer ?
    Une entrée de la Prusse dans la Confédération du Rhin ?
    Une annexion de la Pologne par la Prusse ?
    Une victoire DE napoléon en Europe à long termes ?

  • Participant
    Posts345
    Member since: 4 novembre 2016

    Salut Comte de Dordogne!

    Hypothèse fort intéressante 🙂 En fait l’Empereur avait fait mieux que demander à la Prusse de rejoindre la Confédération du Rhin. Il lui a offert de prendre la tête de sa propre Confédération au nord de l’Allemagne ! La Prusse a même était en guerre avec l’Angleterre après avoir reçu le Hanovre de la France.

    Je suis sur téléphone mais je vais rapidement posté un lien parlant de cette période.

    PS: Par contre Varsovie était prussienne depuis 1795 😉

  • Participant
    Posts914
    Member since: 20 décembre 2014

    Si la prusse s’alliait à la France, l’autriche etait contenu, la pologne n’aurait pas été ressucité et la russie aurait hesiter à s’engager, car c’est a peu pres 300 000 franco-prussiens qui aurait pu ce reunir.

  • Modérateur
    Posts8422
    Member since: 14 mai 2013

    Après la Prusse s’effondrera rapidement à Iéna. Est-ce que son armée aurait pu efficacement agir à côté de l’armée française, ou est-ce que ses deux armées auraient agi indépendamment l’une de l’autre, et donc moins efficacement?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts914
    Member since: 20 décembre 2014

    La necessité fait loi, devant un ennemi puissant, les forces ce serait entraidé et Napoleon n’aurait pas attendu la defaite de son allié et ce serait placé de telle façon qu’il puisse aussi lui porter secours rapidement, sans penaliser particulièrement son plan par l’art de la disposition des forces avant d’entrer en contact avec l’ennemi et puis l’armée française etait au sommet de sa forme, alors devant d’autre pays, la prusse devrait mieux ce comporter…

  • Modérateur
    Posts8422
    Member since: 14 mai 2013

    Mais la question est est-ce que même en le voulant, les deux auraient été capables de coopérer?
    Je ne suis pas expert de la période, mais Iéna semble montrer une très grande différence entre les français et les prussiens.

    Il aurait fallu que les Prussiens aient un rôle minimaliste, tandis que les Français viennent par dessus leur position, se déplacer de façon à renforcer là où il faut, e mener les grandes manoeuvres d’attaque.
    On risque alors un embouteillage logistique, et une difficulté de communication là encore.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Pour ma part je me pencher plus du cotés politique que militaire, malheureusement je n’ai que très peu de connaissance dans cette dernière catégorie.

    Second Empire a écrit:”Par contre Varsovie était prussienne depuis 1795″.
    je ne parlais pas que de Varsovie mais aussi des parties polonaises en Russie et en Autriche.

    PS: je savais que Varsovie était prussienne en 1795. 😉

  • Participant
    Posts914
    Member since: 20 décembre 2014

    Oui, la cooperation aurait eté etabli, il n’y avait pas encore cet esprit de revanche des prussiens.

    Il est clair que la tactique mené par des prussiens de la vieille ecole de Frederic II aurait ete problematique mais je pense que quelques bons conseils, comme ce fut le cas avec l’allié russe, les auraient bien aidés à moderniser leurs tactiques, mais de là a vouloir chaperonner l’armée prussienne, à part un combat de geant qui les forces à ce reunir, n’est pas concevable, honneur oblige, mais à s’entraider oui avec des corps d’armées par des manœuvres appropriés ou le prussien s’appuierait plutôt sur des obstacles naturel pour renforcer son front, par ex, laissant davantage l’initiative au français, au debut…

  • Participant
    Posts914
    Member since: 20 décembre 2014

    Une victoire à long terme, peut etre, l’Autriche aurait ete contenu, la russie n’etait plus indispensable comme allié, et en 1809 lors de la guerre en Espagne, l’intervention de Napoleon dans ce pays aurait chasser les anglais d’Espagne.

    Toute ses forces etant disponible, la sagesse eut ete pour les anglais d’abandonner ce pays sous peine de defaite.

    Et meme si la campagne de russie aurait ete engagé, nous n’aurions pas eu le soulevement prussien contre la France, soit 250 000H, dont la milice, ce qui dans la proportion en population aurait donnée à la France 4 millions de soldats a l’appel de la patrie.

    Seul, les russes ne ce serait pas autant avancer vers Berlin en 1813, mais probablement restés sur la Vistule, libérant une armée de 80 000h Français destinés au prussiens de Blucher, qui aurait ete à leur coté, les forces etant alors superieure aux russes, qui aurait ete rejetés, je doute que l’autriche ce prononce en faveur d’une guerre contre la France, et si elle le faisait, ce serait sa perte…

    Donc, l’Europe aurait ete a nouveau soumise.

    On n’aurait pas eu de Waterloo, sauf, peut etre, mais j’en doute, sous peine de defection de la Prusse ce rangeant du coté des alliés, mais alors que soient reuni les conditions de 1813, une armée de conscrit à former en France, un soulevement general immense en europe, mais ces conditions ne ce présenteraient plus, car l’armée française aurait gagné en experience et serait plus nombreuse, les chances les plus favorables seraient passé, aussi, je doute d’un resultat heureux pour les coalisés, dans ce cas.

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Pourrait on imaginer une partie de l’unification de l’Allemagne par la Prusse ?

  • Participant
    Posts914
    Member since: 20 décembre 2014

    Je ne crois pas que ce serait une bonne politique pour Napoleon, si la prusse trahissait, sait-on jamais, elle serait plus difficile à vaincre, donc, c’est plutôt une option à ecarter.

  • Participant
    Posts1364
    Member since: 17 avril 2015

    Je le verrais plutôt opter pour une politique de “diviser pour mieux régner” en maintenant d’une part la confédération du Rhin, et en donnant d’autre part, des États Allemands à la Prusse, afin de pouvoir faire jouer les deux l’un contre l’autre. Ou faire une confédération d’Allemagne du sud contre une confédération d’Allemagne du nord, en plus de faire jouer deux cultures différentes, il y aurait aussi deux religions opposées ainsi que deux grandes figures de proues (Bavière et Prusse). Enfin bon, ce ne sont que des élucubrations 😉

    Mais je rejoins bien entendu @nathan: il aurait été trop dangereux et contre-productif pour Napoléon (et pour la France en fait) de laisser l’Allemagne s’unifier, en particulier sous la houlette de la Prusse.

  • Modérateur
    Posts8422
    Member since: 14 mai 2013

    Séparer l’Allemagne du Sud de celle du Nord aurait été une intéressante rupture avec l’IRL où ces deux Allemagne se sont réunis en 1870

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Et la position de l’Autriche dans tout sa ?
    Serait elle intégrer dans la confédération du Sud ?

  • Participant
    Posts914
    Member since: 20 décembre 2014

    Certainement pas, Napoleon à reuni la confederation du Rhin pour lui seul, pas pour le voir diviser au profit de ses ennemis qui en profiteraient pour l’attaquer avec plus de soldats, ce serait un mauvais calcul.

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    Dans cette intégration de l’Autriche j’imaginais une Autriche séparés de la Hongrie et de la Bohème Moravie et ne conservant que les parties germanophones.

  • Participant
    Posts345
    Member since: 4 novembre 2016

    Je le verrais plutôt opter pour une politique de “diviser pour mieux régner” en maintenant d’une part la confédération du Rhin, et en donnant d’autre part, des États Allemands à la Prusse, afin de pouvoir faire jouer les deux l’un contre l’autre. Ou faire une confédération d’Allemagne du sud contre une confédération d’Allemagne du nord, en plus de faire jouer deux cultures différentes, il y aurait aussi deux religions opposées ainsi que deux grandes figures de proues (Bavière et Prusse). Enfin bon, ce ne sont que des élucubrations 😉

    Mais je rejoins bien entendu @nathan: il aurait été trop dangereux et contre-productif pour Napoléon (et pour la France en fait) de laisser l’Allemagne s’unifier, en particulier sous la houlette de la Prusse.

    C’est exactement ce que l’Empereur voulait faire (sauf que celle du sud aurait plutôt était sous influence française que bavaroise)

    Dans cette intégration de l’Autriche j’imaginais une Autriche séparés de la Hongrie et de la Bohème Moravie et ne conservant que les parties germanophones.

    Absolument impossible ! Tu vois vraiment l’Empereur d’Autriche se séparait de plus de la moitié de ses domaines ? N’oublie pas qu’il a fallu la Première guerre mondiale pour faire éclater cet empire.

  • Participant
    Posts106
    Member since: 1 mars 2017

    J’imaginais un scénario ou après Austerlitz, Napoléon éclate l’Empire d’Autriche et donne l’indépendance a la Hongrie ainsi qu’a la Croatie et a la Bohème Moravie et intègre le reste de l’empire dans la confédération du sud pour contrebalancer celle du nord sous influence prussienne.
    Après je ne pourrai pas dire si ce scénario est réaliste. :dry:

  • Participant
    Posts345
    Member since: 4 novembre 2016

    D’accord 🙂

  • Participant
    Posts914
    Member since: 20 décembre 2014

    Napoleon ne voulait pas non plus de l’eclatement de l’autriche, il voulait une puissance capable de contrer la russie, car cette derniere aurait trop pesé sur l’Europe.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)

You must be logged in to reply to this topic.

A password will be emailed to you.